Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2285 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le pacte du Shinigami Auteur: belnonm Vue: 327147
[Publiée le: 2008-06-01]    [Mise à Jour: 2011-12-08]
13+  Signaler Général/Humour/Action-Aventure Commentaires : 527
Description:
Naruto grâce à un jutsu retourne dans le passé mais tout n'est pas clair pour lui, ses derniers souvenirs remontent à son combat avec Tobi. Il se retrouve dans son corps de gamin de 12 ans et va avoir la chance dont nous avons tous rêvé un jour, changez son passé pour améliorer le futur mais y arrivera-t-il?

Chapitre 4 : l'arc du pays des vagues commence
Chapitre 8 : l'arc est terminé!

Chapitre 11: l'arc des examens chunins commence!!
Chapitre 15: bienvenu dans la forêt de la mort!
Chapitre 16: Orochimaru (chapitre long)
Chapitre 21: Sortie de la forêt de la Mort.
Chapitre 23: début des combats préliminaires
Chapitre 25: les 3 derniers combats mémorables!! (chapitre extralong et aussi l'un de mes meilleurs il me semble)
Chapitre 28: Jiraya entre en scène
Chapitre 29: le tournoi final commence (Cadeau de Noël, c'est un double chapitre!)
Chapitre 34: La finale du tournoi
Chapitre 35&36: La bataille de Konoha
Chapitre 37: Tsunade prends les choses en main et promotions!!

C'est une fiction à 100% Naruto, elle suit l'évolution du manga en gardant les moments clefs, les personnages restent au plus près de leurs caractères. Cependant, il y aura des nouveautés pour vous tenir en haleine (nouvelles techniques, nouveaux combats, nouvelles relations, nouvelles missions...)
Petite fantaisie, Kyubi tiendra le rôle d'un spectateur extérieur qui voit tout ce que vois Naruto et parfois lâche quelques commentaires... purement démoniaques!

Une dernière chose, le chapitre 0 est mon fourre-tout où je pousse mes coups de gueules, coups de coeur ou autres trucs du genres mais aussi des conseils de lectures, de la pub pour les défis que je lance ici, etc...

JE SUIS DE RETOUR! Oui je sais on me croyait mort mais je suis de retour avec un nouveau chapitre et de nouvelles idées.


Bonne lecture
Crédits:
Bah comme d'hab, rien ne m'appartient à part certains pans de l'histoire, le reste c'est Kishimoto-sama. (Juste ici Sasuke super star, vous oubliez, il sera normalement puissant)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Naruto versus Neji : Une leçon! Oui mais pour qui?

[4451 mots]
Publié le: 2009-02-01Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

 

La foule était euphorique car dans cette opposition contre Suna, Konoha menait largement. Les quatre demi-finalistes se tenaient devant Genma l’arbitre au centre de l’arène. Le Junin leurs demandait s’ils voulaient poursuivre les combats où se reposer un temps voir repousser à demain les prochaines rencontres. Bien qu’il se doute déjà de la réponse avant de l’entendre, c’était la procédure pour ce genre d’épreuve. Les quatre genins dirent qu’ils étaient pour la poursuite immédiate du tournoi. Mais ce que l’arbitre n’avait pas prévu c’est la proposition de Gaara :

 

-     Je propose que le tournoi se fasse intégralement aujourd’hui donc que la finale ait lieu après les deux prochains combats. Après tout, en mission, on ne décide pas de quand combattre.

-     Hn. (Sasuke eut un léger sourire confiant et narquois)

-     … (Neji n’eut qu’un haussement d’épaules significatif)

-     Ça me convient. « au moins, ça confirme le fait que l’attaque aura lieu aujourd’hui »

-     Dans ce cas… (L’arbitre était vraiment circonspect) Je vais prévenir Hokage-sama

 

La foule attendait avec impatience la suite car le prochain match serait celui de Naruto qui avait déjà fait un beau combat et tous espéraient qu’il en serait de même pour son prochain. Lorsque les deux Kages prirent connaissance de la volonté des quatre genins, ils en discutèrent rapidement avant d’en faire part à une foule ravie à l’idée de voir ce qui promettait d’être trois beaux combats.

Les rookies dans la tribune furent étonnés de cette décision, les quatre prenaient de gros risques en choisissant ce mode de déroulement d’après eux. La moindre blessure ou trop grosse dépense de chakra lors de la demi-finale et ils hypothéquaient leurs chances pour la finale. C’est alors qu’une remarque assez tordue suivie d’un bâillement vint les surprendre. En effet, Shino et Shikamaru venaient d’arriver auprès de leurs amis et équipiers, tous les deux dans leurs tenues habituelles pour passer inaperçus surtout le Nara. Le génie expliqua alors à ses amis qu’avec ce déroulement de tournoi, les adversaires n’auraient pas le temps de trouver de parades aux techniques ultimes qui seraient dévoilées en demi. De plus, les quatre sont tellement confiants en leurs capacités qu’ils pensent pouvoir tirer mieux profit de cette situation que les trois autres. Naruto et ses réserves de chakra monstrueuses pense affronter Gaara en finale et espère que Sasuke va bien le fatiguer. De son côté, Neji pense pouvoir abattre Naruto vite fait car ce dernier a dépensé pas mal de force avec moi, même s’il a tout faux quand il croit Naruto à la rupture. Sasuke a une grosse confiance en ses yeux et estime que son combat contre Gaara sera le plus dur qu’il aura mené car il doit être certain que quelque soit le finaliste, il le battra facilement. Pour Gaara, Shikamaru supposa qu’il devait se croire tellement puissant qu’il voulait en finir au plus vite. Le reste du groupe et les quelques shinobis autour avaient écouté les explications du génie avec intérêt. Lorsqu’Izumo qui était tout près avec Kotetsu lui demanda quels étaient ses pronostics pour la suite, Shikamaru répondit sans hésiter que Naruto serait en finale contre Gaara comme l’espérait les deux genins. Ensuite, le Nara demanda à tous s’il se rappelait d’un combat perdu par Naruto quand ce dernier était vraiment sérieux et voulait gagner à tout prix. Le silence qui lui répondit le fit sourire en coin de satisfaction avant de prendre ses aises tranquillement dans les escaliers.

Dans l’arène, Neji et le blond se faisaient maintenant face et la tension monta d’un cran. Cela était tellement palpable que le public commença à faire silence pour ne pas déranger les deux combattants et aussi pour se concentrer au maximum afin de ne pas rater une miette du spectacle à venir. Les deux combattants se livraient à une bataille du regard afin de connaitre la détermination et la volonté de son opposant. Naruto percevait chez le Hyûga cette arrogance et cette confiance en ces capacités comme lors de leur premier affrontement dans son autre passé. Mais il y avait un changement notable, il y avait une lueur d’excitation. Cette sensation d’euphorie que lui-même ressentait à l’approche d’un combat intéressant. Ainsi, contrairement à la première fois, le génie de la Bunke le prenait un minimum au sérieux. « S’il ne l’avait pas fait, c’aurait été une erreur de jugement grossière et incroyable » Le blond s’autorisa un sourire à l’idée de ce qu’il réservait à l’arrogant en face de lui. L’image d’Hinata meurtrie par les coups de son cousin fit tomber ce sourire pour laisser place à un rictus de colère. Neji avait perçu l’évolution des différentes pensées du blond sans pour autant savoir à quoi ce dernier pensait réellement. Cela était secondaire dans son esprit, son principal sujet d’interrogation était cette confiance, cette détermination qu’il pouvait lire dans les yeux azurs. L’Uzumaki semblait ne même pas imaginer perdre contre lui, il avait l’air impatient de se battre et semblait en colère. C’est alors que les mots prononcés lors des présélections lui revinrent en mémoire :

 

-     Une déclaration avant de commencer, perdant !

-     Rien de plus que la dernière fois : Je vais te faire mordre la poussière, toi et ton stupide destin !

-    

-     Hajime !

 

Aucun des deux ne bougea, attendant que l’autre se mette en mouvement pour le contrer violemment. Le silence dans les gradins était assourdissant et paraissait irréel. Puis, Naruto décida d’attaquer en lançant une série de projectile que Neji préféra esquiver jusqu’au moment où il vit un parchemin explosif sur l’un des projectiles. Aussitôt, il intercepta l’un des kunaïs lancé pour le renvoyer vers celui détenteur du danger. Au moment du choc des deux armes de jet, une explosion illumina l’arène et souleva un nuage de poussière assez conséquent. Naruto prit soin de s’éloigner du nuage qui pourrait servir de couverture à une attaque de son adversaire qui se cachait effectivement dans l’écran de poussière. Une fois à distance de sécurité, le blond enchaina quelques mûdras :

 

«  Futon : le souffle aveuglant ! »

 

La plupart des observateurs ne comprirent pas l’intérêt d’une telle technique à ce moment précis, puis en observant de plus près. La technique projeta un nuage de poussière qui emmena avec lui le premier vers le bord de l’arène révélant ainsi un Neji en garde basse. Sa main gauche touchait presque le sol. Dans les tribunes, tous les Hyûga présents furent surpris par le fait que Neji maitrise une telle attaque alors que certains parmi eux n’y étaient pas encore parvenus totalement. Le chef du clan n’en revenait pas de voir un tel talent à un si jeune âge. De son côté, Hinata poussa un petit cri mélange de surprise, d’effroi et de détresse. Pour elle, cela signifiait que Naruto allait perdre et souffrir atrocement car elle était persuadée que son cousin allait frapper les points les plus sensibles et douloureux. Son rythme cardiaque accéléra et lui réveilla sa douleur au cœur sous les yeux paniqués de ses amis. Cependant Sakura réussi à calmer le rythme cardiaque et la douleur grâce à des médicaments et en utilisant le jutsu de soin qu’elle avait appris spécialement pour ce cas de figure. Afin d’éviter de courir d’autres risques, elle préféra endormir son amie sous le regard réprobateur de Lee mais reconnaissant de Kiba.

 

« Hiden no Jutsu : Les 64 poings du Hakke ! »

 

Naruto écarquilla les yeux n’en revenant pas que le Hyûga passe aux choses sérieuses si tôt dans le combat. Il fut tellement surpris qu’il ne remarqua que trop tard que son opposant avait commencé le déroulement de l’attaque secrète de son clan. Dans la loge des participants, Sasuke avait activé ses pupilles pour copier la technique de Neji dès que ce dernier l’avait qualifiée de secrète. Gaara était resté imperturbable en apparence mais à l’intérieur son excitation avait bondi à l’énonciation de la technique du brun. A Suna, les ninjas disaient qu’entendre cette phrase signifiait la défaite et mettre un pied dans la tombe.

Neji avait littéralement bondit devant Naruto avant que ce dernier ne puisse se reprendre ou tenter quoi que soit. La déferlante de coups frappa sans que le blond ne puisse rien faire pour ne serait-ce que se dégager de la zone dangereuse. Il se maudissait intérieurement de s’être laissé surprendre de la sorte, face à l’Akatsuki ou un ennemi réel, ce genre de faiblesse signifiait la mort purement et simplement. Mais, il ne s’attendait vraiment pas à ça de la part de Neji, jamais il n’aurait imaginé que le froid et réfléchi Hyûga puisse sortir sa meilleure technique quasiment d’entrée de jeu sans avoir testé son adversaire au corps à corps un minimum auparavant. « Impensable !! / Gaki tu étais trop sûr de toi, je te l’avais pourtant déjà dit non ?... peut-être pas remarquez ?! » Lorsque les derniers coups le projetèrent à plusieurs mètres, il tenta de suite de tenter un mouvement afin de rester sur ses jambes mais la douleur et la faiblesse étaient trop importantes sur le moment. Le jinchuriki finit sa course en glissant sur plusieurs dizaines de centimètres sur le dos, il avait mal partout. Décidément, ce qu’il pouvait avoir horreur du Jûken au moins avec le Goken on sait à quoi s’en tenir en un coup d’œil mais là hormis des petits poings rouges sur sa peau, rien de visible.

 

-     Finalement, tu vaux à peine mieux qu’Hinata-sama et tu veux devenir Hokage ?! Laisses-moi rire ! Ta prestation m’a déçu, tu n’es qu’un perdant au final. Tu n’as pas le talent nécessaire. Seule une poignée d’élus sont devenus Hokage alors que de nombreux ont eu ce rêve. Le destin comme le talent sont décidés à la naissance.

-     POURQUOI ?! Pourquoi faut-il que tu sortes ce genre d’ânerie à tout bout de champs ? Que fais-tu de la volonté ? (Naruto avait un regard triste à cause du ton plein de haine de son futur ami)

-      Jette un œil de plus près à la réalité. Ceux qui sont devenus Hokage, le sont devenus car c’était leur destin dès la naissance. Les gens ne peuvent que vivre selon leurs destinées. La seule chose que nous avons tous en commun est… la mort !

-     Hmpf ! « le même discours à peu de choses près… dans ce cas, la même réponse ! » ET ALORS ! Désolé mais je suis nul pour ce qui est d’abandonner !

 

Et sous les yeux effarés de toute l’assistance, Naruto se releva sur ses deux jambes et lança un regard de défi à son opposant si sûr de sa victoire éclaire. Le jinchuriki essayait de retrouver son souffle et de taire la douleur de son corps après le déchainement violent de la technique Hyûga. Neji soupira avant de proposer à Naruto de s’arrêter là car il n’avait aucun grief personnel contre lui mais la réponse du blond fut la même que dans son autre passé : « Moi, j’ai un grief personnel contre toi ! » Le membre de la Bunke comprenant que les coups n’auraient pas d’impact sur sa volonté décida de lui révéler plusieurs secrets de Konoha et plus particulièrement du clan Hyûga. Il commença par lui révéler l’existence du sceau de l’oiseau en cage, son mécanisme, l’incident diplomatique qui causa la mort de son père. Durant tout son exposé, les plus fins observateurs pouvaient ressentir et même voir toute la haine contenue derrière les propos du jeune Hyûga. La révélation de ces secrets fit l’effet d’une bombe parmi les plus jeunes et notamment parmi les rookies. Naruto connaissant déjà l’histoire avait fermé les yeux et se concentrait pour récupérer le contrôle de son corps tout en suivant le monologue de son adversaire. Lorsque celui-ci arriva à la fin :

 

-     Toute cette haine… Neji, tu es si faible…

-     Quoi ?!

-     Tu n’es qu’un lâche qui se cache derrière le destin et la haine. Avec cette force qui est la tienne, tu devrais penser à protéger les êtres chers qu’il te reste et chercher à faire évoluer les choses dans ton clan.

-     Stupide gamin ! Tu es sans espoir ! Tu ne sais même pas ce que c’est que de vivre avec un sceau que tu ne pourras jamais enlever !

-     « C’est l’hôpital qui se fout de la charité là ! Et dire qu’il ose prétendre tout voir avec ses yeux, la bonne blague ! »

-     « Si tu savais Neji… » Si… Je sais… Mais laisses moi te poser une question. En essayant de tuer Hinata que tu es censé protéger, n’es-tu pas allé à l’encontre de ce fameux destin ? Si tu me permets, j’ai longuement réfléchi au destin et je vais te faire part de mes conclusions.

-     Fais donc !

-     Quel est le destin d’une feuille sur un cours d’eau ? Au final, elle finira dans l’océan mais le chemin pour y arriver n’est pas une ligne droite. Peut-être même que cette feuille changera de cours d’eau en cours de route ou n’ira même pas au bout du voyage ? Vois-tu ou je veux en venir ?

-     Pas le moins du monde et tu commences à m’ennuyer.

-     Neji, sans volonté, tu subis tout ce qu’il se passe. Maintenant, imagine que la feuille soit prise de volonté et qu’à chaque intersection, elle choisisse sa voie. Que se passera-t-il ?

-    

-     Personne ne le saura, même pas elle. Mais tout ce qui lui arrivera sera le fruit de ses actes et pas des actes d’autrui. C’est ça la véritable liberté ! Aujourd’hui tu as ce sceau mais qui sait si demain cela ne changera pas. L’espoir et la volonté sont le panache des forts, la haine et maudire son destin sont les excuses des faibles et des lâches !

 

Ces derniers mots firent explosés toute la colère contenue chez le brun qui fonça comme un dératé vers le blond désarmé pour l’instant. Se faire traiter de faible et de lâche par un imbécile déjà vaincu était le sommet de l’humiliation et les mots de trop. La frappe de la paume percuta Naruto au niveau du diaphragme ce qui coupa l’espace d’un instant la respiration du blond jusqu’à ce qu’il touche le sol dans une glissade assez violente. Neji commençait à se retourner pour quitter l’arène quand il perçut grâce à son Byakugan réactivé lors de l’attaque précédente que son opposant se relevait déjà. Naruto eut un rictus dédaigneux vis-à-vis de son adversaire puis plaqua ses mains l’une contre l’autre.

 

-     Inutile ! Trop de tes cavités sont bouchées, tu ne peux plus malaxer ton chakra. C’est l’effet de mon attaque secrète, perdant !

-     Vraiment ?... Aurais-tu déjà oublié mon match contre Shikamaru et aussi le fait que je n’abandonne jamais ?

-     Qu’…Quoi ?

-     Nimpô : l’abandon du fardeau !

 

Comme lors de son match contre le génie du clan Nara, un fort dégagement de chakra eut lieu. Naruto afin d’être sûr de débloquer toutes les cavités bloquées avait décidé de libérer les cinq parchemins restants. Le dégagement en fut d’autant plus important et l’air autour de Naruto fut expulsé dans toutes les directions. Toutes les personnes présentes n’arrivaient pas à croire à ce qu’elles voyaient. Un genin venait de trouver une parade contre l’une des attaques majeures du clan le plus puissant de Konoha. Tous les ninjas présents étaient admiratif de la volonté de Naruto et aussi de sa capacité et se sortir des différents pièges dressés par ses adversaires. Neji et toutes les personnes présentes lors des présélections au tournoi avaient une impression de déjà vu. En effet, le dégagement de chakra était si violent et dense qu’une sorte de cloche bleutée prit forme autour de Naruto, la poussière s’éloignait du blond par vaguelettes régulières et concentriques, le sol se craquelait sous les pieds du genin de plus en plus et enfin un cratère prenait forme de façon de plus en plus nette. Ce dernier devait mesurer pas loin de cinq mètres de diamètre et d’une dizaine de centimètres de profondeur. Les Hyûga observaient en même temps, le système circulatoire du jinchuriki se déboucher et reprendre une course à peu près normale. A peu près car la quantité d’énergie qui circulait dans le corps du jeune ninja était tout simplement incroyable. Soudain, Naruto expira longuement et ouvrit ses yeux toujours azurs mais qui semblaient brillés. C’est Hiashi qui comprit le premier que le jinchuriki avait accumulé tellement de chakra dans son corps que même les yeux de ce dernier en étaient saturés.

Naruto ne sachant si ce pic de puissance durerait encore longtemps décida d’attaquer son opposant immédiatement. Sa vitesse était toujours inférieure à celle de Lee sans ses poids mais l’expérience au combat de Naruto était nettement supérieure à celle du fauve de jade de cette époque. Neji gardait toujours l’avantage de la vitesse et de la souplesse mais il ne pouvait pour l’instant pas contrattaquer car la puissance et les enchainements du blond étaient trop puissants. De plus, lorsqu’enfin le génie de la Bunke avait l’occasion de passer à l’attaque, son opposant frappait les poignets afin de ne pas gouter au Jûken. Décidément, le shinobi aux yeux blancs était exaspéré et en colère contre lui-même pour avoir sous-estimé ce ninja connu pour son imprévisibilité. Le chef du clan expliquait à sa plus jeune fille le déroulement du combat car la vitesse était telle que seuls les ninjas avec un minimum d’expérience arrivaient à suivre plus ou moins l’échange. Soudain, Naruto dut s’éloigner d’un pas pour se remettre en garde à cause d’un mouvement défensif particulièrement bien réussi de Neji. Ce dernier n’hésita pas un instant, au moment où son adversaire repassait à l’attaque, il lança son dernier atout :

 

« Hiden no jutsu : Kaïten, le tourbillon divin »

 

Le porteur de Kyûbi ne put que faire une grimace car emporté par son élan, il alla se fracasser sur la défense ultime de Neji et se prendre la force de son propre coup. Une expression de stupeur apparut sur le visage de plus d’une personne. La dernière technique utilisée par le Hyûga faisait partie des techniques les plus secrètes du clan et plus particulièrement de la Sôke, la branche principale. Hiashi comprit dès lors qu’Hinata n’avait véritablement eu aucune chance, la moitié des Hyûga n’aurait eu aucune chance face à son neveu. Il avait déjà et de loin la puissance d’un chunin du clan, il ne lui restait plus qu’à maitriser la technique offensive ultime du clan pour mériter le titre de Junin, la paume du hakke.

Le public applaudit à tout rompre pour saluer cet intense échange entre les adversaires. De plus, ce combat démontrait s’il le fallait de la puissance immense de Konoha et de sa future génération. Sarutobi malgré ce fait se sentait une fois de plus vieux, le discours du jeune prodige des Hyûga était inquiétant car emplit de haine. Avant même que sa glissade ne prenne fin, le jinchuriki se releva et s’éloigna de l’aire du Hakke. Après quelques instants pour récupérer son souffle et faire le point, les deux genins se jaugèrent du regard pour connaitre l’état de forme de son vis-à-vis. Le porteur du démon renard était en pleine forme mais si jamais il devait de nouveau subir l’attaque de Neji, il devrait recourir au chakra du bijuu et ça c’était hors de question. D’une le renard ne voudra peut-être pas et deux car il avait évolué depuis ce combat et qu’il voulait battre Neji en tant que shinobi et pas en tant que jinchuriki. Une idée lui traversa l’esprit :

 

-     « Sasuke est dans mon dos, il ne pourra donc pas copier ma technique » Hé ! Neji ! T’as spécialité c’est le corps-à-corps, hein ?

-     Comme toi. Et de ce que j’ai vu, je te suis supérieur !

-     Qui t’as dit que tu avais tout vu ?

-    

-     Futon : le pas de Fujin ! mode combat.

 

Shikamaru avait grimacé avant de dire que le génie de la Bunke n’aurait pas du provoquer Naruto de la sorte. Il fut appuyé par Sakura dans cette déclaration qui savait à quel point ses deux coéquipiers étaient fiers et orgueilleux sur les bords. Puis à l’annonce de la technique de Naruto, les deux se tournèrent l’un vers l’autre surpris que le blond ait encore un atout en réserve et les moyens de le mettre en œuvre. Shino observa la dizaine de mûdras nécessaires avec un vif intérêt en remarquant que Naruto s’était légèrement déplacé pour les cacher à la loge des participants. Ce qu’il ne savait pas et que peu de personnes savaient dans le village, c’est que cette technique ne nécessite de signes que pour le mode combat. Naruto avait jusque-là évité ce mode mais pour pouvoir se concentrer sur ses katas et son taïjutsu, il avait besoin que la technique soit plus ou moins ‘automatique’.

Dès qu’un léger vent frais vint l’entourer, le blond sut que la technique avait pris effet alors il se jeta sur Neji avec une vitesse sensiblement supérieure à celle de Lee sans ses poids. Le Hyûga ne dut qu’à ses réflexes et sa méfiance vis-à-vis du phénomène et de la concentration de chakra élevée d’être encore debout. Mais, clairement il était pris de vitesse même ses tourbillons divins étaient évités et donc plus pénalisants qu’autre chose. Les coups qu’il prenait commençaient à être trop nombreux et douloureux, le brun commençait même à entrevoir sa défaite. Un nouveau coup le propulsa à une dizaine de mètres, il avait mal partout mais se força à se relever par fierté. Il voyait Naruto ses cheveux blonds et sa cape sable volant au gré des tourbillons qui parcouraient le corps de son opposant. Le sourire moqueur acheva ses dernières poches de lucidités, maintenant seule la fierté et la colère le guidait. Alors qu’il allait repartir à l’attaque, il vit un orbe bleu tourbillonnant se former dans la main droite de l’Uzumaki.

 

-     ça ! (dit Naruto en montrant la sphère de chakra) c’est pour Hinata-chan. Balance ton tourbillon divin si tu veux survivre ! RASENGAN !

-     Hiden no jutsu : Kaïten, le tourbillon divin ! 

 

La collision entre les deux sphères de chakra pur déclencha une explosion intense. La fumée de poussière, le grondement de l’air et du sol firent sursauter toute l’arène. Genma n’en revenait pas de voir des genins aussi puissants à un si jeune âge et surtout il avait impression que Naruto en gardait encore sous le pied pour la finale. Kakashi aussi était surpris, il ne savait pas que son élève arrivait à tenir deux techniques de si haut rang en même temps. Il se demandait vraiment s’il pouvait se considérer encore comme le senseï du fils de son propre senseï. D’ailleurs, il se demandait si l’éclair jaune aurait été capable d’imaginer une telle attaque, avec son talent il l’aurait réussie et même mieux que son fils mais y aurait-il pensé ? Décidément, Naruto était bel et bien le ninja le plus imprévisible du village mais pour autant, il était loin d’être idiot comme le prétendait la rumeur entretenue par le principal intéressé lui-même.

Lorsque le nuage du à l’explosion commença à disparaitre, la foule put voir un grand cratère de plusieurs mètres de diamètres et de presque un demi mètre de profondeur. Autour de ce cratère qui devait être le point d’impact entre les deux genins, deux trainées firent leur apparition et chaque côté. Il était facile de déduire qu’il s’agissait des traces des deux ninjas propulsés au sol par l’explosion. Tout le monde se demandait lequel des deux si l’un des deux avait gagné ce combat acharné. Les murmures de la foule enflaient de plus en plus. Jusqu’au moment où Neji sortit de sous les gravas de terre, il se dirigea en clopinant et Byakugan désactivé vers le cratère principal. Il savait qu’il n’avait plus aucune chance de gagner la finale dans son état mais au moins il avait réussi à fermer son clapet à l’autre imbécile qu’il voyait étalé dans un cratère similaire au sien. Il s’autorisa un petit sourire avant de se tourner vers l’examinateur. Au moment où il allait demander à ce qu’on le déclare vainqueur, il vit un poing à quelques centimètres de son visage ainsi qu’un vent frais puis il ressentit une grande douleur. Lorsqu’il rouvrit les yeux, il se tenait à terre sur le dos et complètement incapable de bouger.

 

-     Si j’avais utilisé l’orbe tourbillonnant à l’instant, tu aurais passé plusieurs semaines, voire mois à l’hôpital. Tu as de la chance qu’Hinata-chan te considère comme son grand frère sinon je n’aurai pas hésité.

-     Pff…

-     Au lieu de ressasser ce triste passé, ne devrais-tu pas penser à devenir fort pour protéger les personnes chères qu’il te reste plutôt que de les rendre malheureuse avec ta quête de vengeance et ta haine.

-    

-     Au fait, comme je viens de tenir ma promesse à Hinata, j’ai la place pour une nouvelle. Quand je serai Hokage, je changerai le destin des Hyûga pour toi et Hinata.

-     Vainqueur de la première demi-finale : UZUMAKI NARUTO !!

 

Au début, ce fut de timides applaudissements car l’assistance était encore sous le choc du combat et du résultat, certain car c’était le jinchuriki. Puis, les applaudissements prirent de l’importance, les cris de joies de ses amis entrainèrent des cris de félicitations, d’autres seulement pour faire du bruit et saluer la performance. Les spectateurs ignorant la nature sous-jacente de Naruto et notamment les demoiselles commencèrent à scander le nom du fils du précédent Hokage sans même le savoir. Lorsque le blond prit conscience de l’engouement et du bruit nourri, encore plus que dans ses souvenirs, il ne put s’empêcher de sauter dans tous les sens pour fêter sa superbe victoire. Il faisait le V de la victoire et distribuait les sourires solaires à tout bout de champs tellement il était heureux d’être reconnu par de tant de monde. Il le savait là en cet instant précis, beaucoup de personnes allaient changer d’attitude et d’avis sur lui, le porteur de ce maudit renard. « Quelle euphorie !... Bah, qu’il en profite mais c’est encore bibi qui VAIS encore devoir ramasser les morceaux après... entre la mort et la honte, que choisir… j’ai quatre ans pour y réfléchir. »

Le vieux Sarutobi s’autorisa un petit sourire à la vue de cette scène qui lui enlevait un peu de son inquiétude au sujet du fils du quatrième Hokage. Son cœur se réchauffait et son âme s’allégeait de ce lourd fardeau qu’est la culpabilité et l’impuissance. Il repensa encore à un de ses vieux proverbes :

 

« Celui qui a réussi à déplacer la montagne est celui qui a commencé par bouger les petits cailloux »

 

Salut, ce chapitre va sûrement faire couler pas mal d’encre alors je vous rappelle que sur le forum du site, j’ai ouvert un sujet pour ça (lien dans le chapitre 0) Ensuite, je tiens à remercie Melle Yo-Yo qui a répondu à mon défi par un One-Shot très bien fait (lien chapitre 0 aussi)

 

BELNONM

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales