Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2266 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Mômoku no Akuma Auteur: Fan-manga Vue: 39695
[Publiée le: 2012-10-25]    [Mise à Jour: 2013-07-26]
13+  Signaler Action-Aventure/Amitié Commentaires : 110
Description:
Et si Naruto n'était plus le même? Si un événement avait changé sa perception de vie? Et si il était beaucoup plus doué et puissant?

C'est l'histoire de Naruto, un enfant ayant perdu un don précieux. Un enfant qu'on aurait forcé à grandir trop rapidement.

Crédits:
L'univers de Naruto ne m'appartient pas.

Quelques personnages de ma création risquent d'apparaître et certains événements seront changés pour le bien de l'histoire.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Recommencer les missions!

[10068 mots]
Publié le: 2012-12-15Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur La première chose que j'ai à vous dire, c'est: Désolé pour n'avoir pas respecté ma date de publication! Chez moi, le temps des fête arrive et je croyais réellement avoir le temps de le finir avant de tomber dans la préparation ce qui n'a pas été le cas.

J'ai préféré continuer d'écrire le chapitre que de le publier à moitié fait, alors voici le résultat.

Pour les fautes, j'ai essayé de me corriger. Pour les fautes de synthaxes, je m'excuse, il risque encore d'en avoir, je corrige les plus voyantes, mais il en restera toujours... Si vous voyez que le chapitre a plus de fautes que d'ordinaire, un petit mp ou commentaire et je repasserai.

Chapitre Huit : Recommencer les missions!

Cela faisait une semaine depuis que les shinobis de Kiri étaient de retour chez eux, Naruto essayait de son mieux pour oublier le lien entre Yagura et lui. Difficile à faire puisque l’adolescent aux yeux améthyste était une part de son âme!

 

Sa routine avait repris, entrainement et mission. Il n’avait pas amélioré réellement de liens d’amitiés, mais au moins, les autres équipes n’essayaient pas de rire de lui. Sasuke avait déjà essayé, mais disons simplement que son cousin en avait eu vent, il avait alors réglé le problème à sa source.

 

Le blondinet se leva finalement de sa chaise, il devait rejoindre l’équipe sept. Naruto prit son bandeau et partit à courir vers le petit pont. Il avait demandé à Kakashi d’être à l’heure, alors il devait l’être lui-même. Le blond atteignit le pont au même moment que son sensei arrivait. L’Uzumaki était donc à l’heure. Naruto n’avait pas pris la manie de l’Hatake, loin de là, il avait juste tendance à se laisser déconcentrer rapidement.

-          Que va-t-on faire, sensei, questionna la jeune Haruno.

-          Notre entrainement régulier, ensuite, nous allons voir l’Hokage pour recevoir votre première mission de rang C.

-         

-          On va enfin arrêter les missions de rang D, s’exclama la jeune fille, surprise.

-          Nous aurions déjà eu une mission de rang C si monsieur le blondinet, à coté de nous, n’avait pas été capturé par Iwa, lui fit remarquer Sasuke.

-          Ne commencez pas, coupa-Tetsuya. C’est arrivé, c’est tout. Aurais-tu aimé être sauvé si c’était toi qui avais été capturé par Iwa, Sasuke?

 

L’Uchiwa ne répondit pas, conscient que Tetsuya venait d’apporter un bon point. Oui, il aurait aimé être sauvé si c’était lui… C’était la vérité. Kakashi soupira attirant ainsi l’attention de ses élèves. Le blond «observa» son sensei pour la journée… Il n’avait pas parlé puisque ça ne servait à rien d’argumenter avec Sasuke. Son coéquipier temporaire avait la mauvaise habitude de se prendre pour un dieu. Naruto avait hâte de le voir être remis à sa place.

-          Aujourd’hui, nous allons travailler votre arsenal ninjutsu puisque seul Tetsuya et Sasuke possèdent réellement des techniques.

-          Oh non, murmura-Naruto.

-          Tu ne veux pas apprendre de ninjutsu, s’étonna-Sakura.

-          Non, ce n’est pas ça, réfuta le blond. En fait, c’est surtout parce que j’ai encore de la difficulté avec les mudras!

 

Kakashi soupira, c’était malheureusement vrai que Naruto avait de la difficulté à mémoriser les mudras. Parfois, c’était une simple erreur qu’il faisait, mais elle était suffisante pour faire en sorte que la technique échoue.

-          Vous savez tous vos affinés, alors je ne vais que vous apprendre quelques jutsu parmi eux.

-          Et si nous avons des natures divergentes, allez-vous prendre le temps de nous apprendre séparément, questionna la rose.

-          En fait, je peux vous garantir que nous n’aurions pas ce genre de problème.

-          Et pourquoi, interrogea le genin aux cheveux vert-menthe.

-          Sakura est de nature Doton. Sasuke est de nature Raiton et Katon. Tu es de nature Katon et Doton.

-          Et Naruto?

-          Ses affinés sont le Futon, le Suiton, le Raiton, le Doton et le Hyoton, informa l’argenté. Je vais fonctionner en rotation. Pendant une heure, Naruto et Sasuke apprendront par moi, par la suite, ils vont aller pratiquer pendant que je vous enseigne quelques jutsu.

-          Et pourquoi Naruto n’irait pas avec Tetsuya apprendre quelques techniques Doton, fit l’Uchiwa.

-          Et pourquoi tu n’irais pas apprendre à Tetsuya des techniques Katon, répliqua-Naruto.

 

Tetsuya se retint difficilement de rire, le blond venait de faire taire un Uchiwa, encore une fois. Le jounin se retint de se frapper la tête après un arbre, Sasuke devenait de plus en plus pire, son égo devenait démesurer au fur et à mesure que le temps passait.  L’argenté pensait sérieusement à demander un changement d’élève… N’importe qui, mais pour vu que le prochain ne soit pas aussi arrogant. Kakashi se doutait qu’il ne pourrait plus le supporter s’il ne comprenait pas qu’être un shinobi était risqué sa vie pour les autres.

-          Bon, Sasuke, Naruto a autant de droit que toi d’apprendre des techniques. Tu N’ES pas le surpuissant et l’unique qui mérite à être enseigner. Tu n’es qu’un élève comme les autres, alors cesse de faire ton enfant gâté, gronda-Kakashi. Commençons!

 

Sakura se dirigea vers Tetsuya alors que Naruto se tourna vers le ninja copieur. Il se doutait bien que ça allait être très difficile pour lui d’apprendre le ninjutsu. Kakashi regarda ses deux élèves pour le moment, l’un appréhendait l’apprentissage du ninjutsu, l’autre ne pensait qu’à ça.

-          Nous allons commencer par l’apprentissage d’une technique Raiton de faible niveau puisque c’est aussi mon affiné, débuta-Kakashi. La technique est : Raiton : Kage bunshin.

-          Une variante du Kage bunshin normal, devina-Naruto.

-          Oui, l’unique détail qui diffère est le fait qu’en étant détruit, il électrocute tout ce qui est dans les environs, sourit-Kakashi même si le blond ne pouvait pas le voir.

 

L’argenté se mit donc à leur expliquer les avantages et les inconvénients de la techniques. Une fois fait, il fit un exemple malgré que l’un ne puisse pas le voir et énuméra les mudras. L’Uchiwa ne perdit pas de temps, il fit immédiatement les signes et, à sa grande honte, un clone malade apparut.

-          Sasuke, n’essaie pas de faire un clone inconsistant, fait-le pour qu’il soit solide, sourit-Kakashi. C’est l’erreur la plus courante. À toi, Naruto.

 

Le blond ferma ses yeux sous son bandeau. Il se rappelait du signe du Kage Bunshin, ses mains prirent instinctivement le sceau et il fit la technique. Un clone solide apparut à ses cotés… Une vraie réplique de lui. Il sentit Kakashi lancer un kunai vers son clone.

-          Naruto, c’est un clone de foudre que je te demande, pas un Kage Bunshin normal, soupira l’Hatake. Concentre-toi pour que ton élément de la foudre s’intègre à l’intérieur de la technique, c’est pour ça que tu dois absolument faire le signe du lièvre et ensuite le signe du bélier.

 

Le blondinet de Konoha hocha la tête, il sentit Sasuke refaire la technique. Naruto décela immédiatement l’erreur. Il soupira avant de se concentrer sur lui.

«Comment faire un clone de foudre sans laisser l’instinct réagir?» se demanda-t-il.

«Tu es obligé de me réveiller avec cette question?» fit une voix dans son esprit qu’il reconnu comme celle de Yagura.

«Désolé, j’avais complètement oublié ce lien»

«J’avais remarqué. Tu sais qu’il est difficile de dormir lorsqu’on entend soudainement une parole que tu sais réelle»

«Attend, il est 9h et tu dors encore? Yagura, as-tu tendance à dormir régulièrement?»

«J’ai une petite tendance de m’endormir un peu n’importe où» avoua son homologue. «Présentement, je dormais sur le bord de l’eau»

«J’ai l’impression d’entendre Shikamaru…» fit-Naruto avec une goute derrière la tête.

 

Le blondinet retourna son attention sur son sensei qui attendait impatiemment qu’il effectue la technique demandée. L’Uzumaki soupira de découragement…

«Concentre-toi seulement sur les mudras à effectuer» fit la voix de Yagura en répondant à sa question première.

 

Naruto sourit, il ferma ses yeux aveugles à nouveau. Toute sa concentration alla vers les mudras à effectuer… Le blond prit une bonne respiration avant de relâcher la technique. Sous son bandeau, il ferma un œil de peur qu’il ait effectué les mauvais mudras. Un  silence s’installa dans la clairière.

-          Naruto, commença-Kakashi. Il semble que tu as un don avec les clones.

-          Pourquoi, interrogea le genin.

-          Ce n’est pas ce que j’ai demandé, mais tu t’y rapproches. Tu as fait un clone aqueux. Au lieu du signe du lièvre, tu as fait celui coq.

-          Je savais que j’allais me tromper, soupira le blond en réponse.

 

Au fond de son esprit, le rire de son homologue se répercutait. Le gris avait suivi avec attention la suite de l’entrainement du blondinet. Naruto sentit les éclats venant de son coéquipier, Sasuke ne prenait pas le fait qu’il était près de réussir la technique alors que lui peinait à essayer d’effectuer un simple clone solide interagissant avec l’environnement. Soudain, une image volatile des mudras apparut dans son esprit…

«Il semble que nous pouvons partager des informations» fit le porteur du Sanbi.

«C’est toi?»

«Oui, j’ai simplement testé l’hypothèse à propos de notre mémoire, puisque la mienne est plus visuelle qu’auditive, je peux t’envoyer des images de ce que je me rappelles. Ce que je viens de te transmettre est le signe du lièvre suivit du bélier.»

«C’est génial!» s’écria mentalement l’Uzumaki.

«Ne t’y habitue pas et évite de crier!»

 

Le blond sentit la communication se brouiller, surement Yagura qui voulait avoir un peu de paix. Le gris semblait habituer de parler mentalement…

«C’est normal puisque le Sanbi communique avec lui régulièrement» dit une voix gutturale.

«Kyuubi?»

«Qui d’autre, gamin?» ironisa-t-elle.

«On peut communiquer de cette façon» s’exclama-Naruto, surpris.

«Au début, non, mais maintenant oui. Le sceau apposé sur le jinchûriki du Sanbi et toi me permet de communiquer de cette façon avec toi puisque malheureusement, ce sceau a relié le Sanbi et moi-même. Comme je viens de te le dire, le Sanbi entretient une bonne relation avec son hôte ce qui me permet de communiquer mentalement avec toi»

«Donc, je vais devoir endurer tes remarques tous les jours» compris le pauvre genin de Konoha.

 

L’Uzumaki retourna son attention vers son sensei, c’était maintenant à son tour. Sasuke venait tout juste de réussir à créer un clone solide, maintenant, il ne lui manquait qu’à instaurer l’élément foudre à l’intérieur. Selon l’image que Yagura lui avait envoyée, il devait positionner ses mains de cette façon. Le blond prit le temps de bien effectuer ce qui croyait être les bons mudras et fit la technique.

-          Après une dizaine de minute, tu l’as finalement eu, mais tu dois régulièrement pratiquer les mudras. Pratique-les pendant le reste de l’entrainement, cela devrait t’aider, informa le ninja copieur.

 

L’aveugle soupira, de retour au point de départ. Il s’éloigna légèrement pour être tranquille avant d’essayer d’effectuer les bons mudras. Il avait tendance à mélanger le mudras du dragon ainsi que celui du cheval. Son entrainement en entier se passa sur le même détail, ses cris de frustration donnèrent un sourire à l’Uchiwa. Savoir que leur recrue n’était pas encore capable de faire les mudras correctement était satisfaisant. Après tout, le blond ne pouvait pas toujours être le meilleur contrairement à lui, un Uchiwa.

 

Naruto soupira, Sasuke avait encore recommencé à lui envoyer ses éclats, il les sentait dans son dos. Le blond avança vers Kakashi qui venait tout juste de demander le rassemblement. Il esquiva le coup de coude de l’Uchiwa, instinctivement.

-          Bon, Tetsuya et Sakura sont ceux qui ont fait le plus de progrès. Naruto, tu dois toujours travailler les mudras et cesser de les mélanger.

-          Je ne peux rien y faire si je ne ressens pas la différence, répliqua le concerné.

-          Je sais. Sasuke, je suis déçu, tu donnes plus d’importance à ton nom qu’à la pratique, sermonna l’argenté. Je suis sûr qu’Itachi aurait honte de te voir en ce moment! Maintenant, en route pour la tour du Hokage!

 

L’argenté prit les devants menant son équipe pour recevoir leur première mission de rang C. Naruto soupira en sentant les éclats du peuple contre lui, depuis quelques temps, ils semblaient être plus haineux. Le blondinet se demandait réellement pourquoi. Depuis son retour d’Iwa, les éblouissements envers lui avaient triplé voire même quadruplé…

 

Ils entrèrent dans la tour du Hokage, le blond se tenait à coté de Tetsuya. Ils arrivèrent dans la salle où ils recevaient leur mission. Rien n’avait changé, sauf lui. Naruto le savait, il connaissait maintenant une partie du monde shinobi. En arrivant dans la salle, le blond sentit immédiatement la tension…

-          Équipe sept, ici pour prendre une mission de rang C, déclara-Kakashi.

 

Naruto comprit, le sandaime avait peur pour lui. La tension avait atteint son paroxysme lorsque Kakashi avait dit la raison de leur venue. Le blond sentait le regard inquiet de son Kage sur lui. En réponse, il entra ce qui serait son regard dans celui qu’il savait être celui de son grand-père. Un soupire retentit quelques secondes après.

-          Équipe sept, votre mission consistera à protéger un charpentier pendant la construction de son pont au pays des vagues.

-          Et qui est ce charpentier, demanda poliment Sakura.

-          Tazuna-san, vous pouvez entrer, dit l’Hokage en haussant la voix.

 

Naruto tourna son attention vers la porte, un homme ivre entra. Selon ses sens, il resplendissait de nervosité ainsi qu’une peur, une peur de quoi. Le blond l’ignorait.

-          J’ai demandé des shinobis et ce que j’ai, c’est de la marmaille, s’exclama le dénommé Tazuna. Êtes-vous sûr qu’ils pourront me protéger, surtout le petit blondinet?

-          L’équipe sept est l’une de nos équipes recrues les plus polyvalentes. De plus, le petit blondinet comme vous le dites si bien, Tazuna-san, est le plus fort des genins de sa génération, informa-Hiruzen.

 

Le blond sourit légèrement, il tourna son attention vers la fenêtre. L’homme nommé Jiraya s’y trouvait… Sarutobi se retourna dans la même direction.

-          Tu peux sortir, Jiraya, soupira-t-il. En passant, ça ne t’arrive jamais d’utiliser la porte?

-          Jamais, répondit le pervers mondialement reconnu.

-          Comme tous les shinobis, répliqua-Naruto.

 

Le Sandaime tourna son regard vers le genin, le gamin avait énormément de réparti, trop même. Tazuna eut de la difficulté à retenir le rire qui menaçait de lui échapper. Ce blond était intéressant.

-          Naruto, est-ce que ça t’arrive de ne pas répliquer, interrogea l’Hokage avec un tic à l’œil.

-          Alors que c’est si facile, répondit innocemment le blond. Voyons, grand-père, ça serait la plus grande honte de tous les temps!

 

Tous frissonnèrent violemment, Naruto avait sorti son attitude Shisuiuchiwaest. Assez pour terrifier tout le monde dans la salle. La sueur de l’Hokage chuta.

-          Iruka! Écris-ça : Ordonner à Shisui d’arrêter d’influencer Uzumaki Naruto! En Majuscule et souligné à plusieurs reprises!

 

Naruto fit un sourire de renard, il se tourna vers la porte et s’en alla. Il était temps de se préparer pour la mission d’escorte. Espérons simplement qu’il ne tombera pas dans les mains d’un autre pays ennemi à Konoha. Son équipe le suivit ainsi que leur client. Le blond «regarda» le ciel, un noir infini comme toujours.

-          Dans une heure, à la porte, informa-Kakashi avant d’utiliser le shunshin.

 

Le blond sauta sur le toit et partit en direction de son chez-soi. En moins de dix minutes, il était à l’intérieur de son appartement… Tout était en ordre comme d’habitude. Naruto soupira avant de prendre ses armes, il avait encore une cinquantaine de minutes de libre. Que pourrait-il faire?

 

Le blond eut un sourire, il savait ce qu’il pouvait faire. Il quitta son appartement avec un sourire espiègle. Pourquoi ne pas découvrir ce que cachait son client? La nervosité et la peur pour une simple escorte de protection au pays des vagues sans combat aux frontières étaient très suspectes. Il y avait bien une chose que Naruto était fier, c’était sa capacité à ressentir les émotions avec seulement l’agissement des gens. Une qualité que peu avait, malheureusement.

 

Naruto atterrit sur le toit du bâtiment où se trouvait le constructeur. Il ne pouvait pas aller demander pourquoi il avait peur, mais il pouvait observer ses agissements et écouter ses propos… Le blond avait une oreille fine, très fine.

-          Être protégé par une bande de gamin, entendit-il. Je suis sûr de mourir… Gatô n’aura qu’à envoyer un de ses hommes et je suis foutu.

 

«Gatô? Ce n’est pas le milliardaire?» pensa-Naruto. «Pourquoi Tazuna-san serait poursuivi par Gatô?»

«N’as-tu jamais appris à bloquer tes pensés» fit la voix exaspérée de Yagura dans son esprit.

«Non, car j’ai toujours été seul dans mes pensés! Enfin, jusqu’à maintenant.»

«Apprends, alors!»

«Tu sembles ne pas apprécier être dérangé» rit mentalement Naruto.

«J’aime bien relaxer ce que l’on ne me permet pas depuis mon retour à Kiri. Le conseil qui m’importune pour que je devienne leur Mizukage Yondaime, Ao qui m’énerve et Utakata qui ne cesse pas de poser des questions à ton sujet… Et maintenant toi avec tes pensés non-bloquées.»

«Je n’aimerai pas être à ta place…»

«Pour ton information, Gatô contrôle présentement l’économie du pays des vagues… Alors s’il est après ce Tazuna, ça doit être parce qu’il veut empêcher le pays de se libérer et que Tazuna est l’homme qu’il doit tuer pour garder le contrôle…»

«Tu as beau être énervé, tu réponds toujours à mes questions, je te remercie, Yagura»

 

Sur ce, le blond sentit l’approche de son sensei. Kakashi atterrit à coté de lui.

-          On dirait que tu te doutes de quelque chose, fit-il.

-          Vous n’êtes pas entrain de lire votre livre, sensei, balaya-Naruto.

-          Tes agissements sont bien plus intéressants qu’un simple livre, remarqua le ninja copieur.

-          Peut-être que oui, peut-être que non, haussa le blond.

-          Et? Qu’est-ce que t’as découvert?

-          Le client est poursuivi par Gatô selon ses dires, il ne croit pas en nos capacités…

-          Tu parles de Gatô, le milliardaire, s’étonna le retardataire officiel de Konoha.

-          Oui, selon mes sources, Gatô contrôlerait l’économie du pays des vagues. Le pont de Tazuna-san doit être une menace pour lui, alors il a demandé sa mort.

-          D’où tiens-tu cette information sur Gatô, interrogea le jounin.

 

Le blond soupira, il savait que cette question allait venir.

-          Je préfère ne pas le dire tout de suite, soupira-t-il. Ce n’est pas que je ne vous fais pas confiance, mais ce n’est pas facile à dire.

-          Je comprends, mais les secrets ne sont pas toujours bons à garder…

-          Je le sais mieux que quiconque…

 

Naruto sauta sur le sol, il sentait venir Shikamaru… L’Uzumaki soupira, la mission allait surement augmenter de niveau si ce que Tazuna disait était vrai.

-          Tu pars déjà pour une prochaine mission de rang C, dit le Nara en arrivant à sa hauteur.

 

Le blond ne prit même pas la peine de lui faire face, après tout, ça ne servait à rien. Il se contenta que d’«observer» les environs. Un environnement d’un noir qui ne changerait jamais.

-          Oui, l’équipe sept et moi-même devons escorter un charpentier au pays des vagues.

-          Au moins, elle ne finira pas comme la nôtre.

-          N’est pas espoir, le client ment sur la mission, informa-Naruto. Le milliardaire, Gatô, veut sa tête.

-          Pourquoi?

-          Tazuna-san est le constructeur du pont qui pourrait sortir le pays des vagues de son emprise. Après tout, Gatô se concentre sur le commerce maritime et avec la construction d’un pont, le commerce devient terrestre.

-          Donc, la mission risque d’être plus qu’une mission de rang C, devina le brun.

-          Oui… Il faut que j’y aille.

-          Reste en vie, conclut le Nara.

 

Shikamaru regarda Naruto partir, il semble que le blond n’était pas très chanceux. C’était un fait, deux missions de rang C, deux aventures. Le Nara se doutait bien que l’Uzumaki survivrait à nouveau, mais s’en sortirait-il indemne mentalement? C’était la question à un million de ryos. Si seulement il pouvait l’aider…

 

Naruto arriva à la porte au même moment que son sensei temporaire, l’équipe sept ne savait pas ce qu’il avait découvert. Peut-être que cette mission ouvrirait enfin les yeux à l’Uchiwa sur la réalité. Ils se mirent en route, Tazuna se tenait plus près de Kakashi et de lui, surement à cause des propos du Sandaime. Le blond était heureux d’être considéré comme le plus fort des genins de sa génération, mais il savait une chose depuis son séjour à Iwa, la force n’est pas qu’un titre, elle est une réalité.

 

Quelques fois, le blond aimerait pouvoir revoir le ciel, le soleil et les visages des inconnus. C’était impossible. Naruto n’avait plus aucune chance de voir même avec la transplantation. La mince ligne traversant ses pupilles ne désignait que les dommages externes, les dommages internes étaient beaucoup plus sérieux. On lui avait détruit son nerf optique avec du chakra.

 

En d’autres mots, cet événement avait été programmé pour l’empêcher d’être, un jour, un enfant normal. Avec son handicap, le peuple croyait l’empêcher de devenir un shinobi… Il semble que Naruto était destiné à être un ninja puisque, par miracle, il développa le talent de capteur.

 

L’Uzumaki tourna son attention vers la route, ses sens l’avertissaient. Des signatures de niveau chuunins bougeaient à l’avant. Le blond les rencontrerait dans quelques heures. Une chance que ses sens étaient autant développés, il pouvait ressentir presque n’importe quoi.

 

Trois heures plus tard

Les signatures étaient stables à l’avant, à quelques mètres. Sasuke et Sakura ne firent aucun geste disant qu’il avait remarqué. Par contre, Tetsuya se décala imperceptiblement. Le blond ressentait tous les mouvements dans la clairière. Kakashi qui faisait signe au genin originaire de Taki de ne pas le dévoiler. Les mouvements nerveux du constructeur et ceux dans la soi-disant flaque d’eau.

 

Ils se décidèrent à attaquer, le duo élimina leur sensei… Enfin, ils pensaient l’avoir éliminé, Naruto le repéra facilement dans l’arbre, une substitution. Le blond sentit le duo venir vers lui, il sentit aussi le mouvement impatient de Sasuke qui fut devancé par Tetsuya. Naruto se baissa esquivant ainsi les chaines dans sa direction. Il sentit le kunai passer au-dessus de sa tête, sans perdre de temps, l’Uzumaki utilisa la surprise pour réagir.

 

Tetsuya passa à coté de lui, il lui lançait ce qu’il savait être un fil ninja, c’est avec une synchronisation digne du duo des chuunins éternels que Tetsuya et lui immobilisèrent les ennemis… Sans perdre de temps, ils les forcèrent à se reculer, le fil avait une particularité, celle d’être étonnement coupant. L’odeur du sang atteignit les narines de Naruto au même moment qu’ils avaient réussi à les adosser contre un arbre.

 

En moins de quelques minutes, les ennemis étaient immobilisés, attachés solidement contre un tronc par un échange de kunai très pratique. Une autre particularité, le fil était fait pour maintenir des shinobis expérimentés en échec. C’était le même fil qu’Iwa avait pris contre le blond pour le ligoter.

-          Kakashi-sensei, vous deviez sortir de votre cachette, fit-Naruto.

-          Bien réagi, Tetsuya, Naruto. Sakura, belle réaction de te mettre en position défensive devant notre client. Sasuke, si tu veux combattre, soit un peu plus rapide que Tetsuya et Naruto, rit l’argenté en atterrissant devant les dits genins.

-          Hn, fut la réponse de l’Uchiwa.

-          Sasuke, tu n’avais qu’à réagir au moment même qu’ils nous ont attaqués, répondit-Naruto.

-          HN!

-          Non, non, cesse de te croire le plus fort! N’essaie pas de regonfler ton égo, tu t’es fait prendre à contre-pied, avoue-le, haussa le blond.

-          Hn…

-          C’est mieux.

-          Hn!

-          Oui, maintenant, je suis satisfait.

 

Kakashi, Tetsuya, Tazuna et Sakura clignèrent des yeux à plusieurs reprises. L’argenté se retourna vers le duo improbable devant lui. Naruto déchiffrait Sasuke… Un miracle en soi.

-          Naruto, interrompit-Sakura. Tu comprends ce qu’il dit?

-          Et bien, avoir comme Co-sensei un Uchiwa aide beaucoup. En gros, il disait qu’il nous les avait laissés, mais qu’il était toujours mieux que nous. Ensuite, je l’ai fait avouer qu’il n’a pas eu le temps de réagir et finalement, il m’a demandé si j’étais satisfait de sa réponse.

 

«Je me fais déchiffrer par ce baka! Je dois dire à Shisui d’arrêter de lui apprendre le langage Uchiwa» était les pensés d’un Sasuke frustré de s’être fait comprendre aussi facilement.

-          Par la tête que Sasuke fait, Naruto, tu as bien traduit, félicita-Kakashi avec une goute derrière la tête. Bon, maintenant, Tazuna-san, pourquoi les frères-démons nous ont attaqués?

-         

-          C’est donc les frères-démons, s’étonna le blondinet de l’équipe. Je les croyais plus fort! Ils sont quand même de niveau Chuunin et de grade B dans le bingo Book. Enfin, ensemble.

-          Je croyais que tu ne pouvais pas lire, dit la rose, soupçonneuse.

-          Moi, je ne peux pas lire, mais Shikamaru en est parfaitement capable, soupira-Naruto. Tu crois que je détiens l’information de qui?

-          Pas pensé à ça, se murmura-t-elle, honteuse de sa propre question.

 

La jeune fille était, certes, intelligente, mais elle posait énormément de question parfois très idiote. Kakashi demanda au groupe d’avancé pendant qu’il posait quelques petites questions aux frères-démons. Peu importe la distance, Naruto pouvait encore entendre ce qu’il était dit. Le blond connaissait aussi la vérité… Après tout, ses renseignements venaient de personnes en qui il avait parfaitement confiance.

«Si les frères-démons nous ont attaqué pour tuer le charpentier, de quel niveau sera le prochain shinobi qui nous sera envoyé?»

«Tes questions commencent royalement à m’énerver, mais merci pour la source…»

«Qu’est-ce que tu veux dire, Yagura?»

«Ma prochaine mission consiste à trouver Zabuza Momochi et essayer de le ramener à Kiri. Les frères-démons sont, disons, ses acolytes. Où ils se trouvent, Zabuza n’est pas loin…»

«Bon, tu viens de me dire que le possible ennemi que je vais rencontrer est un criminel de rang A et que tu as pour mission d’essayer de le convaincre de revenir à Kiri… Finalement, ma vie va de mieux en mieux. Capture par Iwa pour ma première mission de rang C et rencontre de shinobi expérimenté de niveau jounin sur ma seconde mission de rang C. Tant qu’à y être, la prochaine tournera en catastrophe!» résuma-Naruto en voulant se frapper la tête après le plus proche des arbres.

«À peu près… J’ignore pour ta prédiction, mais j’espère pour toi qu’elle ne se réalisera pas.»

«Hé, ça veut dire que tu vas être dans les environs du pays des vagues» réalisa finalement le genin.

«Possible»

 

Naruto sourit, il sentit les regards de ses coéquipiers, mais ne s’en formalisa pas. Son sensei revint finalement vers eux, l’Uzumaki savait déjà la suite des événements.

-          Je peux savoir pourquoi vous êtes poursuivis par des shinobis, Tazuna-san? Ne sommes-nous pas sensés seulement vous protéger contre des hordes de brigands?

-         

-          Kakashi-sensei, cessez de tourner autour du pot, nous savons tous les deux qu’il est poursuivi par Gatô, soupira le jinchûriki.

-          J’espérai que ce que tu m’as dit était faux, répliqua l’argenté.

-          Mes informations viennent de source sûre, renvoya-Naruto, boudant légèrement de ne pas se faire croire.

-          Oui, mais je ne connais pas cette source?

-          Un shinobi ne doit-il pas garder ses atouts un secret?

-         

-          Pourquoi devrai-je vous dire qui est mon informateur, alors? Je ne sais pas si vous le savez, le but d’avoir un informateur est justement qu’il ne soit pas connu.

-          Suffit, tu gagnes… Pas obligé de me sortir tous tes arguments, je te crois.

 

Le porteur du Kyuubi eut un petit sourire en guise de victoire. Kakashi se secoua la tête, maintenant, il savait pourquoi le Sandaime disait qu’il était difficile d’argumenter contre Naruto. Il était aussi pire qu’un Nara… Ce clan qui n’avait presque jamais tort.

-          Donc, Tazuna, pourquoi n’avez-vous pas dit que vous étiez pourchassé par Gatô? L’Hokage aurait surement envoyé une équipe plus expérimenté pour effectuer la mission.

-          J’imagine, haussa-Naruto. Que le pays des vagues doit être ruiné et que même s’ils se sont collectés, ils n’ont pu que payer une mission de rang C. Puisqu’ils ne connaissent pas le système shinobi, le village a donc décidé de mentir sur le niveau réel de la mission en tant que tel. Si mes sources sont bonnes, le prochain adversaire que nous risquons de rencontre est, très probablement, Zabuza Momochi.

-          Je te remercie de ta sincérité, Naruto. Si c’est le cas, la mission devient de grade A.

-          Qu’allez-vous faire alors, sensei, interrogea-Sasuke. Vous allez nous faire retourner à Konoha pour qu’une équipe plus adapté prenne notre place.

-          C’est le mieux à faire, en effet, mais je sais une chose. Revenir au village ne sert à rien quand je sais que nous pouvons nous en sortir relativement indemne… Enfin, je l’espère.

-          Donc, on continue la mission?

-          Oui et de toute façon, j’étais déjà au courant grâce aux sources de Naruto.

 

Le blond sentit à nouveau les regards se diriger sur lui, il eut un petit rire nerveux. Kakashi ne comprenait pas qu’il souhaitait faire tête basse sur ce détail ou quoi? Après tout, le jinchûriki du Kyuubi n’avait pas l’envie particulière d’informer ses coéquipiers sur ce qu’il a subi à Iwa. Il ne voulait pas les inquiéter davantage. Assez difficile compte tenu du fait que le jounin faisait tout pour découvrir ce qu’il cachait.

 

Le groupe se remit en marche, cette fois, avec une attention plus accrue. Naruto soupira avant de se remettre en marche…

«Je sens que cette mission va être longue et barbante…»

«Si tu dis ça dès le début, c’est vrai qu’elle sera longue et barbante… Crois-tu réellement que ça me tente d’aller à Nami?»

«Dis-toi que si tu arrives rapidement, on va peut-être se croiser.»

«Qui te dit que j’ai envie de te voir? Je peux très bien t’éviter sans problème…»

«C’est ce qu’on va voir… Dans trois jours si je ne rencontre pas de problèmes, je vais être à Nami»

 

Trois jours plus tard

L’équipe sept voguait maintenant en direction de Nami… Cela faisait plus de trois jours qu’ils marchaient en compagnie de Tazuna. Il n’y avait pas eu d’attaque, mais Naruto savait que ça ne saurait tarder. Kakashi avait aussi envoyé une demande de soutient si Zabuza avait le bonheur d’avoir d’autres alliés. En gros, depuis le combat, rien de vraiment intéressant c’était passé…

 

L’Uzumaki soupira pour la énième fois en cette douce après-midi, la rose commençait à l’agacer en essayant d’attirer l’attention de Sasuke. Le blond se demandait souvent ce qu’elle lui trouvait pour être aussi intéressé par un enfant gâté parce que, oui, Sasuke Uchiwa était un enfant gâté. Tetsuya et lui commençait royalement à vouloir assommer Sakura, elle ne pouvait pas se taire deux secondes.

-          Sakura, peux-tu te taire, fit-Naruto, exaspéré.

-          Laisse-moi parler avec mon Sasuke-kun…

-          Premièrement, Sasuke ne t’appartient pas. Deuxièmement, tu n’as aucune chance de devenir un jour sa femme. Troisièmement, tu m’énerves à toujours dire la même chose!

-          Je vais être sa femme un jour, répliqua la rose.

-          Ne me dit pas que tu n’as jamais entendu parler de l’accord conclu entre les Hyuuga et les Uchiwa, soupira encore le blond. Sasuke est déjà fiancé à Hinata Hyuuga!

-         

-          Tu n’as pas remarqué le changement de tempérament d’Hinata? Elle est devenue subitement froide immédiatement après l’annonce officielle.

 

La jeune kunoichi ne répondit pas, Naruto se doutait bien qu’il venait de la choquer. Le blond put enfin profiter du silence jusqu’à ce qu’une signature se fasse ressentir. Sakura avait tellement accablé l’attention que l’Uzumaki avait perdu sa concentration. Une personne de niveau jounin les attendait, il ne la reconnaissait pas… Ça ne devait qu’être que ce Zabuza. Une autre, plus faible, presque totalement invisible par la présence du jounin, s’y trouvait. Une personne de niveau chuunin.

-          On est attendu, Kakashi-sensei.

-          De quels niveaux?

-          Un de niveau jounin et l’autre, je dirai de chuunin moyen voire même faible.

 

L’argenté hocha la tête, mouvement que perçu le blond. Si Naruto disait vrai, alors Zabuza serait ce jounin en question. L’Uzumaki déglutit légèrement en sentant l’aura grandir légèrement sur la rive. Le bateau finit par arrêter, le jeune genin aveugle se demandait pourquoi Kakashi n’avait pas proposé la marche sur l’eau. En débarquant du navire de pêche, le jinchûriki était prêt à un possible affrontement.

 

Ils marchèrent pendant quelques minutes, Tetsuya lança quelques choses dans les buissons au moment même que Naruto partait pour le faire. La signature avait apparut, un bref instant, à cet endroit avant de disparaître dans un arbre. L’Uzumaki sortit un kunai et le lança dans l’arbre où il sentait la signature de niveau jounin, un autre alla se planter directement où se trouvait celle de niveau chuunin.

-          À TERRE!

 

Fut le cri simultané de Kakashi et Naruto. Le blond se sentit empoigner par Tetsuya avant de tomber sur le sol, au moins, il avait été aidé… Naruto se releva, ses sens l’alertant du danger de cet ennemi… Toute sa concentration alla directement au jounin qui se tenait en face de lui, sur le manche d’une épée énorme, celle qui avait manqué les tuer.

-          Zabuza Momochi, ninja déserteur de rang A, un des sept épéistes de Kiri, présenta leur sensei.

-          Kakashi Hatake, le ninja-copieur, je vois maintenant pourquoi les frères-démons ont échoué…

 

«Et il donne tout le mérite à Kakashi-sensei… Il nous sous-estime clairement. Je sens que Sasuke n’est pas très heureux du développement de la situation. Si ça continue, l’idiot ira surement s’attaquer à Zabuza voulant démontrer qu’il est le plus fort.»

«Une réaction qui le tuera, Zabuza n’aime pas les enfants se surestimant…»

«N’es-tu pas sensé le rechercher?»

«Je sais déjà sa position…»

«Et pourquoi ne viens-tu pas?»

«Parce que je profite de la quiétude des lieux, je n’ai plus personne qui me crie dans les oreilles… sauf toi.»

«Pourquoi ai-je soudainement une envie de meurtre envers toi, Yagura? Ah oui, car je ne supporte pas les paresseux!»

«Je ne suis pas paresseux, je suis fatigué… Maintenant, ne devrais-tu pas te concentrer sur le combat qui se déroule devant toi? Je ne sais pas si tu le sais, mais Zabuza profite de n’importe quelle faille… Hors, présentement, tu en es une pour ton sensei.»

«Tu me sous-estime clairement»

«Ou te surestime…»

 

Naruto esquiva l’épée du clone d’eau de Zabuza. Il atterrit devant le constructeur, en position défensive. Tetsuya, Sasuke et Sakura ayant longtemps pris une formation de protection.

-          Tu te crois genin?

-          Et tu te crois jounin, répliqua-Naruto. Je me doute de ce que tu vas dire, Zabuza. Tu vas surement dire que je ne suis pas un vrai shinobi puisqu’un vrai shinobi a déjà tué ce qui n’est pas notre cas. Et là, tu vas parler de ton propre examen de passage qui consistait à tuer tes camarades… C’est de là que te viens ton surnom du démon de la brume… Il y a dix ans, à Kiri, un jeune garçon a éliminé, à lui tout seul, sa classe entière de diplômé, il fut le seul à devenir genin, c’était pendant le régime tyrannique de Sandaime Mizukage, cette mesure a pris fin après cet incident… Cet enfant, c’était toi.

-          Es-tu clairvoyant ou quoi, fit-Zabuza clairement impressionné.

-          Non, seulement informé.

 

La sueur de tous chuta, il venait de prédire une conversation sans aucune donnée fausse. L’épéiste plissa les yeux, l’enfant était beaucoup plus calme que la normale, il n’était pas comme les autres qui tremblaient sous son envie de meurtre.

-          Tu n’es pas comme eux, conclut-il. Tu n’as pas peur, tu fais entièrement confiance en tes capacités.

-          Avoir peur signifie la fin et je ne crois pas que tu sois pire que deux villages, sourit-Naruto. La mort, je la connais bien, elle a été mon seul espoir à une époque. L’unique chose que je savais qui ne pouvait pas me trahir, qui n’avait pas le choix de venir me chercher un jour…

 

«Ce sont les propos d’une personne qui a déjà espéré la mort… Il ressemble étrangement à Yagura. En parlant de lui, il est dans les environs, Kiri cherche soit à me tuer, soit à me ramener…»

-          Ne faut-il pas garder un œil sur son adversaire?

-          Contre un gamin comme toi? Certes, tu n’es pas comme les autres, mais même ton sensei n’a rien pu faire contre moi.

-          Sensei de remplacement, contra l’Uzumaki avec un sourire narquois.

-         

-          Mon véritable sensei est Sarutobi Asuma avec comme Co-sensei, Uchiwa Shisui. Je voyage sur les différentes équipes genins à cause d’un certain détail.

-          Que j’imagine être ta cécité, devina l’épéiste originaire de Kiri.

 

En guise de réponse, il ne reçut que des regards pointus venant des trois coéquipiers du blond. Il haussa un sourcil en guise d’étonnement.

-          Quoi?

-          En fait, c’est qu’ils ont compris tout récemment que j’étais aveugle, balaya-Naruto.

-          De toute façon, tu ne peux rien contre moi… Tu n’es qu’un genin…

-          C’est vrai, avoua-Naruto. Moi seul, je ne peux rien faire, mais n’oublie pas un détail. Nous sommes une équipe… Maintenant, Tetsuya!

 

Les yeux de Kakashi et de Zabuza s’élargirent, quand Naruto avait eu le temps de parler au genin aux cheveux vert-menthe? Le dit genin sauta, des shurikens dans ses mains et lança. L’épéiste soupira de découragement jusqu’à qu’il vit d’autres shurikens venant de l’Uchiwa et du blond. Une étonnante synchronisation pour des genins. Naruto sourit, il partit à l’assaut, maintenant, ne manquait plus que la dernière phase. Il ne put toucher sa cible. Zabuza le frappa, un coup de son épée, le blond se changea en eau, un second Naruto apparut à l’arrière et attaqua, c’était un autre clone… Un clone de foudre cette fois.

-          Ça va faire mal, murmura l’épéiste en comprenant finalement le plan du genin blond.

 

Et il avait raison, les fils qui étaient reliés aux Shurikens, à lui et au clone de foudre étaient très conductibles. En plus, Zabuza était sur l’eau, trempé de la tête jusqu’au pied. L’unique défaut, c’est que l’attaque attaquerait l’argenté pris au piège dans sa cellule aqueuse… Enfin, c’est ce qu’il pensait. Un dernier blond apparut, occupé à se préparer à encaisser le choc, il sentit Kakashi se faire libérer et la foudre s’abattit sur lui.

 

«Je me demande s’il va sentir le roussi?» pensa le blond.

«…»

-          Sasuke, à toi!

 

Ce n’était pas fini, loin de là… Naruto ne laisserait jamais un plan à moitié fait. L’Uchiwa se mit à faire des signes, les fils toujours reliés à leur cible première.

-         Katon : Ryûka no jutsu!

 

Zabuza tourna sa tête en direction des flammes, il déglutit légèrement. Ce trio était plein de ressources. Il fit des signes en grande vitesse, il ne pouvait pas esquiver, pas avec Kakashi et ce blond qui l’attendait, alors il allait la bloquer.

-         Suiton : Suijin Heiki no jutsu!

 

Il cracha un puissant jet d’eau le protégeant de la technique de feu. Cela créa un nuage de vapeur que le blond profita. Une salve de kunais s’abattit sur lui… ainsi que Kakashi qui ne laisserait pas ses élèves faire tout le travail à sa place. Son sharingan dévoilé pendant que le blond communiquait avec Yagura, pas qu’il le savait de toute façon.

 

Zabuza était en mauvaise posture, il ne s’était pas attendu à ce que cette équipe soit si ingénieuse. Le bloquer avec des fils, une attaque de clone aqueux et de foudre pour finir avec une attaque Katon avec l’unique but de libérer l’argenté et ce, dans une synchronisation qui ferait pâlir quelques équipes de renoms. Peut-être était-ce la présence de l’enfant blond qui donnait confiance à ses coéquipiers ou simplement qu’ils savaient leur futur adversaire. Le blond était très bien informé sur lui comme s’il avait lu le Bingo book ce qui était impossible puisqu’il était aveugle.

«Finalement, il ressemble plus à Yagura que j’imaginais, ils sont aussi indéchiffrable l’un que l’autre!»

 

Ce fut sa dernière pensée, deux senbons se plantèrent dans son cou, le tuant instantanément. Naruto fronça les sourcils, pourquoi ressentait-il encore du chakra à l’intérieur du corps? C’était ce qu’il partait pour poser lorsque le soi-disant chasseur disparu et que Kakashi tomba sur le sol, inconscient.

-          La sharingan doit l’avoir épuisé… Il ne souffre que d’un épuisement mineur de chakra, informa-Naruto en s’approchant de son sensei.

 

Une nouvelle signature le fit sursauter… Il se tourna dans sa direction et sourit, il semble que les renforts étaient enfin arrivés. Ils avaient fait vite, mais Naruto savait pourquoi… Son Co-sensei était réputé pour être rapide.

-          Hé, Shisui-sensei, vous avez fait vite, s’exclama-t-il.

-          Pourquoi faut-il toujours que tu sois concerné quand une équipe demande du soutient ou du renfort, questionna-t-il en atterrissant. Laissez-moi deviner, Kakashi-sempai a trop utilisé le sharingan.

-          Pour la première question, je dirai le karma. Et oui, Kakashi-sensei a trop utilisé le sharingan, j’imagine que vous prenez la tête de l’équipe dans ce cas, haussa le blond.

-          Pour le moment, oui. Tazuna-san, je suis Shisui Uchiwa, pour le moment, je vais m’occuper de la mission en attendant que Kakashi-sempai récupère du combat. Les autres, je veux un résumé de ce qui s’est produit lorsque nous arriverons chez Tazuna-san.

 

Des hochements de tête lui répondirent, l’Uchiwa leva tranquillement son ainé et regarda le blond. Naruto se tourna vers Tazuna… Le duo ne voulait que savoir la route à suivre…

-          Suivez-moi…

 

Une journée plus tard

Naruto avait tout relaté à Shisui, présentement, il s’amusait à repérer son homologue. Kakashi n’était pas encore réveillé, malheureusement. Shisui prenait le temps d’analyser leur terrain… Les autres, ils passaient leur temps du mieux qu’ils pouvaient. Le blond ouvrit brusquement ses yeux derrière son bandeau, il l’avait finalement repéré.

«Trouvé!»

 

Pour compliquer la tâche, Yagura avait coupé la communication, malheureusement. Le blond se releva de sa position sur le toit et sauta sur le sol. Il se mit à marcher dans la direction où il ressentait son homologue. Son Co-sensei lui avait demandé de rester alerte et d’analyser l’environnement, le blond faisait donc souvent des marches simplement pour vérifier si ses sens étaient justes. Il avança tranquillement parmi les arbres et arriva devant la mer, Yagura était étendu à quelques mètres de lui, sous l’ombre d’un arbre.

-          Ça t’en a pris du temps pour simplement me repérer, fit-il.

 

Naruto ressentit immédiatement les effets du lien sur sa conscience. Il sourit avant de s’approcher tranquillement malgré le lien qui demandait à ce qu’il sente la présence de Yagura plus près de lui.

-          Tu sais bien cacher ta présence de capteur et de plus, je devais aussi me concentrer sur la zone.

-          Tu as un énorme défaut, celui de ne te concentrer que sur un détail à la fois…

-          Je sais, mais je suis plus efficace de cette façon, sourit le blond en s’assoyant.

 

Le gris se releva sur ses coudes, pas grand changement au niveau de son physique, simplement des cernes plus accrues qu’avant, pas que le blond pouvait les voir de toute façon.

-          Tu n’as pas la mission de ramener Zabuza?

-          Oui, je l’ai, mais je t’ai déjà dit que je reposais avant… Après tout, s’il ne me croit pas, un combat va surement s’enclencher et dans l’état de fatigue que je suis, je ne crois pas pouvoir le vaincre.

-          À ce point, fit le blond.

 

Mû d’une inquiétude, le blond toucha le front de son homologue. Il était brûlant… Depuis quand Yagura n’avait-il pas dormi?

-          Tu savais que tu faisais de la fièvre?

-          Hein, s’exclama le gris, confus.

-          Oui, tu es brûlant, tu fais de la fièvre… Ne connais-tu pas la fièvre?

 

Pas l’absence de réponse, le blond savait que Yagura ne connaissait pas la fièvre. Peut-être parce qu’il en n’avait jamais eu, mais pourquoi en aurait-il maintenant? À moins que…

-          Yagura, tu me laisses vérifier quelque chose, demanda le genin.

-         

 

Il avait sa réponse, l’Uzumaki passa sa main sous le chandail de son comparse et alla au niveau du cœur où le sceau les reliant était situé… Il était brûlant lui aussi… Ce qui signifiait que Yagura était nettement plus affecté que lui par le sceau… Le gris cacherait quelque chose? Peut-être, mais tout le monde avait le droit à ses secrets…

-          Soit tu es plus affecté que moi par le sceau, soit que quelque chose l’affecte. Ce sceau peut aussi bien être à l’origine de ta fièvre.

-          Génial, murmura le porteur du Sanbi. Maintenant, laisse-moi dormir…

 

Le blond le sentit s’étendre à nouveau, il l’imita… Il sentit le gris le rapprocher de lui et bientôt, sa respiration s’égalisa. Il venait de s’endormir… L’Uzumaki le suivit dans le sommeil, son être en entier détendu dans les bras du jounin de Kiri… Après tout, n’était-il pas dépendant de Yagura d’une façon ou d’une autre? Sa vie était reliée à la sienne et ses pensés les plus intimes étaient aussi celles de son homologue.

 

Avec Shisui

L’Uchiwa était passablement énervé, pas contre Kakashi, mais contre son cousin. Depuis qu’il avait pris la tête de la mission, Sasuke n’arrêtait pas de lui demander plus de formation, ne pouvait-il pas comprendre que son rôle à lui était simplement d’être leur secours? Il semblait que non, le dénommé Tetsuya était calme et Naruto, lui, venait tout juste de disparaître pour un lieu qu’il était le seul à connaitre.

 

Le jeune jounin devait maintenant le trouver, l’argenté venait de se réveiller… Suivre son élève imprévisible était assez simple malgré qu’il soit un as dans la furtivité, il n’avait pas cherché à cacher ses traces. L’Uchiwa arriva bientôt devant un spectacle qu’il avait souvent vu à Konoha il y a plus de deux semaines.

«Yagura-san est donc envoyé en mission à Nami, surement à cause de la présence de Zabuza. Dois-je les réveiller ou attendre jusqu’à demain? Tant pis, j’attends jusqu’à demain, de toute façon, Naruto fait confiance à Yagura-san et c’est normal après ce qu’il a vécu. Je vais dire à Kakashi-sempai de se reposer en attendant…»

 

Le noir s’approcha légèrement, il remarqua finalement les frissons que Yagura ressentait même pendant son sommeil. L’Uchiwa savait la phobie du gris puisqu’il avait été le premier à la suggérer. Shisui se pencha, le duo dormait à poing fermé, difficile de les réveiller alors.

«Même quand il dort, il est facile de deviner les cernes qu’il a sous les yeux. Il doit être fatigué surtout qu’il ne semble pas prêt de se réveiller de sitôt.»

 

Shisui soupira, il partit pour se retourner lorsqu’il vit les yeux du jounin s’ouvrir brusquement. Il garda une distance sécuritaire…

-          Désolé, je ne voulais pas vous déranger, murmura l’Uchiwa.

-          Ah, c’est vous, se détendit le gris.

-          En tout cas, vous avez une alarme interne… Ne devriez-vous pas vous reposer? Par ce que je vois, vous peinez à rester éveillé.

-          Si on me laisse tranquille, je pourrai, soupira-t-il.

 

L’Uchiwa eut un petit rire, il quitta la clairière avec un bref signe, il vit le gris se rendormir, il se rapprocha à nouveau et sortit un parchemin de rangement. Il sortit une couverture qu’il déposa sur le duo jinchûriki. Usant le shunshin, il quitta la clairière pour réapparaître à proximité de la maison de Tazuna. Il entra et alla directement dans la salle de Kakashi…

-          Tu l’as trouvé?

-          Oui, mais laissons-le tranquille pour le moment, je t’expliquerai plus tard.

 

Le lendemain.

Naruto sentit un mouvement, une main le secoua légèrement le réveillant réellement. D’instinct, il savait qui c’était. Il ouvrit ses pupilles derrière son bandeau et s’assit, la couverture qui le couvrait tomba sur ses hanches.

-          Tu devrais te réveiller, lui dit son homologue, encore ensommeillé.

-          Et toi? Tu ne devrais pas me laisser dormir?

-          Et après, il parle de moi comme si j’étais paresseux, soupira le gris. Il est déjà 9h…

-          QUOI, coupa le blond. Merde, Shisui-sensei va me tuer!

-          Je ne crois pas puisqu’il est dans l’arbre, c’est sa présence qui m’a réveillé.

 

Le dit sensei sauta de l’arbre, il atterrit à quelques mètres du duo. Naruto se leva rapidement, il prit la couverture, confus.

-          Ce n’était pas là quand je me suis endormi…

-          J’imagine que c’est ton sensei qui nous l’a passé lors de sa visite hier, répondit le jeune jounin aux yeux améthystes. Et bien, je vous dis le au revoir, il faut malheureusement que j’aille commencer ma mission avant que Mei se décide de m’envoyer une escouade entière…

 

L’Uchiwa et l’Uzumaki rirent silencieusement. Le gris les quitta rapidement, plus alerte qu’hier. Le blond se tourna vers son sensei avant de lui donner la couverture. Shisui secoua la tête avant de prendre son bien, il partit en direction de la maison de Tazuna sachant que son élève allait le suivre. Ils arrivèrent finalement dans la maison de leur client.

-          Ah, voilà notre petit blondinet, fit-Kakashi.

-          Vous vous êtes finalement réveillés, soupira-Naruto.

-          Depuis hier soir… Maintenant, Shisui et moi-même avons besoin de vous parler, en privé.

 

Le quatuor de niveau genin hocha la tête, ils se dirigèrent vers un endroit tranquille. Naruto s’assit sur le sol en compagnie de Tetsuya pendant que Sasuke et Sakura prenait les chaises disponibles. Shisui s’adossa contre le mur et Kakashi prit place sur la dernière chaise.

-          Première question que j’ai à vous poser, quand avez-vous eu le temps de faire votre plan, interrogea-Kakashi.

-          Sur le bateau lorsque j’ai senti leurs présences, informa-Naruto.

-          Quand précisément?

-          Lorsque la brume s’était épaissie, puisque j’étais à coté de Tetsuya, je lui ai fait part de mon plan. Au final, pendant que j’attirai l’attention de Zabuza, il devait l’expliquer à Sasuke, le reste était relativement facile, nous ne devions que nous synchroniser.

-          Et Sakura? Tu ne l’as pas inclue, s’étonna-Shisui.

-          Et bien, elle devait protéger Tazuna-san et je serai étonné qu’elle maitrise une technique Katon ou même Raiton puisqu’elle est de nature Doton. De plus, nous ne pouvions pas tous utilisé nos atouts puisque notre client devait passer avant tout. Nous pouvions alors compter sur ses capacités pour protéger Tazuna-san pendant que l’on essayait de secourir Kakashi-sensei et de réussir à blesser Zabuza, mais la seconde a échoué partiellement puisqu’il a été secouru par son acolyte.

 

Un soupir de soulagement vint de la concernée, Naruto ne l’avait pas inclue dans son plan pour des questions de sécurité. L’Uchiwa hocha la tête même si son élève ne pouvait que sentir le mouvement.

-          Attend, s’exclama-Sasuke. Tu as dit acolyte, ce n’était pas un chasseur?

-          Non, car il n’a pas tué Zabuza, je ressentais encore de son chakra même après sa soi-disant mort ce qui est impossible. En plus, il a pris le corps alors qu’il était nettement plus lourd que lui au lieu de s’en occuper sur place comme l’aurait fait un chasseur. Il est donc plus que probable qu’il soit un acolyte de Zabuza…

-          C’est l’autre raison pourquoi nous vous avions appelés, fit sérieusement Kakashi. Nous croyions aussi que Zabuza n’est pas mort comme ce chasseur a essayé de nous faire croire.

-          À mon avis, il ne l’a qu’envoyé dans un état de mort imminente, informa-Naruto. Ça expliquerait pourquoi il avait encore du chakra ainsi que la réaction du chasseur. Après tout, un chasseur de déserteur s’occupe d’un corps sur place, il ne l’emporte pas avec lui.

-          Naruto a raison, c’est pour ça que j’ai décidé de vous donner un peu de formation, sourit l’argenté.

 

Les membres de l’équipe sept originaux s’observèrent, Kakashi allait enfin leur apprendre autre chose que le travail d’équipe? C’était un miracle en soi… Ils furent menés dans une clairière, Naruto comprit immédiatement l’exercice que l’argenté voulait faire faire à ses élèves. Le jinchûriki était confus, avec les autres équipes, il avait déjà fait cet entrainement en particulier.

-          Tu ne leur as pas appris l’accrobranche, finit-il par s’exclamer.

-          Ils n’étaient pas encore prêt pour cette formation puisque j’en ai un en particulier qui pense qu’il est le plus fort. Shisui m’a déjà dit que tu as fait cette formation, alors tu iras t’entrainer avec lui, après tout, il te connait mieux en tant qu’élève que Kurenai ou moi-même.

 

«Irresponsable, c’est la base de la base! Prendre l’équipe sept sur une mission de rang C sans avoir fait les exercices d’accrobranches! C’était quoi, son idée?» s’écria mentalement Naruto en oubliant qu’un certain adolescent aux cheveux grisâtres l’entendait parfaitement.

«Ne crie pas!» fut la réponse qu’il reçut.

«Désolé, j’ai oublié… En passant, comment ça se fait que je suis le seul à se faire entendre? Je ne t’entends jamais sauf lorsque tu me dis d’arrêter de penser?»

«Parce que je bloque mes pensés contrairement à toi!»

«Et comment tu fais ça?»

«…»

«J’ai l’impression que je viens de te décourager…»

«…»

«D’accord, ne répond pas.»

 

Naruto dirigea sa concentration vers son Co-sensei. Sasuke était en train d’argumenter contre Kakashi pour recevoir la formation de son cousin puisqu’il est le seul qui peut lui apprendre, pour le moment, à activer son Sharingan. Le blond secoua la tête avant de dire ce que tous pensaient.

-          Et tu crois vraiment que tu mérites ce genre de formation, Sasuke?

 

À ce moment, le jeune Uchiwa partit pour répondre, mais Naruto le coupa.

-          Tu agis en véritable enfant gâté, tu penses que tu es le seul et unique genin qui mérite une formation. Ton attitude est celle qui peut causer la mort sur ta propre équipe. Est-ce que tu vas comprendre le métier d’un shinobi ou vas-tu simplement attendre que ta coéquipière meure à cause de toi? Tu n’es pas prêt pour la puissance, elle te fera virer fou, tu dois apprendre à juguler la soif de puissance ainsi que ton égo pour recevoir une formation adéquat! Cesse de te plaindre et fait comme tout le monde! Tu ne seras pas le premier à tomber à cause de ton attitude et tu ne seras pas le dernier!

-          Tu crois que tu es mieux, toi! Tu as tout, une formation adéquate, des personnes qui te remarquent pour qui tu es! Tu es même considéré comme le petit-fils d’adoption du Sandaime Hokage! Moi, mon père est trop obnubilé par la puissance de mon frère pour même me remarquer, s’écria-Sasuke.

-          J’ai tout? Laisse-moi rire, répliqua-Naruto. Ce que j’ai présentement, c’est que je l’ai acquis par la sueur de mon front! Toi, tu n’as qu’à dire ton nom de famille et tu as tout à tes pieds! Moi, si j’ai le malheur de me nommer, je suis jeté dans les rues! Ne viens pas me dire que j’ai tout, monsieur l’enfant gâté. Je n’ai pas de ma famille. Je considère le Sandaime comme mon grand-père parce qu’il a été l’un des seuls êtres à m’accepter pour qui je suis et à vouloir mon bien! J’ai souffert de la famine, j’ai été battu, j’ai même manqué être tué à plusieurs reprises! Ne viens surtout pas me dire que j’ai tout!

 

La dernière phrase, le blond l’avait presque crié… Il sentit l’approche de son Co-sensei, l’Uzumaki «regarda» son coéquipier, même aveugle, son éclat pouvait parfaitement être senti.

-          Au moins, toi, tu as une famille! Tu as eu des personnes qui t’aimaient dès ta naissance, tu les as connus et tu les connais encore! Que ton père soit plus fier de ton frère ou non, ça change quoi? Lui, il doit vivre avec les attentes d’un clan en entier, d’un village et de son père! Imagine seulement l’humiliation qu’il subira s’il échoue? Toi, tu ne connais pas… Tu es simplement un membre du clan Uchiwa et non l’héritier! Si jamais tu échoues, ton nom ne sera pas tâché, le sien si et pour le reste de sa vie!

 

La vie d’un héritier, Naruto venait de la décrire parfaitement. Être enterré sous les attentes qu’on plaçait sur eux dès leur naissance. Le blond se retourna et suivit son Co-sensei. Au fond de lui-même, il avait mal, une douleur émotionnelle. Voilà comment on le voyait… Un enfant qui a tout ce qu’il veut, un enfant qui est le petit-fils du Sandaime.

-          Naruto, cria-Sasuke. Sais-tu seulement ce qu’il est dit sur son sujet quand des personnes comme moi essaient de faire comme toi? Toi, la légende naissante, un  prodige parmi les prodiges! Mon propre père m’a dit que je ne pourrai jamais t’égaler! Toi, le prochain dieu parmi les shinobis! Que contrairement à toi, je n’étais rien de rien! Ni une légende, ni un génie, qu’un shinobi ordinaire! Même les civils l’ont avoué, tu es à part, tu es leur flamme, leur volonté du feu! Nous, tes coéquipiers, nous ne sommes rien! Rien de rien! Tu es tout!

 

Le blond s’était arrêté, il se retourna tranquillement.

-          Et? J’ai choisi à mes quatre ans que je ne serai plus un paria, que je ne serai plus la vermine! J’ai dû perdre la vue et m’entrainer des heures et des heures durant pour atteindre un niveau de perception adéquat pour devenir un Shinobi! J’ai cessé de pleurer à l’époque parce que pleurer serait ma mort! J’ai choisi de me lever contre eux, choisi de vivre au lieu de simplement me tuer pour fuir mon enfer personnel. Ils ont enfin compris, je ne serai pas leur paria, je serai ce qu’ils ne voulaient pas que je sois! Continue de pleurer ta soi-disant injustice! Continue de pleurer ce que tu es, mais je sais une chose, pleurer ne même à rien, crier non plus!

 

Au loin, un jeune enfant épiait le groupe de shinobi… Un jeune enfant connu sous le nom d’Inari, fils de Tsunami qui est la fille de Tazuna. Ses yeux s’élargirent à la confrontation entre le blond et le noir, le soleil et la lune… Enfin, maintenant, la lune et le soleil selon ce que venait de dire le blond.

 

Naruto se retourna et s’éloigna.

-          Shisui-sensei, je vais me calmer, vous savez où me trouver…

-          Prends ton temps, il faut que je parle avec mon cousin…

 

Sur ces mots, le jinchûriki monta dans un arbre via l’accrobranche et partit. Il savait où aller, il savait qu’il devait se calmer avant de laisser ses émotions le submerger. Il atteint la clairière où il était ce matin même, il s’assit et «regarda» la mer… La clairière débouchait sur la vue de la mer… Le blond enroula ses bras autour de ses jambes voulant se protéger des mots de son coéquipier. Son cœur se serrait, c’était donc de cette façon qu’il était perçu par ses pairs, un enfant gâté?

 

Naruto ne sut jamais le temps qu’il passa sans bouger, mais à partir d’un moment, il sentit la présence de son homologue alerter par le lien. Deux bras l’entourèrent, il se réfugia dans le confort offert. Même s’il était un shinobi, il n’était pas insensible, Sasuke ne comprendrait jamais… Ses poings se serrèrent, il empêcha les larmes qu’il savait prêtes à tomber et se força à respirer.

«Il n’est pas comme nous, il ne comprendra jamais… Ne t’en fait pas, l’opinion finira par changer. Un jour, le peuple comprendra notre douleur, mais ce n’est pas pour maintenant.»

«Ça fait si mal… De se faire dire l’image que l’on a de toi en pleine face et pourtant, ils ne me connaissent pas… Ils bâtissent leur opinion selon leur vie croyant toujours qu’ils vivent le plus pire» murmura le blond dans son esprit sans s’en rende compte. «C’est comme si on te tournait un couteau en pleine cœur et qu’on ne le lâchait pas.»

«C’est notre vie… Cette souffrance sera toujours notre, on ne peut la fuir, on ne peut s’en libérer. Crois-moi, j’ai essayé. Il est préférable d’accepter l’image qu’ils ont de nous qu’essayer de la changer, elle ne fera qu’empirer. Pour le moment, en tout cas.»

 

Naruto ne répondit pas, il n’était qu’un enfant de 12 ans près de 13 ans. Il n’avait ni 16 ans, ni 20 ans, il ne comprendrait que bien plus tard qu’une minorité de personne acceptera un être comme lui. Cette minorité sera les personnes qui le connaissent réellement. Après tout, il était une légende naissante, rien de plus, rien de moins.

 

Naruto passa des heures en compagnie du gris, ne relâchant pas sa prise sur l’adolescent. Le blond réussit à se calmer, il se détendit dans l’étreindre qu’il pensait être fraternel. N’avoir jamais eu de frère ni de sœurs, l’Uzumaki n’avait aucune idée de ce qu’était d’être protégé par un frère ainé, mais il croyait réellement que c’était comme ce que Yagura faisait.

 

Le lendemain, il revint vers son équipe, son aura emplit d’une détermination d’acier. Si l’Uchiwa s’entêtait à croire qu’il était un enfant gâté, le blond allait lui montrer qu’il n’était qu’un shinobi normal. Une personne qui ne souhaite que s’élever parmi les autres.

 

La «deuxième» mission de rang C… Qu’est-ce qui arrivera? Qu’est-ce qui se passera? Est-ce que Sasuke suivra le chemin de la jalousie ou comprendra la réalité du shinobi? Est-ce que le lien entre le blond et le jounin de Kiri affectera la mission? Est-ce que Naruto finira par se briser devant l’opinion de Sasuke? Est-ce que la légende prendra fin?

Commentaire de l'auteur Mots potentiellement inconnus:
Katon : Ryûka no jutsu ~ Katon : Technique du feu du dragon!
Suiton : Suijin Heiki no jutsu ~ Suiton : Technique de la barrière d'eau!
Baka : idiot

Pour la prochaine publication, elle sera avant la fin du mois, je ne donne pas de date puisque je ne sais pas quand je pourrai travailler dessus. Par contre, vous l'aurez avant la fin du moi!
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales