Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le courage d'une femme
[Histoire Abandonnée]
Auteur: amycybille Vue: 151150
[Publiée le: 2007-01-03]    [Mise à Jour: 2012-08-06]
13+  Signaler Général/Romance/Action-Aventure Commentaires : 396
Description:
Au pays du feu, la paix et l'équilibre règnent grâce à l'empereur, appelé, le Troisième Hokage. Les règles sont strictes. Les hommes combattent et deviennent des ninjas, et les femmes doivent se marier et enfanter. A chacun son rôle. Mais quand les hcordes d'Orochimaru envahissent le Japon, plusieurs jeunes femmes feront exception à ces règles.

Les couples sont Sasu/Saku, Hina/Naru, Ten/Nej Tem/Shi et peut-être Ino/Kiba

Je précise que le premier chapitre est presque calqué sur les dialogues de Mulan (c'est une volonté de ma part! Toutes mes fics ont la même méthode, je pars d'une base connu et je m'égare) J'ai fait un peu la même chose pour le deuxième chapitre, mais mon histoire se démarque bien vite et bien loin de Mulan ! D'ailleurs à présent il n'y a plus aucun rapport avec ce dessin animé.

Amy.
Crédits:
Les personnages ne sont pas à moi. A part quelques uns.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Révélations

[3963 mots]
Publié le: 2010-05-24
Mis à Jour: 2010-05-28
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Salutation à Tous !

Bon, comme ce chapitre peut-être très trompeur, je tiens à rappeler que les couples sont toujours les mêmes !

Je mets juste en évidence la complexité des relations humaines hein !

Voila, le point est fait,

Bonne Lecture !

 

 

Chapitre vingt septième : Révélations

 

 

 

 

 

 

Hinata était inquiète. Cela faisait plus d’un quart d’heure que son cousin était parti à cause d’une jeune servante qu’elle n’avait vu courir que brièvement vers la sortie. La brunette n’en savait pas plus mais c’était la première fois qu’elle voyait son cousin aussi paniqué, lui qui avait un sang-froid légendaire ... elle pressa un peu le bras de son mari qu’elle tenait dans sa main pour qu’il tourne sa tête vers elle, cherchant un peu de réconfort dans ses yeux océan. Mais le Namikaze était tellement absorbé par sa conversation qu’il ne fit pas attention à l’appel silencieux de sa femme. Depuis qu’elle était revenue au bras de son mari il discutait avec quelques nobles dont Sasuke et sa fiancée. Cette dernière s’amusait de temps en temps à lui tirer la langue sans être vue et attendait avec patience que son amie lui réponde telles deux enfants joueuses. Elles n’avaient pas le droit de parler ... alors il leur fallait bien un passe-temps pour éviter de mourir d'ennui.

 

_ Vraiment ?, rigola le Namikaze, pourtant je me souviens de la passion folle de notre pauvre Lisharu pour votre fiancée, mon ami !

 

Hinata soupira intérieurement. Lorsqu’ils en avaient assez de parler de leurs sujets habituels, la conversation dérivait toujours sur les exploits de chacun ... et en ce moment la mort de Lisharu était le sujet à la mode. Cette histoire, imaginée et inventée servant à cacher la vérité, passionnait apparemment les nobles et comblait les croqueurs d’histoires héroïques. Hinata savait à présent comment Sasuke avait découvert la supercherie de Sakura et comment il avait tué Lisharu sous le coup de la colère. Ce dernier, au courant de l’identité de l’Haruno, ne s’était pas gêné pour la harceler ... cela lui aura valu sa propre vie. Par la suite le Capitaine avait inventé cette histoire mensongère comme quoi Lisharu aurait enlevé sa fiancée par amour pour elle et serait venu le défier en duel. Belle supercherie pour masquée le départ de Sakura ...

 

_ Il était un sot, continua Sasuke d’un ton las, perdre sa vie pour une femme comme elle, c’est tellement ... minable !

 

L’Haruno reçut violemment un coup de couteau en plein cœur. Au début elle dut laisser quelques secondes à son cerveau pour que l’information soit bien intégrée. Il l’avait rabaissé en public ? Elle ? Il avait osé dire qu’elle n’en valait pas la peine alors qu’hier ... La colère gagna subitement son corps. La phrase de son fiancé l’avait attristé mais aussi vexé. Elle voulut lui lancer une claque magistrale mais se retenue ... ce geste pourrait la faire pendre, et cette fois Sasuke ne la sauverait pas !

 

_ Vous êtes aveugle, lança brusquement le Namikaze d’un ton sec en affrontant son frère d’arme du regard.

 

_ Je suis curieux de savoir pourquoi, lui répondit l’Uchiwa en le défiant à son tour de son regard glacé.

 

_ Vous ne réalisez pas la chance que vous avez d’avoir une fiancée pareille, s’énerva légèrement le cinquième en crispant un peu sa mâchoire.

 

Aux dernières phrases des deux ninjas, les nobles s’étaient brusquement raidis. Le ton qu’avait pris la conversation s’était durci. Le son de leur voix s’était amplifié. Hinata enlaça tendrement le bras de son mari pour essayer de calmer sa colère grandissante. Elle savait parfaitement qu’il détestait entendre les hommes rabaisser ainsi leur épouse mais pensa avec discernement qu’il valait mieux ne pas trop se faire remarquer sur ce sujet devant tout ce monde ...

Sakura, elle, sentit son cœur se gonfler d’amour et d’apaisement en comprenant que Naruto la défendait avec rage ... il était le seul à prendre sa défense et le seul à la considérer comme égale à lui. En pensant à la noblesse d’esprit de son ami Sakura en oublia même sa peine et étira ses lèvres dans un sourire tendre. Si seulement elle avait été amoureuse de lui ...

 

_ C’est une fiancée comme les autres, répliqua froidement l’Uchiwa.

 

_ Tu es un minable ! s’emporta le cinquième en élevant la voix.

 

Tout le monde s’offusqua soudainement au tutoiement du Namikaze. Hinata, elle, sentit la peur l’envahir en remarquant que son étreinte ne l’avait en aucun cas calmé et que des veines apparentes envahissaient petit à petit l’avant-bras de son mari. S’il continuait à s’énerver ... Oh elle ne voulait même pas y penser ! Par sécurité elle lâcha lentement son bras et s’éloigna d’au moins un mètre de lui. Pris d'intérêt par la dispute qui commençait à être violente, les nobles ne remarquèrent pas l’écart de l’ancienne Hyuga.

 

_ Moi ? Un Minable ?!, défia le ténébreux en lâchant le bras de sa fiancée pour la pousser plus loin. Tu veux te battre Namikaze ? Ou peut-être es-tu frustré de ne pas avoir ma fiancée ??, cria t-il plein de rage.

 

Sous les cris de Sasuke, les derniers invités qui n’avaient pas fait attention à la dispute de leur Hokage tournèrent la tête vers la source du bruit et accoururent à leur tour afin d’avoir une vue parfaite de la scène. Le père Haruno rejoignit sa fille, qui avait été mise à l’écart par son fiancé, et l'enlaça d’un air inquiet en lui demanda s’il elle allait bien.

 

_ Crois-moi, lui répondit-il sur le même ton, si j’avais su avant qui était Sakumo je l’aurais épousé sur le champ !!  

 

Hinata sentit son cœur se briser en plus de mille morceaux. Il l’aurait épousé ? Il aurait épousé sa meilleure amie ? Sakura Haruno ? Elle eut soudainement du mal à respirer mais essaya quand même de maitriser ses émotions.

 

_ Si c’est le cas je te la laisse, hurla le cadet des Uchiwa en s’avançant avec rapidité vers Hinata avant de l’attraper violemment par le cou, en échange je prends ta femme !

 

Les nobles ainsi que les gardes de la pièce n’eurent en aucun cas le temps d’agir car Sasuke avait déjà disparu avec l’ancienne Hyuga. Tout le monde semblait comme anesthésié par ce qui venait de se passer. La plupart des nobles n’avait pas compris grand-chose à cette dispute mais semblait durement choqué par le geste de l’Uchiwa. Naruto, lui, respirait bruyamment et sentit l’aura du démon l’envahir petit à petit.

 

_ RENDS-LA MOI !!!! hurla t-il à la mort.

 

Mais brusquement il fut stoppé par un doigt qui se posa sur son front. La seconde d’après, il tomba inanimé sur le sol. Toutes les personnes présentes dans la salle s’inclinèrent rapidement en reconnaissant le troisième Hokage. Sakura en fit de même mais sembla stupéfaite par le malaise de Naruto. Le vieil homme n’avait fait que toucher du bout d’un doigt le front de son petit-fils ...

 

_ Que signifie toute cette pagaille ?!, demanda avec autorité le troisième qui fit un signe aux gardes présents à ses côtés, leur ordonnant silencieusement de s’occuper du corps de Naruto.

 

Un noble sortit de la foule formée par les invités et accourut vers son ancien Hokage afin de lui conter à l’oreille toute l’histoire. Quelques minutes plus tard, le troisième se redressa et proclama :

 

_ Pardonnez-nous chers Nobles et chers invités de ce désagrément ! Je vous invite à continuer à vous amuser comme vous le faisiez précédemment. Soyez rassurés en ce qui concerne cette affaire et sachez que les auteurs de ce trouble seront sévèrement punis par le cinquième dès qu’il aura retrouvé ses esprits. Sachez aussi chers nobles que le conseil de ce soir n’est en aucun cas annulé et aura bien lieu !

 

 

 

***

 

 

 

_ Tu as froid ?, demanda doucement l’Uchiwa.

 

Hinata se retourna vers lui en frictionnant ses bras et en claquant des dents. Ils s’étaient retrouvés elle ne savait comment sur le toit du Palais par ce temps de neige et de froid glacial ...

 

_ Je prends ça pour un «oui», ricana t-il en secouant un peu ses cheveux pour faire tomber la neige qui y avait élu domicile.

 

A leur arrivée, le ténébreux s’était assis tranquillement au milieu de toute cette neige sans montrer une seule seconde que le froid l‘atteignait. Hinata, elle, s’était promenée sur tout le long du toit, impressionnée d’être si éloignée du sol.

 

_ Je n’ai même pas eu le temps de voir où vous m’emmeniez ... murmura Hinata en s’avançant vers lui tout en continuant à frictionner ses bras.

 

_ C’est parce-que tes yeux n’ont pas suivi ... sans chakra je suis rapide, mais avec je le suis encore plus ... même pour un ninja il est difficile de distinguer mes mouvements. Il faut dire que dans mon métier c’est un avantage !

 

_ On devrait peut-être rentrer, lui suggéra-t-elle en s’arrêtant juste devant lui.

 

Sasuke rigola légèrement en s’allongeant, ses deux bras derrière sa tête.

 

_ Laisse-le un peu bouillir, ça lui apprendra !

 

_ Mais s’il s’énerve il va ... il va ...

 

La voix d’Hinata se brisa. Elle laissa son visage exprimer toute son inquiétude et s’assit doucement aux cotés de l’Uchiwa. Ce dernier leva un sourcil et se redressa sur ses coudes.

 

_ Tu es au courant ? lui demanda t-il surpris.

 

_ Au courant de quoi ? lui répondit-elle en tournant son visage vers lui.

 

_ De ce qu’il se passe lorsque cet abruti s’énerve.

 

_ Eh bien ... je sais qu’il ne peut pas se contrôler mais ... il m’a fait promettre que je ne chercherai jamais à savoir pourquoi.

 

_ Je suis prêt à te le révéler si tu me le demandes, lui proposa t-il en jouant avec une mèche bleuté qui s’était échappée de son chignon.

 

Hinata fut troublée par le geste de Sasuke mais préféra penser à autre chose.

 

_ Non, répondit-elle simplement. Je lui ai promis et je tiendrai parole.

 

Le ténébreux parut surpris pendant quelques secondes.

 

_ Pfff, soupira t-il en lâchant la mèche qu’il avait gardé entre ses doigts, tu es trop bien pour lui !

 

Hinata sourit légèrement aux paroles du cadet. Elle détourna les yeux vers le paysage enneigé et le contempla avec beaucoup de passion.

 

_ Est-ce que vous croyez qu’un jour on pourra assister à un bal où tout se déroulera sans encombre ?

 

Sasuke se rappela alors qu’au dernier bal sa fiancée avait été fouettée ... il ricana alors en imaginant ce qui pourrait se passer à son mariage, dans à peine trois jours.

 

_ Prions pour que mon mariage soit ce bal que tu attends tant !

 

La Namikaze le regarda du coin de l'œil.

 

_ Pourquoi avoir provoqué Naruto ? lui demanda t-elle soudainement.

 

Il souffla longuement, faisant bouger d’une façon désordonné les flocons de neige tombant prés de son visage.

 

_ C’est lui qui m’a provoqué, se défendit-il simplement.

 

_ Quelle mauvaise foi ! s’indigna t-elle en levant les yeux au ciel.

 

_ C’est une habitude chez moi de rabaisser les gens. Naruto a l’habitude et ne dit jamais rien, sauf lorsque l’on se retrouve tous les deux en privé. Mais ce n’est jamais bien méchant. Et j’avoue prendre plaisir à rabaisser les gens qui veulent me dépasser ... Sakura est une femme ... et pourtant après la punition de l’Hokage, elle a été capable sans s’en rendre compte de guérir ses blessures avec une vitesse que je n’atteindrai jamais.

 

Sasuke crispa ses traits et posa ses mains sur son visage en se rallongeant.

 

_ Personne ne me dépasse ! Et encore moins une femme, s’indigna t-il.

 

L’ancienne Hyuga soupira en comprenant ce qu’il venait d’expliquer.

 

_ Tu devrais plutôt être fière d’épouser une femme avec autant de talent au lieu d’essayer de la rabaisser en public pour te prouver que tu vaux mieux qu’elle, expliqua t-elle avec douceur.

 

_ C’est exactement ce que je pense, continua t-il en la fixant de ses yeux corbeau. Mais malheureusement ...

 

_ ... tu es la marionnette de ta fierté mal placée, finit-elle à sa place.

 

Après les paroles d’Hinata il y eut un silence, comme un blanc où un ange passa. Sasuke se demandait si cette fille n’était pas médium ou un truc du genre.

 

_ Eh bien, s’exclama t-il en se remettant en position assise, pour une femme aussi jeune tu es une grande connaisseuse de l’âme humaine. Je suis jaloux ...

 

_ De moi ?, lui demanda t-elle surprise.

 

_ De Naruto ! lui répondit-il en approchant lentement son visage de celui d’Hinata.

 

Lorsque ses lèvres arrivèrent à quelques centimètres des siennes, le ténébreux s’immobilisa et lança:

 

_ Une femme qui supporte une vingtaine de coups de fouet sans broncher ne vaut pas plus que celle qui comprend tous les maux de l’humain. Deux roses aussi belles l’une que l’autre, chuchota t-il en caressant délicatement la joue de la Namikaze.

 

Cette dernière était vraiment touchée par les compliments de l’Uchiwa mais leurs lèvres étaient trop près l’une de l’autre. Leur étreinte trop intime. Les faveurs que Sasuke semblaient vouloir d’elle ne pouvaient être destinés qu’à Naruto. Elle voulut s’éloigner de lui, mais Sasuke la força à l’embrasser avant qu’elle ne s’éloigne trop. En sentant que la langue de Sasuke forçait l’entrée de ses lèvres, Hinata paniqua et se débattit. Comprenant que l’ancienne Hyuga ne cèdera en rien à son charme, l’Uchiwa la lâcha, ce qui permit à Hinata de lui envoyer une claque plus que magistrale. Le ténébreux ne fit rien pour l’esquiver mais sourit en sentant sa joue le lancer.

 

_ C’était pour te venger de Naruto ? lui demanda t-elle avec une once de colère dans la voix.

 

_ Décidément, murmura t-il en se rallongeant comme si de rien n’était, il ne te mérite vraiment pas. Pourquoi tu es amoureuse de cet imbécile ?

 

Hinata ne lui répondit pas, légèrement énervée d’avoir donnée ses lèvres à un autre. Soudain, quelque chose lui revint en mémoire. La marque ! Elle était censée stopper ce genre d’agression ! Pourquoi Sasuke avait-il réussi à l’embrasser ... ?

 

_ Pourquoi mon chakra ne t’a pas stoppé ? demanda t-elle à haute voix sans s’en rendre compte.

 

_ Parce-que ton cher et tendre Naruto n’est qu’un menteur, ricana t-il sans détacher son regard du ciel brumeux.

 

_ Quoi ? demanda t-elle sans comprendre.

 

_ Il ne t’a pas marqué, répondit-il simplement.

 

Le rouge lui vint brusquement aux joues lorsqu’elle se rendit compte qu’il savait.

 

_ Mais ... mais comment ... enfin je veux dire comment tu ... ?

 

_ Si tu savais que ton chakra devait me stopper, c’est que Naruto t’as expliqué le principe de la «marque» et qu’il t’a fait croire que tu étais marquée. Mais la preuve ... tu ne l’es pas !

 

Hinata ne comprenait plus rien. Pourquoi Naruto lui aurait menti ? Quel intérêt ?

 

_ Il a sans doute voulu attendre notre mariage pour que personne ne se rende compte que nous avons ... avant le mariage, supposa t-elle pour se rassurer, les joues en feu.

 

Sasuke trouva soudainement la scène comique et se mis à rire de bon cœur. Hinata sentit la gêne l’envahir et détourna la tête pour cacher ses rougeurs. Au bout de quelques minutes, Sasuke se leva et frotta ses vêtements pour éliminer les traces de neige qui régnaient dans son dos.

 

_ En tout cas, commença t-il en continuant à enlever la neige qui restait, Naruto a réagis comme un imbécile. Si je me suis énervé c’est que j’ai trouvé qu’il s'intéressait un peu trop à Sakura. Quand on s’énerve c’est que l’adversaire a mis le doigt sur un point sensible. Et ma fiancée ne devrait pas être un point sensible pour lui !

 

La Namikaze baissa subitement les yeux en se rappelant ce que Naruto avait hurlé dans toute la salle de bal : « Si j’avais su avant qui était Sakumo, je l’aurais épousé sur le champs !!».

 

_ Dis-moi, lui demanda t-elle d’une voix fragile, Naruto et Sakura s’aimaient bien au camp ? Lorsqu’il croyait qu’elle était un homme.

 

_ Surement, supposa Sasuke en finissant d’enlever la neige de son pantalon, en tout cas ils passaient beaucoup de temps ensemble.

 

_ Je vois ..., murmura doucement la jolie brunette en retenant un peu ses larmes.

 

La phrase de Naruto était simple à comprendre. Il avait créé une grande amitié avec Sakumo ainsi qu’une grande complicité. Mais Sakumo devenu femme ... l’amitié se changeait alors en désire et en amour. Hinata se leva et secoua à son tour sa robe bleu nuit qu’elle avait enfilé un peu après la cérémonie du mariage.

 

_ Naruto aime Sakura, dit-elle amèrement, et moi ... j’aime Naruto.

 

Sasuke la regarda avec beaucoup de compassion et s’approcha d’elle alors qu’elle finissait de taper sur sa robe. Il mit sa main dans son dos et l’enlaça tendrement. La jeune femme ne se débâtit pas, trop bouleversée par ce qu’elle venait de s‘avouer à elle-même à haute voix. Bercée par cette douce étreinte, elle se mit à verser les larmes qu’elle retenait depuis plusieurs heures maintenant. Elle exprima sa peine pendant quelques minutes puis se détacha lentement de l’Uchiwa qui posa ses mains chaudes sur les épaules nues de la Namikaze.

 

_ Écoute, lui dit-il sérieusement, tu es la femme de Naruto à présent. Mais je ne te cache pas que presque la totalité des hommes prennent des amantes pour combler leurs manques affectifs ou autres. Il y a des choses qu’on ne peut pas changer. Tu es dans une situation difficile et malheureusement tu ne pourras jamais t’en sortir. Ta souffrance ne s’effacera que le jour où ton amour pour lui sera épuisé. Alors si dans ta souffrance tu as besoin de parler à quelqu’un ou même de réconfort en tout genre, je suis là au cas où. Si par chance il ne t’a pas marqué d’ici là, je pourrais même être ton amant !

 

L’ancienne Hyuga rigola en séchant nerveusement ses larmes.

 

_ Et puis sache aussi qu’un homme n’a pas besoin d’être amoureux d’une femme pour la posséder. Ne te trompe pas sur les sentiments de Naruto ! Ne t’aveugle pas en croyant qu’il t’aime juste parce qu’il partage le même lit que toi.

 

_ Merci, murmura t-elle en détachant avec nervosité ses longs cheveux bleutés, je m’en souviendrai.

 

_ Viens maintenant, il est temps que je te ramène à lui.

 

La Namikaze hocha la tête et suivit le cadet, qui s’approchait du bord du toit où le vide rappelait à quel point la loi de la gravité s’appliquait à tout corps (désolée, la terminale S ça m’a vraiment enlevé toute touche de poésie -_-). Sasuke se tourna et tendit le bras vers elle, l’incitant à venir près de lui. Hinata hésita un peu mais prit finalement la main du capitaine. Ce dernier l’attrapa par la taille et la plaqua contre lui en la tenant plus que fermement.

 

_ Tu vas sauter ? paniqua t-elle.

 

_ Ne t’inquiète pas, je suis un ninja rappelle-toi, sourit-il en se jetant dans le vide.

 

 

 

***

 

 

 

_ J’espère que cela ne se reproduira plus, clama le troisième d’un ton autoritaire, vous avez mis la pagaille en un jour très important. D’ailleurs, continua t-il en fixant durement son petit-fils qui l’écoutait ta tête baissée, je te considère comme unique responsable. En tant que cinquième Hokage tu as mal commencé, mon garçon ! C’est à toi de diriger et de maitriser les ninjas, les paysans, les nobles ... et pour arriver à cela il faudrait déjà que tu te maitrises toi-même ! Je ne veux pas de cette bête féroce en liberté ... Est-ce que c’est clair ?

 

Sasuke et Naruto l’avaient écouté, soumis, droits comme des piqués et la tête baissée. Ils hochèrent la tête à l’unisson.

 

_ Bien. Maintenant, le conseil des nobles de ce soir ne va pas tarder à commencer. Je vous conseille de bien vous tenir et de jouer votre rôle comme il se doit.

 

Les deux hommes s’inclinèrent et sortirent ensemble du bureau du troisième sans une seule parole. Ino, Hinata et Sakura les attendaient silencieusement dans le couloir. Elles étaient toutes les trois dans leur coin et semblaient réfléchir solitairement aux évènements qui venaient de se passer.

 

_ Le conseil des nobles nous attend, lança Sasuke en s’approchant de Sakura afin qu’elle prenne son bras, ce qu’elle fit froidement, encore blessée par les anciennes paroles de son fiancé. Merci Ino, lança t-il à la blonde en partant tranquillement.

 

Cette dernière se retourna vers son Hokage et sa femme. Ils n’avaient pas bougé et restaient éloignés l’un de l’autre. Cela attrista quelque peu la servante qui lança :

 

_ Pardonnez-moi votre Majesté, mais vous allez être en retard !

 

Le Namikaze hocha la tête et tendit le bras à sa femme, qui ne put malheureusement pas refuser. Elle prit lentement son  bras, montrant un peu son manque de volonté à son mari. Le couple s’engagea alors dans le couloir et marcha jusqu’à la salle où le conseil des nobles avait lieu. En route, Hinata avait beaucoup réfléchi et pensait avec conviction qu’il valait mieux que Naruto et elle fassent chambre à part. S’il aimait Sakura, cela ne servait à rien de dormir avec lui ... la souffrance qu’Hinata ressentait ne serait que plus grande.

 

_ Naruto, lança t-elle avec beaucoup de courage, j’ai beaucoup réfléchi et je pense que ce serait mieux que ...

 

_ C’est ton premier conseil Hinata, dit-il d’une voix ferme sans prendre en compte ce qu’elle venait de dire.

 

La jeune femme fut surprise qu’il lui coupe la parole et fasse comme s’il n’avait pas entendu.

 

_ Je devrais peut-être t’expliquer le fonctionnement de tout ça.

 

_ Naruto écoute-moi, retenta t-elle en lâchant son bras pour s’arrêter, il vaudrait mieux que ...

 

_ Parce-que c’est vraiment compliqué comme fonctionnement, la recoupa t-il sans arrêter de marcher.

 

Elle le vit continuer à marcher comme si de rien n’était et comprit qu’il le faisait exprès et qu’il ne l’écouterait pas de son plein gré... alors elle continua.

 

_ ... que toi et moi ...

 

_ Il y a les nobles les plus influant du pays ...

 

_ ... ont fasses chambre ...

 

_ ... qui se rassemblent avec l’Hokage pour discuter de ...

 

_ ... chambre à part ! cria t-elle en laissant une larme couler librement sur sa joue.

 

Le Namikaze s’arrêta soudainement en entendant les derniers mots de sa femme. Il s’adossa au mur comme s’il était épuisé et pinça légèrement l’arête de son nez à l’aide de sa main gauche.

 

_ Pourquoi ça ? demanda t-il en tentant de cacher sa voix brisée par l’émotion.

 

La jeune femme posa sa main sur sa bouche pour éviter de cracher un sanglot. Elle avait voulu la confrontation, mais maintenant qu’il l’écoutait et lui demandait la raison elle était incapable de répondre correctement. Cela lui faisait trop mal !

 

_ Et bien ... c’est parce-que ... parce que ..., essaya t-elle d’expliquer, ... je sais que ... que je ne suis pas ... celle que tu aurais ..... voulu ...

 

La voix d’Hinata se brisa. Avouer à haute voix ce qui lui faisait mal était une épreuve des plus horribles. Les larmes ruisselèrent tout à coup et ses jambes flanchèrent. Elle posa sa main sur le rideau du couloir pour éviter de tomber à terre, mais Naruto s’approcha d’elle et l’enlaça par la taille en la serrant fortement contre lui.

 

_ C’est faux, lui murmura t-il à l’oreille, Hinata ... j’étais énervé ! J’ai dit ça à Sasuke pour le faire sortir de ses gonds ! Je t’en prie il faut que tu me crois ... tu es ma femme et je suis heureux de mon sort.

 

_ Non, Naruto ...

 

_ Tu es la seule femme de mes pensées, lui murmura t-il en embrassant délicatement son cou.

 

Hinata aurait voulu le croire sur parole ... vraiment, elle aurait voulu de tout son cœur, mais Sasuke avait raison. Elle ne devait pas être aveugle et devait accepter la réalité. Elle aimait cet homme et s’était jurée de rester à ses côtés en toutes circonstances ... même lorsque celui-ci était épris d’une autre ... jusqu’à ce que la mort les sépare.

 

_ Je te crois, lui lança t-elle sans émotions en relevant la tête vers lui.

 

_ C’est vrai ? lui demanda t-il, surprit, en caressant tendrement sa joue.

 

_ Bien sûr, lui murmura t-elle, parce-que je t’aime plus que tout.

 

Prie d’une joie sans précédent, il l’embrassa langoureusement. La jeune femme avait menti, mais peu importait à présent. Elle restera à ses côtés quoi qu’il arrive. Et s’il fallait pousser Sakura dans les bras de son mari pour qu’il soit heureux, elle le ferait sans hésiter ... mais pas sans souffrir.

 

 

 

 

Amy.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales