Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 964 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4074 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le bonheur des uns...fait toujours le malheur des autres... Auteur: hinamiru Vue: 4573
[Publiée le: 2009-08-04]    [Mise à Jour: 2012-03-04]
13+  Signaler Romance/Drame/One-Shot Commentaires : 23
Description:
Chapitre un = one-shot numéro un :Est-t-Elle folle ? Mais pour qui il se prend lui !!!
"On lui dit de ne pas aimer, on lui dit de se taire et laisser faire mais elle meurt à petit feu..."

Chapitre deux = one-shot numéro Deux :Sasuke raconte son histoire et son enfer personnel
"Il l'a ramené à Konoha, il lui a sauvé la vie...Et lui en retour il aime sa compagne, il le trahit, son coeur le trahit parce-qu'il ne voit qu'elle, il ne voit que son visage et il en tombe malade."

Chapitre trois: One-shot numéro Trois :Une vie banale qui va être bouleversé...en bien...comme en mal
"On la rabaisse, la compare à autrui. On l'empêche d'aimer mais son coeur a eu raison d'elle. Elle connaître la douleur et une fin affligeante."

Chapitre quatre : One-shot numéro quatre : Je n'ai rien fais
"Elle meurt devant lui. Elle souffre devant lui. De ses yeux brillants, elle l'appelle à l'aide, mais il ne fera rien. Pétrifié, il ne fera rien..."

Chapitre cinq : One-shot numéro cinq : Elle m'a tout volé ! Elle n'a eu que ce qu'elle mérite !
"Elle travaille sans relâche et deux fois plus depuis que cette fille est venu habité chez elle. Epuisée, vidée et au bord de la dépression, elle craque."

Chapitre six : One-shot numéro six : La fin de Suna.
"Il est devenu celui qu'ils voulaient, celui qu'ils avaient crée. Il est devenu le monstre auquel ils aspiraient, mais cela à leurs dépends, ils en payeront les conséquences"
Crédits:
Ils sont à masashi kishimoto-sama ! mais je m'amuse à les faire souffrir , euh...a les faire vivre !
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Une vie banale qui va être bouleversé...en bien...comme en mal

[5754 mots]
Publié le: 2010-03-19
Mis à Jour: 2010-04-11
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Je suis dans ma chambre, elle est simple et non décoré. Je suis riche mais je n'ai aucun amis, je ne compte pas les acheter, mais au fond de moi j'en ai besoin tout autant que lui. Mon cœur ne bat que pour lui, et pourtant, pourtant...

_ HINATA !! dépêche toi ! Hurla ma mère

_ je ne suis pas en retard, je pars dans vingt minutes ! Lui répondit-je en souriant doucement, même si elle n'est pas devant , je suis obligée de sourire de la sorte, sans pour autant le vouloir, ce sourire est faux , totalement faux. La porte de ma chambre s'ouvre à la volée, je sursautes. Ma mère me regarde avec un regard que je dirais blasé, dans cette famille ils ne comprendront jamais qu'il faut toquer avant d'entrer , bref je la regarde et la questionne du regard tandis qu'elle me dévisage de haute en bas et grimace.

_ Tu ne vas pas y aller comme ça j'espers. Change-moi ces habits ! M'ordonna t-elle. Oh ne croyait que je suis habillée mini-jupe et haut serré , non ce n'est pas moi du tout ! Moi je m'habille T-shirt ample et jean slim, c'est tout, les baskets déchiré et les cheveux attachés en une haute queue de cheval . Elle me rajoute : « Lâche un peu tes cheveux on dirait un garçon ! » Je détourne les yeux, on me dénigre à chaque fois , fais ci, fait ca et moi je n'ai pas le droit de faire ce que je veux ?!Mais je ne parles je baisse simplement la tête après tout, c'est tout ce que je c'est faire devant les autres mais pas devant ma mère.

_ S'il te plaît , juste le matin , cette après-midi je mettrais ce que tu voudras! Lui suppliais-je , elle soupir, me fait un signe de tête.

_ On dirait une clocharde, les gens vont parler de toi. Je me mord la lèvre la lèvres inférieur.

_ je me fiche de ce que les gens disent, ils peuvent parler , ils ne se sont pas vu eux !

_ Les gens ne parleront pas de toi mais de moi , après tout je suis ta mère, ils diront que je ne prends pas soins de toi ! Et voilà elle me ressort ça, j'aime bien ma mère mais là je suis vraiment en colère contre elle, on dirait qu'elle vit grâce au regard des gens , je ne suis pas comme elle, je me fiche des autres.

_ Ils connaissent Hanabi, c'est aussi ta fille et elle s'habille bien , à la mode quoi !

_ Heureusement que j'ai une autre fille, toi tu ressemble à un garçon !

_ En faite pourquoi t'es montée ?

_ AH oui, ton père m'as dit de te dire de partir maintenant , imagine qu'une voiture sort de nulle part et t'écrase parce-que tu pars toujours à la dernière minutes.

_ ça ne m'est jamais arrivé maman, mais bon à force de parler c'est l'heure allez..j'y vais ! Elle sort la première et je referme la porte derrière elle, je me dirige vers le miroir de ma chambre et contemple mon reflet je gonfle mes joues en voyant mon reflet... trop laide, trop grosse, pas assez bien...voilà ce je me dis...bien que je ne sois pas grosse, ni vraiment moche mais c'est ces pensées qui traverse mon esprit. Je pose une main sur la glace et laisse échappée une larme puis une autre, avant de rapidement les séchées. C'est pas comme ca que je lui plairais, non c'est pas comme ça !! Je prends mon courage à deux mains et m'apprête à sortir quand mon père m'interpelle comme d'habitude

_ je veux que tu marche droite, tu as compris, tu rentre à l'heure , dès que tu as fini les cours , tu m'as bien compris ?

J'acquiesce d'un signe de tête et sors de la maison . Chaque matin c'est la même chose , toujours le même disque, toujours la même rengaine... « Marche droite.... » De toute façon personne ne voudrais de moi , alors marcher droite , c'est ce que je fais tous les jours...droite mais pas la tête haute. Je marche vite comme d'habitude et le vent souffle sur mon visage, je soupir d'aise; j'adore le vent à contre sens comme j'adore la pluie. Il faisait chaud, très chaud...mais c'est toujours ca à Konoha. Je sens mes yeux s'embuer , je pleure encore, je suis vraiment faible et idiote. J'ai toujours voulu être un garçon; parce-qu'un garçon, c'est fort , ça s'intègre bien , ça à l'humour innée et c'est....libre, libre comme ce vent...

J'arrive devant le collège et soupire , si j'ai l'air d'une dure devant ma mère je n'en suis pas moins faible....les grandes portes du collège ce dresse devant moi et je vois plusieurs personnes attendre leur amis, je souris ; moi je n'en ai pas. Et c'est ainsi que j'entre dans le collège la tête droite et les sourcils froncés....Je sens leur regard méprisant me regarder et je les entends chuchotés mais je m'en fiche, ca fait mal mais je m'en fiche je ne suis pas ma mère...le regards des autres je les jettes à la poubelle.

Vous vous demandez surement pourquoi j'ai les sourcil froncés ? C'est simples; c'est psychologique. Je me dis que comme ça au moins si on me dévisage, on dévisage ce regard laid et méprisant mais pourtant qui inspire la paix. Mes yeux blanc leur fait peur ...je me fais peur et je ne m'aime pas, alors pourquoi je transforme ce regard si laid encore plus laid ? Juste pour me protéger d'eux...des gens...de leur regards à eux parce-que je ne veux pas être comme papa et maman. Je passe le portail et souffle un bon coup, j'ai une journée à tenir ainsi mais cette journée allé t-elle être comme les autres ? J'ai un mauvais pressentiment...très mauvais.

DRIIIING

Et voilà, ca sonne. Je me range dans mon rang et je le vois, lui et son grand sourire mais le Hic c'est peut-être cette fille accroché à son bras qui vient de lui vole un baiser. Je détourne vivement mes yeux, le souffle court , le cœur battant à tout rompre, la prise sur la branche de mon sac se resserre , mal j'ai encore plus mal que d'habitude, ma poitrine me fait horriblement souffrir. Pitié que ce ne soit pas vrai ! Je n'arrive plus à respirer , ca ne m'as jamais fait ca, jamais je sens une main délicate se poser sur mon dos , qui essaye de m'aider à respirer....

_ Ah ! Hinata ! Respire doucement ca va aller ! Vide ta tête ca va aller OK Doucement...voilà .

J'ai retrouvée mon souffle, moi qui n'en manque presque jamais, les larmes aux yeux je me tourne vers la fille qui m'as aidée, Tenten , elle s'appelle comme ça. Pour moi ce n'est qu'une camarade de classe , pas plus mais je l'apprécie car elle n'est pas hypocrite comme cette cruche accroché au bras de mon....mon quoi en faite ? Ah oui...camarade de classe et accessoirement ami d'enfance , faut dire que les gens perdent vite la mémoire.

_ M-Merci Tenten, je ne sais pas ce qui m'est arrivée...M-Merci encore !

Elle me regarde bizarrement , elle me dit que c'est normal mais je peux voir dans ces yeux une lueur de tristesse, un triste voile , les yeux vitreux...Pardon Tenten , je sais qu'elle agit comme ca à cause de mes yeux, mon cousin Neji à les même et il la rejetait . Maudit don héréditaire, je détourne une nouvelle fois les yeux...il n'avait pas de cœur , il n'aimait personne...et moi je ne pouvais rien faire. Je vois le prof venir, et je soupire en connaissant la suite, le reste de la classe pousse mais surtout lui, je tombes en avant et j'entends des rires. J'ai une nouvelle fois les yeux qui piquent, mes mains écorchée saigne mais je ne fais rien, je ravale mes sanglots et me lève, je frotte mes mains sur mon jeans pour enlevé la terre et suis le professeur qui vient de s'en aller, tête basse..

Les cours passe et je le vois bécoter sa nouvelle copine, cette fille aux cheveux rose, cette cruche je ne l'aime pas. Je me concentre alors sur ma feuille et j'entends les brimade du prof alors que je n'ai rien fait, il me gonfle...

_ Mlle Hyuuga, vous avez l'air particulièrement intéressée par votre feuille de cours,je me trompe ? Veuillez prendre la ligne suivante....Et voilà de nouveau les rires moqueurs de la classe, sauf peut-être de Tenten et Temari la nouvelle qui est venu hier, j'entends cette dernière me dire de riposter mais je ne fais rien où m'ont père me corrigerai, une Hyuuga ne doit pas faire acte de rébellion , une Hyuuga doit suivre le cours et se taire, une Hyuuga doit.....Ma gorge se noue, et je ne peut plus parler...

_ Alors j'attends, ou peut-être avez-vous par la même occasion perdu votre langue ?

Je me sens mal, horriblement mal, je trembles mais pourquoi, il suffirait de lui faire faire fermer son clapet alors pourquoi ?!!

_ « L'oiseau, sortit enfin de sa cage et il..... »

_ Plus fort...me réprimanda le professeur , et je tremble de nouveau...

_ « L'oiseau, s-so-sortit enfin de s-sa cage e-et il.....prit son en-envole... »

_ Quel est le problème ? Soit vous parlez doucement soit vous n'articuler pas et soit vous bégayait....je suis désolé mais on ne peut pas continuer ainsi, j'en toucherai deux mots à vos parents....Sakura à vous !

_ Hai Kakashi-sensei ! Dit-elle, je tourne mon regard vitreux vers elle, cette fille , toujours elle...elle me prend tout , mon ami d'enfance, ma dignité perdu, mon semblent fierté. « L'oiseau sortit enfin de sa cage et prit son envole. Il volait dans le ciel qu'il convoiter tant... » J'ai mal mais je ne fais rien et regarde de nouveau ma feuille de cours, une goutte d'eau tombe et efface l'encre. Une idiote...je ne suis qu'une pauvre idiote, j'essuie rageusement mes larmes tandis que les regards converge vers moi et j'entends encore des chuchotements, des rires. Mes mains sur mon jean se crispe , ne pleure pas, ne pleure pas.... qu'est-ce que vous avez tous à rire ?!! pourquoi je ne peux pas le dire clairement...je renifles et fixe ma feuille de cour, je ne ne veux pas croiser leur regard méprisant, je ne veux les voir rire, je ne veux pas les... A quoi ca sert de ne pas vouloir ? Il faut agir au final je suis hypocrite comme tout les autres, puisque je ne m'exprime pas correctement....

_ Le faites-vous exprès? Pourquoi ne sortirez-vous pas pour permettre à mon cour de se faire...

Mes oreilles détecte le son d'une trousse qui vole , une chaise qui tombe à la renverse et un grognement...Un grognement ? Je lèves ma tête surprise vers la nouvelle ; debout derrière sa table, les poings serrés , elle fait face au prof une lueur d'amertume traversant ses pupilles vert forêt....

_ Pour qui est-ce que vous vous prenez ?!! De quel droit lui parlez-vous comme ca ?!! Si vous continuez je portes plaintes!! vous n'avez aucun droits de la traiter ainsi, les blagues les plus courtes sont les meilleurs !!! ravalez votre langue et tournez là sept fois dans votre bouche avant de parlez !! Des phrases acerbes je peut vous en donner aussi !! épouvantail pourquoi venez vous vêtu ainsi ?! Hein !! Et vous fermez vos gueules au lieu de glousser comme des chez pas quoi !!!

_ Mlle Subakku, commença calmement le prof, VOUS ÊTES VIREE !!

_ Tant mieux !! répliqua t-elle, elle se tourna vers moi, me sourit et me passa un mouchoir, j'hésitai à le prendre mais au final je le prit en murmurant un merci, elle me gratifia d'un beau sourire et sortit fièrement de la pièce.

Je sèches mes larmes et les heures passèrent, l'heure de rentré manger est arrivé , je marche rapide et arrive une demi-heure plus tard chez moi, je ne mange pas....je ne manges jamais à midi, je pars sur l'ordinateur comme d'habitude et comme d'habitude ma mère me tombes dessus....barbant....

_ Tu sais, tu es la seule à rester autant sur un ordinateur , tu devrais sortir un peu avec tes copines....je ris intérieurement , mes amies ? De qui parlait-elle de la pluie ? Elle n'est pas au rendez-vous et c'est ma seule amie...Tu n'est pas normale, regarde ton cousin est-ce qu'il reste devant l'ordinateur toute la journée ? Mais oui mon cousin, voilà qu'elle le ressort, il a des bonnes notes, il est parfait, sage et gentil, il est serviable et ne discutes pas les ordres , il est le plus susceptible à reprendre l'entreprise...Parfait...mon œil !! ce n'est qu'un masque, je le plains plus que moi En plus tu ne fait que faire la gueule, je n'ai jamais vu ça mais oui ! Jamais vu ça, c'est juste parce-qu'elle ne vit pas chez autrui comment est-ce qu'elle peut savoir ce qu'il font ? Tu ne veux pas manger ?


_ Non...fut ma seule réponse, elle me laissa tranquille tandis que je partis voir mon blog, j'en gérer un....un nouveau commentaire, je clic dessus et le lis et là je me fige...c'est horrible, c'est méchant, je les déteste c'est gens qui ce croient meilleur que les autres : « c'est la écoute moi bien c'est vrai tu n'es pas super, tu es laide et moche, et tu ne t'habille pas bien, trop laide ! Et en plus tu te trouve sexy , même pas de cul la meuf, tu te la pètes trop »

Je rêves là ? Elle s'adresse à moi ?! Moi je fais trop ma belle ? Moi je me trouve sexy ?! Moi, je suis laide.....? ca c'est peut-être vrai , c'est vrai je ne suis pas canon...Les larmes coulent le long de mes joues tandis que ma main se crispe sur la souris, je restes bloquer devant l'écran, incapable de bouger. Finalement après plusieurs minutes je dois aller au collège je sèche mes larmes et je m'en vais...me relevant tout doucement des mots trop blessant qui me sont adresser...

Plus je marches, plus je trembles, mon regard hideux fixe à présent le sol, ma respiration devient plus rapide...je presse le pas quand je constate que je vais arriver en retard . Je suis à l'arrêt devant une grande rue et une homme me demande l'heure, sans le regardait je répond en bégayant :

_ Heu...U-Une heure et demi....merde je suis en retard, ca va fermer...Il me remercie, je traverse la grande rue alors que le feu est toujours rouge , j'entends un grand klaxon et quelqu'un me tire en arrière, je tombes sur la personne qui vient de me sauver alors que la voiture klaxonner toujours comme un malade; décidément c'est pas mon jour et pas qu'au sens figuré.

_ Merde ! Hinata-chan, c'est dangereux !! tu veux mourir ou quoi ?!!

Mourir ? Pourquoi pas, il ne m'arrive rien de bien . Soudain c'est le déclic, cette voix...je relève la tête et le voit. Je rougis en constatant qu'il tenait toujours fermement mon bras, je le retira doucement, il remarqua et se confondu en excuse . Je m'incline et me relève, il as l'air surpris.

_ J-je te remercie de m'avoir sau-sauvée, on est en re-retard....

_ Ah oui j'avais complétement oublié, allez on y va, mais je crois pas que t'es presser d'y aller , surtout que kakashi-sensei, il a pas était sympa du tout...

_ Na-Naruto-kun ?

_ Oui ?

_ Tu n'est pas avec Sakura ? Je croyais que tu mangeais avec elle... Il parut triste et blesser un moment, je ne comprenais pas surtout que c'est sa PETITE-AMIE, raahh je rage...puis il me sourit de toute ses dents et ce pencha vers moi d'une façon anodine. Mais pas de chance -pour lui- quelqu'un le poussa et son corps fit un léger mouvement vers l'avant mais assez grand pour que....

_ NARUTOOO !!


Pour que ses lèvres touchent largement les miennes, le pire c'est qu'il ne fait aucun mouvement de recule même après que quelqu'un (avec des cheveux rose) hurle son prénom...Il était tout rouge, peut-être aussi rouge que moi, je sentais mes joues me brulé et mon sang ne faire qu'un tour. Manque de souffle, à rester à ce regarder comme ça pas étonnant, il se releva une main sur la bouche.

_ NARUTOOO !! Ca va pas non ?!! Pourquoi t'as embrassée cette cruche, même pas sexy, qui n'as pas de cul, laide et qui s'est pas s'habiller ?!!

Ces mots tournèrent dans ma tête alors que je me souvenais du commentaire :« … c'est vrai tu n'es pas super, tu es laide et moche, et tu ne t'habille pas, trop laide ! Et en plus tu te trouve sexy , même pas de cul la meuf, tu te la pète trop... »

C'est elle qui me la laisser j'en suis sûre ! Mais je ne fais rien, je baisse la tête et continue ma route, j'entendais Naruto-kun essayait de s'expliquer à sa chère Sakura-chan, et mon cœur battait trop vite, ma tête tourné et mes yeux voyait flou. Je me pressais de plus en plus.

Deux heures en cours avec la nouvelle qui , pour une raison inconnue vu sa popularité, est resté avec moi. Et ce fut la fin des cours. Je suis sortit avec ma nouvelle amie qui me souriait en me parlant de ses exploits dans son ancien établissement de Suna...Elle marrante et franche. Je vois Naruto-kun passait et je deviens toute rouge en me souvenant le baiser. Voilà que Temari me fait du coude, en riant je rougis encore plus en le voyant se retourné vers moi et détourne les yeux. Voilà que mon mal de crâne revient , mon cœur accélère de nouveau et je n'arrives pas à voir nette. Temari se pencha vers moi et me fit la bise, je rougis en lui souriant. Elle ressemble beaucoup à un garçon, ses cheveux son court et flotte au vent, ne pensait pas que je suis amoureuse d'elle; ce n'est pas le cas. Mon regard blanc se redirigea vers le garçon que j'aimais mais que je ne pouvais pas approché pour trois raisons : la première c'est qu'il a une copine, la deuxième est que même si il n'en avait pas il ne tomberait pas amoureux d'une mocheté comme, la dernière vous la connaissez très bien ; mon père... Je tombes dans ses yeux bleu azur, il me regardait ? Pourquoi ? M'en veut-il ? Pendant que je me posais ces questions ma tête tourné.

Je devais rentrer ou me père me demanderait encore où j'étais pour ne pas être rentrée à l'heure pile...Uzumaki est de l'autre côté de la rue et il me regarde toujours, qu'est-ce qui lui arrive ? Pas le temps d'y penser, je mets mes écouteurs pour ne plus entendre les rires et les moquerie des autres avec leur perfidies : ils m'énervent tous. Je traverses mais je ne peux empêché mes yeux de se fermer; j'ai mal, vraiment mal à tête. Mais cette douleur n'était rien, comparé à celle que j'aurais...

_ HINATAAAAAA!!!! ATT...

.BOUM CRRSSH SPLASH....

J'ai rien entendu....J'ai rien vue venir...à part ces yeux vert qui me fixait...ses yeux vert ? C'était ceux...de Sakura non ? Je n'entend plus la musique normal, j'ai perdu mes écouteurs. Il fait noir et maintenant j'entends des voix crier, j'entends des gens pleurer...Quelqu'un a eu un accident ? Cette personne n'avait qu'à faire attention, j'ai l'air méchante en disant ca mais ce n'est que la vérité. Allez je dois rentrer maintenant, papa va se fâcher sinon et je serais punis d'ordinateur...je ne suis qu'une sale égoïste qui se fait passer pour la victime, en autre je suis comme ces gens que j'insulte et méprise.

Un petit geste et une douleur atroce me cloue sur place. Je sens mes cheveux sur mon visage, pourtant j'aurais juré que je l'ai avait gardé attacher.

_ Hinata...Hinata ! Hinata debout, ne t'endors pas reste debout, il ne faut pas que tu parte, allez ouvre les yeux !! Eh tu m'entends, ils vont bientôt arrivé reste réveiller, je t'en suppli.

C'est la voix de Temari. Pourquoi veut-elle que je restes éveillé, je ne le suis pas déjà ? Pourquoi est-elle pleure et surtout pourquoi je n'arrives pas à me levé? j'ai mal partout. Ces yeux vert me hantes, c'est la dernière chose que j'ai vue. Oh un liquide chaud coule sur mes lèvres, mais où suis-je ?!

_ Bon sang ! Hinata merde! Ouvre les yeux !! Ne meurs pas ! On vient juste de devenir amie ! Allez , regarde-moi !

_ Je....

_ Ta gueule !! c'est toi qui la percuté ! Si elle meurt je te le pardonnerai jamais !

_ Hina...

_ Oh Tenten ! Elle ne veux pas se réveiller ! Et qu'est-ce qu'elle fout cette ambulance ?!!

_ Calme-toi...je...calme-toi elle va s'en sortir...

_ Dégagez le passage !! Dégagez le passage vous lui prenez toute son air.

_ Ah vous voilà merde si elle meurt je...

_ Chut taisez-vous !

_ Oh Kami-sama !

Plein de voix, j'entends plein de voix, j'ai mal. Est-ce que c'est moi qui va mourir...non...Impossible, pas maintenant...Je sens des mains se posé sur moi et je ne peux m'empêcher de hurlé intérieurement. Les mains se posent sur mon cou et d'autre mains sur mes côtes tandis qu'encore d'autre effleure mes bras et mes pieds. Ils me font si mal, alors c'est bien moi qui suit en train de mourir ? Je l'avais tant désiré et maintenant que la mort sonne à porte je ne veux pas partir, et je ne peux contenir mes larmes.

_Arrêtez vous lui faite mal !!

_Je suis désolé, si elle survit elle ne pourra plus jamais bougé, son bras droit cassé de même pour ses jambes...six de ses côtes se sont brisés sous le choc et je pense qu'il en est de même pour sa colonne vertébrale, son cou n'a rien de grave mais elle fait une hémorragie interne...c'est fini pour elle...désolé..;

_ C'est faux !

Je vais mourir , et pourtant en ce moment je n'ai mal qu'à un seul endroit; mon cœur...Elle m'as tout pris, mon ami d'enfance le seul que je n'ai jamais aimé, ma dignité, ma fierté en classe, et ma vie...je m'en souviens maintenant. J'ai entendu Naruto crier, et je me suis retourné vers une décapotable noir qui foncé sur moi, je n'ai rien vue à part ses yeux vert, à ce moment j'ai sentis la plus grande des douleurs, mon corps entier souffrait et je me suis sentis tombé en mille morceaux au sens propre comme au sens figuré...

Dans un semblant d'effort, je fais tout pour ouvrir les yeux, vraiment tout et j'y arrive...

_ On la transporte maintenant, dépêché vous !! hurla l'ambulancière en chef.

_ Hai Shizune !

_ Ça va aller , respire comme tu peux, ca va faire mal mais on va te transporter à l'hôpital, me rassura la femme brune... Je la regarde et lui fait non de la tête. Son faux sourire s'effaça , la pauvre doit voir des gens mourir tout le temps, des larmes apparurent aux coins de ses yeux noir, je suis en train de pleuré, je sens des larmes coulés le long de mes joues. La femme prit un mouchoir et m'essuya la bouche, quand elle le retira j'ai pu constaté que le liquide chaud de tout à l'heure était du sang. Je fermes les yeux mais j'entends les ripostent de la blonde de Suna. Je pense au paroles de mon père, en ce moment elles me font bien rire et malgré moi je ris en ouvrant de nouveaux les yeux mais je m'étouffes avec ma salive, enfin je croyais, puisque je suis en train de craché du sang. L'ambulancière me met en position assise contre ses genoux et je peux enfin voir Temari. Oh non ne pleure pas ! Pas pour moi , Tenten ne me regarde pas, elle pleure elle aussi, c'est parce-que j'ai les yeux de Neji mais je pense l'avoir déjà dit....Mon regard tombe sur Sakura, en la voyant en larmes je n'arrive pas à lui vouloir et je souris...Papa, maman vous aviez raison, j'aurais du regardé la route, les choses les plus inattendu peuvent arrivé, et comme tu l'as dit maman je me suis fait renversé...Mes yeux me piquent, je n'aurais jamais cru mourir comme ça, je n'aurai jamais cru qu'on pleurerait pour moi, je m'était imaginé la scène de ma mort des milliers de fois mais la ce n'est pas comme dans mes songes...

_Je suis désolé, Hinata pardonne-moi, je voulais pas, je t'ai pas vu, je voulais pas !!!

Je vois Temari lui envoyait un regard noir mais moi je ne pouvais pas lui répondre, j'ai essayais de parler mais les mots me brûle la gorge...

_Je....te....pa-pardonne....pleu....re...plus...réussis-je à articuler, mon amie me regarde éberluer, je ne voulais pas qu'elle s'en veuille toute sa vie, ca n'aurais pas était juste, elle n'a pas fait exprès. Je vois Naruto qui s'approche et qui s'accroupit...la chose la plus inattendu se produisit, je sentis ses lèvres contre les miennes mais bientôt je sentis ses larmes roulaient sur mes joues...Il se retire et me regarde, ca fait drôle de le voir comme ça...kof...kof...kof... j'ai trop mal je vais mourir ? Il me prend dans ses bras et me regarde...

_Je t'aime...

Il m'as dit ''je t'aime'' je le crois pas, alors tout à l'heure c'était un baiser d'adieu...

_ J'ai pas pu te sauver...j'ai pas pu te dire je t'aime avant...je l'ai pas vue venir celle là, je savais pas que tu allais mourir maintenant...je voulais que tu sois jalouse de moi et Sakura mais tu m'as jamais regardé...tu m'as jamais aimé...tout à l'heure j'ai pu t'embrasser et j'ai été content qu'on m'aie poussé mais je veux pas que tu partes maintenant...Dis-moi que toi aussi tu ne veux pas...dis-le s'il te plait...

Kof Kof Kof, une nouvelle quinte de toux me prend, et je crache du sang, je n'arrive plus à respirer et j'ai mal partout. Pourquoi faut-il qu'il me dise ca maintenant, pourquoi faut-il que le monde soit si cruel avec moi...mais Naruto-kun tu m'as déjà sauvé, une fois c'est amplement suffisant tu ne pouvais pas toujours être derrière moi, je n'arrive pas à parler mais ma tête tourne violemment, je dois lui répondre avant de m'en aller, une dernière fois, je veux que ce soit ces mots là, je veux dire ces mots, j'ai mal et m'a tête tourne encore plus...je n'arrive pas à lui répondre...Temari ne pleure pas je t'en supplie, Tenten la vie ne tient qu'à un fil, ne pense plus à Neji, Sakura...tu peux encore changer, devenir une belle et douce femme, j'aimerais dire tout ça mais mes choix sont limité, je n'en ai plus pour longtemps et je veux répondre à Naruto:

_je...t'aime...

Je fermes les yeux et je sens qu'on me secoue, non laissez-moi dormir, je veux dor...

_ Eh, Hinata-chan, debout !!

_ Je vais...ju-juste...dormir...un...peu...

_ Ah d'accord! Dit-il soulagé, dors bien alors, à ton réveil je serais là...

Je souris doucement et pose ma tête contre son torse.Je suis désolée Naruto-kun...je ne me réveillerai jamais, toute les personnes présentes le savent, ton côté idiot m'empêche de te voir pleuré une dernière fois, être idiot ca a de bon côté...Adieu, Naruto-kun, adieu mes amies, juste au moment où je commençais à apprécier la vie le ciel me rappelle...Il...me...rapelle...


POV Externe

Et Hinata s'endormit pour toujours, quand ses parents apprirent la nouvelle, son père s'isola alors que sa mère pleura toute les larmes de son corps. Neji tomba à genoux et ne souria plus, Hanabi fusillait du regard tout ses camardes de ses yeux rouges. Temari ne pleura plus et Tenten fit de son mieux pour ne plus croisé le regard des Hyuuga. Sakura arrêta de conduire et elle ne fit plus sa cruche, du jour au lendemain, son style vestimentaire changea du tout au tout et elle se trouva le plus beau des petit copains, en étant elle-même. Naruto quant à lui, après les cours, il se rendait sur la tombe de la Hyuuga pour contempler la photo qui ornait la tombe...

_ J'attendrais que tu te réveilles, je serais là pour toi...

Voilà ce qui répété chaque soir, au pied de cette tombe.

Morale de l'histoire : ne jamais prêté attention au regard des autres et être celle qu'on ai vraiment. La vie ne durera pas une éternité car la mort nous attend au coin de la rue...



FIN

Hinamiru !!

Commentaire de l'auteur Yeah, ca vous a plu ? T'inquiète Tenten91 je t'oublie pas je te ferais ton One-shot avec Sasuke et Hinata mais cette idée me trottait dans la tête depuis un bon moment...espérons que les fautes d'orthographe ne rendent pas le texte illisible.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023