Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 136 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 91 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1704 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

La mort de mes frères
[Histoire Terminée]
Auteur: tookuni Vue: 936
[Publiée le: 2006-09-04]    [Mise à Jour: 2006-09-05]
13+  Signaler Drame/Yaoi (HxH)/One-Shot Commentaires : 10
Description:
POV Sasuke qui, juste après l'événement, déprime totalement et finit par trouver quelqu'un avec qui partager sa tristesse.

Maj : Fiction non éditée
Crédits:
Les personnages de Naruto appartiennent à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La mort de mes frères

[2246 mots]
Publié le: 2006-09-04Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

 

 

La mort de mes frères

 

 

 

 

 

« Sasuke, déconne pas… T’a de quoi rester en vie…Pense a lui… Pense a lui Sasuke… Mon ami… Mon frère… Sasuke… »

 

 

Je me souviens encore de la première fois où j’ai vu son visage…

Ce jour là, on s’était tous les deux entraînés au delà du raisonnable, j’aimais et j’ai toujours aimé l’excès.

Je ne supportait plus les idées que Naruto m’avait mises dans la tête à la suite de cette enquête stupide pendant laquelle nous avons voulu savoir ce qu’il avait derrière son masque…

Un autre masque… Oh, ironie…

Mais je crois que je l’ai apprécié comme ça…

Kakashi-sensei…

Toutes ces suppositions que cet imbécile avait fait, des dents de lapin, de grosses lèvres… Tsss…

N’importe quoi…

Même à travers le masque on voyait que ce n’était pas possible.

S’il avait fait un peu plus attention…

Si comme moi il avait étudié la forme de ce masque, s’il avait imaginé par ces formes le réel, il aurait vu un visage fin et doux, comme ce sourire…

 

 

Mais ce jour là, moi qui prétendait savoir son visage, j’avais voulu savoir quand même, comme être sûr, et intérieurement en boucher un coin à mon usuratonkatchi de rival…

Parce que j’en étais fier moi, du visage de Kakashi-sensei…

Alors ce jour là, comme il dormait, je me suis approché,

je voulais juste étudier ce visage de plus près au début,

mais par réflexe, par cette envie qu’on ne maîtrise pas qu’est la curiosité,

j’ai posé mes mains sur ce visage si mystérieux, et tout doucement,

comme si j’allait lever un sceau,

comme si j’avais peur de perdre une partie de ce que je ressentais pour lui en faisant cela, j’ai baissé le masque.

Je l’ai glissé, lentement, mes doigts frôlant cette peau si blanche, si admirée…

Je ne sais pas quand est-ce qu’il s’est réveillé, mais il avait toujours les yeux fermés quand le masque lui est arrivé au menton.

J’ai vu ses joues fines et pâles, plus pâles que les miennes même,

j’ai vu ces lèvres fines et ce léger sourire qui flottait toujours derrière le bout de toile.

Je savais, inconsciemment, qu’il était exactement comme ça.

Et quoi que j’ai pu me dire, j’ai fait ce que j’avais toujours tellement eu envie de faire,

depuis ce fameux épisode du masque en fait, ce jour où je me suis aperçu que son être me faisait quelque chose, que je ne pouvais pas laisser dire Naruto,

et surtout, parce que je me suis rendu compte a quel point je le connaissais,

à quel point j’appréciais son comportement, ses gestes,

je passerai sous silence les épisodes au rotenburo…

Toujours est-il que ce jour là, j’ai eu cet accès de folie que les gens ont parfois,

je ne suis pas si différent des autres,

j’ai approché mes lèvres des siennes, sans m’en rendre vraiment compte,

et j’ai sentit une main qui agrippait ma tête,

et ses lèvres posées sur les miennes, fort, très fort,

et j’aurai voulu ne jamais les lâcher…

Comme un aimant, j’étais attiré par tout ça,

je sentais enfin la chaleur de quelqu’un, et j’aurai voulu que cela ne s’arrête jamais.

Mais il a retiré son visage assez rapidement, comme s’il avait eu peur de ma réaction,

et il m’a dit en souriant si doucement et si simplement : « Désolé Sasuke, mais je m’était promis que la première personne qui m’enlèverait mon masque, je l’embrasserais ! »

Je n’ai rien dit, je ne savais pas quoi dire, je n’étais pas conscient de mes sentiments…

Moi, je les ai toujours ignorés les sentiments…

Mais ça m’avait pourtant paru si agréable…

Je n’ai fait que répondre par cette espèce de grognement que j’émettais toujours,

j’ai mis mes mains dans mes poches, et je me suis reculé.

Il m’a sourit gentiment, il n’a rien ajouté, il n’a rien fait…

Moi, je ne savais pas quoi faire, j’avais l’impression que même, il n’y avait rien à faire…

 

 

Et la vie a continué.

Mais là, maintenant, je me rends compte, la seule personne capable de tout sauver, pour moi, c’est lui, et là, j’en ai besoin, plus que jamais…

Il pleut, je suis dans la forêt, il pleut des cordes et je me sens si seul…

Je ne croyais pas pouvoir me sentir plus seul que ce jour où j’ai tout perdu, mais la personne que je tiens dans mes bras est là pour me rappeler que j’ai recommencé mes erreurs.

Plus loin, il y a un cadavre, un beau jeune homme aux longs cheveux bruns, qui il y a quelques heures allumait encore dans ses yeux ces deux prunelles rouges qui faisaient si mal, mais qui dans l’œil de Kakashi, brillaient comme un morceau d’espoir et de joie.

Je connais son histoire, et je vis la même aujourd’hui.

A cause d’une frustration, à cause d’une obsession stupide, je perds un ami, mon meilleur ami, mon frère…

Simplement parce qu’il m’a rattrapé pour me sauver, parce qu’il s’est battu avant moi,

il est mort,

il est mort et j’ai tué la cause de sa mort.

Je perd deux frères le même jour, je perds le frère tant haït,

et le frère tant aimé.

 

 

Naruto est là, dans mes bras, je serre la tête blonde encore si douce dans mes bras.

Je tombe à genoux par terre, je le serre plus fort encore…

Mon ami, mon frère… Naruto… Pardonne moi…

Naruto, pourquoi c’est pas moi qui suis mort ? Pourquoi ?

C’était à moi de mourir !

Après lui, moi, j’avais plus de rêves, plus rien qui me retienne ici à part lui…

Et toi, toi, t’avais encore tellement de choses à vivre…

Tu voulais devenir hokage, tu voulais qu’on te reconnaisse…

T’avais quelqu’un qui t’aimais, même si tu le savais pas encore…

T’aurai pu te marier, avoir des gosses, et faire pleins de prétendants a ton trône d’hokage…

Pourquoi c’est toi qu’est mort ?

Je voulais pas Naruto…

Je voulais pas que ça se passe comme ça…

Le pire, c’est que c’est entièrement de ma faute, et encore pire, c’est que tu m’a dis de vivre…

De vivre pour toi !

Il semblerait que tu m’ai refilé Kyubi…

Je sais pas et je saurais jamais comment t’a fait, mais je sais qu’il est en moi, j’ai ton sceaux sur le ventre…

Obito a fait pareil en donnant son œil à Kakashi.

Naruto, c’est toi qu’aurai du vivre, moi qui aurais du mourir, et toi putain d’emmerdeur, tu me demandes de vivre après ça !

Pourquoi tu veux que je vive moi ?

Tu crois que ça va me servir à quelque chose ?

Bien sûr, je vais rester en vie pour toi, parce que tu me l’a demandé, mais je me sens tellement seul et tellement inutile… Tellement Naruto…

Mon ami, mon frère… Tu me manques déjà…

Pourquoi ça fait si mal merde ?!!!

J’ai jamais voulu ça Naruto ! Jamais, tu m’entends !!!

Nan, tu m’entends pas bien sûr, tu m’entendra plus jamais…

Naruto…

J’ai …         tellement…         mal…    

Au secours, quelqu’un, venez m’aider !!! Venez nous sortir de là !!

Quelqu’un !!! Kakashi !!! Aide moi je t’en supplie !!! Je veux pas rester là !

Je veux pas qu’il soit mort !!!

Mais qu’est-ce que j’ai a hurler tout seul dans cette forêt ?!

Personne m’entendra… Personne viendra m’aider et me dire que tout va bien…

Pourquoi je veux pas accepter le fait que Naruto soit mort ?

Pourquoi je veux pas ? Je sais bien qu’il est mort…

Je sens son corps, si froid dans mes bras…

Et ces couleurs si vives sur son visage, elles ont toutes disparu…

Et malgré tout cet imbécile, il a encore ce sourire…

Ce sourire qui m’ordonne de vivre, pour lui, comme s’il pouvait vivre à travers moi…

Naruto est mort…           Naruto est mort…              Naruto est mort…                                                                  

          Naruto est mort !!!          Mort !            Mort !              Mort !           Mort…

Ca me donne tellement envie de vomir, ça me rends tellement malade et tellement triste…

Au secours…

Je veux plus entendre ça, je veux plus n’avoir que ça…

Je veux sentir autre chose que sa mort dans ma vie…

Quelqu’un…Aidez moi…

 

 

Ce hurlement qui déchire la nuit…

C’est le mien, mais ça ne suffira jamais à exprimer toute la douleur que je ressens…

Je ne veux pas lâcher ce corps inerte, je ne veux pas lâcher mon frère, je l’ai déjà abandonné une fois, je ne veux pas non !

Kakashi, laisse-moi !!

Il est mort, Sasuke.         Il est mort, Sasuke.                Mais je le sais !   

Mais je ne peux pas le lâcher…

Je ne peux pas lui faire ça…

Tu es là Kakashi… Comment… Je m’en fou… T’es là…

Mais ça ne le fera pas revenir…

Malgré tout ça va un peu mieux, mais j’ai toujours cette immense douleur en moi.

Tu me demande ce qu’il aurai fait à ma place, je ne sais pas…

Il serait resté des heures à me traiter de crétin et dès que quelqu’un serait arrivé, cette fille, Hinata, qui l’aimait tellement, parce que si tu es venu jusqu’ici, c’est parce que tu m’aimes, je le sais…

Hinata serait venue, et il se serait jeté dans ses bras et il aurai pleuré toutes les larmes de son corps…

Et moi, je suis là, et je ne veux pas le lâcher…

Mais je suis stupide, personne ne va me le prendre…

Kakashi, t’es là, t’es là, et il est mort…

Je ne suis qu’un imbécile… Je me jette enfin dans tes bras, tu resserre l’étreinte très fort, à m’en faire étouffer…

Et moi comme un con, je me mets à pleurer…

A pleurer, encore, à pleurer comme il l’aurai fait…

Je t’aime Kakashi, tu me dis la même chose et tu serres encore plus fort.

Ca fait mal, mais ça me permet d’oublier cette douleur intérieure qui me paraissait si insupportable…

Kakashi, merci. On rentre ?      Avec Na… Naruto…

Pas encore, s’il te plait, laisse moi pleurer encore…

Laisse moi être triste, laisse moi me dévoiler totalement…

Et tu serres encore plus fort, et tu m’embrasses, tu n’a pas ton masque…

Et Naruto est mort à côté de nous, mais son sourire reste intact, son sourire si sincère, on dirait que même mort, il est heureux pour nous.

Naruto… T’a toujours veillé sur moi, toujours…

De là haut, là où t’es, chez les anges à tous les coups, je suis sûr, rien qu’au sourire victorieux que je vois sur ton visage, je suis sûr que tu veilles sur moi.

Tu es là haut, il est ici.

Vous êtes deux à veiller, vous êtes deux à me voir pleurer.

Naruto, mon ami, mon frère,

c’est aussi grâce à toi que j’ai trouvé la personne que j’aimais, et qui m’aimait.

Naruto, je t’oublierai jamais, et je ferais tout pour vivre comme tu voulais que je vive, heureux, simple, libre et fort, avec mes côtés mon Kakashi.

Mais pardon Naruto, je pleurerai encore, souvent, mais dans ses bras, je pense que tu accepteras.

Kakashi, je veux rester encore, là, dans tes bras, agenouillé par terre, sa dépouille dans mes bras…

Kakashi, tu m’aimes, alors tu comprendra.

 

Et tu reste avec moi, et ça fait bien deux jours qu’on est là.

Tu ne veux plus te relever, parce que je n’ai pas arrêté de pleurer…

On restera là tant que je ne serais pas calmé…

Kakashi, toi aussi tu pleures, tu pleures dans mes bras.

Et nos larmes qui se mêlent, ça fait comme un adieu à Naruto, un adieu à sa vie et à son sourire.         Naruto…

Je vais le pleurer toute ma vie dans tes bras Kakashi.

Merci d’être venu.

Naruto, n’avais pas tort…

Au fond, j’avais une bonne raison de rester en vie.

Tu me dis que tu m’aimes…

Moi aussi je t’aime Kakashi.

 

 

 

OWARI

 

 

 

Voilà SoUchita, ton petit, enfin, long KakaSasu, très triste… J’espère que t’es contente, parce que j’aime pas l’avouer, mais qu’est-ce que j’ai pu chialer quand j’ai écrit ça… Naruto mort… Ignoble…

Naruto : TT__TT Je suis mort !!!

Sasuke : TT__TT Il est mort !!!

Kakashi : TT__TT Naruto est mort !!!

Too *a fermé toutes les fenêtres à clef, a supprimé les cordes, les trucs qui coupent et tout de sa chambre pour ne pas se suicider* : TT__TT J’ai encore tué Naruto !!!!

Bon, je suis désolé, j’arrive pas à faire un truc triste si c’est pas Naruto qui meurt…

Naruto : Pourquoi tant de haine ??!!!

Too : C’est justement parce que je t’adore que je suis triste quand tu meurs !!!

J’ai décidé de faire une fic délirante que je publierai un de ces quatre pour me changer les idées…

Les nuits blanches sur les fics, c’est pas bon pour la santé mentale… Ca fait trois fois que j’écris un truc de mort quand je suis crevé… -__-

Kakashi : Bah dors la nuit !!!

Too : Mais c’était la fic de Megami heu !!!

Tous en cœur : Ah ! La fic où on morfle un truc de malade ??!! On a compris pourquoi il était dans cet état là alors…-__-

Too *a retrouvé sa bonne humeur en pensant au happy end de Megami* : Yaaahaaaa !!! Megami powaaaaa !!! Vive le sadisme et le torturage de persos !!!!

Des coms !!!! Plein de coms !!! Siouplait !!! Par contre, il est interdit d’aller se pendre ou de se tirer une balle dans la tête comme avec « pour qui pleure le soleil » !!!

 

Et puis promis, la prochaine fois, j’essaie de faire rire !!!

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales