Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 159 lectures  - 1 commentaire [21 novembre 2021 à 14:54:06]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le clan maudit Auteur: Warrock Vue: 2746
[Publiée le: 2018-03-12]    [Mise à Jour: 2019-08-11]
G  Signaler Romance/Amitié/Tranche de vie/Psychologique Commentaires : 6
Description:
Naruto est blessé physiquement et mentalement. La haine de son village natal et sa confrontation avec sasuke ont brisée son esprit. Devenu un être méfiant et dénué d'émotions, il sera recueilli par le clan Nekoma. Des nomades shinobi.

Il est temps pour le jeune garçon de savoir ce qu'il veut.
Crédits:
Ceci se passe après la première partie de Naruto. Il répond au défi de Ookami-kun.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 1

[1284 mots]
Publié le: 2018-03-30Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonjour.

Alors j'essaie d'établir une histoire même si c'est petit à petit.

Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne lecture.

Chapitre 1


À Konohagakure. Les villageois et les shinobi faisait le deuil du jeune genin. Durant la cérémonie, des murmures se faisaient entendre. Les villageois ne comprenaient pas pourquoi ils devaient faire le deuil d’un monstre. Ce mot était la goutte de trop pour une certaine personne.


Répéter cela en face de moi ! Hurla la coéquipière du jeune genin, sakura haruno, membre de l’équipe 7.

- Nous…

- Nous n’avons rien dit…

- Vous mentez ! Vous avez traité Naruto de monstre ! La kunoichi éclate en sanglot. Naruto Uzumaki n’était pas un monstre, il était un formidable shinobi. Même s’il était impulsif, il n’a jamais hésiter une seule seconde à essayer de prouver sa valeur à nos yeux. Il ne voulait qu’une chose… Que l’on le voit pour ce qu’il est… un shinobi persévérant… et non pour ce qu’il n’est pas… Un monstre. Son sensei, kakashi, intervient pour calmer la kunoichi. Il s’éloigne avec son élève.

- Sakura… Je…

- Je sais ce que vous allez me dire. Je ne dois pas m’en vouloir. Mais c’est impossible… C’est ma faute… C’est moi qui lui est demander de partir à la poursuite de sasuke… Je suis en parti responsable de sa mort. Quoique les autres diront… ils auront tort. J’ai été égoïste en laissant tout sur les épaules de Naruto.

- Je voulais plus te féliciter. Tu défendu ton camarade. Il est vrai que Naruto avait des défauts, mais il était un formidable shinobi. Réconforte le sensei. La kunoichi essuie ses larmes.”


*****


Le jeune shinobi sort de la tente. Il porte un kimono orange et tient une béquille pour le soutenir. Il sent une douleur atroce à la jambe, le jeune garçon tombe, mais koneko est là pour l’aider. Naruto se méfie du comportement de la jeune fille. Elle essaie sûrement de l'amadouer pour pouvoir obtenir quelque chose en retour. La haine des villageois de Konoha l’avait rendu amère. Il ne faisait plus confiance à personne. Il attrape la béquille et se relève. Il demande à la jeune fille de le laisser seul. Il s’isole du reste des nomades. Le père vient vers sa fille.


Père…

- Je sais. Il ne fait confiance à personne.

- Que pouvons nous faire ?

- Nous devons attendre. Les blessures physiques guérissent, mais… les blessures émotionnelles prennent plus de temps à cicatriser.

- (Je ne dois pas leur faire confiance. Je ne dois plus faire confiance à qui que ce soit.) Des bribes de son combat contre son camarade le hantent. Il croyait en leur amitié… Mais aux yeux de son ancien camarade… Ce n’était pas le cas. Il n’avait pas hésité une seule seconde à vouloir le tuer. Est-ce que tout sa vie n'a été que mensonge. Pour lui la réponse à toujours été évidente. Il doute même de la sincérité de son sensei, celui qu’il prenait pour un père, iruka. Il entend une branche qui se casse. Le jeune genin se retourne. Il voit une femme aux yeux émeraude. Elle a une longue chevelure blanche qui descend jusqu'à mi-chemin de son dos. Elle porte un kimono bleu azur.

- Je suis désolé de vous avoir fait peur. Fit la femme en s’inclinant devant le blond pour lui faire des excuses. Je m’appelle saiko nekoma. Enchanté de vous rencontrez.

- Pourquoi êtes-vous là ? Demande le genin avec méfiance.

- Kai, notre chef, m’a envoyé vous prévenir que nous partions.

- Très bien. Je vous suis.

- Avant de vous conduire jusqu'à notre clan, j’aimerais savoir votre nom.

- Naruto. Répond le genin en laissant paraître un air stoïque.”


Pour le moment, Naruto avait prit sa décision. Il suivrait les nomades, le temps que ses blessures guérissent. Les tentes étaient rangé. Les membres du clan virent Naruto revenir aux côtés de saiko. Le clan pouvait à présent reprendre son voyage. Ils suivirent le long de la rivière. Naruto qui était derrière prenait une certaine distance avec le clan, mais pas trop pour ne pas les perdre de vue. Celui-ci s’adapter au rythme du jeune garçon. Kai demande à sa fille de garder un oeil sur le blessé. Koneko adapte son rythme à celui du genin. Elle se retrouve derrière avec lui. Pour essayer d’en apprendre un peu plus, elle lui fit la conversation.


Naruto, dis moi d’où viens-tu ? Cette question fit remonter en lui une légère amertume.

- De nul part... Et ça ne te regard pas. Répondit froidement le genin qui commence à accélérer le pas.

- Naruto fait attention ! Le jeune blond trébuche et tombe. Le chef stoppe la marche du clan. Il s’attroupe devant lui. En voyant cela, des bribes assaillent l’esprit du genin. Il voit des ombres aux regard rouge. Il met ses mains sur ses oreilles ne supportant plus les murmures de ses ombres. Il commence à faire une crise de panique.

- Éloignez-vous, nous devons le laisser respirer. Ordonna kai à ses congénères.

- Naruto ! Naruto ! Cria koneko pour essayer de calmer le genin. Il sent quelque chose qui l’attrape. Il entend des battements de coeur. Le genin entend une voix douce dans son oreille, cette voix semble chanter quelque chose. Cela apaise le genin. Ses tremblements cessent petit à petit. Il sent des caresses dans ses cheveux ainsi qu’une douce chaleur l’envahir. Naruto pose son regard sur le visage de celle qui le réconforte.

- Saiko… Murmure-t-il apaiser. En effet, la femme de tout à l’heure le tenait dans ses bras. Les membres du clan étaient soulagée de voir qu’il allait bien.

- Monsieur Naruto, est-ce que vous allez mieux ?

- Oui…

- Je suis navré d’avoir fait cela sans votre autorisation. Je vous prie d’accepter mes excuses les plus sincères. Saiko s’incline de nouveau devant Naruto.

- Ce… Ce n’est rien. Répondit le jeune genin en détournant le regard. Il remercia la femme de l’avoir aider.

- Pourras-tu continuer ? Demande alors le chef.

- Ou… Oui… Je le peux.

- Très bien. Ne force surtout pas. Le village le plus proche, dans combien de temps pouvons-nous nous y rendre.

- Je pense que cela nous prendras 2 jours. Mais avec la blessure de naruto.

- Je vois. Naruto baisse la tête.

- Ecouter, laissez moi ici… Je me débrouillerai… Lance le jeune genin. Au fond de lui, il sait qu'il ralentira la marche des nomades. Il avait l’habitude d’être traité comme le boulet de service.

- Hum. Le chef réfléchit.

- Père. Je m’y oppose. Répondit koneko.

- Koneko…

- Nous devons toujours aider les personnes dans le besoin que nous rencontrons. N’est-ce pas ce que tu m’as dit.

- Votre fille à raison.

- Vous êtes sérieux !? Je vous dit que je me débrouillerai ! Répliqua le genin.

- Naruto. Le chef pose sa main sur l’épaule du blond. N’oublie pas ce que je t'ai dit. Tend que tes blessures ne seront pas guérir, tu resteras avec nous.

- Mais vous…

- Je sais ce que j’ai dit ensuite. Tu étais libre de partir. Mais imagine, rien qu’une seule seconde, si nous te laissons là et que tu tombe sur des shinobi de Kumogakure no sato, le village caché des nuages. Que pourrais-tu faire dans ton état ? À cette question, Naruto garde le silence. Il ne voulait pas l’admettre, mais kai avait raison. Étant un shinobi de Konohagakure, Kumogakure aurait pu prendre sa présence comme une déclaration de guerre.

- Attendez… Est-ce pour ça que vous ne m'avez pas rendu mes affaires ?

- Tu as enfin compris. Clan nekoma écouter moi. Nous allons essayer de faire le plus de chemin possible. Malgré les blessures de notre invité. Nous continuerons à adapter notre rythme au sien.

- Oui. Répondirent tous les membres du clan.”


Koneko aide le genin à ce relevé. Saiko tendit alors la béquille à Naruto. Celui-ci prit l’objet dans ses mains. Il reprit sa route avec le clan.


Commentaire de l'auteur À bientôt.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales