Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 394 lectures  - 3 commentaires [11 novembre 2022 à 20:14:31]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 3792 lectures  - 6 commentaires [01 septembre 2022 à 23:42:31]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

La naissance d'une légende Auteur: The-Express Vue: 69617
[Publiée le: 2013-04-12]    [Mise à Jour: 2013-12-10]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère Commentaires : 114
Description:
Lors de l'attaque de Kyuubi le démon renard à neuf queues, le Yondaime Hokage, Minato Namikaze, décida de le sceller dans le seul être capable de pouvoir le contrôler un jour, un être dont le sang des Uzumaki coulera dans ses veines, son propre fils, Naruto. Sans le savoir, il donna à son fils un fardeau a assumé, mais également une source de pouvoir inestimable. Un pouvoir qui hissera son fils au statut de Légende Vivante. Suivez le parcours, les choix de Naruto sur le chemin qui le mènera au sommet.

Arc 0 : Introduction sur 3 chapitres.- (Fini Prologue + Chapitre 1 et 2.)
Arc 1 : Guerre civile à Kiri (1 an.)--- (Fini Chapitre 3 à 13 )
Arc 2 : Pays des Vagues ------------ (En cours Chapitre 14 à ?)
Crédits:
L'univers de Naruto ne m'appartient pas. Je ne fais qu'emprunter les personnages à Masashi Kishimoto, et bien entendu je ne gagne pas d'argent en utilisant son univers.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 6

[4905 mots]
Publié le: 2013-05-03Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Disclaimer : L'univers de Naruto ne m'appartient pas. Je ne fais qu'emprunter les personnages à Masashi Kishimoto, et bien entendu je ne gagne pas d'argent en utilisant son univers.


Résumé : Lors de l'attaque de Kyuubi le démon renard à neuf queues, le Yondaime Hokage, Minato Namikaze, décida de le sceller dans le seul être capable de pouvoir le contrôler un jour, un être dont le sang des Uzumaki coulera dans ses veines, son propre fils, Naruto. Sans le savoir, il donna à son fils un fardeau a assumé, mais également une source de pouvoir inestimable. Un pouvoir qui hissera son fils au statut de Légende Vivante. Suivez le parcours, les choix de Naruto sur le chemin qui le mènera au sommet.


Chapitre 6 : Première mission


Trois mois s'étaient écoulés depuis la découverte des affinités de Naruto, il enchaînait les entraînements entre Kawarama pour le Doton, son précepteur pour le Futon, Mei et Ao pour le Suiton. Apprendre à les maîtriser étaient compliqué, bien plus compliqué qu'il ne l'avait prévu. Les affinités devaient être utilisé avec soin selon l'adversaire le futon battait la Raiton mais se faisait battre par le Katon a condition que les techniques utilisés soit de niveau équivalant. Le suiton battait le Katon mais était battu par le Doton. Le Doton battait le Suiton mais était battu par le Raiton. Un complexe qui surchargeait l'esprit de Naruto. Chacune des attaques devaient donc être utilisé en tout état de cause. Une autre condition devait être prise en considération. Le Suiton ne pouvait pas être utilisé sans source d'eau à proximité, selon Ao créer de l'eau consumait trop de chakra.


« Voyons des progrès, gamin. » fit la voix moqueuse de Ao.


Kawarama avait eu l'idée de faire un combat entre Ao et lui aujourd'hui, pour voir l'évolution du blond à la moitié de son entraînement.


« Prépares toi à perdre. » provoqua Naruto.


A peine eut-il dit sa phrase qu'un combat au corps à corps s'engagea, Naruto aimait particulièrement provoquer Ao sur son point fort. Les coups pleuvaient, le visage crispés chez les deux combattants. La concentration déformant leurs traits, tous les deux paraient les coups avec dextérité et souplesse, empêchant leurs adversaires de toucher. Chacun des deux connaissaient les qualités et défauts de l'autre, ce qui rendait le combat encore plus ouvert. Parant un coup de genou provenant d'Ao, Naruto saisit la faille et frappa au plexus avant qu'il n'est eu le temps de poser sa jambe coupant le souffle de son adversaire. Saisissant l'opportunité, il enchaîna avec un coup de pied au visage qui envoya valser Ao au sol. La lèvre en sang. Son adversaire se releva et vit le sourire narquois illuminait le visage de son jeune protégé.


« Un à zéro, Ao-sama. »


« C'est tout ce dont tu es capable. Passons au choses sérieuses. Byakugan. »


« Aurais-je vexé le grand Ao pour le pousser à utiliser son atout principale ? » provoqua une énième fois Naruto.


Ao ne répondit pas, et fonça sur Naruto. Un autre combat commençais, le byakugan désavantagé largement Naruto. Chacune de ses attaques étaient bloqués, même lorsqu'une faille s'offrait à lui. Le sourire du blond avait aussitôt disparut, les coups d'Ao étaient plus puissant, et d'une extrême précision. Naruto voyait les poings chargés de chakra d'Ao fondre sur lui à des vitesses incroyables. Bloquant les attaques, et se sentant acculé, il tenta son va-tout. Lançant son pied à mi hauteur, il vit Ao l'esquivait comme prévu, continuant son ample mouvement il trouva appui sur le mur, avec l'aide de la puissance de son coup, il se propulsa d'une jambe en direction d'Ao. Son byakugan lui permit d'éviter le coup de Naruto, et mieux que ça il lui permit de l'immobiliser. Jetant son poing exactement au même endroit où le pied de Naruto l'avait touché, il l'envoya à son tour au sol.


« Un partout, gamin. »


« Ts, coup de chance de ta part, Ao. »


Naruto se releva péniblement, sa joue tuméfié et le sang dans sa bouche. Contrairement à Ao un moment avant, il ne fonça pas sur son adversaire, l'épreuve de force était terminé, la stratégie entrait en jeu, et celui qui marquait ce point gagné. Voyant qu'Ao en venait à la même conclusion, Naruto composa rapidement des signes et s'exclama :


« Futon : Onde Cinglante. »


Un vent brutale se leva et empêcha Ao d'avancer et de garder les yeux ouverts, tout au moins le gauche. Son byakugan ouvert, il voyait encore les mouvements de son adversaire. Commencer par une technique de Rang C, ce combat devrait être intéressant. Sachant que ses technique Raiton n'aurait aucun effet, et que son Suiton serait contré par l'utilisation du Doton de l'Uzumaki. Ao se décida à jeter Kunaï après Kunaï sur Naruto afin de le faire annuler son jutsu, concentrer à esquiver les projectiles, il ne remarqua pas l'attaque lancé par son adversaire :


« Raiton : Poing électrique. »


Sentant la présence d'Ao avant de le voir, il se jeta sur le sol et vit le poing de son adversaire s'écraser sur le mur. Un trou au milieu, et de l’électricité statique s'y échappait.


« Tu as de la chance sur ce coup là. »


« Voyons voir si j'ai de la chance maintenant. »


Sortant son Katana, il pria pour que la stratégie appris par son précepteur fonctionne convenablement.


« Un combat en épée ? Je t'empêcherais de m'approcher. »


« J'y comptais bien. Futon : Fujaku Hishou Shouken. »


D'un mouvement ample de son Katana, Naruto envoya une rafale de vent plus puissante que le précédente en direction de son adversaire qu'il toucha de plein fouet et l' envoya s'encastrer dans le mur. Souriant, il se décida néanmoins à enchaîner.


« Suiton : Les piques d'eau. »


Piochant dans l'eau se trouvant dans les fontaines du Jardin, Naruto envoya trois mini tornades d'eau sur Ao encore encastré dans le mur. Lui enlevant ainsi, toute fuite possible. Le choc eut lieu,une légère brume apparut qui disparut bien vide.. Laissant le lieu où aurait dû se trouver Ao vide.


« Un clone aqueux. » murmura Naruto.


« Tu as deviné, gamin. » fit la voix d'Ao.


« Tu veux jouer au clone ? Très bien. Multiclonage. »


Trois clones compacts apparurent aux côtés de Naruto sous le regard inquisiteur d'Ao. Ce dernier se décida à bouger.


« Suiton : La vague du chaos. »


Contrairement à Naruto, Ao utilisait l'eau présente dans son corps pour faire jaillir un jet d'eau de sa bouche qui détruisit les trois clones de Naruto et envoya l'originale dans l'eau. Un sourire sur le visage, il fit :


« Tu as perdu, gamin. Raiton : Souzoushu arsashi. »


Des nuages noirs apparurent dans le ciel, les éclairs visible, instinctivement Naruto tenta de se défendre :


« Doton : Assimilation du sol. »


A la surprise d'Ao, Naruto disparut dans le sol. La foudre s'abattant au même moment à l'endroit où le blond se trouvait un instant plus tôt. Byakugan toujours activé il sentit Naruto en dessous de lui. Souriant, il composa des mudras et murmura :


« Raiton : poing électrique. »


Une nouvelle fois son poing se chargea de chakra et électricité au moment même où Naruto sortit du sol. Évitant le coup de poing de Naruto, il abattit le sien sur la cuisse du blond, qui s'écroula sur le sol de tremblement. Sortant son Kunaï, il le place sur la gorge de Naruto et fit :


« Tu as perdu, gamin. »


« Tss, je te battrai un jour. » murmura-t-il.


« Beau combat. » commenta Mei.


« Intéressant. Beaucoup de jutsu différent usé par Naruto, et Ao qui intelligemment s'est contenté de ses bases. A cent pour cent, Ao plie se combat beaucoup plus vite. » commença Kawarama. « Néanmoins, les progrès de Naruto sont visible. » acheva-t-il avec un sourire sur les lèvres.


« Quelle a été mon erreur ? » demanda d'un air penaud Naruto.


« Tu avais l'avantage en utilisant ton Futon, Ao aurait dû déployer sa puissance si tu étais resté sur ce type de jutsu. Utiliser l'eau ta forcé à te rapprocher de la fontaine, à ce moment là Ao avait gagné le combat. Pas besoin d'utiliser trente-six techniques, Naruto, deux ou trois peuvent amplement faire la différence si elles sont utilisé à bonne escient. » répondit Kawarama.


« D'accord, senseï. »


« Demain, Mai, Ao et Naruto vous partez en missions. Soyez prêt à neuf heures tapante. »


« Je.. pars.. en mission ? » demanda confirmation le blond.


« Tes progrès sont satisfaisant, nous verrons ce qu'il donne sur le terrain. » affirma le Senju.


« YEAH ! » sauta de joie Naruto, partant vers le bâtiment, criant à qui voulait l'entendre qu'il partait enfin en mission.


« Une vraie pile électrique. » murmura Kawarama.


« Il me plaît bien ce gamin. » commenta Ao.


Le lendemain matin, le soleil de Kiri éblouissait la cours du bâtiment où se tenait Mei, Ao, Naruto et Kawarama. Les quatre compagnons se faisaient face et discuter calmement.


« Naruto, tu seras sous les ordres de Mei-sama. Si elle te demande de fuir tu fuis, si elle te demande de sauver ta vie, tu la sauves, si elle te dit de battre en retraite tu bats en retraite.. » commença Kawarama.


« Mais.. » essaya de couper Naruto.


« Il n'y a pas de mais qui tienne, Naruto. Un ninja se doit d'obéir aux ordres de son supérieur. »


Naruto baissa la tête, conscient qu'il ne devait en aucun cas décevoir son senseï durant cette mission. On lui avait fait confiance, et il devait en être digne. Il ne le regardait pas comme les villageois de Konoha, pas de haine, pas de colère, juste de la fierté et de l'affection. Et pour cela il réaliserait sa mission.


« Quelle est la mission ? » demanda soudainement Naruto.


« Mei-sama t'expliquera en chemin. Ne perdez pas de temps en route, on vous attends. » acheva Kawarama.


A peine eut-il dit ces mots, que le trio se mit en route. Passant d'arbre en arbre, ils avançaient à un rythme soutenus dans une direction inconnu par Naruto.


« Où allons nous ? » questionna-t-il.


« Au Nord de Kiri, une escouade de ninjas nous y attends. » se contenta de répondre sérieusement Ao.


Le ton sérieux d'Ao était inhabituelle, l'absence de l'appellation gamin l'était tout autant. Rare était les fois où il ne plaisantais pas dans l'une de ses phrases. La mission devait donc être des plus importantes. Continuant leurs rythmes soutenus durant encore trois bonnes heures, sans ralentir, sans s'arrêter, Mei se stoppa subitement.


« Bien, nous approchons du lieu de rendez-vous. Il est temps de t'expliquer la mission Naruto. »


« Mais Mei.. » commença Ao.


« Silence. Je juge bon de le prévenir avant qu'il ne l'apprenne de la bouche d'un ninja là-bas. »


Pourquoi ? Voilà a quoi pensait Naruto. Pourquoi Mei s'énervait-elle ? Elle d'ordinaire si calme, si joviale. Son visage avait perdu toute trace de souvenir. Alors c'est ça la guerre ? Devenir quelqu'un d'autre l'espace d'une mission ? Perdre tout sentiment de bonheur, de joie ?


« Nous allons attaquer l'une des bases militaire de Yagura. »


Le visage de Naruto se crispa. N'était-il pas trop jeune, trop inexpérimenté pour ce genre de mission ? Il était heureux d'y participer, mais n'était pas stupide.


« Pourquoi ? Pourquoi suis-je là ? »


« Ton affinité Doton, gamin. » répondit Ao.


« Mon affinité ? » demanda un Naruto perplexe.


« Aurais-tu déjà oublier tout les courts que nous t'avons donné ? » s'énerva Ao.


« Disons que tu ne dis pas forcément que des choses très intéressante. »


« Je vais t'apprendre moi.. » commença Ao.


« Taisez-vous. Ao tiens toi tranquille deux minutes. Naruto, le Doton bat le Suiton. Nous sommes à Kiri et les trois quart des ninjas n'utilisent que le Suiton. »


« Je suppose que je serais un élément de soutien. » se rappelant les cours de stratégie militaire enseigné par Kawarama.


« Oui et non. Lors de la première attaque tu sera en première ligne avec Ao. Vos capacité de Taijutsu et de Kenjutsu sont nécessaires. Une attaque éclair et surprise, pour éliminer le maximum d'adversaire. Ensuite le repli, nos ninjas attaquerons en Ninjutsu et tu couvriras leurs arrières. »


« Éliminer le maximum d'adversaires ? » fit un Naruto livide.


« Tuez si tu préfère. Ne les épargne pas, eux ne t'épargnerons pas si ils en ont l'occasion. »


« Mais.. »


« Naruto, c'est une guerre. Soit tu tues soit tu meurs. Ne nous fait pas regretter de t'avoir emmené ici. » sermonna Mei.


Naruto hocha la tête, puis la baissa de honte face à sa faiblesse. Mei avait raison, il n'avait pas le choix. Taeshi. Ce jour là si il avait tué ses adversaires, Taeshi aurait survécu. Il ne voulait pas voir Ao ou Mei mourir par sa faute. Avec détermination, il entra dans le camps de fortune dressé par les rebelles. Suivant de près Mei-sama sous les regards perplexe de la moitié des ninjas présents.


« Mei-sama. » fit un ninja en s'agenouillant.


« Réunis les chefs de troupes, immédiatement. »


« A vos ordre, Mei-sama. »


Une fois le ninja partit, la jeune femme se retourna en direction d'Ao et Naruto :


« Ao rejoins l'unité d'espionnage et ammene moi leur rapport. Naruto, tu restes avec moi. »


Le possesseur du byakugan obtempéra aussitôt et se mit à courir à travers le campement, tandis que Naruto continuait de suivre Mei comme son ombre. Aujourd'hui il comprenait enfin pourquoi elle était la chef de la rébellion. Elle en avait le charisme, le pouvoir et savait ce qu'elle faisait. C'était une tout autre Mei qui se tenait devant le blond. Déterminé, précise, ordonné, et sérieuse. Entrant dans la tante se situant au centre du campements, Naruto fut surpris de voir déjà réuni trois ninjas. Tous le regardaient d'un air hautain, tandis qu'il s'agenouillait devant Mei.


« Mei-sama. » saluèrent-ils.


« Vous êtes déjà là, temps mieux. » fit-elle.


« Excusez moi, Mei-sama. Mais que fait ce gamin ici ? »


« Ne pose pas de question Ganryu. » fit Mei, mettant un terme aux questions qui menaçaient de partir.


Ao pénétra rapidement dans la tante, une pile de dossier dans la main qu'il posa sur la table. Se penchant en avant, Naruto trouva une carte détaillé des lieux, ainsi que de la base militaire adversaire. Sûrement un ninja d'infiltration avait réussi à ramener cela.


« Très bien, nous sommes ici. » désigna Mei. «  Et la base ennemis se trouve deux kilomètres à l'Ouest de notre position. Selon nos rapports, des patrouilles sortent tout les jours, et exerce une ronde sur un périmètre de cinq cents mètres. Ganryu, ton unité aura pour but d'intercepter cette patrouille et de nous ramener leurs uniformes. Un raid rebelle ne devrait pas les inquiéter plus que ça. »


Le dénommé Ganryu se contenta d'acquiescer de la tête, n'osant contre dire l'ordre direct de sa supérieur.


« Une fois les uniformes ramenés, l'unité de Tsuguri infiltra de l'intérieur la base. Une fois entré, vous enverrez le signal. Une fois fait, l'équipe de Ganryu, celle de Zabuza et la mienne attaquerons. Ici à la porte Est de la base, là à la porte Ouest. Et de plein fouet à l'entrée principale. Est-ce clair ? »


« Avec tout le respect que je te dois. » ricana l'un des hommes. «  Je ne suis pas un rebelle, je ne sers que mes propres intérêts. Obéir à tes ordres ne m'enchante pas. »


« Zabuza, vois-tu autre choses à dire ? »


« Oui. Qui est ce gamin pour commencer ? »


« Naruto Uzumaki. » se présenta le blond.


« Que viens tu faire ici ? » fit Zabuza en se rapprochant de lui.


« Je viens aider à cette attaque. » se contenta-t-il de répondre.


« La rébellion de Kiri en est donc à ce stade, envoyer des gamins au front, et faire appel à mes services. Déplorable. »


« Calmez vous. Et reprenons si Zabuza-san l'accepte. » ironisa Mei.


Le dénommé Zabuza se contenta d'hocher la tête, le mépris clairement visible sur son visage. Son regard toujours fixé sur Naruto.


« Bien, une fois les attaques engagés, l'effet de surprise ne devrait pas duré bien longtemps. Nous devons nous replier dix minutes après la première vagues, forçant ainsi les forces de Yagura à sortir de leur base. Une fois fait, l'équipe de Ninjutsu couvrira notre retraite, tu entre en action à ce moment là Chojuro. Couvre notre retraite, le temps que nous joignons nos forces aux tiennes. En première ligne les utilisateurs de Suiton, en seconde ceux de Raiton, et en dernière ligne je le réserve la surprise. » fit-elle, un sourire sadique sur le visage.


Suite à ses paroles l'assemblée fut dissoute, chaque groupe préparant son attaque dans son coin. Comme depuis le début Naruto, suivit Mei et Ao comme leurs ombres. Arrivé prêt de leur groupe d'intervention il se décida à prendre la parole :


« Qui est ce Zabuza ? »


« Zabuza Momochi, déserteur de Kiri, le démon du village caché de la brume. C'est un mercenaire, il agit pour son propre intérêt, et il veux la tête de Yagura, un allié de poids. L'un des sept épéistes du village. Ne le provoque jamais Naruto. Tu n'es pas de taille contre lui, je ne le suis pas moi même. » murmura Ao.


Le silence qui s'en suivit fit frissonner Naruto, l'heure de la bataille approché il le sentait. Sa main serrait fortement son katana, prêt à la moindre éventualité. Cela faisait désormais quatre heures ; que l'équipe Tsuguri avait infiltré la base adversaire, tous attendait le signal de l'attaque. Les visages autours de Naruto étaient crispés, la peur, la détermination, l'envie, et même la joie étaient visible sur de nombreux visages. Tant de sentiments différents pour la même bataille déboussolé totalement Naruto. Puis vint le signal. L'heure de l'attaque avait sonné.


« La rébellion vaincra. » hurla Mei, vite imité par les autres.


Tous courraient en direction de la base comme des furies, leurs armes brandit devant eux. Le choc contre la porte fut terrible, l'ouvrant au passage. Les ninjas de Yagura furent surpris de cette attaque, totalement pris au dépourvu et désorganisé. Les épées de chaque ninjas coupaient tous sur leurs passage, Naruto les imités tant bien que mal, l’écœurement sur son visage à la vue du sang qui recouvrait son arme et ses mains. Le sol de la base ennemi était déjà jonchait de cadavre, l'odeur donnait la nausée à Naruto. La bataille faisait rage. Dix minutes, autant c'était cours face à Ao, autant cela sembla durée une éternité sur le champ de bataille. Les ennemis commençaient à s'organiser, avançant d'un seul homme en direction du groupe Mei.


« Replions nous. » hurla-t-elle.


« Déjà ? » questionna un ninja.


« Ils étaient préparé. Repliez vous, c'est un ordre. »


L'unité Mei se désorganisa totalement, chacun courant pour sauver sa propre vie. Naruto l'air hagard se mit à imiter le mouvement, suivit par Ao qui devait être en charge de sa protection. Jetant un dernier regard en arrière, son cœur arrêta de battre un instant, son sang se glaça et ses jambes refusèrent de continuer son mouvement. Mei était agenouillé au sol, à la merci de ses adversaires. Ao entra en contact avec Naruto.


« Que fais-tu sauves toi. » cria-t-il.


« Mais et Mei ? »


« C'était le risque encourut. Elle le savait. On peux rien faire pour elle. Sauve ta vie, Naruto-san. »


Le blond baissa la tête de dépit, et se mit à repenser à son passé. A son entraînement. A Taeshi. A Kawarama. A Ao. Et a Mei. Non il ne pouvait pas obéir à ses stupides ordres, il voyait les visages des membres de la rébellion quand Mei parlait, c'était elle leur leader. Prenant Ao par surprise, il rebroussa chemin et se dirigea à toute enjambé en direction de Mei. L'adrénaline, prenant le dessus sur la peur.


« NARUTO. » hurla Ao.


Son regard était fixé sur Mei, il avait dégainer son Katana. La lame de l'ennemi commençait à s'abattre sur Mei, elle refusait de fermer les yeux, préférant voir la mort arriver. Il avait fait son choix, il intercepterais le coup même si son corps devait en pâtir. Concentrant son chakra dans ses pieds comme Ao lui avait appris il se propulsa entre la lame et Mei, le Katana brandit et intercepta in extremis le coup.


« Si vous voulez tuer Mei-sama, il faudra me tuer avant. »


« Naruto ! Fuis, c'est un Ordre. »


Les troupes de Mei avait arrêté de fuir et regarder le spectacle qui s'offrait à eux. Un gamin se tenait entre Mei et la mort. Sans peur, juste avec son courage et son tempérament.


« Non. »


« Obéis à l'ordre de ton supérieur. »


« Non. » se contenta-t-il de répondre une énième fois.


« Tu devrais l'écouter, gamin. »


« Je ne suis pas un gamin. » cracha-t-il.


« Tu tiens donc tant que ça à mourir ? »


Naruto baissa la tête, son adversaire l'énervait à un point. Il serrait fortement son épée, les jointures de ses doigts en devenait livide. Et il la redressa, les yeux illuminait par une détermination qui lui était inconnu, sa bouche s'ouvrit seule et il cria pour que tous puisse l'entendre :


« Si ma mort peux permettre à Mei de vivre, alors oui je suis prêt à mourir. »


« Arrête Naruto.. » essaya de dire Mei.


« Non. Votre vie est bien plus importante que le mienne. Les visages que je vois quand vous parlez c'est de l'admiration. Je n'ai connu que haine et mépris. Jusqu'à ce que je vous rencontre, vous et Ao. Vos yeux étaient différents, c'était de la fierté, de la compréhension, de l'amitié. Des sentiments que j'ai rarement connus. Alors je vous défendrais Mei-sama. Je vous défendrais jusqu'à ce que je puisse vous appeler Mizukage-sama. »


Le visage de son adversaire fut rempli de fureur à) l'entende du discours du blond, tandis que celui de Mei se remplissait d'incompréhension et d'un bonheur qu'elle pensait ne pas pouvoir sentir dans ses moments. Ao, en retrait, fixait Naruto, cette détermination. Il ne doutait pas, il avait confiance au blond, alors il hurla :


« Battons-nous pour Mei-sama, futur Mizukage de Kiri. »


L'adversaire tenta de frapper Naruto au moment où Ao acheva son discours, et que les troupes de l'unité Mei fonçait une nouvelle fois dans le tas. Les épées s'entre choquait déjà, tandis que Naruto découpa la tête de son adversaire. Se retournant en direction de Mei, il fit :


« Sauvez-vous Mei-sama, vous n'êtes plus en état de combattre. »


Ébahi par le charisme, la puissance et l'aura de confiance qui entourait le blond elle ne sut quoi répondre. Perdu dans ses pensées, jamais elle ne s'était senti aussi impuissante et petite face au discours d'une autre personne. Elle voyait son peuple se battre pour elle. Il croyait tous en elle. Elle, que tous voulait voir en temps que Mizukage. Une unique larme perla de son œil, lorsqu'elle murmura :


« Je ne peux plus bouger, Naruto-kun. »


La familiarité qu'elle avait utilisé avec le blond n'échappa à aucun ninja rebelle qui se trouvait aux alentours. Elle considéré le gamin comme son égal.


« Ao-sama va vous porter, je vais les retenir aussi longtemps que possible. »


« Tu en as assez fait, Naruto. Partons tous ensemble. » murmura-t-elle.


N'écoutant pas Mei, Naruto composa des signes vitesse grand V et s'exclama :


« Doton : Le rempart de Terre. »


A la surprise de beaucoup de ninja présent, un mur de Terre apparut devant Naruto. Les protégeant un court instant des attaques adversaire, il se retourna et dit :


« Il n'y a pas d'eau ici. Ils ne peuvent pas utiliser de Suiton dans le Village. Je peux maintenir le mur le temps que vous fuyez. »


« Naruto, je t'en supplie. Viens avec nous. »


« J'ai une dernière chose à faire. »


Mais à la surprise de tous, son sourire n'avait pas disparut contrairement à son mur qui venait de s'effriter.


« Et merde. » murmura-t-il. « Je n'ai plus le choix. » continua-t-il dans un murmure. « Vous allez être fier de moi, Mei-sama, Ao-sama. » hurla-t-il.


Et il reprit des mudras tout aussi rapidement qu'avant sous les yeux ébahis de Ao et de Mei.


« Ne fais pas ça. » hurla Ao.


« Ai confiance. Ça va marcher. Je le sens. » sourit-il.


Mei le regardait inquiète si ça échouait il allait perdre beaucoup trop de chakra, si ça réussissait ses réserves seraient certainement à néant. Ao avait activé son byakugan et voyait le chakra s'épuisait avant même qu'il ne prononce l'attaque.


« Suiton : Technique de la grande cataracte. »


Rien ne se passait, Naruto maintenait la technique la concentration déformant son visage. Et Mei regardait son jeune protégé inquiet, tandis qu'Ao avait ses yeux braqués sur ses cavités de chakra. Le chakra se bousculait pour sortir, comme bloqué. Puis tout céda telle une digue.


« Incroyable. » murmura-t-il.


A peine eut-il dit sa phrase qu'un gigantesque raz de marée apparut derrière Naruto, le sourire réapparut sur son visage. La gigantesque vague s'abbatit sur la base ennemi, noyant et entraînant avec elle tout les cadavres et ennemis qui se tenaient face à lui. Cela dura un long moment, maintenant toujours la technique pour assuré le coup. Mei avait les yeux grands ouverts tout comme l'ensemble des rebelles présents, tandis qu'Ao voyait le chakra continuait à circulait dans le corps de Naruto.


« Arrête Naruto. Tu as utilisé trop de chakra. »


Le blond arrêta son attaque et se retourna en direction de rebelles fou de joie face à cette victoire. Cependant la joie de Mei et Ao disparut soudainement, Naruto venait de s'écrouler au sol. Mei l'attrapa dans ses bras, oubliant sa propre douleur, tandis qu'Ao s'était précipité vers eux.


« J'y.. suis.. ré..réussi.. » murmura faiblement Naruto.


« Oui, baka. Tu peux être fier de toi. » murmura avec tendresse Mei.


« Mei-sama, il faut un médecin d'urgence. Il ne tiendras pas. » commença Ao. « Gamin, tu m'entends ? » acheva-t-il.


« Ao-sama.. je .. t'au..rai..s.. battu.. avec.. cette.. tech..nique.. »


« Gamin, économise tes forces ne t'endors pas. »


« Je vois.. tout.. flou..Je ne.. sens .. plus.. rien. »


« ALLEZ ME CHERCHER KIRI ! » hurla Mei.


Les rebelles exécutèrent aussitôt, voyant la colère émanait de Mei. Ao essayait d'influer en vain du chakra dans le corps de Naruto.


« Naruto, tu vas t'en sortir. J'ai des remontrances à te faire. » fit Mei. « Et des remerciements. » ajouta-t- elle pour elle même.


C'est avec le corps inconscients de Naruto dans les bras que Mei et Ao virent arrivés Kiri, le meilleur med-nin de la rébellion, tout courant, une trousse de secours dans la main. Après une courte analyse du patient, il se leva déçu.


« Va-t-il s'en sortir ? » demanda Mei.


« Aussi incroyable que cela puisse paraître et avec l'effort qu'il vient de faire, j'ai du mal à y croire. Oui, il va s'en sortir. Il dors juste. »


« Il dors ? » demanda Ao perplexe.


« Oui. » fit Kiri d'un air abattu.


« Sacré, gamin. » se mit à rire Ao, vite suivi par Mei.


Oui, Naruto était décidément un cas à part, il venait s'en sans rendre compte de réaliser un exploit majuscule. Utiliser du Suiton sans source d'eau dans le coin, la plus proche étant à deux kilomètres de leurs positions. Il était condamné à faire de grande choses, Mei et Ao en étaient désormais persuadés.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022