Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

La perle tachée de sang
[Histoire Terminée]
Auteur: temarina Vue: 11069
[Publiée le: 2010-07-02]    [Mise à Jour: 2011-05-29]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 32
Description:
Quel est ce magnétisme qui détourne mon regard de celui pour qui j'ai porté un amour secret depuis tant d'années ?

D'où me provient cette force que je n'ai jamais possédée ?

Pourquoi, lorsque je le regarde, je vois une partie de moi-même en son âme ?

Il est l'ennemi de Konoha, il représente tout ce que je dois combattre... et pourtant...

C'est lui que j'aime. Rikku-chan©

Pairing: Hinata avec ...


Crédits:
Les personnages utilisées sont la propriété de Masashi KISHIMOTO

Bêta lectrice : l’actuel Farore [Merci]
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Doute

[6010 mots]
Publié le: 2010-10-27Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre neuf : Doute

L’armure est un moyen comme un autre pour se protéger. Chacun adoptait un masque pour dissimuler leur véritable sentiment et nature. Sasuke décida d’éliminer l’objet de ses fantasmes pour garder son plan intact. Tandis que les ninjas de la promotion de Naruto obtinrent une mission pour le village caché de Suna.

***

Trois jours plus tard

Suna : porte centrale du village

Les deux escadrons dépêchés par Konoha arrivèrent à la porte du village caché du sable. Un shinobi du pays du vent les reçut et les mena immédiatement à son Kazekage. Ce dernier était assis face à la fenêtre de son bureau et regardait l’horizon. La nostalgie et l’inquiétude se lisaient sur son visage. L’hôte d’Ichibi avait été averti de l’arrivée des ninjas envoyés par le village de la feuille. Néanmoins, il ne bougea pas ; attendant patiemment de connaitre l’identité desdits ninjas. Le remplaçant de Tsunade lui avait dit qu’il enverrait onze ninjas dont l’un était déjà sur les lieux. Le conseil du village du sable avait alors été fortement ébranlé d’apprendre le nombre de mercenaires des ombres envoyées par leur alliée. Ils en avaient prévu : plus. Ni le Kazekage ni son conseil ne se permirent d’espérer une quelconque aide venant de Konoha. Après tout, ce village venait à peine de se faire attaquer par l’Akatsuki. N’empêche à l’entendement du nombre de ninjas mandatés à leur rescousse, ils furent désillusionnés. Néanmoins, le simple fait que leurs alliés aient envoyé des renforts les réconforta. « Un tient vaut mieux que deux tu l’auras » pensa le manipulateur du sable qui se résigna à affronter ses ennemis avec un minimum de moyen.

Le pays du vent débutait une guerre contre celui de la terre. Et du peu qu’il en savait, les ninjas de la roche étaient soutenus par l’Akatsuki. Ainsi, sincèrement Gaara espérait que le Hokage intérimaire enverrait un nombre plus conséquent de ninjas. Cette belligérance notait l’aube d’une troisième guerre ninja. Où les pays du vent – l’ensorceleur des grains dorés et Ichibi –, du feu – la tornade orange et Kyuubi – et de la foudre – le rappeur à boniment et Hachibi – devraient faire face à ceux de la terre et du riz accompagné de l’organisation criminelle à nuage rouge. Il n’était plus qu’une question de temps avant que les autres pays ne s’en mêlent. Quelque part, le possesseur de la chevelure flamboyant du sable était rassuré que les villages ninjas, où l’Akatsuki avait volé les jinchurikis, soient de leur côté, mais serait-ce suffisant ?

A l’entrée de la salle, le guide toqua deux fois et quitta les ninjas de Konoha en soufflant un rapide « le Kazekage-sama est sur les nerfs » avec un sourire embarrassé. Un silence interminable s’installa après le départ du ninja. Les deux escadrons de Konoha ne savaient que faire, face à ce garçon qui était de leur promotion et qui pourtant dirigeait un village. Ils étaient intimidés non seulement par le titre actuel de leur ami, mais aussi par son mutisme et son flegme légendaire. De là où ils étaient, ils ne virent que les cheveux rouges du Kage qui dépassaient de son fauteuil. Gaara se retourna calmement avant d’esquisser un rictus qui s’apparentait à un sourire et à une surprise.

Ce dernier se rappelait avoir bien précisé dans sa missive que les criminelles à cirrus rouge étaient de la partie alors que faisait son imprédictible ami en renfort ? L’hôte de Kyuubi restait une cible et avec la guerre, Suna ne pourrait assurer correctement la défense de l’Uzumaki ! Le village lui-même ne pouvait se protéger, ce qui faisait l’objet de leur demande d’assistance et... La réponse de Kakashi ne mentionnait nulle part que l’amateur de ramen serait de la partie. Le ninja argenté avait dit qu’il serait aidé par l’équipe de Shikamaru, Neji et Shino et le groupe 7 et aux dernières nouvelles, l’équipe était composée uniquement de Kakashi, de Sakura et de Sai. Le blond était donc revenu avant, pendant ou après la bataille contre Pein ? Le silence était de mise et même le plus turbulent et intrépide de l’équipe de Konoha – sous le nom de Naruto – n’osait le troubler. Le Hokage les avait envoyés avec pour unique consigne d’arrivée le plus vite possible afin de prêter main-forte à Suna. En aucun cas, Kakashi ne leur fit part de l’étendue et la nature de la mission.

-        Merci de votre assistance ! commença le Kazekage. Comme vous l’avez surement constaté, le village est à cran. Les ninjas du village caché de la roche, Iwa, sont à nos portes. Suna a demandé l’aide de Konoha pour nous assister dans notre défense et pour les surveillances. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce que Kakashi vous envoie ici ! Toutefois, je suis ravi qu’il l’ait fait…

Sous les volubilités du chef du village de sable, les ninjas de la feuille acquiescèrent sans un mot.

-        Vous devez être fatigué alors je ne demanderai qu’au chef des équipes de rester et l’un de nos ninjas va vous guider vers votre demeure provisoire. Termina-t-il avant d’appeler un ninja pour escorter leurs amis et alliés.

Il n’y avait plus rien à ajouter. Les ninjas de Konoha hormis les chefs de groupe sortirent et furent reconduits dans un bâtiment non loin du bureau du Kazekage. La bâtisse semblait avoir été réservée spécialement pour eux. La décoration était extrêmement neutre rappelant la figure et l’attitude du Kage de sable. Le hall était une salle commune. Les garçons demeuraient au premier étage tandis que les filles résidaient au second étage. Le major d’homme, un sexagénaire, vêtu d’une tenue traditionnelle japonaise,  au teint laiteux et aux lèvres fines et plates, les salua cérémonieusement en s’inclinant exagérément. Et toujours avec autant d’austérité, il les avertit qu’un gouter était prévu pour leur arrivée. Puis le vieil homme disparut discrètement dans l’arrière chambre.

Kiba, Naruto et Lee se dirigèrent dans leur chambre. La neutralité et la propreté des chambres étaient effarantes. Les ninjas se disputèrent les meilleurs vus et lits avant de se battre pour savoir qui allait prendre la première douche. Après un mini combat à trois fronts de pierre, papier ciseau, ce fut Kiba qui gagna avec l’aide d’Akamaru. Et c’était torse nu que le maître chien décida d’aller vers la salle de bain en tirant avec maturité la langue à ses deux compères. Mais l’Inuzuka ressortit de la salle aussitôt qu’il y était entré. Les rouges aux joues, le garçon aux cheveux châtains cria son indignation et des insultes à l’encontre du chambranle.

-        Kiba ? firent Naruto et Lee dans une synchronisation parfaite.

Ledit Kiba n’eut pas le temps d’expliquer son malaise, lorsqu’un garçon au teint pâle et avec un sourire espiègle sur le visage sortit de la salle. Ce dernier salua, le plus naturellement du monde, les deux perdants du jeu avant de venir s’allonger sur l’un des lits vacants. Le maitre d’Akamaru s’étouffa de dégouts sur ce qu’il venait, apparemment, de voir. Tandis que ses deux amis ne comprenaient pas pourquoi Kiba était si rouge et avait du mal à respirer. Sai intervint enfin pour expliquer le problème de l’Inuzuka avec son sourire intarissable. Ce fut au tour de Naruto de s’époumoner sur le pauvre peintre pour son manque de tact et de son irrespect de la vie d’autrui. Par contre, Lee s’écria avec fougue et moult félicitation envers la bête et la fleur de la jeunesse qu’était le membre de la racine.

Hinata, Ino, Sakura et Tenten se retrouvèrent dans une salle assez spacieuse. Les murs étaient de la couleur du sable et vide d’ornement. Les lits étaient disposés en ligne et à côté de chacun se trouvait une table de nuit en acajou. Elles déballèrent leurs affaires et prirent leur douche successivement. Les conversations dérivèrent sur le paysage féerique et inaccessible de Suna, tout en s’habillant de leur tenue habituelle. Assises sur leurs lits, Ino décida qu’une petite séance d’action-vérité ne dérangerait personne. Les kunoichis jouèrent à ce jeu dans le but de détendre l’atmosphère. En effet, Ino avait du mal à garder sa bonne humeur intacte, et ses amies le ressentaient. Même si aucune ne savait l’étendue exacte de l’état de la blonde, elle reconnaissait toutes qu’un certain Nara y était pour quelques choses. Et chacune attendait avec impatience le moment où la Yamanaka demanderait une vérité pour avoir accès à son secret. Mais cela était mal connaitre Ino, après tout c’était elle qui avait proposé le jeu quand elle avait deviné que son armure commençait à se briser. Ainsi, quand la fille à prunelles bleutées sentit le regard lourd de sens de Sakura qui allait lui poser une question. La blonde fit remarquer l’heure déjà avancée. Cette dernière décida pour toutes qu’il était temps de rejoindre la salle commune où elles y trouvèrent les garçons avec le Kazekage et Kankuro déjà attablés pour le gouter.

Après un discours de Gaara, le groupe avait décidé de profiter de cette pause avant de parler du vif du sujet : leur mission. Les discussions sur leurs voyages commencèrent et dérivèrent sur le problème d’hygiène en mission. Puis, Ino fit alors remarquer innocemment que les garçons semblaient ne pas vouloir se regarder dans les yeux. Les regards virèrent sur Naruto et Kiba sur qui on pouvait constater, nettement, un trouble inconnu qui aiguisa la curiosité de leurs amis. Les deux shinobis cherchaient désespérément un autre sujet de conversation ou une excuse assez plausible et réaliste. Soudainement, entre-deux gorgés de son thé, Sai dévoila la raison mystérieuse, avec une certaine désinvolture. Hinata tomba aussitôt dans les bras d’Orphée. Ino et Tenten essayaient tant bien que mal de retenir une Sakura déchaînée et déterminée à trucider le brun de son équipe. Neji, Shino et Gaara gardèrent leur attitude stoïque en laissant échapper un léger sourire. Shikamaru affichait son air blasé quand Kankuro crut mal comprendre et demanda à Sai de répéter. Ce fut Lee qui répondit en reprenant mot à mot les dire de son homologue.

-        Kiba est gêné parce qu’il a surpris Sai en train de se doucher, et il en était à se nettoyer ses parties intimes, et Naruto l’est parce qu’il arrive très bien à imaginer la situation ! réitéra-t-il.

Après sa lancée, le marionnettiste prononça un simple « quoi » rhétorique, mais le fauve de jade crut s’être mal exprimé et s’apprêtait à répéter. A cet instant, Tenten dressa l’un de ses parchemins avec la ferme intention de faire taire son équipier. Un marteau apparu dans sa main prêt à asséner un coup bien senti sans trop l’amocher, lorsque le bras de Tenten fut retenu par Ino et Sakura. La maîtresse d’armes essaya de raisonner la Haruno pour que cette dernière la laisse libre de ses mouvements pour donner une correction à leurs acolytes ensemble, mais la rosée ne se laissa pas tenter. Tandis qu’Ino pouffait sur les tentatives vaines de la fille aux macarons à corrompre Sakura. Mais l’étonnement de Lee sur la réaction de son équipière acheva la Yamanaka qui lâcha sa prise sur Tenten. Celle-ci profita de la situation et son agilité en tant que ninja lui permit de brutaliser le garçon à la coupe au bol.

***

« La tempête se lève ! Faut-il que je me mette à l’abri ? Mais, je pourrais être de retour aux repères demain si je me dépêche. Plus vite je règlerai ce problème, mieux je me porterai. Le Sharingan m’aidera à y voir clair, s’il le faut. Alors, j’avance et tiens-toi prête… »

***

Le Kazekage et son frère se retirèrent et laissèrent les ninjas de Konoha s’organiser. Les chefs de groupe se regardèrent indécis. Ce fut Shikamaru qui après un long étirement articula voyant que ni le Hyuuga et encore moins l’Aburame n’allaient parler.

-        Comme le Kazekage nous l’avait dit, Suna est attaqué par le village de la roche. Compte tenu de nos capacités respectives, il a été décidé que chacun de nous soit affilié à des tâches spécifiques. Ainsi, Mademoiselle Sakura ira porter main forte à l’hôpital du village. Ino et moi ferons partie des cellules d’enquêtes avec Baki, membre du village, pour soutirer des informations aux ennemis.

Un long silence reçut la déclaration du jeune ninja. La Yamanaka ne répondit pas lorsqu’il avança le fait qu’ils allaient faire équipe. Les autres ne disaient rien attendant patiemment qu’on leur désigne leur rôle.

-        Je continue… souffla le Nara déférent. L’équipe de Shino avec Naruto sera à la surveillance de la porte Est du village tandis que l’équipe de Neji et Sai ira à celle de l’Ouest. Vous allez alterner les surveillances avec l’équipe de Temari et de Kankuro. Sakura, Ino et moi partons tout de suite. L’équipe de Shino préparez-vous à partir aussitôt que Kankuro soit là, il va devoir vous escorter vers la porte Est, ce qui fait que le groupe de Neji partira un peu après…

« Je suis avec Naruto-kun… » pensa Hinata en lorgnant furtivement l’Uzumaki.

-        Pas de question ? Bien ! Partez et… restez, en vie. termina l’héritier des Nara.

Les ninjas se dispersèrent pour rejoindre leurs chambres respectives tout en bavardant. Les filles se retrouvèrent ensemble. Et Tenten regarda ses amies se préparer, allongée sur son lit. Ino donnait des conseils sur l’entretien de leur peau face à la chaleur des après-midi du pays du vent. Tandis que Sakura appuyait les dires de la blonde sur les vertus médicinales de certaines fleurs et racines du désert en cas d’insolation. La demoiselle à la force herculéenne insista ses recommandations pour la Hyuuga qui allait faire équipe avec Naruto.

-        C’est quand même dommage qu’on ne puisse pas rester un peu dans cette chambre ! soupira Tenten qui prenait des notes sur les prescriptions de Sakura en pensant à son coéquipier Lee.

-        Ouais ! Vous avez vu la taille de la baignoire, ça doit être reposant d’y prendre son bain après une longue journée harassante. s’extasia Ino.

-        Un peu de retenue les filles… Hinata doit y être habituée, non ? On va passer pour des roturières… dixit Sakura face à la béatitude des deux ninjas.

La jeune Hyuuga rougit violemment en guise de réponse. Les trois autres rirent de bon cœur, quand quelqu’un toqua à la porte de leur chambre. A leur surprise, ce fut Hinata qu’on y cherchait et non celles qui étaient supposées partir dans l’immédiat. La jeune fille aux macarons nota son étonnement. Mais la Yamanaka la rassura que Shikamaru les laisserait tranquille pour le reste de la journée et que le jeune Nara était surement sur le toit de l’édifice en train de s’adonner à son activité préférée… La conversation se poursuivit sur le sujet des garçons, mais Hinata dû partir avec Shino qui était venu l’appeler. Le garçon emmitouflé dans son blouson resta silencieux tandis que les kunoichis saluèrent la Hyuuga et continuèrent leur discussion comme s’il n’était pas là. Ce dernier ne se laissa pas pour autant démonter et marqua son indifférence par un rictus amusé.

L’équipe 8 et Naruto suivirent le frère ainé du Kazekage pour rejoindre Temari à la surveillance de la partie Est du village. Leur parcours dura un peu plus d’une heure avant de retrouver la blonde à couette avec son équipe. La Sabaku les accueillit joyeusement avant de leur faire un bref topo de la situation. Shino, le chef de la seconde équipe de surveillance décida de former deux groupes de deux pour optimiser leur énergie.

-        Super ! fit Temari en pensant à leur capacité respective. Il faut que je vous avertisse de ne pas vous aventurer sous aucun prétexte dans le désert. Avec cette tempête vous n’y survivrez pas…

-        D’accord ! répondirent en chœur Naruto et Kiba

-        … Hum et faites attention au coup de soleil. C’est meurtrier et… enfin, c’est dangereux, quoi ! termina-t-elle.

Quand l’équipe de la Sabaku partit avec Kankuro, Shino expliqua la formation des duos et répartit les temps de surveillance. C’était ainsi que Hinata se retrouvait à présent rougissante et heureuse auprès de l’Uzumaki qui s’inquiétait de son état de santé. Toutefois, le maitre chien lui soutint que ce n’était pas nécessaire de l’emmener voir Sakura pour ça. Naruto détailla la brune et resta près d’elle qui la fit rougir un peu plus. Après quelques goulées de respiration pour se calmer, Hinata réussit à discuter sans bégaiement avec le garçon de ses rêves. Quand le blond fut rassuré, il partit vers les deux garçons de l’équipe 8 pour se renseigner sur l’état exact de leur amie qui prenait une couleur carmine anormale par moment. L’Aburame eut un rictus sur la naïveté de l’hôte de Kyuubi, tandis que Kiba s’évertuait à expliquer à son ami que l’état de la Hyuuga était normale.

Deux heures plus tard, Shino et Kiba prirent le relais. Naruto était au petit soin de la brune quand il vit que même à l’ombre, celle-ci était encore victime d’un peu de rougeur. Hinata était aux anges, le blond lui ramenait de l’eau et n’arrêtait pas de toucher son visage rougi à la fois par le soleil et la timidité. Le garçon aux regards couleur ciel tâtait son front pour lui prendre sa température tous les quarts d’heures. Néanmoins, le cœur en émoi de l’héritière des Hyuuga considéra et voulut se convaincre que les touchés du blond étaient une marque d’affection et  proscrivait sa raison qui lui rappelait et maintenait que c’était sa couleur carmin qui préoccupait le jeune Uzumaki. Au fond d’elle-même, Hinata savait qu’elle profitait de la naïveté du blond ; mais c’était si agréable qu’elle renonça à essayer de se contrôler.

Les relais se faisaient régulièrement tous les deux heures et au crépuscule, ils avaient été espacés de quatre heures. Il était minuit lorsque Shino et Kiba réveillèrent leurs amis pour reprendre leur garde. Les deux garçons de l’équipe 8 espionnèrent un peu le couple – Shino ayant cédé aux supplications de Kiba – avant de partir se reposer. Le duo Uzumaki-Hyuuga faisait une ronde de vérification avant d’aller se poster au rempart du mur pour admirer le ciel étoilé dont aucun nuage ne gâchait la vue. La tempête qui ne s’adoucissait pas, leur permit d’apprécier totalement la vue. Se relayant pour une ronde toutes les demi-heures, Naruto se leva pour effectuer son tour en silence. Le sifflement du vent était étrangement apaisant pour Hinata. Elle avait vu l’élève de Jiraya partir faire sa ronde et était vaguement tentée de le fixer, sans gêne, mais le bourdonnement de l’air l’attira. La fille aux yeux nacrés était fascinée par le déplacement du sable. Le vent les transportait d’un bout à l’autre comme dans une danse effrénée et passionnée entre deux amoureux. La Hyuuga était rassurée par cette présence irréelle de la tempête. Ayant été habituée par l’ignorance et l’indifférence, la tempête semblait communiquée avec la belle brune.

De retour de sa tournée, Naruto s’arrêta net. La jeune fille qui était timide et réservée semblait être à l’aise avec le bruissement incessant du vent. La vision du blond le troubla. Devant lui se trouvait la personnification d’une déesse et peut-être plus que ça. Naruto n’était pourtant pas un novice en matière de femme. Il avait accompagné le légendaire Senin – qu’il appelait affectueusement ermite pervers – pendant trois longues années. Le blond avait dû assister aux séances d’inspirations de son maître, mais aucune de ces beautés de la nuit que feu Jiraya consultait, ne pouvait décemment rivaliser avec cette… divinité. Les rayons de la lune contrastaient magnifiquement bien à la chevelure de nuit de la Hyuuga. Et quand cette dernière se retourna surprise de le voir, la dévisager. L’Uzumaki prit un teint vermeil de s’être fait prendre. Mais la honte de se faire surprendre l’abandonna, lorsque la déesse irréelle de la lune qu’était Hinata posa ses yeux blancs sur lui. Naruto était pétrifié comme hypnotisé.

 « Naruto-kun » murmura la brune en voyant l’air ahuri du membre de l’équipe 7.

Gêné, Naruto se détourna rapidement et partit apaiser le battement anormalement élevé de son cœur en espérant que son amie n’ait pas pu voir son trouble et son rougissement. Hinata mira le blond ne comprenant pas ce qui lui était arrivé. Se rendant compte que la situation précédente était d’un romantisme inespéré. La Hyuuga s’attrista d’avoir raté cette occasion pour faire enfin sa déclaration, si longuement reproduite dans sa chambre. Elle s’assit et essaya de se remémorer la scène et d’imaginer ce qui aurait pu se passer si elle avait su saisir l’opportunité. Elle se reprocha alors de ne pas avoir profité pleinement de son privilège d’être ici avec le blond. Perdue dans les profondeurs de son âme, la brune n’entendit pas Naruto l’appeler. Inquiet, le jeune ninja avança vers elle. Alitée à même le sol, rien ne laissait paraitre que la Hyuuga était dans un débat animé concernant son équipier temporaire. Ce dernier étonné de ne toujours pas avoir de réponse même à proximité approcha son visage de celle de la jeune fille pour sentir son souffle.

« Si près ! Ses lèvres sont rosées par l’air frais… »

Hinata ouvrit les yeux… Instinctivement, Naruto se récula cachant avec peine son visage honteux de s’être fait avoir deux fois en à peine quelques minutes, et baragouina des excuses incompréhensibles. Pourtant, la jeune Hyuuga ne semblait pas avoir saisi la portée de son acte. Mais quand elle comprit, la fille aux yeux blancs écarquilla les yeux de surprise. Étonné de ne pas encore recevoir un coup qui le mettrait à terre, le ninja aux tenues vestimentaires orange ouvrit un œil méfiant avant de regarder avec des yeux ronds son vis-à-vis. Cette dernière se battait contre un évanouissement proche. Et la bouille du blond ayant peur d’un coup de poing décisif le rendait extrêmement mignon. Leur proximité déstabilisait Hinata au plus haut point. Tandis que Naruto eut un rire jaune en se grattant l’arrière du crâne.

-        Na-ru-to ? demanda la jeune fille en espérant secrètement que celui-ci ait tenté de lui voler un baiser.

-        Euh… Il y a un truc pas normal dans le désert. On dirait une lanterne.

Les deux ninjas se dressèrent et se mirent en garde. La Hyuuga activa son don héréditaire pour identifier l’apparition dans le désert. Elle ouvrit grand ses yeux. En désactivant et en réactivant son Byakugan pour être sûr qu’elle ne se trompait pas sur l’identité du porteur de la lanterne. La jeune fille alarma son ami au vu de son comportement. Hinata pensa rapidement à l’attitude à prendre. Le garçon aux cheveux dorés ne permettait à quiconque de qualifier cet individu comme ennemi. Pourtant, c’était ce qu’il était. Elle analysa la situation et décida que la décision était à ninja qu’elle affiliait comme son soleil. Ce dernier saura quoi faire, pour l’instant elle devait guider cet intrus, ce membre de l’Akatsuki, l’ennemi de Konoha et maintenant de Suna à eux. La Hyuuga savait qu’elle trahissait le village en découvrant leur emplacement, mais pour lui, son soleil. Il le fallait.

-        Ennemi ? fit Naruto

Hinata hocha la tête avec incertitude. La brune mira le garçon aux yeux bleus s’activer. Surexcité Naruto se clona pour attaquer l’antagoniste. L’inaction les avait ennuyés certes, mais si son vis-à-vis ne se calmait pas. Il allait réveiller Shino qui avait un sommeil léger et qui déciderait à la place de Naruto, le sort de l’assaillant. Alors la jeune fille arrêta son ami en tenant l’épaule de l’original qui encourageait ses clones à créer un Rasengan. Ce dernier surpris puis croyant avoir compris sourit et se calma. Naruto dissipa ses clones et se prépara à siffler pour prévenir leurs amis quand la jeune fille déposa ses mains sur les lèvres de l’Uzumaki. Les battements de leur cœur doublèrent d’intensité. Mais la figure déterminée de la Hyuuga interdisait à Naruto de méditer sur la douceur des mains de celle-ci. S’attendant à une explication Naruto ne réagit pas. Toutefois, la brune créa un chakra luminescent dans sa main dévoilant ainsi leur position et guidant l’ennemi.

Consterné par l’action d’Hinata, Naruto crut savoir que l’héritière voulut trahir le village de Suna – par conséquent Gaara – en laissant l’ennemi approcher et attaquer. De plus la Hyuuga venait de l’empêcher d’attaquer l’assaillant. La kunoichi n’arrêtait pas de regarder le ciel et lui jeter des regards furtifs. Si Hinata croyait qu’elle était discrète quand elle le regardait, alors elle avait tort. Le blond se détesta pour ce qu’il ressentait. Et il se sentit idiot d’avoir pensé et espéré une seconde que les subreptices coups d’œil de la fille de l’équipe 8 à son égard étaient dus à un intérêt à sa personne. En réalité, celle-ci le surveillait.

Selon les conclusions de l’Uzumaki, Hinata avait joué la comédie durant toute la journée pour affaiblir son instinct et son discernement. L’héritière des Hyuuga savait que si elle usait de sa beauté alors elle serait fatale et la brune avait bien raison. Naruto s’était laissé prendre à son charme. Elle avait mimé son malaise cette après-midi pour mieux l’endormir. Pendant ce temps, Hinata renforça la quantité du chakra dans sa main au fur et à mesure que la lampe dans le désert avançait et vacillait à cause du vent. La brune maintenait avec facilité la lumière de chakra. Son visage était concentré et il émanait d’elle une assurance que Naruto ne lui avait vue qu’une fois. C’était quand elle était face à Sasuke au sommet de la montagne où Choji était mort. Ce jour-là, la brune avait le même regard de détermination avant de tomber contre le Sharingan. L’hôte de Kyuubi s’en souvenait très bien, puisqu’il l’avait rattrapée quand elle était tombée. Ainsi, Hinata avait contrefait son malaise depuis si longtemps. La Hyuuga avait surement conclu un pacte avec Sasuke ce jour funeste. Après tout comment avait-elle réussi à tenir contre l’Uchiwa et l’amocher à ce point ? Le blond avait remarqué l’état de son rival quand il était arrivé avec Sakura. Alors, ils avaient… Sasuke et Hinata formaient une équipe ?

Mais pourquoi donc ne pouvait-il pas réagir ? En effet, même avec l’assurance qu’Hinata trahissait présentement le village, Naruto ne pouvait pas se résoudre à lever la main sur elle. Pas elle ! L’Uzumaki en était sûr, il ne pourra jamais faire de mal même à cette… traîtresse. L’accélération des pulsations de son cœur en était la preuve. Son sang ne fit qu’un tour et la colère sur la trahison de la brune le submergea. Naruto allait devoir éliminer la jeune fille. Il le savait. C’était le sort que cette prétendue amie méritait. Alors pourquoi ? Pourquoi ne pouvait-il pas la châtier, la frapper ? Mais où allait sa loyauté envers son pays et son ami le Kazekage ? Le blond regarda la fille aux cheveux d’ébène avec tristesse et déception. Et…

« Elle sourit ? Alors, elle sait que je ne peux pas, que je n’y arriverais pas… Pas contre elle ! Quel est ce sentiment ? » pesta-t-il face à son désarroi.

Naruto décida de se laisser faire. Il était devenu le témoin gênant de la trahison de la Hyuuga. Hyuuga ? Mais alors les autres aussi étaient en danger ! Toutefois, le combat intérieur du blond sur l’attitude à prendre l’éloigna de ses frayeurs pour ses amis. Pour l’instant seule elle comptait. Hinata… La jeune fille devait jubiler du pouvoir qu’elle avait sur lui. C’était inévitable. Si sa déesse de la nuit travaillait avec Sasuke alors ce sourire ne pouvait qu’être moqueur et pas autrement. Cette sensation… Quand il la touchait ne lui était jamais arrivé même avec Sakura. Il avait suffi une journée à Hinata pour que le blond ne soit charmé, mais alors que ce dernier devait être heureux de faire la connaissance d’un nouveau  sentiment appelé amour avec un grand A. Il était obligé de l’abattre, celle qui par…

Un geste…

Un regard…

Un sourire…

Lui faisait perdre ses moyens. A lui, le futur Hokage ne pouvait plus réagir normalement et faire son devoir. Hinata remarqua l’angoisse et le désespoir de son ami. Elle lui fit un second sourire qui se voulait rassurant avant de murmurer faiblement.

-        C’est Sasuke !

« Quoi ? Sasuke ? J’ai donc finalement raison. Ils sont ensemble depuis l’attaque de Konoha et maintenant Sasuke va attaquer Suna pour l’Akatsuki. Il faut que je la raisonne et on convaincra Sasuke ensemble. Mais elle est comme toutes les filles du village, une fervente admiratrice de Sasuke… Hinata le préfère à moi. Et elle me… enfin, nous trahit pour ça ! Par amour ?» pensa aussitôt Naruto et son regard s’assombrit.

Non seulement Hinata les trompait, mais c’était pour Sasuke. L’Uzumaki ne crut pas pouvoir détester un jour pareillement son rival et ami déserteur.

Face à l’incompréhension du blond, Hinata se retourna pour regarder vers le porteur des luminaires et précisa que ce n’était pas de la lumière même si en effet, il s’agissait d’un guide pour son utilisateur. L’Hyuuga expliqua alors que les « lanternes » étaient de couleur rouge parce que l’Uchiwa utilisait son Sharingan pour se diriger à travers la tempête.

-        Ah ! fit l’unique réponse de Naruto, totalement hébété.

Hinata ne répondit pas. Elle s’attendait à ce que Naruto crie sa joie mais…

-        Quoi ? Il… il va bien.

Ce n’était pas ce qu’il aurait voulu dire. Mais il ne pouvait ne pas s’inquiéter pour le déserteur. Le blond crut avoir deviné le plan de Sasuke. Ce dernier utilisait Hinata pour ses fins. Le brun ne pouvait pas aimer Hinata, celle-ci était trop pure pour le possesseur des Sharingan. D’ailleurs, ce dernier ne jouait qu’avec les sentiments de son amie… amie ? Elle était bien plus. Bref, l’amour avait guidé Hinata à les trahir et Naruto était décidé à la ramener à la raison. Même si pour cela le blond devait briser les rêves de la Hyuuga. Il était prêt à tout pour lui éviter une souffrance bien plus grande quand le chef de l’équipe de Taka l’abandonnerait – comme à ce Juugo de son équipe –  Mais avant de déserter l’Uchiwa avait été son ami et Naruto était convaincu qu’une part de bonté restait en celui-ci. Alors s’il n’avait pu sauver jusqu’à présent son rival, Naruto sauvera Hinata contre Sasuke et cet amour qui la liait au ténébreux Uchiwa.

Hinata regarda le blond perplexe. Ce dernier n’avait pas l’air de vouloir revoir son ancien équipier. Pourtant, la brune était sûre que l’Uzumaki ne désespérait pas pour ramener l’Uchiwa à Konoha. Alors pourquoi ce soudain changement ? L’héritière du clan Hyuuga décida d’éclairer son ami en lui révélant que Sasuke voulait probablement revenir au village et essayait de les rejoindre. En écoutant la fille aux yeux blancs, Naruto comprit enfin ce que la Hyuuga avait tenté de faire. La logique qu’Hinata avait exposée lui fit l’effet d’un baume au cœur. Premièrement, elle voulait l’aider à ramener Sasuke alors elle le guidait pour qu’il ne se perde pas et deuxièmement, la brune ne faisait visiblement pas partie d’une de ces admiratrices de l’Uchiwa. Troisièmement, Hinata guidait Sasuke par son chakra parce qu’elle savait que celui-ci avait une mauvaise opinion d’elle et par conséquent ne s’en méfiait pas. Et le plus important des motifs, elle avait fait cela pour lui. Bon, il était vrai que quand la kunoichi avait dit ça. Ils avaient rougi, mais la brune s’était empressée de préciser que c’était pour le remercier à cause de l’histoire avec Neji lors de l’examen chuunin, mais l’Uzumaki n’en avait que faire. L’important était qu’Hinata avait fait cela en pensant à lui et à rien d’autre. Rassuré, il ajouta sans penser à la bourrasque qui tenaillait le désert : Allons, le…

Mais le Dojutsu couleur sang disparut dans la nuit. Le garçon ayant repris tout espoir paniqua. Son regard se perdit au loin, et comme doté d’une force invisible, le corps de Naruto se mouvait seul. Il sauta par-dessus la rampe et fonça vers le déserteur. Hinata hésita enfin, entre prévenir le chef de leur équipe ou bien rejoindre le blond qui allait surement se perdre. Il n’y avait pas trente-six mille solutions. Le choix n’étant pas difficile, la jeune fille accourut en suivant Naruto.

Hinata prit les mains du jeune ninja et le dirigea vers le possesseur des yeux couleur de sang. Le déserteur était mal au point. Il était victime de déshydratation et de forte insolation. Son visage habituellement pâle était rougi par le soleil. La tempête se renforça et avança vers le village. Les trois ninjas n’eurent de choix que de s’abriter dans une grotte plus loin. Les deux jeunes adolescents valides regardèrent anxieusement l’Uchiwa. Ce dernier avait une forte fièvre et commençait à délirer. Sasuke parlait de perle, des tâches et de sang. Pour le sang, les ninjas de Konoha avaient cru comprendre que ça avait une relation avec l’hécatombe du clan Uchiwa. Par contre, pour la perle et les tâches, aucun ne comprit de quoi il parlait. Hinata soigna au mieux le brun avec les plantes qu’elle trouva dans la grotte. L’état du chef de l’équipe Taka s’améliora au bout de quelques heures.

***

A l’aube, Shino et Kiba commencèrent vraiment à paniquer. Les deux garçons ne furent pas étonnés que personne ne fût venu les chercher pour leur tour de garde. En effet, après leur diner, les membres de l’équipe s’étaient séparés silencieusement. Et avant d’aller se coucher, les deux garçons de l’équipe 8 avaient espionné le couple de gardes. Pendant ce temps, ils avaient vu Naruto mirer Hinata. Rassurés, ils les laissèrent et se dirent que la brune ne risquait pas de sentir la fatigue puisqu’elle était en bonne compagnie. Et au vu, du regard d’admiration du blond, les jeunes hommes pensèrent que la nuit pour ces deux-là allait être riche en émotion et inoubliable. Ils les laissèrent donc ensemble sans souci. Mais quand deux heures après leur supposée heure de surveillance, le couple Uzumaki-Hyuuga n’étant pas apparu, ils décidèrent de les surprendre. Néanmoins, ni le blond ni la brune n’étaient présents. Les deux héritiers usèrent des techniques de leur clan, en vain. Ni les insectes de Shino, ni les flairs de Kiba et Akamaru ne purent les aider. Les chakras des deux amoureux disparaissaient au-delà des murailles et la tempête avalait les moindres odeurs.

Kiba se reprocha de sa paresse. Il avait convaincu l’Aburame de laisser à leur équipière profiter de sa nuit avec son amour. Et maintenant, celle-ci avait disparu par sa faute. L’Inuzuka souhaitait se reposer et par sa fainéantise, Hinata était peut-être en danger. Le châtain oublia son ami, l’autre disparu. Sa culpabilité l’empêchait de se raisonner. Il se souvint de ce que Temari leur avait conseillé et fut à présent assuré que si Naruto et Hinata n’étaient pas là, c’était un cas de force majeure ou un kidnapping. Après tout, la prudence de la Hyuuga était légendaire dans leur équipe. Et maintenant que la jeune fille  était reconnue comme héritière de son clan, alors sa valeur foncière serait… phénoménale. La patience de Kiba était mise à rude épreuve. Il savait que le chef d’équipe avait raison, mais cela ne le décidait pas à l’écouter. La vie de la brune était peut-être en danger.

Shino de son côté, essayait de rester calme. Il fallait qu’il retienne l’Inuzuka qui s’agitait de plus en plus et souhaitait d’aller dans le désert avec cette terrible tempête pour tenter de retrouver  leurs amis. Si ça ne tenait qu’à l’Aburame, il aurait sauté par-dessus bord pour rechercher Hinata et Naruto. Mais leur mission était avant tout d’assurer la surveillance de la partie Est du village. L’avertissement de la Sabaku la veille, avait été utilisé pour tranquilliser Kiba un instant. Mais à présent l’Inuzuka perdait sa constance et le garçon à lunette noire le comprenait. Le chef d’équipe 8 restait dubitatif sur les motivations des disparus. Hinata était quelqu’un de pondéré et réfléchie. Et aussi imprévisible soit l’Uzumaki, Shino savait que la brune aurait été capable de le maîtriser. Après tout, ce ne serait pas la réserve quasi inépuisable de chakra du blond qui arrêterait la Hyuuga à lui bloquer ses Tenketsus. Et ses insectes lui informèrent qu’il n’y avait pas eu de lutte. Alors pourquoi étaient-ils absents?

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales