Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 934 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4063 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

La naissance d'une légende Auteur: The-Express Vue: 69937
[Publiée le: 2013-04-12]    [Mise à Jour: 2013-12-10]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère Commentaires : 114
Description:
Lors de l'attaque de Kyuubi le démon renard à neuf queues, le Yondaime Hokage, Minato Namikaze, décida de le sceller dans le seul être capable de pouvoir le contrôler un jour, un être dont le sang des Uzumaki coulera dans ses veines, son propre fils, Naruto. Sans le savoir, il donna à son fils un fardeau a assumé, mais également une source de pouvoir inestimable. Un pouvoir qui hissera son fils au statut de Légende Vivante. Suivez le parcours, les choix de Naruto sur le chemin qui le mènera au sommet.

Arc 0 : Introduction sur 3 chapitres.- (Fini Prologue + Chapitre 1 et 2.)
Arc 1 : Guerre civile à Kiri (1 an.)--- (Fini Chapitre 3 à 13 )
Arc 2 : Pays des Vagues ------------ (En cours Chapitre 14 à ?)
Crédits:
L'univers de Naruto ne m'appartient pas. Je ne fais qu'emprunter les personnages à Masashi Kishimoto, et bien entendu je ne gagne pas d'argent en utilisant son univers.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Prologue

[2548 mots]
Publié le: 2013-04-12Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Et voilà dans la foulée, le Prologue de cette histoire.

Disclaimer : L'univers de Naruto ne m'appartient pas. Je ne fais qu'emprunter les personnages à Masashi Kishimoto, et bien entendu je ne gagne pas d'argent en utilisant son univers.


Résumé : Lors de l'attaque de Kyuubi le démon renard à neuf queues, le Yondaime Hokage, Minato Namikaze, décida de le sceller dans le seul être capable de pouvoir le contrôler un jour, un être dont le sang des Uzumaki coulera dans ses veines, son propre fils, Naruto. Sans le savoir, il donna à son fils un fardeau a assumé, mais également une source de pouvoir inestimable. Un pouvoir qui hissera son fils au statut de Légende Vivante. Suivez le parcours, les choix de Naruto sur le chemin qui le mènera au sommet.


Prologue


Le soleil se couchait sur Konoha, village caché du pays du Feu, contrairement aux années passées l'ambiance de ce jour d'automne était totalement différente. Comme depuis de nombreux jours, le village était à feu et à sang, la forêt qui l'entourait n'était plus qu'un lointain souvenir, les arbres étant remplacés par les corps inertes de nombreux ninjas du village. Personne ne pleurait encore leur mort, cela était la dure loi du ninja, sacrifiant leur vie pour la survie du village. Le combat du village contre ce démon était encore plus meurtrier que la dernière guerre ninja qui avait duré sur un laps de temps encore plus important. Quelques ninjas avaient osé défier les consignes de leurs Hokage en fuyant loin de ce carnage, protégeant leurs enfants, leurs familles en priorité. Dans les quartiers de l'équipe stratégique de Konoha, l'ambiance n'était guère meilleure, les mines étaient défaites, voire même tristes.


« Alors, que pouvons-nous faire de plus Shikaku ? » demanda un homme dont le visage était couvert de nombreuse cicatrice.


« Attendons Hiruzen-sama et Minato-sama. J'ai la flemme de devoir me répéter. » Murmura le chef de clan Nara, la lassitude s'ajoutant aux cernes se trouvant sous ses yeux.


« Yondaime-sama ne viendra pas. Il préfère assister à la naissance de son fils, qu'à protéger le village. Je l'avais dit au conseil que son élection était une erreur. » intervint un homme qui était couvert de bandages au niveau du bras droit jusqu’à l’œil droit.

« Danzô ! Qui était le plus apte à être élu ? Toi peut-être ? » Cracha un ninja avec les yeux rouges flamboyants.


« Fugaku, ton clan devrait rester à sa place et veiller sur les civils. » rétorqua le dénommé Danzô.


« Silence ! Ce n'est pas réellement le moment pour régler votre linge sale en public. » Fit cette fois une voix féminine.


La porte s'ouvrit à la volée laissant apparaître deux personnes totalement différentes, l'une assez âgée, les rides étant visible sur son visage, le poids des années ne semblait pas lui réussir, les cheveux grisonnant. La seconde avait des cheveux en batailles, d'un blond doré tel un gigantesque soleil ornant sa tête, malgré son jeune âge il semblait avoir une expérience et une assurance hors du commun, un charisme digne des meilleurs meneurs du monde shinobis.


« Sandaime-sama. Yondaime-sama. Il ne manquait plus que vous. » S’exclama la même voix féminine qu'un instant plus tôt.


« Comment va Kushina ? » demanda précipitamment le chef de clans des Uchiha.


« Mal, mon ami. Très mal mais malheureusement mon devoir m'appel. » Répondit le blond.


Les murmures s'amplifièrent dans la salle, Kushina la femme de Minato, l'éclair jaune de Konoha, le Yondaime Hokage, était l'une des personnes les plus appréciés du village, l'une des ninjas les plus puissante. Sa grossesse avait attiré de nombreuses convoitises, l'enfant de deux des plus grands ninjas du village ne pouvait être que puissant. De nombreuses tentatives d'enlèvements avaient eu lieu durant les neufs derniers mois, que ce soit de la part de Suna, Kiri, Kumo, Taki, Ame. Mais au sein même du village, Danzô avait aussitôt demandé à éduquer l'enfant au sein de la Racine, d'en faire une arme redoutable. Bien entendu Minato s'y était vigoureusement opposé, et les tensions entre les deux hommes n'avaient cessé d'augmenter, créant une scission au sein même du conseil, fragilisant encore un peu plus l'état du village. Heureusement, cela ne fut pas ébruité en dehors du village et aucun autre village caché n'avait osé attaquer Konoha.


« Shikaku, parle. As-tu eu le temps de trouver une solution ? » Demanda d'un ton épuisé Hiruzen.


« Je vais être direct. La situation me semble critique. Beaucoup de nos forces sont tombés durant ces quelques attaques. Il ne reste que très peu de ninjas en état de réellement combattre, Hokage-sama. Le moral dans les troupes est au plus bas, et toutes nos attaques spéciales sont inutiles. Je suis dans une impasse. Galère. »


Les murmures qui s'étaient tut durant quelques instants reprirent de plus belle, depuis quand un Nara n'avait aucune solution à un problème ? Eux qui étaient réputés pour leur cerveau extra-développé ? La situation était bien plus que critique, si aucune solution n'apparaissait, cela marquerait la fin du village du Konoha. Personne dans l'assemblée des chefs de clans ne remarqua le visage triste du Yondaime Hokage, personne hormis l'Uchiha et le Sandaime.


« Très bien, la réunion est levée. Hiruzen, reste avec moi un instant. » Annonça Minato.


« Mais.. » essaya de commencer Homura.


« Ne discute pas l'ordre de ton Hokage, même si tu fais parti des anciens. » lâcha avec amertume Hiruzen.


La salle était stupéfaite et silencieuse. Jamais le Sandaime Hokage n'avait osé parler ainsi à l'un des anciens du village, quelle qu'en soit les circonstances. Quelque chose n'allait pas, et personne ne semblait en savoir plus. Avec calme, et anxiété quant à la suite des événements la salle du conseil se vida rapidement, laissant seul les deux derniers Hokage du village.


« Minato ? Que se passe-t-il ? » Demanda avec une affection non dissimulée le Sandaime.


« Hiruzen, je vous ai toujours respecté pour votre envie de défendre le village. Kushina est au pire de sa forme, elle ne s'en sortira pas. Et si je n'interviens pas, le village entier sera détruit par Kyûbi. » Lâcha-t-il.


« Nous en avons déjà parlé, il doit exister une autre solution.. »


« Combien des ninjas du village devront mourir ? Tu le sais aussi bien que moi que chaque ninja que nous perdons détruit un peu plus l'avenir de notre village, ouvre les portes à une attaque d'un autre village. Nos prédécesseurs se sont battus pour notre avenir, nous devons nous battre pour celui de nos familles, de nos enfants, pour celui de Naruto. » Acheva-t-il dans un murmure.


Hiruzen ne répondit pas, fixant un long moment son successeur. Il en venait à la même conclusion que lui, il avait totalement raison. Mais il ne pouvait pas faire ce qu'il comptait faire, Jiraya n'étant pas au village, seul lui était capable de l'exercer. A 25 ans, il allait sacrifier sa vie pour ce village. Soupirant il chercha un argument, un argument qui serait capable de faire changer d'avis son ami.


« Et ton fils ? »


« Mon fils sera fier de moi dans quelques années, il comprendra pourquoi j'ai dû faire cela. »


« Dans quelle personne comptes-tu sceller le démon ? » demanda le Sandaime, craignant d'avance la réponse qui allait suivre.


Le visage du jeune Hokage s'assombrit d'un seul coup, la lassitude apparut sur son visage si angélique. Il avait beaucoup étudié la question ces dernières heures, et la réponse était toujours la même. Il avait honte de devoir faire ça, honteux de devoir donner un tel fardeau à un enfant, à son enfant. Mais il n'avait pas le choix, son sang lui était bénéfique. Son sang si particulier. Si Kushina n'était pas malade, elle se serait portée volontaire, mais elle ne survivrait pas à l'accouchement. Le mettre dans un Uchiha ? C'était du suicide, le sharingan combiné au démon était une arme redoutable, et qui sait ce que cela pouvait produire. Les autres ninjas n'en étaient pas capables, ils essaieraient de se tuer, ou d'abandonner leurs enfants. Il ne pouvait pas, ne voulait pas, être à l'origine de la destruction d'une famille.


« Mon fils. »


« Quoi ? » s'étouffa Sarutobi.


« C'est la seule solution. Le sang des Uzumaki coule dans ses veines, il sera capable de dompter Kyuubi dans les années à venir, et il sera considéré comme un héros par le village. Je ne veux pas détruire d'autres familles. »


« Un héros ? Kyûbi a détruit beaucoup trop de vie, il sera uniquement vu comme la réincarnation du démon. »


« Il arrivera à créer son chemin, j'ai foi en lui. »


« Il sera seul, Minato. Personne pour le soutenir, pas de famille, pas d'amis, il sera haï par le village. Tu ne peux pas faire ça à ton fils. » S’égosilla le Sandaime.


« Quel autre choix nous reste-t-il ? C'est ça ou laisser Konoha partir en fumée... »


Une nouvelle fois Hiruzen baissa la tête, chaque ninja était élevé, éduqué pour protéger le village. En choisissant cette voix, il savait les contraintes qu'il aurait, mais là ça dépassait son entendement, on parlait d'un enfant, d'un nouveau-né, d'un simple bébé sur qui reposerait l'avenir de Konoha. Un enfant qui grandirait haï par un village sans qu'il sache pourquoi. Il soupira d'amertume.


« Quand comptes-tu le faire ? »


« Le plus rapidement possible, chaque minute gagné correspond à des dizaines de vie de sauvées. »


Le jeune blond se leva de sa chaise mettant un terme à la discussion, et se dirigea en direction de la porte. Puis s'arrêta soudainement, la main sur la poignet et reprit la parole :


« Je peux te demander un service, un dernier service ? » demanda Minato.


« Bien entendu. » répondit-il aussitôt.


« Promets-moi de veiller sur Naruto, promets-moi de ne pas laisser Danzô mettre la main sur lui. »


« Je te le promets, mon ami. » murmura-t-il, laissant le Yondaime Hokage disparaître par l'ouverture de la porte.


L'ensemble de Konoha avait les yeux braqués vers l'extérieur du village, leur héros, leur chef de village, leur icône de guerre faisait face seul à Kyuubi. Sa cape virevoltant avec le vent, ses cheveux blond ébouriffé sur sa tête, et un bébé dans un couffin à ses pieds. Que préparait-il ? Lui, qui jusque-là n'était pas sorti de l'hôpital, lui qui n'avait pas encore affronté le démon. Les consignes avaient été claires, que personne ne bouge, que personne n'intervienne jusqu'à la fin de ce duel qui s'annonçait épique. Les deux adversaires, la créature et le Yondaime se fixaient avec intensité. Pour la première fois le démon ne bougea pas, n'attaqua pas comme obnubilé par la proie qui se dressait en face de lui. Le silence régnait, les respirations s'étaient faites silencieuses. Puis tout s'accéléra la créature lança ses queues dans le vent créant des mini tornades renforçant son attaque Katon, mais le Yondaime ne bougea pas d'un poil. Quiconque se serait trouvé à côté du Namikaze aurait vu le voile de tristesse passé dans son regard, la détermination apparaître dans son regard, et la folie s’immisçait dans ses gestes. Rapidement il créa des mudras, et murmura :


« Je suis désolé mon fils. Tu seras un grand ninja, Naruto. »


Puis il esquiva l'attaque du démon, se matérialisant juste derrière la créature. Profitant de ce court laps de temps, il continua de créer des mudras et hurla :


« Fuinjutsu : l'emprisonnement des morts. »


A peine eut-il prononcé cette phrase, que le dieu de la mort apparut juste derrière lui, et attrapa fermement le démon de ses mains. La créature ne bougeait plus, tandis que le Yondaime semblait épuisé de cette technique.


« Que me vaut l'honneur d'être appelé par un vulgaire humain ? » crache le Dieu.


« Je n'ai pas de compte à rendre, scellez ce démon dans ce corps. » dit-il en désignant le corps pleurnichard de Naruto .


« Dans un nouveau-né ? » s'étonna le Dieu.


« C'est la seule solution... » Murmura le Yondaime.


« Connais-tu les conséquences de ce Jutsu ? » questionna l'apparition.


« Oui.. Je donne ma vie en échange de ce scellement. »


« Es-tu sûr de ton choix, Minato Namikaze Yondaime Hokage de Konoha ? »


« Certain. »


« Alors qu'il en soit ainsi. »


Le corps du démon renard à neuf queues fut absorbé par l'invocation, qui apposa aussitôt ses mains dénué de vie sur le ventre du nouveau-né. A peine ce geste eut-il été fait, que le corps de Naruto se retrouva entouré d'un immense chakra rouge pendant de longues minutes, puis tout s'arrêta. A la place du nombril se trouvait désormais des écritures noires, signe du scellement définitif du démon en lui.


« Nous nous reverrons, Naruto. » concéda le Dieu, en disparaissant aussitôt, laissant le Yondaime Hokage s'écroulait sur le sol.


Hiruzen Sarutobi qui avait assisté à toute la scène se mit à courir aussi vite que son âge avancé lui permettait et s'agenouilla à côté du corps de son ami. Le Yondaime n'avait pas encore rendu son dernier souffle, et murmura avec toute l'énergie qui lui restait :


« Tiens ta promesse, Hiruzen. Protège Naruto coûte que coûte. »


Puis la dernière étincelle de vie qui brillait dans les yeux de Minato s'évapora, le corps lourd dans les bras de son prédécesseur, mort. Étrangement, la pluie se mit à tomber au-dessus de Konoha, comme pour célébrer la mort d'un héros, d'un grand ninja, d'un père, d'un chef. La rumeur circulait désormais dans le village, le Yondaime avait sacrifié sa vie pour les débarrasser du monstre, mort en héros, tandis que Kyuubi était dans le corps d'un nouveau-né. A peine était-il né que Naruto Uzumaki était déjà haï par son village, considéré comme la cause de la mort de leur héros de guerre. Hiruzen Sarutobi, Sandaime Hokage se moquait relativement des paroles qui émanait du village, la tristesse était visible sur son vieux visage donnant l'impression au vieil homme d'être au bord de la mort, il se décida à ne pas écouter ce que penser le village. Eux qui murmuraient déjà de tuer le bébé, d'exterminer une bonne fois pour toute la menace Kyuubi, son ami s'était trompé pour une fois Naruto ne serait pas considéré comme un héros mais bel et bien comme un paria, il prit le corps du nourrisson dans ses bras, le serrant aussi fort que possible afin de réchauffer son corps et murmura :


« Je te protégerais Naruto comme le voulait ton père. »

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023