Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Pierres d'Encre 11
    Association Le Temps des Rêves
    Nb de signes :
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 17/04/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Page blanche lors de la demande de mot de passe
 par   - 211 lectures  - Aucun commentaire

Le bug de la page blanche lors de la demande d'un nouveau mot de passe est résolu.

Désolé pour ce problème très gênant...

 

Encore une conséquence du changement d'adresse IP...
 par   - 353 lectures  - Aucun commentaire

Eh bien, ce changement d'adresse IP sauvage a eu plus de conséquences que je ne le pensais.
Les mails n'étaient plus envoyés... du tout !
Je ne m'en suis pas rendu compte car ma boîte étant locale il n'y avait pas de problème.

Je remercie celles et ceux qui m'ont signalé ce problème.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1132 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

La personne qui a changé ma vie! Auteur: Val_023 Vue: 9190
[Publiée le: 2009-01-25]    [Mise à Jour: 2009-07-24]
13+  Signaler Général Commentaires : 27
Description:
Naruto est un jeune garçon innocent et influençable. Subissant des maltraitances à répétition, son salut ne peut venir que d'un protecteur, qui changera le cours de sa vie. Violence, viol. Risque d'OOC.

Crédits:
Tous les personnages sont à Masashi Kishimoto sauf Kit et Shiro qui sont à moi.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Cinq jours sans Itachi

[3112 mots]
Publié le: 2009-07-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

La personne qui a changé ma vie – Cinq jours sans Itachi


Itachi était partit quelques heures plus tôt en mission, et déjà les deux enfants s’ennuyaient. Ils s’étaient entrainés, mais Naruto n’avait pas pu tenir le rythme de Sasuke qui lui, était déjà à l’académie. Le fils cadet des Uchiwa était présentement en congé et malgré tout, cela ne l’empêchait pas de se démener à la tache pour que son père soit fier de lui.

Naruto regardait Sasuke depuis un certain temps et il vit clairement sur le visage pâle, une tristesse qui suivait le cours de ses pensées. Le blondinet se pencha pour apercevoir les yeux de son ami et les découvrit remplis de chagrin. Ne souhaitant pas laisser son camarade dans ses réflexions déplaisantes, il lui adressa la parole d’une voix douce, comme Sasuke l’aurait fait pour lui.

      - Dis Sasu, pourquoi tu as l’air si triste?
      - Parce que mon père n’est jamais fier de moi! répondit-il, morose. Il n’a d’yeux que pour Nii-san, je n’arriverai jamais à le dépasser. Je ne serai pas diplômé de l’académie à sept ans, comme lui! Sasuke tourna son regard vers son ami qui le regardait doucement.
      - Mais c’est normal de ne pas être comme ton frère parce que tu es Sasuke et que lui c’est Itachi. Vous êtes deux personnes différentes.
      - Merci Naru d’essayer de me remonter le moral, dit le petit brun en lui faisant un câlin.

À cet instant, Fugaku passa dans le jardin et vit son plus jeune fils blottit dans les bras du réceptacle de Kyubi. Son sourcil droit tiqua et sa mâchoire se crispa. Le père de famille s’approcha à grands pas des deux gamins et tira par le bras son fils pour qu’il ne soit plus en contact avec "un démon", comme il le disait. Il cracha au visage de Naruto et emmena son enfant dans la maison. Celui-ci regardait son ami en tentant de s’échapper de la poigne de fer de l’adulte.

Le blondinet remonta ses genoux contre son torse et les enserra de ses bras pour ensuite y déposer sa tête. Les larmes aux yeux, il s’obstinait à ne pas les laisser couler. Son cœur se serrait douloureusement dans sa poitrine à l’idée que pendant cinq jours il serait sans doute seul.

Une main chaleureuse passa dans sa chevelure or en chassant les idées noires qui commençaient à naître dans l’esprit du porteur de Kyubi. Les deux billes bleues, brillantes de larmes, se relevèrent sur Sasuke qui lui offrait un sourire rassurant.

Il fut surpris que Sasuke soit devant lui alors que, peu de temps auparavant, son paternel l’avait emmené à l’intérieur contre son gré. Le petit brun lui tendit alors une main que Naruto prit au plus vite. Mikoto arriva à ce moment et sourit doucement aux deux garçons avant de s’adresser au réceptacle de Kyubi.

     - Pardonne-le, il n’a jamais été comme ça. Ne t’en fais pas il va s’habituer à ta présence. Du moins je l’espère! pensa-t-elle. Vous avez faim? J’ai préparé des biscuits pour vous deux, dit Mikoto avec un grand sourire.

Les deux enfants se précipitèrent vers la maison et Sasuke ordonna à sa mère de se dépêcher. Celle-ci se mit à rire, mais pressa tout de même le pas pour que les deux gamins ne se retrouvent pas seul dans la même pièce que Fugaku.

Mikoto donna les petits gâteaux aux jeunes garçons, et son sourire s’agrandit sur son visage quand elle vit Naruto engloutir sa collation. Il avait des miettes partout autour de la bouche et Sasuke éclata de rire quand le petit blond sortit sa langue pour toutes les ramasser. Son rire s’accentua lorsque le réceptacle de Kyubi gonfla les joues, signe qu’il boudait. La femme joignit son rire à celui de son fils et bientôt Naruto accorda le sien aux leurs.

C’est dans la même ambiance que quatre jours se passèrent. Naruto et Sasuke devenaient de plus en plus proches, créant ainsi un lien fraternel entre eux. Mikoto avait accordé au réceptacle de Kyubi l’attention qu’elle donnait à ses enfants. Itachi, même s’il ne serait pas là avant la fin de sa mission, avait donné à Naruto un sentiment de sécurité total.

Le gamin aux cheveux d’or avait une confiance aveugle en l’adolescent comme en son frère de cœur, ainsi qu’en Mikoto. Seule ombre au tableau ; Fugaku. Celui-ci n’était jamais bien loin de Naruto, mais ne l'avait pas retouché depuis le départ d’Itachi en mission.

Le jour où l’éphèbe devait revenir était enfin arrivé. Naruto était plus qu’heureux d’être passé au travers de ces journées sans avoir souffert. À chaque fois que Fugaku s’approchait de trop près, Sasuke le conduisait ailleurs ou bien Mikoto arrivait pour leur parler. Jamais, pendant l’absence d’Itachi, Naruto ne s’était retrouvé seul et il appréciait les efforts que ses amis faisaient pour lui.

Les deux enfants profitèrent du beau temps pour aller jouer à l’extérieur. Fugaku était partit un peu plus tôt se balader à travers le village. Il avait besoin de prendre l’air parce que la présence du porteur de Kyubi le rendait malade. Il en profita pour faire le plein d’armes pour sa prochaine mission.

Mikoto faisait un peu de ménage dans la demeure et en profitait pour se détendre un peu. Durant ces quatre jours, elle n’avait fait que surveiller les deux garçons, pour ne pas que Fugaku s’en approche. Et ce n’était vraiment pas une tâche aisée! À ce moment quelqu'un cogna à la porte. Elle se leva de sa chaise avec un soupir et alla ouvrir à la personne qui l’avait dérangée dans son seul moment libre, depuis le départ de son fils aîné en mission.

- Bonjour Mikoto-san, Itachi est revenu de mission?
- Ah bonjour Shisui, non il n’est pas encore rentré, mais il ne devrait plus tarder. Puisque tu es là, tu pourrais me rendre un service?
- Oui bien sur!
- Tu pourrais surveiller Sasuke et Naruto pendant que je vais faire les courses? demanda-t-elle en souriant.

Shisui tiqua légèrement à l’évocation du porteur de Kyubi, mais acquiesça tout de même à sa tante avant que celle-ci ne parte pour faire ses emplettes, un large sourire aux lèvres à l’idée de ce qu’elle pourrait s’acheter.

L’adolescent poussa un soupir las et partit à la recherche des gamins dans la demeure. Au bout de quelques secondes de recherche, il entendit le bruit de la porte d’entrée qui s’ouvrait. Il revint sur ses pas pour voir son oncle pénétrer à l’intérieur de la maison. Il eut un sourire satisfait en se disant qu’il ne se retrouvera pas face à face avec l’Uzumaki.

- Fugaku-san! celui-ci se retourna surpris, même si aucune émotion ne figurait sur son visage.
- Shisui? Mais que fais-tu ici?
- Mikoto-san m’a demandé de veiller sur Sasuke et Naruto pendant son absence. Cependant vous êtes là maintenant donc je vais pouvoir retourner chez moi.
- Où est partit ma femme?
- Elle est partit faire des courses. Vous pourriez dire à Itachi, lorsqu’il rentrera, qu’il passe me voir?
- Je lui passerai le message. Au revoir Shisui, j’ai été heureux de te revoir.
 - Moi de même mon oncle, au revoir!

Il quitta la maison un sourire aux lèvres. Après tout peu importe si Itachi arrivait maintenant puisque les enfants étaient en sureté avec Fugaku. Du moins, c’est ce qu’il croyait étant donné qu’il ne savait pas que l’adulte voulait, à n’importe quel prix, éloigner ses fils du réceptacle du plus puissant des démons.

Un sourire mauvais sur les lèvres, Fugaku parcourut la vaste demeure à la recherche des enfants. Ceux-ci étaient rentrés, totalement épuisés, quelques minutes après le départ de Mikoto. Il les trouva dans la chambre d’Itachi au moment où ils dormaient l’un contre l’autre.

Il avança dans la pièce et réveilla Sasuke qui eu un sursaut en apercevant son père. Il se tourna vers Naruto qui, maintenant éveillé, tremblait de tout ses membres face à l’homme au visage menaçant. Le petit brun paniqua quand son père amorça un geste vers son ami et il frappa son paternel au visage, mais celui-ci ne bougea pas. Il tourna cependant la tête vers lui et lui donna une puissante gifle sur la joue. Sasuke resta choqué par le geste de l’homme, mais pour l’instant, Naruto était en plus grand danger que lui. Il pivota une fois de plus pour voir le réceptacle de Kyubi totalement figé et il savait que Naruto ne pourrait rien faire contre son père. Il fit donc la seule chose qui lui passa par la tête à ce moment là pour protéger son ami.

      - Sauve-toi Naruto! cria-t-il.

Mais il était trop tard, Fugaku avait empoigné Naruto par les cheveux et envoya sa tête cogner violemment contre le montant du lit. Du sang éclaboussa les deux Uchiwa alors que le liquide s’écoulait de la blessure pour se répandre sur le matelas où le blondinet était retombé, immobile. Les yeux bruns s’écarquillèrent quand il essuya le sang  de son ami qui maculait son visage blanc, alors qu’il levait sur l’adulte un regard remplis de haine et de colère.


Fugaku n’en avait rien à faire de ce que son fils pensait à cet instant. Il enclencha son sharingan et plongea son enfant dans une terrible illusion. Le petit brun voyait Naruto se faire blesser pendant qu’il criait pour que Sasuke et Itachi lui vienne à l’aide. Malheureusement, Sasuke était attaché à un mur et il ne pouvait rien faire sauf regarder son ami, totalement impuissant alors qu’Itachi n’était même pas présent dans le genjustu.

Les larmes dévalèrent le long de ses joues alors que son père, sans aucune précaution, embarquait Naruto sur son épaule. Même si la plaie était guérie, le sang du réceptacle de Kyubi coulait dans le dos de l’adulte. Il se dirigea vers la porte, mais avant de sortir de la chambre, il murmura :

     - Il ne te fera plus de mal Sasuke, ne t’en fais pas, je m’occupe de lui. Il va retourner d’où il vient!

Il claqua la porte et marcha jusqu’à sa chambre. Il balança Naruto sur le lit et s’approcha rapidement. L’enfant se réveillait, encore un peu sonné et quand il vit qu’il était seul avec Fugaku, il s’affola. Quand l’adulte remarqua que le gamin était conscient, un rire dément le prit. Il attrapa, de sa main droite, les poignets du blond, les mit au dessus de sa tête et le força à le regarder en empoignant son menton de sa main libre.

Dans les yeux bleus, l’homme vit parfaitement la terreur que sa présence inspirait. Il serra plus fort les poignets jusqu’au moment où un craquement sinistre se fit entendre, rapidement suivit d’un gémissement de douleur que lâcha l’enfant. Le rire de Fugaku reprit et Naruto se figea complètement en se sentant voler dans les airs. Il s’écrasa contre un mur et s’éclata le nez sur celui-ci, le marquant de son sang.

     -Tu croyais vraiment que tu étais en sécurité ici? Itachi n’est pas là aujourd’hui pour te sauver sale monstre. Je te garantis que tu va souffrir comme tu n’as jamais souffert!

Naruto releva la tête vers l’adulte qui avait une démarche terrifiante. Il recula le plus loin possible de son agresseur au point de toucher le lit de son dos. Les yeux bleus remplient de larmes s’écarquillèrent quand Fugaku se pencha sur lui en le tirant par les cheveux pour l’obliger à se relever.

      - Tu ne pourras pas t’enfuir stupide démon. Tu es seul maintenant, comme tu l’as toujours été, non?! Pourquoi pleures-tu voyons, tu as peur de mourir? Comment un monstre comme toi peut, ne serait-ce que penser, pouvoir vivre? Misérable insecte, tu n’aurais pas dû t’approcher de ma famille!
      - Arrêtez, je ne suis pas un monstre..., murmura Naruto.
      - Qui a bien pu te rentrer pareille idiotie en tête? Tu es et seras un monstre jusqu’à la fin de tes jours. Maintenant prépare toi à payer pour tous les meurtres que tu as commis!
      - Quoi?! Je n’ai jamais tué personne! s’écria l’enfant.

Peu importait ce que Naruto criait, l’Uchiwa n’en avait rien à faire. Il l’attacha au montant du lit et se mit à le frapper avec tout ce qui lui tombait sous la main ; vases, livres, les souliers de sa femme... Fugaku remarqua bien vite que celui qu’il martyrisait s’était enfermé dans son esprit, en sécurité auprès de Kyubi.

Il n’avait plus autant de plaisir à battre le garçon si celui-ci ne réagissait pas. Il sortit donc un kunaï de sa pochette, attachée à sa cuisse droite, et entreprit de le mutiler au visage, aux bras, aux jambes. Mais l’enfant ne réagissait toujours pas. Il vit sur le ventre du gamin le sceau qui retenait le renard, et décida de retracer les signes avec son arme. Aussitôt qu’il eut commencé Naruto se mit à hurler de douleur. Attaqué ainsi, même le démon ne pouvait l’aider à contrer la douleur, il ne pouvait que lui parler pour l’aider à passer au travers de ce moment.

À l’entrée du village, Itachi accéléra le pas, il avait un mauvais pressentiment. Il arriva en moins de cinq minutes dans le quartier Uchiwa. Son instinct le mena directement dans sa chambre où il trouva son petit frère qui pleurait, plongé dans une illusion. Paniqué à l’idée que Sasuke ou Naruto aient été blessés par son père, il réveilla son frère qui se précipita dans les bras rassurant d’Itachi.

      - Petit frère, dis-moi ce qu'il s’est passé.
      - Père…il…il.
      - Il quoi Sasuke? Vite Naruto est peut-être en danger! le pressa Itachi en lui caressant tout de même les cheveux.  
      - Il a frappé Naru, après je ne sais pas il m’avait enfermé dans une illusion, marmonna le petit brun, pas vraiment content de ne pouvoir aider davantage son frère.
      - D’accord, maintenant il faut les retrouver, ils doivent être quelque part dans la maison.

Les deux Uchiwa sortirent de la pièce et allèrent directement à la chambre de l’adulte. La porte était fermée à clé et des cris s’élevaient de derrière celle-ci. Itachi enclencha son sharingan et défonça le rempart de son épaule. Le spectacle que les deux bruns virent à l’intérieur les marqua à jamais, et le cadet s’empressa de rendre se qu’il avait mangé plutôt dans la journée.

Naruto était attaché au lit, le corps remplit de marques qui commençaient à peine à se refermer. La chambre empestait la sueur et le sang, il y en avait partout, autant sur les deux personnes  que sur le matelas ou les draps, désormais vermeilles. Fugaku était trop occupé à violer le blond pour prêter attention à ce que sa victime disait.

        - Ita…chi…aide…moi! implorait-t-il.

Celui-ci ne se fit pas prier pour accourir auprès de Naruto. Il frappa violemment son père au visage, le forçant à sortir du corps de l’enfant qui cria de douleur. Il profita du fait que  Fugaku était sonné pour prendre l’enfant dans ses bras, qui s’agrippa à lui de toute ses forces, et de sortit de la pièce, ramassant Sasuke par la même occasion.

Il les emmena dans la salle de bain où il se pressa de faire couler l’eau dans la baignoire. Itachi déposa le corps tremblant à l’intérieur avant de retirer son gilet et de le donner à Sasuke.

      - Sasuke tu restes ici avec Naruto, quand il sort du bain tu lui donne mon gilet, je doute qu’il veuille rester nu.
      - Mais toi tu vas faire quoi Nii-san?
      - M’occuper de Fugaku!

Le ton que l’adolescent avait utilisé ne laissait rien présager de bon pour l’adulte. Les sanglots des deux enfants accompagnèrent Itachi pendant qu’il sortait de la pièce pour rejoindre son père qui l’attendait dans le couloir. Une puissante bataille s’engagea dans la demeure Uchiwa, plusieurs murs furent en partit détruits, quelques fenêtres volèrent même en éclat. Cependant, elle prit fin aussi rapidement qu’elle commença lorsque Mikoto rentra, des sacs remplis de ses emplettes, dans les bras.

     - Qu’est-ce qui ce passe ici?!! hurla-t-elle.
     - Rien! répondirent les deux hommes d'une même voix.

Fugaku partit à l’extérieur, vivement rejoint par sa femme. L’adolescent partit dans la salle de bain où il entendit clairement les pleurs des deux enfants. Il entra dans la pièce pour les retrouver tous les deux dans l’eau, serrés l’un contre l’autre.

      - Vous venez tout les deux? Vous avez besoin d’air frais!

Les deux enfants sortirent et Itachi les enveloppa dans un grand drap de bain. Il les sécha hâtivement avant de leur faire enfiler des vêtements qu’il était allé chercher dans la chambre de Sasuke.

Tous les trois partirent se balader dans la forêt et cela réussit à leur changer quelque peu les idées. Par contre Naruto ne restait jamais trop loin d’Itachi et les deux Uchiwa le comprenaient parfaitement. Le petit blond ne cessait de se retourner, il avait peur que Fugaku ne sorte de nulle part pour lui faire une fois de plus, du mal. À cet instant il aurait aimé voir Tsukiyo, juste pour se rappeler qu’il avait pu passer au travers de toutes ces épreuves.


Alors que Naruto se perdait dans ses pensées, Itachi se promit de faire souffrir Fugaku autant qu’il l’avait fait à son protégé. Il regarda la joue de son frère qui était maintenant bleue et grogna contre les meilleurs amis qui ne tenaient pas leur promesse. Shisui tu vas me le payer c’est garantit! Tu m’avais dit que tu les surveillerais et je sais que tu ne l’a pas fait. Tu vas mourir! pensa Itachi

L’adolescent paya aux gamins des ramens, aucun d’entre eux ne voulaient retourner dans le quartier Uchiwa pour l’instant. L’éphèbe savait que sa mère ne dirait rien, après tout elle devait se douter qu’il ne s’était pas battu avec son père pour rien, et qu’il ne voudrait pas se retrouver face à lui pour le moment. Accompagné de son frère et de son protégé, ils se rendirent dans l’appartement de Naruto pour la nuit et les trois garçons dormirent ensemble.

 Vers minuit, Itachi se réveilla, s’assura que les deux enfants dormaient encore et sortit par la fenêtre. Ce soir là, Shisui Uchiwa fut tué par son cousin Itachi Uchiwa. Celui-ci rédigea une lettre pour faire passer le meurtre de son meilleur ami en suicide. Il prit une douche chez l’Uzumaki et retourna se coucher auprès des deux enfants qui commençaient à s’agiter pendant leur sommeil, surtout Naruto. Au moment où Itachi se coucha à leurs côtés, les deux enfants se calmèrent.

       - Il ne vous arrivera plus jamais rien! Sasuke, Naruto, c’est une promesse!

C’est sous cette dernière parole qu’Itachi rejoint les deux autres garçons dans les bras de Morphée.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales