Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le dernier Uchiwa Auteur: tari59 Vue: 18097
[Publiée le: 2007-04-30]    [Mise à Jour: 2009-01-14]
13+  Signaler Général/Romance Commentaires : 392
Description:
Dans un Univers alternatif impossible de situer dans le temps,ils tentent tous deux de faire honneur à leur façon à leur famille.
A la demande d'une lectrice je réactive cette histoire qui est totalement mal construite mais je suis très heureuse qu'une personne souhaite la relire...alors voilà pour toi! Bonne lecture!
Suite...?!

Couple: Sasuke/sakura, Naruto/Hinata,Tenten/Neji,Ino/Shika

Nouveau chapitre en ligne n°17
Crédits:
ce ne sont mes personnages.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 14: La fuite

[5350 mots]
Publié le: 2007-08-11Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)


KIKOU les gens, je suis de retour! Je tiens à dire j'ai eut du mal pour ce chap ensuite j'ai quelques soucis...bref on s'en fou, Enjoy!!!

Au fait j'ai remis le net à mes frais (snif!snif!) mais mes parents ont promit de payé les premières factures parcque là je suis hs mdr!!!


Merci pour vos commm!!!!!Desolé de pas y répondre mais j'ai pas trop le temps gomen!!!


Chapitre 14: La fuite


Une semaine, çela faisait plus d'une semaine qu'elle était enfermée dans ce vieux manoir, réduit à l'esclavage par cette vieille femme responsable de tous ses malheurs.

Chaque minute, chaque seconde, elle pensait à un moyen de s'enfuire mais toutes les portes étaient fermées à clef, pas moyen de faire un pas sans être épier, la vieille femme prenait toutes les précautions pour ne pas voir sa future belle fille fuguée.

Le seul point positif pour Sakura, si on pouvait en en trouver un dans une pareil situation, était que Yolan, travaillant comme soldat au service du conseiller Orochimaru, avait été appelé pour une mission, du coup leur mariage avait été reporté.
Ces journées se passaient à travailler pour sa belle mère dans les tâches ménagères, cuisiner, elle prétendait que c'était ainsi quon préparait une jeune fille à devenir une bonne épouse.


Sakura ne cessait de penser à ses parents retenus prisonniers, elle était impuisante, voilà au moins une heure qu'elle cirer ce plancher mais elle aurait pu encore y rester des heures que ça ne changerait rien, il resterait toujours aussi sombre.

Sakura detestait l'endroit où elle était retenu prisonnière, les Young possédait un immense manoir
situé sur la pointe d'une grande falaise, la demeure appartenait à la famille Young depuis des siècles, ce qui expliquait l'état désastreux dans lequel se trouver le manoir, sombre et sinistre, cela dit Sakura reconnaissait bien le caractère des propriétaires en cette demeure.

De plus il y faisait tellement froid, les seules piéces rechauffées étaient les chambres de la mère et du fils, et comme si ça ne suffisait pas la mère obligée Sakura à porter un vêtement qui ne la protegé guère du froid.

C'était une simple robe blanche sans manche, lui arrivant à mi-mollet le, le tissu était très fin, elle ne pouvait s'empêchait de frisonner.

Elle attacha négligeament ses cheveux en un chignon sans prendre la peine de soulever tous ses cheveux et continua à frotter énergiquement le sol, lorsqu'elle entendit des éclas de voix provenant du grand séjour, elle se releva difficilement à cause de ses crampes à force de rester accroupit, et avança sans faire de bruit à pied nus jusque la pièce d'où provenait les voix.

Elle se trouvait dans l'immense couloir du premier étage et se pencha sur la rampe des escalier d'où elle puvait appercevoir la grande pièce du séjour éclairée uniquement par un feu de cheminée.
Elle aperçut sa belle mère et Yolan qui apparement était revenu de sa mission, rien qu'à le voir Sakura commença à trembler légèrement.
La belle mère avait prévenu Sakura que dés qu'il reviendrait le mariage se fera et ce avant que Yolan ne soit rappeler en mission par Orochimaru.

Sakura tendit légèrement l'oreille pour entendre la conversation de la mère et du fils.

"- Pourquoi aussitôt, elle est ici maintenant , inutile de se presser! fit Yolan

- Comment ça inutile de se presser, je veux que tu épouses cette........fille et demain!

En attendant ça, Sakura mit une main sur sa bouche pour éviter au cri qu'elle gardait au fond de sa gorge de sortir.

"Non, pas demain, impossible...pensa Sakura"

- La seule raison pour laquelle cette fille me sera utile c'est en te donnant un fils, et le plus vite possible nous devons assurer ta descendance.

- Pourquoi faudrait-il que nous soyons marié, je peux le faire maintenant cet heritier, fit il avec un mauvais sourire.

"Quelle horreur, jamais de la vie, je ne porterais son enfant à ce...ce..ah mon Dieu..."sont les seuls pensées qui vinrent à l'esprit de Sakura.

Yolan avait déjà approcher la fille, il s'arrangeait à chaque fois pour se retrouver seul avec elle, ce sont là les plus mauvais souvenirs que Sakura avait dans cette maison, les fois où il l'avait embrassé de force, poser ses mains sur elle, elle ne comptait le nombre de douche qu'elle prenait pour enlever cette sensation, il n'avait pas été plus loin mais elle comprenait bien que tout ça n'était qu'une question de temps.


-Ecoute, cette fille est je dois l'admettre intelligente, elle a tenté de s'échapper je ne sais combien de fois, j'ai dû la faire surveiller personnelement par un garde, le seul moyen pour l'obliger à rester ici, est que quelque chose l'y contraint ou plutôt quelqu'un.

-Mais je pensais que tu la tenais déjà, avec ses parents?

- Je ne peux rien faire pour ses parents, je lui ai fait croire que s'il restait sage et qu'elle nous obéissait je ferais sortir de prison ses parents, mais je n'en ai aucune envie, de plus sachant que ces imbéciles ne pourront jamais me rendre l'argent qu'ils me doivent je ne vois pas pourquoi je leur permettrais de se promener librement!

- Mais tu aurais vraiment les moyens de les faire sortir, je veux dire si tu le voulais?

- A vrai dire, non. Ils sont entre les mains du conseiller Orochimaru et il n'est pas du genre clément avec ses prisonniers, même si je le lui demandais il ne les libérait pas.

- Je me suis rendu dans la prison de Tomak, je voulais narguer ces gentils Haruno, mais le gardien m'a dit qu'aucun prisonniers de ce nom n'était détenus dans la prison, j'ai vite compris en fait leur arrestation n'a pas été faite par le police de Konoha dirigée par le Roi même mais par....

-La police secréte d'Orochimaru, finit sa mère avec un léger rire, oui il semble que notre cher conseiller veuille utiliser les Haruno pour ses...petites expériences, je n'en sait pas plus.
De toute manière ils n'ont que ce qu'ils méritent, j'aurais pu les dénoncer à la police officielle mais je n'aurais pas eu autant de satisfaction, avec Orochimaru-sama je suis sur que nous n'entendrons plus parler d'eux.

- Mère tu es bien cruelle, fit son fils avec un mauvais sourire. J'ai entendu parler de "ces expériences", l'endroit où tout se déroule est tenu secret, je ne comprends d'ailleurs toujours pas pourquoi ça n'est pas venu aux oreilles du Roi?

- Peut-être est-il au courant, le Roi a été le disciple d'Orochimaru-sama après tout, avoir Sasuke-sama de notre côté ne peut que nous être bénefique surtout avec ce maudit Uzumaki qui ne cesse de mettre le nez dans nos affaires pour ruiner notre famille, s'énérva-t-elle.

- Tant qu'Orochimaru-sama posséde une influence sur notre Seigneur, il ne faut pas le craindre.

- Mmm.....peut-être ne faut-il pas le craindre mais ne le sous-estime pas non plus, le jour où nous seront enfin en paix sera le jour de la nomination d'Orochimaru en tant que Grand Conseiller, la nomination est proche d'ailleurs.

- Orochimaru-sama assure qu'il obtiendra ce titre, faisons lui confiance, jusqu'ici il ne nous a jamais deçu! souria-t-il."

Sakura était effondré par toutes ses nouvelles, ses parents détenus on ne sait où, dans les mains de ce serpent, leur faisant des choses sont la jeune fille s'interdissait de penser.
Elle serra les poings, des larmes coulant le long de ses joues, elle tenta de reculer d'un pas à l'arriére mais ses jambes ne la soutenaient plus, elle s'effondra sur le sol.
Ses mains sur le visages elle laissa les larmes envahirent son visage, aucun bruit, aucun son ne sortait de sa bouche, ses pensées se mélangèrent, elle était perdue, elle ne savait pas quoi faire.

"- Bien, monte te reposer une longue journée nous attends demain ! fit la mère.

-
Vous avez raison, je voudrais être en pleine forme pour le jour de mes noces, ria-t-il avant d'entreprendre sa montée dans les escaliers."

Sakura tenta de se relever pour ne pas avoir à croisser cet homme et de peur qu'il ne veuille tenter quoique se soit avec elle.
Elle réussit après plusieurs tentatives à se mettre sur ses jambes, elle prit le saut et la brosse et s'en allant vers sa chambre.
Elle y entra posant son matériel, elle glissa le long de la porte, et aperçut la lumière du couloir en dessous de sa porte, et entendit des bruits de pas lourds.
son coeur cessa de battre, elle releva la tête fermant avec force ses yeux murmurant "Faites qu'il ne rentre pas...pitié ne rentre pas...", les pas cessèrent à hauteur de sa porte, elle ne s'arrêta pas de murmurer son souhait et manqua de s'évanouir de soulagement lorsqu'elle entendit les pas repartirent mais elle entendit des paroles qui la firent frisonner "Demain soir, tu seras mienne".


Elle ne sait combien de temps elle était restée là, contre sa porte, recroqueviller sur elle même, ses larmes ne coulaient plus, elle avait un léger mal de crâne, sans doute à cause de ces pleurs pensa-t-elle.

Rien ne venait à son esprit, elle ne pensait à rien, c'était comme si son esprits avait quitté son corps, elle se releva enfin et marcha d'un pas las vers sa petite salle de bain, qui était une espéce de gros bidon en bois, elle mit de l'eau chaude à l'interieur et rentra dans ce bain improvisé.
Elle plongea son corps entier sous l'eau ainsi que sa tête, restant ainsi jusqu'à manquer d'oxygéne, elle remonta enfin à la surface reprenant son souffle bruyamment, elle ouvrit ses yeux entourée par la buée qui envahissait la petite piéce, elle passa ses mains sur son misage, inconsiemment elle s'arrêta à ses lèvres



****Flash back*******

Sakura rougit légèrement, ses mains sur sa peau, elles étaient si chaudes, c'était comme une caresse, non , c'était mieux qu'une caresse, Sakura ferma les yeux ne s'en rendant même pas compte, s'abandonnant à ses mains.
Lorsqu'elle sentit quelque chose d'incroyablement doux et chaud contre ses lèvres, elle ouvrit grands les yeux d'étonnement, il l'embrassait, était-ce possible?
Elle referma ses yeux savourant l'instand qui fut de très courte durée malheuresement pour elle, c'était un simple baiser mais il lui avait fait tellement d'effet....

****Fin du flash back******.

Un léger sourire apparut sur son visage, ce moment, il ne l'avait jamais quitté de l'esprit, hantant tous ses rêves, se souvenir de ce baiser était comme pour le revivre pour Sakura, il suffisait qu'elle ferme un court instand les yeux pour que ce bref instand lui revienne en image, tout c'était passé si vite, c'était comme si le temps s'était figé.

Puis Sakura repensa aux paroles de la mère de Yolan, était ce vrai cet homme qui l'avait embrassé pouvait-il être pour les agissements de celui qui detenait ses parents.
Même lorsqu'il était froid et prenait ses airs superieurs avec elle, elle ne pouvait l'imaginer comme un allié d'Orochimaru.

C'est vrai parfois il l'agaçait au point qu'elle ait des envies de meurtre mais en parlant avec lui, les regards qu'ils échangaient, ses petits sourirs au coin, son baiser, tout ça lui avait laissé entrevoir un Sasuke plus chaleureux, mais après tout peut être qu'elle était aveuglé par ses sensations, ses frissons qui parcourait tout son corps lorsqu'elle repensait à lui.

Elle sortit de son bain entourant son corps d'une serviette, de toute façon peut importe qu'il soit son allié, peut importe qu'Orochimaru soit un puissant conseiller, elle devait retrouver ses parents et les enlever à ce serpent.

Mais s'il était vraiment aussi proche d'Orochimaru que la mère de Yolan le prétendait alors elle devait vite le chasser de ses pensées, et se méfier de lui si toute fois elle le revoyait un jour, en attendant elle avait une autre priorité bien plus essentielle.

Elle essuya la bué sur le miroir et s'essuya les cheveux avec une petite serviette, frottant énergiquement, elle posa la serviette, sortant de la salle de bain et se jeta sur le dos, sur son lit de fortune.

"L'ennui c'est que je ne sais pas où ils sont.......et qui pourrait m'aider, Shika et Ino ne sont même pas là!!"

Elle s'assit sur son lit tentant de trouver un moyen de les sauver mais une chose était sur elle refusait de rester ici et de se voir marier à l'autre pervers.

Les domestiques ne tarderaient pas à l'appeler pour qu'elle vienne préparer le diner, il était déjà 18 heures, il fallait à tout prix qu'elle ne s'en aille avant qu'ils ne la cherchent.

Elle se leva et avança vers la malle où ses vêtements étaient rangé, sa belle mère lui avait retiré tous ses vêtements les plus beaux, principalement ceux que sa mère lui avait offert en prétendant qu'elle ne méritait pas de porter ce genre de toilettes, quel peste! pensa Sakura.

Mais Sakura avait tout de même réussit à sauver un vêtement, elle retira tous les vêtements qui étaient dans la malle et tira le faux fond qu'elle avait fabriqué pour y cacher sa tenue, elle souria en voyant le vêtement au moins elle avait réussit à le sauver lui, se dit elle avec un petit sourire.

C'était une tenue neuve et simple, un haut de kimono d'un beau rouge vif aux courtes manches , le tissu paraissé satiné et était si doux, se frottant à la peau de la jeune fille telle une caresse, le haut lui arrivant à la taille, la ceinture rouge, également, traversait le milieu de son ventre.
En bas elle portait une longue jupe blanche, du même tisu que le haut, la jupe était portefeuille s'attachant de l'interieur, au grés de ses mouvements on pouvait apercevoir les jambes de la jeune fille.
Elle se souvient du jour où sa mère lui avait donné cette tenue, son père faillit avoir une crise cardiaque lorsqu'il apreçut la fente qui apparaissait parfois lorsque la jeune fille marchait.


Sakura fit une simple queue sur le côté mit une cape en guise de manteau pour se protéger du dur froid de la nuit et souffla un bon coup avant de dire adieu à toutes ses souffrances qu'elle avait endurer dans cette maudite demeure.



Elle sortit par la grande fenêtre de sa chambre, s'accrochant au mur extérieur et descendit en s'accrochant aux briques à l'aide de ses mains et de ses pieds.

Un immense coup de vent fit voler la cape de Sakura , ses cheveux soulevés par le vent et son vêtement lui gachèrent la vue et elle manqua de tomber en posant son pied dans le vide, elle souffla un bon coup et réussit à reposer son pied entre 2 briques, pris dans son élan elle réussit à descendre les quelques métres la séparant du sol s'interdissant de jeter un oeil vers le bas, au risque que le vertige ne lui fasse perdre de nouveau l'équilibre.

Ses pieds touchèrent enfin la terre ferme "Merci mon Dieu!"




-----------------------------------------------------------------------------------


Elle avança vers son ancienne maison, mais elle y vit 2 gardes postés devant, elle mit sa capuche cachant son visage et refermat ce qui lui servait de manteau pour se protéger du froid.

Elle avança la tête baissée sans vraiment savoir où allait, elle pensait pouvoir passé la nuit dans son ancienne maison et réfléchir au chaud à un moyen de retrouver ses parents mais apparement l'accés à sa maison lui était impossible.

Il fallait à tout prix qu'elle trouve un endroit où passer la nuit, le soleil était déjà entrain de se coucher, en plein automne les journées étant plus courtes.

Lorsqu'elle se souvint de l'ancienne cabane abandonnée dans la fôrét, elle y avait souvent joué avec ses mais enfants, c'était le seul endroit où elle pourrait être à l'abri pour cette nuit.

Heureusement pour elle, elle ne rencontra personne sur sa route, ni des brigands, ni des soûls...ni d'animaux sauvages.
Elle avait passé assez de temps dans ces bois pour réussir à retrouver cette fameuse cabane.
Elle semblait encore plus lugubre qu'en plein jour "Quelle idée on avait de jouer ici! pensa Sakura"


Elle y entra poussant la porte de bois qui grinça, un frisson parcourut Sakura, il n'y avait aucun meuble la dernière fois qu'elle était venue, certes cela remonter à loin mais là, on avait installé des espéces de petits tabourets autour d'une vieille table basses, qui semblait à peine tenir sur ses pieds.

Elle rentra dans la cabane d'un pas tremblant, retirant sa capuche et ouvrant sa cape, il y avait une chaleur éttouffante dans la petite piéce, elle comprit vite lorsqu'elle vit qu'un feu avait été allumé et vu la fumée qui échappée encore des cendres, il avait été éteint il y a peu de temps.

Des bouteilles d'alcool vites semblaient être la seule décoration de la maisonnet, Sakura couvra de sa main son nez à cause de la mauvaise odeur qui envahissait la pièce.

Il semblait que cette cabane était habité, des squatteurs avaient investit l'endroit où elle pensait trouver un peu de calme.

Sakura soupira, elle n'avait vraiment pas de chance, en tout cas il fallait vite quitter ce lieu, les habitants ne tarderaient probablement pas à rentrer et il ne fallait pas prendre de risque....

"- Tiens, tiens on dirait qu'on a de la compagnie les gars, fit une voix grave, Sakura était de dos ne voyant pas les arrivants, elle était effrayée à l'idée de se retourner.

- Hééé...retour..retourne toi ma jolie, fit un deuxième qui semblait avoir abusé de la boisson, Sakura entendit ses pas lourds s'approchait d'elle.

- Coool, on est revenu bredouille de la chasse mais là on dira qu'on a bien mieux qu'un morceau de viande..., fit une troisième voix en riant avec le premier qu'elle avait entendu.

- Retourne toi donc beauté qu'on voit ton jolie visage, il la prit par les épaules et la retourna violemment.

-Waouhh!! On a touché le gros lot, une si belle peau, il caressa maladroitement le visage de la jeune fille.

Sakura réagit à ce contact, c'était le même genre de caresse répugnante que Yolan lui affligeait, elle éloigna sa main d'un geste violent et lui jetta un regard noir.

-Oh là, on dirait qu'elle fait de la résistance, les gars!!!

- Ué pauvre...fille..tu vas faire quoi..

-Je te signale qu'on est 3 et toi t'es toute seule, en plus t'es une femme, fit il en riant avec ses amis.

Sakura recula, les trois hommes avançant en même temps qu'elle, elle buta contre le mur, tournant la tête vers la droite puis la gauche pour trouver un moyen de se sortir de cet enfer.

Quand soudain elle vit une espéce de bar de fer, elle courrut vers l'objet et le saissit et se retourna vers ses adversaires, qui la regardèrent d'un air amusé.

-Et tu comptes nous faire mal avec ce jouet , fit l'un en s'approchant dangereusement de la jeune fille jusqu'à arriver en face d'elle.

Elle serra de ses deux mains le baton et le posta face à elle, telle une épée, elle souria ce qui destabilisa son ennemi.

-Je peux savoir ce qui te fait rire! Tu n'oseras même pas me toucher, ne fait pas la fière, soit sage et tu ve...

Sakura l'avait violement frappé à la tête l'assomant, il tomba direct sur le sol.

- Ne jamais baissé sa garde, baka..murmura-t-elle.

-Sale garce, qu'est ce que lui a fait??? cria l'un des ivrognes en courrant vers elle.

Sakura s'abaissa pour éviter le coup de poing qu'il allait lui donnait et frappa violement ses jambes, le faisant tomber à son tour.
Le dernier homme courrut vers son ami à terre, Sakura en profita pour sortir de la cabane.

- Cette conne ma casser les jambes, attrape là espéce de débil!!

Le dernier ne se fit pas prier et courrut poursuivre Sakura qui fuiait le plus vite qu'elle pouvait de cet endriot sans regarder où elle allait.

Elle avait eu de la chance que les hommes étaient ivres autrement elle n'aurait probablement pas pu les éliminer aussi facilement, mais le drenier semblait plus tenace et il n'avait pas l'air d'être aussi ivre que les deux autres, il arrivait même à la poursuivre.

Sakura l'entendait juste derrière elle, il l'avait vite rattrapper, elle entendait également les injures qui lui lançait, gênait par son vêtement, elle dut enlever sa cape et la jetter.

Elle tourna un instand la tête mais perdit l'équilibre et se prenant le pied dans un immense tronc d'arbre lui barrant la route qu'elle n'avait pas eut le temps de voir.

Elle tomba violement contre le sol et sentit une douleur vive au niveau de sa cheville, elle tenta de se relever mais sa cheville était bien trop endolorit.

Assise contre le tronc d'un arbre elle tenta de se cacher de son poursuivant qui était arrivé au même point qu'elle.

-Je sais que tu es là, espéce de sale garce, alors je serais toi je me rendrais je serais peut être un peu plus clément après ça..

Sakura examina sa cheville à peine l'eut elle effleurer qu'elle ne put s'empêcher de pousser un cri, elle mit une main sur sa bouche, il l'avait sans doute entendu..

Elle tourna la tête et vit son agresseur l'air encore plus menaçant que tout à l'heure, il afficha un mauvais sourire:

"Tu sais je suis content que tu les ais mis K.O...je vais t'avoir pour moi tout seule, fit il en avançant."

S'aidant de ses mains elle recula, traînant par terre, lorsqu'elle sentit des galets humides sous ses mains, elle baissa sa tête et vit qu'elle était arrivée au bord du Lac, elle pris des galets dans ses mains et les lança sur l'homme qui se tenait debout face à elle.

"- Ne m'approchez pas, sale ivrogne..., elle continuait de lui lançait les pierres, elle savait que ce n'était pas grands choses mais elle refusait de se laisser faire.

-Arrête ça, ma belle il s'était accroupit saisissant ses poignés la secouant énergiquement.

Soudain un bruit se fit entendre.

"- Qui est là? fit il peur d'être surpris ainsi."

Le bruit continua, c'était comme si quelqu'un s'approchait les buissons s'écartaient prés à laisser apparaître quelqu'un, le coeur de Sakura se gonffla elle était sauvée.
L'homme cependat afficha un grand sourire, Sakura ne comprenant pas ce soudain changement d'humeur tourna son regard vers le même endroit que lui et elle aperçut un animal...

-On dirait que j'ai eu peur d'une simple biche,pfff revenons à nos mouton fit il en commençant à s'approcher de Sakura.

Sakura elle regarda la biche en question et reconnu vite l'animal, au morceau de tissu qui lui entourait la patte "Cricri, chuchota-t-elle".

-On en ai déjà au surnom, fit l'homme en commençant à s'allonger sur Sakura.
Il l'entailla avec une espéce de petits couteau remonta le long de son mollet mais elle interrompit son geste.

-Bas les pattes! cria Sakura en le gifflant violemment après avoir réussit à libérer une de ses mains.

- Sale****!Tu vas v....

Il fut à nouveau coupé par l'animal qui s'était rapproché et de sa patte, frappa violement au niveau de la poitrine, lui faisant perdre l'équilibre.
Il tomba près de Sakura qui se dégagea en reculant le plus loin qu'elle put de son agresseur.

-Ce n'est pas ce petit animal qui va m'arrêter fit-il en donnant un coup à l'animal et en s'approchant de la jeune fille.

Mais alors qu'il se releva pour rejoindre la jeune fille l'animal lui donna encore un coup au jambe le refaisant tomber prés de Sakura, elle tourna le regard et vit une bouteille de verre d'alcool sortant de sa poche, l'animal continua à le frapper, l'homme aller lui donner un coup avec son couteau mais il sentit quelquechose se fracasser contre son crâne.

Sakura attrappa vite la bouteille profitant de la diversion que lui faisait l'animal et frapper l'homme avec, l'assomant.

Cricri s'approcha de Sakura lui lécha la main, Sakura émit un léger rire: "On fait une bonne équipe, fit Sakura caressant le haut de la tête de Cricri."

L'animal baissa le regard vers le tissu qui entourait sa patte et l'enleva aider de ses dents puis le tendit à Sakura en le posant sur sa cheville blessée.

Sakura sourit et prit le bout de tissu, elle se mit à quattres pattes et rejoint le Lac elle y noya le tissu et le nettoya rapidement, elle en profitant pour nettoyer le sang sur son mollet, à l'endroit où il l'avait entaillé, la blessure était superficielle mais mieux valait la nettoyer.

Une fois sa tache accomplit, elle entoura avec le tissu sa cheville, faisant une petite grimace à cause du tissu mouillé à l'eau fraîche du Lac.

"Maintenant, je dois vite m'éloigner de ce type il ne va pas tarder à se lever, pensa-t-elle".

Elle se releva difficilement tenta de tenir sur sa jambe blessée, et s'enfonçant dans la fôrét, l'animal lui servant de guide, elle avançait lentement mais elle avait reprit des forces et continua sa progression à travers les bois.

Où elle allait elle ne le savait même pas, la nuit était tombée il devait être plus de 20 heures, cela faisait presqu' une heure qu'elle marchait et elle sentait qu'elle n'avait pas énormément avençait mais encourageait par son sauveur elle continua.

Soudain l'animal s'arrêta, soulageait d'arrêter de torturer sa cheville Sakura écarta les feuillages à peine eut elle vu ce qui s'y trouvait derrière qu'elle referma aussitôt.

"Le Palais...c'est le Palais...Tu m'as ramené au Palais...génial fit Sakura" en tombant à terre sur ses fesses.

"Récapitulons soit je retourne en arrière et risque encore de tomber sur un des tarés, soit je continue et je vais rencontrer l'autre idiot et le malade qui détient mes parents...et attend...celui qui detient mes parents..Orochimaru..., elle sauta sur l'animal l'enlaçant, la seule personne qui peut me dire où ils se trouvent ne peut être que celui qui les détient......mais il ne lui dira jamais rien, il fallait qu'elle trouve un indice, n'importe quoi qui lui dévoile le lieu où ils sont retenus prisonniers."

Elle caressa une dernière fois l'animal le remerciant et avança vers le Palais, heureusement pour elle, elle avait attérit par l'entrée arrière celle du grand jardin.

Sakura au fur et à mesure qu'elle progressait, attendait de plus en plus des rires, de la musiques, comme si il y avait une fête.

Elle monta les grandes marches les mêmes sur lesquelles elle avait eu sa petite altercation avec le Roi, une fois en haut elle avança le long des murs pour ne pas être vu, il y avait apprement une reception, elle laissa son regard inspectait la salle, il y avait comme pour toutes les réceptions royal uniquement du beau monde, les hommes étaient sur leur 31 et les femmes semblaient encore plus en beauté que d'habitude, apprement ils fêtaient un grand évenement.

Sakura ne perda pas plus de temps ici et profita du fait que tout le monde était réunit dans la salle de réception pour entrer dans le Palais, espérant trouver le bureau du Conseiller et d'éventuels indices.

Elle monta encore des marches extérieurs qui donnaient sur un immense balcon, exceptés le rez de chaussé tous les autres étages étaient plongés dans le noir le plus total.

Elle avança en traînant sa jambe blessée sur un carrelage tellement bien nettoyé, qu'elle faillit tomber, elle entra dans la pièce par une grande porte fenêtre et buta contre un meuble la pièce n'étant eclairée que par la lueur de la Lune.

Mordant un doigt pour s'empêcher de crier de douleur elle détailla du ragard la pièce, dans laquelle elle avait trouvé abri.

Une immense armoire en bois , une commode et un lit près d'une table de chevet, dont on devinaient facilement la grande qualité du beau bois.
Le lit était recouvert par un magnifique couvre lit de couleur crème, Sakura effleura de ses doigts le tissu d'une magnifique douceur.

Elle était donc dans une chambre, la porte d'entrée d'ailleurs était immense, elle se dirigea vers une porte plus petite espérant tomber sur une salle de bain, ce qui fut le cas.

Elle soupira de soulagement et alluma la lumière de la piéce, elle se mit devant le lavabo se lava les mains puis le visage, sentant toujours une douleur vive à la cheville, Sakura entreprit de la soigner.

Elle souleva sa jambe la passant à travers la fente de sa jupe et la dépossa sur le rebord de la baignoire, elle prit un des gants de toilettes neufs rangés sur le meuble au-dessus du lavabo, et mouillant l'objet elle l'appliqua sur son mollet.

Elle enleva le bout de tissu qui entourait sa cheville, et frotta légèrement le gant sur sa plaie au mollet, pour enlever le sang qui avait coulé le long de sa plaie.

Elle remit des méches qui tombait sur son visage et reprit ses soins grimaçant sous la douleur, elle soupira d'agacement lorsqu'elle se rendit compte que sa cheville avait gonflée et qu'elle avait prit une légère teinte bleue:
"Génial Sakura, tu peux me dire comment tu vas faire pour marcher maintenant?

- Ca je n'en sais rien, tout comme je ne sais pas ce que vous faites dans ma salle de bain? fit une voix bien connue de la jeune fille."






-------------------------






Qui est-ce? Qui est -ce? Suspence lool

Méchante comme je suis j'arrête le chap ici lool , j'avais promit un sas/sak dans ce chapitre parcque je comptais faire la fuite moins longue et le reste du chapitre sur le sas/sak mais finalemt je me suis rendue compte que je pouvais pas faire d'impasse mdr!!

Alors c'est un chap pas très croustillant mais c'est pour me consacrer à l'hist de Sakura et j'ai voulut la faire galerer mais certains lecteurs désepèrent de la voir heureuse lol donc j'ai un peu pressé son départ de chez Yolan le taré lool

Le prochain je promet du sas/sak c'est sur et nar/hin, nej/ten tant attendu lol ne vous inquiétez ils reviennent!!!!!!!!!!!

Laissez vos comm même ceux pour m'engueuler pour mes retards lool!!!

Merci pour tout!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!





Au fait pour mes deux autres fics je vous rassure je n'abandonne pas, la suite est pour bientôt et j'ai aussi deux fics en préparation mais je vais d'abord m'avancer avant de les publier sous les conseils de ma précieuse pouki!!!!



Bisouxxxx

















  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales