Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 882 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4043 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le démon Auteur: garvera Vue: 20988
[Publiée le: 2006-08-20]    [Mise à Jour: 2012-01-08]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure Commentaires : 120
Description:
Bon alors l'histoire débute après le retour de Yamato, Sakura, Naruto et Saï à Konoha. Spoil dès le début.
Pour les couples ils sont tous nommés dans le premier chapitre, le deuxième lui est le véritable début de l'histoire(1ère fic de l'auteur).
J'ai terminé la première partie, alors pour ceux qui veulent la suite, j'attends vos commentaires.
Crédits:
pas à moi, sauf Ramia, Nifton et Ayru alors pas touche.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Juste attendre...

[2564 mots]
Publié le: 2006-09-30
Mis à Jour: 2012-01-02
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Alors voila le chapitre 6. Avant tout j’aimerais remercier tous ceux qui me mettent des commentaires, mais j’ai comme l’impression qu’il y en a de moins en moins, alors si vous trouvez ma fic si moche que ça faut le dire et moi j’arrête d’embêter tout le monde (j’espère quand même que ce n’est pas le cas mais bon on sait jamais).

 

Tsumé : hahaha. Voilà la suite

 

Vivenarutoetyondaime : tant mieux alors, voilà la suite.

 

Mistuki : merci c’est trop gentil, voilà la suite.

 

Sakura-san : merci, et oui les propositions m’ont aidée, en fait j’ai même honte de ne pas avoir un peu plus d’imagination. Voilà la suite.

 

Uruki : sans rire, ils me font trop marrer  tes commentaires, voilà la suite. Et s’il te plaît mets vite la suite de tes deux fics.

 

 

 

Et sans plus attendre, voila le chapitre 6, et je viens d’avoir des idées pour une autre fic sur Naruto, mais bon si je l’écris ce sera pas avant d’avoir fini celle-ci, alors bonne lecture.

 

 

 

 

 

 

Chapitre 6 : Juste attendre…

 

 

Un serpent  gigantesque fit alors son apparition pendant qu’Orochimaru et ses sbires disparaissaient dans les bois.

 

- Bon, quelqu’un a une idée ? questionna à bout de souffle Kiba alors que le reptile fonçait droit sur eux.

 

 

-Ben, si oui c’est pas moi, plaisanta nerveusement Ino en reculant avec prudence.

 

- Eh le génie ? interrogea Naruto qui fixait d’un mauvais œil la créature reptilienne, t’as rien à proposer ?

 

- Si, mais je doute que vous aimiez, répondit le Nara.

 

- Dis toujours ! le pressa Tenten alors que le serpent se rapprochait dangereusement.

 

- On fonce dans le tas, finit-il par lâcher, tous ensemble.

 

- C’est une blague j’espère !? ricana le Hyuga.

 

- Crois bien que j’aurais préféré, soupira Shikamaru, il me faudrait plus de temps pour réfléchir, mais je doute que cette bestiole soit d’accord.

 

- Alors c’est parti ! hurla le renard en ouvrant la marche.

 

- On dirait qu’on a pas le choix, souffla le Kazekage avant de suivre le blond.

 

Les autres ninjas échangèrent un rapide regard et s’élancèrent tous à la rencontre du serpent. Chacun tentant de lui infliger le maximum de dégâts ou de lui faire dépenser le plus d’énergie possible afin que la tâche devienne plus aisée. Pourtant Naruto quitta rapidement le combat pour atterrir près de sa coéquipière, en effet Sakura n’avait pas esquissé le moindre mouvement depuis que le Sanin avait disparu. Elle fixait un point devant elle, le regard vide, et une larme coulant le long de sa joue.

 

- Sakura-chan, murmura le renard peiné de la voir dans cet état.

 

- Na…Naruto…il…il l’a tué…il…Sasuke est…mort, articula-t-elle avec peine alors qu’à présent de nombreuses gouttes salées s’échappaient de ses beaux yeux verts.

 

- C’est vrai, et…je comprends parfaitement ce que tu peux ressentir, fit-il en la prenant en douceur dans ses bras, mais je suis sûr qu’il ne voudrait pas nous voir pleurer. Tu…tu te souviens comme il appliquait les règles, surtout celle qui dit qu’en aucun cas un ninja ne doit montrer ses sentiments ? Eh bien je pense qu’il faut prendre exemple sur lui pour l’instant…comme pour lui rendre hommage…enfin, ce que je veux dire…c’est que nous n’avons pas le droit de craquer maintenant Sakura-chan. Les autres comptent sur nous, nous ne devons pas les laisser tomber. Je…je sais très bien que je vais pleurer sa mort, mais pas ici…pas maintenant.

 

La fleur le regarda un instant et réussit même à faire un léger sourire avant de s’excuser :

 

- Tu as raison, je suis une idiote. Fnalement je n’ai peut être pas tellement changé.

 

- Bien sûr que si, tout le monde change. Tu ne sais seulement pas encore en quoi, mais tout le monde pourra t’affirmer que tu as changé, parce que c’est la vérité, répondit-il avec un sourire encourageant puis il lui tendit la main, on y va ?

 

La kunoichi acquiesça, et d’un revers de main elle essuya ses larmes avant de rejoindre ses amis, suivie par Naruto, tous deux animés d’une rage effrayante.

Après une longue lutte ayant plus pour but de se préserver sans trop user de charkra, car celui-ci se faisait rare, et surtout d’épuiser au mieux le monstre qui leur servait d’adversaire, les habitants de Suna et de Konoha purent se rendre compte avec satisfaction que le serpent fatiguait.

Cependant le liquide vert et gluant qui lui servait de sang recouvrait en grande partie la nature environnante ainsi que les jeunes ninjas. Et en plus de gêner leurs  mouvements la substance les aveuglait plus ou moins, ce qui n’était pas pour faciliter le combat. Le reptile ne semblait pas non plus apprécier cette chose visqueuse, et c’est de rage qu’il envoya d’un mouvement sec Choji et Kankuro contre un flanc de montagne. Le choc avait été déjà relativement rude pour le frère du kazekage, mais lorsque le ninja de Konoha le percuta, le Jounin du désert s’évanouit, rapidement suivit par Choji.

Un peu plus loin, à bout de force, Ramia essayait de reprendre son souffle mais elle ne vit pas arriver la queue du serpent sur elle.

 

- Ramia !!! hurla alors le Kage du désert.

 

- Que ? fit-elle en se retournant.

 

Ce n’est qu’à cet instant qu’elle aperçut le monceau de chaire qui s’apprêtait à la happer, et dans son état actuel la pauvre adolescente n’avait pas la force d’esquiver l’attaque. 

La Jounin ferma les yeux et attendit. C’est à cet instant qu’une explosion se fit entendre. Surprise, la ninja du désert ouvrit ses yeux qui s’agrandirent de stupeur lorsqu’elle s’aperçut que l’appendice du monstre était à présent en lambeaux.

Elle remarqua alors Tenten, debout sur l’abdomen du serpent, qui tenait un parchemin et lui souriait faiblement. Épuisée, la jeune femme à la natte se laissa tomber de toute la hauteur de la créature. Elle venait d’utiliser ses dernières ressources, et à présent la brune était inutile à l’équipe. Et puis elle leur faisait confiance, pour la suite.

Neji, voyant sa coéquipière chuter, courut vers elle en évitant au mieux les coups du reptile. Malheureusement l’animal aussi s’était aperçut  que la kunoichi était à moitié morte et s’empressa de lui enfoncer profondément un de ses crocs dans la poitrine avant de l’envoyer vers le sol avec force. Le Hyuga eut tout juste le temps de la rattraper avant qu’elle ne touche la terre. Il s’éloigna ensuite légèrement et déposa avec toute la douceur dont il était capable la jeune femme contre un arbre. Vu sa blessure, si le shinobi ne lui avait pas éviér la chute, elle serait morte.

 

- Tenten ? Tenten, tu m’entends ? murmura le brun puis il reprit en haussant la voix, réponds !! Réponds, je t’en prie…

 

Une larme unique coula sur sa joue mais rien à faire, même si elle respirait toujours la belle gardait les yeux fermés. Le jeune homme sentit alors une colère grandissant naître en lui. Il ferma son poing pour l’abattre avec force contre terre puis il se retourna et aperçut Ramia qui courait dans leur direction. Elle lui fit un signe de tête auquel il répondit avant de retourner dans la mêlée.

De son côté la medic ninja de Suna fit de son mieux, avec le peu de charkra lui restant, pour réduire au maximum les blessures de celle qui l’avait sauvée. Sur la tête du serpent, Sakura perçait de nombreux trous en explosant les écailles reptiliennes aussi dures que l’acier, soutenue par Naruto, qui n’avait d’autre choix que d’utiliser le rasenga pour être aussi efficace (voir plus) que la fleur. Cette dernière remarqua alors le manège de Ramia et prévint le blond qu’elle allait lui porter secours, son ami lui sourit et lui fit signe d’y aller.

La Jounin du désert accueillit avec joie son aide avant de s’écrouler de fatigue aux côtés de la brune. L’Anbu de Konoha mit ses dernières forces pour soigner les deux kunoichis, et même si ses soins étaient bien plus efficaces que ceux de la fiancée du kazekage, elle ne pu administrer que des soins insuffisants. De plus étant elle aussi couverte de blessures, elle ne pu tenir et s’effondra à son tour, laissant ainsi toutes les entailles qui couvraient son corps la vider peu à peu de son sang. Un peu plus loin, Kiba venait de se faire projeter contre un arbre et se retrouvait incapable d’utiliser son bras gauche, chose assez ennuyeuse pour la suite du combat mais qui ne le découragea pas pour autant.

Pourtant à force d’acharnement, les ninjas finirent par venir à bout de la créature. Mais ils n’étaient pas pour autant tirés d’affaire ; à présent il fallait rentrer le plus vite possible au village afin de soigner les plus affaiblis. Aussi rapidement qu’ils le purent, Gaara prit Ramia dans ses bras, Neji s’occupa de Tenten et Shikamaru mit Sakura sur son dos.

Ils s’éloignaient du cadavre lorsque Kiba hurla :

 

- Hinata !!! Derrière !!!

 

La concernée se retourna vivement et se rendit compte que la tête du serpent arrivait droit sur elle.

Certes, le monstre avait été vaincu, mais il ne semblait pas vouloir mourir seul. Et il avait choisit son compagnon de voyage ; la jeune Hyuga.

La ninja ferma les yeux et attendit que la mort vienne la prendre sans trembler. Mais rien, aucune douleur. Intriguée, elle ouvrit les yeux, geste que l’Anbu regretta immédiatement.

Devant elle se tenait le jeune homme qui avait volé son cœur plusieurs années auparavant, il venait d’encaisser le coup à sa place.

Et bien que totalement épuisé, le blond réussit à envoyer un rasenga rageur dans la bouche du reptile. Cette fois l’animal disparut, sans laisser de traces.

 

- Na…Naruto-kun ! cria la femme aux yeux blancs alors que le renard s’effondrait dans ses bras.

 

Le shinobi lui sourit pour la rassurer pendant que de la plaie béante qu’avait fait le serpent s’écoulait un flot de liquide rouge. Complètement paralysée, la jeune kunoichi ne put que laisser libre cours à ses larmes, ce fut Lee qui prit le jeune homme sur son dos pendant qu’Ino soutenait la brune qui ne tenait plus sur ses jambes. Le blond lança alors un dernier regard encourageant à ses amis et plus particulièrement à la Hyuga, avant de sombrer dans l’inconscience.

 

- Vite, souffla Kiba en tenant son bras plié contre lui, on peut encore les sauver si on se dépêche.

 

Tous obtempérèrent, il avait raison il y avait encore de l’espoir.

 

 

Le voyage de retour fut bien plus rapide que celui de l’aller, chose qui prouve bien que la volonté influence en partie nos actes. Peu importe la douleur ressentie ou la fatigue, les jeunes ninjas ne semblaient pas vouloir ralentir leur course.

Arrivés à Konoha, seuls Gaara et Neji avaient encore la force de parler, tous les autres ayant sombré dans l’inconscience.

 

- Appelez…l’Hokage, haleta le brun d’une voix presque inaudible en s’adressant aux gardes à l’entrée du village avant de s’écrouler pour rejoindre ses camarades à même le sol.

 

-Dé…péchez…vous, eut juste le temps d’ajouter le Kage du désert, après quoi il s’évanouit à son tour.

 

Lorsque Sakura put ouvrir les yeux tout était blanc autour d’elle, et une odeur familière se faisait sentir :

 

- Hôpital, murmura-t-elle.

 

La fleur se redressa alors péniblement et détailla la pièce ; quatre lits entouraient le sien, et sur l’un d’entre eux étaient assises Ino, Ramia et Temari. Ces dernières étaient aussi pâles les unes que les autres, et on pouvait deviner que nombre de bandages se dissimulaient sous leurs robes blanches. La medic ninja sentit alors une main serrer la sienne avec douceur, elle tourna la tête et remarqua Hinata qui lui faisait un sourire timide.

 

- Tu…tu nous as fais peur Sakura-chan, dit-elle.

 

- Depuis quand ? répondit simplement la femme aux yeux émeraude.

 

- Presque deux semaines, souffla son amie, nous avons vraiment cru que tu ne te réveillerais pas.

 

- Tu ne devrais pas bouger, conseilla Ino qui s’était approchée après avoir remarqué son réveil, tes blessures sont bien plus graves que les nôtres, et…

 

- Où sont les autres ? la coupa la kunoichi aux cheveux neige.

 

- Les garçons sont dans une autre chambre, et… en ce qui concerne Naruto et Tenten… ils sont chacun dans une chambre utilisée pour les soins intensifs. Personne ne sait s’ils vont s’en sortir, expliqua Temari.

 

La dernière partie de sa phrase arracha un sanglot à Ramia et à la Hyuga. La fleur soupira et fit un léger sourire encourageant à ses compagnes de chambre :

 

- J’ai confiance en eux, je suis sûre que tout ira bien.

 

- Tu as raison… on a plus qu’à attendre maintenant, approuva Ino.

 

Hinata soupira et posa son regard au sol en murmurant pour elle seule :

 

- Naruto-kun…Tenten-chan…

 

Ses yeux se dirigèrent ensuite vers la jeune femme fraîchement réveillée et elle essaya de repousser cette crainte la dévorant de voir son amie mettre fin à ses jours après la nouvelle de la mort de l’homme qu’elle aimait. Elle secoua sa tête et fixa intriguée la medic ninja se lever de son lit.

 

- Euh, mais qu’est-ce que tu fabriques ? interrogea la blonde du désert.

 

- Ben je sors d’ici, je n’aime pas vraiment avoir une place de patiente dans un hôpital, et puis j’aimerais voir les autres répondit la concernée.

 

- Eh oh tu es au courant que tu es encore convalescente ? demanda la jeune Yamanaka en posant une main sur son front pour vérifier qu’elle n’avait pas de fièvre.

 

- Très drôle, rétorqua celle-ci.

 

- Écoute Sakura-san, commença Ramia avec une légère hésitation, Hokage-sama a vraiment été très affectée par ta blessure, et je doute qu’elle te laisse sortir aussi facilement sans son consentement, surtout que c’est elle qui nous soigne depuis que nous sommes revenus.

 

- Si j’ai bien compris, Tsunade-senseï est en ce moment même dans l’hôpital, n’est-ce pas ? soupira l’élève du pigeon.

 

 

- Exact, et puis de toute façon, on ne te laisserait pas partir nous non plus, répondit Ino en lui tirant la langue.

 

Et PAFFF, un oreiller en pleine figure pour Ino et un fou rire en perspective pour les autres. De cette manière, elles pouvaient évacuer le stress qui les rongeait.

 

 

 

Du côté des garçons seuls Choji et Kiba étaient encore dans le cirage, Kankuro quant à lui venait tout juste de se réveiller.

Soudain, on put entendre un mouvement provenant du lit de Kiba, ce dernier ne tarda pas ensuite à ouvrir les yeux en gémissant, rapidement imité par Choji qui ne perdit pas le nord et commença à se plaindre :

 

- J’ai faim !

 

Le jeune Inuzuka lui donna alors une claque sur l’arrière du crâne avant d’examiner son bras, et de demander :

 

- Où sont les autres ?

 

- Les filles sont dans une autre chambre, et Naruto et Tenten sont ailleurs. Leur état est toujours inquiétant, expliqua rapidement le Nara.

 

- Je vois, souffla-t-il, eh minute où est Akamaru ?

 

- À tes pieds idiot, soupira Kankuro avec un mince sourire.

 

Kiba soupira de soulagement en remarquant la grosse boule de poils étendue à côté de son lit et animée par une respiration régulière. Il se pencha un instant pour passer sa main dans la fourrure de l’animal avant de se redresser et de murmurer :

 

- Je suppose qu’il n’y a plus qu’à attendre.

 

Neji se contenta de garder le regard dans le vague.

 

- Oui, répondit Shikamaru qui comprenait parfaitement la détresse du Hyuga, juste attendre.

 

 

 

 

Voilà, fin du chapitre 6. Alors j’aimerais vos avis parce que moi je trouve que c’est le moins bon, en fait je crois que plus ça va moins j’aime les chapitres enfin bon, laissez des commentaires pour me dire.

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023