Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le pacte du Shinigami Auteur: belnonm Vue: 319780
[Publiée le: 2008-06-01]    [Mise à Jour: 2011-12-08]
13+  Signaler Général/Humour/Action-Aventure Commentaires : 527
Description:
Naruto grâce à un jutsu retourne dans le passé mais tout n'est pas clair pour lui, ses derniers souvenirs remontent à son combat avec Tobi. Il se retrouve dans son corps de gamin de 12 ans et va avoir la chance dont nous avons tous rêvé un jour, changez son passé pour améliorer le futur mais y arrivera-t-il?

Chapitre 4 : l'arc du pays des vagues commence
Chapitre 8 : l'arc est terminé!

Chapitre 11: l'arc des examens chunins commence!!
Chapitre 15: bienvenu dans la forêt de la mort!
Chapitre 16: Orochimaru (chapitre long)
Chapitre 21: Sortie de la forêt de la Mort.
Chapitre 23: début des combats préliminaires
Chapitre 25: les 3 derniers combats mémorables!! (chapitre extralong et aussi l'un de mes meilleurs il me semble)
Chapitre 28: Jiraya entre en scène
Chapitre 29: le tournoi final commence (Cadeau de Noël, c'est un double chapitre!)
Chapitre 34: La finale du tournoi
Chapitre 35&36: La bataille de Konoha
Chapitre 37: Tsunade prends les choses en main et promotions!!

C'est une fiction à 100% Naruto, elle suit l'évolution du manga en gardant les moments clefs, les personnages restent au plus près de leurs caractères. Cependant, il y aura des nouveautés pour vous tenir en haleine (nouvelles techniques, nouveaux combats, nouvelles relations, nouvelles missions...)
Petite fantaisie, Kyubi tiendra le rôle d'un spectateur extérieur qui voit tout ce que vois Naruto et parfois lâche quelques commentaires... purement démoniaques!

Une dernière chose, le chapitre 0 est mon fourre-tout où je pousse mes coups de gueules, coups de coeur ou autres trucs du genres mais aussi des conseils de lectures, de la pub pour les défis que je lance ici, etc...

JE SUIS DE RETOUR! Oui je sais on me croyait mort mais je suis de retour avec un nouveau chapitre et de nouvelles idées.


Bonne lecture
Crédits:
Bah comme d'hab, rien ne m'appartient à part certains pans de l'histoire, le reste c'est Kishimoto-sama. (Juste ici Sasuke super star, vous oubliez, il sera normalement puissant)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Le point de divergence

[4047 mots]
Publié le: 2009-10-04Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Salut, voici le chapitre du mois pour le pacte du Shinigami. J'espère que vous l'apprécierez mais soyez indulgent, j'ai eu beaucoup de mal à le sortir et j'ai beaucoup hésité sur la fin des combats. J'espère que la lecture restera fluide mais à vous de me le dire. Sur ce, bonne lecture.

 

 

Shikamaru et le clone arrivèrent enfin à un abri et furent heureux d’y voir leurs amis et plusieurs chunins montés la garde. Neji qui les avait repérés avait prévenu tout le monde, c’est donc tous les rookies hormis quatre qui accueillirent le feignant génialissime et la réplique du blond hyperactif. Ils furent de suite interrogés sur l’absence des autres. Voyant qu’Ino, Sakura et Hinata étaient plus qu’inquiètes, le Nara décida d’expliquer que le Naruto présent n’était qu’un clone qui le renseignait sur la situation de l’original. C’est ainsi qu’il savait que les autres avaient déjà récupéré Sasuke mais que Gaara s’était transformé. Toutes les personnes présentes se tournèrent vers les deux gigantesques créatures apparues peu avant l’arrivé du manipulateur des ombres. Il expliqua son embuscade à Ebisu responsable de la sécurité de cet abri. Ce dernier était impressionné, il allait en demander plus quand :   

« BOOM !!... BBBOOOOMMMMM !!! »

 

Lorsque les attaques de Shukaku, de Naruto et de Gamabunta entrèrent en collision, il y eu une première explosion qui produisit une boule de feu impressionnante et fit trembler les fortifications de Konoha les plus proches ainsi que les plus proches abris. Mais Ichibi venait tout juste de sortir et son attaque avait été désespérée, son action manquait cruellement de puissance. Au lieu de diminuer le jutsu de son adversaire, cela ne fit que le renforcer en puissance bien qu’il réduisit sa vitesse. En effet, Naruto, ses clones et Gamabunta avait mis un maximum de chakra dans leurs jutsus, d’ailleurs les clones s’évaporèrent de suite, Gamabunta respirait fort et Naruto sentait le chakra du renard parcourir ses veines.

Lorsque que finalement le sur-boosté Katon entra en collision avec le bijuu du sable, l’explosion fut encore plus puissante et surtout terrifiante, Naruto et son partenaire se sentir repoussé par le souffle et toutes les personnes dans un rayon de plusieurs kilomètres ressentirent l’explosion. Kiba, Shino et Sasuke transférèrent un maximum de chakra pour être sûr que le bouclier tienne. Aucun des trois n’arrivait à croire ce qu’ils voyaient, ce combat était tout simplement hors norme. Et quelque part dans l’esprit de l’Uchiwa, ce fut la démonstration de force de trop et l’idée de tuer Naruto commença à faire son chemin. Dans la barrière ninjutsu, Orochimaru ne put s’empêcher de froncer les sourcils, le jinchuriki devenait gênant, d’autant que Gaara et sa famille étaient censés capturer l’Uchiwa. Il allait devoir y mettre bonne ordre. Du côté des ninjas de Suna, voir Gaara ainsi repoussé hors de Konoha leur mis un coup au moral et plusieurs unités décidèrent de stopper leurs avances et d’attendre le résultat de ce combat stratégique. Si leur jinchuriki était vaincu alors ils n’avaient aucune chance de gagner et il faudrait fuir en quatrième vitesse.

Puis soudainement, Naruto qui avait les yeux fermés ne sentit plus rien, n’entendit plus rien. Troublé, il ouvrit les yeux pour se rendre compte que les couleurs avaient comme délaissé le monde, tout était gris, silencieux et… figé. La gigantesque boule de feu était totalement à l’arrêt comme sur une photo en noir et blanc. Le jinchuriki ne ressentait plus aucune chaleur, comme si la vie s’était arrêtée, l’impression que les rouages du temps s’étaient grippés.

 

-     Nous revoilà face à face, enfant de la prophétie. Tonna une voix que Naruto associa avec la mort mais aussi plus puissante que celle du renard.

-     Qu… Co… Euh… fut la seule réponse intelligible du blond complètement pris par surprise en cherchant frénétiquement la source.

-     Allons, allons ! Respires mortel !

 

C’est alors qu’apparu l’un des êtres ultimes de la création, l’incarnation de la mort, le Shinigami. Sa peau violâtre, ses yeux de ténèbres, ses habits d’un blanc pur et cette aura à la fois froide et écrasante. Dans sa main droite, Naruto aperçut ce qu’il assuma être un kodaïchi de la même pureté que ses habits. Ce fut trop pour le jeune shinobi qui s’évanouit, cependant contrairement à une certaine brunette, il ne tomba pas par terre. Sous le choc de sa situation, le blond n’avait pas remarqué qu’il était immobilisé en dessous de la ceinture et donc cloué sur place. L’être invoqué par Sandaïme soupira puis planta son zanpakuto au centre du sceau qui retient Kyûbi avant de le faire tourner comme une clef. Un vortex sombre apparut et en son centre, l’un des yeux du prisonnier.

 

-     Bonjour, Shinigami-sama. Salua prudemment le renard.

-     Hum. Salua d’un hochement de tête l’incarnation de la mort .L’as-tu ressenti aussi ?

-     Si vous parlez de cette perturbation, oui mais je n’arrive pas à la localiser. qu’est-ce ? avoua honnêtement le bijuu.

-     Le résultat d’une de mes erreurs, j’ai sous-estimé le pouvoir de ces humains. Répondit en fronçant ses sourcils le puissant dieu.

-     Je ne comprends pas ? la surprise évidente dans la voix

-     Humf… Réveillons le garçon avant toute chose.

 

Il fallut quelques instants à Naruto pour être suffisamment calme et enfin être apte à écouter et comprendre le Shinigami. Ce dernier expliqua qu’il avait profité d’être invoqué par le vieil homme afin de corriger certains détails. L’un de ses détails était le fait que Naruto avait en lui des souvenirs que le dieu de la mort lui avait pris pour payement. Le jinchuriki et son bijuu n’étaient pas du tout rassurés car le ton employé était clairement menaçant. L’autre détail est qu’au même moment où le blond récupérait ses souvenirs, Tsunade en récupéra aussi via le médaillon de son grand-père. A la mention du collier du Shodaïme, on pouvait sentir un certain agacement, ne sachant vers qui était destiné cette frustration, ni Kyûbi et encore moi Naruto ne préféra en faire la remarque. Et enfin, dernier détail mais qui relie tous les autres, cette marque démoniaque donnée par Orochimaru et modifié par le pouvoir du dieu de la mort. Naruto à ce moment précis se sentait vraiment, vraiment insignifiant, ridiculement insignifiant. Après que le dieu se soit repris, il décida d’annoncer sa décision.

 

-     très bien mortel. Je vais juste te reprendre tes souvenirs illégaux. Après tout, tu n’y es pour rien. Et puis, Orochimaru est sur le point de mourir alors je me sens de bonne humeur.

-     Pardon mais la dernière fois, il s’est enfui, non ?

-     Jiraya est présent avec le Sandaïme qui m’a invoqué afin de reprendre les âmes des deux premiers Hokages et de son élève en échange de son âme.

-     Pardon Shinigami-sama mais ce n’est pas encore sûr à 100%.

-     … C’est vrai.

 

Naruto était triste mais c’était la mort que voulaient les ninjas de la trempe des Hokages ou de Jiraya. Naruto était aussi ravi que le serpent soit quasiment condamné cette fois. Sasuke ne déserterait donc pas car personne ne viendrait lui souffler l’idée dans l’oreille ni lui offrir plus de pouvoir. Le puissant Shinigami décida que c’était l’heure et rappela à Kyûbi de tenir sa langue en précisant que Naruto ne se rappellerait pas cette discussion, ni d’avoir eu ses souvenirs illégaux. Avant de partir, il modifia de façon indétectable le sceau afin de s’assurer que cela ne se reproduise pas à l’avenir. Concernant Tsunade, il décida de laisser passer, changer les souvenirs de la sannin lui apporterait plus de problèmes que de solutions.

Lorsque l’écoulement du temps reprit normalement, Naruto sentit une sorte de pincement à la tête mais mis cela sur le compte de l’utilisation massive de chakra pour ses trois jutsus et la fatigue accumulée depuis le début de la journée. Il attendit que la fumée se disperse avec appréhension, il espérait que Gaara était toujours en vie. Lorsqu’enfin, il put voir Ichibi, Gamabunta, Kyûbi et lui-même ne purent s’empêcher de sourire. « Ah ! regardez-moi cet idiot ! transformez en statue de verre ! Buah ! hahaha ! buah !! » Devant eux, se dressait un spectacle des plus comiques, Ichibi avait ses bras et le bas du corps vitrifié. Naruto piocha six kunaïs rouges sang avec des parchemins entourés autour et en plaça trois dans chaque main. Il croisa les bras puis se concentra pour les imbiber de chakra Fuuton pour son prochain mouvement. Il décroisa violemment les bras et les six projectiles mortels filèrent à grande vitesse vers leur cible. Le jinchuriki se concentra ensuite sur ses armes et lorsqu’il les vit s’enfoncer dans le Tanuki, il porta ce qu’il savait être le coup de grâce :

 

« fuuin no jutsu : les larmes de kyûbi ! »

 

Naruto avait utilisé le chakra de Kyûbi pour réaliser les parchemins explosifs avancés qu’étaient les sceaux du déchainement. Déjà qu’avec du chakra ordinaire, le résultat est… décoiffant, le chakra du bijuu plus lourd, plus dense, plus destructeur et plus explosif rendit l’effet de ce Fuuin tout simplement titanesque ! Le milieu du corps d’Ichibi fut pulvérisé, ce qui permit au sable de son corps d’éteindre le départ d’incendie autour. « ça ! c’est ce que j’appelle un parchemin explosif ! » Gamabunta y vit de suite une ouverture et se lança à l’attaque juste après avoir lancé deux Suiton : Bombes aqueuses, il s’empara de son épée et trancha la tête d’un bijuu du sable complètement déboussolé et affaibli. A peine, la tête de Shukaku toucha le sol que le roi des crapauds ordonna à Naruto d’aller réveiller Gaara avant qu’Ichibi ne se reprenne et reconstruise son corps. Mais ce dernier aperçut le blond se diriger vers Gaara et essaya de littéralement l’embrocher avec des piques de sables. L’une d’entre elles transperça l’épaule gauche de Naruto avant que ce dernier n’utilise l’un de ses poignards américains pour découper toutes les pointes meurtrières. Lorsqu’enfin, il se trouva à portée de Gaara, il n’hésita pas un seul instant et décocha un puissant coup de pied à son ami. La chance fut de son côté car non seulement cela le réveilla mais aussi le sépara d’Ichibi qui se dissolvait en laissant un dernier cri de désespoir. Le jinchuriki de Kyûbi se lança directement vers le roux et allongea son poignard avec son affinité Futon pour en faire une sorte d’épée et placer la pointe au niveau du cœur de son ami. Le combat était terminé.

Dans les abris, c’était la panique, un bijuu venait de faire son apparition aux portes de Konoha et plusieurs villageois commencèrent à dire que c’était la faute de Naruto. Ce dernier devait l’avoir appelé pour l’aider à détruire leur maison, s’ils survivaient, ils réclameraient la tête du Kyûbi. Mais dans un de ses abris, la situation différa légèrement. Sûr, certains idiots commencèrent eux aussi à calomnier le pauvre jinchuriki de Kyûbi mais ils furent remis à leurs places par les amis de ce dernier et aussi par le fait que l’un des clones de Naruto était présent. Les plus véhéments crièrent à la déception et à la mascarade mais se turent lorsque tous les autres ninjas présents leur ordonnèrent de se taire sous peine d’application du serment. Cela laissa les plus jeunes confus, de quoi parlaient-ils tous ?

Shikamaru lui était maintenant sûr que Naruto et Gaara étaient des jinchurikis et cela le mis dans une colère noire. A tel point que lorsqu’il regardait les détracteurs de son ami, il ne pouvait s’empêcher de laisser inconsciemment s’échapper des intentions meurtrières. Puis se reprenant, il demanda à Ebisu de faire circuler l’information comme quoi Naruto se battait contre le bijuu afin d’éviter une future crise. Au fond de lui, il se demandait si cela suffirait, il avait un sérieux doute accompagné de nausées face à ce visage de Konoha. C’est à ce moment qu’un crapaud de la taille d’un homme avec une limace sur le dos apparurent devant quasiment tous les abris. Les invocations firent donc passées le message du Nara et les limaces soignèrent les blessés, ou du moins servirent de médium entre le blessé et Tsunade restée à la tour au centre d’un sceau spécifiquement créé pour ce genre de situation.

Alors que le combat entre les deux jinchurikis était arrivé à son terme, le Sandaïme avait profité des premières explosions pour s’emparer des âmes de ses senseïs, les clones de Jiraya prévenant toute intervention d’Orochimaru. C’est les yeux plein de larmes et de regrets qu’il écouta leurs excuses. Dans son esprit, c’était à lui de s’excuser, il condamnait ses maîtres à une éternité de douleur dans l’estomac du Shinigami car il n’avait pas arrêté son élève dix ans plus tôt. Jiraya voyant que sa protection n’était plus nécessaire fonça vers son ancien ami, l’Hokage juste derrière lui. Orochimaru fut surpris de voir ses marionnettes infernales disparaître mais son expérience des combats prévint le fait qu’il baisse sa garde avec encore deux puissants adversaires. Il esquiva la première attaque de Jiraya et se servit de ce dernier pour cacher sa propre attaque contre Sarutobi avec son épée Kusanagi qui repoussa et transperça le vieil Hokage jusqu’à un arbre. Mais au moment où il vit l’épée, Sarutobi lança Enma sous sa forme de bâton vers son ancien élève. Ce dernier répliqua en emprisonnant le vieux singe avec des serpents.

Il ne restait à présent plus que les deux anciens amis face à face pour décider de l’issue de ce combat. Au moment où le sannin aux serpents allait railler son adversaire, deux petits crapauds apparurent près du cube. Il les reconnut de suite, les anciens du clan Gama, si Jiraya parvenait à les invoquer alors il pourrait passer en mode sennin. Cependant, le serpent savait que son ancien équipier avait besoin de temps pour préparer cette invocation particulière, alors il s’engagea dans un furieux combat au corps à corps. Jiraya était plus fort dans ce domaine mais il était blessé par ses combats contre les précédents Hokages et il avait un corps vieux de 50 ans. Ce n’était pas le cas du sannin renégat qui en profita pleinement. Ce dont ce dernier ne se doutait pas, c’est qu’il affrontait un clone terreux. Pendant ce temps, le véritable Jiraya se cachait dans un arbre et se préparait à invoquer les deux vieux crapauds le plus discrètement possible, ce qui prolongeait encore plus l’activation du mode sennin.

L’activation du mode arriva à point nommé car au même moment, Orochimaru venait de se débarrasser du clone. Le sannin déchu jura entre ses dents et s’empara de nouveau de son épée, libérant ainsi son ancien senseï mais terriblement affaibli et sur le point de mourir. Jiraya apparut alors devant son ancien meilleur ami, le combat fut à sens unique, le gamasennin surpassait l’hebisannin en taïjutsu et ninjutsu. La garde d’Orochimaru commença à paniquer, leur maître était mal mené et ils ne savaient pas quoi faire. Finalement, Jiraya décida de porter le coup de grâce et prépara un « TCHO OODAMA RASENGAN » et fonça directement vers son ennemi, ce dernier invoqua juste à temps un simple « RASHOUMON ». L’impact entre le puissant rempart et le rasengan le plus puissant possible fut impressionnant mais lorsque Sakon remarqua que le rempart céda et que l’attaque allait percuter Orochimaru, il brisa sa concentration pour détruire la barrière. Celle-ci s’effaça juste un instant avant que le traitre ne puisse être tué par sa propre barrière.  

Dans l’arène, les junins des trois villages s’affrontaient mais jusque-là, les deux camps restaient sur un équilibre précaire. Aucun ne prenant le dessus sur l’autre camp jusqu’à ce qu’une explosion fasse rage à l’intérieur de la barrière ninjutsu. Puis une boule de lumière se cracha en plein milieu de l’aire de combat soulevant un impressionnant nuage de poussière. Les deux camps se retirèrent et attendirent de savoir ce qu’il passait. Pendant ce temps, les anbus se dirigèrent vers le Sandaïme et les quatre du Son se déplacèrent auprès de leur maître. Lorsqu’enfin la vue se dégagea, tous furent surpris de voir Orochimaru à terre au creux d’un impressionnant cratère et plutôt mal en point avec sa garde personnelle en position défensive. Kabuto ne perdit pas un instant et vint aux côtés au maître d’Otogakure no Satô et commença soigner le puissant Sannin. Les autres ninjas du Son suivirent l’exemple du Quatuor du Son au même moment où Jiraya atterrit au bord du cratère devant les ninjas de la Feuille.

Pendant ce temps, Shino fut certain que la voie était libre lorsque le crapaud géant retourna d’où il venait. Il informa ses trois compagnons qu’ils pouvaient arrêter d’alimenter le bouclier. Une fois cela fait, Akamaru les guida vers Naruto. Kiba était toujours secoué par le combat dont il avait été témoin. Il se posait milles questions dans sa tête mais toutes pour l’instant étaient sans réponse. Shino essayait d’analyser le plus logiquement et calmement les derniers évènements mais certains faits concernant son ami bruyant ne concordait pas avec ce qu’il savait ou croyait savoir. Bien que les membres de l’équipe huit étaient plus ou moins dans une stupeur calme et silencieuse, Sasuke lui fulminait, lui aussi se posait des questions mais beaucoup moins objectives ou saines. Il se demandait si Kakashi jouait les favoris avec Naruto, si Konoha faisait en sorte de réduire son évolution et sa quête de puissance. Devait-il accepter l’offre d’Orochimaru ?

Alors que les alliés de Naruto se dirigeaient vers ce dernier, Temari et Kankurô apparurent à quelques pas de lui, ils n’étaient pas menaçants. Après tout, ils se tenaient devant le garçon qui avait soumis leur petit frère qu’ils croyaient invincible, c’est la peur au ventre qu’ils se présentaient devant leur ennemi. C’est à ce moment que Naruto prit la parole :

 

-     Êtes-vous là pour m’affronter ou pour récupérer votre petit frère ? questionna avec la voix la plus neutre dont il était capable Naruto.

-     « Hum… cette odeur… ils sont terrifiés ! Quelle odeur délectable ! » s’enivra le puissant renard.

-     Pourquoi me sauveraient-ils ? Ils me haïssent. Répondit de façon monocorde le jinchuriki vaincu.

-     la réponse de son petit frère fit mal à Temari et Kankurô plus qu’ils ne l’auraient imaginé mais après tout les liens du sang sont puissants.

-     Alors ? redemanda Naruto en ignorant complètement le commentaire de son frère de fardeau.

-     « AHAH ! c’est ça trembléz devant ma puissance ! » Le bijuu était tenté d’essayer d’activer la marque démoniaque pour forcer son porteur à être impitoyable mais l’expérience serait davantage frustrante qu’enivrante.

-     … Pitié… Ne fais pas de mal à mon otouto. Plaida la blonde des sables avec la peur au ventre.

-     No…Nous partirons de…De suite ! Hein Tem ? bégaya le marionnettiste qui se sentait de moins en moins à l’aise sous les yeux profonds du jinchuriki de Kyûbi.

-     Bonne réponse. Prenez votre frère et comportez vous comme une véritable famille. Gaara. Comme j’ai gagné, cela veut dire que j’ai raison et que tu te dois d’essayer de suivre mon exemple et devenir un protecteur. C’est ce que l’on avait convenu l’autre soir sur le mont Hokage. Déclara-t-il avec un grand sourire sous les yeux exorbités de la sœur et du frère de Gaara.

-     « Encore et toujours ces idéaux écœurants, je crois que je vais vomir ! » ne put s’empêcher de penser Kyûbi

-     … Bien… répondit après un moment le roux. Après tout, Naruto était comme lui, tout aussi seul à une époque mais plus maintenant. Et Gaara avait envie de sortir de la solitude.

-     Dans ce cas. Naruto résorba son épée de vent puis alla se caler contre un arbre. Fuyez.

-     Merci. Répondit du fond du cœur Temari en se dirigeant avec le frère cadet récupérer le benjamin.

 

C’est à ce moment qu’apparurent les autres, Sasuke souhaitait tuer les trois ninjas de Suna afin d’évacuer un peu de sa frustration mais Naruto l’arrêta. Kiba et Shino aidèrent leur ami en plaçant ses bras par-dessus leurs épaules et ensuite se dirigèrent vers l’abri le plus proche. Le membre le plus réfléchi de cette petite expédition remarqua que le blond était à la limite de la conscience et que ses nombreuses blessures étaient toutes dangereuses et réclamaient des soins immédiats. Le jinchuriki de Konoha tomba dans l’inconscience après dix minutes de mouvement et qu’un signal fut lancé, un nuage noir.

A Konoha, les ninjas de Sunagakure no Satô se tournèrent vers Baki pour savoir que faire, ce dernier était de plus en plus tenté de sonner la retraite car il était pour lui hors de question d’affronter Jiraya en mode ermite ! Il faisait partie des rares ninjas à avoir eu un aperçu de la puissance du dresseur de crapauds à pleine puissance et il savait qu’il serait suicidaire de se lancer du mauvais côté de la bataille face à cette force de la nature personnifiée. Son salut vint avec l’apparition d’un nuage noir, le signal de la défaite de Gaara. De plus, si l’apparition de Jiraya et la défaite de Gaara ne suffisaient pas, il aperçut du coin de l’œil des limaces, la seule conclusion possible, Sannin no Tsunade était aussi présente contre toute attente. Le choix s’imposa de lui-même, il fallait réduire les pertes et retourner à Suna en ordre de bataille. Il jeta un dernier coup d’œil à l’arène et la situation actuelle puis donna le signal du départ. Suna se retirait de la bataille, vaincu et affaibli, les lendemains allaient être difficiles et une reddition totale semblait être la meilleure solution possible pour son village.

Lorsque les défenseurs observèrent le retrait de leurs ex-alliés, ils furent soulager et se concentrèrent pour exterminer la menace restante d’Oto. Partout ce fut les mêmes scènes de ninjas du Son complètement encerclés puis massacrés par les troupes de la Feuille secondés par les crapauds et les limaces. Dans l’arène, les ninjas de Konoha encerclèrent leurs derniers ennemis au moment où le Sandaïme apparut le souffle court, les mouvements moins gracieux qu’il y a encore peu de temps, il avait déjà un pied dans la tombe. Kabuto avait compris depuis un moment déjà que son maître était vaincu, il était certes encore en vie mais à peine. Ces blessures étaient mortelles et il n’avait pas le temps de toutes les soigner. Il décida de passer au plan B, voir il s’agissait peut-être même du plan S comme Secret. Les lendemains allaient être difficiles, cela au moins était certain. Ses pensées furent interrompues par l’assaut final des troupes de Konoha sur cette poche d’envahisseurs. Le Quatuor du Son avait déjà activé leurs sceaux maudit au niveau 1 et se préparaient à passer au niveau 2 pour faire face à Jiraya mais personne n’était préparer à l’assaut éclair du Sandaïme sur Kabuto pour l’écarter de sa cible, Orochimaru. Jiraya décida de couvrir son maître pendant qu’il terminait le rituel, après tout, son âme était déjà aux deux tiers dans l’estomac du Shinigami, il ne lui restait plus que quelques instants à vivre, autant qu’il ait la satisfaction d’emporter le traitre avec lui dans l’estomac du dieu de la mort. Le bras droit du serpent décida de fuir et signala au quatuor que c’était fini et qu’il fallait désormais fuir pour survivre pendant que le reste d’Oto se faisait gentiment massacré. Les cinq disparurent en utilisant une technique de déplacement instantané ou de téléportation, peu importe le résultat restait le même, ils fuirent en laissant leurs alliés se faire tailler en pièces. Soudain, toute l’arène fut silencieuse et Sarutobi prit pour la dernière fois la parole :

 

-     Jiraya ? appela faiblement le vieil Hokage.

-     Oui, senseï ? s’approcha puis se mit à genoux son plus fidèle élève.

-     Dis-lui qui il est. Il le mérite, il s’est montré digne de ton élève. Regarda tristement mais solennellement Sarutobi.

-     N’est-ce pas trop tôt ? s’enquit surpris Jiraya.

-     Non, j’ai même peur qu’il soit trop tard. La culpabilité, le regret et la peur se mêlaient à la fatigue dans la voix du puissant dirigeant.

-     Bien senseï. Compila le sannin.

-     Une dernière chose… souffla le Sandaïme

-     Oui… répondit les larmes aux yeux le cinquantenaire.

-     Dis-lui et aussi à ma famille que je suis… dé…solé et… fière… d’eux… tous... furent les dernières paroles d’un des plus grands hommes de l’histoire de Konohagakure no Satô.

-     Oh ! Senseï… se lamenta Jiraya en essayant de rester digne devant les autres ninjas de son village.

-     Hokage-sama !!! hurlèrent les ninjas désormais orphelin de leur leader suprême.

 

Plus loin, des ombres suivaient la tournure des événements et préparaient déjà des plans pour tirer profit de la situation actuelle. L’avenir leur semblait assez prometteur mais ils ne se précipiteraient pas à passer à l’action. Le couvert des ombres étaient bien trop utile pour l’instant mais ils savaient désormais que leurs heures viendraient et plus tôt qu’ils ne le pensaient même.

 

Commentaire de l'auteur Voilà, alors? Pas trop dur à lire, pas trop compliqué, est-ce que tout vous paraitre suffisamment plausible?
Bon, je pense que je vais encore 3 ou 4 chapitres avant de prendre une pause. On va dire que je vais finir cette fic ou du moins sa première partie cette année.
Sur ce merci de m'avoir lu et n'hésitez pas à me laissez des comms, à plus.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales