Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 394 lectures  - 3 commentaires [11 novembre 2022 à 20:14:31]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 3792 lectures  - 6 commentaires [01 septembre 2022 à 23:42:31]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

La naissance d'une légende Auteur: The-Express Vue: 69620
[Publiée le: 2013-04-12]    [Mise à Jour: 2013-12-10]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère Commentaires : 114
Description:
Lors de l'attaque de Kyuubi le démon renard à neuf queues, le Yondaime Hokage, Minato Namikaze, décida de le sceller dans le seul être capable de pouvoir le contrôler un jour, un être dont le sang des Uzumaki coulera dans ses veines, son propre fils, Naruto. Sans le savoir, il donna à son fils un fardeau a assumé, mais également une source de pouvoir inestimable. Un pouvoir qui hissera son fils au statut de Légende Vivante. Suivez le parcours, les choix de Naruto sur le chemin qui le mènera au sommet.

Arc 0 : Introduction sur 3 chapitres.- (Fini Prologue + Chapitre 1 et 2.)
Arc 1 : Guerre civile à Kiri (1 an.)--- (Fini Chapitre 3 à 13 )
Arc 2 : Pays des Vagues ------------ (En cours Chapitre 14 à ?)
Crédits:
L'univers de Naruto ne m'appartient pas. Je ne fais qu'emprunter les personnages à Masashi Kishimoto, et bien entendu je ne gagne pas d'argent en utilisant son univers.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 17

[6808 mots]
Publié le: 2013-06-23Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Je suis désolé du retard, mais j'ai énormément de soucis de connexion en ce moment..

Disclaimer : L'univers de Naruto ne m'appartient pas. Je ne fais qu'emprunter les personnages à Masashi Kishimoto, et bien entendu je ne gagne pas d'argent en utilisant son univers.


Chapitre 17 : L'équipe de Kiri


« Rendez-vous dans une heure au porte du village. » fit à son tour le ninja copieur.


L'équipe Sept attendait depuis deux heures l'arrivée imminente de leur Senseï. Sakura, vêtu de rouge comme à son habitude, quelques Kunaï au cas où. Sasuke, renfrogné sur lui même, shuriken accroché au dos. Et Naruto, avec sa cape blanche, et un parchemin accroché à sa ceinture.


« Pourquoi as-tu pris un parchemin ? » demanda Sakura.


« J'y ai scellé diverses choses. Mission de Rang C ou pas, je ne compte pas glander tout ce temps. »


« Que comptes-tu faire ? » intervint Sasuke.


« Lire, apprendre, m'entraîner et piquer toute les bouteilles de Saké que je trouve sur le vieux. » grogna-t-il.


« C'est notre client.. » commença Sakura.


« Peut-être, mais il me remerciera de l'empêcher de boire. »


Sasuke se permit un sourire, sous l'air désapprobateur de Sakura. Soupirant devant le caractère trop terre à terre de sa camarade, il se retourna et regarda Kakashi arriver. S'apprêtant à entendre les cris de protestations de Sakura.


« Vous êtes en retard ! »


« Une vieille dame avait besoin d'aide pour nettoyer son Jardin, je lui es bénévolement proposé mon aide. » tenta le ninja copieur.


« Bien sur. » soupira Naruto. « Vous prenez des missions de Rang D bénévolement maintenant ? »


Le ninja copieur ignora superbement la question du blond, et regarda le groupe présent devant lui.


« Tout le monde est là, nous pouvons y aller. »


Et ils se mirent en chemin. Kakashi ouvrant la marche, Sakura aux côtés de Tazuna, et Naruto et Sasuke ensemble.


« Pourquoi n'es-tu pas à ta place ? » demanda Sasuke.


« Tu es de meilleures compagnies que Sakura et l'autre ivrogne. » répondit Naruto, comme ci il s'agissait d'une évidence.


« Et en cas d'attaque ? »


« Qui serait intéressé par un ivrogne ? A moins qu'il nous ait caché quelque chose, nous ne devrions pas être ennuyé en chemin, donc aucun risque. »


« Hn. » fit Sasuke mettant un terme à la conversation.


Le trajet dura de nombreuses heures, sous une chaleur incroyable. Les plaintes de Naruto entrait par une oreille et sortait par l'autre. Sakura tentait tant bien que mal de faire la discussion à Tazuna, et Kakashi était plongé dans la lecture de son livre. Livre que Naruto avait tenté de subtilisé lors d'une crise aiguë d'ennui.


« Nous allons nous reposer ici, pour ce soir. » fit Kakashi. « Naruto va chercher de l'eau, Sakura monte le camp, Sasuke va chercher de quoi allumer le feu. » dispersa-t-il.


« Et vous, Senseï ? » demanda Naruto, en fronçant les sourcils, sentant un coup de trafalgar venir.


« Moi ? Je finis ma lecture. » répondit-il tout simplement.


Naruto alla à la rivière qui coulait juste à côté du camp, insultant dans sa barbe son senseï de tout les noms d'oiseau possible et inimaginable.


« Fainéant de senseï. » acheva-t-il en revenant avec l'eau.


« Quelque chose à dire, Naruto ? » demanda Kakashi.


« Rien du tout. » maugréa-t-il, en allant s'asseoir près d'un arbre.


Il sorti le parchemin de sa poche, et le descella. Faisant tomber livres, armes, bandage et tout autre chose.


« Foutu jutsu de scellement. » continua-t-il à grogner.


Rangeant avec soin ses affaires, il se contenta de prendre le parchemin sur la vie du Yondaime Hokage, et de reprendre sa lecture. Ignorant par la même occasion le reste du groupe.


La troisième Grande Guerre shinobis fut certainement la guerre la plus meurtrière qui n'ai jamais eu lieu, bien que mon jugement peut-être quelque peu faussé, étant la seule guerre que j'ai connu jusqu'à aujourd'hui. J'avais déjà ôter des vies par le passé, mais là tout était différents. J'avais une équipe de Genin attaché à mes services. Des jeunes enfants obligé de grandir bien trop vite. Condamné à mourir ou à survivre. Kakashi Hatake, Obito Uchiwa et Rin Nohara. Tout les trois très doué, bien qu'Obito était, je dois bien l'avouer, un peu tête en l'air.


Cette guerre s'éternisait, et mes élèves en payait le prix. Leur innocence s'envolait et mes conseils étaient une perte de temps. A quoi bon leur dire que tout cela serait bientôt terminé ? Alors que moi-même je n'y croyais pas. Kakashi Hatake, certainement le shinobi le plus doué de sa génération, avait connu l'affront ultime, son père s'étant suicidé pour avoir été traité comme un paria. A cette époque tout était différents, mes concepts n'entraient pas en ligne de compte. Geste noble qu'avait réalisé le Croc Blanc de Konoha. Sacrifié la mission, pour la vie de ses camarades. Je l'ai admiré pour ce geste, mais je fut bien le seul dans ce cas. Enfin, Kakashi accordait peu d'importance à ses coéquipier seule la mission comptait. A mon plus grand désarroi.


Pour lui, ainsi que pour moi tout changea lors de l'une de nos attaques. Obito y a trouvé la mort ce jour là, pour protéger ses coéquipiers. Je n'étais pas là, arrivé bien trop tard sur les lieux de l'incident. Puis Kakashi la vu mourir dans ses bras, et pour la première fois je venais de perdre une personne qui m'était proche. La haine, l'esprit de vengeance qui me hantait ce jour là, m'a fait perdre toute crédibilité. Je n'ai pas tué, ou exécuté mes adversaires, je les ai exterminé jusqu'au dernier, sans regret ni remords. J'ai réellement compris ce qu'était la guerre ce jour là, et mes deux élèves restant également.


La fin de la Guerre est arrivé beaucoup plus tôt que prévu, j'étais désormais surnommé l'éclair Jaune de Konoha. Je tué sur mon passage qui compte se dressait en travers de mon chemin. Dans le bingo book, les shinobis adverse avait désormais ordre de fuir dès qu'il m'apercevait. Et cela à en grande partie permis à Konoha de l'emporter. Le jour de la fin de cette interminable Guerre, j'ai vu jaillir l'admiration dans les yeux des villageois. Et je suis devenu Hokage, l'aboutissement d'une vie pour beaucoup de ninja. L'aboutissement d'un rêve pour d'autre, mais pour moi c'était le commencement d'un but ultime, le commencement du rêve de mon senseï. Apporter la Paix dans le monde shinobi.


« Naruto ! » appela Sakura.


La maudissant, le blond se décida à stopper sa lecture et rescella son parchemin. Dans un soupir de frustration, il se dirigea vers les autres membres du groupe et fit de mauvaise humeur :


« Quoi ? »


« Nous sommes une équipe, ça serait bien que tu ne fasses pas bande à part. » jugea bon de dire Kakashi.


« Je m'entraîne. » grogna-t-il.


« En lisant un simple parchemin ? » ricana Tazuna.


« Que connaissez-vous de l'entraînement ? » attaqua le blond.


« Naruto.. » intervint Sakura.


« Laisse-le répondre Sakura. » coupa-t-il.


« C'est notre client... » commença Kakashi.


« Et alors ? Parce qu'il s'agit de notre client nous devons obéir au moindre de ses caprices ? » rétorqua l'Uzumaki.


Kakashi se contenta de soupirer, résigné devant l'insolence de son élève. Sakura secoua la tête négativement, tandis que Sasuke observait la réaction de leur homme d'affaire.


« Je ne suis personne pour juger. Mais il me semble que ce que tu faisais n'étais pas de l'entraînement. Un constructeur s’entraîne, s'exerce avec du bois. A moins que tu comptes me défendre avec un parchemin ? » lâcha ironiquement Tazuna.


« Ne sous-estimer pas le pouvoir des parchemins. » fit énigmatiquement Naruto.


« Très bien, mangeons. » se dépêcha d'intervenir le ninja copieur.


C'est dans cette ambiance morose qu'eut lieu le reste du repas. Personne n'osait troubler le silence pesant qui avait lieu. Puis tous allèrent coucher sans se faire prier, Kakashi ayant décidé de passer la nuit à faire le guet.


« Debout là dedans. » s'écria le ninja copieur.


« Hn » fut la seule réponse qu'il reçut.


« Tant pis. » marmonna le Jonin. « Suiton : Jet d'Eau. »


« ARGH ! » entendit-il cette fois-ci.


Puis les trois Genins sortirent chacun à leur tour des tentes, humide de la tête au pied.


« Senseï. » s'égosilla Sakura.


« Il fallait que je vous réveille, nous n'attendons plus que vous. » fit-il en désignant Tazuna.


« Il y avait d'autres méthodes. » contra Naruto.


« Hn. » approuva Sasuke.


Kakashi se contenta de faire un haussement d'épaule. Après un bref instant, la troupe se remit en marche. Direction le Pays des Vagues. Contrairement au premier jours, Naruto semblait de meilleure humeur. Sasuke était toujours aussi désagréable à première vue, et n'était décidé qu'à parler au blond. Et Sakura restait elle-même, essayant en vain de parler au constructeur. Dans un croisement, Naruto et Kakashi virent quelque chose qui les troubla.


« Depuis quand il n'a pas plu ? » demanda Naruto.


« Pourquoi cela.. » commença Sakura avant d'être stoppé par un coup de coude de Sasuke.


« Un petit moment. » répondit l'Uchiwa en regardant les flaques d'eau.


« BAISSEZ-VOUS. » hurla Kakashi.


Une volée de Kunaï frôla dangereusement Naruto qui par réflexe s'était jeté sur Tazuna. Se redressant rapidement, l'équipe Sept se mit en position défensive autour du constructeur.


« Qu'est ce ? » demanda la rose.


« Une attaque. Ça ne se voit pas ? » grogna de mécontentement Naruto.


A peine eut-il fini sa phrase, qu'il dégaina son parchemin et descella l'ensemble de son armement. Prenant plusieurs Kunaï en main, il décida de mettre son sabre dans son dos. Sasuke avait fait la même chose, laissant shuriken au dos, et Kunaï dans les mains.


« Qui est là ? » tenta Kakashi.


Deux ombres bougèrent rapidement dans les arbres, tandis que deux autres se déplacèrent dans l'espace de vue de Sasuke.


« Nous sommes encerclés. » murmura Sasuke.


« Préparez vous à leur nouvelle vague d'attaque. » ordonna le ninja copieur.


Une des ombres qui se trouvaient en face de Kakashi bougea rapidement, et tenta d'ajuster un coup dans les côtes de se dernier. Par réflexe, le ninja copieur se saisit de la jambe et envoya son adversaire au sol. Comme un seul homme, les trois ombres restante se mirent devant leur compagnons, dévoilant ainsi leurs visages.


« Les bandeaux de Kiri. » observa l'homme au sharingan.


« Kakashi Hatake, l'homme au mille techniques. » fit l'une des voix.


Naruto qui guettait toujours son coin, se retourna vivement à l'entente de cette voix. Cette voix qu'il reconnaîtrait entre mille.


« Zabuza Momochi, ancien déserteur, et nouvellement Jonin de Kiri. » rétorqua Kakashi.


Les craintes de Naruto étaient donc fondé. Son ami se dressait devant eux, quel qu'en soit le motif la présence de son bandeau frontal non barré ne pouvait signifier qu'une seule chose. Il était en mission pour le village caché de la Brume.


« Que nous vaut l'honneur de croiser des ninjas de Kiri aussi loin de chez eux ? » fit l'homme au sharingan.


« Nous pourrions dire la même chose concernant les ninjas de Konoha. » ricana Zabuza. « Avec de simple genin en compagnon, cela pourrait être dangereux. »


L'épéiste ne semblait pas encore avoir remarqué la présence du blond dans cette équipe. Un mince sourire se mit à naître sur son visage. Il allait faire une entrée remarqué.


« Ne sous-estime pas ces genins. » défendit le senseï de l'équipe Sept.


« Qui sont-ils ? Je vois deux gringalets, et une kunoichi. Mes élèves ne feront qu'une bouchée des tiens. » attaqua-t-il en désignant les siens.


L'Hatake ne prit pas en compte la provocation de son adversaire, et toisa rapidement l'équipe dirigé par Zabuza. Un garçon bien pâle.


« Certainement malade. » pensa-t-il.


Le second shinobi était un homme ou une femme, il ne savait pas trop. Assez élancé et les cheveux d'un noir rivalisant avec celui de Sasuke.


« Son chakra je peux le sentir d'ici. Bien plus puissant que celui de Sasuke ou Sakura. »


La troisième était une fille, Kakashi en était sur. Elle ressemblait étrangement à Sakura, plus fébrile que ses coéquipiers et légèrement en retrait.


« Le point faible de leur groupe. » pensa pour la troisième fois Kakashi.


« Que veux-tu ? » demanda aussitôt Kakashi.


« Le vieil homme. » se contenta de dire Zabuza.


« Pourquoi t'intéresse-t-il ? »


« Cela ne te regarde pas. » rétorqua-t-il. « Alors livre le nous, ou je devrais tuer ton équipe. »


« Tu oserais me tuer pour un alcoolique, mon ami. » fit soudainement Naruto, quittant sa position et se plaçant au côté de son senseï.


Un sourire apparut sur le visage du ninja de Kiri, malgré les regards perplexes venant de tout les autres ninjas.


« Naruto Uzumaki, un plaisir de te revoir. »


« J'aurais aimé que ce soit dans d'autre circonstance, Zabuza. »


« Nous n'appartenons pas au même village. Il fallait se douter qu'un jour ou l'autre les intérêts de nos Kage respectifs seraient opposés. »


« Et l'alliance qui a été créée ? » intervint Kakashi.


« L'alliance ? Intéressant point, mais ça ne m'étonne pas venant du ninja au mille techniques. Tout d'abord que connaissez-vous de cette alliance ? » demanda subtilement l'épéiste.


Un silence de plomb accueillit la question de Zabuza, puis son sourire se renforça encore plus. D'un geste hautain de la main, il regarda un par un les ninjas de la feuille et finit par dire :


« L'alliance qu'a signé votre Hokage stipule ceci : En cas d'attaque sur le village de Konoha, Kiri enverra des troupes vous épauler. En échange Konoha accepte d'aider à la reconstruction économique de notre village. Un article stipule également qu'aucune attaque sur un ninja de la feuille sur le territoire du pays du Feu ne sera toléré. Nous ne sommes plus sur ce territoire depuis quelques kilomètres. » précisa-t-il.


« Nous ne laisserons pas tomber Tazuna. » rétorqua fièrement Kakashi.


« Alors le combat est inévitable. Haku occupe toi du Brun. Soraya occupe toi de la fille. Kimimaro je te laisse le meilleur, Naruto Uzumaki, mais méfie toi de lui. A nous deux Kakashi. »


« Tazuna, allez vous cacher. » ordonna Kakashi. « Méfiez vous de vos adversaires, et ne baissez surtout pas votre garde. Si je vous ordonne de fuir, fuyez. » déclara avec calme le ninja copieur.


Le constructeur ne se fit pas prier deux fois, et se mit à courir en arrière. Voyant le geste de la fille, Sakura se jeta devant elle et fit :


« Je suis ton adversaire pour le moment. »


« Naruto, Sasuke empêchait les d'attraper notre client. »


« Haï, senseï. » firent les deux genins de la feuille.


« Nous sommes enfin seul. » reprit Kakashi en découvrant son sharingan.


« Un honneur pour moi d'avoir à faire au fameux sharingan. »


Puis Zabuza attaqua, un duel de Taijutsu eut lieu. Les pieds, les genoux, les poings étaient tous parés par les deux shinobis. Un balayage envoya néanmoins Kakashi au sol, avant d'éviter la lame de l'épée gigantesque de Zabuza.


« Les rumeurs sur toi ont l'air fausse. » ricana le démon de Kiri.


Mais le ninja copieur ne répondit pas, et fonça aveuglément sur son adversaire, le sourire sur le visage de Zabuza s'agrandit au moment où l'épée traversa le corps de l'Hatake.


« Tu as perdu, on dirait. »


Toujours aucune réponse, Kakashi disparaissant dans un nuage de poussière laissant place à un simple tronc d'arbre.


« Permutation. » marmonna Zabuza.


« Doton : Décapitation Fatale. » fit Kakashi.


Une main sortit du sol en dessous du Momochi et entraîna ce dernier avec lui. Au final, seul la tête du démon de Kiri dépassait encore du sol. Kakashi se tenait désormais debout, les mains croisé devant lui, un regard amusé sur le visage.


« Je te corrige, il semblerait que tu es perdu. »


« Ne sous-estime pas ton adversaire. »


Puis Zabuza disparut dans une quantité d'eau impressionnante, rapidement Kakashi se remit en position.


« Un clone Aqueux ? Mais quand ? » murmura-t-il.


« Depuis le début de notre intervention. » fit une voix sur la rivière.


« Je vois. »


« Passons au chose sérieuse. Suiton : Camouflage dans la Brume. »


Un épais brouillard fit son apparition sur le lieu du combat entre les deux Jonin, le visage de Kakashi se crispa instantanément, tandis que celui de Zabuza était illuminé par un sourire.


« Tu comptes fuir ? » provoqua néanmoins Kakashi.


« Non. Je compte te... TUER. » s'écria-t-il.


Haku contre Sasuke :


Sasuke n'avait pas bougé d'un seul cheveu, continuant de fixer son adversaire de son regard froid. Un sourire montrant son envie d'en découdre apparaissant petit à petit sur son visage, mais une question brûlait néanmoins ses lèvres :


« Es-tu une fille ou un garçon ? » lança-t-il.


Haku dévisagea son adversaire, interloqué par cette question peu commune sur un lieu où un combat allait avoir lieu.


« Si tu me bats, tu gagneras cette réponse. » répondit platement Haku.


Sasuke ne se fit pas prier deux fois, prenant ses kunaï dans la main, il les envoya en direction de son adversaire, et fonça dessus. Espérant engager un combat au corps à corps.


« Hyoton : Mur de Glace. » annonça calmement Haku.


Aussitôt Sasuke s'arrêta net, un gigantesque Mur de Glace l'empêchait d'avancer.


« Hyoton ? Une technique héréditaire. » pensa-t-il.


Il n'eut pas le temps d'y penser plus que la voix assez féminine d'Haku s'éleva par derrière cette barricade :


« Hyoton : Tempête d'Hirondelle. »


Regardant le ciel, l'Uchiwa vit quatre hirondelles de glace se formait . Ébahi, il les regarda commençait à voler.


« Qu'est-ce ? » murmura-t-il. « Qui es-tu ? » reprit-il beaucoup plus fort.


« Je suis Haku Yuhi, dernier membre vivant de ce clan. » répondit Haku.


Puis les Hirondelles fondirent sur Sasuke qui anticipa tant bien que mal, chacune des attaques. La première Hirondelle fut détruite en rentrant dans un arbre, la seconde détruit à l'aide d'un Kunaï, tandis que les deux dernières touchèrent Sasuke au niveau de la cuisse et du bras gauche.


« Pourquoi ? » demanda le ninja de Kiri.


« Pardon ? »


« Pourquoi te bats-tu alors que tu pourrais fuir pour sauver ta vie ? »


« Je ne suis pas un lâche. Katon : Boule de Feu. »


« Inutile. Hyoton : Mur de Glace. »


La boule de feu lancé par l'Uchiwa heurta le Mur de Glace dressé par Haku, annulant l'attaque du brun.


« Tu es trop sûr de toi. » commenta Sasuke, en se trouvant désormais dans le dos du shinobi.


D'une manchette, il frappa Haku au niveau du cou et l'envoya valser au sol, sas perdre de temps il fonça sur le corps étendu du ninja, Kunaï au poing.


« Inutile. » répéta Haku. « Hyoton : Terre de Glace. »


Le sol se changea en véritable patinoire au moment où Sasuke posa son pied sur le sol. Glissant, il se retrouva les quatre fers en l'air.


« Comment puis je gagner ? » pensa-t-il. « Que dois-je faire ? »


« Tu aurais pu être un Grand Shinobi. Ta façon de voir les choses, ton obstination à réaliser une mission. » commença Haku. « Mais tu es tombé sur mon chemin. Hyoton : les pics de Glace. »


Soraya contre Sakura :


Les deux Kunoichis se dressaient l'une en face de l'autre. Le regard rempli de peur chez les deux. Leurs postures raide comme un piqué ne les aidait pas.


« C'est ton premier véritable combat ? » murmura la Kunoichi de Kiri.


« Je pourrais dire la même chose pour toi. Ton regard remplis de peur, tes mains moites. » énuméra Sakura.


Puis sans prévenir Soraya tenta de lancer plusieurs Kunaï sur Sakura, toujours immobile. Heureusement pour elle, aucun jet n'arriva à destination.


« Quoi ? » fit stupéfaite Soraya.


« Naruto. » murmura Sakura.


« Un clone pour être précis. » jugea bon de préciser le Blond.


« Pourquoi es-tu là ? »


« Je suis venu te dire que Sasuke, Kakashi et moi-même avons confiance en toi. Tu peux le faire. » fit-il en tournant délibérément le dos à la Kunoichi de Kiri.


« Vraiment ? » demanda-t-elle stupéfaite.


« Vraiment. Fais-le, Sakura-chan. »


Puis le clone disparut comme il était apparut. Aussi soudainement. La shinobi de Kiri était choquée d'avoir vu un simple clone arrêter ses Kunaï. Et avoir remotivé et redonner confiance à son adversaire.


« Sasuke-kun, Kakashi-senseï, Naruto. Je ne vous décevrais pas. » pensa-t-elle.


Puis elle se repositionna avec plus de souplesse, une détermination dans le regard, ses yeux fixés sur le corps de son adversaire.


« Allons-y. »


Et elle envoya ses Kunaï sur la dénommée Soraya, se propulsant contre un arbre elle prit de la vitesse, parallèle au sol, et fonça sur une ninja adversaire stupéfaite. Au dernier moment, Soraya s'abaissa forçant Sakura a poursuivre sa course un peu plus loin. Ayant baissé sa vigilance, Soraya reçut deux Kunaïs un dans le bras, et le second dans le bas ventre. Du sang coulant déjà de ses lèvres.


« Suiton : Jet d'Eau. » attaqua énervé la Kunoichi adverse.


L'attaque lancé par Soraya toucha de plein fouet Sakura, l'envoyant s'encastrer contre un Arbre. A peine fut-elle relevé, qu'elle vit un second Jet d'Eau fondre sur elle. Puis un troisième. Elle évita le premier, mais reçut le second de plein fouet, l'envoyant une nouvelle fois contre l'arbre.


« Fait chier. » murmura-t-elle, en se tenant le dos.


« C'est tout ce que sait faire Konoha ? » ricana Soraya, en essuyant le sang qui continuait de couler de sa lèvre.


« Tais-toi. » hurla-t-elle en se relevant péniblement.


« Ma première leçon ne t'a pas suffit. Suiton : Jet d'Eau. »


Un quatrième Jet sorti de la bouche de Soraya et fonça sur Sakura. Qui comme à l'accoutumé le reçut de plein fouet. A la surprise de Soraya, ce n'était qu'un bout de bois qui se trouvait à la place de la fille aux cheveux roses.


« Technique de permutation. » commença à murmurer Soraya. « Où te caches-tu ? » s'écria-t-elle.


Aucune réponse lui vint, Sakura étant adossé péniblement contre un arbre. Réfléchissant à sa prochaine attaque.


« Je n'ai pas le choix, je vais devoir tenter ça. » pensa-t-elle.


Tout en réfléchissant, elle sortit plusieurs Kunaï auxquels elle accrocha quelques notes explosifs.


« Partie Un : Diversion. » murmura-t-elle.


Et elle lança les Kunaï au pied de son adversaire, qui éclata de rire devant le raté de son lancer.


« Ne sous-estime pas les ninjas de Konoha ! » s'écria Sakura en sortant de sa cachette.


Puis tout explosa autour de Soraya, tandis que Sakura créait un simple clone, le laissant à sa place, et elle disparaissant une nouvelle fois.


Kimimaro contre Naruto :


Les deux ninjas portaient des capes blanches, se fixant mutuellement, aucun ne bougeant en premier. Les yeux dans les yeux. Le sourire aux lèvres chez les deux adversaires. L'air autour d'eux était rempli de cette envie de combattre furieusement, d'en découdre jusqu'au bout. Kimimaro semblait néanmoins plus réservé, son visage pâle n'effrayait pas grand monde à première vue. Naruto était excité, menaçant de sauter à tout moment. Tortillant ses mains, il regarda son adverse encore une fois avant de prendre la parole poliment :


« Avant de commencer, comment s'appel mon adversaire ? »


« Kimimaro Kaguya. Je ne te retourne pas la question, Naruto Uzumaki, héros de Kiri, vainqueur de Yagura, sauveur de Zabuza. Tes aventures sont conté jour et nuit dans notre village. Et c'est un Honneur pour moi d'affronter la personne qui a aidé à délivrer mon pays. » annonça-t-il en baissant légèrement en signe de respect.


« Héhé ! Je suis une star à Kiri, faudra que je pense à y aller faire un tour après cela. » répondit-il.


« Tu es si sûr de me battre ? » demanda Kimimaro.


« Te battre ? Est-ce forcément la personne qui se tient debout à la fin qui gagne le combat ? D'autre choses sont importante, Kimimaro. Mais trêve de bavardage. » fit Naruto, en plaçant sa jambe gauche en arrière.


« Tu es doué en Kenjutsu d'après Zabuza ? Alors voyons ça. Nimpo : La Danse du Camélia. »


Sous le regard ébahi, l'os du bras de Kimimaro se mit à sortir et devenir un sabre. Se mettant en position, il regarda curieusement Naruto dégainer le sien et dire :


« Comment as tu fais ça ? »


« Je suis un Kaguya. Technique héréditaire. »


« Je ne pourrais pas l'apprendre alors. » marmonna de mauvaise humeur Naruto.


Puis, il vit foncer sur lui Kimimaro a une vitesse incroyable. Réagissant bien rapidement, que s'était dangereux, il fit un simple Mudras et s'exclama :


« Multiclonage. »


Aussitôt une dizaine de Naruto apparurent sur le lieu du combat, entourant Kimimaro. Le Kaguya ne s'arrêta pas pour autant, avec une précision chirurgicale et une vitesse incroyable, il élimina les clones un par un, et se tenait déjà en face de Naruto.


« Tu es trop prévisible. » clama-t-il.


Naruto sauta en arrière pour reprendre ses distances, et réfléchir rapidement à une stratégie à exercer. Que pouvait-il bien faire face à lui ? Plaçant son Katana au dessus de sa tête, il lança un regard rempli de défi au Kaguya.


« Allons-y. » murmura Naruto.


L'épée de Naruto s'abaissa rapidement, lui permettant de courir en direction de sa cible. Kimimaro esquiva avec facilité les coups du blond, et para au dernier moment un coup venant du haut. L'épée de Naruto se brisa en mille morceaux, ce dernier encore choqué recula subitement.


« Co..Comm..Comment ? » begaya-t-il.


« Pour sortir mes os, j'utilise une certaine dose de calcium. As-tu déjà essayer de briser un rocher, un os avec une simple arme ? Impossible. Comprends-tu enfin que ce combat est perdu d'avance. »


Naruto serra fortement ses poings, faisant saigner ses pommes de mains. Il redressa son regard, et réfléchit à ce qui lui restait à faire.


« Leçon numéro Un : L'art de la Diversion. » commença-t-il. « Multiclonage. »


Trois sosies de Naruto se placèrent à ses côtés, les regardant il hocha la tête. Et composa quelque Mudras :


« Doton : Tremblement de Terre . » fit le premier clone.


« Suiton : Dragon Aqueux. » fit le second.


« Futon : Rafale de Vent. » fit le troisième.


« Doton : Camouflage dans la terre. » murmura faiblement Naruto.


Kimimaro sauta dans les airs évitant ainsi le tremblement de Terre généré par Naruto. Au moment de redescendre, il fit le jutsu aqueux de son adversaire fondre sur lui. Par réflexe, il se mit tête en bas et accéléra sa chute, empêchant le jutsu de le toucher. Mais il n'eut pas le temps d'éviter le Futon qui l'envoya un peu plus loin.


« Nimpo : Bouclier Osseux. » s'écria-t-il.


Une énorme partie des os de Kimimaro quitta son corps, et forma un gigantesque bouclier autour de lui. Au moment de toucher le sol, il fut amortie, sans qu'aucun os ne se retrouve brisé.


« Incroyable. » pensa Naruto caché sous terre.


Kimimaro se redressa lentement, et regarda autour de lui. Ne trouvant aucun signe de son adversaire, il se mit à rire.


« Tu as fui, Uzumaki ? Zabuza-senseï aurait-il eu aussi tord de croire en toi ? »


Zabuza contre Kakashi.


Le brouillard qui entourait Kakashi, l'empêchait de voir quoique ce soit. Sharingan activé, il essayait tout de même d'anticiper les mouvements de son adversaire.


« C'est peine perdue. Donnez-nous Tazuna et nous vous épargnerons ? » fit la voix lointaine de l'épéiste.


« Ts. » rétorqua le ninja copieur, imitant superbement Naruto.


L'homme au mille techniques recula sa jambe droite, prêt à parer une éventuelle attaque de son adversaire. Mais rien ne survint.


« Votre attitude est louable, Kakashi. » fit la voix à un autre endroit.


Se retournant, il vit l'épée s'abattre sur lui et eut juste le temps de plonger sur le côté. Remerciant sa chance, il tenta quelque chose :


« Chidori. »


Autour de sa main de l’électricité se forma, illuminant les lieux autour de lui. Mais aucun signe de son adversaire.


« Suiton : Technique de la Grande Cataracte. »


Se retournant, le ninja copieur vit l'attaque de son adversaire fondre sur lui. Sachant qu'il ne pourrait l'éviter entièrement, il annula son jutsu. Et sauta dans les airs. La vague d'eau s'empara des jambes du ninja copieur, lui faisant faire plusieurs salto en arrière, finissant par atterrir sous l'eau. A peine se fut-il relevé que Zabuza était devant lui, enchaînant les mouvements de Taijutsu. Tant bien que mal, désavantagé par le brouillard, Kakashi évita les attaques, les parant avec faiblesse. Puis soudain il sentit la main de Zabuza quitter son épaule :


« Tu as perdu. Suiton : Prison Aqueuse. »


Une boule d'eau se forma autour de Kakashi, les yeux écarquillé, il savait qu'il ne s'en sortirait pas. Les yeux rempli de malice, Zabuza annula sa technique du brouillard.


« Maintenant, tu ne peux plus rien faire. Livre nous Tazuna. »


« Jamais. FUYEZ. » hurla-t-il en direction des autres combats.


« Trop fier, Kakashi. La mission est un échec. Tes genins n'ont aucune chance, et même Naruto se retrouvera débordé face à nous quatre. » susurra dangereusement Zabuza.


« FUYEZ. » réitéra Kakashi.


Haku contre Sasuke.


Des pics de Glace jaillissaient de partout, Sasuke essayait tant bien que mal de les éviter, mais il sentit l'un d'entre eux toucher sa jambe droite. La douleur lui fit prendre conscience de la situation. Au sol, il vit Haku s'avançait près de lui.


« Renonce. » ordonna la voix féminine d'Haku.


« Je ne .. renoncerais pas. » murmura-t-il.


« Alors, meurs. »


Par réflexe, Sasuke roula sur le sol et composa quelques mudras :


« Katon : Boule de Feu. »


Voyant Haku l'éviter il sourit en recommençant de nouveau mudras :


« Katon : Boule de Feu suprême. »


Haku écarquilla durant un bref instant les yeux, puis soupira devant l'obstination de son adversaire. Créant rapidement un Mur de Glace qui atténua l'attaque, elle regarda le corps au sol de son adversaire et fit :


« Tu ne me laisses pas le choix. Hyoton : Les démoniaques Miroir de Glace. »


De nombreux Miroir de Glace encerclèrent les deux combattants, créant un dôme autour d'eux. Le sourire de Sasuke s'évanouit aussitôt en voyant cette technique, il avait conscience qu'il n'avait pas l'avantage.


« Tu es dans mon domaine. Tu n'en sortiras que si tu me bats. » cracha avec dédain Haku.


Sasuke s'apprêtait à répondre quand il entendit la voix de son senseï hurler :


« FUYEZ. »


Regardant le sol, Sasuke repensa rapidement au début de l'équipe Sept, à son amitié avec Naruto. Il savait d'ores et déjà que ce dernier refuserait de partir.


« Je ne peux pas fuir, pas maintenant. Pour Naruto, Pour Sakura, Pour Kakashi. Je n'ai plus le choix. » pensa-t-il.


« Es-tu résigné à perdre ? » fit Haku, en voyant l'Uchiwa baissé sa tête.


« Jamais ! Vois la force de Konoha ! Sharingan ! »


Ses deux yeux noires, devinrent rapidement rouge sous le regard effrayé d'Haku. La donne du combat venait de changer, mais pourquoi avait-il attendu aussi longtemps avant de dévoiler cet atout ? Le sharingan de Sasuke brillait de mille feux, une détermination sans faille visible.


Soraya contre Sakura.


L'explosion causé par l'attaque de Sakura causa des dommages chez la kunoichi de Kiri. Un sourire sur les lèvres, Sakura arriva par derrière voyant le bras totalement déformé de son adversaire.


« Tu as perdue. Ne jamais sous estimer Konoha. » murmura-t-elle en posant un Kunaï sur le cou de son adversaire.


« Comment ? » murmura-t-elle.


« Je me suis battu pour mes coéquipier, ils avaient tous confiance en moi. A partir de là, je ne pouvais plus perdre. » lui susurra-t-elle.


La Kunoichi de Kiri baissa les bras en signe de réédition, mais Sakura n'enleva pas pour autant son Kunaï du cou de son adversaire. Elle avait beaucoup appris ces derniers temps, elle savait qu'un ennemi pourrait utiliser tout les stratagèmes possible pour se sortir d'une position dangereuse.


« Je renonce. » déclara sans détour Soraya.


Sakura ne répondit pas aussitôt, un sourire sur son visage elle repensa à l'un des combats entre Naruto et Sasuke.


« Tu es sous mon emprise. » avait murmuré l'Uchiwa.


« Ts. Ne me sous-estime pas, Sasuke. » avait rétorqué le blond.


De là où elle était, Sakura pouvait dire que Sasuke avait gagné cette petite confrontation. Bien entendu, le blond n'avait pas eu le droit d'utiliser toutes ses affinités. Et cela l'avait visiblement déstabilisé.


« Que comptes tu faire ? Tu bouges, tu meurs. Et je voudrais éviter de tuer un ami. » grogna de mécontentement le dernier Uchiwa.


« Je renonce. » soupira Naruto, à la surprise de tous.


Rapidement, Sasuke rigola et enleva son Kunaï sans prêter attention au sourire rusé de son coéquipier. Naruto se retrouva rapidement derrière Sasuke et fit :


« Ne jamais croire un adversaire, toujours le mettre hors combats. Comme cela. Je vais te montrer une technique secrète. Arcade secrète de Konoha : 1000 ans de Souffrances. »


S'agenouillant derrière un Sasuke qui avait perdu son sourire , il joigna ses deux mains et plaça deux doigts en avant. Et il les enfonça dans le derrière de Sasuke. Faisant s'envoler ce dernier dans les airs.


« Tricheur. » s'exclama Sasuke de mauvaise humeur.


« Non, j'ai utilisé mon influence légendaire pour te déstabiliser. » se vanta Naruto.


« Baka ! Quand arrêteras tu tes bêtises ? » s'exclama Sakura, suivi par un Kakashi plié de rire.


« Crois moi, cette technique te sera utile un jour. » sourit Naruto.


Sakura continua de sourire, quand elle se pencha à l'oreille de son adversaire et lui murmura :


« Je suis désolé. Un ami m'a, un jour, dit de ne jamais faire confiance à un ennemi et de le mettre hors d'état de nuire. C'est ce que je vais faire. Arcade secrète de Konoha : 1000 ans de Souffrances. »


La Kunoichi de Kiri s'envola sur une dizaine de mètres, et finit par s'écraser contre un Arbre. La faisant tomber sur le sol, inconsciente.


« Ecoeurant comme technique, mais néanmoins très utile. Il faudra que je remercie le Baka pour ça. » murmura la Rose.


Puis soudainement son sang se glaça quand elle entendit la voix de son senseï hurler :


« FUYEZ ! »


Sans prêter attention, elle réagit que Tazuna était désormais seul. Elle se mit à courir dans sa direction, priant que pour le reste de son équipe la rejoigne au plus vite.


Kimimaro contre Naruto.


La zone de combat était totalement dévasté. Les Jutsus de Naruto avait créée d'énorme dégâts. Mais seul Kimimaro Kaguya se tenait debout et était visible. Son expérience lui avait appris à ne pas sous-estimer un adversaire. Son épée d'os était toujours dans sa main.


« Où est-il ? » pensa-t-il.


Naruto, caché dans le sol, regardait son adversaire. Cherchant activement une solution. Qu'est ce qu'il pourrait l'aider à briser l'arme du manipulateur d'os ? Puis sans prévenir, un souvenir fit irruption dans son esprit lui offrant la solution à son problème.


« Naruto, tu m'écoutes. » hurla la voix d'une femme.


« Oui, Yugao-senseï. » répondit-il, le sourire sur ses lèvres prouvant le contraire.


« Je disais, nous allons développer ton Kenjutsu. Tes armes seront un de ces jours confrontés à d'autre armes plus puissante que les tiennes comme celle des Sept épéistes de la Brume, ou à des Jutsus de défense très résistant. » commença Yugao. « Alors regarde ce que je vais t'apprendre. »


Naruto écarquilla les yeux quand il vit furtivement le chakra de Yugao se mettre autour de l'épée.


« Qu'est ce ? » demanda Naruto.


« Futon. Je n'y connais pas grand chose, mais Asuma Sarutobi m'a enseigné cela. Pense fortement que ton Chakra sera coupant. Et tu pourras détruire ce que tu veux. Tu dois créer la forme de ton chakra. » conseilla Yugao.


Ébahi, Naruto vit Yugao détruire le rocher à l'aide de son épée.


Un sourire sur les lèvres, Naruto dégaina son deuxième Katana et se mit à méditer intensément. Donnant ainsi la forme de Chakra voulue. Son sourire s'agrandit de satisfaction. Il était désormais prêt à affronter le Kaguya.


« Merci Yugao-senseï. » pensa-t-il.


Sans cérémonie, Naruto sortit de sous le sol. Faisant éclater le sol sur le coup, attérissant avec souplesse il darda son adversaire du regard.


« La première leçon ne t'a pas suffit ? » demanda Kimimaro, en voyant le Katana de Naruto dans sa main.


« Je n'aime pas renoncer, et encore moins être battu sur un domaine que j'aime. » rétorqua le blond.


Le Kaguya ricana devant la témérité de son adversaire, et fonça en direction de Naruto son arme brandit. Au moment de parer le coup de Kimimaro, il insuffla beaucoup plus de Chakra dans sa lame qu'avant. Le coup fut brutale, et Kimimaro se mit à hurler quand il fit son arme se détruire :


« Impossible ! »


« Ce n'est pas fini ! » s'écria Naruto, en contre attaquant.


«Nimpo : La Danse de la clématites à Grandes Fleurs. » se dépêcha de dire Kimimaro avant d'ajouter au moment où il forma une épée avec sa colonne vertébrale : « Ce n'était qu'un coup de chance. »


« Ts. » commenta Naruto, en envoyant plusieurs de ses Kunaï chargé de Chakra.


Évitant le jet, plutôt que de les parer, Kimimaro vit Naruto se tenir a à peine deux mètres de lui, les yeux dans les yeux. Naruto porta un coup de Katana à l'Horizontale, tandis que Kimimaro tenta de parer. Une seconde fois, l'arme osseuse de Kimimaro se retrouva briser en deux. N'abandonnant pas, il ajusta à l'aide des deux morceaux restants un coup au visage et un autre dans le foie, tandis que le coup de Naruto avait fini dans les côtes de son adversaire.


« Nous sommes tout les deux incapable de poursuivre. » murmura Kimimaro, en voyant Naruto s'écrouler également au sol.


Le blond se tenait désormais le foie, le sang giclant en faible quantité, tandis que son épée était resté figé dans les côtes de son adversaire.


« Il me semble que tu ais raison cette fois-ci.. » commença Naruto.


« FUYEZ. » coupa Kakashi.


Jetant un regard sur la rivière, il vit son senseï au main de Zabuza, puis regardant Kimimaro perdre connaissance petit à petit, il se rattrapa et fit en essayant de se lever et essuyant le sang qui coulait de sa bouche:


« Ou peut-être pas. »

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022