Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2266 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Mômoku no Akuma Auteur: Fan-manga Vue: 39694
[Publiée le: 2012-10-25]    [Mise à Jour: 2013-07-26]
13+  Signaler Action-Aventure/Amitié Commentaires : 110
Description:
Et si Naruto n'était plus le même? Si un événement avait changé sa perception de vie? Et si il était beaucoup plus doué et puissant?

C'est l'histoire de Naruto, un enfant ayant perdu un don précieux. Un enfant qu'on aurait forcé à grandir trop rapidement.

Crédits:
L'univers de Naruto ne m'appartient pas.

Quelques personnages de ma création risquent d'apparaître et certains événements seront changés pour le bien de l'histoire.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Bataille à Nami

[10218 mots]
Publié le: 2013-01-01Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voilà mon prochain chapitre, fin du mois de décembre pour moi, je ne sais pas pour vous, mais c'est un détail.

Au dernier chapitre, je ne vous ai pas donné le résultat du vote. La raison, j'étais un peu pressé lorsque je l'ai posté et je n'arrêtais pas de «bogué» avec mon internet. Je ne l'ai donc pas mis.

Voilà donc le résultat:
Le couple sera un Naruto/Kurotsuchi/Tayuya

J'ai déjà ma petite idée pour débuter la relation surtout avec Kurotsuchi.

J'espère qu'il vous plaira, j'ai corrigé le plus de fautes possible et de structures, mais comme d'habitudes, il en restera surement.

Chapitre neuf : Bataille à Nami!

Naruto se tourna vers son sensei actuel, Tetsuya eut un sourire en sentant son aura et Shisui lui ébouriffa les cheveux.

-          Il semble que la nuit t’a été profitable, petit blondinet, fit-il.

-          J’ai eu de l’aide extérieur, haussa le dit blondinet.

-          Je m’en doutais un peu, soupira l’Uchiwa;

 

«De l’aide extérieur?» se questionnèrent ses coéquipiers en le regardant.

 

Le blond eut un mince sourire en sentant leur aura interrogative. Il se doutait bien que seulement Shisui, Kakashi et lui-même connaissait la présence de Yagura à Nami… Bon, il y avait peut-être aussi Zabuza et son acolyte, mais ce n’était qu’un petit détail parmi tant d’autres.  De toute façon, ses coéquipiers n’avaient pas besoin de savoir qu’il était là, ils ne feraient croire qu’à un possible ennemi ce qui était loin d’être le cas.

-          Pour aujourd’hui, Naruto et Sakura protégeront Tazuna jusqu’à midi pendant que Tetsuya et Sasuke continueront de travailler l’accrobranche. Pour cet après-midi, ce sera au tour de Sakura et Naruto de profiter d’une formation pendant que les deux autres protègeront le charpentier, informa-Kakashi.

-          Et sur quoi vont-ils travailler puisqu’ils ont fini l’accrobranche, questionna-Sasuke narquoisement.

-          Sasuke, il existe de nombreux exercices sur le contrôle du chakra, haussa le jinchûriki. Il y a la marche sur l’eau, les exercices d’un eiseinin ainsi qu’un autre petit exercice qui demande à ce que l’on commence du plus difficile au plus facile…

-          Et après, je me demande pourquoi l’équipe dix est si avancé par rapport aux autres, soupira-Kakashi. Où est-ce que vous en êtes rendus dans votre formation?

 

En guise de réponse, il ne reçut que des haussements d’épaules des deux concernés. À ce moment, Tazuna entra dans la salle, elle était silencieuse, trop même. Il n’y avait aucun bruit comme si le temps avait soudainement gelé. Aucun mouvement, seulement le bruit de la respiration. Le calme avant la tempête dit-on. Ce proverbe si célèbre ne pouvait que s’appliquer dans cette situation. Le bruit d’une porte se fermant déclencha l’anarchie…

-           CE N’EST PAS UNE RÉPONSE!

 

Le cri se répercuta sur les murs, Naruto cligna des yeux sous son bandeau, assommé. Shisui n’avait pas été épargné, malheureusement. Les deux membres de la dite équipe tanguèrent dangereusement vers le sol avant de reprendre leur esprit.

-          Pas si fort, murmura-Naruto oubliant momentanément que peu pourrait l’entendre.

-         

-          Qu’est-ce qui vient de se passer, cria un Tazuna éberlué.

-          Rien, seulement le cri de personnes frustrées du manque de réponse, soupira-Shisui. Allez, il faut y aller. Tazuna-san, vous serez accompagné par Sakura et Naruto.

 

Sur ce, l’Uchiwa quitta la pièce, le blond soupira avant de se tourner vers sa coéquipière. Elle hocha la tête, elle était prête.

-          Nous sommes prêts pour partir, Tazuna-san.

-          Alors en route vers mon pont, soupira le nommé.

 

Naruto suivit leur client, la jeune kunoichi derrière lui. Patienter jusqu’à midi allait être long surtout qu’il ne pouvait rien faire… Sauf peut-être méditer pendant ce laps de temps. Ça ne leur prit que quelques minutes pour se rendre au pont, Tazuna leur donna un endroit où ils pourraient s’installer sans déranger les travailleurs. Le blond s’installa en position de méditation sous l’œil étonné de sa coéquipière, il laissa ses sens travailler. Le temps passerait lentement. Il sentait Sakura bouger régulièrement à coté de lui, il sentait les travailleurs, il sentait l’environnement.

«Je m’ennuie…» soupira-t-il mentalement.

«À ce point?» questionna la voix moqueuse de Yagura.

«Il n’y a rien à faire, je dois veiller sur Tazuna-san jusqu’à midi… Je n’ai rien à faire.»

«Tu n’as pas songé à pratiquer tes mudras que tu peines à te rappeler?»

«Tu es un génie!»

 

Naruto sourit, il commença tranquillement à les travailler... Les mudras allaient selon des animaux biens précis : Le dragon, le serpent, le cheval, le bélier, le singe, le coq, le chien, le cochon, le rat, le bœuf, le tigre et le lièvre.

-          Que fais-tu, demanda-Sakura.

-          Je travaille les mudras…

-          Tu as vraiment de la difficulté, comprit-elle.

-          Et bien, je n’ai pas d’image précise d’eux, je ne peux pas voir mes mouvements, seulement les sentir. Si je fais une erreur, je ne sais pas où elle est. Le désavantage d’être aveugle, c’est que le ninjutsu devient énormément difficile à apprendre. Je dois faire en sorte que mon corps se rappelle des mouvements, que mon cerveau les enregistre de la bonne façon. Apprendre un style de taïjutsu ou même de Kenjutsu est beaucoup plus facile qu’apprendre ces mudras.

-          Pourtant, dans les trois cas, il faut que ton corps se rappelle des mouvements.

-          Crois-moi, quand tu te fais frapper drôlement fort par quelqu’un, tu apprends vite même si tu ne le vois pas. Si je te frappais au visage et que tu bloquais maladroitement. La prochaine fois, je suis sûr que tu pourras bloquer mon coup sans problème parce que tu vas avoir compris que si tu ne fais pas ton bloque de cette façon, tu vas encore avoir mal au visage. Pour le Kenjutsu, c’est la même chose, mais en plus douloureux. Pour les mudras, je ne peux pas tenter de faire une technique sinon je risque de me tuer si ce n’est pas le bon. Je n’ai pas deux chances ni même trois, mais une seule.

-          Donc, tu dois continuer de pratiquer jusqu’à ce que ton corps puisse se rappeler instantanément le mouvement à effectuer sans te tromper.

-          C’est ça.

 

Naruto soupira avant de continuer. C’est dans cet état de concentration qu’il resta pendant le temps alloué pour protéger Tazuna sur son pont. Sakura le laissa tranquille essayant elle-même de s’occuper d’une façon ou d’une autre. Il n’y avait pas grand-chose à faire à part regarder le travail des ouvriers. La jeune fille s’ennuya vite, si toutes les missions demandaient autant de perte de temps, la rose savait qu’elle allait perdre patience rapidement. Surveiller les environs pendant une période déterminée, elle ne serait pas capable. La kunoichi commençait réellement à sympathiser avec les gardes des portes à Konoha lorsque Tazuna revint vers eux.

-          On peut maintenant aller manger.

-          Enfin, soupira-Sakura.

-          Vous vous êtes ennuyés?

-          Non, enfin, si, mais c’est notre travail alors on n’a pas vraiment le choix, haussa la kunoichi. Dans chaque travail, il y a une partie qui est moins intéressante que d’autres.

-          C’est vrai, approuva le charpentier. Par exemple, pour construire un pont, il faut d’abord faire le plan ce qui n’est pas amusant à dessiner pour ceux qui ont des talents de dessinateurs tels que les miens.

-          Vous êtes mieux placés que moi parce que je peux vous garantir que moi, il n’y aura qu’un gribouillis indéchiffrable, soupira-Naruto en se levant de sa position.

-          C’est un détail…

 

Le trio partit en direction du village, Tazuna devait prendre leur prochain repas. Sakura resta sous le choc en voyant les enfants fouillés dans les poubelles. Naruto ne fit que soupirer. Il se rappelait une époque, une époque où il faisait parti de ses enfants, ses enfants qui cherchaient un peu de nourriture pour voir la prochaine journée. Dans chaque village, il y avait ce genre d’endroit. Il suffisait juste de savoir où chercher pour les trouver. Si Sakura était aussi surprise, c’est qu’elle n’avait pas cherché à voir au-delà de l’apparence de Konoha pourtant, dans leur ancienne classe à l’académie, certains enfants vivaient de cette façon.

 

Le blond s’appuya contre la porte du magasin anciennement prospère. Il attendait après Sakura et Tazuna. Des enfants s’approchaient, ils essayaient de voir si le blond avait une quelconque nourriture sur lui. Le vol était leur survie après tout. Naruto sentait les regards volatiles sur lui, les paysans tentaient de cacher leur curiosité envers lui. Ce n’était pas tous les jours qu’ils voyaient des shinobis. Non, ils voyaient plutôt des mercenaires. Le jinchûriki sentit l’approche de deux hommes armés, ils se promenaient dans les rues. Naruto ne tenta même pas de se soustraire à leurs regards inquisiteurs, ça n’aurait servi qu’à attirer leur attention.

-          Hé, gamin, interpella un des hommes. Nous ne t’avons jamais vus dans le coin, que viens-tu faire à Nami?

-          Et en quoi est-ce votre entreprise, haussa le blond.

-          Pour tout voyageur, nous devons prendre des taxes et tu ne fais pas exception à la règle, je suis sûr que Gatô sera heureux de recevoir ta part.

-          Tu devrais apprendre la hiérarchie, mercenaire, fit-Naruto. Entre toi et moi, je ne crois pas que tu pourras réellement faire quelques choses. Ce n’est pas parce que tu es à la solde de Gatô que tu es terrifiant, tu n’es qu’une personne qui se cache entre les pattes des plus riches parce qu’il ne peut s’offrir le luxe qu’il aspire. Quoi de mieux qu’être à la solde d’un riche exécrable? Vous êtes logés et vous faites ce que vous avez appris à faire, c’est-à-dire démontrer la fausse puissance du riche pour qui vous travaillez.

-          Tu as du cran, gamin…

-          Mais dis-moi une chose, coupa-Naruto. Croyez-vous réellement que ce Gatô va vous payer pour vos services? Personnellement, je pense qu’il va vous faire tuer avant même que vous touchiez une part de son argent. Après tout, l’argent rend le monde cupide.

 

À l’intérieur, il entendait parfaitement Tazuna parler avec Sakura lui disant de le laisser régler le problème par lui-même. Il sentait aussi les habitants entrés dans leur demeure le plus rapidement possible, il sentait aussi sa présence dans les environs. Le blond garda son calme attendant la réponse de ses interlocuteurs qui ne tarda pas à venir sous la forme d’un poing sur le mur à coté de son oreille gauche. En aucun cas, Naruto n’avait perdu son calme.

-          Garde tes sottises pour toi et refiles-nous juste l’argent de la taxe, rugit l’homme devant lui.

-          Sinon quoi? Tu vas essayer de me convaincre avec l’aide de la violence? Tu vas partir à courir pour avertir ton boss pour recevoir tes prochains ordres? Tu vas essayer de prendre l’argent de force?

-          Je ne vais pas essayer, je vais le faire!

 

Pourtant, quelques secondes plus tard, Naruto le sentit trembler, quelque chose ou quelqu’un l’avait effrayé. Il le sentit partir à courir en compagnie de son collègue, le blond haussa les épaules avant qu’un sourire naquit sur ses lèvres.

«Pourquoi ai-je la soudaine impression que ton aura les a effrayés, Yagura?»

«Qu’est-ce que tu racontes, je n’ai rien fait!»

 

Le porteur du Kyuubi retint un petit rire, l’innocence qu’il ressentait via le lien ressemblait énormément à la sienne quand il prenait l’attitude Shisuiuchiwaest. Sakura et Tazuna sortirent du magasin, sous le choc des événements.

-          Qu’est-ce que t’as fait pour les effrayer de cette façon, l’interrogea sa coéquipière.

-          Moi, rien… Tu te souviens de l’aide que j’ai parlé ce matin, c’est cette même aide qui les a faits fuir, sourit-Naruto.

-          Et cette aide, porte-elle un nom?

-          Bien sûr, mais je ne crois pas que tu as besoin de savoir qui c’est. De toute façon, il n’est plus dans les environs et…

 

«Attend une minute… Tu n’es pas sensé convaincre Zabuza, toi?» interrogea-Naruto mentalement.

«J’ai fait le message, j’attends sa réponse.»

«Et j’imagine que tu passais, par hasard, par ici pour te rendre à ta prochaine destination?»

«…»

«Ou que tu t’ennuies tellement que tu préfères m’observer?»

«J’étais ici par hasard» soupira finalement Yagura.

-          Naruto, tu viens, s’écria-Sakura quelques pas en avant.

-          J’arrive.

 

Avec Yagura

Yagura soupira, il ne savait pas pourquoi il était ici au lieu d’être étendu au bord de l’eau comme à son habitude. Oui, il en avait une petite idée, mais il ne comprenait pas pourquoi. Le sceau apposé sur lui était brûlant. Il en ressentait les effets, il savait juste une chose, être près de Naruto l’aidait énormément. Le sceau cessait de l’affecter. Le porteur du Sanbi ne comprenait pas pourquoi le sceau de fusion réagissait ainsi. De toute façon, le gris ne pouvait s’empêcher de ressentir une inquiétude vis-à-vis l’autre porteur de démon. Il était vrai qu’il avait parlé avec Zabuza, celui-ci avait simplement haussé les épaules, Yagura l’avait laissé en plan.

 

Lorsque cet homme avait menacé le blond, il avait réagi instinctivement, son aura était devenu si meurtrière vis-à-vis les deux agresseurs qu’ils avaient blêmis avant de s’enfuir en faisant quasiment dans leur pantalon. Yagura savait qu’il était un peu protecteur envers Naruto, mais ça n’expliquait pas ses agissements.

«Un peu protecteur? Tu veux dire beaucoup» fit la voix de son colocataire.

«Ferme-là Isopu, je n’ai pas envie d’écouter tes commentaires acerbes» répondit le gris en brouillant la communication avec le blond.

«Ce n’est pas de ma faute si tu ne dis pas la réalité, Yagura. Tu n’es pas simplement un peu protecteur de ce blond, tu l’es beaucoup. Le sceau de fusion doit en être la cause»

 

Le gris ne répondit pas préférant se lever avant de disparaître via le shunshin. Il réapparut dans la zone qu’il se tenait auparavant avec le blond, la même clairière au bord de l’eau. Il s’assit et ferma les yeux avant de les rouvrir. La sensation de brûlure au niveau de son cœur semblait décupler à chaque fois qu’il les fermait. C’était l’une des causes de ses insomnies. Il avait l’impression qu’on lui apposait un fer chauffé à blanc sur son cœur. Par ce qu’avait dit le blond, il ne ressentait pas ces effets. Dans un certain sens, il était chanceux, réellement.

 

Le porteur du Sanbi se força à fermer les yeux et se concentra uniquement sur son environnement. La sensation était encore là, il ne pouvait pas la bloquer. Il essaya de tomber dans un sommeil sans rêve, c’était peine perdue. Il n’arrivait tout simplement pas à dormir s’il ne savait pas que le blond était près de lui…

 

Avec Naruto

Revenir à la maison de Tazuna prit peu de temps. Le trio ne rencontra plus de mercenaire. Quand ils mirent pied dans la maison, la première chose qu’ils remarquèrent fut l’ambiance morose. Naruto soupira, Sasuke et Tetsuya étaient à nouveau en désaccord.

-          Et?

-          Rien de vraiment intéressant, soupira le blond.

-          Sauf les mercenaires avec qui tu as parlé pendant que Tazuna-san achetait le repas, contra-Sakura.

-          C’est ce que je disais, rien de vraiment intéressant.

 

La sueur de tous chuta devant les propos du jeune jinchûriki. Kakashi se frappa mentalement le front, il fallait bien qu’il se doute qu’il aurait cette réponse. Après tout, Shisui était arrivé avec la même réponse malgré qu’il ait battu une dizaine de mercenaire. L’équipe se rejoignit dans la salle qui leur avait été attribuée pour parler des améliorations ainsi que de la suite de la mission.

-          Bon, à part deux mercenaires qui ont fuis grâce à cet aide mystérieuse que  Naruto nous a parlé ce matin, il n’y a eu aucune tentative d’assassinat sur Tazuna-san, résuma-Shisui. Du coté à Sasuke et Tetsuya, le premier manque encore un peu d’entrainement sur l’accrobranche et le dernier est rendu à l’exercice de la marche sur l’eau.

-          Beau résumé. Donc cet après-midi, Tetsuya et Sasuke s’occuperont de la protection de Tazuna-san pendant que j’entraine Sakura et Naruto. Et toi, j’imagine que tu continues tes recherches, fit-Kakashi.

-          En effet.

-          En passant, demanda-Sasuke. Qui est l’aide extérieur que Naruto nous parle depuis ce matin?

-          Une personne en qui nous avons confiance, fut la réponse simultanée de Kakashi, Shisui et Naruto.

 

Le même calme de ce matin apparut dans la pièce soudainement devenue silencieuse. Cette fois, Naruto et Shisui se bouchèrent les oreilles sachant déjà la suite des événements… Ils avaient, tous les deux, une impression de déjà-vu.

-          ÇA NE RÉPOND PAS!

 

Dès que le cri quitta les lèvres des genins, Naruto avait l’impression que le toit de la maison avait commencé à voler avant de tomber sous l’effet de la gravité. Une impression qui était fausse, fort heureusement. Par contre, l’aura de meurtre à l’intérieur de la maison n’était pas si fausse que ça. La fille de Tazuna entra tranquillement dans la pièce, une poêle à la main. Le blond se leva avant de sortir le plus rapidement possible suivit par ses senseis… Trois cris de douleurs retentirent quelques secondes plus tard.

-          Ça doit avoir fait mal, soupira-Naruto.

-          Surement… Il semble que Tsunami-san n’est pas si douce que ça, déglutit-Kakashi.

-          Chacun a ses limites, Kakashi-sensei. Ça fait déjà deux fois qu’il y a des cris dans cette maison, elle doit commencer à perdre patience surtout que l’ambiance est loin d’être harmonieuse, répliqua le blond.

 

La jeune femme ressortie, quelques minutes plus tard, avec un sourire sur les lèvres, un sourire qui fit blêmir l’Uchiwa et l’argenté.

-          Le diner est prêt, informa-t-elle avant de partir vers la cuisine.

-          Shisui, fit sérieusement le ninja copieur. Fais-moi rappeler de ne jamais énerver une femme.

-          Vous n’avez jamais vu tante Mikoto alors…

 

Naruto retint un petit rire avant de se diriger vers la salle à manger. Le blond s’installa calmement, il y avait un enfant aussi. Un enfant qu’il savait être celui de Tsunami. Il ne parlait rarement, mais le jinchûriki savait une chose à son sujet. Si jamais cet enfant se décidait à parler, ce n’était que pour dire le fond de sa pensée. La tristesse, l’animosité ainsi que l’abandon qu’il ressentait dans l’aura de cet enfant allait éclater à ce moment s’il se produisait.

 

Le diner se passa dans un calme rare, le blondinet profita du calme pour analyser l’environnement. Il y avait de la crainte venant de l’équipe sept originale, de la paresse de leur sensei, de l’agacement de son Co-sensei et une peur de Tsunami et Tazuna. Pour Inari, le fils de Tsunami, c’était les mêmes émotions qui ressortaient.  Le jinchûriki finit rapidement son repas, il resta à la table en attente de ses coéquipiers et senseis. Une fois le repas terminé, Kakashi se tourna vers Shisui.

-          Donc, pour Gatô?

-          Il se cache de la population et Zabuza est introuvable…

-          Introuvable, s’étonna-Naruto. Pourtant il est à l’Est, environ une demi-heure de marche, à l’intérieur de ce que je crois être une maison.

-          Pour moi, il est introuvable. Pour toi, il est trouvable, haussa-Shisui. J’ai passé l’avant-midi à essayer de trouver sa cachette.

-          Tu n’avais juste qu’à demander. C’est une des signatures les plus puissantes qu’il y a dans les environs.

-          Une des, interrogea-Tetsuya.

-          Je connais une autre personne qui est nettement plus fort que Zabuza. Sa présence, elle sait comment la cacher.

-          C’est cette aide extérieure, devina-Sakura.

 

En guise de réponse, le blond n’offrit qu’un sourire, la jeune fille avait misé juste. Passé un avant-midi entier à regarder le blond pratiquer les mudras lui avait permis de cerner quelque peu sa personnalité. Assez difficile compte tenu du fait qu’elle devait analyser son comportement, mais au final, Sakura s’était faite une petite idée le concernant. La rose commençait juste à comprendre Naruto, le blond était un véritable casse-tête. Si une minute, il agit comme un véritable shinobi, la seconde d’après, il peut agir comme un véritable enfant âgé de 12 ans.

-          Êtes-vous prêts, demanda-Tazuna.

-          Nous le sommes, fit-Tetsuya en se levant.

 

Les deux garçons suivirent le charpentier laissant Sakura, Naruto, Shisui et Kakashi ensemble. Le blond s’étira en attente de leur formation. Kakashi se leva avec l’aide des béquilles, l’argenté se promenait avec puisque ses jambes étaient trop faibles pour le soutenir. Ses deux élèves restant se levèrent avant de le suivre. Shisui disparut via le shunshin, ayant déjà une petite idée où aller. Le trio arriva dans une clairière non loin de la maison, le même endroit où il y avait eu l’altération entre Sasuke et Naruto.

-          Sakura, tu commenceras l’exercice de marche sur l’eau. Naruto, dit-Kakashi en lui jetant un gant. Tu travailleras l’exercice des eiseinins. Lorsque tu le maitriseras, tu feras du plus difficile au plus facile. Tu dois réussir à avoir un contrôle de chakra parfait pour que tes sens puissent atteindre leur plein potentiel.

-          Je sais.

 

L’argenté eut un mince sourire avant de se tourner vers son unique élève de sexe féminin. Il partit en direction du petit lac situé à proximité avec elle, Naruto s’assit sur le sol. Il prit le gant, c’était un gant spécial. Le chakra concentré à l’intérieur était parfaitement visible pour l’œil nu. Puisque Naruto était un capteur, il n’avait aucune difficulté à savoir s’il avait échoué ou non. Le but était de concentrer son chakra dans une zone précise. Le blond soupira avant de commencer à travailler.

 

Quelques heures plus tard

Le blond soupira pour une énième fois, cela faisait des heures qu’il travaillait là-dessus. Son chakra ne voulait pas faire ce qu’il voulait. Il entendait les bruits de Sakura qui tombait régulièrement dans l’eau. Le jinchûriki ferma les yeux sous son bandeau en signe de frustration. Il ne comprenait pas pourquoi il n’était pas capable de faire cet exercice en question! Il sentit Kakashi et Sakura revenir vers lui.

-          Il est temps d’aller manger, Naruto, fit-Sakura.

-          Allez-y sans moi, je n’ai pas faim.

-          Dans ce cas, ne t’éloigne pas trop, soupira-Kakashi.

 

Naruto hocha la tête avant de se refaire son exercice. Il était capable de concentrer son chakra dans sa paume et sur ses cinq doigts en même temps avec facilité, mais dès qu’il essayait simplement d’englober un doigt, il échouait. Le jinchûriki n’y comprenait rien, il s’étendit sur le dos après une énième tentative. Il aurait aimé voir le ciel, les étoiles ou même encore le soleil. Le blond se décida de se lever et d’aller marcher, peut-être pourrait-il réussir l’exercice après.

 

Le blond marcha pendant de nombreuses heures. La nuit était tombée depuis longtemps lorsque ses pieds s’arrêtèrent finalement. Sans s’en rende compte, Naruto s’était dirigé vers la position de Yagura.

-          Et bien, je devrais peut-être cesser de me fier à mon instinct quand tu es dans les environs…

-          Il te guide jusqu’à moi, s’étonna le gris.

-          En effet, je ne sais pas pourquoi.

-          Un effet du sceau?

-          Surement…

 

Naruto s’assit, à coté de lui, Yagura semblait se détendre quelque peu… Les deux sentaient un danger, un danger qui n’était pas encore présent, mais ils le sentaient. Les capteurs avaient tendance à ressentir le danger avant même qu’il arrive. Ils ne savaient pas pourquoi, mais ils savaient jusqu’il y aura une bataille, une bataille de haut niveau, bientôt…

 

Avec Zabuza

-          Ce type qui est venu vous voir, qui était-il? Vous n’avez pas voulu que je l’éloigne de notre position…

-          Haku, crois-moi, tu n’aurais jamais réussi à le battre.

 

Zabuza regarda son élève dans le blanc des yeux, le jeune garçon efféminé frissonna en voyant le regard sérieux. Haku n’avait jamais réellement vu Zabuza avoir peur jusqu’à maintenant… Ce type qui s’était pointé avait effrayé l’épéiste. Un adolescent aux cheveux grisâtres et aux yeux améthystes, une cicatrice partant de son œil gauche jusqu’à son menton.

-          C’était Yagura, jinchûriki du Sanbi et l’un des shinobis les plus puissants de Kiri. Je crois que seul Kisame et Mangetsu, parmi les épéistes, peuvent espérer le vaincre dans un combat singulier. Il est l’unique jinchûriki parfait répertorié dans les cinq nations.

-          Que voulait-il?

-          Il a reçu la mission de me ramener au village puisque Kiri n’est plus en guerre civile, le sandaime est finalement mort. Il attend présentement ma réponse…

-          Mais pourquoi vous a-t-il menacé?

-          Tu es curieux, Haku…

-          Ça ne répond pas, soupira le nommé.

-          Et bien, je ne sais pas la raison, mais il tient énormément à l’enfant blond qui a créé ce piège dans lequel je suis tombé quand nous étions devant le charpentier. Ce gamin nommé Naruto… Je n’ai aucune idée de la raison de ses agissements, mais je finirais par le savoir… Pour ce faire, nous allons continuer notre travail, c’est-à-dire tenté de tuer le charpentier.

 

Cinq jours plus tard, avec l’équipe sept

Naruto grinça des dents, présentement, l’équipe sept était réunie pour un rassemblement de dernière minute. Le groupe allait bientôt devoir affronter Zabuza et son acolyte… En fait, ses acolytes. Kakashi était en train de faire les duos pour protéger Tazuna ou pour combattre. En gros, c’était une bagarre générale entre un Uchiwa et un sensei énervé. Shisui était assis dans son coin bien tranquille. Le blond se doutait bien que Sasuke perdrait sa place en tant qu’attaquant en moins de…

Cinq…

Quatre…

Trois…

Deux…

Un…

«Zéro.» compta Naruto.

-          Ça suffit, Sasuke, s’exclama-Shisui avec une aura de meurtre.

 

Le dit genin devint blême, il s’assit tranquillement et déglutit difficilement. Son cousin était effrayant lorsqu’il était en colère.

-          Sasuke, tu resteras protéger Tsunami et Inari, ici! Et pas de discussion. Sakura s’occupera de la protection de Tazuna avec Naruto et Tetsuya. Si jamais un de vous doit se battre, un des deux vient immédiatement l’aider! Kakashi et moi-même s’occuperont de Zabuza et de ses acolytes.

 

Kakashi cligna des yeux, Shisui venait littéralement de prendre le contrôle de la mission. L’argenté haussa les épaules, de toute façon, fallait bien qu’il se doute que son Kouhai finirait par perdre patience avec son propre cousin. Le ninja copieur se leva tranquillement de sa place, son élève n’était pas très heureux du développement de la situation. Depuis quelques minutes, Sasuke s’acharnait à vouloir combattre, voilà qu’il venait de prendre un coup bas de son propre cousin.

-          Êtes-vous finalement prêts, demanda-Tazuna exaspéré.

-          Oui, fit-Kakashi.

 

Naruto se leva de sa position tout comme les deux autres genins chargés de la protection de Tazuna. Le groupe sortit finalement de la maison, ils se dirigèrent vers le pont laissant un Sasuke furieux derrière. Le blond soupira encore une fois, depuis qu’il était à Nami, il ne faisait que ça. C’était exaspérant, on aurait dit que Sasuke agissait comme un enfant simplement parce qu’ils étaient à Nami. Le blond songeait réellement à demander à l’Hokage d’empêcher sa rotation sur l’équipe sept.

 

Se rendre au pont ne prit pas plus de temps que d’habitude malgré la tension palpâtes dans l’air. Tetsuya gardait ses mains près de ses armes tout comme Sakura, légèrement plus inquiète qu’il y a deux jours. Naruto ressentait les signatures sur le pont, il y avait Zabuza, son acolyte et deux autres personnes. Ce n’était pas Gôzu et Meizû, loin de là. Les signatures qu’il ressentait étaient nettement plus fortes, elles écrasaient totalement celle de l’épéiste. Le jinchûriki déglutit difficilement.

-          Naruto?

-          Deux personnes nettement plus fortes que Zabuza s’y trouvent… Deux personnes qui ont une aura aussi puissante qu’un Kage, informa-Naruto à son Co-sensei.

 

L’Uchiwa hocha la tête, mû d’une inquiétude… En arrivant sur le pont, il sut pourquoi il était si inquiet… Ce ne sera plus une simple bataille, mais un véritable combat…

-          Kuroi Hitomi et Surudoi Me, je vois que tu as trouvé des alliés fort impressionnant, Zabuza, s’exclama-Kakashi.

-          Kuroi Hitomi? Surudoi Me, questionna-Sakura en déglutissant.

-          Kuroi Hitomi, déserteur de rang S du village de Kiri. Il a déserté après que sa candidature en tant que futur épéiste soit refusée, informa-Naruto en gardant son calme le plus possible. Surudoi Me est son élève, déserteur du même rang, il aurait tué ses parents pendant la guerre civile du village de la brume. Selon les informations du Bingo Book. Il aurait été forcé à fuir avec son maitre après que Mei Terumi et ses alliés ont découverts ce qu’il comptait faire, c’est-à-dire détruire le pays de l’eau. Il était l’un des plus grands shinobis loyaux du Sandaime Mizukage.

 

Tous se tournèrent vers le blond…

-          Quoi?

-          Au moins, vous vous informez, soupira-Shisui.

-          Et bien, il faut toujours être informé… Shikamaru m’a informé de tous les shinobis présents dans le bingo book et il m’a fait mémoriser la totalité des informations. Même s’il est paresseux, il peut être un tyran, répondit-Naruto en «regardant» son Co-sensei.

 

Des rires attirèrent l’attention du duo, ils venaient de leurs futurs adversaires.

-          Qu’il est intéressant, ce gamin! Et bien, j’imagine que le fait d’avoir Shisui no shunshin et Hatake Kakashi, le ninja copieur comme sensei doit aider, sourit-Kuroi. Zabuza, je prends l’argenté…

-          Et moi, je prends l’Uchiwa, rajouta son élève.

-          Et vous me laissez les mômes…

 

Naruto déglutit, Tetsuya aussi. Sakura devrait surveiller Tazuna, elle ne pouvait pas se permettre de le laisser sans défense.

-          Pourquoi ai-je l’impression que la vie se fout de moi, s’interrogea-Naruto à haute voix. D’abord Iwa, maintenant ça. Je ne pourrai jamais espérer avoir une mission qui tourne bien pour une fois!

-         

-          Tu savais que tu venais de parler à haute voix, Naruto, fit-Tetsuya avec une goute de sueur derrière la tête.

-          Je viens de m’en rende compte, haussa le blond.

 

D’un coup, Naruto poussa Tetsuya et bloqua… lui sauvant ainsi la vie. Le jeune jinchûriki se fit propulsé quelques mètres à l’arrière, les combats venaient de débuter… Malheureusement, Tetsuya et lui avaient maintenant un adversaire chacun. Le blondinet prit son kunai et le positionna comme lorsqu’il s’entrainait avec une épée. Zabuza était en face de lui, il entendait parfaitement les bruit venant de ses senseis.

-          Sakura, éloigne-toi avec Tazuna, cria-Naruto.

-          Et tu crois réellement que tu as le temps de t’inquiéter pour cette fille, fit-Zabuza en l’attaquant.

 

Naruto ne répondit pas, il se contenta d’esquiver, il n’était pas assez fort pour bloquer l’épée de l’épéiste. Son esprit se concentra entièrement sur son adversaire, il sentait le danger que représentait Zabuza, il peinait à juguler l’envie de fuir. S’il fuyait, Sakura et Tetsuya ne pourrait jamais s’en sortir. Le blond entendait parfaitement les bruits de combat, Tetsuya était contre cet adolescent, ce shinobi de niveau chuunin. Le genin aux cheveux vert-menthe avait eu de la chance. Lui, pas vraiment. Il fronça les sourcils en sentant le chakra dans l’aire…

-          L’atmosphère est chargée de chakra, j’imagine qu’un de tes acolytes vient d’utiliser ta technique fétiche…

-          Tu as des chances d’être aveugle, plus que ce genin qui affronte mon élève. Comment fera-t-il pour voir dans cette brume, ria-Zabuza.

-          Ne le sous-estime pas, Tetsuya a plus d’un tour dans son sac.

 

En guise de réponse, l’épéiste fit un mouvement latéral, Naruto l’esquiva de justesse. Le jinchûriki ne pourrait espérer pouvoir vaincre Zabuza, il était trop vite, trop fort pour lui. Au mieux, il ne faisait qu’éviter d’être couper en deux. Un exploit pour un genin venant de sortir de l’académie. Le blond reçut un coup de pied en pleine figure, il alla s’écraser quelques mètres plus loin. Naruto se releva difficilement, le coup l’avait sonné. Il esquiva par une roulade le prochain coup, son instinct lui dictait de ne pas tenter un bloque. Et bien, il devait peut-être songer à trouver un plan pour se sortir de ce pétrin…

 

Avec Tetsuya

Tetsuya était un adversaire de poids contre ce garçon efféminé, Haku était surpris de ses capacités. Ce n’était pas tous les jours que l’on croise une personne pouvant équivaloir une autre de niveau chuunin alors qu’elle est genin. Pour le moment, c’était une confrontation à force égale, le brun ne voulait pas tuer son adversaire, il était encore jeune, trop jeune pour mourir. Le duo s’affrontait au niveau de la vitesse, Tetsuya était nettement moins vite, mais son expérience du temps qu’il vivait à Taki entrait en compte. Après un autre échange de coup nul, ils se retrouvèrent à quelques mètres de distance.

-          Et bien, je t’ai sous-estimé, avoua-Haku.

-          On a tendance à me sous-estimer… Mes coéquipiers et mon sensei aussi. Après tout, ils ne me connaissent pas réellement, Naruto est le seul en à savoir autant sur moi.

-          Je vois, un masque d’idiot…

-          En effet.

-          Pourquoi?

-          La voie d’un shinobi n’est-elle pas la duperie?

-          En effet.

-          Tu as ta réponse.

 

Tetsuya repartit à l’assaut, il esquiva les senbons que Haku lui envoyait avant de tenter un enchainement un peu risqué dans sa position. L’eau sur le terrain était à son désavantage. Ses affinés étaient feu et terre après tout. Son adversaire était complètement incompatible avec l’eau et le vent. Son coup n’atteint jamais sa cible, il fut repoussé, il fronça des sourcils…

-          Rappelle-toi, otouto! Tu ne dois pas laisser l’ennemi te comprendre, essaie de le déstabiliser. Dupe-le! Si tu ne peux pas le frapper d’une façon, tente une autre!

 

Ses paroles, sa sœur lui avait souvent répété. Il sourit, il serait peut-être temps de mettre ses enseignements à profit. Il se doutait bien qu’il ne pourrait pas résister à l’envie de duper son adversaire. Il aimait voir le choc sur le visage de ses adversaires. Dommage que le blond l’avait si bien compris la première fois qu’il l’avait vu, Tetsuya n’avait jamais pu y voir le choc sur le visage de son ami. Il partit à courir à nouveau, cette fois, il tenterait la duperie comme à son habitude. Le combat franc n’avait jamais été son style après tout…

 

Avec Shisui

L’Uchiwa avait l’avantage sur la bataille, sa vitesse était nettement plus élevée que Surudoi… Par contre, l’ancien shinobi de la brume avait une force monstrueuse. Shisui avait manqué se faire déboiter l’épaule aux premiers coups.  Malgré qu’il ait l’avantage, ses frappes ne blessaient presque pas son adversaire… Son corps pouvait encaisser les dommages, beaucoup plus de dommages que lui-même pouvait. Il tentait le taïjutsu pour avoir un aperçu de la force réelle de son adversaire. Pour le moment, le combat était sans vainqueur malgré l’avantage certain que le noir avait sur Surudoi.

-          Et bien, tu tiens ta réputation, Shisui no shunshin. Je ne suis plus capable de te toucher, tu es si volatile.

 

Il y avait de l’ironie dans la voix, Shisui ne se laissa pas déconcentrer. Il sortit un kunai avec un petit sourire. Si Surudoi ne faiblissait pas malgré les coups reçu, l’Uchiwa allait l’affaiblir. De petites blessures peuvent devenir dangereuses et contraignantes à partir d’un certain point. Le noir allait se rendre jusqu’à là. Il entra son regard rouge du sharingan dans celui violet de son adversaire. Les cheveux de Surudoi lui faisaient pensés à du sang, Shisui s’arrangerait pour que ça ne fasse plus penser à du sang, mais que ça en soit réellement.

 

Il disparut via le shunshin pour réapparaître derrière son adversaire, il fit deux marques avant de disparaître à une distance sécuritaire. Si Surudoi ne comprenait pas, le combat était joué d’avance.

-          Tu comptes faire quoi avec ces petites coupes?

-         

 

Avec Kakashi

Contrairement à l’Uchiwa, l’argenté n’était pas maitre de la bataille. Il était dans la même position de Naruto à l’exception près qu’il n’avait pas à encaisser parce qu’il n’était pas assez rapide. Kuroi avait l’avantage de la portée, il avait un Katana alors que lui devait se battre avec un kunai. Kakashi n’arrivait pas à blesser son adversaire, la brume ne l’affectait pas vraiment. Kuroi avait pensé que si Kakashi ne voyait rien, il aurait la chance de s’en débarrasser rapidement pour toucher la prime offert par Gatô. Dommage qu’il ne se doutait pas encore que l’argenté avait plus d’un tour dans son sac.

 

Le ninja copieur se baissa, la lame du Katana passa au-dessus de lui, s’il avait réagi une seconde trop tard, Kakashi était mort. Une chance que son instinct le dictait dans la plupart de ses combats. L’argenté répliqua avec un enchainement au sol, il sentit son pied entrer en contact avec ceux de son opposant. Malgré que ça soit un combat de Kenjutsu, le taïjutsu était utilisé régulièrement pour faire perdre l’équilibre à leur adversaire.

 

Il utilisa une de ses mains pour se tourner pendant que Kuroi tentait de reprendre son équilibre. Son pied frappa le nez de son adversaire, le déserteur fut propulsé à quelques mètres de lui, le nez en sang. Le cri de rage qu’il entendit fit sourire l’argenté. Un shinobi n’était plus lui-même lorsqu’il combattait, ça devenait une autre personne, une autre réalité. Kakashi ne faisait pas exception à la règle.  Kakashi se releva rapidement, il esquiva le prochain coup avant qu’il dût bloquer. C’était maintenant à lui de se prendre un coup, une entaille profonde dans sa poitrine, le sang tomba. L’argenté serra les dents sous la douleur. Il mit sa main droite sur sa poitrine pour juguler l’hémorragie externe.

-          Je vais te tuer, s’écria-Kuroi, fou de rage de s’avoir fait frapper.

-          C’est ce que nous allons voir… Un combat n’est pas fini tant que le perdant n’est pas mort, fut la réplique du ninja copieur.

 

Avec Sakura

La jeune fille avait obéis à l’ordre de Naruto, elle était maintenant située plus loin des combats en position de protection devant Tazuna. Elle se retenait de trembler, ses deux coéquipiers combattaient des adversaires de taille. Sakura pensait sincèrement qu’elle aurait préféré prendre la place de Sasuke, dommage que Shisui en avait décidé autrement. Sasuke ne savait pas la chance qu’il avait. Les bruits de combat étaient assez éloignés de sa position, au moins ça de gagner…

-          Ne faudrait-il pas se reculer davantage, demanda-Tazuna en tremblant.

-          Non, si jamais un des mes coéquipiers avait de besoin que j’attire l’attention de leur adversaire, je devrais être prête. De plus, où nous sommes, nous sommes en sécurité. Je ne sais pas si Gatô a envoyé d’autres personnes qu’eux et je ne veux pas savoir la réponse, le mieux est d’attendre pour savoir qui sera les vainqueurs…

-          Dire que je me le fais dire par une fille nettement plus jeune que moi, soupira le charpentier.

 

Un mince sourire emplis d’inquiétude apparut sur les lèvres de la kunoichi, elle garda sa position défensive, elle n’y voyait rien avec cette brume.

 

Avec Sasuke

Il s’ennuyait royalement, mais il ne pouvait pas quitter la maison. Il n’était pas fou, son cousin avait été très clair, il devait protéger Tsunami et Inari. L’Uchiwa n’avait qu’une envie, rejoindre ses coéquipiers et démontrer qui était le plus fort. Malheureusement, il était cloîtré ici, dans cette maison à ruminer ses pensés sombres. Un bruit attira son attention, Sasuke se leva en soupirant. Le genin sortit de la salle où qu’il était et blêmit… Tsunami n’était plus là! Était-il trop occupé avec ses propres pensés qu’il n’a pas entendu ce qui se passait? La réponse était malheureusement oui.

 

Il regarda attentivement les traces, Inari sortit avec des couteaux…

-          Tu reste ici, fit-Sasuke sérieusement.

-          Ma mère est en danger, je dois la sauver!

-          Et tu crois que c’est en te faisant tuer que tu vas réussir? Reste ici en sécurité, ordonna l’Uchiwa.

 

Sur ces mots, Sasuke fit le clone de foudre que Kakashi lui avait appris avant de partir en direction des traces, il n’était pas doué dans le suivit, mais les traces étaient si flagrantes. Le pauvre genin savait qu’il serait tué par son cousin si jamais Tsunami ne revenait pas vivante dans sa demeure. Sasuke tenait trop à la vie pour l’abandonner, il suivit les traces avec attention en se traitant de stupide…

 

Avec Yagura

Le gris ressentait les combats de sa position, il s’y dirigeait présentement, assez rapidement. Il ne devait quand même pas se faire repérer… Il ne voulait certainement pas savoir s’il était attendu ou non. Pourtant Yagura pouvait facilement être repéré à cause de son rythme. Il ressentait, via le lien, que le blond était en danger… Malgré lui, son instinct était plus fort que son esprit…

 

Une sensation de brûlure le surpris, il s’arrêta, le sceau devenait de plus en plus brûlant. Ça se répandait rapidement dans tout son corps, c’était pire que les dernières fois… Une main alla au sceau alors que l’autre le stabilisait sur l’arbre.

«Le gamin utilise le chakra du Kyuubi! À cause du sceau, ce chakra coule dans ton système puisque lui et moi sommes maintenant reliés partiellement. La sensation vient de là puisque ton corps ne peut malheureusement pas supporter énormément son énergie.» l’informa le Sanbi.

«J’imagine que c’est parce qu’il est le Kyuubi et que tu es le Sanbi» répondit-Yagura en tentant de rester debout.

«En partie, son chakra est plus démoniaque que le mien, c’est pour ça en fait. Je t’ai déjà expliqué que la puissance d’un Biju ne venait pas du nombre de queues qu’il possède»

«Je sais déjà tout ça, essaie juste d’arrêter ce phénomène!»

 

Le jounin de Kiri tomba finalement à genou, la brûlure se transformait en feu, ses veines le brûlaient, il avait l’impression d’être brûlé vif!

«Tu dois raisonner l’enfant. Je ne peux rien faire pour arrêter ce phénomène! Tu dois lui faire reprendre le contrôle de son esprit!»

 

Yagura serra les dents dans la douleur, il réussit à se concentrer suffisamment ses pensés pour alerter le blond…

«Naruto, arrête d’utiliser le chakra du Kyuubi!»

 

Avec Naruto

Le blond prenait de plus en plus de coup, il avait de nombreuses blessures mineures. Naruto n’arrivait presque plus à suivre le jounin. Il esquivait un coup sur deux, son corps était malmené… Il faiblissait rapidement.

-          Finalement, tu es plus faible que je pensais… J’espère que cette fille sera plus forte que toi, sourit-Zabuza en se dirigeant dans la direction de Sakura.

 

La rage se mit à couler dans son système, le blond réussit à se relever de peine et de misère. Ce n’était pas suffisant pour arrêter Zabuza, malheureusement. Naruto ressentit un sursaut de puissance dans tout son corps, du chakra rouge commença à tournoyer autour de lui, sa rage se transformait en folie meurtrière…

-          Ne t’approche pas d’elle, rugit-il.

 

Ce n’était pas sa voix, elle était trop démoniaque pour vraiment lui appartenir. Zabuza se retourna, sous le choc de la réaction du genin. Il blêmit en comprenant maintenant la raison de la protection de Yagura vis-à-vis le gamin. D’un coup, Naruto partit vers lui, nettement plus rapide qu’avant. L’épéiste esquiva difficilement, il prit quand même le second coup. Il n’était pas capable de bloquer le blond, trop rapide pour lui. Ses mouvements étaient sauvages comme s’il était un véritable animal.

 

Naruto ressentait les sursauts de puissance dans son corps, il était trop en colère contre l’épéiste pour réellement comprendre ce qui lui arrivait. Il avait menacé de s’attaquer à sa coéquipière… Il allait le regretter. Même si le jinchûriki n’était pas vraiment ami avec la kunoichi, il ne pouvait pas supporter qu’on s’attaque ainsi à ses coéquipiers. Il préférait mourir que savoir qu’il avait laissé quelqu’un attaquer un membre de son équipe. Naruto prit facilement le dessus sur Zabuza grâce au Kyuubi, il était en train de le frapper à plusieurs reprises lorsqu’il reçut le cri mental de Yagura.

«Naruto, arrête d’utiliser le chakra du Kyuubi!»

 

Les yeux du blond s’écarquillèrent sous son bandeau, il se recula surprenant son adversaire assez amoché. Naruto se prit la tête entre les mains et trembla…

«Va-t-en!» cria-t-il mentalement au Kyuubi.

«Pourquoi? Tu n’aimes pas la puissance, ce sentiment d’être plus fort que ton adversaire. Laisse la rage guider tes gestes, laisse-moi t’aider…» fit la voix envoûtante du Kyuubi.

«Va-t-en! JE ne VEUX pas! Va-t-en! Retourne dans ta cage!»

«Pour cette fois-ci, j’y retourne, mais ne crois pas que la prochaine fois tu t’en sortiras aussi facilement… Je n’ai pas pris le contrôle de ton corps, ces gestes venaient de toi… Je n’ai qu’alimenter ta rage et ta force… Souvient-en, enfant.»

 

Naruto se calma graduellement, Zabuza avait les yeux écarquillés par la volonté de l’enfant…

-          Tu es un jinchûriki, dit-il.

-          Qui sait, répondit-Naruto. C’est peut-être simplement mes démons…

-          Le chakra rouge, cette soif de sang, ils ne venaient pas de toi.

 

Naruto «regarda» son adversaire, son corps était douloureux. Il était vrai qu’il ne pouvait rien faire contre Zabuza, mais le blond préférait mourir que se laisser guider par une soif de sang qui n’était pas la sienne. Une présence familière le détendit, elle apparut derrière lui, il se laissa glisser sur le sol, épuisé. Cet aide mystérieuse était de retour… Devant lui, Zabuza avait blêmi…

 

Avec Shisui

Le combat allait dans son avantage, Surudoi n’avait pas encore compris sa stratégie. Shisui le voyait faiblir… D’un coup, sa concentration alla vers l’affrontement de Naruto comme celle de son adversaire. Un chakra malsain venait de faire son apparition…

«Naruto» pensa-t-il distraitement.

«Qui? Ce n’est certainement pas Zabuza… Non, c’est trop démoniaque, trop fou, trop colérique pour que ça soit lui…» se dit-Surudoi sous le choc.

-          Je suis navré de te dire ça, Surudoi, mais ce combat va prendre fin plus rapidement que prévu… J’ai autre chose à régler, se tourna-Shisui.

 

Le regard de l’Uchiwa fit frissonner le déserteur, il était sérieux. Soudain, Surudoi sentit un kunai entré dans son épaule… Devant lui, l’image de Shisui disparaissait… L’Uchiwa se retenait depuis le début! Ses yeux s’écarquillèrent alors que Surudoi subissait maintenant l’attaque de Shisui. Il était trop rapide pour qu’il puisse réellement esquiver. Le noir devenait de plus en plus rapide dans ses déplacements instantanés comme s’il voulait rejoindre quelqu’un le plus rapidement possible ce qui était le cas…

 

Le chakra disparut, mais Shisui continua son attaque. Intérieurement, il soupirait de soulagement en remerciant le jounin de Kiri qui venait d’apparaître sur le pont… Yagura s’occuperait de Naruto… Maintenant, il ne devait que finir ce combat avant de s’épuiser réellement.

 

Avec Tetsuya

Il était en énorme désavantage, Haku lui avait caché sa carte maitresse depuis le début. Le genin était maintenant enfermé à l’intérieur d’un dôme de glace, il esquivait du mieux possible, mais son adversaire était rapide. Il avait essayé ses techniques Doton et sa technique Katon, il n’arrivait pas à sortir…

 

Soudainement, il blêmit… Il venait de ressentir l’aura, Haku s’arrêta sous le choc. Tetsuya serra les dents…

«Naruto, ne te laisse pas dominer par le Biju» pria-t-il mentalement.

-          Qu’est-ce…

-          Ce n’est pas de tes affaires, pourrait-on reprendre le combat?

-          Tu n’es pas surpris d’une telle soif de sang.

-          J’ai déjà vécu pire…

 

«Ne fait pas comme elle. Ne perd pas le contrôle, Naruto… Tu pourrais blesser ceux que tu aimes.» continua-Tetsuya.

 

Et le combat reprit, plus violent qu’avant.

 

Avec Kakashi

Les yeux de l’argenté s’écarquillèrent sous le choc pur, ceux de son adversaire firent la même chose. Il tourna sa tête en direction de la source…

«Naruto…»

-          Je suis désolé, Kuroi, mais je vais devoir finir ce combat le plus rapidement possible.

 

Sur ces mots, Kakashi partit à l’attaque, les yeux du déserteur s’élargirent encore plus. Un shinobi devenait plus fort lorsqu’il avait à protéger ce qu’il aimait. Pour Kakashi, Naruto était l’unique lien avec cette personne. L’argenté ne le perdrait pas dans la folie d’être un jinchûriki, non, si ça arrivait, Kakashi ne pourra le supporter. Le ninja copieur sortit un parchemin d’une de ses poches. Il s’essuya du sang avant de l’ouvrir et d’y étendre son propre sang.

-         Kuchiyose no jutsu : Les crocs traqueurs!

 

À ce moment, le sentiment le quitta, il eut un mince sourire en reconnaissant la signature d’une certaine personne sur le pont en compagnie de Naruto. Par contre, cela ne signifiait pas que son combat allait s’éterniser… Il eut un sourire en entendant le cri de son adversaire, il venait de se faire prendre par ses invocations. Il était temps de l’éliminer, l’argenté fit des mudras rapidement et partit vers son adversaire.

-         Raikiri!

 

Les yeux de Kuroi s’élargirent, il avait été immobilisé par des chiens et maintenant… tué par un jounin de Konoha. Kakashi vit l’horreur dans les yeux du déserteur avant que son corps vint mou, les chiens disparurent, sa technique avait transpercé le cœur de Kuroi… Il sortit sa main du corps et le laissa tomber sur le sol…

 

Avec Sakura

Le sentiment apparut soudainement, la jeune fille se retint difficilement de trembler, ce sentiment, elle ne savait pas d’où il venait, mais il était si puissant. Sakura serra son kunai en priant mentalement pour que ses senseis et coéquipiers s’en sortent vivants…

 

Avec Sasuke

Il venait de retrouver Tsunami, les mercenaires furent si faciles à battre qu’il soupira de découragement. La jeune femme le gifla.

-          Hé!

-          Tu n’étais pas chargé de notre protection? Pourquoi ces hommes ont-ils entrés chez moi dans ce cas?

 

Tsunami était en colère, en colère contre l’Uchiwa pour ne pas avoir pris leur protection comme mission prioritaire. Le duo rentra dans la maison, cette fois, Sasuke s’installa à la table pour avoir une vue parfaite sur Inari et Tsunami. Il savait déjà qu’il était mort dès que son cousin et son sensei mettait les pieds dans cette maison…

 

Avec Naruto et Yagura

Yagura aida Naruto à se relever, il tourna son regard améthystes dans celui de Zabuza, il le vit trembler devant lui. L’adolescent maintint le blond stable avant de le forcer à reculer derrière lui. Son aura devint soudainement meurtrière, les combats cessèrent et la brume se dispersa dévoilant les shinobis.

 

Surudoi et Haku cessèrent de combattre, ils déglutirent, Haku disparut pour réapparaître à coté de son sensei…

-          Vous l’avez énervé…

-          Je sais.

 

Le dernier fit sa prière d’adieu devant les yeux moqueurs de son adversaire. Il connaissait Yagura, une personne parfaitement capable de le tuer. Surudoi tourna son regard vers le corps de son maitre, ses yeux s’élargirent. Il serra les dents, la rage pure flambant dans ses prunelles.

«Je sais maintenant pourquoi Yagura est si protecteur de ce gamin… Ils sont pareils» se dit mentalement Zabuza.

 

Yagura tourna son regard vers la fin du pont, des mercenaires se rassemblaient. Devant eux, il y avait un homme assez grassouillet. Tous se tournèrent vers le milliardaire.

-          Et bien, il semble que vous n’êtes pas capable de vous débarrasser de ces shinobis, Surudoi, Zabuza, fit-il. Il semble que Kuroi soit mort… Et dire qu’il se disait parfaitement capable d’éliminer un jounin de Konoha.

-          Yagura, se tourna-Zabuza. Si je reviens à Kiri, tu me laisses la vie sauve?

-          Si je te tue, je me fais tuer par Mei, frissonna le jounin. Par contre, je n’ai aucune contrainte vers Surudoi et Gatô…

 

À ce moment, son aura décupla faisant blêmir les concernés. Shisui se recula tranquillement en direction de son élève alors que Kakashi faisait la même chose. L’Uchiwa prit le poignet de Naruto avant de se diriger vers Sakura. Kakashi arriva avec Tetsuya.

-          Quoi qu’il arrive, bouchez-vous les oreilles et les yeux, ordonna-Kakashi. Vous aussi, Tazuna. Naruto, essaie de couper tes sens…

-          Et comment fait-on ça, s’exclama-Naruto.

 

«Je vais m’en occuper.» fit la voix mentale de Yagura.

 

Soudain, il ne sentit plus rien, n’entendit plus rien, il flottait dans un monde noir. Naruto ne sentit même pas Shisui le rattraper, ses sens n’existaient plus. Il avait l’impression d’être dans un état inconscient.

 

Yagura sourit d’un sourire sadique, il disparut via le shunshin pour apparaître parmi les mercenaires. Il n’était pas de niveau Kage pour rien, Zabuza vint le rejoindre dans la mêlée. En moins de quelques minutes, il ne restait que des corps morts sur le sol. Le jinchûriki du Sanbi tourna son regard vers Surudoi, pétrifié de peur. L’adolescent faisait toujours le même effet. Quand on le voyait à l’œuvre, on n’avait l’impression qu’il devenait un démon. Ses yeux améthystes entrèrent dans celui du déserteur, il vit le jounin de Konoha lancé un kunai. Un mince sourire naquit sur ses lèvres lorsque le corps du déserteur tomba sur le sol.

-          Toujours aussi sadique, soupira-Zabuza en tuant finalement Gatô.

-          Toi, tu n’es peut-être pas en danger de mort, mais qui t’as dit que t’avait besoin de revenir en bonne état, sourit le porteur du Sanbi.

-          Tu me battras plus tard… Il faut quand même ramasser le pont, se défendit l’épéiste en blêmissant.

 

Le jinchûriki haussa des épaules avant de disparaître pour réapparaître à coté du blond. La jeune fille à coté de Naruto sursauta ainsi que le genin originaire de Taki. Naruto sentit la touche de son homologue, tranquillement, ses sens revinrent. L’odeur du sang et de la mort envahi ses narines.

-          Je ne veux même pas savoir ce qui vient de se passer, fit-il.

-          Tu n’es mieux pas, fut la réponse simultanée de ses deux senseis.

-          Tu es en retard, dit-Naruto en «regardant» Yagura.

-          Je te ferai remarquer que j’aurais pu tout simplement te laisser te faire battre par Zabuza et continuer à somnoler au bord de l’eau, se recula l’adolescent attirant des sourires des autres spectateurs.

 

Le blond sourit en sentant les regards interrogatifs de ses coéquipiers.

-          Sakura, Tetsuya, je vous présente l’aide mystérieuse.

 

Yagura tourna son regard vers Zabuza et son élève.

-          Dans combiens de temps faut-il être à Kiri, demanda l’épéiste.

-          Le plus tôt possible, commença-t-il avant que ses yeux se crispent. Et j’aimerais aussi que Mei cesse de m’envoyer une escouade entière, continua-t-il plus fort.

 

Des rires retentirent dans la brume dite normale de Nami.

-          Tu sais parfaitement pourquoi elle nous a envoyé, fit un homme en sortant de la brume.

-          Je suis à Nami, Mangetsu! Il ne risque pas d’avoir de shinobis d’Iwa qui risquent de se pointer ici!

-          Elle ne prend pas de chance, tu as été libéré d’Iwa il ya quelques temps. Tu as été chanceux que ces shinobis de Konoha te ramènent avec eux, dit-Mangetsu en pointant les deux jounins.

-          Bon, j’ai manqué quelque chose, il semble, soupira-Zabuza.

-          Énormément…

 

Sur ces mots, Yagura disparut via le shunshin laissant un Mangetsu énervé et une équipe sept éberluée.

-          Hum… J’espère réellement qu’on ne sera pas les seuls pour ramasser ses corps, fit-Kakashi en pointant le massacre devant lui.

-          Nous allons nous en occuper puisque vous n’avez rien fait sauf éliminer Kuroi et Surudoi, soupira-Mangetsu. De toute façon, ce n’est pas une corvée pour des genins même s’il y en a un aveugle.

 

Kakashi soupira de soulagement, il se tourna vers ses deux élèves qui ont combattus.

-          De toute façon, nous devons d’abord vous soigner…

-          Vous devriez peut-être vous regarder, Kakashi-sensei, dit sérieusement Naruto. Nos blessures ne sont pas mortelles, mais les vôtres peuvent le devenir si elles ne sont pas soignées.

-          Il a raison, soutint-Tetsuya. Nos adversaires ne souhaitaient pas nous tuer, seulement nous mettre hors combat.

-          Mais il reste des risques d’infections…

-          J’ai déjà subi pire, Kakashi-sensei. De toute façon, mes blessures sont déjà en train de se guérir. J’ai toujours eu une capacité de guérison inhumaine selon les infirmières. Je paris une bonne nuit de sommeil et plus de blessure, pas comme vous, haussa le blond.

 

L’argenté sourit, il regarda Shisui…

-          Tazuna, Sakura, tenez-vous bien, fit-il.

 

Et il disparut via le shunshin avec les deux concernés, Naruto commença à courir vers la maison en criant.

-          C’est hors de question qu’il me traine via le shunshin, j’y vais à pied! Je tiens à garder mon estomac en place!

 

Sur ces mots, Naruto accéléra devant des regards moqueurs. Le blond détestait, exécrait les transports instantanés. Au lieu de se diriger vers la maison, le jinchûriki alla vers la clairière où il savait que son homologue se trouvait. En arrivant, il le sentit étendu sur le sol. L’Uzumaki se rapprocha, il sentait la colère via le lien, compréhensible puisque le gris se faisait surprotéger par sa Mizukage qui ne croyait plus en ses capacités.

-          Tu ne devrais pas être avec ton équipe?

-          Je vais me faire tuer par Kakashi-sensei, mais c’est un détail… Merci pour toute à l’heure…

-          Avec le Kyuubi?

-          Je sais que je ne suis pas encore prêt pour utiliser cette puissance, mais elle réagit à mes émotions…

-          On n’est jamais prêt… Il vaut mieux combattre avec notre propre force que celle d’un Biju parce qu’elle devient de plus en plus adhésive et elle nous fait perdre notre humanité. Même moi, celui qu’on dit jinchûriki parfait évite d’utiliser la puissance du Sanbi le plus possible. Leur chakra nous rend dépendant, au début, on ne s’en rend pas compte, mais après oui. Il y avait aussi une autre raison que je t’ai dit d’arrêter de l’utiliser, ce chakra, il me brûle… Dès que tu l’utilises, il me brûle.

 

Derrière son bandeau, Naruto écarquilla les yeux en comprenant. Il baissa la tête misérablement. Il sentit Yagura se relever.

-          Ne t’en fait pas pour ça, finit le gris en quittant. Je trouverai un moyen pour éviter d’être affecté. Pour le moment, il vaut mieux éviter d’utiliser leur puissance. Je ne sais pas si le chakra du Sanbi va avoir les mêmes effets que celui du Kyuubi sur moi.

-          De toute façon, avec Shikamaru, il risque de me raisonner avant de ça arrive…

-          Tant mieux. Je dois y aller avant que Mangetsu vienne me chercher. On se reverra surement aux examens chuunins puisqu’ils sont à Kiri.

 

Le blond hocha la tête avant de se diriger vers la maison à Tazuna. Il sentait facilement l’énervement de Shisui, Naruto n’avait aucune idée pourquoi, mais c’était un détail. Après tout, ce n’était pas dirigé vers lui. En arrivant, le blond comprit. Shisui était en colère contre Sasuke. Le jeune jinchûriki passa les cousins avant de rentrer dans la maison. Il fut accueilli par Tetsuya et Kakashi.

-          Besoin d’un petit remonte-moral, offrit-Tetsuya.

-          Avec plaisir…

-          Tu n’étais pas sensé venir ici directement, lui demanda-Kakashi.

-          J’ai fait un petit détour, j’avais besoin de parler avec quelqu’un qui me ressemble… Après tout, seul lui peut comprendre ce qui s’est passé sur le pont.

-          Fais juste m’avertir la prochaine fois, surtout lorsqu’on sort d’un combat. Je vais vous laisser. Ne dépassez pas votre limite.

-          D’accord, dirent les deux genins simultanément.

 

Naruto tourna sa tête vers Sakura qui était assis à la table avec Tazuna.

-          Tu peux venir si tu veux, Sakura-san.

-          Et qu’est-ce que c’est, un remonte-moral?

-          Du sparring, fut la réponse de Tetsuya en quittant.

 

Sakura partit à rire en comprenant, un remonte-moral? Ça avait l’air intéressant. La jeune fille se leva. De toute façon, entre écouter Shisui battre son coéquipier et s’entrainer avec deux de ses coéquipiers… La décision était facilement prise. La rose avait compris depuis longtemps qu’elle devait s’entrainer. Elle l’avait compris en voyant Ino lors des pratiques de groupe, la Yamanaka devenait de plus en plus belle malgré les heures d’entrainement intenses qu’elle faisait. Certains garçons commençaient même à s’intéresser davantage à la blonde. La jeune kunoichi avait même commencé à attirer les regards de Sasuke sans le vouloir. Sakura voyait de plus en plus son coéquipier regarder la Yamanaka pendant les pratiques.

 

Elle suivit les garçons sous l’œil surpris de son sensei et de Sasuke. Rare que Sakura décidait vraiment de suivre ses coéquipiers pour une bataille. Elle préférait habituellement se faire belle.

-          Je t’avertis tout de suite, dit-Naruto. On ne sera pas tendre avec toi. Tu es une kunoichi alors soit prête à te prendre des coups à partir d’aujourd’hui.

-          Ne me sous-estime pas, tu pourrais le regretter amèrement, répliqua la rose.

 

En guise de réponse, elle ne reçut qu’un rire des deux garçons. Sakura était heureuse qu’ils décident finalement de l’inviter à leur pratique même si c’était un «remonte-moral» comme ils le disaient si bien. Peut-être qu’au fond, c’est elle qui ne voulait pas avoir à s’entrainer avec eux… De toute façon, avec ce qui s’est passé sur le pont, Sakura avait compris qu’elle devait s’entrainer elle aussi pour être au même niveau que ses coéquipiers. Naruto est considéré comme le genin le plus fort des recrues et pourtant, elle l’avait vu avoir besoin d’aide d’un shinobi de Kiri pour s’en sortir contre Zabuza. De plus, Tetsuya était presqu’aussi fort que le blond et pourtant, lui aussi, il s’était fait battre. C’était là que Sakura avait compris que sa formation primait sur la beauté…

 

Shisui regarda le trio avec un petit sourire, Naruto avait toujours eu le don de faire ouvrir les yeux aux personnes sur la réalité. Il vit Sasuke tomber sur le sol.

-          Parfois, Sasuke, tu devrais cesser de penser qu’être un Uchiwa te sauvera la peau ou que tu es meilleur que tout le monde. Il y aura toujours quelqu’un pour être plus fort que toi, j’ai été en difficulté contre quelqu’un aujourd’hui, Kakashi aussi tout comme Tetsuya et Naruto alors que toi, tu n’as même pas été capable de protéger correctement Tsunami et Inari. Cesse d’entretenir une rivalité à sens unique et apprends à grandir. Je ne t’en veux pas parce qu’au final, Tsunami a été sauvé, mais j’aimerais que t’apprendre à être un shinobi au lieu d’un enfant. Aujourd’hui, nous aurions tous pu mourir, même toi. Je te le dis en tant que jounin et en tant que ton cousin, apprends à grandir.

 

Sur ces mots, l’ainé des Uchiwa entra dans la maison pour aller s’occuper de son sempai laissant un genin réfléchir sur ses propres agissements.

 

Du coté à Naruto, il prit position retenant avec peine un sourire. Dès que le signal fut donné, le blond partit en direction de ses deux adversaires, le sourire qu’il retenait finalement sur son visage.

 

Une bataille, un combat, une réalité, un avenir, un réveil… Qui apprendra à la légende à vaincre? Qui apprendra aux genins l’art du combat? Qui se lèvera au-dessus de tous? La légende ou ses coéquipiers?

Commentaire de l'auteur Voilà, j'espère que vous avez aimé...

Mots possiblement inconnus:
Otouto ~ Petit frère
Raikiri ~ Autre nom pour Chidori ~ Éclair pourfendeur
Kuchiyose ~ Technique d'invocation
Kuroi Hitomi ~ Yeux sombres
Surudoi Me ~ Yeux perçants

À partir de maintenant, mes publications se feront au deux semaines pour me laisser le temps de réviser et peut-être réécrire le prochain chapitre.

N'oubliez pas de laisser vos commentaires... Ils me font plaisirs et me permettent de m'améliorer.

Prochaine publication ~ 14 ou 15 janviers
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales