Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le pacte du Shinigami Auteur: belnonm Vue: 327750
[Publiée le: 2008-06-01]    [Mise à Jour: 2011-12-08]
13+  Signaler Général/Humour/Action-Aventure Commentaires : 527
Description:
Naruto grâce à un jutsu retourne dans le passé mais tout n'est pas clair pour lui, ses derniers souvenirs remontent à son combat avec Tobi. Il se retrouve dans son corps de gamin de 12 ans et va avoir la chance dont nous avons tous rêvé un jour, changez son passé pour améliorer le futur mais y arrivera-t-il?

Chapitre 4 : l'arc du pays des vagues commence
Chapitre 8 : l'arc est terminé!

Chapitre 11: l'arc des examens chunins commence!!
Chapitre 15: bienvenu dans la forêt de la mort!
Chapitre 16: Orochimaru (chapitre long)
Chapitre 21: Sortie de la forêt de la Mort.
Chapitre 23: début des combats préliminaires
Chapitre 25: les 3 derniers combats mémorables!! (chapitre extralong et aussi l'un de mes meilleurs il me semble)
Chapitre 28: Jiraya entre en scène
Chapitre 29: le tournoi final commence (Cadeau de Noël, c'est un double chapitre!)
Chapitre 34: La finale du tournoi
Chapitre 35&36: La bataille de Konoha
Chapitre 37: Tsunade prends les choses en main et promotions!!

C'est une fiction à 100% Naruto, elle suit l'évolution du manga en gardant les moments clefs, les personnages restent au plus près de leurs caractères. Cependant, il y aura des nouveautés pour vous tenir en haleine (nouvelles techniques, nouveaux combats, nouvelles relations, nouvelles missions...)
Petite fantaisie, Kyubi tiendra le rôle d'un spectateur extérieur qui voit tout ce que vois Naruto et parfois lâche quelques commentaires... purement démoniaques!

Une dernière chose, le chapitre 0 est mon fourre-tout où je pousse mes coups de gueules, coups de coeur ou autres trucs du genres mais aussi des conseils de lectures, de la pub pour les défis que je lance ici, etc...

JE SUIS DE RETOUR! Oui je sais on me croyait mort mais je suis de retour avec un nouveau chapitre et de nouvelles idées.


Bonne lecture
Crédits:
Bah comme d'hab, rien ne m'appartient à part certains pans de l'histoire, le reste c'est Kishimoto-sama. (Juste ici Sasuke super star, vous oubliez, il sera normalement puissant)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La tour de la fin et des combats (et en bonus un coup de gueule)

[3766 mots]
Publié le: 2008-09-06
Mis à Jour: 2008-09-11
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

 

 

Kurenaï, Gaï, Kakashi et Asuma discutaient de la seconde épreuve sous la tutelle d’Anko bien tranquillement au sommet de la tour. Le Junin retardataire prenait des nouvelles de l’épreuve car ce dernier était en mission. Il avait été très intrigué par le jutsu Hiton dont lui avait parlé Asuma. D’après Anko, c’était l’œuvre du combat entre Orochimaru et ses élèves après lesquels il en avait apparemment. Cependant, il doutait que ce soit le traitre qui soit à l’origine du phénomène et il s’expliqua en racontant que ses deux élèves les plus puissants avaient apprit à unir leurs forces dans un jutsu. Toutefois, ses collègues doutaient que des genins aussi puissants soient ils puissent déployer autant de puissance. Il est vrai que les effets du jutsu étaient des plus impressionnants, Kurenaï lui avait montré via un genjutsu pour convaincre son collègue.

Puis, ils changèrent de sujet en s’intéressant aux équipes déjà arrivées. L’équipe de Suna était arrivé la première six heures seulement après le début des épreuves et le leader de ce groupe était arrivé sans la moindre tâche ou égratignure, c’était un exploit dont peu de personnes pouvaient se vanter même parmi les Juníns. La seconde était l’équipe de Kurenaï ce qui emplit de fierté la Junin responsable de l’équipe. Il est vrai qu’ils étaient taillés pour ce genre d’épreuve avec un Inuzuka et un Aburame parmi eux et la présence d’une Hyûga leur donnait un avantage supplémentaire si besoin est pour se déplacer sans danger. Bref, ce n’était pas une surprise qu’ils réussissent par contre, le fait qu’ils l’aient fait en si peu de temps était un petit exploit. Puis, il avait fallu attendre deux jours pour voir l’arrivée de l’équipe de Gaï, évidemment ce dernier ne put s’empêcher de charrier Kakashi et Asuma mais ces derniers lui rappelèrent que deux équipes de débutants l’avaient précédée et qu’il s’agissait d’une épreuve de survie et non de rapidité. Depuis plus rien, plus aucun signe de combats violents, ni d’autre arrivée de genin, l’épreuve devait prendre fin dans moins de six heures. C’est alors que Kurenaï décida d’aborder un sujet jusque-là évité :

 

-     Que faisait-il ici et maintenant ? (Elle n’avait pas besoin de préciser qui était le « il » dont elle parlait, ils le savaient tous)

-     … Kakashi, tu as encore pas mal de contact chez les anbus, tu es au courant de quelque chose ? (Pour une fois, Gaï était très sérieux)

-     Et bien… Je sais que deux anbus ont eu une altercation avec une équipe d’Oto qui se dirigeait vers l’Ouest… D’après l’un d’eux, Orochimaru est le chef de ce nouveau village caché au pays du Riz…

-     … Vers l’Ouest… c’est vague, il y a les pays du Vent, de la Terre, de la Pluie, de la Cascade et bien d’autres… (Kurenaï semblait assez perplexe face à cette révélation)

-     Hum, ont-ils faits des prisonniers ? (Asuma posait cette question en se disant que c’était peu probable vu les informations obtenues)

-     Oui, un et c’est un petit exploit car à deux contre quatre, ce n’était pas gagné. De plus, ils sont revenus blessés assez grièvement. Si un jour vous devez travailler avec On’Jin’ ne le prenez pas de haut malgré son âge car cet anbu a réussi à revenir de la frontière d’Oto avec un prisonnier immobilisé et son coéquipier inconscient en moins d’une nuit alors que lui-même était blessé. D’ailleurs, les médecins n’en revenaient pas qu’il soit toujours en vie mais il a quand même failli y passer à cause de la perte de sang. Bref, c’est un coup de force dont j’aurai été incapable et vous non plus.

-     Quel âge a-t-il pour que tu nous mettes en garde ainsi ? (Gaï semblait assez vexé que son jugement soit ainsi critiqué)

-     Je ne sais pas mais je dirais qu’il doit avoir l’âge de nos élèves.

 

Ses trois collègues étaient estomaqués et sceptiques. Cette révélation jeta un froid sur la petite assemblée de Juníns. Ils avaient du mal à imaginer l’un de leurs élèves à ce niveau alors qu’ils étaient déjà exceptionnels. Ils réfléchirent encore un instant pour tenter de savoir quel prodige pouvait avoir obtenu ce grade ou quel ninja était suffisamment petit et menu pour avoir l’air d’un gosse de douze ans mais rien. De plus, un tel ninja aurait été connu et charrié, hors il n’y avait pas de telles plaisanteries, donc :

 

-     Tu te fous de nous ?! Depuis, l’affaire Itachi et la paix retrouvée, aucun ninja n’a été autorisé à devenir genin avant ses douze ans ! Comment pourrait-il être déjà anbu alors qu’au mieux il est chunin ! (Gaï le prenait vraiment très mal)

-     Je ne sais pas mais c’est la description que m’ont faite Sakura et Sasuke. (Voyant ses collègues s’apprêter à le couper, il rajouta) Sakura fait des stages à l’hôpital pour devenir med-nin et elle l’a soigné jusqu’à l’arrivée de maître Hokage. Hihi ! D’ailleurs, elle s’est faite un peu réprimandée car elle a failli enlever le masque de l’anbu. (Il avait fini son explication avec un sourire que l’on devinait aisément et un ton un peu joyeux)

-     Elle a eu chaud… Bref… Si tu ne nous parles pas du prisonnier, je suppose que c’est parce que tu n’as pas de nouvelles ou que ça n’a rien donné. (Asuma alluma une cigarette pour mieux réfléchir à la situation)

-     Hn. (L’épouvantail appréciait vraiment discuter avec le fils du troisième, il était perspicace quand il le voulait)

-     Ah, désolé, je crois que mon équipe vient d’arriver, j’y vais ! (Et le barbu disparut dans un nuage de fumée)

-     Ton équipe a du être mise hors course par Orochimaru, désolé. (Kurenaï était sincèrement désolé pour les élèves de son collègue)

-     Vous ne devriez pas sous-estimer mes élèves. Je ne sais pas pour Sakura mais pour les deux autres je peux vous assurer que personne pas même un sannin ne les empêchera d’arriver ici, d’ailleurs (Sur ce, il disparut dans un nuage de fumée)

 

Kabuto et l’équipe 7 approchait enfin de la tour quand les équipiers de Kabuto apparurent en lui reprochant son retard. Naruto était soulagé de pouvoir enfin s’éloigner du traitre, il aurait aimé le tuer mais il ne pouvait rien faire, pour l’instant. Ils entrèrent enfin dans la salle de l’énigme mais là, le blond se rendit compte que sans les parchemins c’était impossible de la résoudre et encore moins d’invoquer Iruka. Mais un détail changeait dans la salle car il y avait un meuble avec trois emplacements bien définis. Ils s’approchèrent doucement et après l’avoir étudié, Sakura en vint à la conclusion que les emplacements étaient destinés aux médaillons et que chacun avait sa place. Sasuke supposa qu’il ne fallait pas se tromper sous peine de destruction des médaillons mal placés.

 

-     Voyons, voir dans le première encoche, il est marqué : sa force ne se limite pas à la terre. (Sakura était perplexe, Sasuke n’en menait pas large non plus et à leur plus grande surprise c’est Naruto qui trouva une solution)

-     Bah, c’est les crapauds ! (En voyant, l’air interrogatif de ses comparses, il ajouta énervé) Ils sont aussi à l’aise dans les eaux que sur la terre ferme !

-     « je le crois pas ! il sait se servir du gruyère qui lui sert de caboche ! il va neiger ou je vais perdre mes poils ! »

-     Le pire c’est qu’il a raison pour une fois ce baka ! (en effet, bien que le blond soit très puissant, il n’était pas une lumière en dehors de ça)

-     Le suivant, c’est : sa ténacité lui permet d’atteindre ses buts. C’est quoi ce chinois ? On dirait qu’il parle de moi. (lorsqu’il sentit des regards énervés sur sa nuque, Naruto se retourna et s’éloigna de quelques pas)

-     Baka ! bon, voyons voir… ça pourrait être les limaces, ça colle partout ces horreurs. (Les deux compagnons du sharingan se regardèrent avant de se retourner vers leur ami qui avait l’espace d’un instant oublié qu’il était un véritable glaçon) Quoi ?!

-     Rien, Sasuke-kun… Quelle est la dernière phrase ? (Sakura préféra ne pas faire de remarque et Naruto ne put s’empêcher de penser que quelque soient les époques, sa coéquipière passait toujours tout à l’Uchiwa)

-     Le dernier c’est : sa ruse lui permet de rouler ses adversaires. (Les deux intellectuels supposés du groupe étaient encore une fois perplexe mais Naruto s’exclama)

-     Trop facile ces énigmes franchement donc le premier crapaud, la seconde limace et le troisième serpent ! (souriait-il de toutes ses dents)

-     Expliques pour le troisième autrement que parce que l’on suppose que l’on a trouvé les deux premiers (le ton de la fleur n’inspirait pas confiance à Naruto qui se dépêcha de répondre)

-     Un serpent ça s’enroule autour de ses proies et je ne connais rien de plus vicieux, regarde cet enfoiré d’Orochimaru ! (dit-il en arborant un visage écœuré)

-     « BAKA ! ELLE NE LE CONNAIT PAS ! T’ES PAS BLOND POUR RIEN… » (mais contrairement à son bijuu, le jinchuriki ne se rendit pas compte de sa boulette)

-     Tu en parles comme si tu ne le connaissais, d’ailleurs que vous êtes vous dits quand tes clones étaient avec lui ? (le ton de Sasuke était assez cassant et inquisiteur, après tout lui et Naruto étaient devenus assez proches depuis que ce dernier habitait dans le quartier Uchiwa. Ce qui permettait au sharingan de savoir quand son énergumène de voisin lui cachait un truc)

-     « Je viens de faire THE BOULETTE ! j’aurai peut-être du dormir cette nuit… et celle d’avant aussi » Bah, j’sais pas… De toute façon, là j’ai besoin de dormir alors grouillons-nous de résoudre cette énigme puis dodo !

 

Bien que ces équipiers ne fussent pas convaincus, Naruto avait raison, il était temps d’en finir avec cette épreuve de dingue. Ils placèrent les médaillons comme convenu et ils entendirent des déclics qui firent apparaitre un rouleau. Ce dernier se déplia de lui-même puis il commença à fumer avant qu’un nuage de fumée n’apparaît dans une petite détonation qui fit sursauter les genins à cran. Lorsque le nuage se dissipa, c’est un Kakashi qui apparut à la surprise des trois genins et même de Naruto qui se rappelait que c’est Iruka qui était venu les voir la première fois. Toutefois, comme la première fois, le senseï leur fit un petit cours de philosophie sur les enseignements venants du troisième Hokage du village caché de la Feuille au pays du Feu. Enfin, le senseï les félicita d’être arrivés à la fin de l’épreuve mais en voyant l’état de Naruto, il marqua un temps. Le puissant ninja leur annonça alors que leurs qualifications étaient subordonnées à l’état de Naruto, si ce dernier n’était pas en état de combattre alors ils seraient tous les trois déclarés disqualifiés. Sur ces mots peu rassurants, il dirigea son équipe vers l’intérieur du complexe, indiquant après quelques portes et escaliers la direction aux deux genins à peu près en forme les salles de repos et ensuite il se dirigea avec Naruto vers un autre endroit.

En fait, il n’y avait pas à proprement parlé d’infirmerie mais Sarutobi avait envoyé un anbu médecin vers la tour avec son équipe. Ces derniers étaient là pour sécuriser les lieux à cause d’Orochimaru et aussi pour aller soigner Naruto. En effet, le vieux ninja se doutait que seul lui parmi tous les genins présents était assez puissant et imprévisible pour tenir tête à son ancien élève. Alors que Naruto pénétra dans la pièce, l’anbu effectua un jutsu pour insonoriser la pièce puis s’adressa à Naruto :

 

-     Bonjour, Naruto-san. (sa voix était assez froide mais pas agressive)

-     Allons ! Allons ! Neko-chan, ne sois pas si froide avec l’un des nôtres. (Kakashi souriait et avait pris un ton presque joyeux comme pour souligner l’ironie de sa demande)

-     Comment ça ? Vous êtes encore anbu senseï ?

-     « si c’était un piège, ce baka le foirait en beauté, il vient de se trahir ! »

-     Ah bon, ce petit genin. Vu son état j’ai des doutes ! (Alors que Naruto allait se jeter sur l’anbu, Kakashi l’attrapa et le maintint contre lui tout en répondant)

-     Crois moi ou pas mais ce petit genin, comme tu dis, a affronté et tenu tête à Orochimaru et au fait Naruto, qui a réalisé le jutsu de feu dont tout le monde parle ? (les dernières paroles avaient été prononcées avec le ton qui disait à Naruto que son senseï était très sérieux)

-     Ça ! C’est moi avec l’aide de Sasuke. (répondit le jinchuriki qui s’était calmé à cause de la douleur dans son bras droit)

 

Naruto fut surpris du silence qui suivit son annonce. Visiblement, les autres n’avaient pas menti, les effets du jutsu avaient dû être aperçus loin à la ronde. Mais, il ne pensait que son senseï et un anbu aient pu être impressionnés « dommage que je me sois évanoui à l’impact »

 

-     Arrête de te foutre de notre gueule le nain jaune ! C’était trop puissant pour être l’œuvre de simple genin !

-     Lâchez-moi senseï que je lui fasse ravaler ces paroles !

-     Neko arrêtes s’il te plait et Naruto explique moi sans l’écouter !

-     Par où commencer… bon, au début, je pensais arriver à décourager le serpent en le harcelant avec Sakura-chan et Sasuke mais ça n’a pas marché. Alors j’ai voulu mettre en œuvre un jutsu auquel je pense depuis un moment… Hum, vous énervez pas senseï… mais avec Sasuke… (Naruto hésitait à tout raconter, maitriser le rasengan d’accord mais le compléter de la sorte…)

-     Oui… quoi avec Sasuke ?

-     « ils ont faits les cochonneries de ton bouquin de pervers ! dommage qu’il n’entende pas, il serait par terre ! »

-     On a fusionné nos chakras et je les ai modelés sur la base du rasengan… hé … je l’ai appelé HITON : l’éclat de soleil ! cool hein ?... Senseï ?

 

Naruto ne supportait pas ce calme venant de Kakashi et encore moins de l’anbu. Ils ne le croyaient pas ou quoi ?! Le puissant ninja copieur finit par demander avec difficulté après avoir repris un tant soit peu ses esprits face à cette énorme révélation :

 

-     Tu… Tu… Tu as… Tu as réalisé un tel jutsu avec combien de chakra changé en natures feu et vent ?

-     Bah, c’était assez instable alors on a seulement pu mettre en tout… environ 20% de chakra dont on avait changé la nature, la grosse partie, les 80% quoi, restait du chakra pur.

-     Ce qui veut dire que vous n’étiez qu’à un cinquième de la puissance maximale dont vous êtes capables à l’heure actuelle… (Kakashi soufflé par l’étendue de sa surprise n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il fut coupé par Neko)

-     IMPOSSIBLE ! Cette tempête de feu ne peut pas être son œuvre ! (l’anbu ne voulait pas croire ça possible plus par fierté qu’autre chose)

-     Regardez mon bras droit, c’est avec lui que j’ai porté l’attaque manquée au passage, je dois l’avouer.

 

C’est alors que le blond enleva ses bandages et ce non sans ressentir de puissantes douleurs tout le long de son bras meurtri. Les chairs étaient soient déchirées, soient brûlées, ou encore les deux en même temps. Au niveau de la main, les brûlures étaient si sérieuses que mêmes les muscles étaient atteints, plus on remontait vers le cou moins c’était grave mais tout de même effrayant à voir à l’œil nu. Le blond répéta ce que Sakura lui avait expliqué lorsque cette dernière et Kabuto avait renouvelé les soins de Naruto la nuit précédente. Il raconta qu’elle avait retiré toutes les chairs infectées ou mortes du mieux qu’elle avait pu, qu’elle avait imprégné les bandages de plantes médicinales, qu’elle avait profité de l’inconscience du blond pour effectuer des saignées sur son bras afin d’évacuer le sang qui s’accumulait dans certaines zones. Plus le jinchuriki continuait son explication, plus ses deux auditeurs étaient choqués mais quand l’anbu commença à ausculter le blond, elle fut heureuse d’avoir un masque pour cacher son visage horrifiée. Elle avait du mal à croire que le gamin soit toujours debout avec un bras dans cet état, c’est alors qu’elle se rappela de la présence de Kyûbi dans le corps de son patient. Lorsqu’elle lui demanda s’il ressentait une intervention de Kyûbi, elle le vit se retourner vers son senseï avec un regard interrogateur, il ne devait pas s’attendre à ce qu’elle sache pour le bijuu.

 

-     En fait, vous allez pas le croire mais j’ai discuté avec Kyûbi…

-     QUOI !!!!!!! (hurlèrent en cœur les deux ninjas supérieurs)

-     DANS UN RÊVE ! Enfin, c’était super réaliste sauf que Kyûbi n’était pas un renard mais un puissant ninja qui avait l’apparence du Yondaïme… Enfin plus de cheveux et orange avec des yeux rouges…

-     « belle vrille baka ! si ça passe… »

-     Naruto… tu m’as fait peur… Un instant, j’ai cru que le sceau s’était affaibli au point que Kyûbi puisse te contacter directement…

-     Ça se serait dangereux ?

-     NARUTO ! IL S’AGIT DE KYÛBI-NO-YOHKÔ !

-     « je vois avec délectation que mon nom suffit toujours pour faire peur ! »

-     Bref, que t’a-t-il dit dans ce rêve ? (l’anbu essayait de reprendre ses esprits et l’initiative de la discussion)

-     Bon, je vous passe les menaces et autres insultes mais en gros il m’a dit que j’avais été inconscient et qu’il me soignerait car si je mourrais, il mourrait mais il me garderait juste en vie. Du coup, je me retrouve avec ce bras dans un état pitoyable et une putain de douleur !

-     Je vois, je pense surtout qu’il ne pouvait pas faire grand-chose de plus vu l’état de ton bras.

-     « maudite humaine ! je peux tout faire si j’en ai envie ! je suis le puissant Kyûbi-no-yohkô ! non mais ! »

 

Puis elle reprit son auscultation et ses soins pendant que Naruto continuait entre deux silences quand la douleur était trop forte. Les deux ninjas supérieurs étaient très impressionnés par la résistance à la souffrance dont faisait preuve le blond. Le récit aussi les impressionnait, il se demandait quelle était la véritable puissance de ce gamin. Finalement, Kakashi se dit qu’après tout il était le digne fils de son père, le Yondaïme Hokage ! Les soins de Neko permirent de diminuer la douleur et aussi de réparer les veines majeures du bras et de nettoyer le tout. Cependant le système circulatoire du chakra était encore très atteint et il faudrait aller à l’hôpital pour subir une intervention chirurgicale lourde et un plâtre au bras. Après un rapide regard, Kakashi comprit que ce n’est pas ça qui allait arrêter Naruto, il demanda à l’anbu d’aller faire son rapport auprès de maitre Hokage pendant que lui retournait avec Naruto aux côtés de son équipe en attendant la réunion à quinze heures. Cela laissait trois bonnes heures à son imprévisible élève pour manger un bon ramen et aussi se reposer un peu, l’épouvantail n’avait jamais vu le blond dans cet état, c’était… reposant.

 

Pendant ce temps, Kabuto faisait son rapport à Orochimaru mais ce dernier était assez déçu des résultats sauf sur un détail. L’ultime attaque de ses proies avait un sérieux revers. Le médecin lui avait rapporté avec minutie les dégâts subits tout en stipulant qu’il n’avait pas pu voir les dégâts initiaux mais seuls ceux encore présents cette nuit. Le serpent était rassuré mais aussi déçu qu’un tel jutsu soit destructeur pour l’exécutant, une telle puissance inutilisable sauf en dernier recours. Le sannin était tellement déçu qu’il ordonna à ses espions d’aller en phase finale pour obtenir davantage d’informations et aussi pour préparer la future attaque. Il précisa avant de disparaitre que cet ordre était destiné aux trois espions.

 

Toutes les équipes étaient réunis et en rang devant l’Hokage, les senseïs et tous les acteurs principaux de l’examen chunin. Naruto remarqua que comparé à la dernière fois, il ne manquait que l’équipe d’Oto. « Comme quoi, le destin avait prévu que ma génération domine les débats » Pendant que l’Hokage entame son discours sur le but réel de l’examen, le jinchuriki examinait les autres concurrents. Il dut bien admettre qu’il était le plus amoché, il espérait ne pas tomber sur un gros morceau car dans son état il ne pouvait utiliser que le taïjutsu et encore pas à fond. Lorsqu’il reporte son attention sur les orateurs, il remarque que c’est Hayate qui a commencé à prendre la parole pour expliquer les préliminaires et demande qui souhaite abandonner. A la plus grande surprise de Naruto, Kabuto ne semble pas disposé à s’arrêter là. « C’est quoi ce bordel ? » Mais il n’eut pas le temps de s’y attarder plus longuement car il entendit Sakura et Sasuke se disputer :

 

-     Sakura, arrêtes ça ! Je veux participer à cet examen et personne ne m’en empêchera, pas même toi ! (le ton de Sasuke reflétait son exaspération vis-à-vis de la fleur)

-     Mais toi et Naruto êtes en trop mauvais état pour continuer… (Sakura en pleurs fut coupé par le blond)

-     Sakura-chan, tu as oublié que je reviens de l’infirmerie et je suis pourtant devant toi… t’inquiètes, les médecins ne sont pas loin et franchement devenir chunin n’est pas notre priorité, n’est-ce pas Sasuke ? (Le jinchuriki avait fini avec un ton entendu et provocateur)

-     Tout à fait, suis-je fort ? C’est la question à laquelle on veut répondre tous les deux, le grade de chunin n’est pas important… J’ai hâte de t’affronter dans un duel sérieux.

 

Le cerisier s’avoua vaincu mais la peur et l’impuissance qu’elle ressentait à ce moment n’avaient jamais été aussi fortes. Elle ne comprenait pas que Naruto ai été autorisé à continuer dans son état et pourquoi ses camarades avaient une telle soif de puissance. Ils étaient déjà si puissants, décidément, elle ne les comprendrait jamais.

Puis, le tableau se découvrit et tous les regards se levèrent afin de savoir quel serait le premier combat préliminaire. Les noms défilaient puis enfin se figèrent pour laisser place à des murmures parmi les genins, les deux premiers combattants étaient réputés pour leur taïjutsu :

 

-     Premier combat : UCHIWA Sasuke contre INUZUKA Kiba

 

 

 

Désolé mais avant que vous ne quittiez cette page, j’aimerai pousser un coup de gueule

(ceux qui ont lu le chapitre 0 savent de quoi je parle)

Je viens de lire le chapitre 415 de Naruto et là je vois quoi, Sasukette qui envoie au tapis Hachibi avec un amaterasu… décevant, incohérent, inexplicable, etc. Bref, Kishimoto devient vraiment décevant, il a oublié que son manga s’appelle Naruto ou quoi ?!

 

Voilà désolé mais là, j’avais vraiment besoin de dire (d’écrire) ce que je pense de la tournure du manga. A l’avenir, j’essaierai de me contenter du chapitre 0 ou du forum mais c’est tout à fait exceptionnel. Pardon et à la semaine prochaine pour les trois premiers combats. Donc on se donne rendez-vous le 13 septembre 2008 pour la suite des aventures de Naruto.

 

BELNONM

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales