Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 934 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4063 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

La naissance d'une légende Auteur: The-Express Vue: 69936
[Publiée le: 2013-04-12]    [Mise à Jour: 2013-12-10]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère Commentaires : 114
Description:
Lors de l'attaque de Kyuubi le démon renard à neuf queues, le Yondaime Hokage, Minato Namikaze, décida de le sceller dans le seul être capable de pouvoir le contrôler un jour, un être dont le sang des Uzumaki coulera dans ses veines, son propre fils, Naruto. Sans le savoir, il donna à son fils un fardeau a assumé, mais également une source de pouvoir inestimable. Un pouvoir qui hissera son fils au statut de Légende Vivante. Suivez le parcours, les choix de Naruto sur le chemin qui le mènera au sommet.

Arc 0 : Introduction sur 3 chapitres.- (Fini Prologue + Chapitre 1 et 2.)
Arc 1 : Guerre civile à Kiri (1 an.)--- (Fini Chapitre 3 à 13 )
Arc 2 : Pays des Vagues ------------ (En cours Chapitre 14 à ?)
Crédits:
L'univers de Naruto ne m'appartient pas. Je ne fais qu'emprunter les personnages à Masashi Kishimoto, et bien entendu je ne gagne pas d'argent en utilisant son univers.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 10

[5064 mots]
Publié le: 2013-05-14Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Disclaimer : L'univers de Naruto ne m'appartient pas. Je ne fais qu'emprunter les personnages à Masashi Kishimoto, et bien entendu je ne gagne pas d'argent en utilisant son univers.


Chapitre 10 : Le plan de Mei Terumi


Unité Neuf :


Deux jours étaient passés depuis la discussion de Naruto avec Zabuza. Le soleil se levait, le campement de l'unité neuf, rapidement rangés. Il leur restait quatre petites heures avant le début de l'offensive, quatre heures avant de peut-être savoir si la résistance avait une infime chance de renverser le régime de Yagura. Naruto, Tsuguri et Zabuza, bien que ce dernier ne soit plutôt forcé, avait décidé de regrouper l'Unité avant l'assaut. Leur stratégie d'attaque devait être défini.


« Aujourd'hui est un grand jour pour la résistance. Pour la première fois depuis des années, nous allons affronter les hommes de Yagura dans un conflit ouvert. La résistance vaincra ou périra ! » commença à dire Tsuguri.


« Elle vaincra. » coupa Naruto sous les rires de l'ensemble de l'Unité.


« Cessez ce stupide discours. » maugréa Zabuza.


« Le plan est simple, en première ligne tout ninja doué en Kenjutsu seront couvert par les attaques à longue portée des spécialistes du genre. Le but de la première ligne est d'ouvrir la base, et alors les spécialistes de la longue portée entrerons en jeu. Je ne peux pas faire plus simple. » expliqua Tsuguri.


« Bien entendu, si l'un d'entre nous ordonne le retrait. Vous battez en retrait. » rajouta Naruto.


« Et que personnes ne se trouvent sur mon chemin. » menaça Zabuza.


« Est ce que vous êtes prêts ? » hurla Naruto, au plus grand dam de Zabuza et Tsuguri.


Pour toutes réponses, des cris lui répondirent, les katanas brandit dans les airs, et le vent qui s'était tu. La détermination, l'envie d'en découdre coulaient dans les veines de chaque ninjas, de chaque hommes, de chaque femmes, bien décidé à venger leurs famille ou à les protéger. L'organisation se prolongea un petit moment, chacun à sa position. Naruto et Zabuza en première ligne, Tsuguri en seconde. Tout était prêt, le regard fixé en contrebas sur l'immense muraille qui semblait les narguer.


« Allons-y ! Pour Mei-sama ! Pour la rébellion ! » hurla Naruto, descendant le talus katana brandit vers l'avant.


Unité Un :


Ao se tenait contre un arbre, profitant des premières lueurs de la journée. Son campement était calme, il était le supérieur hiérarchique des trois commandants. Mais il s'en fichait, aujourd'hui était une journée importante pour lui. Se cacher était fini, Yagura allait trembler sous la puissance de la rébellion. Ses hommes l'attendaient, il le savait, mais il n'était pas décidé à bouger. Pas aussi rapidement, il restait encore du temps, une dernière bouffé de calme, d'air pur et après le sang coulerait. Personne n'en sortirait indemne, que ce soit physiquement ou mentalement. Se décidant à rejoindre ses hommes, il se plaça face à eux. Un discours déjà prêt.


« Nombreux d'entre vous ont perdu des proches, que ce soit de la famille,des amis, des voisins, ou des camarades ninjas. Aujourd'hui, encore certains d'entre nous tomberont au combats, mort pour la liberté. C'était un rêve pour nous, il y a encore quelques mois, une utopie, aller défier l'ennemi ouvertement. » commença-t-il avant de reprendre son souffle. « La guerre n'a épargné aucun d'entre nous, de grandes personnes sont mort pour notre cause, mais d'encore plus grands ninjas nous guide. Kawarama-sama qui a quitté Konoha pour nous aider, Naruto-san qui nous a rejoint malgré son âge et qui a bravé tant de dangers pour rendre ce rêve possible, et Mei-sama qui part son charisme nous a unit et nous a donné l'espoir d'un monde meilleur. » reprit-il avec patience. « Battons nous pour les morts, mais bien plus encore battons nous pour nos camarades, pour nos voisins de galère, pour les futurs générations. La liberté de Kiri commence aujourd'hui. » acheva-t-il.


Comme pour l'unité neuf, son discours fut longuement ovationné. Chacun des regards que croisé Ao était rempli de fierté, et d'une volonté sans faille. Oui, cette guerre prenait une tournure différente. Marchant calmement à l'avant du groupe il se positionna seul sur le sommet de la bute et composa des mudras :


« Allez-y. » fit-il et il annonça : « Raiton : Déferlante du ciel ! »


Le ciel s'était couvert, tandis que les ninjas fonçait en direction de la base ennemi, puis soudain des éclairs s'abattirent sur les murailles, et les maisons de la base. Les faisant s'enflammer et détruisant une grande partie de la muraille. Un sourire aux lèvres, Ao dégaina son katana et fonça à son tour en direction de la base adversaire.


Unité Trois :


Deux heures que le soleil était levé et Kawarama Senju n'avait toujours pas quitté sa tante, le regard fixait un point vide. Sa première véritable bataille depuis la dernière Grande Guerre Shinobi allait avoir lieu sous la bannière de Kiri. Et tout cela, il le devait à une seule personne. Naruto Uzumaki. Sa détermination, cette volonté que prônait ses ancêtres l'avait fait revivre, et sorti de sa torpeur et de son inactivité permanente. Il entendait désormais, les hommes sous son ordre, se précipitait à la préparation de l'attaque. Le plan avait déjà été mise en place, tout le monde connaissait son rôle dans l'attaque. Aucun doute, les pertes de son coté seraient minimes. Mais un discours s'imposait, diminuer la tension, la peur, augmenter leur volonté, leur courage. Se levant avec souplesse, il quitta la tante et sortit dehors où tout les hommes l'attendaient déjà.


« Pourquoi en sommes-nous arrivé là ? Pourquoi en sommes nous arrivé une nouvelle fois à prendre les armes ? Pourquoi en sommes nous venus à pleurer encore les morts ? Pourquoi une guerre inutile est venu souiller la mémoire de nos ancêtres ? » commença le Senju. « Je n'ai pas ses réponses. Mais j'en possède d'autre. La guerre est devenu nécessaire pour vivre en paix. Cette bataille est nécessaire pour vivre librement et espérer un havre de paix. Je viens de Konoha, mais j'ai appris à aimer ce pays, j'ai appris à aimer vos coutumes, j'ai appris à vous aimer. Je n'ai plus livrer de bataille depuis la destruction de mon clan, mais aujourd'hui je lèverai les armes à vos côtés. Allons nous gagner ? Je sais que beaucoup se pose cette question. » continua-t-il. « Oui, nous allons gagner, notre cause est juste, notre volonté est forte, nos capacités sont meilleurs que les leurs, et enfin nous sommes unis, volontaire pour cela. Alors battons nous pour la Paix de Kiri. » hurla-t-il.


De nouveaux cris résonnèrent dans la prairie. Des cris de joie, de haine et de fureur. Des cris de guerres, morbides qui voulaient tout dire. La bataille était lancé désormais. Kawarama composa des signes, rapidement, puis se permit un sourire avant de dire :


« Katon : Nuées Ardentes. »


Un épais nuage de cendres se dirigea en direction de la base adversaire, tandis que les ninjas et Kawarama fonçait sur la base. La diversion était lancé, la surprise des ennemis les empêcheraient de se défendre convenablement pendant un moment, et cette technique pourrait éliminer plusieurs adversaires avant même les affrontements. La guerre. Oui, la guerre avait manqué à Kawarama Senju.


Unité Sept :


Mei Terumi, chef et symbole de la résistance de Kiri, se tenait sur la branche d'un arbre, fixant l'horizon qui s'offrait à elle. Après cette base, plus rien ne les empêcherait de marcher sur Kiri. Yagura, son visage hanté ses nuits depuis des années, il avait exécuté ses parents de sang froid, et lui avait indirectement donné la force nécessaire pour se rebeller contre lui. Au bout de maintes efforts, elle avait réussi à unifier les différentes fractions de la rébellion, mais la guerre s'était éternisé, et Yagura gagnait de plus en plus de bataille, forçant la résistance à se cacher dans l'ombre, puis Kawarama était arrivé. Il avait bouleversé la résistance, l'avait redynamisé, puis comme une flamme elle s'était éteinte au fur et à mesure des années. Puis Naruto. Naruto Uzumaki était arrivé, il avait redonné cette joie de vivre a de nombreux ninjas, avait déplacé des montagnes au vu de son âge et avait fait tout pour que son rêve soit possible. En sortant de ses pensées, elle vit que ses hommes l'attendaient sur le sol, un discours s'imposait, le plan étant déjà établi :


« Que puis-je dire de plus, que vous ne savez pas déjà ? Que puis-je ajouter, pour que vous sachiez la tâche qui vous incombe ? Le courage, la loyauté, la vengeance, votre souffrance vous mènera au sommet, vous permettras de survivre à cette guerre. Sans vous, je ne pourrais jamais refonder Kiri. Alors battons nous, battons nous pour ce que nous avons attendus depuis si longtemps. » fit-elle simplement, l'émotion dans la voix.


Une énième fois, des cris résonnèrent à l'orée de la forêt, déclarant ouvertement la guerre à Yagura, déclarant ouvertement le chemin menant vers la liberté.


« Battons-nous. » hurla Mei, en composant des mudras. « Yoton : Technique de la dissolution monstrueuse. »


Un jet de Magma sortit de la bouche de Mei et fonça sur la porte en bois de la base, à son contact la porte fondit instantanément, laissant un trou béant dans la défense des ninjas adversaire.


« A l'attaque ! » hurla-t-elle, tout en dévalant la courte prairie qui séparait le bois de la base.


L'unité sept arriva rapidement là où le jutsu avait frappé la base ennemi, les ninjas de Yagura furent déboussolé par cette attaque éclair et par la percée adverses. Dégainant leurs armes, les ninjas rebelles se séparèrent rapidement en trois groupes distincts, celui de Mei se dirigeait droit devant éliminant rapidement ceux qui se dressait en face d'elle. Un groupe essaya néanmoins de bloquer leur progression rapide :


« Suiton : Dragon aqueux. » s'exclama l'un des adversaires de la Terumi.


« Doton : Rempart de Terre. » contra immédiatement la chef rebelle


« Doton : Motte de Terre. » enchaîna-t-elle.


Le gigantesque dragon d'eau lancé par le ninja de Yagura s'écrasa aussitôt sur le mur de terre érigé par Mei, sans qu'il ne s'en rende compte, une immense quantité de Terre vint s'écraser sur lui, l'étouffant littéralement. Le reste des adversaire de Mei recula quelque peu, mais fut chargé par les hommes de la rébellion. Les épées s'entre choquèrent, et plusieurs duel à mort eurent lieu.


« Nous devons continuer d'avancer Mei-sama. » fit l'un des hommes restés à ses côtés.


« Tu as raison, allons-y. »


Plus que deux hommes étaient restés aux côtés de leur chef, les combats faisaient rage dans le reste du village, de nombreuses habitation étaient en feu. Plus Mei s'enfonçait en profondeur dans la base, plus la situation semblait être calme. Tout les ninjas de Yagura semblaient déjà combattre à l'extérieur, rien ne bloquait désormais leur progression. Puis une troupe d'une dizaine de ninjas encercla le trio.


« Mais qui vois-je là ? Mei Terumi, Yagura-sama offre une sacré récompense pour ta capture. »


« Faudrait-il déjà que tu me captures. » lança-t-elle.


L'homme qui se tenait en face d'elle ricana longuement avant de dire :


« Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, vous êtes encerclés. »


Mei serra fortement les poings de rage, elle ne comptait pas abandonné si près du but. Bien décidé à faire ravaler à cet homme sa provocation, elle fit un sourire et dit :


« Chojuroi, tu sais ce qu'il te restes à faire. »


Unité Un :


Ao combattait plusieurs adversaires à la fois, utilisant avec calme et prudence son byakugan, le sol autour de lui était jonché de cadavres sans vie. Ennemi ou Allié ? Il n'avait pas le temps d'y faire attention. Préférant continuer sa danse macabre. Depuis que son unité avait passé la muraille, tout semblait avoir été pour le mieux, mais malheureusement les hommes de Yagura s'était rapidement organisé, et avait tenté de contre attaquer. Le bilan avait été impressionnant, l'ensemble des habitations avaient été détruites sous les techniques Suiton et Raiton des divers ninjas.


« Ao-sama, nous sommes en sous nombre. » hurla une personne.


Achevant le dernier adversaires qui lui faisait face à cet instant, il eut un peu plus de temps pour voir le champs de batailles. Les tuniques rouges des hommes de Yagura étaient clairement en surnombre, combattant à trois contre un les ninjas de la résistance. Mais il ne devait pas renoncer, la mission devait réussir.


« Nous ne pouvons pas fuir. » répondit en criant Ao.


Le détenteur du byakugan composa rapidement des mudras à la vue d'une nouvelle troupe ennemies arrivées et s'exclama :


« Raiton : Geyser électrique. »


De nombreux trous se formèrent devant lui, et firent sortirent de grandes quantités d'électricité paralysant et électrocutant toute la troupe ennemi. Épuisé devant une utilisation aussi intense de son chakra, Ao posa un genou au sol, et jeta un bref regard au massacre qui continuait sans jamais vouloir se finir.


Unité trois :


L'attaque de diversion de Kawarama avait marché, en entrant dans la base de nombreux hommes jonchés le sol sans vie, tandis que d'autre se débattait sous l'effet des brûlures. Sans perdre de temps, l'unité trois fonça sur les nouveaux arrivants, achevant au passage ceux qui se tortillaient de douleurs.


« Raiton : Châtiment du Dieu Soleil. » s'écria Kawarama.


Un éclair tomba du ciel et toucha trois des ninjas adverses, séparant par la même occasion le groupe en deux, sans se démonter de sa réussite il enchaîna :


« Raiton : Fosse Obscure. »


Cette fois un éclair sortit de sa bouche et se démultiplia à vitesse Grand V, faisant s'écrouler au sol le tiers des derniers renforts arrivés.


« Kawarama-sama, où allons nous ? » demanda l'un des hommes.


« La salle principale. Et vite. » hurla Kawarama.


C'est en courant que Kawarama suivit de près par quatre homme se mirent à courir dans les ruelles de la base, arrivé devant la plus grande tour, une troupe d'une vingtaine de ninjas les attendait déjà.


« Vous avez été bien long. » fit l'un d'eux.


« Multiclonage ! » hurla Kawarama.


Une dizaine de clone solide de Kawarama apparurent et vinrent se placer au côté de l'originale.


«Voilà qui devrait être plus équilibré . » fit le Senju.


Unité Neuf :


L'unité neuf n'était pas encore entré dans la base que déjà les combats faisaient rage, l'ennemi avait anticipé les mouvements adverses est faisait face sur la plaine aux ninjas de la rébellion. Les Jutsu envoyait par les ninjas de secours de l'unité neuf n'était pas très utiles dans ce genre de situation, et Tsuguri avait donc décidé d'envoyer ses troupes en renforts sur le champ de bataille. Rapidement Tsuguri, Naruto et Zabuza se retrouvèrent l'un à côté de l'autre.


« Ils sont trop nombreux. » s'écria Tsuguri.


« Même pour moi. » accorda Zabuza.


« J'ai une idée. » fit énigmatiquement le blond, et il composa rapidement les signes que lui avait appris Kawarama : « Multiclonage. »


Des dizaines et dizaines de clones de Naruto apparurent à ses côtés et foncèrent sans préambules sur les ninjas adversaires.


« Incroyable. » murmura Tsuguri.


« Et tu n'as pas tout vu. RETRAIT ! » hurla Naruto, bien vite obéis par les ninjas qui se battaient au côté des clones.


« On ne doit pas renoncer, baka.. » commença Zabuza qui s'arrêta en voyant Naruto faire des signes.


« Doton : Tremblement de Terre. » fit-il en posant ses mains sur le sol.


Le sol se mit à trembler rapidement et se scinda en de multitude fissure, entraînant avec elle de nombreux ninjas adverse et allant jusqu'à détruire les trois quart de la base adverse.


« Oups. » murmura Naruto.


« Tu dis Oups ? Alors que tu viens de détruire les trois quart de notre objectif. Sombre idiot. » s'écria Tsuguri.


« Pas ma faute, j'avais lu ce jutsu dans un livre l'avait jamais essayé avant. » marmonna-t-il.


« Attaquons ! » hurla Zabuza.


Les combats étaient féroces, Zabuza luttait corps et âmes contre une dizaine d'adversaires et le sang souillait entièrement son corps, son élève à ses côtés. Tsuguri dirigeait un groupe sur l'Est du Village, tuant sans complexe et pitié les ninjas qui osaient se dressait en travers de son chemin. Tandis que Naruto fonçait katana en avant sur tout ce qui bougeait. Puis soudain une voix résonna :


« Qui a osé troublé mon sommeil ? »


Étrangement les ninjas adversaires cessèrent le combat et allèrent en direction de la voix. Zabuza les avait suivis, sentant que quelque chose de mauvais se préparait, Naruto se mit à courir après le Momochi.


Unité Sept :


« Et que comptez vous faire ? » demanda dans un rire rauque celui qui semblait le chef.


« Suiton : Jet d'eau. » fit le dénommé Chojuroi.


Un minuscule jet d'eau sortit de la bouche du ninja et toucha au pied chacun des ninjas qui l'entouraient, ces derniers se mirent à rire sadiquement.


« Alors vous croyez nous faire peur avec ça ? »


Sa phrase fit redoubler les rires de ses camarades, tandis que Chojuroi et Mei continuait de sourire. Cette dernière en profita même pour dire :


« Oh non, ça c'était le début. Yoton : attaque corrosive durcissant.  Et ça la suite. » acheva-t-elle.


Une nouvelle fois, un jet de magma sortit de la bouche de la Terumi et alla toucher les jambes déjà humidifié de ses adversaires. Sous le coup de la surprise, ils essayèrent de bouger, mais en furent incapable. Jetant un bref regard à leurs pieds, ils firent que le jet de magma s'était durci au contact de l'eau.


« Et maintenant la partie numéro trois. » fit-elle en fonçant sur eux, et en leur tranchant la tête sans hésitations.


Le sol était devenu méconnaissable, puis sans un regard en arrière Mei continua son ascension au sommet de la Tour. Sortant un drapeau de sa poche, elle prit soin de descendre l'ancien et de faire flotter le nouveau en l'air puis elle hurla :


« Nous avons gagnés. »


En contrebas les combats qui faisaient rage stoppèrent et à la vue du drapeau les réactions furent immédiates. Les ninjas de la résistance hurlèrent de joie, tandis que ceux de Yagura déposèrent instantanément leurs armes au sol. Ce drapeau ne pouvait signifiait qu'une chose, le chef de leur base était tombé au combat.


Unité Un :


Ao se redressait péniblement, les cadavres autour de lui l’écœuraient au plus haut point, mais son but n'était pas encore atteint. Aidé par des ninjas de son groupe, il se mit en marche en direction de la salle principale. A vue d’œil la bataille semblait bien se dérouler pour eux. Avançant péniblement en direction de leur but, ils furent stopper par quatre ninjas indemnes.


« Je connais votre but, et vous n'y arriverez pas. » fit l'un des quatre.


« Ts. » répondit Ao se redressant du mieux qu'il put.


« Tu es dans un sale état, renonce et sauve ta vie. » fit le second.


« Jamais. » murmura Ao faiblement.


« Idiot. » fit le troisième.


« Assez parler, allons-y. Suiton : Le Dragon Aqueux. » fit le quatrième.


« Suiton : Tourbillon d'eau. » fit le premier.


« Suiton : Technique de la grande cataracte. » fit le second.


« Suiton : Fouet du Dragon Aqueux. » fit le troisième.


Les quatre attaques fondirent sur le trio de rebelles vitesse grand V, créant une énorme quantité d'eau et empêchant ainsi à quiconque de voir ce qui était devenu les rebelles.


« Voilà, bon débar... » commença le troisième.


Ses coéquipiers se retournèrent et le virent cracher du sang, un katana le traversant de part en part.


« Ne jamais sous-estimer ses adversaires. » fit Ao.


« Co..Comment.. » murmura le premier.


« Un clone Aqueux, depuis le début. » fit le second ninja qui accompagné Ao.


« Et maintenant c'est votre fin. » conclu le dernier.


« Raiton : Meurtre électromagnétique. » fit Ao.


Sans aucun signe de jutsu, les trois ninjas adverses s'écroulèrent sur le sol, sans vie. Tué par la technique d’assassinat d'Ao. Puis sans crier garde, le détenteur du byakugan s'effondra lourdement sur le sol.


« Ao-sama ! » s'écria l'un des deux ninjas.


« Laissez moi là, je suis à court de chakra. Allez hisser ce drapeau. » murmura-t-il faiblement. « C'est un ordre. » ajouta-t-il en voyant l'instant d'hésitation chez ses camarades.


Ao sombra dans les ténèbres, au moment même où ses camarades partirent hisser le drapeau de la victoire au sommet de la Tour. Un sourire figé sur les lèvres du détenteur du byakugan.


Unité trois :


Les clones de Kawarama luttaient avec énergie contre les gardes qui leur bloquait l’accès, bien épaulé par Kawarama en personne et les quatre ninjas qui l'avaient accompagné. Rapidement les gardes éliminèrent les clones ainsi que deux des ninjas qui avaient accompagné Kawarama dans son objectif.


« Vous êtes trop faible. » fit l'un des gardes.


« Ne nous sous-estime pas. » rétorqua le Senju.


« Que comptes-tu faire, vous n'êtes plus que trois, nous sommes encore tous là. » ricana le même ninja.


« Crois-tu que je suis assez stupide pour t'avoir montré mon meilleur atout ? »


« A quoi t'aurais servis des clones sinon ? » continua de rire le ninja.


« A préparer mon attaque suivante. A malaxer mon chakra. Ouvre les yeux. Ranton : Laser Circus. » acheva Kawarama.


Tout les gardes présents durent fermer leurs yeux devant la lumière qui se formait devant le Senju, puis soudain celle ci explosa en une multitude de faisceaux qui fondirent sur les gardes. Sans savoir comment, ils se retrouvèrent mort sur le sol. Tandis que les deux camarades fixaient avec des yeux ronds le Senju.


« Ne perdons pas de temps, allons hisser ce drapeau. »


Aussitôt dit, aussitôt fait. Kawarama hissa en personne le morceau de tissus, annonçant la victoire de la rébellion.


Unité Neuf :


Naruto continuait de courir à travers les ruines qu'avait causé son jutsu. Il avait un mauvais pressentiment et espérer de tout cœur arriver à temps, avant qu'il n'arrive quelque chose à Zabuza. Bien qu'il ne soit qu'un vulgaire mercenaire, Naruto n'avait eu de cesse de penser à cette discussion entre eux deux, et avait compris sa vision du monde ninja. Au détour d'un chemin, il fut horrifié de voir du sang allait en direction de la salle principale de la base. Maudissant de n'avoir emmené aucun ninja avec lui, il se décida à suivre les traces qui jonchaient le sol. Arrivé dans la grande salle, il fut une nouvelle fois horrifié de voir Zabuza les deux genoux au sol à la merci de son adversaire. Un géant mesurant facilement deux mètres de haut, des yeux noirs, et des cheveux aussi long que ceux de Mei. Jugeant la situation, il comprit que personne n'avait vu son arrivée.


« Doton : Camouflage dans la Terre. » murmura-t-il.


Se mouvant rapidement sur les murs de la salle, il arriva à distance raisonnable des deux ninjas.


« Je vais te tuer pour avoir oser troubler mon sommeil. » grogna le géant


« Qui..qui..es..tu ? » fit Zabuza entre deux gerbes de sang.


« Je veux bien t'accorder ce dernier vœu, je suis un ancien déserteur de Kumo que Yagura-sama a gentiment décidé d'enrôler dans ses forces. »


« Déserteur..de.. Kumo.. »


« J'ai tué le frère du troisième Raikage, et me suis approprié certaine technique secrète du village. » susurra de plaisir le géant.


Le visage de Zabuza ne montrait aucune émotion, ne trahissait aucune peur et Naruto fut forcé d'admirer son courage. Puis la voix du géant retentit une nouvelle fois :


« Maintenant meurs. »


Il commençait à abaisser son sabre quand Naruto se décida à dégainer le sien et sortir de sa cachette. Katana en avant prêt à intercepter le coup de son adversaire, d'un mouvement ample du poignet, il dévia la trajectoire de l'épée du géant.


« Qui es-tu ? » cracha avec fureur le géant.


« Naruto Uzumaki, pour vous servir. » fit-il en faisant une révérence des plus comiques.


« Gamin, sauve toi.. » murmura Zabuza.


« Tu ne peux pas me dire quelque chose de plus utile. » cracha hargneusement l'Uzumaki qui évitait tant bien que mal les coups d'épée de son adversaire.


« Évite le corps à corps, tu n'es pas assez fort. Évite les armes de poings.. » commença Zabuza.


« Je ne l'avais pas remarqué. » hurla-t-il, en évitant un énième coup qui menaçait dangereusement sa tête.


« Laisse moi finir, gamin. Il utilise du Raiton. »


« Raiton ? Intéressant. Hey le géant, que dis tu de passer au Ninjutsu ? » demanda Naruto.


Merde, la leçon numéro deux de Kawarama ne pas demander l'avis de son adversaire, pensa Naruto, en voyant le géant faire des Mudras.


« Raiton : Dragon de Foudre. »


Voyant le dragon électrique se formait, Naruto ne put s'empêcher de déglutir et de sauter à toute vitesse sur le côté lorsque celui-ci fondit sur lui.


« Futon : Le poing soufflant. » contra Naruto.


D'un petit coup dans le vide, il envoya une boule de vent en direction de son adversaire qui se contenta de l'esquiver en mettant un pied sur le côté.


« Gamin, si tu veux me battre. Il va en falloir plus, beaucoup plus. » provoqua le géant. « Raiton : Onde électrique. »


Une vague d'énergie partit des mains du Géant et envoyèrent un Naruto éberlué valser contre le Mur, son corps prit de soubresaut dû à l'électricité qui parcourait son corps.


« Tu ne fais pas le poids, gamin. Abandonne et je te laisserai peut-être la vie sauve. » concéda son adversaire.


« Jamais ! » hurla Naruto qui peinait à se relever.


« Très bien. » soupira le géant. «  Raiton : Poing électrique. »


Naruto connaissant les dégâts de cette attaque si elle n'était pas contrôlé, plongea au dernier moment sur le côté et ajusta son pied dans las côtes du géant. Puis se dépêcha de composer ses mudras :


« Futon : Onde cinglante. »


Comme lors de son mini-duel face à Ao, plusieurs mois plus tôt, une tempête de vent se leva, forçant son adversaire à reculer et ainsi à annuler son attaque Raiton. Cherchant son Katana du regard, il le trouva et sauta dessus, ajustant un coup sur le visage du géant. Mettant sa main sur son visage, il se mit à hurler :


« Tu as fait couler mon sang gamin. Regarde ma puissance ! Raiton : La Panthère Noire. »


Une gigantesque panthère électrique apparut, tandis que Naruto reculait d'effroi. Comment pouvais-t-il éviter cette attaque ? Voyant son trouble, Zabuza hurla :


« Naruto ! Concentre-toi, tu peux y arriver. »


La phrase de Zabuza le fit redescendre sur terre, depuis quand l'appelait-il Naruto ? Chassant cette pensée de sa tête, il utilisa le seul Jutsu qui pourrait le sauver temporairement :


« Multiclonage. »


Cette fois, ce ne fut pas une dizaine de Naruto qui apparurent, mais bel et bien une centaine, qui se dressait entre lui et la panthère électrique de son adversaire.


« Tu es plein de ressources, gamin. Yagura-sama serait heureux d'avoir un ninja de ta trempe dans ses rangs. Rejoins nous et tu vivras. » déclara le Géant.


« Hors de questions. »


« J'aurais essayé. » marmonna son adversaire.


Naruto fit la panthère noire fonçait sur ses clones et les éliminait un par un. Préparant déjà son prochain coup, il composa ses mudras d'une seule main, son Katana bien haut et fit :


« Futon : Kazemayu. »


Un cocon de vent se forma instinctivement autour de Naruto, au moment où la panthère allait fondre sur l'original. Le choc fut titanesque et aveugla Zabuza un instant. Puis tout bruit cessa. La technique du Géant et celle de Naruto avait toute les deux étaient annulées, envoyant valser les deux ninjas au sol. Se relevant péniblement Naruto se mit à cracher du sang :


« Une dernière attaque. » murmura-t-il.


Le Géant peinait encore plus à se lever, son jutsu surpuissant lui avait fait utiliser beaucoup de Chakra.


« Ça en es fini pour toi. Futon : La Colère du Sabre. »


Naruto venait d'utiliser son attaque ultime en Futon. La seule capable de terrasser son adversaire. Faisant un mouvement ample avec son Katana, rien ne semblait se produire, faisant rire le géant.


« Tu as échoué, microbe. »


« N'en sois pas si sur. » fit Naruto, en posant de fatigue un de ses genoux au sol.


Le rire de son adversaire cessa rapidement, vite remplacé par des hurlements de douleurs, son visage était couvert de coupure comme l'ensemble de son corps. Un instant plus tard, il gisait sur le sol, son corps s'étant totalement vidé de son sang.


« Zabuza-sama.. » murmura faiblement Naruto.


« Gamin ! » s'écria le mercenaire, en voyant son sauveur s'écroulait sur le sol.


« Va faire hisser ce drapeau, et ensuite va chercher de l'aide. » murmura le blond.


Zabuza se contenta d’acquiescer de la tête, et en boitant se dirigea en direction du sommet de la tour. Tandis que l'Uzumaki sombrait dans l'inconscience.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023