Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le courage d'une femme
[Histoire Abandonnée]
Auteur: amycybille Vue: 149803
[Publiée le: 2007-01-03]    [Mise à Jour: 2012-08-06]
13+  Signaler Général/Romance/Action-Aventure Commentaires : 396
Description:
Au pays du feu, la paix et l'équilibre règnent grâce à l'empereur, appelé, le Troisième Hokage. Les règles sont strictes. Les hommes combattent et deviennent des ninjas, et les femmes doivent se marier et enfanter. A chacun son rôle. Mais quand les hcordes d'Orochimaru envahissent le Japon, plusieurs jeunes femmes feront exception à ces règles.

Les couples sont Sasu/Saku, Hina/Naru, Ten/Nej Tem/Shi et peut-être Ino/Kiba

Je précise que le premier chapitre est presque calqué sur les dialogues de Mulan (c'est une volonté de ma part! Toutes mes fics ont la même méthode, je pars d'une base connu et je m'égare) J'ai fait un peu la même chose pour le deuxième chapitre, mais mon histoire se démarque bien vite et bien loin de Mulan ! D'ailleurs à présent il n'y a plus aucun rapport avec ce dessin animé.

Amy.
Crédits:
Les personnages ne sont pas à moi. A part quelques uns.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La Marque

[2801 mots]
Publié le: 2010-03-14Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Salut Tout Le Monde !

J’ai remarqué depuis quelque temps que ma fic avait perdu son intérêt auprès des lecteurs, et je tiens à demander s’il est nécessaire que je la continue. L’histoire a déjà trouvé sa fin et ses intrigues, et j’avoue que la fanfiction n’est pas prête de se terminer maintenant car il reste peut-être une vingtaine de chapitres avant la fin.

Alors j’aurai voulu savoir si cette fiction était assez aimée pour que je la continue, merci ^^

 

 

Chapitre vingt-cinquième : la marque

 

 

 

 

 

 

 

Sakura avait perdu toutes notions de la réalité. Après tout, la rose se fichait bien de la réalité à ce moment précis ... elle était là, dans les bras de Sasuke Uchiwa. Son esprit était tranquille et reposé ... elle était bien. La chaleur de la pièce, ainsi que celle des bras de son fiancé l’avaient glissé dans un doux rêve de bonheur et de douceur. Nue sous les couvertures et dans les bras de son fiancé qui semblait dormir ... cela ne pouvait être qu’une vision de rêve pour toute femme normalement constituée. Mais cette vision fut cassée lorsqu’elle sentit le brun bouger légèrement pour briser la douce étreinte qu’il avait sur sa fiancée. Cette dernière fronça les sourcils et lança un râle de mécontentement en sentant l’Uchiwa se lever.

 

_ .... Hmmmm .... Sasuke, râla-t-elle en se redressant sur le lit pour voir son fiancé se rhabiller en vitesse, un air plus que perturbé sur le visage.

 

_ ... qu’est-ce qu’il se passe ? lui demanda t-elle surprise en tenant fermement le drap sur elle pour cacher sa poitrine.

 

_ Rien qui te concerne, femme ! lança t-il d’une voix neutre sans lever un seul regard vers elle.

 

Cette dernière fut piquée au vif ... mais différemment que d’habitude. Elle voulut répliquer mais n’en trouva pas la force et baissa les yeux en se recouchant lentement. Le cœur de la rose la faisait fortement souffrir tout à coup ! Une douleur qu’elle n’avait jamais connu auparavant. Pourquoi fallait-il que son fiancé soit si ... merveilleux et si horrible en même temps ? Il avait été le plus doux des amants rien que pour elle ... et tout à coup il se comporte comme le plus iiréspecteueux des hommes. Les pensées de Sakura furent interrompues par les lèvres de son fiancé qui vinrent lui donner un baiser plus que fougueux. La rose fut surprise de son comportement mais ne le rejeta pas pour autant et répondit à son baiser en passant ses bras autour de son cou.

 

_ Il se passe des choses graves, lui murmura t-il contre ses lèvres, Naruto a besoin de moi ... je reviens dès que j’ai fini ... ma tendre femme, finit-il en la réembrassant passionnément.

 

La jeune femme ne comprit les paroles de Sasuke que lorsque celui-ci était déjà parti. Quoi ?

 

_ Ma ... ma tendre femme ? se demanda t-elle en laissant son visage exprimer de l’incompréhension.

 

 

 

 

***

 

 

 

 

 

_ Naruto, reprend-toi bon sang ! s’exclama le brun en attrapant son ami par les épaules pour le pousser avec force contre le mur, loin de la victime du démon.

 

Les deux gardes présents dans la salle de torture se lancèrent vers leur futur Hokage afin de le maitriser, mais Sasuke leur ordonna de s’éloigner de lui.

 

_ Naruto Namikaze ! Reprend tes Esprits, lanca t-il en regardant le blondin se relever avec fureur contre le mur de la pièce sanglante.

 

Naruto respirait fortement et la couleur de ses yeux avait viré au rouge sang ... ils étaient remplis de fureur.

 

_ TOI !!, cria t-il en pointant du doigt le prisonnier attaché contre le mur, JE VAIS TE TUER !!

 

Il fonça vers lui mais fut rattraper par l’Uchiwa qui le plaqua contre le mur, essayant de le maitriser malgré la grande force du démon. Le Namikaze se débatit pendant quelques secondes, mais cessa soudainement et se laissa tomber lentement au sol, la tête baissée.

 

_ ... il la osé ... la toucher......., finit-il en changeant de voix.

 

L’Uchiwa fut brusquement inquiet ... c’était la première fois qu’une de ses colères durait aussi longtemps et que ... Naruto prenait possession de la voix de son démon.

 

_ ... personne n’a le droit ....... de la toucher ....

 

_ Naruto ressaisis-toi, lança calmement Sasuke en posant ses mains sur les épaules de son ami, comme pour le soutenir.

 

_ .... je suis le seul ..... qui ait le droit de ..... la toucher .... elle est à moi !

 

_ Oui Naruto, s’exclama encore une fois Sasuke, Hinata est à toi ! Alors calme-toi, mon frère ... tout le monde le sait ... Hinata n’appartient qu’à toi !

 

_ ...... hmmmm .... oui ! ..... à moi seul ..... elle est à moi .......

 

Sentant que la fureur de Naruto s’en allait, les deux gardes ainsi que le brun se sentirent soulagés. L’Uchiwa aida son ami à se relever lentement. Il était épuisé, comme à chaque fois que son démon prenait possession de lui. Une fois debout Naruto se dirigea vers la sortie, marchant comme si un poids lourds était posé sur ses épaules. Une fois à la porte, il s’arrêta et lanca froidement:

 

_ Pendez-le une heure avant l’aube ! Que rien ne soit public, qu’il meurt dans l’ombre ...

 

Les deux gardes acquiescèrent et se retournèrent vers le prisonnier, qui tremblait encore ... se rappelant avec terreur de ces yeux rouges malsains.

 

_ Attend ! s’écria Sasuke en remarquant que le blondin allait partir, où va-tu ?

 

_ Voir Hinata ..., répondit-il d’une voix neutre.

 

_ Je ne crois pas que ce soit une bonne idée, Naruto ..., lui lança t-il en s’approchant doucement de lui, tu n’es pas encore tout à fait calmé, tu risques de lui faire du mal !

 

_ Je vais bien, s’énerva Naruto en partant pour de bon vers sa chambre.

 

 

 

 

***

 

 

 

 

Hinata sursauta violemment en voyant la porte de la chambre s’ouvrir brusquement sur son fiancé.  Elle était assise sur son lit et n’avait pas bougé depuis qu’il était parti. Ses yeux étaient rouge et ses joues brillaient à cause des larmes qu’elle avait versé. Le blondin ferma doucement la porte de sa chambre et s’avança vers sa fiancée. Cette dernière eut soudainement peur de lui ... elle se rappelait encore avec quelle brutalité il avait failli l’étrangler tout à l’heure.

 

_ Non Naruto, s’exclama t-elle en s’éloignant le plus possible du bord du lit, ne t’approche pas !

 

Mais à peine avait-elle fini sa phrase que son fiancé était déjà prés d’elle, le visage collé à celui de sa dulcinée. Par crainte qu’il ne la violente encore, la jeune femme ne fit aucun mouvement et le laissa faire, observant le moindre de ses gestes. Le regard océan du blond était revenu et la froideur qu’il dégageait avait été remplacé par la souffrance. Il crispa les yeux et lança d’une voix brisée:

 

_ Pardonne-moi ... je t’en supplie Hinata, pardonne-moi !

 

La peur que la concernée avait ressenti il y a quelque secondes se changea bien vite en compassion et l’amour infini qu’elle ressentait pour lui jaillit d’un seul coup de sa poitrine ... il pleurait. Naruto pleurait devant elle, montrant sa faiblesse et sa souffrance. La jeune femme l’enlaça brusquement et sentit son fiancé la serrer à son tour, pleurant dans ses cheveux noir bleuté.

 

_ Mon Naruto, pleura t-elle, j’ai tellement eu peur ... peur de t’avoir perdu. Pendant un instant j’ai cru voir quelqu’un d’autre en toi. Dis-moi que ce n’était pas toi !

 

Le Namikaze arrêta d’un coup ses pleurs et se décolla légèrement de sa fiancée pour prendre la tête de cette dernière dans ses grandes mains halées. Il colla son front contre le sien ...

 

_ Non ... Écoute Hinata, écoute-moi bien ! Il y a des choses que tu ne sais pas sur moi ... des choses que tu ne sauras jamais. Mais sache que c’est la raison pour laquelle je me mets rapidement en colère ... lorsque quelque chose me contrarie trop ...

 

_ Tu te mets en colère, continua sa fiancée en le fixant droit dans les yeux, tu deviens violent et blessant ... jusqu’à faire du mal aux gens que tu aimes.

 

Le Namikaze hocha légèrement la tête.

 

_ Ne demande jamais pourquoi, Hinata ... ne demande jamais ! N’essaie pas de savoir ce que tu ne dois pas savoir, ne me pose aucune question, ne me rend pas la tâche plus compliquée, Hinata ...

 

_ Oui Naruto, murmura t-elle en posant ses mains blanches sur celles halées posées sur son visage, j’ai compris. J’ai tout compris, ne t’inquiète pas. Oublions ça !

 

Le cœur de Naruto éclata soudain en mille morceaux, lui procurant un bien fou.

 

_ Tu me pardonnes ? lui murmura t-il en approchant ses lèvres des siennes.

 

_ Oui, répondit-elle en l’embrassant passionnément, je te pardonnerai tout, toujours ... je ferai tout pour toi !

 

Le Namikaze sourit et s’allongea sur son lit en attirant sa fiancée avec lui. Il la plaqua contre son torse et l’embrassa à n’en plus pouvoir.

 

_ Tout ? lui demanda t-il malicieusement en s’allongeant sur elle en un clin d’œil.

 

Le blond avait voulu la faire rire, mais la jeune femme semblait tout à coup très sérieuse. Elle passa sa main sur la joue de Naruto où un trio de cicatrices régnait.

 

_ Oui Naruto, murmura t-elle en le fixant, tout ... jusqu’à tuer pour toi ...

 

Naruto l’interrompit en l’embrassant encore une fois.

 

_ Ne parle pas de chose que tu ne connais pas ... ne parle pas de cet acte à la légère ...

 

Le Namikaze n’avait pas parlé froidement, mais Hinata sentait tout à coup que ce sujet l’avait touché. Le blond se coucha sur sa dulcinée et couvrit sa gorge de baisers.

 

_ Je t’ai blessé ..., chuchota sa fiancée mal à l’aise.

 

_ Oui.

 

_ Pardon, s’exclama t-elle, je ne voulais pas ...

 

_ C’est rien. Quelqu’un qui n’a pas fait la guerre ne peut pas comprendre ... tu ne peux pas comprendre la souffrance que possède un ninja lorsqu’il tue ...

 

Hinata ne comprit pas du tout les paroles de son bien-aimé. La souffrance ? Mais ... un ninja aime tuer ! C’est la normalité des choses ... un ninja tue parce qu’il aime tuer ... pourquoi aurait-il de la souffrance ? Hinata sentait les mains de son fiancé passer sous sa chemise de nuit blanche et sa bouche descendre lentement sur sa poitrine. Elle aimait cette étreinte, mais cette histoire de souffrance la tracassait à présent.

 

_ Naruto ... pardon mais, je ne comprends pas ... les ninjas sont des hommes de violence ...

 

Naruto leva son visage vers celui de sa fiancée.

 

_ ... ils aiment tuer ...

 

_ C’est comme ça que tu me vois, mon amour ? Comme un homme de violence qui aime tuer ? lui demanda t-il en fronçant les sourcils.

 

Le jeune homme serra les poignets de sa fiancée et les plaça au-dessus de sa tête. Hinata eut soudainement peur qu’il s’énerve.

 

_ Naruto non, ne t’énerve pas je t’en prie, lança t-elle apeurée.

 

_ Je ne suis pas énervé Hinata. Je suis blessé que tu me vois de la sorte ... Tu crois vraiment que tuer des innocents me fait plaisir ? Depuis petit on nous apprend qu’un homme doit être fort et courageux, qu’un ninja doit tuer sans émotions ... avant de devenir un ninja il y a une épreuve ... à quatorze ans on nous envoie à la guerre, là où le pays est en guerre pour récupérer les territoires ... ces guerres sont quasi-permanentes. Et là, Hinata, c’est la loterie. La Vie ou la Mort ... celui qui meurt n’est pas digne d’être ninja .... et celui qui survie devient ninja, mais ... est marqué à vie ...

 

_ Marqué par quoi ? demanda Hinata en voyant son fiancé laisser sa phrase en suspend.

 

_ Par la souffrance. Sais-tu ce que j’ai enduré là-bas ? Es-tu seulement capable d’imaginer les horreurs que j’ai vu ? Là-bas Hinata ... c’est l’Enfer ! J’ai vu des femmes se faire violer et éventrer, des enfants se faire décapiter et brûler vifs par centaine ! J’ai tué beaucoup de gens, ... j’ai laissé des innocents se faire violer et massacrer devant mes yeux juste parce-qu’on m’en avait donné l’ordre. Je n’avais que quatorze ans ... je n’étais qu’un gosse et j’en suis ressorti ... en monstre.

 

Hinata laissa ses larmes de tristesse couler le long de ses joues.

 

_ Oh Naruto, pleura t-elle en le serrant contre elle, non ! Non tu n’es pas un monstre !

 

Le jeune homme se serra lui aussi contre sa fiancée en plaçant sa tête sur sa poitrine. Là, il ne put retenir ses larmes et toute la souffrance qu’il essayait tant bien que mal de retenir depuis ces dix dernières années ressorti d’un coup à la surface.

 

_ Pleure ça fait du bien, lui chuchota t-elle en lui caressant les cheveux, ne laisse pas ta peine te détruire. C’est ça non, la logique de notre société ? Tu me protèges «des méchants» en te battant et moi je te le rends en te donnant des enfants et en te prenant au creux de mes bras. Tu sais je ne suis pas très maligne c’est vrai ... je suis naïve et crétine parfois ... mais je suis une femme, et demain je serai la tienne. Je ne peux peut-être pas complètement comprendre ce que tu ressens mais je suis là pour te donner mon amour et mon corps si tu le désires ...

 

Naruto sécha ses larmes en suivant avec interêt le discours de sa dulcinée. Bien sur qu’elle ne pouvait pas comprendre ! Personne ne peut comprendre quelque chose sans le vivre, c’est ça la subtilité de la chose ... les paroles ne sufissent pas. Hinata en avait conscience et essayait juste de trouver les bons mots pour le réconforter. Naruto sourit contre la poitrine de sa fiancée et entreprit d’en prendre possession en la couvrant de baisers.

 

_ ... avant je n’aurai jamais parlé de cette façon tu sais, continua Hinata en sentant Naruto ouvrir délicatement le haut de sa chemise de nuit pour embrasser avidement sa poitrine, mais ... je resterai une femme soumise et inférieur à son mari si ... ça peut te rendre heureux, mon amour ... je t’aime.

 

Hinata sentit le feu de ses joues la brûler affreusement. C’était la première fois que le Namikaze se montrait aussi entreprenant et elle pensa avec conviction qu’il fallait peut-être l’arrêter maintenant avant que cela ne dégénère.

 

_ Naruto ..., gronda t-elle timidement en essayant de le repousser sans vraiment forcer, on a pas le droit ... de ... faire ce genre de chose avant le mariage !

 

La blond arrêtant son activité en rigolant légèrement et s’empara des lèvres de sa future femme.

 

_ Mariage ou pas tu es à moi !, lui susurra t-il doucement à l’oreille, personne n’en saura rien Hinata ... il n’y a que moi qui puisse m’en rendre compte, tu sais.

 

_ ... euh ... je ne préfère pas ... Naruto, gronda t-elle encore une fois en sentant la main de son fiancé glisser sur sa cuisse.

 

_ Tu sais pourquoi on dit qu’une femme appartient à son premier amant ?

 

La jeune femme répondit négativement en bougeant sa tête de gauche à droite.

 

_ Parce que le couple modèle de notre société est un ninja de haut rang et sa femme. Un ninja de haut rang a une particularité bien particulière, il possède un pouvoir que les autres ninjas n’ont pas. Avec très peu d’effort nous pouvons manipuler le chakra des autres ...

 

_ ... manipuler le chakra des autres ? s’inquiéta la jeune brune.

 

_ Exactement ! Son chakra nous obéit au doigt et à l’oeil. Cette activité est souvent utilisée dans les combats, c’est très efficace, ... mais cela sert aussi à quelque chose que tous les hauts ninjas font avec leur femme. C’est une tradition.

 

_ Ils manipulent le chakra de leur femme ? se choqua Hinata.

 

Naruto hocha la tête lentement.

 

_ Mais Pourquoi ?

 

_ Ne t’inquiète pas ce n’est pas dangereux, rigola le Namikaze en voyant la peur dans les yeux de la Hyuga. C’est juste ... pour qu’elle nous appartienne pour toujours.

 

Hinata le regarda de travers, sans vraiment comprendre.

 

_ On appelle ça «marquer une femme». En gros on ordonne au chakra de la femme de ne laisser approcher aucun autre homme à part nous. Au final, si un homme autre que celui qui t’a marqué essaye de te toucher avec ou sans ton accord ton chakra réagit et le repousse violemment.

 

La jeune femme sembla ébahit par ce qu’elle venait d’apprendre. Ton chakra le repousse violemment ? ... peut-être que ...

 

_ C’est pour cela que tu as su que ce garde m’avait agressé ... parce que tu m’as marqué et que mon chakra l’a repoussé.

 

Naruto sourit légèrement mais répondit négativement.

 

_ Non, je ne t’ai pas encore marqué Hinata. Ton chakra a réagi tout seul comme si ... tu étais un ninja, c’est bien ça qui m’inquiète.

 

Hinata ne fit pas vraiment attention aux dernières paroles de son fiancé, complètement captivée par autre chose.

 

_ Alors qu’est-ce que tu attends ?, demanda t-elle en froncant les sourcils.

 

_ Pour faire quoi ?

 

_ Qu’est-ce que tu attends pour me marquer ? répéta t-elle avec un peu d’agressivité. Je suis sure que tu l’as fait pour des tas de filles.

 

Le Namikaze sembla surprit par l’agressivité soudaine de sa fiancée, puis rigola en remarquant qu’elle était juste jalouse. Il se mis à califourchon sur Hinata et se mis torse nu en une fraction de seconde. Il se coucha de tout son long sur la Hyuga qui ne comprit rien et captura avidement ses lèvres en relevant avec lenteur sa chemise de nuit blanche.

 

_ Pour marquer une femme il faut la dépuceler. Et tu as raison, j’ai dépucelé beaucoup de jeunes filles ...

 

La Hyuga fronca les sourcils et tourna la tête sur le coté malgré la gêne qu’elle ressentait à ce moment là.

 

_ ... mais je n’en ai marqué aucune jusqu’à présent.

 

 

 

 

 

Amy.

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales