Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2286 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le pacte du Shinigami Auteur: belnonm Vue: 327151
[Publiée le: 2008-06-01]    [Mise à Jour: 2011-12-08]
13+  Signaler Général/Humour/Action-Aventure Commentaires : 527
Description:
Naruto grâce à un jutsu retourne dans le passé mais tout n'est pas clair pour lui, ses derniers souvenirs remontent à son combat avec Tobi. Il se retrouve dans son corps de gamin de 12 ans et va avoir la chance dont nous avons tous rêvé un jour, changez son passé pour améliorer le futur mais y arrivera-t-il?

Chapitre 4 : l'arc du pays des vagues commence
Chapitre 8 : l'arc est terminé!

Chapitre 11: l'arc des examens chunins commence!!
Chapitre 15: bienvenu dans la forêt de la mort!
Chapitre 16: Orochimaru (chapitre long)
Chapitre 21: Sortie de la forêt de la Mort.
Chapitre 23: début des combats préliminaires
Chapitre 25: les 3 derniers combats mémorables!! (chapitre extralong et aussi l'un de mes meilleurs il me semble)
Chapitre 28: Jiraya entre en scène
Chapitre 29: le tournoi final commence (Cadeau de Noël, c'est un double chapitre!)
Chapitre 34: La finale du tournoi
Chapitre 35&36: La bataille de Konoha
Chapitre 37: Tsunade prends les choses en main et promotions!!

C'est une fiction à 100% Naruto, elle suit l'évolution du manga en gardant les moments clefs, les personnages restent au plus près de leurs caractères. Cependant, il y aura des nouveautés pour vous tenir en haleine (nouvelles techniques, nouveaux combats, nouvelles relations, nouvelles missions...)
Petite fantaisie, Kyubi tiendra le rôle d'un spectateur extérieur qui voit tout ce que vois Naruto et parfois lâche quelques commentaires... purement démoniaques!

Une dernière chose, le chapitre 0 est mon fourre-tout où je pousse mes coups de gueules, coups de coeur ou autres trucs du genres mais aussi des conseils de lectures, de la pub pour les défis que je lance ici, etc...

JE SUIS DE RETOUR! Oui je sais on me croyait mort mais je suis de retour avec un nouveau chapitre et de nouvelles idées.


Bonne lecture
Crédits:
Bah comme d'hab, rien ne m'appartient à part certains pans de l'histoire, le reste c'est Kishimoto-sama. (Juste ici Sasuke super star, vous oubliez, il sera normalement puissant)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La fin des quarts de finale

[3103 mots]
Publié le: 2009-01-25Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

Les quatre senseïs se regardèrent un instant avant qu’Asuma ne dise que ces deux-là seront à coup sûr promus. Cette remarque reçoit un assentiment général des autres senseïs. Toutefois, Kurenaï ne peut s’empêcher de demander lequel de ses deux collègues avaient prévu une telle confrontation. Le regard que se lancèrent les deux en question répondit bien mieux qu’un long discours à son interrogation, aucun des deux. Gaï tempéra quelque peu l’enthousiasme général en leur disant qu’ils n’avaient pas encore vu évolué son élève qui aux dernières nouvelles était plus puissant que les deux précédents. Le regard dubitatif de Kakashi le rendit fou et amusa les deux autres mais le coup de grâce arriva quand l’épouvantail fit remarqué quel animal avait été invoqué par son élève. Il ne fallut qu’un seul instant de réflexion aux trois puissants ninjas pour faire le lien avec un ninja très puissant et connu dans tout le monde shinobi.

De leur côté, les Kages commentaient aussi le match « d’un niveau divertissant » selon le Kazekage et « très prometteur » selon l’Hokage.

 

-     Cependant, Hokage-sama. Vous auriez pu prévenir que le sannin Jiraya avait un nouvel apprenti. Dans mes souvenirs, son dernier élève est devenu Hokage. Ne sommes-nous pas alliés ?

-     Voyons, Kazekage-dono ! Je vous avais prévenu que je vous réservais quelques petites surprises pour cet examen.

-     C’est simplement regrettable. J’espère pour lui qu’il ne titillera pas trop mon fils sinon votre élève risque de perdre un nouveau disciple. Ce serait peinant, non ?

-     Je pense que votre fils risque d’avoir fort à faire avec Naruto mais aussi avec Sasuke Uchiwa. Ces deux-là sont plus puissants qu’il n’y parait au premier abord.

 

La joute verbale entre les deux puissantes ombres continua ainsi quelques temps sous l’œil inquiet de Raïdo. D’ordinaire, les dirigeants des différents villages lors de ce type de rencontre revêtaient un masque d’hypocrisie très travaillé et évitaient de se prendre le bec afin d’éviter tout conflit bête. « Alors ce serait Suna qui nous aurait trahis et rallié Orochimaru, les rumeurs se confirment… » Le Junin prit soin de ne pas laisser transparaitre ses pensées, surtout pas devant les maintenant très probables ennemis que sont le Kazekage et son escorte.

Entre temps, les rumeurs du public avaient gonflé à cause de la possibilité que l’une des trois grandes feuilles de Konoha Jiraya ait pris le jeune blond comme disciple. Les rookies n’en crurent pas leurs oreilles car la plupart se rappelait de leurs cours à l’académie ou de discussion dans leurs clans respectifs à propos du senseï du Yondaïme. Un sentiment de jalousie mélangé à un grand respect pour leur camarade se forma en eux. Avoir un tel maître en plus de Kakashi, c’était une chance qu’ils auraient au moins voulu partager. « C’est clair que le dernier de la classe est devenu très fort » fut la pensée dominante dans le petit groupe de genins.

Au même moment dans la tribune des participants, Neji et Kankurô commençaient à se déplacer vers le couloir qui les emmènerait dans l’arène. Mais c’est alors que Naruto se réceptionna sur le bord de la loge, il embrassa les participants du regard puis sourit de façon provocatrice et lança enfin :

 

-     Mon show vous a plus ? Essayer de faire au moins aussi divertissant pour le public.

-     « Si ça c’est pas de la provoc dans les règles de l’art »

 

Aucune réaction des différents glaçons asociaux présents (autrement dit tout les genins masculins), seule Temari le regarda quelque peu troublée par les provocations du blond. Il laissait clairement entendre qu’il avait fait en sorte que ce combat soit passionnant, autrement dit il contrôlait totalement la situation. « ça faisait un bail qu’il ne s’était pas vanté de la sorte… je croyais qu’il avait mûri mais c’est encore un gamin, pff… » Neji et Sasuke reniflèrent de dédain avant que le premier ne s’en aille avec son adversaire dans le couloir.

Quelques instants plus tard, le combat commença et Neji activa d’entrée son attribut génétique. Kankurô décida de ne pas jouer au plus malin et de respecter son programme. « Bon, je ne dois pas oublier le plan. Le plus dur me faire blesser juste ce qu’il faut mais sans plus » Cependant, sa marionnette Karasu n’arrivait pas à atteindre le Hyûga qui esquivait avec une facilité croissante les assauts. Le genin du sable ne comprenait pas, normalement les esquives sont de moins en moins faciles à effectuer au cours du temps et pas l’inverse, surtout en début de combat. Le sourire de Neji acheva de l’inquiéter « bon au moins perdre sera facile » Lassé de ce petit jeu, le génie de la Bunke décida de passer à l’attaque. Après une nouvelle esquive, il se glissa entre la marionnette et Kankurô grâce à une pirouette vrillée par-dessus Karasu. Cependant, sous l’incompréhension de beaucoup de spectateurs, le génie aux yeux blancs frappa dans le vide et l’instant suivant la marionnette gisait au sol. Naruto sourit face à cette scène :

 

-     Pauvre Kankurô, dit-il en balançant sa tête de gauche à droite, face au Byakugan, il ne peut rien. Neji voit les flux et les fils de chakra.

-     Je vois, ainsi on pourrait dire que c’est comme s’il combattait une personne ayant le Sharingan. Neji peut anticiper les mouvements de la marionnette avant que celle-ci ne commence à bouger mais après qu’il a bougé ses doigts. « Cependant comment en sait-il autant sur l’œil blanc ? »

-     T’as tout pigé, Sasuke ! (répondit avec son sourire éclatant un Naruto assez fier de lui)

-     « … Ce n’est pas possible… c’est vraiment mon hôte imbécile comme mes puces ? »

 

Le temps de cette discussion et le combat prenait fin, Neji avait couru vers son adversaire et avait frappé avec son Jûken aux niveaux des mains de son adversaire. Ce dernier dut abandonner car ne pouvant plus utiliser son principal atout. Kankurô se demanda s’il n’aurait pas du y aller plus fort d’entrée de jeu mais bon il devait perdre alors ce n’est pas grave « Mission accomplie, super… Au placard l’orgueil et en avant la phase 2 de la mission »

La foule composée principalement de supporters de Konoha exultait après un tel déploiement de puissance même si le combat avait tourné court. D’ailleurs, les personnes averties savaient que pour l’heure, aucun des deux ne pourraient devenir chunin avec une telle prestation. Kakashi se fit un malin plaisir de le souligner sous les pouffements de rires mal dissimulés de Kurenaï et d’Asuma, tandis que Gaï faisait son maximum pour ne pas utiliser l’ouverture des portes et tuer son cher rival sur le champ.

Gaara lança un regard à Naruto avant de suivre Shino tout aussi silencieux que lui dans le couloir pendant que Neji remontait par ce même chemin. Temari cherchait son senseï des yeux sans le trouver « il a du aller à l’infirmerie pour vérifier si Kankurô est toujours opérationnel pour la suite » Sasuke et son coéquipier faisaient leurs pronostics qui ne différaient pas sur le résultat mais sur l’écart de puissance entre Gaara et Shino.

Si Sasuke ne connaissait pas aussi bien Naruto, il dirait que son ami a peur du shinobi du sable. Mais on ne côtoyait pas quasiment dix-huit heures sur vingt-quatre pendant plusieurs mois sans connaitre la personne en face de vous. Il savait que Naruto respectait Gaara et peut-être même plus que lui-même, Sasuke Uchiwa. Comment était-ce possible ? Les deux ne s’étaient pourtant rencontrés que durant l’examen et jamais durant le dernier mois. Le survivant du clan maudit de Konoha savait que son coéquipier fonctionnait énormément à l’instinct, à l’intuitif et que cela s’avérait généralement très payant, d’autant que le blond avait une chance hors du commun. Il savait juger les gens mais là c’était autre chose, il pouvait presque le ressentir ce lien entre le blond et le roux. D’ailleurs, lui-même se sentait un certain lien avec le shinobi à la calebasse de sable. « Bon sang ! C’est quoi ce mauvais pressentiment ?! »

Plongés dans leurs discussions et pensées, aucun des deux ne nota le retour du Hyûga et même si Temari l’avait remarqué, elle ne lui adressa point la parole. Le génie se doutait bien que cette prestation n’avait en rien surpris mais au point d’être ignorée ? « À croire que cet attardé d’Uzumaki a tout compris… Je divague, peut-être le stress ?!... Oublions ça et observons le prochain match pour se détendre » Le génie Hyûga n’avait de toute façon eu qu’un seul objectif dans ce premier combat : économiser son chakra et garder secret ses atouts. Son prochain combat contre Naruto puis celui de la finale seraient très éprouvants, il fallait savoir gérer son effort pendant cette journée de combat. Même si on leur avait expliqué que si les combats étaient trop éprouvants, les examinateurs et l’arbitre se gardait le droit avec l’accord des participants de repousser les demies et la finales au lendemain.

 Le porteur de Shukaku et l’héritier des Aburame se faisaient face silencieusement et de façon aussi droite l’un que l’autre. L’examinateur se sentit soudain très mal à l’aise en se demandant comment des gosses pouvaient dégager de telles impressions. Dès qu’il lança le match, il se retira très loin car Shino avait décidé de tout donner dès la première seconde et c’est une véritable explosion de chakra et d’insecte qui se produisit. Gaara surpris dressa une vague de sable tout en reculant. Le jinchuriki se dit à ce moment-là que décidément Konoha regorgeait de talents tous plus intéressants les uns que les autres. Des dojutsus, un jinchuriki, des manipulateurs divers et variés, des dresseurs de tout et n’importe quoi, des spécialistes du corps-à-corps, etc. Suna à côté ne possédait pas de tels talents diversifiés à ce point. Son père avait peut-être raison, ce village était trop puissant, un genin l’avait touché et maintenant un autre le forçait à bouger pendant un combat, sans oublier Naruto son confrère jinchuriki qui il le sentait lui était supérieur.

Absorbé par ses pensées parasites, il ne put voir venir le poing du genin de Konoha qui traversa le nuage très dense d’insecte comme s’il n’existait pas. C’était même le contraire, les insectes le portaient et accompagnaient le coup. Malheureusement pour son adversaire, son bouclier de sable était indépendant des attaques qu’il menait. Le ninja le plus silencieux des « Douze rookies » en devenir était assez perplexe. Son poing et ses insectes rencontrèrent une barrière de sable suffisamment dense pour empêcher la poursuite du mouvement. Ni sa main, ni ses insectes n’atteindraient son adversaire. Visiblement, le pire des scénarios auxquels il avait pensé prenait forme sous ses yeux et poings dont un douloureux pour le coup. Ainsi donc, le shinobi en face de lui avait une protection automatique à tout moment mais le pire de tout c’est que visiblement Gaara pouvait aussi contrôler le sable autre que le sien.

Le pragmatisme de Shino, ainsi que son instinct de survie, lui disait d’arrêter ce combat sans issue favorable possible mais voilà Naruto avait bien compris une chose. Pour être chunin, il faut « montrer » ce que l’on vaut, de ce point de vue, Neji avait tout faux avec son combat expéditif sans saveur. En repensant au combat de ses anciens camarades de classe, Shino ne put que se rendre compte que ces deux-là avaient pas mal évolué et s’étaient épanouis dans leur voie et avait même peut-être déjà trouvé leur nindô définitif. « Enfin, Shikamaru aurait à tous les coups lâché un galère avant d’abandonner s’il s’était retrouvé face au Sabaku No. Par contre, Naruto lui… »

Le jinchuriki du pays du vent remarqua de suite l’air contrarié et soudain hésitant voire las de son opposant après sa première attaque. Apparemment, celui-ci avait lancé son attaque la plus puissante qu’il supposait de plus la plus efficace contre sa défense automatique. Pensant à sa rencontre avec Naruto et probablement l’Uchiwa, Gaara espérait écourter ce combat donc il contrattaqua avant que cet homme insecte ne trouve une parade plus gênante qu’autre chose car au final, il le savait il gagnerait. Cependant, il fut agacé de voir le nuage d’insecte camouflé son adversaire et se dirigé vers lui à grande vitesse. Le jinchuriki se rappelait bien que c’était des dévoreurs de chakras et qu’il valait mieux les broyer avant qu’il ne retrouve à court. D’un simple geste de la main droite, un geyser de sable jaillit en plein centre du nuage grouillant puis s’abattit sur ce dernier comme un piège. Tous les rampants n’avaient pas disparu mais aucun n’était assez proche pour le toucher et donc digérer son chakra. Sans attendre un instant de plus, il leva cette fois ces deux mains pour renforcer son contrôle sur un maximum de sable et provoqua un véritable raz de marée jaune sable. Son adversaire avait réussi à esquiver de façon plutôt miraculeuse et après un regard aux dégâts, ce dernier dirigea son regard vers l’arbitre plutôt méfiant.

C’était peut-être trop tôt pour abandonner mais il venait d’échapper à un sort bien funeste. La vague de sable lui aurait broyé tous ses os et sa vie de ninja aurait pu prendre fin de façon misérable. Non, décidément, le réfléchi et froid Shino ne voulait pas se retrouver dans un tel état si jeune. Il leva le bras et abandonna sans justification particulière. Il se dirigea aussitôt à l’abri des regards sans demander son reste. Le public était assez déçu par ce combat et aussi par l’attitude du représentant de la feuille mais certains admirent que malgré tout à sa place, ils auraient fait de même. Entre finir écrasé par du sable ou fuir en bonne santé, le choix était vite fait.

Sasuke était un peu déçu, le combat avait duré trop peu de temps pour qu’il se fasse une meilleure opinion des capacités du roux. Cependant, ce sable autour de lui était très ennuyeux, suffisamment pour faire reculer Shino. « Ce qui au passage est un sacré exploit »

 

-     Allons-y Uchiwa et faisons en sorte de faire aussi bien que ton coéquipier. Ces deux derniers combats ont du décevoir les examinateurs.

-     Hn. Charge à toi de me divertir avant que je n’affronte ton frère. (lança Sasuke sur un ton sûr et avec un sourire conquérant)

-     Hmpf ! « Pauvre fou ! Uzumaki ne lui a rien dit sinon il ne serait pas aussi pressé d’en découdre avec Gaara. Dommage, il est bien mignon. »

 

Temari et Sasuke se faisaient face au centre de l’arène sous les murmures soutenus de la foule qui attendait avec impatience de voir en action le dernier Uchiwa de Konoha depuis le massacre qui avait eu lieu quelques années plus tôt. La réputation de Sasuke était très bonne, il était reconnu pour être le meilleur genin de sa graduation et peut-être même le meilleur genin engagé de Konoha. Enfin, c’est ce qui se disait dans certains cercles mais pas dans les cercles les mieux informés, beaucoup nombreux et bavards. Certes l’héritier maudit était très bien côté mais pas le mieux côté, Sabaku No Gaara, fils de l’actuel Kazekage et jinchuriki d’Ichibi était placé favori. Chez les anbus, Naruto était côté de même manière que son confrère du sable, d’ailleurs la plupart des anbus avaient parié sur la victoire de l’un sur l’autre ou vice-versa en finale.

Pour l’heure, le dernier combat du premier tour allait débuter. La seule représentante féminine avait d’ores et déjà déplié son éventail géant. Sasuke se permit alors un sourire ironique en indiquant ses armoiries : un éventail contrôlant le feu. La blonde savait très bien qu’elle partait avec handicap au niveau des affinités. Elle espérait juste que ses Futons seraient suffisamment puissants pour souffler les Katons du ténébreux comme on souffle une bougie. Son ordre de mission était assez libre si elle le pouvait elle était autorisée à vaincre l’Uchiwa par K.O. sinon de l’affaiblir un maximum pour son frère. Sa fierté l’obligeait à tout donner pour vaincre ce prétentieux d’Uchiwa et ainsi permettre à Gaara d’aller affronter son confrère en pleine forme.

 

-     Hajime !

-     Katon : les pétales de feu !

-     Futon : la grande lame de vent !

-     Hn ? « elle ne connait pas l’esquive cette fille » (pensa un Uchiwa se retrouvant dans la situation exactement opposée à celle qu’il voulait)

-     Ce n’est pas avec ces petites flammèches que tu vas me faire peur !

 

S’en suivit de nombreux coup d’éventail plus ou moins puissants mais toujours très bien placés qui poussèrent le fier Uchiwa à se retirer quelques instants pour réfléchir. Kakashi ne lui avait parlé que de Gaara et donc il ne savait rien de cette fille et il était bien obligé d’avouer qu’elle ne se débrouillait pas trop mal. « Bon, je dois économiser mon chakra donc pas de sharingan et encore moins de Raïkiri. Bon, il ne me reste que la vitesse » De son côté, Temari avait bien remarqué que son adversaire ne la prenait pas très au sérieux. Cela pourrait être une chance de le surprendre. Cependant, une volée de kunaïs interrompit ses calculs, la forçant à esquiver.

 

« Katon : les pétales de feu ! »

 

Par pur réflexe, la kunoïchi se servit de son éventail pour souffler les pétales mais à ce moment-là des shurikens firent leurs apparitions. Ne pouvant rien faire d’autre, Temari se servit de son arme géante pour parer les projectiles et du coup en se retrouvant complètement à l’arrêt et sans visibilité du combat.

 

« Katon : boule de feu suprême ! »

 

Alors qu’elle sentait les flammes se rapprocher, la fille du Kazekage exécuta un roulé-boulé suffisamment important pour quitter la zone d’effet et se relever immédiatement. Elle comprit que son adversaire cherchait à la déstabiliser avec des attaques de tout type et rapide mais il ne fallait pas la sous-estimer. Alors qu’elle cherchait des yeux le brun, elle aperçut du coin de l’œil une ombre dans la boule de feu. Trop surprise par ce mouvement, elle ne put contrer le poing d’un Uchiwa sortant des flammes tel un démon. A peine, avait-elle mis un genou à terre pour se relever qu’elle sentit un kunaï sous sa gorge.

 

-     échec et mat, abandonne !

-     … « soyons réaliste, je ne peux donner aucun coup rapide et suffisamment puissant pour me dégager… Pff… » J’abandonne !

 

 

 

Pardon pour le retard mais j’avais une panne d’inspiration pour ces combats dont je ne suis pas très fier. Je pensais qu’ils rendraient mieux quand je les ai choisis mais je me suis planté en beauté. Bon les demis seront mieux, bien mieux !! Promis ! Quand ? Vous m’en demandez trop !

 

BELNONM

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales