Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2286 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le pacte du Shinigami Auteur: belnonm Vue: 327155
[Publiée le: 2008-06-01]    [Mise à Jour: 2011-12-08]
13+  Signaler Général/Humour/Action-Aventure Commentaires : 527
Description:
Naruto grâce à un jutsu retourne dans le passé mais tout n'est pas clair pour lui, ses derniers souvenirs remontent à son combat avec Tobi. Il se retrouve dans son corps de gamin de 12 ans et va avoir la chance dont nous avons tous rêvé un jour, changez son passé pour améliorer le futur mais y arrivera-t-il?

Chapitre 4 : l'arc du pays des vagues commence
Chapitre 8 : l'arc est terminé!

Chapitre 11: l'arc des examens chunins commence!!
Chapitre 15: bienvenu dans la forêt de la mort!
Chapitre 16: Orochimaru (chapitre long)
Chapitre 21: Sortie de la forêt de la Mort.
Chapitre 23: début des combats préliminaires
Chapitre 25: les 3 derniers combats mémorables!! (chapitre extralong et aussi l'un de mes meilleurs il me semble)
Chapitre 28: Jiraya entre en scène
Chapitre 29: le tournoi final commence (Cadeau de Noël, c'est un double chapitre!)
Chapitre 34: La finale du tournoi
Chapitre 35&36: La bataille de Konoha
Chapitre 37: Tsunade prends les choses en main et promotions!!

C'est une fiction à 100% Naruto, elle suit l'évolution du manga en gardant les moments clefs, les personnages restent au plus près de leurs caractères. Cependant, il y aura des nouveautés pour vous tenir en haleine (nouvelles techniques, nouveaux combats, nouvelles relations, nouvelles missions...)
Petite fantaisie, Kyubi tiendra le rôle d'un spectateur extérieur qui voit tout ce que vois Naruto et parfois lâche quelques commentaires... purement démoniaques!

Une dernière chose, le chapitre 0 est mon fourre-tout où je pousse mes coups de gueules, coups de coeur ou autres trucs du genres mais aussi des conseils de lectures, de la pub pour les défis que je lance ici, etc...

JE SUIS DE RETOUR! Oui je sais on me croyait mort mais je suis de retour avec un nouveau chapitre et de nouvelles idées.


Bonne lecture
Crédits:
Bah comme d'hab, rien ne m'appartient à part certains pans de l'histoire, le reste c'est Kishimoto-sama. (Juste ici Sasuke super star, vous oubliez, il sera normalement puissant)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La fin du tournoi : Match nul ?!

[3610 mots]
Publié le: 2009-05-01Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

 

-     Hajime ! (hurla du haut des remparts Genma.)

-     NARUTO !!! FAIS-MOI ME SENTIR VIVANT !! (Hurla comme un dément Gaara en lançant une gigantesque vague de sable vers le blond).

-     Oups…

 

La vague de sable avançait vers sa cible à une vitesse impressionnante, bien plus que dans les souvenirs du jinchuriki qui n’avait pas assisté au combat entre Gaara et Deidara dans son autre vie. Cela n’aurait pas posé trop de problèmes au blond si la taille de l’attaque n’était pas aussi large car c’est un véritable mur de huit mètres de haut et près de quinze de large qui se dirigeait vers lui de façon plus que menaçante. La seule chose qui vint à l’esprit du porteur du démon renard fut une retraite stratégique. Après quelques bonds, il se retrouva dos à l’enceinte de l’arène alors que l’attaque gagnait du terrain « Je suis mal là / c’est ce qu’il s’appelle se retrouver au pied du mur »

Tous les spectateurs frémirent lorsqu’ils entendirent la voie emplie de folie du genin du Sable, d’un coup certains détracteurs de Naruto s’estimèrent chanceux que le blond n’ai pas la même personnalité que le roux. L’espace d’un instant, tous perdirent de vue le jinchuriki de Konoha alors que le sable allait percuter l’enceinte de plein fouet. Il y eu alors un formidable panache de sable accompagné du violent bruit de l’impact, les spectateurs ne voyaient qu’une dune de sable avec à son sommet un épais nuage de sable et tout autour de la zone d’impact, tous pouvaient percevoir des fissures dans l’enceinte et comme des ondes de chocs sur un lac. Ces ondes étaient la preuve que la barrière de renforcement n’avait pas suffit à endiguer toute la puissance de l’attaque. Les amis du blond sentirent leurs cœurs se serrer sous le coup de la peur, tous voyaient déjà le corps ensanglanté sans vie et complètement écrasé de leur camarade. Les senseïs écarquillèrent les yeux sous la puissance de Gaara et comprirent que Naruto avaient certainement sauvé la vie de plusieurs de leurs élèves. Kakashi et l’Hokage comprirent aussi d’où venait la peur du blond, il était évident qu’aucun genin ni même aucun chunin n’avait le pouvoir d’arrêter le jinchuriki du Sable lorsque celui-ci se donnait à fond ce qui n’était peut-être même pas encore le cas. De son côté, Orochimaru espérait que celui qui avait réussi à le blesser ne meurent pas aussi vite, cela serait vraiment trop décevant et puis son projet de fusion entre le sharingan et le jinchuriki partiraient en fumée seulement un mois après y avoir pensé.

Quelques instants plus tôt à l’abri des regards, Naruto regardait sa mort probable arriver lorsqu’une inspiration lui vint, il créa un clone ramassé sur lui-même et sauta sur les mains de ce dernier qui se préparaient alors à catapulter l’original le plus loin possible du danger. Naruto afin d’augmenter l’efficacité de la manœuvre utilisa le Pas de Fujin. Le timing allait être juste, il le sentait, puis son clone et lui-même mobilisèrent toute leur énergie. Naruto partit vers le haut de l’enceinte telle une roquette, il remarqua du coin de l’œil que la vague mortelle était plus proche qu’il ne le pensait. « Ça passera pas donc ça va casser ! Va encore falloir que je le soigne ! » Il ferma les yeux et se concentra sur le vent recouvrant son corps afin de le rendre le plus tranchant possible, il se souvient que le parchemin des techniques interdites stipulait que plus le vent était tranchant et plus le chakra dans ses muscles était rapide et cadencé plus la vitesse obtenue serait importante. Comme il avait les yeux fermés, il ne vit pas que le sable serait plus rapide que lui malgré tous ses efforts, il percuta donc le haut de la vague mortelle à une vitesse prodigieuse. Il avait mal et ne savait même plus où il était, la douleur était trop importante pour lui permettre de penser.

Gaara arborait un regard perplexe, il avait du mal à croire que c’était déjà fini. Ça ne se pouvait pas !! Naruto devait être le combat de sa vie !! Le plus violent, le plus démesuré, le plus acharné, le plus dangereux, le plus palpitant de toute sa vie de jinchuriki !! Il ne pouvait pas l’avoir battu aussi facilement !!

 

-     NARUTO !! Cesse ce petit jeu immédiatement et bats-toi avec toute ta puissance !!! Tu me l’as promis !! (hurla de rage et de frustration le roux)

-     … (seul le silence lui répondit et après une dizaine de seconde)

-     Espèce de lâche !!!

 

A peine, le roux avait prononcé le mot « lâche » qu’il sentit une violente impulsion de chakra qui venait de devant lui. Le nuage de sable et de poussière explosa littéralement laissant apparaitre un Naruto au somment de la dune de sable, le torse quasi-nu recouvert de plusieurs griffures ensanglantées, la tête et notamment plusieurs mèches de cheveux avaient pris une couleur carmine à causse de l’impact et enfin un filet de sang coulait du coin de ses lèvres. Le blond avait le regard dur et empli de détermination, dans l’esprit de toutes les personnes présentes à ce moment-là, il n’y avait qu’une seule pensée :

 

« Quelle présence ! Il est impressionnant ! »

 

Alors que les tribunes explosèrent en acclamations et en cris pour saluer la poursuite du combat et la qualité du spectacle, Shikamaru fut un des premiers à se reprendre et remarqua de suite le sceau partiellement exposé sur le ventre de son ami. « Une nouvelle pièce pour ton puzzle ? » Le Nara se força à mémoriser le moindre détail afin de pouvoir faire des recherches, décidément son ami le captivait de plus en plus. Quoique se dit-il au moment où il trouva des ressemblances entre les motifs sur son ami avec des sceaux de restrictions et d’enfermements. Dans la tête du génie, il y eut comme un déclic. L’attitude des villageois et de certains ninjas envers son camarade, la tension de ses parents en présence du blond, la date de naissance qui correspondait avec cette nuit funeste, cette énergie sans borne, cette aura rouge lors des préliminaires et enfin les cauchemars récents d’Ino même si cette dernière les niait en bloc et maintenant ce sceau. Une seule conclusion lui vint à l’esprit, Naruto est le réceptacle de Kyûbi-No-Yohkô ! Cette constatation lui fit un pincement au cœur et aussi une rage intense pris forme sur ses traits. Les villageois traitent le co-sauveur du village avec le Yondaïme aussi mal qu’ils vénèrent le second. Le manipulateur des ombres se reprit, il devait garder les idées claires et surtout ne pas oublier qu’il ne s’agissait là que d’une supposition malgré la très très forte probabilité qu’il ai mis dans le mille. De plus, cela n’expliquait pas le comportement étrange de Naruto à certains moments.

Naruto de son côté essayait de reprendre son souffle et de taire la douleur omniprésente dans son corps. Gaara n’y était pas aller de main forte et le sourire qu’il arborait à ce moment-là était loin d’être encourageant pour la suite. « Au contraire, je sens que ce combat va être des plus prometteurs ! » C’était l’heure de la contre-attaque d’après le blond qui décida de revenir à ses fondamentaux et à ses grands classiques :

 

« nimpô : multiclonage supra! »

 

Deux centaines de Naruto firent leur apparition sous les yeux exorbités de la plus part des ninjas y compris de Gaara. Tous se jetèrent dans la bataille et le porteur d’Ichibi ne sut plus où donner de la tête. Certains clones en aidaient d’autres à gagner en vitesse et les catapultaient dans les airs afin d’attaquer par un maximum d’angles et avec le maximum de rythme et de vitesse. Beaucoup de ninjas saluèrent mentalement l’utilisation originale des clones et la dextérité dans les différentes manœuvres. D’ailleurs, le bouclier de sable de Sabaku no Gaara avait aussi de grande difficulté avec les attaques combinées incessantes. La marée de clone ne lui laissait aucun répit et soudain une attaque perça sa défense et envoya valser le roux dix mètres plus loin. « Ça doit faire mal quand on n’a pas l’habitude, excellent gaki ! » Le genin de Kaze no Kuni se releva immédiatement et décida de monter le niveau du combat d’un cran :

 

« nimpô : les crocs du désert ! »

 

Des dizaines et des dizaines de pics de sable sortirent du sol pour transpercer la moitié des clones. Les autres allèrent se réfugier sur les hauteurs de l’enceinte en y adhérant avec du chakra. D’un coup, celui qui devait être l’original ordonna à ses répliques d’encercler Gaara en se mettant au plus haut des remparts. Le jinchuriki de l’esprit du vent bien qu’essoufflé se plaça au centre de l’arène afin de prévenir au mieux la prochaine attaque. Il hésita à mettre en place son nuage protecteur comme contre l’Uchiwa mais qui consomme un peu trop de chakra à son goût. Il ne quitta pas des yeux le Naruto qu’il pensait être l’original parmi les survivants. Soudain, ce dernier lança dans les airs un kunaï sans même regarder où ce dernier allait, toutes les copies se préparèrent alors à lancer un jutsu, il en était sûr. Alors, Gaara passa en revue tous les jutsus de son adversaire qu’il avait pu observer, un seul mot lui vint à l’esprit : « Danger ! » Au même moment, le kunaï explosa dans le ciel et tous les Naruto avec une synchronisation parfaite entamèrent leur série de mûdras et prononcèrent d’une seule et même voix puissante :

 

« Fûton : la furie des dragons célestes ! »

 

C’est une véritable tempête de sable et de poussière parsemée d’explosions qui prit place dans l’air de combat. Les ondes de chocs se firent ressentir jusqu’à la loge des Kages et l’enceinte s’illumina d’ondes bleuâtres. Plusieurs petites tornades apparurent et disparurent pendant les vingt secondes que soufflèrent tous les clones. « J’adore cette capacité qu’il a à innover en plein combat ! » En fait, la centaine de Naruto avait lancé simultanément Futon : le souffle du dragon céleste qui produit un puissant jet d’air comprimé extrêmement rapide et précis, c’était la technique utilisé contre Shikamaru qui le remarqua de suite. Le blond avait « juste » amplifié la technique grâce aux clones. Naruto espéra avoir mis K.O. son futur ami et ainsi éviter de combattre le Bijuu du sable une nouvelle fois. Il déchanta très vite quand il aperçut l’œuf de Shukaku au centre de l’arène et quasiment indemne, c’était pour le moins démoralisant après une telle débauche d’énergie.

Dans les tribunes, les spectateurs avaient du mal à croire qu’il s’agissait d’un combat entre deux genins, certains chûnins de différents pays avaient des sueurs froides rien qu’à l’idée de combattre ces préadolescents. Même certains junins se dirent qu’ils auraient bien du mal à se défaire de ces deux puissants shinobis pourtant si jeunes. Orochimaru avait le sourire sous son masque, le fils de Minato était tout simplement impressionnant, le sannin décida alors que son prochain corps serait celui d’un jinchuriki de Kyûbi avec des Sharingans. Reste à savoir, s’il grefferait les yeux de Sasuke sur Naruto ou s’il transférait le Bijuu dans le corps de l’Uchiwa. Le plus simple étant la greffe des yeux mais pas forcément le plus stable, ni le plus puissant…

Les amis de Naruto et leurs senseïs étaient subjugué par la puissance manifeste de celui qui fut autrefois le dernier de la promotion. C’est ce moment que choisir Hinata et Neji pour faire leur réapparition auprès de toute la bande. Les clameurs et les bruits du combat les avaient réveillés et intrigués, ils purent observer la dernière attaque de Naruto dans son ensemble. C’est Gaï qui leur expliqua depuis le début ce qui c’était passé durant le combat. Beaucoup remarquèrent que l’habituelle exubérance du junin en combinaison moulante avait laissé place à un sérieux qui rendit nerveux ses élèves. Hinata regardait son soleil avec une lueur de douleur dans les yeux à la vue des blessures plus que visibles et mises en évidence par le sang du garçon. Mais d’un autre côté, elle admirait le courage et la ténacité de son idole face à Gaara qui avait vaincu Lee, Shino et Sasuke. Trois ninjas qu’elle savait puissants, bien plus que certains chunins de sa connaissance, vaincre ces trois-là est une preuve de puissance mais aussi d’adaptabilité au vue des trois styles complètement différents.

Il y eut soudain un temps mort dans le combat qui avait débuté sur les chapeaux de roue. Les adversaires s’observaient afin de déterminer les prochains coups qu’ils allaient mettre en place, bien que Gaara soit caché dans l’œuf de Shukaku. La foule respecta cet instant en devenant d’un coup silencieuse mais très attentive à la suite. Deux Naruto se rapprochèrent et discutèrent avec les mains devant leurs bouches puis l’un des deux s’évanouit dans un nuage blanc et tous les autres sourirent et hochèrent la tête. Les ninjas les plus avertis expliquèrent les particularités des clones consistants, du côté de la bande d’amis du blond, c’est Asuma qui expliqua le phénomène et aussi que le blond avait exploité cela pour son entrainement, il conclua en expliquant que le ninja le plus imprévisible de Konoha pouvait réaliser en un jour l’équivalent de trois ans d’entrainement intensif sauf pour la force physique. Les dix genins présents, puisque Sasuke était à l’infirmerie et Naruto dans l’arène, étaient complètement choqués par la révélation. Toutefois, Kakashi précisa que cela était très éprouvant et que malgré cela le contrôle de chakra de Naruto était inférieur à celui de Sakura, en même temps le blond avait près dix fois plus de réserves de chakra que cette dernière ce qui expliquait sa difficulté avec sa maitrise.

Soudain, quatre paires de Naruto se mirent à courir sur le mur puis arrivé au sol, l’un des clones dans chaque paire tendit sa main vers l’autre qui accumula alors du chakra dans cette dernière. Tous purent alors voir la formation de RASENGAN puis les quatre qui ne portaient pas la sphère bleue tourbillonnante stoppèrent et lancèrent des bombes fumigènes sur la sphère. Les quatre attaquants dévièrent légèrement de leurs directions mais en conservant leur but. Ils disparurent dans le nuage violet puis quelques instants plus tard, le nuage fut dissipé par l’impact des quatre petites bulles bleues sur la sphère de sable. Des appendices de sables apparurent et transpercèrent les clones qui s’évanouirent dans des nuages blancs en laissant quatre trous dans la protection ultime de Gaara. L’instant suivant, une puissante voie avec des intonations démoniaques tonna :

 

« nimpô : l’armure de Shukaku ! »

 

L’œuf de sable se craquela avant de littéralement voler en éclat et de révéler un Gaara recouvert de sable et ressemblant à un vrai petit démon, sa queue battant l’air lentement et de façon rythmé. Naruto ne put s’empêcher d’avaler de travers sa salive, Gaara n’était plus qu’à un pas de se transformer en Bijuu, il allait devoir mettre un terme à ce combat et vite ! « pff ! Il dit ça depuis le début mais c’est juste de pire en pire ! » Plusieurs personnes dans les tribunes se tendirent à l’apparition et notamment une, Baki décida d’envoyer via le parchemin qu’il cachait sous ses équipements un message à Temari alors que Kabuto et Orochimaru se préparaient à passer à l’action.

A l’infirmerie au même moment, se trouvait les deux Sabaku No, un infirmier et Uchiwa Sasuke. Dès que la blonde du désert reçu le message, tous son corps se tendit, elle demanda alors une confirmation qui vint immédiatement. Kankurô comprit sans que sa sœur n’ait à dire quoique ce soit, son regard était suffisamment clair. Gaara perdait le contrôle. La fiole percuta le sol aux pieds de l’infirmier et immédiatement un nuage bleuâtre apparut et engloba aussi l’Uchiwa. L’homme de soins tomba à terre inconscient et le nuage se dissipa aussi vite qu’il était apparut. Kankurô et Temari enveloppèrent de bandes leur cible et l’accrochèrent au dos du marionnettiste à la place de Karasu pendant que la poupée de combat était déguisée en un ninja de Suna quelconque afin de n’éveiller aucun soupçon. Ils sortirent et se dirigèrent vers la loge des participants comme si de rien n’était. Lorsqu’ils arrivèrent au balcon, ils aperçurent l’adversaire de leur frère voler vers eux. Alors qu’ils se préparaient à esquiver, Naruto disparut dans un nuage blanc en percutant une barrière invisible mais dont l’impact laissa des ondes bleuâtres. C’est alors qu’ils dirigèrent leurs regards vers l’air de combat et ils furent à la fois stupéfaits et terrifiés par le spectacle qui s’offrait à leurs yeux.

En effet, durant ces quelques instants, le combat avait gagné en intensité. Juste après la disparition du cocon de sable, Gaara en mode démoniaque ne perdit pas un instant et se jeta sur les clones qui soient tentèrent fuir ou alors se défendirent en lançant des kunaïs et des shurikens en attendant de trouver une meilleure solution. La furie du jinchuriki du sable étaient impressionnante et intimidante pour le moins, l’aura du genin était de plus en plus meurtrière et violente à chaque clone qui tombait sous ses coups et sa vitesse actuelle lui permettait d’éviter les orbes bleues de certains clones. Plusieurs personnes dans le public se demandaient comment on pouvait autant aimer tuer à un âge si jeune et surtout de façon aussi varié car sur la vingtaine de clones éliminés depuis le début, aucun n’avaient été éliminés de la même manière. S’il avait s’agit de véritable shinobi et non de clones, l’arène serait un véritable océan de sang et d’horreur. Beaucoup de ninjas de la Feuille se firent une note mentale de féliciter Naruto pour être capable d’affronter ce monstre car ils doutent qu’ils auraient pu en faire autant en toute honnêteté. Au bout d’un moment, la version démoniaque de Gaara se propulsa devant le plus important groupe de clones et inspira à plein poumons avec plusieurs bouches puis :

 

« fûton : la tempête furieuse de sable ! »

 

La plupart des clones devant lui disparurent dans un nuage blanc mais certains s’envolèrent avant de disparaitre, l’un d’eux alla percuter une barrière invisible qui protégeait la loge des participants dans laquelle venaient d’arriver Temari, Kankurô et un ninja de Suna que ne reconnu pas Gaara. Mais peu lui importait, pour l’instant, il s’amusait à débusquer Naruto. C’était une sensation étrange de détruire ces répliques, à la fois défoulant et énervant. Finalement il tourna son regard vers un autre groupe et :

 

« nimpô : les shurikens de sable ! »

 

Les répliques de Naruto n’eurent aucune chance et leur nombres commença à être vraiment bas, le blond avait beau être réputé pour sa chance. Ce combat ne pourra pas être gagné grâce à la chance et plus le combat avançait, plus Gaara faisait le ménage dans la petite armée de blonds. Soudain, la vingtaine de clones restants attaqua le jinchuriki du sable avec toute la vitesse et la puissance dont il était capable pendant que l’original resté un peu en retrait derrière Gaara utilisait ses deux mains pour réaliser une de ses techniques ultimes. D’habitude, il aurait créé un clone pour l’aider mais il sentait ses réserves de chakra au plus bas, c’était sa dernière attaque avant d’être obligé de recourir au chakra du renard. Lorsque le dernier clone fut finalement vaincu, Gaara sentit une grande accumulation de chakra derrière lui, il eut juste le temps de se retourner et de mettre ses imposants bras de sable devant lui pour se protéger :

 

« nimpô : Oodama rasengan ! »

 

L’explosion qui suivit envoyer valser dans deux directions opposées les deux jinchurikis en laissant un impressionnant cratère. Le roux ne se rappela pas avoir déjà eu aussi mal de toute sa vie, sans sa protection pour le combat rapproché, il doute qu’il aurait pu survivre. Il sentit pour la seconde fois de la journée son sang coulé mais cette fois, c’était encore plus douloureux et plus important. Il était incapable de se relever et il le savait, Naruto avait gagné et le pire c’est qu’il n’avait pas utilisé son Bijuu ! Gaara se sentait humilié alors grâce à un sursaut d’orgueil, il réussit à s’asseoir et à fixer son confrère. De son côté, le blond se sentait complètement vide « J’ai l’impression que tout le clan Hyûga m’est tombé dessus / faut toujours qu’il exagère les choses ! » Après quelques instants, il réussit à se mettre en position assise. Son corps le lançait et il avait même l’impression d’entendre les échos de l’explosion. Enfin, c’est ce qu’il crut jusqu’à ce qu’il entende des jutsus être lancé au-dessus de lui dans les tribunes. Il était trop sonné pour réagir et lorsque quatre ninjas du son apparurent autour de lui, il n’eut pas le temps de réagir. Alors qu’il croyait sa dernière heure arrivée, Genma élimina la menace et posa un instant son regard incrédule sur le jeune shinobi de la feuille. Puis tous deux redirigèrent leurs regards vers Gaara qui avait été rejoint par sa sœur, son frère, un ninja quelconque et Baki leur senseï. Les ninjas du Suna échangèrent des paroles et d’un coup, les Sabaku No et le ninja inconnu s’enfuirent.

 

-     Naruto ! Avale ça, c’est une pilule militaire et pars à leur poursuite. Je viens seulement de me rendre compte que le ninja qui était avec eux était la poupée de Kankurô. Ce qui veut dire, qu’ils sont en train de kidnapper quelqu’un. De plus, tu dois finir ton travail et empêcher ton frère de fardeau de déchainer sa puissance contre notre village. Je peux compter sur toi, n’est-ce pas ? (demanda pour la forme Genma)

-     Haï ! (répondit avec toute l’énergie qui lui restait avant d’avaler la pilule et de partir à la poursuite des Sabaku No)

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales