Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Parlement des choses spatiales
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 26/10/2020
  • Elle n'avait rien remarqué d'anormal
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/08/2020
  • Histoires de fleurs
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/03/2021
  • Body Positiv
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1000 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le pardon d'un Uzumaki Auteur: 2ju Vue: 5609
[Publiée le: 2013-09-29]    [Mise à Jour: 2014-03-22]
G  Signaler Action-Aventure/Mystère/Amitié Commentaires : 20
Description:
Il allait partir, pourquoi subirait-il encore ces coups, et ces mots… Son corps n’était-il pas encore assez criblé de cicatrises et pourtant, son âge se comptait sur les doigts d’une main !
Il a fui, avec lui, il a fui cette nuit noire marquée par le sang, par la perte d’un clan, était-il destiné à être lié à des moments sanglants ?
Des années ont bien passé, il a changé sous l’obligation de son Sensei, il a laissé sa haine derrière lui mais elle semble lui courir après sont-ils destinés à être liés à jamais ? Et puis pourquoi pardonnerait-il ? N’est-ce pas trop facile d’oublier ainsi chaque coup qu’on lui a porté ?
Mais le village maudit, il sera obligé d’y retourner avec son équipe, sous ce nouveau nom, ce nouveau pays !
Malgré tout, son désir de vengeance est présent !
Puis il y a ces promesses et toutes ces autres choses qui semblent tourner autour de lui sans jamais l’atteindre.
Toutes ces questions sans réponses…
Crédits:
Les personnage et l'univers de Masashi Kishimoto ne m'appartiennent pas. Seul quelques personnages sont ma propre création.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre I : La nouvelle équipe dans l’ancien village maudit

[7792 mots]
Publié le: 2013-10-06
Mis à Jour: 2013-10-08
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Salut tout le monde ;)
Je voulais déjà tous vous remercier pour vos commentaire ça me fait très plaisir je ne m'attendais pas à ça du coup j'espère que vous n'allez pas être dessus par la suite que je vous poste !
J'espère que ce chapitre vous plaira encore merci à vous tous ;)

Chapitre I : La nouvelle équipe dans l’ancien village maudit

 

Le vent chaud glissait sur sa peau déjà bien bronzée, les premiers rayons de soleil faisaient rayonner ses cheveux dorés retenus par un bandeau à l’effigie de son village. Il était arrivé depuis bien longtemps au point de rendez-vous, suffisamment pour avoir pu observer comme il aimait le faire le levé du soleil.

Habillé de sa tenue noire plutôt classique et près du corps avec quelques renforcements métalliques au niveau des coudes et des genoux, un katana au manche tout aussi sombre sur lequel un ruban orangé était attaché, mais à la lame aussi blanche que la neige reposait fièrement dans son dos.

 

Debout face à la cascade qui cachait son beau village, il attendait l’arrivé des ses coéquipiers et de sa Sensei. Aujourd’hui était une journée différente de toutes les autres et il était partagé entre un bon nombre de sentiments bien souvent opposés ; l’excitation, la joie, le doute et la peur… ‘‘La Peur’’ cela l’énervait de ressentir un tel sentiment, qui s’était promis ne plus jamais éprouver. Et pourtant, la peur était bien présente tout au fond de lui et il aurait était idiot de ne pas vouloir l’excepter… Il sourit amèrement, lui le meilleur aspirant ninja que ce village n’est jamais compté, lui qui était arrivé de nul par et qui avait passé cet examen Genin avec brio alors qu’il n’avait jamais suivi un seul cours de l’académie. Il se souvenait si bien de ce jour, le début de sa nouvelle vie, la fin d’une autre… Il avait douze ans à l’époque.

 

Ils étaient partis tôt ce jour-là, au début il avait pensé qu’à nouveau le danger rodait bien trop près tapie dans l’ombre attendant un moment de faiblesse et qu’à nouveau ils leur faillaient fuir. Itachi était devenu prudent ces derniers temps depuis que son petit protégé, c’était fait enlevé sans qu’il ne puisse s’opposer, par manque d’attention…

 - Où allons-nous Itachi ?

 - Nous partons, je ne peux plus m’occuper de toi. Il y a trop de dangers.

 - Alors tu comptes me laisser seul à nouveau. Souffla tristement le petit blond qui le suivait, sans pour autant se laisser envahir par ce sentiment.

Itachi stoppa sa course et se retourna vivement vers Naruto qui se tenait sur une branche juste derrière lui un air surpris plaqué sur le visage. Le ninja sourit faiblement comment pouvait-on si mal cacher ces expressions ? Il posa son regard sur l’enfant qui n’en était plus un d’ailleurs et ce depuis bien longtemps. Il était loin le petit garçon peureux de cinq ans vêtu de sa tenue orange. Naruto avait bien changé en sept ans, il était devenu fort, très fort avait acquérir une certaine sagesse et surtout avait évolué… Il s’entraînait avec acharnement tous les jours, pour ne plus subir ! Pour être respecter !

 - Je ne vais pas te laisser seul Naruto, crois-moi ! Dit-il avec fermeté pour être sur d’ôter cette idée absurde du jeune garçon. Cependant aujourd’hui je ne peux plus assurer ta protection, ce qui t’est arrivé ne doit plus se reproduire. Et puis il te faut un village, des enfants de ton âge, des amis tu comprends… et ça malgré toute mon envie tu ne le découvriras jamais en restant à mes côtés.

Il savait que Naruto lui obéirait de toute façon, depuis qu’il l’avait pris avec lui il avait toujours fait ce qu’il lui avait demandé sans jamais broncher ou grogner. Et s’il lui avait demandé de rester assis des heures sous la pluie il l’aurait fait. Il avait donc repris sa route sans se soucier de ce point.

 - Je comprends Itachi, mais que vas-tu faire toi ? Nous n’allons plus nous revoir ?
 - J’ai de nombreuses choses à faire… Nous nous reverrons un jour crois moi et puis soit sûr que je veillerais toujours sûr toi.

La conversation n’était pas allée plus loin et ils avaient repris leur chemin avec rapidité, pour arrivé enfin de journée dans un splendide village construit au-dessus d’une immense cascade.

A leur arrivée il avait pénétré le village caché sans le moindre problème, rapidement attrapé par une jeune femme qui à la déduction de Naruto leur avait permis cette entrée sans problème.

Ils avaient fini par rencontrer le chef de ce village qui c’était avéré plutôt jeune, il ne devait pas avoir plus de seize ans. Cependant derrière son apparence de gamin pas très brave et apte à diriger un village ils avaient été surpris de ce confronté à un tel dirigent. La discussion avait été longue le jeune garçon conscient de son manque d’expérience avait peur de faire une erreur et c’est grâce à l’appui de la jeune femme qui ne les avait jamais quittés et une petite condition qu’il avait accepté de prendre Naruto comme membre de son village. Celui-ci accepter Naruto s’il réussissait l’examen Genin qui avait lieu le jour même et aussi car la femme c’était protée garant du jeune homme sans même le connaitre. Bien sur il avait réussit cet examen qui c’était avéré être un jeu d’enfant pour lui.

 

Avant là fin de cette journée qui annonçait le départ obligatoire d’Itachi, ils avaient longuement discuté avec la femme.

 - Naruto, je n’ai pas pris le temps de te présenter Akiko Yagi. Elle va s’occuper de toi comme je l’ai fait.

 - D’accord. Itachi vas-tu revenir ? Ça voix ne cachait pas son inquiétude, non pas de ne plus avoir le ninja pour le protéger mais de perdre l’homme qui lui avait tout appris et tout donné !

Itachi c’était mis à genoux face à lui et avait posé ses deux mains sur chacune des épaules du blond.

 - Naruto, je te promets que nous nous reverrons un jour. Et tu sais que je tiens chacune de mes promesses ! Cependant, j’aimerais que tu me promettes de ne pas oublié ce que je t’ai appris, et je ne te parle pas de techniques ou autres, tu le sais je te parle de tout le reste avait-il dit un posant l’une de ses mains sur la poitrine du garçon. Tout le reste Naruto, garde ton cœur pur et ne cherche pas la vengeance, elle est inutile et ne te mènera à rien si ce n’est ta perte. Pardonne le village, pardonne Konoha. Je sais que tu y retourneras un jour alors n’oublie pas les promesses que tu m’as faites et je n’oublierais pas les tiennes.

Le discours sonnait comme un adieu et il avait eu du mal à ce dire qu’il le reverrait un jour…

 - Je n’oublierais pas Itachi.

Il le prit dans ses bars une dernière fois, lui soufflant quelques paroles avant de partir.

 - Tu es l’une des meilleures choses qui me soit arrivé Naruto, alors prend soin de toi, continue à t’entraîner, maitrise Kyûbi et entraine ton œil.

Naruto avait souri pour toute réponse, Itachi s’inquiétait toujours beaucoup trop pour lui, alors qu’ils le savaient tous deux qu’il était loin d’être en danger au beau milieu d’un village caché, ou du moins il pouvait l’être encore quelques temps.

 - Merci pour tout Itachi.

 

 ‘’ Merci pour tout Itachi. ‘’ Ce petit retour dans le passé avait effacé toute trace de peur. Cependant l’apaisement ne dura qu’un temps quand il ressenti la présence d’un ninja de son village dans son dos.

 - Saki-sama ! Que faites-vous ici ? Demanda-t-il froidement.

Mais le Chuunin ne semblait nullement effrayé et s’approcha avec un sourire moqueur.

 - Je viens voir à quel point notre village est tombé bien bas. Il vous envoie toi et tes deux pauvres coéquipiers capables de ce blessé tout seul.

Naruto n’aimait pas cet homme, Saki. Sensei d’une équipe de Genin, il n’avait jamais apprécié l’arrivé du blond dans son village et encore moins depuis qu’il avait vu à quel point il lui était supérieur, mais cela ne l’empêchait pas de le provoquer.

Naruto se déplaça aussi rapidement qu’un souffle de vent et se positionna face au Chuunin, seul quelques centimètres les séparaient. L’atmosphère autour du plus jeune était devenue lourde et charger de pulsions meurtrières.

 ‘’ Non mais à quoi il joue lui ! Je me demande bien pourquoi tu ne l’as pas encore tué, depuis le temps qu’il te provoque ! ‘’

 ‘’ Kura’ arrête, ne t’occupe ça. Je vais m’en occupe ! ‘’ Gronda le blond à son ami.

 C’était un combat inutile et déjà perdu pour le Chuunin.

 - Comment espériez-vous me battre Saki-sama avec cette aura qui ne ferait même pas fuir un chat ?

L’homme ressenti d’un coup une aura bien plus noire que la sienne envahir l’espace et prendre le dessus sur lui. Il se faisait de plus en plus envahir par le jeune blond, et de grosses goutes roulaient sur son visage et le long de son dos, le faisant frissonner

Soudain toute la pression autour de lui s’écroula et il souffla malgré lui soulagé que ‘’le gamin‘’ comme il l’appelait est cessé.

 - Je crois que tu peux arrêter ça Naruto ! Fit une voix amusée dans leur dos. Saki-san, veuillez retourner auprès de vos élèves ils doivent vous attendre.

Le Chuunin siffla entre ses dents tel un serpent, aillant déjà oublié que sans son intervention, il aurait perdu face à un Genin.

  - Bien sur Akiko-sama.

 

L’homme partit en jurant tout bas pendant que Naruto lançait un regard noir cette silhouette qui s’effaçait derrière la cascade.

Il finit par sentir la main douce de sa Sensei se poser sur son épaule.

 - Ne refais pas ça, tu c’est bien comment est Saki. Il n’est pas nécessaire de répondre à ses provocations.

Il se retourna pour faire face à une belle jeune femme, de magnifiques cheveux bruns descendaient en cascade le long de son dos et encadraient son visage fin sur lequel étaient dessinés deux traits fins de couleur violets partant du haut de ses joues pour descendre vers son coup, ses yeux émeraude dans lesquels se lisaient l’expérience de la vie, la joie et la tristesse.

 - Vous avez raison. Dit-il tout bas.

 - Ça va Naruto ? Je sais que Saki t’énerve mais là tu y es allé un peu fort !

 -  Je crois que retourner là-bas m’angoisse un peu. Dit-il à contre cœur, difficile pour lui d’aborder des sujets se rapprochant de près ou de loin a son ancien village.

Akiko accentua la pression sur son épaule, pour le rassurer.

 - Ne t’inquiet pas ça ira.

 - Ne faites pas semblant, je sais que pour vous aussi c’est un retour aux sources. Dit-il d’une voix douce comme s’il était désolé d’évoquer cette vérité que tous semblaient ignorer.

Elle se figea en entend cette phrase, comment pouvait-il savoir ?

 - C’est Itachi qui m’avait dit qu’autre fois vous faisiez partie du village de Konoha et que c’est pour cette raison qu’il m’a mené ici. Mais ne vous en faites pas je ne dirais rien.

 - Itachi n’aurait pas dû te dire ça ! Gronda-t-elle.

 

 - Naruto, Akiko-Sensei ! Criaient deux jeunes au loin en secouant leurs mains.

C’étaient les deux autres membres son équipe : Kimiko Ikeda, une jeune fille splendide, des cheveux noirs comme la nuit descendaient jusqu’en bas de son dos en une fine tresse, des yeux marron-vert. Elle était gentille et attentionnée envers ses deux amis. Plutôt posée et réfléchit Kimiko était rapidement devenue le stratège du groupe, ses compétences en combat n’étaient pas des meilleurs cependant ses connaissances médicales important pour une jeune de son âge étaient étonnante et servaient bien aux deux garçons.

L’autre membre de cette équipe était Hiroshi Sasaki, un jeune garçon aux cheveux kaki une couleur inhabituelle qu’il portait à merveille, un regard chocolat empli de joie et de malice masquant toute la peine qui semblait peser sur lui. Il était du genre hyperactif, joueur et moqueur mais lors des combats ou moment cruciaux, il savait s’effacer et être discret. Ses compétences n’étaient pas à négliger, il était un adversaire redoutable.

 

A eux trois, ils faisaient partie des rares équipes du village caché de Taki à participer à l’examen Chuunin.

De loin l’une des meilleures équipes Genin que ce village ait pu compter !

C’était une équipe très soudée, qui savait utiliser les compétences de chacun tout en comblant les défauts. Ils se connaissaient tous très bien et pourtant ça ne faisait qu’un an qu’il c’étaient rencontré mais les liens c’étaient tissés rapidement signe que cette équipe était destinée à travailler ensemble à ne faire qu’un. Ils n’avaient aucun secret les uns pour les autres… ou presque. C’était une équipe admirée dans leur village un exemple pour toutes les autres, ils égalaient un bon nombre d’équipes de Chuunin de bon niveau.

 

 - Bien, je vois que vous êtes tous présent ! Je crois qu’il est donc temps pour nous de partir. Fit Akiko quand ils furent à prés d’eux.

 

 - Ouai s’est parti on va tous les massacrer ! On va leur montrer ce que valent les ninjas de Taki. S’exclama avec joie Hiroshi en courant devant les autres.

 - Hiroshi ne te réjouit pas trop vite, nous ne sommes que les ninjas d’un petit village. Alors ne t’emballe pas trop.

Cela avait eu un effet direct, il avait stoppé tout mouvement comme figé par la remarque de sa coéquipière.

 - Ne l’écoute pas nous avons autant de chance que les autres. Repris Naruto avec un sourire confiant.

 - Naruto je n’ai pas dit que nous n’avions pas… Commença à s’énerver Kimiko cependant elle fut coupée par l’ainé et de loin du petit groupe.

 - Bien je vois que vous avez assez d’énergie pour vous disputer ça me fait plaisir, avec autant d’énergie c’est sûr que nous allons pouvoir arriver demain après-midi. Leur souris sadiquement leur Sensei.

 - Hein ! Mais pourquoi si tôt ? Reprirent les trois d’une même voix.

 - Car ça va vous faire un bon entrainement et qu’une semaine d’avance n’est pas de trop.

 - Quoi ! Un entrainement mais vous avez un problème ou quoi avec les entrainements Sensei ? Vous savez que le but final n’est pas de tuer vos élèves. Reprit-il avec le plus grand des sérieux, ce qui fit rire le reste du groupe.

 - Allé Hiroshi ne t’en fait pas et puis en arrivant plutôt on pourra en apprendre un peu plus sur nos adversaires et on pour ‘’ tous les massacrer ‘’. Fit Kimiko avec une voix plus grave à la fin pour imiter le kaki.

 - Elle n’a pas trot ! Hiroshi et puis moi je trouve qu’elle t’imite super bien. Se moqua le blond.

 - Mouai, moquez-vous, moquez-vous mais en attendant Akiko-Sensei elle, elle est parti devant !

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

Comme leur avait dit leur Sensei, il ne leur avait pas fallu plus d’une demi-journée pour voir se dessiner face à eux les deux grandes portes rouges du village caché de la feuille.

Ils allaient enfin arriver face aux portes et toute l’équipe remarqua que Naruto avait ralenti brusquement diminuant leur avancé à tous.

Il allait de nouveau franchir ces portes, huit ans après… Il remarqua bien vite que la vigilance avait diminué, un seul garde gardait l’entrée.

 ‘’ Sûrement l’examen qui demande un grand nombre de ninjas. ‘’ Pensa le blond.

 ‘’ Ouai ils ont raison, qu’ils se ressemblent tous au même endroit ce sera plus simple pour les tuer ! ‘’ Cracha une voix grave dans l’esprit de Naruto.

L’examen Chuunin c’est pour cette raison qu’ils étaient là, c’est pour cette raison qu’il retournait dans ce village maudit. Ces poings se seraient et les souvenirs refaisaient surface comme une violente tempête terrassant toute promesse et toute volonté, il sentait cette haine remonter en lui, alimenter par le désir de vengeance du renard.

Voyant la détresse de leur coéquipier et cet étrange sentiment qui amener de lui, ils posèrent tous les deux leurs mains sur son épaule. Naruto étrangement soulager par leur présence se retourna et leur sourit pour ne pas les inquiéter.

 - Ne tant fait pas ça va aller, et puis nous sommes là ! Lui dit Hiroshi en accentuant la pression sur l’épaule de son ami.

Naruto posa son regard sur Akiko qui d’un simple mouvement de tête le rassura.

C’était horrible pour lui de revenir ici et seul Akiko pouvait le comprendre. Il avait pourtant treize ans aujourd’hui, il avait fait face à des ennemis parfois puissants et dangereux, bien plus qu’un simple civil… Il avait dû apprendre à fuir, à ce cacher, à s’infiltrer, pendant des années il avait développé ses sens. Il avait eu l’un des meilleurs ninjas comme Sensei. On pouvait dire que c’était un vrai petit génie… et pourtant en passant le seuil de ce village, il avait l’impression d’avoir de nouveau cinq ans, d’être faible et inccapabale de se défendre, qu’au prochain coin de rue il serait de nouveau frappé et torturé… Il avait peur !

Akiko qui ressentait bien le trouble chez son élève et le combat intérieur qu’il devait mener s’approcha d’eux.

 - Kimiko, Hiroshi tenaient, prennaient cette argent et allé boire un truc au restaurant là-bas. Dit-elle en pointant du doigt une petite barque.

Les deux Genins partir en direction de la cabane sans broncher, ils se doutaient bien que les choses qui allaient être dites ne les regardaient en rien. Bien qu’ils partageaient tout, ils savaient tous les deux que Naruto était pleins de mystères et qu’il lui était imposible de leur révéler certaines choses.

 

Naruto lui s’éloigna légerment de l’agitation de la ville pour se retrouver sur un petit pont rouge. Pendant un long moment aucun des deux ne prit la parole, les deux regardaient l’eau couler sous eux.

 - Il ne va rien t’arriver. Souffla Akiko. Naruto la regarda étrangement attendant une suite à ces paroles.

 - Les temps ont changé Naruto, aujourd’hui tu es aussi fort qu’un Jounin, et tu le sais alors n’ai pas peur, n’ai pas peur car si jamais il le faut je serais là. Elle détacha son regard de l’eau et le plongea dans celui azur de son élève balaynt la peur du jeune homme.

 - Merci Akiko.

 - Allons, je ne vais pas te laisser seul dans un tel moment. D’ailleurs nous devons mettre certaines choses au clair. Ici n’est pas sans danger pour toi. Ici n’est pas sans danger pour toi. Moi et Itachi avons tout prévu alors, tu vas suivre nos instructions !

 - Quelles sont vos instructions ?

 - Tout d’abord tu dois changer de nom, Uzumaki est trop connu au village de Konoha et comme tu es le dernier à le porter ils vont directement te reconnaître. Alors que dis-tu de Naruto Kura ?

 - Tu te sers de Kuarma pour me trouver un nom, il ne va pas du tout aimer cette idée là ! Mais ça le va.

 - Parfait, de toute façon tu n’aurais pas eu le choix je t’ai déjà inscrit sous ce nom là ! Il souffla dépité c’était toujours la même chose avec elle.

 - Tu n’oublies pas de le dire aux deux autres qu’ils ne fassent pas une gaffe. Ensuite, n’utiles pas le chakra de Kurama, en aucun cas tu m’entends ! Ni le Fûinjutsu ça éveillerait les soupçons et encore moins ton dojutsu. Tu m’as bien comprise Naruto ! Termina-t-elle avec son regard et sa voix la plus sérieuse. Ce qui ne manqua pas à Naruto. Il connaissait ce regard pour l’avoir vue de nombreuses fois sur Itachi. Les conditions qu’apposaient Akiko et Itachi n’étaient pas à prendre à la légère.

 - Bien sur je ferais attention.

Le silence s’installa à nouveau, Akiko n’avait pas finit. Elle devait encore lui dire certaines choses et surtout trouver les bons mots.

 - Toutes ces précautions sont là pour que personne ne découvre ton identité, cependant il y a un risque important pour que tu sois découvert par certains ninjas alors si tu te sens suivit ou épié je veux que tu m’en parles immédiatement. Je sais qu’il est difficile pour toi de revenir ici mais n’oublie pas ce qu’Iatchi t’a dit Naruto ne laisse pas Kurama faire ressortir si facilement toute ta colère…

Naruto ne dit rien, que pouvait-il dire ? Elle avait raison, elle avait déjà compris que son colocataire le poussait pour qu’il craque alors qu’il venait tout juste d’arrivé. Elle aussi l’avait beaucoup aidé pour qu’il pardonne… au moins un peu la cupidité des villageois. Elle avait toujours était là.

 - Allé, je crois que nous avons terminé. Retourne avec les autres j’ai des choses à faire, retrouvez moi ici ce soir. Oh Naruto j’allais presque oublier de te dire. J’ai cette lettre de la part d’Itachi il tenait à ce que je te la donne le jour où nous irons à Konoha.

Naruto salua sa Sensei et pris doucement l’enveloppe entre ses mains, la regarda un moment avant de partir rejoindre ses amis.

 

Arrivé à la petite cabane, il rechercha ses coéquipiers et les trouva rapidement, un verre de jus de fruit entre les mains, rigolant certainement d’une idiotie du kaki. Il prit place à leur côté demandant un verre.

 - C’est quoi ton enveloppe ?

 - Une lettre de mon ancien Sensei. Ça vous dit que je vous face visiter le village, j’aimerais vous montrer quelque chose mais il va falloir attendre un peu donc en attendant on peu faire un petit tour.

 - Ouai, allons visiter ce village ! Ça à l’aire vachement grand quand même.

 - Attend Hiroshi vous ne devez pas m’appeler Uzumaki Naruto mais Kura Naruto, on ne doit pas parler de mon dojutsu et ni de mes connaissances en Fûinjutsu.

 - C’est une évidence Naruto K.U.R.A ! Rigola Kimiko. Allé viens allons faire ce petit tour !

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

  Le trio marchait tranquillement dans les rues de Konoha depuis quelques minutes quand ils entendirent des cris au coin de la rue.

 - Eh toi enlèves tes sales pattes de mon ami tu entends !

 - J’ai envie de m’amuser un peu avant que l’autre rabat-joie de service n’arrive.

 - Lâche-moi espèce de…

 

Face à eux se tenait deux groupes de ninja qui semblait s’opposer pendant que chacun de ces groupes avaient un membre qui se ‘’ battait ‘’ au milieu.

Cinq jeunes leur faisaient dos, des jeunes de Konoha dont certains qui portait le bandeau du village prouvant qu’ils étaient des ninjas. Il y avait deux gamins qui se cachaient derrières les plus grands, les aspirants de Konoha une fille aux cheveux rose bonbon et un garçon châtain plus le gamin qui se faisait massacrer au milieu par celui de l’autre groupe. Des ninjas de Suna si l’on en croyait l’insigne qui figurait sur leur bandeau, une blonde avec quatre couettes et ce qui devait être son coéquipier, un jeune garçon au visage couvert de peinture violette qui tenait dans sa main à la hauteur de son visage le gamin de Konoha totalement impuissant face à son agresseur.

Cette image frappa Naruto et lui rappela ces longues années d’impuissances où lui aussi se faisait malmener par les plus grands. Cependant l’enfant qui était bloqué entre les mains puissantes de son ennemi ne semblait pas être seul.

Le châtain de Konoha se débâtait dans tous les sens comme un fou furieux demandant à ce qu’il relâche son ami. Il avait fini par s’élancer avec rage sur le ninja de Suna, tombant tout droit dans le piège tendu par celui-ci. L’idiot pensa Naruto qui avait vue les fils de chakra s’accrocher au pied du châtain. Bien qu’il veuille aider son ami, il si prenait mal, il n’était apparemment pas de taille face à lui et la fille aux cheveux rose ne semblait pas de niveau non plus.

 ‘’ Et en plus il insiste. ‘’ Pensa-t-il en voyant qu’il allait retourner à la charge.

 ‘’ Tu ferais bien de le laisser se faire massacrer, c’est un… je ne sais pas quoi d’ailleurs mais il est de Konoha ! ‘’ Grogna rageusement Kurama dans l’esprit du blond.

 ‘’ Ne dis pas n’importe quoi Kura’, il va se blesser, en plus il y en à un autre dans l’arbre. ‘’

 ‘’ Deux autres. ‘’ Rectifia Kurama.

Naruto se concentra attentivement sur l’arbre, effectivement il y avait bien une deuxième personne dans cet arbre. Sans l’aide de Kurama, il n’aurait jamais pu le ressentir ça devait être un ninja puissant…

Sortant de sa réflexion il vit le châtain s’élancer de nouveau tout droit sur l’agresseur qui semblait maintenant vouloir frapper son ami pendant que l’autre dans l’arbre, celui que Naruto avait repéré seul, allait lancer une pierre pour stopper le coup.

Le sang de Naruto ne fit qu’un tour, il ne supportait plus depuis longtemps ce genre de combat qui n’avait aucun but, aucune raison d’exister. De la violence gratuite rien de plus.

Il se déplaça à une vitesse incroyable, s’interposant entre les deux. Il stoppa le châtain en enfonçant son pouce droit dans la clavicule de celui-ci, déclenchant une décharge et le stoppant net dans son élan. Il passa son bras gauche autour du poing dressé du ninja de Suna stoppant son coup et attrapa avec cette même main la pierre qui avait été lancée de l’arbre.

Il relâcha alors rapidement la pression. Le gamin était tombé au sol sous la surprise de son agresseur. Tous avaient leur regard braqué sur le blond, lui qui ne devait pas se faire remarquer, c’était plutôt raté.

  - Arrêtez ça, vous faites honte à vos villages, vous aurez tout le loisir de vous affronter lors de l’examen. Fit-il d’une voix sobre et sans la moindre trace de sentiment.

  - Oh encore un gamin qui se prend pour un héros. Je déteste les ados en ton genre. Dit-il en tirant sur l’une des bandelettes qui entouraient une chose étrange attachée dans son dos.

 - Je ne prends pas pour un héros et ce n’est pas nécessaire de sortir ta marionnette, je m’en vais. Finit-il en voyant le regard meurtrier de ces coéquipiers.

 - Sale mioche tu vas voir…

 - Kankurô, arrête. Il a raison, tu fais honte à notre village. Parla une voix froide et dénuée de tout sentiment venant de l’arbre où se situait le ninja de Konoha qui avait lancé la pierre.

 - Ga…Gaara. Articula le dénommé Kankurô qui semblait subitement bien apeuré au simple murmure de cette voix.

 - Tu es la honte de notre village, pourquoi sommes-nous venu ici, au village de Konoha ?

 - Je… je sais mais, écoute ce sont eux qui m’ont attaqué alors j’ai…

 - Tais-toi ! Sinon tu vas le regretter. Le visage de Kankurô ruisselait de peur face aux paroles de son coéquipier.

 - D’accord je l’avoue, c’est moi qui ai tout déclenché, je suis désolé. Sincèrement désolé.

 ‘’ C’est pathétique il était prêt à tabasser un pauvre gamin et là il n’y a plus personne. ‘’

 ‘’ Tu as raison, mais cette histoire ne nous regarde pas. Je n’aurais pas dû intervenir. ‘’

 ‘’ C’est sur avec un peu de chance ils se seraient entre-tués. ‘’ Finit Kurama en passant sa langue sur ses babines.

 - Au nom de notre équipe je te présente nos excuses. Repris, toujours froidement le ninja de Suna en descendant sous la forme d’une tornade de sable au sol.

Naruto qui allait partir pour faire demi-tour fut frappé par son regard et son jeune âge, bien qu’il devait être aussi âgé que lui, il semblait être déjà bien trop marqué par la vie, un peu comme lui.

 - J’accepte tes excuses bien que tu ne devrais pas me les adresser. Mais plutôt les diriger vers ces ninjas de Konoha. Bien qu’il fit tous les efforts du monde pour paraitre neutre on sentait de la rancœur et de la haine dans ses derniers mots.

Il commença à repartir et s’aperçut que ces équipiers l’avaient rejoint. Kimiko lui jetait des regards noirs qui ne le rassuraient pas du tout et Hiroshi rigolait discrètement de la situation dans laquelle il c’était mis.

 - Bien partons, maintenant ! Fit Kimiko pour en finir avec cette altercation dans laquelle ils avaient interféré.

 - Attendez ! Dit fortement la file aux cheveux roses en voyant les deux équipes partir par où ils étaient venue.

 - Quoi !? Dirent d’une même voix la kunoichi de Suna et Hiroshi.

 - Vous n’avez pas à être ici, vous n’êtes pas du village de Konoha !

 - Détrompe-toi, nous avons notre place ici et ce laissé passer le prouve. Nous sommes ici pour l’examen Chuunin. Dit Kimiko énervée par la situation.

 Ils reprirent tous leurs routes face à la réponse de Kimiko qui était très claire à moins d’être un idiot comme ce ninja châtain qui demandait ce qu’était cet examen !

 - Attendez, quels sont vos noms ?
L’équipe de Naruto se retourna et celle de Gaara aussi !

 - Qui ça, moi ? Demanda la jeune fille de Suna, le rouge aux joues.

 - Non, celui qui a la gourde sur le dos et toi aussi le blond !
 - Je suis Gaara du Désert, j’aimerais aussi connaître ton nom ?

 - Je suis Naruto Kura et peu m’importe qui tu es, tu es de Konoha ! Dit-il en grinçant des dents, pourquoi ne pouvait-il pas ne rien ajouter de plus que son nom pensa Kimiko.

 - Je vais te le dire quand même je suis Sasuke Uchiwa.

 - Uchiwa. Murmura faiblement Naruto, alors c’était lui le frère de son Sensei.

 

Ils repartir tous les trois par où ils étaient venus sans un mot, la petite démonstration de Naruto avait largement suffit il n’était pas nécessaire d’en rajouter.

 - Tu étais obligé ?!

 - Obligé de quoi ? Fit le blond innocent.

 - Obliger de te montrer en spectacle comme ça !

 - Je n’allais tout de même pas laisser ce môme se faire frapper ! Se défendit-il comme il pu face à la colère de la jeune fille.

 - Tu sais bien qu’Hiroshi aurait pu intervenir ! Naruto nous savons que tu fais des efforts mais je t’assure que ça s’entend que tu ne portes pas Konoha dans ton cœur.

Naruto ne dit rien pendant un court instant son visage c’était assombri Kurama le poussait à se battre, le rendant agressif ici, mais rapidement il reprit le dessus.

 - Vous avez raison c’était idiot de ma part, mais au moins vous avez pu vous faire une petite idée de nos adversaires. Rigola-t-il nerveusement en passant une main derrière sa tête.

 - Ne fais pas l’idiot Naruto, dit Kimiko en s’approchant de lui.

 - Hé si on allait manger un peu ? Proposa Naruto en entendant l’estomac d’Hiroshi protester.

 - Alors là, je crois que c’est la meilleure idée que tu n’es jamais eu !

 

Ils c’étaient donc installés confortablement à la table d’un restaurant de ramen. Rigolant des idioties permanentes d’Hiroshi, parlant des prochains jours à venir. Kimiko leur avait rapidement dressé un top sur les capacités qu’elle avait soupçonné chez les ninjas de Suna et de Konoha qu’ils avaient croisé il y a maintenant quelques heures. Hiroshi leur avait indiqué leur force et probables affinités et Naruto leur avait proposé une idée d’entrainement.

 

Pendant qu’ils parlaient tranquillement un Anbu fit son apparition en un nuage de fumée stoppant toutes les personnes présentes dans le restaurant, chacun se demandait la raison de la présence d’un tel ninja dans un simple restaurant de ramen. Le ninja nullement gêné par les regards barquaient sur lui se dirigea vers la table des trois Genin. Il se tourna vers Naruto, on lui avait dit de s’adresser à un dénommé Kura et que celui-ci était blond. Il enchaina donc avec une voix des plus graves et totalement sobre comme si une machine se cachait derrière ce masque. Masque que Naruto avait très bien reconnue, comment aurait-il pu oublier le masque de la seule personne qui l’avait sauvé des coups des villageois ? Celui de l’homme qui pour la première fois était venu à son aide et ne l’avait pas lâchement abandonné.

 - Kura, l’Hokage vous demande !

Naruto souffla à l’entente de son nom il allait avoir du mal à si faire.

 - J’arrive, merci.

L’Anbu disparu comme il était venu en ne laissant derrière lui qu’un nuage de fumée qui s’estompa rapidement.

 - C’était lui. Voyant que ses coéquipiers ne comprenaient pas de quoi il parlait il continua. C’est lui qui m’a sauvé avant que je ne parte de ce village.

 - Vraiment tu es sûr ? Il me parait bien jeune pour avoir était dans les forces spéciales il y a huit ans. Constata Kimiko.

 - C’est lui j’en suis sur, son nom d’Anbu doit être Yukito ! Naruto réfléchissait, son regard emplit de détermination. Il devait savoir qui se cachait sous ce masque.

 - Non, c’est une très mauvaise idée ! Je vérifierais ça pour toi, il ne se méfiera pas de moi. Comme ça on sera si c’est vraiment lui ou pas ton sauveur. Nous allons certainement le revoir et sans son masque lors des examens. Il risque d’être assigné à des missions de surveillance et j’ai noté son chakra je le reconnaîtrais ! Enchaina Hiroshi voyant à quoi pensait son ami. Ils en avaient entendu de ce fameux ninja, il le connaissait aussi bien que leur ami et savait à quel point c’était important pour lui de le connaitre.

- Merci. Bien, allons voir ce que me veut l’Hokage.

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

Hiruzen Sarutobi était installé derrière son bureau, caché par d'innombrables montagnes blanches de papier qui ne cessaient plus d'augmenter depuis le début de cette semaine. Et pour cause, c'était à Konoha d'organiser l'examen Chuunin de cette année, une tache ardue qui demandait beaucoup d'organisation. Cependant, il avait abandonné un instant la lecture de tous ces dossiers, formulaires et autres choses qui pouvaient bien se trouver sous forme papier et qui réclamaient sans cesse son attention et autorisation. Il c'était donc retourné pour faire face à son village derrière sa grande baie vitrée, il attendait… Il avait envoyé il y a quelques minutes maintenant l'un de ses anciens Anbu de sa garde rapproché chercher un jeune garçon…
Rien qu'a la pensé de celui-ci, lui suffit pour remonter le passé en quelques secondes.

Rien en semblait avoir changé, la même pièce, le même bureau emplit de dossier et lui assit sur son fauteuil face à l'un de ses Anbu.
 - Tu es venu. Constat simplement l'Hokage.
 - Yukito me l'a demandé, je m'occuperais de Naruto, pour lui et pour Minato-sama.
 - Je n'en attendais pas moins de toi, ôte ton masque Itachi et assis toi. Itachi fut surpris jamais on ne demandait à un ninja et encore moins à un Anbu de s'asseoir. Je fais peser en ce moment de bien lourde décision sur tes épaules, mais seul toi es amène de réussir.
 - Je suis un ninja Hokage-sama, rien n'est trop difficile à supporter si ce n'est l'échec. Reprit-il.
 - Itachi, souffla-t-il. N'emploie pas tels mots. Demain tu ne seras plus un ninja de Konoha, tu seras un déserteur de classe S, tu n'auras plus de familles, si ce n'est ton frère qui va te détester. Ne réagis pas ainsi, comme si cela n'avait aucune importance, je te connais tu sais. Il sourit tristement. Tu n'es pas comme ceux de ton clan, tu ne cherches pas la victoire et l'écrasement des plus faibles. Tu ne cherches pas le conflit et le combat, tu es comme Suchi et c'est pour ça qu'ils l'ont fait tuer, car vous êtes différents car l'échec ne vous fait pas honte à ce point !
Itachi c'était affalé sur le siège, il avait raison, il était fatigué de porter ce masque permanant, fatigué de vivre dans un clan où les faibles n'ont pas leur place, fatigué d'être nommé le génie alors que sa vie se transformait en cauchemar sans qu'il ne puisse s'opposer ! Il était un ninja de Konoha, il ne laisserait personne détruire son village même au prix de son clan !
 - Tu n'es pas un idiot Itachi, tu es même considéré comme un génie, mais tu es encore très jeune, trop...

Cependant avant d'être ça, tu es une personne de confiance et fiable. J'ai confiance en toi Itachi et je sais que jamais tu ne trahiras Konoha sans une bonne raison. Tu agis pour des causes qui te semblent justes et c'est ce qui fait ta force. Tes missions sont des réussites, c'est pour cette raison que je veux te confier Naruto.
Itachi écoutait attentivement la voix forte et pleine d'assurance de son Hokage qui pourtant lui semblait douce et dans chacune de ses phrases, chacun de ses mots il se reconnaissait.
Itachi écoutait attentivement la voix forte et pleine d'assurance de son Hokage qui pourtant lui semblait douce et dans chacune de ses phrases, chacun de ses mots il se reconnaissait.
 - Cependant Naruto n'est pas une mission ! Tu dois agir avec lui avec prudence, gentillesse et fermeté. Ce n'est qu'un enfant, mais il ignore tout de la vie qu'il devrait mener. En le prenant avec toi tu le sauves de Danzo mais aussi de la solitude et des coups tout comme Minato t'as sauvé... Il y a tout à refaire avec Naruto, depuis son accident il est devenu méchant et regarde Konoha comme une menace, il va être méfiant. Apprends-lui, apprends-lui tout ce que tu sais et tout se qu'il veut savoir si tu le juge assez sage pour l'enseignement qu'il désire. Révèle-lui ce qu'il veut savoir sur ses origines cependant, ne lui parle pas de Minato, je m'en chargerais personnellement dans quelques années. Protège le Itachi, protège le comme si c'était ton frère.
 - Je le ferais Hokage, je protègerais Naruto au péril de ma vie s'il le faut !
 - Hokage…


 - Hok...Hokage-sama !
 - Oh Yukito tu es encore là. Le gronda-t-il gentiment alors qu'il sortait doucement du passé !
 - J'étais cherché le Genin du village de Taki, Kura, il ne devrait plus tarder.
 - Bien, bien je te remercie, retourne donc voir tes élèves. Ils doivent t'attendre encore une fois, tu n'as pas à être là et à porter ce masque.
 - Mais Hokage-sama
 - Il n'y a pas de mais ! Retourne auprès de tes élèves ! Insista-t-il.
 - Bien !
Le ninja reparti alors immédiatement, suivant les ordres de l'Hokage.
Voyant le nuage de fumée se dissiper face à lui, il passa ses mains sur son visage fatigué.

 ‘’ J'avais pourtant cru quand te confiant une équipe de Genin tu t'ouvrirais un plus aux autres. Mais il n'y a rien à faire, dès que tu peux revêtir ce masque tu réponds présent, seul Itachi aurait pu t'aider. Déjà quand je pense aux nombres d'aspirants que tu as recalé, jamais assez bien, des idiots qui n'ont rien compris disais-tu. Et bien que tu ais enfin accepter trois, tu te tapie dans cette ombre avec ce masque !
Tu ne l'as même pas reconnue, toi qui me demandais si souvent si nous avions des nouvelles. Tu ne le fais plus depuis des années as-tu perdu espoir ? ... comme Rin... tu les as jugés morts pour soulager ton cœur. Pourrais-je te sauver un jour ? Si Minato voyait le ninja que tu es devenu, il serait fier de toi, s'il voyait l'homme que tu es il serait bien triste et nous gronderait comme deux enfants… ‘’

 

Le vieux Sarutobi aurait pu sortir de nombreuses pensés concernant son protégé mais il fut interrompu par une personne qui se trouvait pour le moment de l’autre côté de la porte.

 - Entré. Grogna-t-il, redoutant qu’une nouvelle pile de papier vienne s’ajouter à celle déjà présente sur son bureau.

Cependant et pour sa plus grande surprise trois jeunes ninjas se présentaient face à lui. Rapidement l’Hokage reconnu Naruto, bien que celui-ci ait grandi et qu’il paressait plus mur, il n’avait pas tant changé physiquement au premier regard.

 - Hokage-sama. Dirent d’une même voix les Genin de Taki en s’inclinent légèrement, immpressioné de se trouver face à l’Hokage du pays du feu, cet homme dont Naruto leur avait tant parlé.

 - Ravit de vous rencontrer équipe Genin du village de Taki.

 ‘’ Naruto est venu avec son équipe pour éviter tout sujet de conversation, c’est malin mais je ne vais pas me laisser faire ainsi. Il va y échapper pour cette fois mais c’est tout. ‘’ Pensa-t-il.

En voyant Naruto de plus prés il remarqua des détails qu’il n’avait pas vus au début. Bien qu’il soit plutôt petit il semblait musclé sous sa fine combinaison noire, son visage qui était celui d’un enfant était marqué par des traits durs et sombres, son œil gauche, seul œil visible au bleu océan dans lequel semblait pouvoir se déclenher une tempête et chaque instant et qui semblait avoir vue bien trop d’atrocité pour son jeune âge. Quant à l’autre œil, le droit dont une fine cicatrise était visible sur le début de son nez, lui était entièrement caché par une mèche de cheveux qui ne permettait que de distinguer un œil violet pâle à la place du bleu azur. Le jeune Uzumaki semblait intelligent et réfléchit, son regard calculateur et surtout il semblait constamment sur ses gardes. Surement un réflexe dû à toutes ces années de cavales, songea Hiruzen.

 - Bien équipe Taki, comme vous devez le savoir, l’examen Chuunin commence dans six jours exactement, je vais vous donnez un terrain pour que vous puissiez vous entrainer ce sera le terrain numéro trois. Vous logeraient au grand hôtel avec toutes les autres équipes venu pour l’examen, votre Sensei vous dira le reste. Je vous souhaite la bienvenue à Konoha.

 - Merci Hokakge-sama. Souris la jeune fille et le kaki alors que Naruto restait de marbre face à l’homme du village.

 Les deux équipiers de Naruto retournaient vers la porte voyant qu’il n’y avait plus rien à dire et que la conversation muette qu’il y avait entre leur ami et l’Hokage leur étaient indéchiffrable.

Naruto allait repartir quand il se retourna une dernière fois, cette fois si le regard inquiet.

 - Ne tant fait pas, personne ne sera. Répondit-il à la question muette du jeune blond.

 Le blond ne répondit rien et referma doucement la porte dans son dos.

 

Une fois sorti du bureau, il vit ses deux amis l'attendre assis sur un banc face à la porte.
 - Alors c'est lui l'Hokage du pays du feu ! C'est un vieux ma parole ! S'exclama Hiroshi.
 - Je suis bien de ton avis, mais il parait qu'Hiruzen Sarutobi est un Kage puissant. Ajouta Kimiko.
 - Pfff, allez, suivez moi, sinon nous allons arriver trop tard. Dit-il en voyant le soleil décliner dans le ciel et en commençant à courir.

Naruto courait vite, bien plus vite que ses deux coéquipiers même si pendant un bon moment Hiroshi arrivait encore à le suivre cela n'avait duré qu'un temps. Ils traversaient tous les trois le village de la feuille essayant de ne pas bousculer les passants qui déambulaient dans les rues. Arrivé face à une immense falaise sur laquelle était gravé quatre visages, il les attendit.
 - Non ! Ne... ne me dis pas que nous allons monter toutes ces marches Naruto. Se plaignit Hiroshi tout essoufflé par la course qu'il venait de mener.
 - J'ai bien peur que si... Souffla Kimiko en se laissant glisser au sol.
 - Allez ! Dépêchez vous où nous allons arriver trop tard !
 - Mais trop tard pour quoi !! S’écria le jeune aux cheveux kaki en voyant le blond repartir de plus belle.
Il souleva son amie et en un regard ils s'encouragèrent pour monter toutes ces marches qui semblaient les mener jusqu'au ciel.
Après quelques minutes de course intensive ils arrivèrent tous deux en haut, voyant Naruto debout sur le bord de la falaise face à son ancien village. Ils se rapprochèrent de lui en se plaçant chacun d'un côté. Ils restèrent un moment muet face à la vue qu'ils contemplaient.
Le soleil semblait tinter le ciel d'une multitude de couleur pastel passant du bleu au rouge, du jaune au violet, les ombres s'allongeaient doucement dans la ville et les derniers rayons frappaient chaleureusement la tour de l'Hokage la faisant briller bien plus que tous les autres bâtiments du village. La vue qu'ils avaient d'ici était magnifique. Ils sont restés ainsi jusqu'au coucher du soleil et Naruto finit par se retourner vers eux, un immense sourire qu'il était rare de voir plaqué sur son visage.
 - Alors, ça valait la peine de s'essouffler un peu non !
 - C'est sûr. Murmura Kimiko des étoiles dans les yeux.
 - Ah enfin je vous trouve, je savais que Naruto allait vous amener ici, on m'a souvent dit que d'ici on avait la plus belle vue du village.

Naruto se retourna surpris, il ne l'avait même pas sentie arriver. Il était entrain d'endormir sa vigilance, ce n'était pas une bonne chose.
 ‘’ Je dois me reprendre ! ‘’
 ‘’ Naruto, cesse un peu d'être tout le temps sur tes gardes, et puis si j'avais senti une présence nuisible, je te l'aurais dit ‘’
 ‘’ Hum... avec toi on ne sait jamais, tu serais bien capable de rien me dire et de me dire après ‘’ bah voilà tu n'es pas prudent !! ‘’ ‘’ Dit-il avec une voix plus grave voulant imiter celle du renard.
 ‘’ Que comptes-tu faire à présent Naruto, l'examen et dans six jours, cela ne nous suffira pas c'est sûr ! 
 ‘’ Je ne sais pas Kura’, on en reparle ce soir. ‘’
Naruto repris place dans son environnement, cette fois le soleil avait belle et bien disparu et la lune éclairait faiblement le village, il se reconnecta donc sur la conversation qu'il y avait entre ces coéquipiers et sa Sensei.
 - ...
 - Eh bien nous verrons tous ça demain les enfants, allons donc à l'hôtel. Il se fait tard, les derniers jours ont été fatiguant et je vous ai préparé un entrainement pour demain.
A ces mots les trois Genins baissèrent la tête, les entrainements de Akiko étaient toujours très bien mais terriblement épuisant autant mentalement que physiquement. Et il était rare qu'ils s'en sortent sans la moindre blessure.

Ils étaient tous entrain de repartir, tous sauf Naruto.
 - Tu ne viens pas Naruto ? Demanda Akiko.
 - J'ai encore une petite chose à faire, je vous retrouve à l'hôtel. Dit-il en montrant la lettre qu'elle lui avait remise plus tôt dans la journée.
 - D'accord, mais ne rentre pas trop tard. Finit-elle d'une voix douce en reprenant sa route suivit des deux autres

Naruto qui lui n'avait pas bougé s'assit, les pieds balançant dans le vide. Il ouvrit délicatement l'enveloppe comme s'il était possible qu'elle se brise entre ses doigts. Les premiers mots étaient maintenant visibles et il reconnut facilement la fine écriture d'Itachi, au moins il n'y avait pas de doute, c'était bien lui qui lui avait écrit cette lettre. C'est donc avec une certaine angoisse qu'il l'ouvrit entièrement et commença sa lecture.

 

 

 

 

 

Commentaire de l'auteur Voila c'est finit, alors un avis, vous en pensez quoi?
Dites moi tout bon ou mauvais je ferais en sorte d'appliquer vos conseils ;)

Je tiens a vous dire qu'il aura certainement des modification sur ce chapitre car je lui trouves des choses qui ne vont pas donc voila :)

A plus 2Ju :)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales