Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2287 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le pacte du Shinigami Auteur: belnonm Vue: 327163
[Publiée le: 2008-06-01]    [Mise à Jour: 2011-12-08]
13+  Signaler Général/Humour/Action-Aventure Commentaires : 527
Description:
Naruto grâce à un jutsu retourne dans le passé mais tout n'est pas clair pour lui, ses derniers souvenirs remontent à son combat avec Tobi. Il se retrouve dans son corps de gamin de 12 ans et va avoir la chance dont nous avons tous rêvé un jour, changez son passé pour améliorer le futur mais y arrivera-t-il?

Chapitre 4 : l'arc du pays des vagues commence
Chapitre 8 : l'arc est terminé!

Chapitre 11: l'arc des examens chunins commence!!
Chapitre 15: bienvenu dans la forêt de la mort!
Chapitre 16: Orochimaru (chapitre long)
Chapitre 21: Sortie de la forêt de la Mort.
Chapitre 23: début des combats préliminaires
Chapitre 25: les 3 derniers combats mémorables!! (chapitre extralong et aussi l'un de mes meilleurs il me semble)
Chapitre 28: Jiraya entre en scène
Chapitre 29: le tournoi final commence (Cadeau de Noël, c'est un double chapitre!)
Chapitre 34: La finale du tournoi
Chapitre 35&36: La bataille de Konoha
Chapitre 37: Tsunade prends les choses en main et promotions!!

C'est une fiction à 100% Naruto, elle suit l'évolution du manga en gardant les moments clefs, les personnages restent au plus près de leurs caractères. Cependant, il y aura des nouveautés pour vous tenir en haleine (nouvelles techniques, nouveaux combats, nouvelles relations, nouvelles missions...)
Petite fantaisie, Kyubi tiendra le rôle d'un spectateur extérieur qui voit tout ce que vois Naruto et parfois lâche quelques commentaires... purement démoniaques!

Une dernière chose, le chapitre 0 est mon fourre-tout où je pousse mes coups de gueules, coups de coeur ou autres trucs du genres mais aussi des conseils de lectures, de la pub pour les défis que je lance ici, etc...

JE SUIS DE RETOUR! Oui je sais on me croyait mort mais je suis de retour avec un nouveau chapitre et de nouvelles idées.


Bonne lecture
Crédits:
Bah comme d'hab, rien ne m'appartient à part certains pans de l'histoire, le reste c'est Kishimoto-sama. (Juste ici Sasuke super star, vous oubliez, il sera normalement puissant)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Le jutsu interdit pour tout recommencer.

[3446 mots]
Publié le: 2008-06-01
Mis à Jour: 2008-07-24
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

A perte de vue, un jeune ninja blond ne voyait rien d’autre que les flammes noires de l’Amaterasu, des kunaïs et autres shurikens plantés par ci par là. Il reconnait des formes qui ressemblent à des corps mais les jutsus  qui se sont déchainés dans cette vallée autrefois si paisible et sublime les ont rendus méconnaissables à part celui d’Akamaru. « Pardon mes amis, vous êtes morts par ma faute, je n’arrive pas à vouloir le tuer, pour la première fois de ma vie, je vais fuir, pardonnez-moi d’être aussi faible ! » C’est alors qu’il se mit à courir à perdre haleine pour s’éloigner de ce carnage où tant de ses amis sont morts de LEURS MAINS  mais bon sang, il n’arrivait pas à y croire. C’était peut-être un cauchemar ou un genjutsu mais non, impossible la douleur était bien trop réelle. Une seule et terrifiante conclusion : Ils sont tous morts, tués par cet abruti accompagné de sa clique ! Mais quel idiot celui-là, une vrai marionnette !! Pourquoi ne se rend-t-il pas compte de la situation !

 

« Il n’y a pas plus sourd que la personne qui refuse d’écouter. »

 

Ce proverbe n’est que trop vrai, le vieux Sandaïme avait raison. Que faire, je suis mal en plus là, certes ils ne sont pas non plus au mieux de leurs formes non plus mais je suis seul désormais... En plus, je me suis encore pris un chidori dans le poumon, décidément ! L’heure est peut-être venue de tous les rejoindre, qu’en pensez-vous Jiraya-shihan ?

 

« Un véritable ninja n’abandonne jamais, il peut tout endurer ! »

 

Mais là, c’est clair que je vais mourir à moins que… Dans un dernier effort le jinchuriki se concentra sur les imposantes grilles retenant le renard, sur cette salle si vaste et pourtant si petite comparé au prisonnier, sur cette lumière sombre et ce sol recouvert d’un liquide indéfinissable, puis :

 

-    Kyûbi ? T’es là ? (Naruto essayait de percevoir l’esprit du bijuu)

-    QUE ME VEUX-TU GAMIN ? TOUJOURS AUSSI FAIBLE, N’EST-CE PAS ? (Le renard se dressait fièrement derrière les imposantes grilles, son regard de braise braqué sur Naruto)

-    Ouais, mais dis-moi, t’as vraiment envie de tomber sous leurs contrôles ? Pour le roi des démons, tu ressembleras plus un gentil petit toutou obéissant… (Malgré sa fatigue apparente, le blond avait un sourire provocateur et espiègle)

-    COMMENT OSES-TU ?! (Sous le coup de l’injure, le renard expulsa une quantité phénoménale à travers les grilles en direction de l’importun !)

-    Je n’ose rien du tout mais eux… (Naruto avait du mal à respirer à cause de l’atmosphère oppressante, décidément le bijuu était très susceptible)

-    ET ALORS, QUE VEUX-TU ? NOUS SOMMES INCAPABLES DE LES AFFRONTER TOUS LES DEUX ! (On pouvait sentir une frustration et une colère sourde contenues tant bien que mal par l’être démoniaque)

-    Je me demandais… il n’existe pas un jutsu pour revenir dans le passé ? (Le jinchuriki avait baissé la tête car en fait, il n’y croyait plus, il ne pouvait plus y avoir d’espoir…)

-    SI… (Naruto releva si vite la tête que le renard crut que cette dernière allait se séparer du reste du corps) MAIS C’EST UN JUTSU INTERDIT MÊME POUR MOI !

-    Et alors, au point où on en est ! Je ne vois pas ce que l’on a à perdre ? (L’espoir était revenu et ce n’est pas une interdiction quel qu’elle soit qui allait lui retirer !)

-    PARLES POUR TOI GAMIN ! (Le bijuu semblait surpris par le regain de forme de son hôte)

-    Justement, c’est moi qui effectuerais le jutsu pas toi !

-    (Kyûbi-no-Yohkô avait fermé les yeux pour réfléchir à cette requête complètement folle, c’était là une preuve d’un grand trouble)

-    Alors ? Quel est le prix à payer ? Et dépêches-toi, ils peuvent nous tomber dessus à n’importe quel moment !

-    TRES BIEN GAMIN… (Le bijuu rouvrit les yeux et malgré ses doutes) LE PRIX A PAYER EST LE DOUBLE D’ANNEES EN MOINS SUR TON ESPERANCE DE VIE ET UNE PARTIE DE TA MEMOIRE ET DE TES CONNAISSANCES

-    Comment ça ? (Naruto arborait cet air d’ahuri qui rendait fou le démon qui cependant resta calme et se concentra sur ses explications)

-    METTONS QUE SI TU DEVAIS MOURIR DE VIEILLESSE A 80 ANS, QUE TU UTILISES CE JUTSU POUR RETOURNER DIX ANNEES EN ARRIERE, TA NOUVELLE ESPERANCE DE VIE SERAIT DE 60 ANS ! ALORS GAMIN, TOUJOURS DECIDE ?

-    OUI !! Je vais essayer de revenir au moment au l’équipe 7 a été formé, je devrais avoir le temps de sauver Sasuke de lui-même.

-    TU VEUX LE SAUVER ?! (cette réponse stupéfia le renard qui afficha un effarement peu commun) GAMIN… BON, FAISONS LE CALCUL, TU AS 16 ANS, CELA VEUT DIRE UN RETOUR DE QUATRE ANS, DONC UNE PERTE DE HUIT ANNEES, TU IMAGINES QUE SI TU DEVAIS MOURIR A 20 ANS, CE JUTSU TE TUERA ! NOUS TUERA !!

-    Et alors… VIVRE LIBRE OU MOURIR !! TOI COMME MOI SOMMES TROP FIERS POUR ACCEPTER AUTRE CHOSE !!!

-    AHAHAH ! T’AS RAISON GAMIN ! TIENS, PRENDS MA FORCE ET LA CONNAISSANCE NECESSAIRE !

 

C’est alors qu’une formidable puissance envahit Naruto ainsi que l’image du jutsu à effectuer, il était long, très long. « Le problème c’est qu’avec ce dégagement de puissance, les deux autres vont rappliquer, faut que je me dépêches ! » Il ne restait plus qu’une dizaine de signes lorsqu’un homme portant la tenue de l’Akatsuki apparut :

 

-    Et bien, baka ! Te voilà, enfin ! On va en finir maintenant ! Regardes-moi ! (Le ton était froid et claquait aux oreilles comme l’ordre d’un tyran sur un esclave)

-    C’est ça !... Adieux TEME !!!! NIMPÔ : L’ECHANGE DIVIN DE TEMPS

 

Et là, Naruto ressentit la douleur la plus intense, la plus fulgurante et la plus terrible de sa vie puis il disparut dans une  grande explosion de chakra et un nuage noir… NOIR ?!  Oui, un noir des plus ténébreux pour se retrouver dans un espace tout aussi obscure. Il se tenait devant un bureau en or gigantesque avec un siège fait d’un chakra rouge sang cristallisé parsemé de chakra noir, les murs de la salle avaient l’air d’être fait de nuages pourpres très foncés. En se retournant sur lui-même, Naruto aperçut qu’il se trouvait juste devant Kyûbi plus majestueux que jamais et en plus à la hauteur de ses yeux rouges alors que ce dernier avait récupéré sa taille originale. C’est alors qu’il remarqua qu’il était maintenu à cette hauteur grâce à une plateforme fait d’os plus blanc que la neige qui semblait lévité dans le vide comme par magie. Naruto se sentait insignifiant devant une telle démonstration de puissance :

 

-    Mais, je suis où ? là ! (Il avait demandé cela dans un murmure pour ne pas troubler le silence des lieux)

-    DEVANT LE TRIBUNAL UNIVERSEL, JE T’AVAIS DIT QUE CE JUTSU EST INTERDIT ! LE SHINIGAMI VA ARRIVER… (Le renard semblait calme et serein, ce qui était aux antipodes de ce à quoi était habitué son réceptacle)

-    MAIS QUI VOILA, KYÛBI-SAN ? ENCORE TOI ET ENCORE CE GAMIN ? (La voie semblait venir partout et nulle part à la fois, elle était puissante et noble quand enfin celui apparut derrière le bureau)

-    Bon… Bonjour… (Naruto était complètement terrifié par l’apparition du dieu de la mort)

-    MES RESPECTS SHINIGAMI-SAMA (Et pour la première fois de sa vie, Naruto put voir le bijuu montrer un respect sincère et aussi le voir s’incliner devant quelqu’un, le blond était sous le choc)

-    KYÛBI-NO-YOHKÔ, TU SAIS QUE TU N’AS PAS LE DROIT D’UTILISER CE JUTSU !! (La voix semblait un peu agacé mais toujours calme et terriblement puissante)

-    C’EST LE GAMIN QUI L’A UTILISE, SHINIGAMI-SAMA (Le renard avait repris une position digne et répondit de manière très respectueuse à son vis-à-vis)

-    EST-CE VRAI NARUTO-KUN ? POURQUOI ? (Le regard perçant du dieu de la mort sembla sonder l’âme de l’humain sous ses yeux)

-    Oui c’est moi, c’était ma seule option pour sauver tout le monde et peut-être même le monde lui-même… (la voix de Naruto était lasse et fatigué)

-    IL EST VRAI QUE CELA EST TA DESTINEE, NEANM…

-    Ma destinée ?! Encore cette fichue histoire de prophétie ! Mais bordel ! C’est quoi cette histoire ! (L’exaspération venait de faire faire à Naruto une terrible marque d’irrespect face à un être qui inspirait même de la considération à Kyûbi) « Oh ! la boulette »

-    SILENCE ! GAMIN, TU TE RAPPELLES DEVANT QUI TU TE TIENS !!! (Le renard était abasourdi par cette réaction et avait peur que l’être tout-puissant ne le prenne pas mal)

-    CE N’EST RIEN KYÛBI-SAN, J’OUBLIAIS QUE PERSONNE NE LUI A REVELE… QUELLE TRAGIQUE ERREUR ! ET ELLE VA SE REPETER… NARUTO ?! CONNAIS-TU LE PRIX A PAYER POUR UN HUMAIN POUR AVOIR UTILISER CE JUTSU ?

-    Oui, Shinigami-dono, une partie de mon espérance de vie et de mes connaissances. (Le blond avait décidé de bien peser ses mots et le ton qu’il employait)

-    ET MALGRE TOUT ? TU AS CHOISI D’USER DE CE JUTSU. BIEN, JE VAIS DONC ASPIRER LES 2500 JOURS ENVIRON QUE TU ME DOIS ET AUSSI UNE PARTIE DE TA MEMOIRE.

-    Pardon, Shinigami-dono mais cela veut dire que  je vais revenir à quel moment de ma vie ?

-    QUELQUES TEMPS AVANT QUE LE MORTEL UMINO IRUKA NE TE RETROUVES AVEC LE ROULEAU DES TECHNIQUES INTERDITES DE KONOHA

 

Cette contrepartie était gênante, il aurait eu besoin de garder toutes ses connaissances, ses techniques, ses pouvoirs, ses informations afin de ne pas faire d’erreurs et de pouvoir changer le futur pour un meilleur… Il risquait d’oublier des détails très importants comme le vrai rôle d’Itachi… De toutes façons, le jinchuriki n’avait pas tellement choix, il devait aller jusqu’au bout !

 

-    Bien, quelle partie de ma mémoire allez-vous prendre, Shinigami-dono ?

-    POUR COMMENCER, TU NE TE SOUVIENDRAS PAS ÊTRE VENU ICI, ENSUITE, J’AI DECIDE DE PRENDRE TA MEMOIRE LA PLUS RECENTE. TES DERNIERS SOUVENIRS SERONT CEUX DE TON PREMIER AFFRONTEMENT AVEC UCHIWA MADARA QUI RESTERA POUR TOI TOBI. ES-TU PRÊT A FINIR LE RITUEL ?

-    Pardon mais… comment ça finir le rituel et Kyûbi ?

-    C’EST TOI QUI A USE DU JUTSU, PAS LUI. DE TOUTE FACON, IL SAIT QU’IL N’A LE DROIT DE NE RIEN DIRE, N’EST-CE PAS ?

-    OUI, SHINIGAMI-SAMA. (Naruto crut apercevoir l’espace d’un instant une terreur sans nom traversée les yeux du démon)

-    BIEN, SACHES MORTEL QUE L’EXTRACTION D’UNE PARTIE DE TA VIE ET DE TES CONNAISSANCES N’EST PAS INDOLORE. DE PLUS, POUR REVENIR DANS LE PASSE, TU VAS DEVOIR SUBIR TOUTES LES SOUFFRANCES QUE TU AS SUBIT DEPUIS CE JOUR, COMMENCONS !

-    Bien

 

C’est alors que le dieu de la mort empoigna son imposant zanpakuto d’une blancheur virginale pour effectuer le rituel. Au moment où ce dernier transperça Naruto au niveau du cœur, une douleur encore plus effroyable que lors du jutsu interdit fut ressenti jusqu’au plus profond de l’âme de son âme par le jinchuriki. Le supplice était loin d’être passager, non pire que ça, cela s’intensifiait de seconde en seconde. Naruto hurlait comme un possédé, sa souffrance était telle qu’il se mit à pleurer, il appelait l’inconscience bienfaitrice de ses vœux mais cette dernière semblait lui être refusée.

Un détail pas du tout insignifiant dont son bourreau avait omis de lui préciser, c’est qu’il revivait TOUTES ses souffrances, et pas seulement les douleurs physiques. Le blond avait l’impression qu’il allait devenir fou mais il ne pouvait plus interrompre le rituel. Il devait aller jusqu’au bout pour fuir le présent et retourner dans le passé afin de changer toutes ces destinées brisées. Puis la douleur augmenta encore, il revivait un moment où le chakra de Kyûbi prenait l’emprise sur lui, il avait impression que chaque éléments de son être souffrait. Cette scène était si horrible que même Kyûbi se surpris à plaindre ce pauvre humain décidément trop naïf et trop pur pour le monde des shinobis. Puis, le rituel se stoppa, Naruto tomba par terre terrassé par la douleur et la fatigue, il n’avait plus conscience de ce qui se passait autour de lui.

 

-    TA VOLONTE EST IMPRESSIONNANTE. A BIENTÔT ENFANT DE LA PROPHETIE !

 

 

Naruto se réveilla dans la forêt de Konoha, près de la cabane qui était devenue l’un de ses refuges préférés. Sa tête le lançait, il était complètement épuisé, les idées embrumées. Il tenta de se lever et trébucha sur un rouleau posé par terre :

 

-    Mais ce rouleau ! C’est celui des techniques interdites… Mais, pourquoi je porte ces vieilles frusques ? Minute… Pas… Possible… Elles me vont au poil, elles devraient être trop petites ! C’est quoi ce bordel ! Kakashi-senseï ! Sakura-chan ! Oï ! Quelqu’un c’est Naruto ! Et il est où, cet enfoiré avec son masque orange !

-   

-    Bon, je ne vois qu’une seule explication mais ce n’est pas possible, je vais demander à ce sale renard, il doit savoir quelque chose… Kyûbi ?

 

Naruto tenta de se retrouver devant les grilles au plus vite mais à peine avait-il commencé à se concentrer que le renard l’attira à lui avec une telle force que le blond crut mourir l’âme déchirée par le renard ! Le blond étourdi était sur le dos devant la cage spirituelle :

 

-    GAMIN, J’ESPERE QUE T’AS PIGE QUE T’ES REVENU DANS LE PASSE !

-    Et merde, c’est bien ce que je pensais !... galère… (Le pauvre ninja était si las qu’il resta à terre devant le démon)

-    BAKA !!! TU AS L’OCCASION DE CHANGER LES CHOSES AVANT QU’ELLES NE DEGENERENT !!!

-    T’as raison, faut que je prévienne tout le monde !! (Un brin d’excitation filtrait dans ses paroles mais…)

-    SURTOUT PAS !! TU TE RAPPELLES COMMENT TE VOIENT LES GENS A CETTE EPOQUE ET EN PLUS ILS VONT TE PRENDRE POUR UN FOU !! PAS BESOIN QUE MA PRISON FINISSE ELLE-AUSSI EN PRISON !!

-    Je fais quoi alors ? rien ?

-    ET SI TU COMMENCAIS PAR APPRENDRE DE NOUVELLES TECHNIQUES ET AUSSI PAR TROUVER UN MOYEN CREDIBLE POUR NE PAS PASSER POUR UN FOU ET CHANGER LE FUTUR DE FACON EFFICACE !!

-    La réflexion plus tard ! Là, j’ai le rouleau, je vais en profiter !j’improviserai pour le reste ! ciao !

-    IL EST INSUPPORTABLE !! INARI-SAMA !! POURQUOI MOI ?

 

Naruto décida de regarder la seconde technique du rouleau, un déplacement éclair grâce au vent, une téléportation un peu particulière , parfait, après tout, il est d’affinité Futon. C’est parti pour l’apprentissage de FUTON : LE PAS DE FUJIN, * Fujin : le dieu du vent *. Après plusieurs essais qui mirent à mal le petit sous-bois en créant ici et là des cratères et des marques de glissades, il réussit à se déplacer… de 2 mètres.

 

-    Bon, je ne suis pas un dieu mais bon, je dois pouvoir faire mieux que ça quand même. Va encore falloir que j’améliore mon contrôle du chakra ! Pour la suite de l’entrainement, j’essaierai avec les clones. (Il était en sueurs et avait rendu plusieurs fois le contenu de son estomac, cette technique était vraiment violente, puis il vit Iruka…)

-    NA-RU-TOO !!! JE TE RETROUVE ENFIN !! (Le chûnin semblait à bout de souffle et de nerfs)

-    Ah ! Iruka-senseï ? qu’es-ce qu’il y a ?

-    « C’EST PAS VRAI, IL A DEJA OUBLIE QUE L’ON EST DANS LE PASSE ! »

-    COMMENT CA ? NARUTO, TU TE RENDS COMPTE QUE TU AS VOLE UN OBJET INTERDIT ?

-    Volé ? le rouleau ? Mais c’est Mizuki-senseï qui m’a dit de le prendre pour passer genin.

-    « QUEL ACTEUR !! EN MÊME TEMPS, IL A PASSE DES ANNEES A SE CACHER DERRIERE DES SOURIRES ET DES FANFARONNADES. »

-    Quoi ?... (le chûnin était surpris par cette réponse plus qu’inattendue !) Il s’est entrainé toute la soirée mais alors… Naruto ! Pousses-toi !

 

Iruka est alors blessé par des kunaïs venant de plus haut ! Il se retourna alors pour voir son ami Mizuki avec un rictus qu’il ne lui connaissait pas ! Il comprit alors ce dernier avait trompé Naruto mais il ne comprenait pas quel but. Naruto observait la scène et décida de jouer la comédie au maximum alors il demanda :

 

-    Mizuki-senseï ! Je peux savoir ce qui se passe ici ?!

-    Mais bien sûr ! Je t’ai roulé pour obtenir le rouleau et aussi m’offrir une occasion de te tuer ! (Le regard du professeur avait terrifié le Naruto de l’époque mais celui qui se tenait là avait connu bien pire !)

-    POURQUOI ??!! (Le blond essayait de pleurer mais sans succès) « pensez à un truc triste… Sasuke ! » (et les larmes perlèrent)

-    MIZUKI ! Sale traître ! C’est toi le vrai voleur ! (Le chûnin était choqué de l’attitude de son ami)

-    IRUKA-SENSEÏ ! il se passe quoi là !

-    Je vais te le dire Naruto, je vais tout te révéler !!

-    Non, arrêtes Mizuki !

-    Naruto ! tous les villageois sont tenus par un pacte et toi seul l’ignore !

-    Quoi ? mais… mais… (Le blond arrivait parfaitement à jouer l’incompréhension, à vrai dire il n’avait pas à forcer son talent)

-    « IL M’EPATE LA ! »

-    MIZUKI ! TAIS-TOI !!

-    NARUTO ! TU ES LE DEMON RENARD A NEUF QUEUES !! TU ES LE MONSTRE QUI A TUE LE YONDAÏME ET DETRUIT UNE PARTIE DU VILLAGE !!

-    Non

 

Le traitre avait été stoppé net dans sa folie par cette réponse calme de Naruto. En fait, un calme surréaliste venait de prendre place dans le sous-bois. Cette réaction surprenait beaucoup les chûnins qui ne voyaient le blond que comme une pile électrique, incapable de maitriser ses émotions.

 

-    …comment ça ? … non ?

-    Je ne suis pas ce monstre, C’EST IMPOSSIBLE !!

-    Réfléchis, c’est pour ça que tout le monde te rejettes ! (Finalement, le traitre pensait que sa réaction était dû au fait que le blond était l’idiot du village)

-    Non, Naruto, ne l’écoute pas !

-    MIZUKI-SENSEÏ ! Vous avez blessé Iruka-senseï, alors je suis peut-être ce monstre mais en attendant, le seul monstre ici, c’est vous ! ET JE VAIS VOUS ECLATER !!

-    Laisses-moi rire, toi le raté tu veux te battre avec moi un chûnin de grande expérience ? (La suffisance dans le ton du ninja blessa l’orgueil du blondinet)

-    Vous croyez que je vous ai attendu sans rien faire avec ce rouleau ? J’ai juste eu le temps d’apprendre une superbe technique… NIMPÔ : MULTICLONAGE SUPRA !!

-    C’est quoi tous ces clones ?! (Mizuki paniqua et son visage devint livide en s’apercevant de l’armée de Naruto qui l’entourait)

-    Ce… ne… sont… pas des illusions, incroyable !!

 

C’est alors que tous les clones se jetèrent sur Mizuki avec l’intention de lui faire vraiment très mal. Certes, il ne fallait pas tuer le traitre mais rien n’empêchait de s’acharner sur les points sensibles et extrêmement douloureux de l’anatomie humaine mais pas vitaux. Les clones ciblèrent donc leurs attaques sur la virilité du fourbe, frappèrent les articulations, les yeux, griffèrent aussi la peau qui avait le malheur d’être à découvert ! La victime de ce traitement croyait devenir complètement folle puis sombra dans l’inconscience et Naruto cessa son petit traitement.

 

Dans son vieux bureau enfumé par la pipe, le vieil Hokage observait le jeune étudiant grâce sa boule de cristal et sourit devant cette scène. Tout en se demandant comment Naruto avait réussi un tel exploit sans s’entrainer à cette technique alors qu’il ne maîtrise même pas la technique illusoire du clonage, à surveiller… Il décida sur ce d’attendre Naruto et Iruka dans son bureau.

 

-    bon, je pense qu’il faut ramener le rouleau et Mizuki au Sandaïme Hokage, Naruto.

-    Bien senseï, rien de plus facile avec quelques clones, c’est parti.

 

Sur ce, Naruto créa quatre clones pour porter le félon, un pour le rouleau et lui-même portait son senseï. Arrivé aux alentours du village, ils furent interceptés par des anbus qui les escortèrent auprès de l’Hokage. Arrivé devant ce dernier, ils embarquèrent Iruka, le traître et le rouleau et laissèrent Naruto en compagnie du chef du village.

 

-    Naruto, comment se fait-il que tu maitrises le multi-clonage alors que tu ne maitrises pas la technique illusoire du clonage ?

-    Je pense que c’est dû au fait que j’ai trop de chakra et que je n’arrive pas à le malaxer correctement (en tout cas, c’est ce que lui avait dit Kakashi lors d’un entrainement poussé)

-    Je vois, as-tu cru Mizuki ? (Le regard du vieil homme ne laissait rien transparaitre mais l’inquiétude le tenait)

-    Pourquoi m’aurait-il menti ? Et puis, ça explique tout

-    Bien mais tu n’as pas l’air surpris ?

-    Pas plus que ça en effet, je suis né ce jour maudit alors parfois je me disais qu’il devait y avoir un lien

-    « DECIDEMENT ! QUEL MENTEUR ! CE PETIT M’IMPRESSIONNE ! »

-    Bien, cependant tu ne dois en aucun cas le dire aux autres, on est d’accord ?

-    Oui, de toute façon, si je le disais, je serai encore plus mis à l’écart…

-    Je suis si désolé Naruto. Tu sais, j’ai beau avoir essayé d’expliquer que tu étais la prison de Kyûbi… Il n’y a pas plus sourd que celui qui refuse d’écouter…

-    Je sais… Merci pour tout jiji-sama

-    Tu peux rentrer, d’ici quelques jours tu seras affecté à une équipe de genins.

-    Bien, bonne nuit

-    Bonne nuit à toi aussi.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales