Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 29/02/2020
  • Pourtant
    Revue Pourtant
    Nb de signes : 1 500 - 46 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2020
  • Animaux fabuleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Terre du futur
    Cabinet d'édition Plumes Ascendantes
    Nb de signes : < 59 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La midinette et l'homme sandwich
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 17/02/2020
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 533 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Le Gardien Auteur: Noume Vue: 7691
[Publiée le: 2014-11-30]    [Mise à Jour: 2015-01-18]
13+  Signaler Général/Drame/Action-Aventure/Suspense/Amitié Commentaires : 15
Description:
Alors que la 4e Grande Guerre Ninja est terminée, que chaque pays reprends ses marques, Naruto est chargé de surveillé les bijus fraîchement libérés. Il aspire à réalisé son rêve. Ce sera cependant son statut de réceptacle qui l'empêchera de devenir hokage et qui le poussera à changer, à s’éloigner de ses amis et de son nindo. Il prendra une route différente tandis que dans l'ombre de la victoire, un ennemis grandit jour après jour.
Crédits:
Les personnages utilisés appartiennent au mangaka Masashi Kishimoto. Les autres sont de ma création.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La cérémonie du 6e hokage

[1936 mots]
Publié le: 2014-12-07Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonsoiiiir !
Voici le nouveau chapitre, tout beau tout frais ! J'espère qu'il vous plaira :)

J'en profite pour vous dire que la parution des chapitres se fera une fois par semaine (sauf mesures exceptionnelles dont j'essayerai de vous tenir avertis). Un nouveau chapitre sera donc publié chaque dimanche. Pour aider à contrer le blues du début de semaine ! o.o
Sur ce, bonne lecture ! :)


Le jour où Tsunade légua son poste de hokage fut un jour mémorable. La transmission de ce statut était toujours un évènement majeur d’autant qu’il était plutôt rare, il en devenait exceptionnel et immanquable. Tout avait été organisé rapidement, mais avec une incroyable efficacité. Lors de cette journée, Konoha avait été l’endroit où convergèrent tous les ninjas du monde shinobis.

L’importance de ce jour n’était pas seulement pour celui qui allait recevoir le titre du plus prestigieux ninja du pays du feu mais pour le symbole que représentait ce geste. Une renaissance. La transmission de la flamme de la volonté aux jeunes générations. La promesse d’un lendemain meilleur, épargné de la souillure de la guerre. Ce que les gens voulaient c’était voir les combattants aguerris, principaux acteurs de la 4e Grande Guerre Ninja, qui avaient vaillamment dirigés les combats et participé à la victoire contre l’Akastuki et ses sombres desseins, léguer aux plus jeunes héros tout aussi puissants l’avenir de leur monde.

Le village était encore plus beau que d’habitude, l’agitation et l’engouement de chacun contribuait à rendre l’effervescence de Konoha encore plus vive. Des banderoles peintes claquaient dans le vent, les rues grouillaient de monde, les parfums des échoppent se rependaient dans les rues en lamelles fumantes et épicées.

Le nom de celui qui allait succéder Tsunade avait rapidement fuité dans tout le village. Tant et si bien que Shikamaru n’avait bientôt eut plus aucune minute pour lui. Quand on lui avait annoncé, il avait tout d’abord cru à une mauvaise blague. Puis il avait fallu qu’il se rende à l’évidence ; c’était vraiment lui qui allait être le 6e hokage. Passé l’engouement de l’instant, Shikamaru avait rapidement déchanté. Non, ce n’était pas lui qui devait recevoir de titre, quelqu’un d’autre le méritait beaucoup plus.

C’est alors qu’on avait expliqué au jeune ninja le cas de Naruto. Shikamaru voulait lutter bec et ongles contre Tsunade et tous ses conseillers pour que son ami d’enfance soit l’heureux nominé. Mais rien n’avait changé et il s’était rapidement retrouvé dos au mur à cause des arguments livrés par l’hokage. Naruto était le seul encore capable de contrôler les démons fraichement descellés, sans lui peut-être que ces masses de chakras sur pattes allaient provoquer de nouvelles catastrophes dans ce monde de nouveau en paix. Shikamaru était loin d’être assez naïf pour espérer que les prochains conflits de shinobis n’engageraient pas les bijuus. Autant mettre toutes les chances de leur côté en les gardant à l’œil grâce à quelqu’un de confiance et de compétant. La logique implacable de Shikamaru lui imposait cette conclusion comme étant la seule possibilité, et pourtant son cœur lui disait de ne pas y obéir. Naruto ne méritait pas ça. Il dut cependant s’y soustraire, il s’agissait du futur du monde shinobis, il ne pouvait pas se permettre d’obéir à des éléments affectifs.

Le jour où Shikamaru reçu le titre de 6e hokage fut un jour mémorable. Tout le monde lui souriait et le félicitait, le tapait dans le dos amicalement en se moquant chaleureusement de lui. Il n’était même pas encore devenu le nouvel hokage qu’on lui offrait déjà les hommages dut à un tel titre. Certains s’inclinaient déjà respectueusement face à lui ou l’appelaient sensei.

Quelle galère. N’arrêtez-t-il pas de penser.

La cérémonie fut aussi grandiose que brève. Au moment où Shikamaru sentit le poids de la coiffe du hokage, le jeune homme eut une pensée pour son père ainsi que son maître, seraient-ils fiers de lui ? Il vit la foule clamer son nom, dut relever le bout de sa coiffe pour pouvoir discerner l’intégralité de la population et leur rendre leurs saluts. Il reconnut les regards enjoués de ses camarades, mais n’aperçut pas Naruto. Inconsciemment, il ne voulait peut-être pas apercevoir son regard dans la foule. Ni ceux des ninjas qui ne le jugeraient pas aptes au poste de hokage ou le traiterait comme un usurpateur.

C’est avec ces acclamations que la journée se termina, avec la profusion d’une cérémonie qui promettait des lendemains meilleurs.



Accoudé silencieusement au rebord du bâtiment des bureaux du hokage, Shikamaru s’habituait peu à peu à cette nouvelle fonction qui lui prendrait bientôt la majeure partie de ses journées. Le vent nocturne et frais lui caressait le visage tandis qu’il prenait des résolutions quant à son nouveau statut de –cela lui paraissait encore surréaliste- chef du village de Konoha. L’effervescence de la fête ne s’était pas encore éteinte dans les rues de la cité, des éclats de voix réussissaient à parvenir jusqu’à ses oreilles malgré sa hauteur.

- T’as fière allure. S’insurgea soudainement une voix dans son dos

Le nouvel hokage se retourna prestement, et eut le souffle coupé de surprise. Il ne s’attendait pas vraiment à cette visite.

- C’est toi, Naruto…Je ne t’ai pas vu à la cérémonie. Comment tu vas ?

Le jeune homme blond lui souriait doucement mais ses yeux ne mentaient pas, eux. Ils étaient emprunts de sentiments controversés mais dont les principaux étaient la douleur et la tristesse.

- Je suis venu te féliciter pour…enfin tu sais. Je pense que tu es le plus apte d’entre nous pour ce rôle.

- Je voulais que ce soit toi. Je te jure, mais…

Naruto leva une main pour que Shikamaru cesse de se parler.

- C’est bon, pas besoin de te défendre…J’ai finis par l’accepter. Je ne t’en veux pas Shikamaru. Il fait faire ce qui est de mieux pour le village, et puis mamie Tsunade avait déjà fait son choix.

- Tu sais, tu peux m’assister, devenir mon bras droit ou un assistant. Je peux m’organiser maintenant que je suis hokage.

- Arrête. Pas besoin de te donner tant de mal.

- Je veux que tu saches que je ferais tout pour que tu sois le prochain hokage. C’est juste qu’en ce moment, les bijuus doivent être surveillés, mais pour un temps seulement.

- Shikamaru…

Shikamaru ne voulait pas le laisser placer un seul mot, maintenant qu’il était en face de Naruto il sentait la culpabilité et le malaise le ronger de nouveau.

- Je vais faire en sorte que tu puisses avoir un poste…

- Je pars Shikamaru.

L’hokage fut coupé en pleine phrase aussi violement que s’il avait reçu un coup de poing dans l’estomac.

- Quoi ? Reprit-il doucement

Le sourire de Naruto avait à présent disparu. Il avait simplement l’air sérieux et quelque peu désolé par cette déclaration.

Shikamaru aurait voulu pouvoir connaître les pensées de son ami en cet instant, savoir s’il avait vraiment pris cette décision ou si il se sentait obligé de partir à cause des récents évènements.

- Je m’en vais quelque temps de Konoha. Je pense que c’est le mieux, je dois prendre un peu de recul. Et puis il faut aussi que j’assiste les bijuus, ils doivent changer de place…Je dois y aller. Bonne chance pour la suite.

- Attends Naruto !

Shikamaru saisit violemment le bras du blond, les choses allaient trop vite.

- La fuite n’est pas une solution, tu ne mérites pas ça. Tu…Tu es le héros de Konoha !

Le regard de Naruto restait interdit, voire froid. Une ombre apparut dans les yeux azurs du jeune shinobi, un reflet sombre qui apparut à Shikamaru comme de la rage contenue.

- C’est le mieux à faire selon moi, et je n’en changerai pas.

- Arrête un peu de faire le crétin ! Cria Shikamaru, hors de lui. Maintenant que tu as enfin la reconnaissance du village, il faut que tu disparaisses ? Tu crois que ça va s’arranger, que tu te sentiras mieux parce que tu seras loin du village ? Tu penses que je ne devine pas à quel point ce doit être dur pour toi ?

Un silence froid s’installa entre eux. Au loin, des éclats de rires fusèrent, des shinobis complètement saouls arpentaient les rues à tâtons en balbutiant des paroles creuses.

- Je me sens coupable pour ça, tu sais. Continua Shikamaru sur un ton plus bas. Tu crois que personne n’est allé voir maître Tsunade après l’annonce de son successeur ? Iruka, Kakashi…ils ont tous défilé. J’ai même soutenu leur mouvement ! Tu ne dois pas arrêter d’aller de l’avant au moins pour les respecter.

Cette fois, le masque froid et distant de Naruto se fissura, la surprise l’y aidant. Shikamaru l’avait touché avec ces paroles. Un bref instant, il vit le regard de son ami tel qu’il était auparavant, emplit de force et brillant d’émotion. Shikamaru pensait qu’il allait répondre, Naruto ouvrit la bouche, mais ne rajouta rien d’autre. Au contraire, ses yeux prirent une teinte à nouveau éteinte et austère.

- Je dois m’occuper des bijuus, et partir ce soir.

Shikamaru comprit alors qu’il ne pourrait rien faire pour retenir son ami. Il avait toujours été têtu voire indomptable. On ne l’arrêtait pas.

- Tu n’es pas obligé de partir du village. Il y a de grandes plaines dans les alentours de Konoha, la place sera idéale pour eux, et toi, tu pourrais rester au village.

Naruto soupira, l’agacement le prenait.

- Plus ils sont loin des hommes, mieux ils se portent. Je ne viens pas te demander la permission de partir, je voulais t’en informer, c’est tout.

- Je te préviens, si tu continues à vouloir fuir en faisant ainsi la sourde oreille, je te forcerai à rester et à m’écouter !

De nouveau, Naruto ne répondit rien. Mais son regard était mauvais.

- Tu as changé. Lâcha doucement Shikamaru. Tu n’es plus le même, je doute que les récents évènements y sont pour un quelque chose, mais quand même…

- Laisse-moi tranquille. Lâcha finalement Naruto sur un ton cinglant. Je ne déserte pas le village, je pars seulement pour m’acquitter de la tâche qui m’a été confiée.

La fin de sa phrase avait été piquée d’une pointe d’ironie. Shikamaru l’aurait frappé si son ami n’avait pas agi si rapidement. Il avait fourré ses mains dans ses poches, d’une impulsion au sol il se projeta loin, laissant comme unique vestige de son passage quelques lamelles de poussières et de chakras qui virevoltèrent pendant quelques instants autour d’un Shikamaru figé à la fois surpris et interloqué.

Le nouvel hokage aurait pu se lancer à sa poursuite, voire demander à ses amis de l’aide pour rattraper le réceptacle et lui faire entendre raison. Mais quelque chose le retint. Shikamaru avait toujours eu un talent inné pour décrypter les personnalités et les attitudes. Ce don ne lui avait pas fait défaut ce soir. D’habitude, il pouvait lire en Naruto comme dans un livre ouvert, son ami était franc et simple. Comme il aimait le dire, il avait la faculté de donner envie aux gens qui l’entouraient de marcher à ses côtés. Cependant, le Naruto de ce soir-là était différent. Rien que son regard avait un reflet froid, différent, son attitude distante ne lui avait pas non plus échappé. Il aurait pu croire que c’était seulement la rancœur et la haine qui animait les actes de Naruto, mais il y avait autre chose, Shikamaru l’avait bien senti. Son ami s’était apprêté d’un masque pour que ses véritables émotions ne soient pas perçues. Pourquoi avait-il agit ainsi ? Pour la première fois depuis bien longtemps, Shikamaru eut un mauvais sentiment.



Non loin de là, Sasuke et Sakura observaient sur les remparts de la ville une masse intense de chakra qui s’éloignait du village à grande vitesse. Eux aussi n’allaient pas tarder à repartir en voyage pour une mission, mais ils se sentirent tout de mêmes frustrés de ne pas avoir droit à d’avantages d’explications sur le départ de leur ami. La confiance avait quand même des limites.

- J’espère que ça ira pour lui. Il est fort, mais quand même. Murmura Sakura

- Quel crétin. Soupira Sasuke avant qu’ils ne laissent tout d’eux la nuit les engloutir.


Commentaire de l'auteur Voilà, voilà...J'espère que ça vous a plu !
Prenez soin de vous et bonne semaine ! ;)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales