Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 394 lectures  - 3 commentaires [11 novembre 2022 à 20:14:31]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 3792 lectures  - 6 commentaires [01 septembre 2022 à 23:42:31]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto


Défi : autre sensei.
La volonté du feu
[Histoire Terminée]
Auteur: marin-chan Vue: 37859
[Publiée le: 2011-12-29]    [Mise à Jour: 2012-08-04]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 94
Description:
La volonté du feu : expression donnée par le Shodai Hokage, fondateur du village caché de la feuille. Premier dirigeant de Konoha, le village ninja du pays du feu. Expression qui à travers les âges semble perdre en puissance.

La troisième grande guerre a été meurtrière. Nombreuses ont été les pertes. Pendant cette ère, une équipe en particulier a été bouleversée. Celle dirigée par Minato Namikaze, plus tard nommé Yondaime Hokage. En effet, un de leur membre, récemment nommé jounin est mort. Hatake Kakashi décéda lors d'une mission de sabotage.

De nombreuses choses ont suivis, mais tel est l'évènement important qui apporte de nombreux changements. Ses coéquipiers Rin et Obito Uchiwa ont survécu. Qu'est-ce que cela implique donc pour la nouvelle équipe 7 dont fait parti Naruto ?

Quelle est cette volonté du feu qui semble disparaître ?
Crédits:
Défi de Zephyr.
Personnages et Univers de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 9 : La volonté de s'améliorer

[5127 mots]
Publié le: 2012-03-28Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonjour tout le monde ! J'ai mis beaucoup de temps pour le publier ce chapitre, mais j'ai eu un gros moment de bug devant le combat de Sakura et de Shikamaru. D'ailleurs je n'en suis pas satisfaite. C'est donc bien le début de la troisième épreuve et du tournoi. Le chapitre est plus court que d'habitude, mais bon... J'espère que vous me pardonnez !

Bref, le combat Naruto/Hinata - Temari/Haru - Shikamaru/Sakura.
Dans le prochain chapitre, du changement par rapport à l'oeuvre originale ! Enfin, j'espère...

Bonne Lecture !

Chapitre 9 – La volonté de s’améliorer

 

 

 

Des feux d’artifices furent tirés dans le ciel. Et malgré le petit vent froid de Novembre, il faisait très beau.

 

- Merde, merde, merde ! Je suis en retard ! cria Naruto en chaussant ses sandales de ninjas. Dégagez le passage !

 

Le jinchuuriki courrait à vive allure dans les rues du village.

 

- Naruto-nii-chan !

 

            Le genin freina brusquement et se tourna sur la droite pour voir Konohamaru qui l’appelait.

 

- Konohamaru, je suis pressé là !

- T’inquiètes, je suis là pour te sauver ! Je connais un passage secret qui te mènera directement à l’arène.

- Quoi ! Super Konohamaru !

 

            Le petit garçon sourit et s’accroupit pour chercher une ouverture sur une clôture de bois. Il la trouva finalement, mais des sueurs froides le prirent.

 

- Ah…

- Qu’est-ce qu’il se passe ?

- Bah… Le passage a été rebouché.

- Quoi ?! cria Naruto en se tenant la tête.

- Attends, j’ai un autre plan !

 

            Mais Naruto, connaissant les coups foireux de son jeune ami ne préféra pas l’écouter et traça vers l’arène. Il y déboula à la quatrième vitesse et dérapa sur les derniers mètres qui le séparaient des candidats.

 

- Na… ru… to… fit Sakura en faisant craquer les jointures de ses doigts.

- T’es carrément en retard mec, lui fit remarquer Shikamaru.

- Désolé ! s’excusa platement le garçon.

 

            Désormais plus calme, le jinchuuriki observa avec plus d’attention le public. Dans une loge particulière se tenait déjà les trois Kage concernés par ces combats. Le Raikage fit forte impression au blond. Puis, il y avait aussi le Kazekage, et bien évidemment le Hokage, Danzô. La tension était palpable, la foule en délire. Tous les participants étaient présents, et parmi eux se trouvaient de nombreux héritiers de clan de Konoha. Dans les tribunes, Naruto eut le plaisir de voir Teuchi Ichiraku et sa fille Ayame, tranquillement assis près de la sortie. Ils allaient certainement quitter les lieux après son combat. Les affaires restaient les affaires.

            Plus loin, Tenten et les autres genin accompagnés de leur sensei les encourageait. Rin fit un sourire encourageant à ses trois élèves. A sa droite, Obito fit un léger signe de tête à Naruto, ils ne s’étaient pas vus depuis plusieurs mois. L’hôte de Kyubi se détendit un peu, malgré le fait qu’il savait que ses adversaires étaient forts. Il croisa le regard doré de Shin et ils se sourirent.

 

- Mesdames et messieurs, commença Danzô. Merci d’être venu à la phase finale de l’examen chuunin de Konoha. Dès maintenant, le tournoi pour les dix candidats qui ont passé les préliminaires va commencer. Restez jusqu’à la fin, vous pourriez être surpris.

 

            Le public acclama les paroles du Godaime. Dans l’arène, l’arbitre se présentait aux candidats.

 

- Je suis Genma Shiranui et suis l’arbitre des combats à venir. Ecoutez-moi bien, même si le paysage est différent que lors des préliminaires, les règles restent les mêmes. Autrement dit, il n’y a aucune règle. Les matchs finiront seulement si l’un de vous déclare forfait ou meurt. Mais si je juge que le match est fini, je l’arrêterai. Compris ?

 

            Personne ne répondit.

 

- Le premier combat oppose Uzumaki Naruto et Hyuga Hinata. Les autres doivent aller dans la tribune qui leur est réservée.

 

            Les participants commencèrent à quitter le centre du stade.

 

- Naruto t’as plutôt intérêt à gagner, lui souffla Sasuke en passant. Je ne voudrais pas qu’on se moque de moi à cause d’un équipier faiblard.

- Oh, mais j’en ai bien l’intention Sasuke. Mais en plus, j’irai en finale.

- Pour m’affronter, peuh…

- Non pour affronter mon nouvel ami !

 

            L’Uchiwa lui jeta un regard furtif, ne sachant si son équipier plaisantait ou non. Il quitta définitivement l’arène et rejoignit la salle d’attente des autres aspirants chuunin. Les paris fusaient dans le public. La plupart disaient que c’était la jeune Hyuga qui gagnerait contre cet imbécile et démoniaque Naruto. En entendant cela, Tenten serrait les dents. Son ami n’était pas un monstre.

 

- Qui gagnera à votre avis ? demanda Ino à son sensei.

- Je ne sais pas trop, lui répondit Asuma. Obito, un pronostic ?

- Peut-être Naruto, mais avec quelques difficultés. Après tout, Hinata possède le byakugan. C’est un avantage considérable.

- Ce sera Naruto, affirma une voix derrière eux.

 

            Ils sursautèrent.

 

- Yamato ! lui jeta Rin. Je t’ai déjà dit de ne pas apparaître comme ça derrière les gens.

- Comment en êtes-vous sûr ? l’interrogea Lee. La cousine de Neji doit être assez puissante comme lui !

- Oui, mais il n’empêche que pendant ce mois d’attente, Naruto est devenu bien plus fort. A mon avis, de tous les genins de Konoha, il est devenu le plus dangereux.

- Vraiment ? s’étonna Kiba. J’ai du mal à le croire.

- C’est la cause de ta défaite, lui fit remarquer Shino.

- Quoi ?!

- Rin tu en penses quoi ? s’enquit Kurenai.

- Si Yamato dit que Naruto est devenu le plus fort, je le crois.

- Juste comme ça ? Sur une parole ? lâcha son ancien coéquipier Obito. Je peux te dire que Sasuke a bien travaillé aussi avec Itachi

- Oui, mais Itachi, ou même toi, n’avez pas de cheveux blancs, n’êtes pas pervers – à ce que je sache – et ne faites pas partis des trois sannin.

- Quoi ? C’est ce vieux schnoque qui l’a entraîné ?

- Qui ça ? fit curieusement Gai.

- Vous verrez bien si Naruto fait appel à une invocation… répondit mystérieusement la jounin.

 

            Dans la tribune des participants, les genin se demandaient aussi ce qui allait se passer.

 

- Je pense qu’Hinata va gagner, dit Sakura. Je m’entraîne souvent avec elle, et elle est très forte.

- Tu te trompes, lui répondit Neji. Hinata est peut-être plus forte que la majorité des genin, mais Naruto je le connais bien. Il a dû s’entraîner d’arrache-pied pour pouvoir trouver quelques astuces pour la battre.

- Hn, cet imbécile, la battre ?

- Crois ce que tu veux Uchiwa, mais même si je ne fais pas parti de son équipe, je connais mieux les techniques de Naruto que toi.

- Que…

- Ne te vexe pas, je ne fais que dire la vérité.

- En tous cas, poursuivit Shikamaru, il sait toujours nous surprendre. Peut-être en apprendrons-nous plus sur ses capacités durant ce combat.

 

            Les autres genin restèrent silencieux et se contentèrent d’écouter les pronostics de ceux de Konoha. Shin, sourit. Son ami blond semblait avoir fait comme lui. Progresser secrètement. Il avait hâte de voir la suite.

 

            Dans l’arène, Hinata et Naruto se faisait face.

 

- NaruNaruto-kun, faisons notre maximum !

- Et comment ! Si je ne me donnais pas à fond, tu me battrais à coup sûr Hinata !

 

            La kunoichi hocha la tête en rosissant un peu, puis se mit en garde.

 

- Bien, continua Genma. Que le premier match commence !

- Kage Bunshin no jutsu ! fit de suite le jinchuuriki.

 

            Il créa une vingtaine de clone et les dirigea sur la jeune fille. Celle-ci, bien qu’elle n’arrivait pas à distinguer l’original des clones, ne se démonta pas. Grâce à son byakugan, Hinata distinguait parfaitement les intentions des clones. Elle para un coup du premier et lui donna un coup puissant dans le ventre. Il explosa. Naruto étudiait l’expérience de combat de ses répliques. Même lorsque l’un d’entre eux pensait avoir une ouverture, il n’arrivait à rien. C’était bien une Hyuga. Cependant, il s’était déjà battu contre Neji, son cousin, et elle était moins puissante que lui. Elle maîtrisait moins bien le juken que son ami. Il avait une chance de la battre.

 

Son nombre de lui-même commença à diminuer grandement. Il était temps de passer à la phase deux.

 

- Ça ne suffira pas, Naruto-kun… murmura la kunoichi.

 

            Lorsqu’elle eut détruit tous les Kage Bunshin, elle courut en direction de l’original et tenta un coup à l’épaule qu’il esquiva. Cependant, elle enchaîna si rapidement que le blond reçut la paume de la jeune fille chargée en chakra dans l’estomac. Il fut projeté sur une demi-dizaine de mètres avant de tomber au sol puis de se relever rapidement.

 

- T’es drôlement forte tout de même Hinata.

 

            Son adversaire hocha timidement la tête.

 

- C’est grâce à Neji-nii-san.

- C’est lui qui t’entraîne ?

- Oui.

- Et vous êtes allés jusqu’où dans les arcanes de votre clan.

- Ça tu n’as pas à le savoir.

 

            Pour la première fois, elle eut le courage de lui parler sans bégayer. Mieux ! Elle lui avait souri. Elle chargea à nouveau.

 

- On dirait qu’il ne connaît que cette technique, soupira Kankurô dans les tribunes en voyant le blond créer une nouvelle vague de Kage Bunshin.

- Tu étais inconscient à l’infirmerie pendant son combat, continua Baki son sensei.

- Merci de me le rappeler !

- Ce que je veux simplement dire, c’est que ce garçon semble avoir un grand potentiel. D’après ce que j’ai vu lors des préliminaires, il utilise le fuuton.

- Comme Temari ?

- A l’exception faite qu’il n’a pas besoin d’un éventail. Mais il utilise aussi les sceaux. C’est ainsi qu’il a vaincu son adversaire.

- De toutes façons, conclut le marionnettiste, c’est Gaara qui va gagner ce tournoi.

 

            L’affrontement se poursuivait. Les choses commençaient à devenir sérieuses. Hinata avait clairement l’avantage sur le taijutsu, mais elle se donnait au maximum, sans quoi – elle en était sûre – Naruto la battrait. Elle étudia les clones quelques instants de plus et distingua l’original. Elle délaissa les autres et se rua vers lui. Le genin n’eut pas le temps d’esquiver, et il se prit le coup sur le thorax. Son poumon subit d’énormes dégâts et il cracha un peu de sang. Il tomba à genoux et Hinata crut avoir gagné. Les clones se dispersèrent les uns après les autres, ce qui confirma son hypothèse. Elle avait touché le vrai Naruto. L’original était celui qui craignait le plus pour ses points vitaux et celui qui attaquait avec le moins d’ardeur. Le combat se prolongeant, elle avait réussi à le découvrir.

 

- Je t’ai eu…

 

            Naruto explosa en un nuage de fumée, prouvant alors qu’il ne s’agissait que d’un clone.

 

- Comment ?

 

            La jeune Hyuga distingua un mouvement derrière elle. Deux Naruto avaient sauté pour donner plus d’impact à leur attaque. Ils s’apprêtèrent à lui donner un vilain coup dans la figure. Au dernier moment, Hinata déclencha sa technique. Elle tournoya sur elle-même, faisant sortir du chakra des pores de sa peau et envoya valser les deux garçons. L’un deux explosa dans un « pouf » de fumée blanche tandis que l’autre atterrit brutalement contre le mur de l’arène. Il roula rapidement sur le côté, évitant de peu la dernière attaque de la kunoichi.

 

- Je connais cette technique ! C’est le Hakkeshou Kaiten.

- Le tourbillon divin, oui.

- Hn ! sourit le garçon. Est-ce que tu maîtrises aussi les soixante quatre poings du Hakke ?

 

            La brune ne lui répondit pas.

 

- On dirait que non… Tant mieux !

 

            Naruto fit quelques bonds en arrière pour mettre une distance de sécurité entre lui et Hinata.

 

- Je croyais ton ami plus fort, fit Haru dans un sarcasme à l’encontre de Shin.

- Tu croyais aussi que Koyuki me battrai lors des préliminaires. Je ne t’ai rien demandé, alors la prochaine fois, essaie de ne pas sous-estimer des gars comme nous. On ne paie peut-être pas de mine, mais on possède des talents cachés que tu n’auras jamais.

- Attends qu’on se retrouve en finale, sale métisse.

- Pour ça il faudra d’abord que tu battes Naruto. Et tu sais quoi, tu perdras quoiqu’il arrive.

- Tsch, c’est ce qu’on verra.

 

            Naruto lança trois shuriken en direction d’Hinata. Cette dernière réalisa à nouveau le tourbillon divin du Hakke et les rattrapa en main, avant de les relancer avec trois autres à elle. Il esquiva. Il fallait qu’il mette rapidement un terme à ce combat afin qu’il lui reste du chakra pour les autres. Joignant les mains, il réalisa quelques mudra.

 

- Fuuton : Kaze no ha, la lame de vent.

 

            Un grand souffle coupant se dirigea droit sur la jeune fille qui l’évita en accélérant brusquement. Elle fonça sur Naruto et voulut lui donner un coup au visage. Il esquiva prestement par la droite et la frappa au visage. La brune tomba à terre sous la puissance de l’attaque et sentit que son chakra était perturbé. Pourtant, ses tenketsu n’étaient pas touchés. La jeune fille voulut réactiver son byakugan, mais perdit subitement la vue. Ni ses yeux normaux, ni son dojutsu ne voyait. Elle avait été aveuglé par une technique, mais ne savait pas laquelle. Elle tenta de faire passer du chakra dans ses yeux, mais rien ne se produisit.

 

- Un problème, Hinata ?

- Tu es vraiment très fort, Naruto-kun. Qu’est-ce que tu as fait ?

- Je te le dirais si tu abandonnes. Tu t’es bien battue, mais j’ai gagné. Et je ne tiens pas particulièrement à frapper une aveugle !

 

            Dans les tribunes, personne ne comprenait ce qu’il se passait.

 

- Aveugle a-t-il dit ? souffla Kurenai.

- Ah c’est ça ! s’exclama Tenten.

- Qu’est-ce qu’il se passe ? lui demanda Lee.

- Tu sais que j’utilise le fuuinjutsu, lui expliqua-t-elle.

- Oui…

- Naruto aussi ! Mais à un bien plus fort niveau que le mien. La dernière fois, une semaine après la deuxième épreuve environ, j’ai trouvé un rouleau parlant d’un sceau qui bloquerait la vue. Naruto est un génie !

- Un génie ? répéta Choji. En quoi exactement ?

- Surtout que ce sceau ne devrait pas poser de problème à un byakugan… continua Obito.

- C’est parce que Naruto est un génie du fuuinjutsu ! Il a dû trouver un moyen de bloquer le chakra qui passe dans le dôjutsu d’Hinata !

 

            Rin sourit, elle savait qu’il avait des capacités dans ce domaine. Sa mère était une Uzumaki après tout. Un clan expert dans cet art ninja. Elle pouvait être fière de son élève.

 

- Tu le savais, Rin ? s’enquit Obito.

- Bien sûr ! Je suis sa sensei ne l’oublie pas ! Mais je dois bien avouer qu’il a dû plus progresser avec Jiraya ce mois-ci.

- Jiraya ! s’exclama Asuma.

- Ah mince, sourit malicieusement la médic-nin, ça m’a échappé !

- Qui est Jiraya ? demanda Kiba.

- L’un des trois légendaires Sannin de Konoha. Il a été le sensei du Yondaime Hokage.

- Quoi ?! cria le jeune maître-chien. Vous voulez dire que Naruto a eu la chance de travailler avec lui ?!

- La chance, la chance… sourit Tenten. D’après ce qu’il m’a dit, il s’agit plutôt d’un vieux pervers en manque.

 

            Lee et Kiba rougirent fortement sous le regard interrogateur de la kunoichi.

 

- Bah quoi qu’est-ce qu’il y a ?

- Tu te rends comptes de comment tu parles ? fit Gai. Tenten

- En tous cas, elle a bien raison ! rit Obito, les larmes aux yeux.

 

            Dans l’arène, Hinata venait de lever la main.

 

- J’abandonne, dit-elle simplement. Je ne suis pas en mesure de me défaire de la technique de Naruto, et je ne suis pas assez forte pour le combattre sans ma vue.

- Je déclare Naruto Uzumaki vainqueur par forfait !

 

            Le silence se fit dans les tribunes. Personne – en particulier les civils – ne s’attendait à ce résultat.

 

- Tu t’es bien battue Hinata ! sourit Naruto en lui enlevant le sceau de papier qu’il lui avait collé sur la tempe et qu’elle n’avait pas remarqué.

- Qu’est-ce que c’était ? s’enquit la jeune fille, la vue retrouvée.

- Un sceau qui bloque le pouvoir des dôjutsu, en plus de la vue normale. Autrement dit, un fuuijutsu bien pratique !

 

            La jeune Hyuga sourit malgré sa déception et ils se serrèrent la main. Bizarrement, elle ne se sentait pas gênée et ne s’évanouit même pas. Elle était encore amoureuse de Naruto, oui, mais maintenant, il était en plus son ami. Rapidement, quelques applaudissements timides retentirent puis avec plus de confiance. Hinata partit rejoindre sa petite sœur Hanabi dans le public pour pouvoir regarder les autres combats. Elle se dirigea ensuite vers les autres genin qu’elle connaissait, afin de pouvoir avoir leur avis sur chaque participant. Naruto quand à lui rejoignit le balcon d’attente des aspirants chuunin.

 

- Bravo Naruto. Il s’est bien battu, n’est-ce pas Sasuke ?

- Hn, acquiesça l’Uchiwa.

 

            Il devait bien admettre que battre un Hyuga, tout en étant un sans-talent comme Naruto, était plutôt bien.

 

- Galère, fit Shikamaru, maintenant moi aussi je vais être obligé de me donner à fond.

- Tant mieux, parce que sinon Sakura-chan va te défoncer.

- Na… ru… to…

 

            Neji se contenta d’un signe de tête et Shin lui fit un sourire auquel le blond se fit un plaisir de répondre. Sakura regarda cet échange silencieux avec étonnement, mais ne dit rien. Elle en saurait plus par la suite. Genma appela ensuite les genin du deuxième combat. Temari, de Suna, et Haru, de Kumo, se levèrent et descendirent rapidement dans l’arène.

 

- Ah, enfin tranquille ! soupira d’aise Shin. Ça va Naruto ?

- Shin ! J’ai cru que tu flippais trop pour m’adresser la parole !

 

            Le brun ricana.

 

- Non, non ! C’est juste que ma coéquipière est franchement rabat-joie. Et puis ses petits regards en coin et méprisants, je préfère m’en passer.

- Vous vous connaissez ? demanda Sasuke curieux.

- Ouaip ! s’exclama le jinchuuriki. Shin est mon nouvel ami !

- Crétin… souffla son équipier avant de se détourner.

 

            Shin fronça les sourcils. C’était pas génial d’avoir un type comme lui dans son équipe. Il s’entendrait peut-être à merveille avec Haru. Mais Naruto ne semblait pas vouloir s’en formaliser. Il lui chuchota quelque chose à l’oreille.

 

- T’en fais pas, Sasuke a un balais dans le cul.

 

            Les deux garçons toussèrent pour dissimuler – tant bien que mal – leur début de fou rire.

 

- Et comment tu l’as rencontré ? lui demanda Sakura.

- Il est là tu sais ! Tu peux lui demander.

 

            La jeune kunoichi tourna son regard vers Shin. Elle hésita puis posa finalement sa question.

 

- Je cherchais à échapper à mon équipe et voulait trouver un coin tranquille. Finalement je suis arrivé près d’une cascade et j’ai vu Naruto s’entraîner avec deux adultes.

- Malheureusement pour lui Ero-sennin l’a vite repéré et il n’a rien pu voir.

- Mis à part ton millier de clones de l’ombre.

- Ah oui c’est vrai. Chut ! Le combat commence !

- Idiot ! On n’est pas dans une séance de cinéma ! lui cria la rose.

 

            Temari et Haru se faisait face. Les deux blondes se toisèrent d’un regard peu appréciateur, chacune convaincue de sa victoire.

 

- Qui va gagner à ton avis ? s’enquit Naruto auprès de Shin.

- Je ne sais pas. Mais j’espère que ce sera Temari.

- Pourquoi ? s’étonna Neji.

- Parce que Haru se croit au-dessus de tout le monde et qu’elle me fait chier. Si elle perd maintenant, ça lui mettra un peu de plomb dans sa cervelle de moineau ! cracha avec hargne le genin de Kumo.

 

            Naruto mit une main réconfortante sur l’épaule de son ami.

            Dans l’arène, Haru essayait d’entamer un combat au taijutsu avec son adversaire. Mais Temari n’était pas idiote, elle ne se laissait pas déborder ni prendre au jeu. Rien dans ses mouvements n’était superflu. Et il en était de même pour la kunoichi de Kumo. Finalement, Haru réussit à frapper l’autre blonde, mais cette dernière bloqua le coup avec son éventail et rompit le contact en le dépliant. Cela eut pour effet de faire sortir du vent de son arme et projeta Haru à une vingtaine de mètres. En tombant, elle roula un peu avant de se rétablir sur ses pieds.

 

- Les shinobi de Kumo sont faibles on dirait, la nargua Temari.

- La ferme !

 

            L’équipière de Shin fit cinq mudra et réalisa une technique raiton, souvent utilisée par les ninjas du pays de la foudre.

 

- Kaminari no Yari : Les lances d’éclairs.

 

            Une dizaine d’éclairs filiformes se dirigèrent vers Temari qui sourit narquoisement. Elle souleva négligemment son éventail et contra l’attaque avec un fuuton. Les lances se dissipèrent.

 

- Oh ! Que s’est-il passé ? se moqua la blonde de Suna.

 

            Plus haut dans la tribune des participants, Shin sourit à la remarque.

 

- Qu’est-ce qui te fait rire ? lui demanda Naruto.

- Non c’est juste que je remercie cette Temari d’être une utilisatrice de Fuuton. Ainsi, la plupart des attaques raiton de ma chère coéquipière n’auront aucun effet.

- Donc ça veut dire que si on se bat, j’aurais le dessus sur toi ? rit le réceptacle de Kyubi.

- Non, je suis bien plus rapide que toi, donc tu n’auras l’occasion de rien voir.

- Pour ça, il faudrait déjà que tu me battes, fit Sasuke.

- Oh ça ! fit Shin en faisant semblant de l’avoir oublié. Pardon je n’y avais pas pensé !

 

            Il lança un regard faussement désolé à l’Uchiwa qui ricana. Ça promettait d’être intéressant.

 

- Tu sais quoi, je me demandais si ce qu’on nous apprenait à l’école était toujours juste… fit la sœur de Gaara.

- Où est-ce que tu veux en venir ? lâcha Haru.

- Quand j’étais à l’académie, on m’a appris que les ninjas de Kumo sont faibles par rapport à nous. Pourquoi, à cause de votre affinité particulière que nous réduisons à un faible courant électrostatique.

 

            Haru se contenta de serrer la mâchoire, elle savait que perdre son sang froid dans cette situation ne ferait que plaisir à cette blonde. Mais elle avait encore quelques astuces en poche.

 

- Tu parles beaucoup, mais ton vent n’est pas si dangereux que ça en fait !

 

La kunoichi du village caché des nuages n’abandonna pas et voulut réaliser encore une technique.

 

- C’est toi qui vois. Et malheureusement, tu ne m’amuses plus ! cria Temari. Kamaitachi no jutsu : La lame de vent !

 

            Haru n’eut pas le temps d’esquiver et se prit la bourrasque coupante de plein fouet. Elle retomba lourdement sur le dos, de nombreuses entailles sur le corps.

 

- La lame de vent ? s’étonna Naruto. Moi aussi j’ai la lame de vent, alors pourquoi elle n’a pas dit Kaze no ha ?

- Sûrement parce qu’elle possède un éventail… soupira Shikamaru. Galère, ça doit lui permettre de ne pas utiliser de signes.

 

            Sur le sol du stade, Haru voulait se relever. Mais elle n’y arrivait pas. Ce n’était pas le fait de perdre qui la mettait le plus en rage, c’était le fait de savoir que Shin était plus fort qu’elle. Oui, elle le savait désormais. Si elle avait pu être aussi rapide que lui pendant les préliminaires, elle aurait gagné ce combat.

 

- Abandonne, je ne suis pas là pour tuer un animal blessé.

- Ha ! ricana Haru. L’animal blessé est plus dangereux qu’un lion enragé.

 

            Puisant dans ses dernières forces, Haru réalisa le mudra du dragon et finalisa la technique qu’elle voulait réaliser quelques instants plus tôt.

 

- Raiton : Jintsuuriki – La foudre divine !

 

            Rien ne se passa dans les premières secondes. Cependant, une vague d’éclairs bleus s’abattit sur toute la surface de combat. Temari, qui essayait tant bien que mal d’éviter les nombreux éclairs, essaya de les repousser avec du vent. Mais quelques uns l’eurent par derrière, et elle s’effondra. Le silence se fit dans la foule. Genma attendit patiemment quelques instants pour voir si l’une d’entre elles se relevait.

 

- Haru Kumoko et Temari Sabaku étant dans l’incapacité de combattre, il n’y aucun vainqueur. C’est un match nul.

 

            Le public le hua en vain, car déjà des médecins venaient chercher les blessées. Ils les emportèrent sur un brancard.

 

- S’agissait-il de votre fille, Kazekage-dono ? s’enquit Danzô.

- C’est exact, je suis déçu qu’elle se soit faite avoir par cette puissante technique.

 

            Autant éviter le conflit avec Aa, le raikage. Surtout qu’il ne semblait pas particulièrement content de s’être déplacé pour voir la défaite de sa genin.

            L’arène fut remise à neuf pendant ce temps, tandis qu’une pause de dix minutes fut proposée au public. Naruto en profita pour aller saluer rapidement Rin, en effet, ils ne s’étaient pas vus depuis presqu’un mois.

 

- Rin-sensei ! cria-t-il dès qu’il la vit.

- Oh, Naruto !

- Alors alors alors ! Vous m’avez vu ?!

- Evidemment !

- Tu m’as impressionné, lui sourit Obito.

- Oh, tricheur-sensei !

- M’appelle pas comme ça !

- Héhé, rit le blond. Bonjour Asuma-sensei.

- Bonjour Naruto, apparemment tu n’as plus besoin de mon aide pour le ninjutsu de type fuuton.

- Non ! Ero-sennin m’a bien aidé.

- Donc c’est vrai que Jiraya a été ton professeur particulier ? fit Kiba.

- Oui…

- La chance, fit Choji. Ce n’est pas tout le monde qui peut se vanter d’avoir été l’élève d’un ninja de légende…

- La chance ?! J’ai failli mourir plusieurs fois par sa faute !

- Tu exagères un peu, non ? poursuivit Ino.

- Et me jeter d’une falaise c’est peut-être pédagogue comme technique d’enseignement ?

- Il t’a jeté d’une falaise ! s’étonna Lee. Gai-sensei, il faut qu’on essaie la prochaine fois !

 

            « Est-ce qu’ils sont… normaux ? » se demanda l’assistance dans son intégralité. Qui irait se jeter dans le vide pour s’entraîner ? Rin observait Naruto. Il semblait avoir pris encore un peu plus d’assurance pendant ce mois d’attente. Elle avait hâte de voir les – réels – progrès de son élève. Car elle en était sûre, il n’avait pas tout montré.

 

- Vos pronostics pour le combat de Sakura et de Shikamaru ? s’enquit Ino.

- Hum… réfléchit le blond en se massant le menton. Shikamaru est très intelligent.

- Mais ?

- Mais Sakura-chan a une force monstrueuse quand elle veut, frissonna le garçon. Bon j’y vais, je ne tiens pas à me faire sermonner par elle.

- Rin, à ton avis qui va gagner ? lui demanda Kurenai.

- Si Shikamaru n’abandonne pas, ce sera lui.

- Tu ne supportes pas ton élève, se moqua Obito.

- Bien sûr que si ! Seulement, contre un Nara, et bien qu’elle soit très intelligente, Sakura n’a aucune chance.

 

            Sakura descendait calmement dans l’arène accompagnée de Shikamaru. Blasé, comme à son habitude, ses yeux fatigués se posèrent sur la foule. Le Nara marmonna un « galère » et vint se placer en face de Sakura, attendant le début du combat. Les hostilités furent lancées, contre toute attente, par le jeune garçon. Il lança une demi-dizaine de kunai qui n’atteignirent pas la rose. Rapidement, son ombre s’allongea.

 

- Sa vitesse d’exécution a augmenté on dirait, remarqua Asuma. Il en aurait été incapable il y a de cela un mois.

 

            En effet, l’ombre se propageait à une plus grande vitesse que lors de l’épreuve préliminaire. Sakura en fut surprise un instant mais ne se démonta pas. Surprenant tout le monde sauf sa sensei, elle fonça directement sur lui et arracha trois des kunai enfoncés au sol avant de sauter pour esquiver l’ombre du Nara. Elle lança les armes sur lui et il dut rompre sa technique pour esquiver. Retombant près de la position initiale du genin, la rose réalisa une courte série de mudra.

 

- Qu’est-ce qu’elle trafique ? demanda Naruto.

- Elle vient de faire un genjutsu, expliqua Neji. Certainement quelque chose pour préparer un plan.

 

            La fille de l’équipe sept semblait en pleine possession de ses moyens. Même si Shikamaru était un génie, elle était aussi intelligente. Et elle ne perdrait pas avant d’avoir montré ce dont quoi elle était capable. Sakura concentra son chakra dans ses pieds et fit une brusque accélération qui troubla son adversaire.

 

- Sakura a bien progressé, pas vrai Sasuke ?

- Oui, acquiesça le brun. Ses réflexes semblent être plus rapides.

- Tiens ! sourit le blond. C’est la première fois que t’es pas cassant avec elle. Serais-tu tombé amoureux d’elle depuis qu’elle t’ignore ?

- N’importe quoi !

- Héhé !

 

            Shikamaru s’écarta vivement de la kunoichi. Elle avait tout compris. Le combat au corps à corps était son point faible, et la vitesse avec laquelle elle le harcelait l’empêchait d’utiliser les arcanes de son clan.

 

- Galère, marmonna-t-il en jetant un fumigène.

 

            La fumée violette se propagea sur l’arène, recouvrant la surface de combat. Lorsqu’elle se dissipa, le genin avait disparu. Sakura regarda à gauche, puis devant. A droite, puis derrière. En haut. Il n’avait pas le niveau pour être caché en bas. Dans ce cas, il était caché dans les arbres un peu plus loin. La jeune fille eut un sourire crispé. Il essayait de gagner du temps pour trouver quelque chose. Il ne fallait pas qu’elle lui en laisse le temps. Elle concentra son chakra en faisant le mudra du bœuf.

 

- Dôton : Le débusquement par la terre.

 

            Le sol trembla infimement, mais suffisamment pour que Sakura sache où se trouve Shikamaru. Ne s’attardant pas plus longtemps, l’apprentie médecin réalisa une autre technique.

 

- Dôton : Kawakamasu.

 

            De larges piques de pierre déchirèrent la terre et faillirent empaler l’élève d’Asuma. Dans les tribunes, Naruto siffla.

 

- Et bah ! Si je m’attendais à ça… Sakura-chan a appris deux techniques en un mois, pas étonnant qu’elle ait eu de si bonnes notes à l’académie.

- Tu n’avais jamais vu ces deux jutsu ? s’enquit Shin.

- Non. On peut dire que Rin-sensei a bien fait son travail !

 

            Shikamaru avait été obligé de sortir de sa cachette. Voilà pourquoi il n’aimait pas se battre contre une fille. Elle voulait toujours prouver qu’elle était capable de se battre. Mais ça, lui, il le savait déjà et n’avait pas besoin d’en faire l’expérience. Il se reconcentra et essaya d’analyser la situation tout en esquivant les coups de Sakura. N’ayant presque plus de chakra, il pesta contre son manque d’endurance et se promit d’y remédier dès que possible. Galère, elle l’empêchait de se concentrer. Heureusement qu’il avait quand même prévu un plan chez lui au cas où. Le Nara s’évertua, comme rarement, pour résister à la rose. C’était risqué, mais bon… L’adolescent attira la coéquipière de Naruto vers le mur le plus proche. Il était de dos à ce dernier et esquiva le dernier coup de Sakura en se baissant. Puis, il lui attrapa le poignet et le tordit violemment. La jeune fille grimaça de douleur et voulut s’esquiver. Trop tard cependant, car la vitesse de propagation de l’ombre de Shikamaru fut plus rapide encore qu’au début du combat.

 

- Tu as montré une partie de tes progrès pour me faire croire que c’était là ta limite, souffla-t-elle, son poignet la lançant fortement.

- Ouais. Et c’était même pas sûr que ça marche face à toi.

- C’est quoi le programme maintenant ? Tu ne vas pas pouvoir me tenir comme bien longtemps encore…

 

            Sous les yeux stupéfaits de Sakura, Shikamaru venait de lever la main.

 

- J’abandonne, dit-il platement.

- Grr, t’as pas le droit ! s’énerva la médic-nin.

- Galère, si j’ai le droit ! répliqua le Nara avec son air blasé. J’ai presque plus de chakra et je n’ai pas encore assez de ressources en jutsu pour essayer de continuer. Donc, j’abandonne.

- Il est sérieux ? fit Shin dans les tribunes des concurrents.

- Bah, c’est Shikamaru, faut pas chercher loin, lui sourit Naruto.

- Shikamaru ! cria Ino, bien qu’il ne pouvait pas l’entendre. Tu vas continuer ce combat immédiatement !

 

            Genma s’approcha des deux aspirants chuunin.

 

- Victoire de Sakura Haruno sur l’abandon de Shikamaru Nara !

 

            Le public applaudit plus par politesse que par engouement, et c’est tranquille que le brun remonta tranquillement les escaliers. Il avait progressé pendant ce mois, mais ça n’avait pas été suffisant. Depuis qu’il avait vu Naruto combattre sans grande difficulté, une sorte de flamme s’était allumée en lui. Mais il n’était absolument pas satisfait par ce combat. Il en était de même pour Sakura. Alors les deux genin, en rejoignant les autres participants, se firent silencieusement la promesse de s’améliorer.

 

 

 « Même si le progrès est une bonne chose, l’amélioration a plus de valeur. Elle mène vers le meilleur qui n’est pas encore atteint. »

Obito UchiwaJounin de Konoha

Commentaire de l'auteur Désolé si ça finit un peu bizarrement, mais j'avais beaucoup de mal à donner un titre à ce chapitre. D'ailleurs, il ressemble beaucoup à celui du chapitre 2... En espérant que vous ayez passé un bon moment, je vous dit, à la prochaine fois !

Ah, j'ai failli oublier ! Je vous posterai peut-être prochainement le fan'art de Rin !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022