Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 382 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 430 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1916 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

La bande
[Histoire Terminée]
Auteur: SakuKao Vue: 1035
[Publiée le: 2013-03-06]    [Mise à Jour: 2013-03-09]
G  Signaler Général/School-Fic/Amitié Commentaire : 1
Description:
Sasuke est nouveau au lycée et rencontre une bande d'amis inséparable.

Je sais pas très accrocheur mais je n'ai absolument aucune idée de résumé sans totalement dévoiler l'histoire. Lisez quand même et faites vous votre propre idée.
One shot en 2 parties.
Crédits:
Les personnages appartiennent tous à Masashi Kishimoto
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Deuxième partie

[3122 mots]
Publié le: 2013-03-09Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voici la deuxième et dernière partie de ce two-shot, en espérant qu'il vous ait plu =)
2ème partie
Sakura et Sasori se faisait face, il avait bloqué sur un bureau dans la classe, la tête dans son cou en lui répétant qu’il était désolé, qu’il voulait ressortir ensemble. En passant Sasuke les vit dans cette position, serrant les poings, il fit demi-tour alors que dans la salle Sakura repoussait et claquait Sasori
-Saku : Ne t’approche plus de moi
Elle retrouva Sasuke sur un banc, assis, les bras croisés sous son menton, les yeux cachés par ses cheveux
-Saku : Hey !!!
Devant le manque de réaction du brun, elle fronça les sourcils et s’approcha plus de lui
-Saku : Qu’est ce qu’il t’arrive ?
-Sasu : Maintenant que vous vous êtes retrouvés, on n’a plus rien à se dire
-Saku : Quoi ? De quoi tu parles ?
-Sasu : Sasori et toi félicitation. Bon je me casse
-Saku : Quoi non attends, il n’y a rien entre lui et moi
-Sasu : Tu es toujours amoureuse de lui non ?
-Saku : Euh…
-Sasu : Tu vois
-Saku : Non mais…
-Sasu : Bye
Et il partit laissant Sakura le cœur serré, les larmes coulant le long de ses joues. Temari et Shikamaru qui passaient par là la virent la main sur la poitrine en train de pleurer
-Tema : Saku qu’est ce qu’il t’arrive ?
-Saku : Je… snif… ne sais pas… snif… Il s’éloigne… et j’ai mal… snif
-Shika : Qui s’éloigne ?
-Saku : Sasuke
-Tema : Tu es amoureuse de lui ma chérie
-Saku : Ce n’est pas possible… on est sorti ensemble juste pour…
-Tema : C’est normal qu’au bout de trois mois tu es le béguin pour lui
Elle s’écroula dans les bras de son amie qui l’a raccompagna chez elle où elle passa la nuit à pleurer dans les bras de sa mère sans vraiment lui expliquer ce qui n’allait pas.
La semaine d’après, alors qu’elle arrivait elle rencontra Sasuke dans à l’entrée du lycée qui la regarda à peine, préférant draguer une fille. Les larmes lui montèrent automatiquement aux yeux, elle rejoignit la bande, s’asseyant entre les jambes de Temari qui la serra dans ses bras ayant aussi vu la scène
Ce qu’elle n’a pas remarqué c’est que Sasuke la regardait du coin de l’œil et ce qu’il vit lui serra le cœur mais il préféra continuer à « roucouler » avec une de ses groupies puis la cloche sonna et il partit en cours. Naruto rentra et s’assit à coté de lui après un signe de la tête. Le prof rentra et trouva sa classe anormalement calme. Les autres cours se passèrent exactement de la même manière surprenant les profs au plus au point qui en parlèrent entre eux. A midi, Sasuke rejoignit la bande après s’être fait apostrophé par sa groupie de ce matin
-Kiba : On croyait que tu ne viendrais pas manger
-Sasu : Hn Alice m’a retenu
-Sai : Oh la petite Alice n’est pas mal mais tu…
-Sasu : Hn si tu le dis, je te le confirmerai demain
Ne voulant en entendre plus, Sakura se leva et partit suivit de près par les filles qui fusillèrent Sasuke du regard. Une fois les portes fermés il reposa ses couverts et regarda par la fenêtre
-Naru : Tu l’aimes ?
-Sasu : Ca ne sert à rien que j’y réponde
-Shika : Si car elle aussi. Dit-il en se levant et en partant
-Sai : Ce que je voulais te dire c’est que ce n’est pas absolument pas une bonne idée alors que tu l’aimes
-Sasu : foutez-moi la paix.
Le soir venu, Sasuke se présenta au rendez-vous avec Alice, ils s’éclatèrent en boite de nuit avant de rentrer chez elle pour une nuit de folie, sauf que tout ne se passa pas comme prévu puis qu’au moment fatidique il n’a rien fait. Il la planta là et roula jusque chez Naruto où Hinata lui ouvrit la porte
-Sasu : Salut Hinata, désolé de vous réveiller, faut que je parle à Naruto
-Naru : Qu’est ce que tu veux ? T’as vu l’heure ? Tu ne devais pas être avec ta pouf ?
-Sasu : Justement, rien ne s’est passé. Au moment fatidique, il est devenu inutilisable. Il s’est dressé puis pouf plus rien
-Naru : Oh !!! Et la fille ?
-Sasu : Bah elle m’a demandé ce qu’il se passait, je lui ai dit que j’avais une nana à oublier mais faut croire qu’elle n’était pas assez bandante pour ça et je me suis cassé
-Naru : T’es vraiment un connard n’empêche
-Sasu : Tu ne comprends pas que je pense à elle tout le temps, au point que je ne puisse plus toucher une autre nana
-Naru : Bah c’est bien non ?
-Sasu : Je suis foutu
-Hina : Tu sais, elle t’aime aussi
-Sasu : Je ne crois pas non
-Hina : Je ne suis pas du genre à mentir Sasuke
-Sasu : Hn. Bon je rentre, désolé de vous avoir réveillé. Bonne nuit
***
Deux semaines a passé, deux semaines que Sakura évitait Sasori qui continuait d’essayer à l’avoir, à tel point qu’elle ne passait plus par la grande porte de lycée mais par la petite pour l’éviter ; deux semaines qu’elle voit Sasuke faire le joli cœur, deux semaines qu’elle pleurait pour l’un et rageait pour l’autre. Pourtant elle évitait de le montrer aux autres, même s’ils n’étaient pas dupes. Elle arborait des sourires qui manquaient de vie, l’étincelle dans ses yeux n’y étaient plus, pourtant ils ne lui faisaient aucune sachant qu’elle se renfermerait pire qu’une huitre. C’était pareil de coté du brun, il faisait le joli cœur pourtant ça ne lui faisait rien. Une fois qu’elle avait le dos tourné, il se détournait de la cruche préalablement abordé. Lui aussi la bande ne lui posait aucune question car à ce niveau, il était pire que Sakura donc ils s’évertuaient à leur changer les idées en évitant de les laisser seuls trop longtemps. Du coup il n’était pas rare de voir les filles d’un coté et les gars de l’autre. Aujourd’hui Sakura avait 18ans pourtant malgré son sourire, on pouvait remarquer ses petite cernes mais surtout, elle arborait la tête d’une jeune fille qui allait à la potence.
-Tous : Bon anniversaire la miss
-Saku : Merci
-Tema : Bienvenue dans la majorité
-Ten : Ce soir c’est la fiesta
-Tous : Yeaaaaah
-Saku : Je ne sais pas
-Tema : tsk tsk on va s’éclater ce soir et t’as rien à dire
-Kiba : En plus on n’a pas cours cet aprem donc ça va être tip top
-Ino/Karin : On m’occupe des invités
-Sui : Des invités ? Mais on est tous là
-Karin : Idiot. Quand on a 18ans, on s’éclate à fond donc on s’occupe des invités
-Saku : N’invitez pas trop de monde
-Karin/Ino : Hn hn. Répondirent-elles comme si la rose n’avait rien dit avec en prime un sourire bien trop malicieux pour être honnête
-Ino : On va faire en sorte que tu t’en rappelles de tes 18ans
Sur ces mots ils se dirigèrent en cours. A la récré alors qu’elle sortait des toilettes, Sakura se fit encore tirée dans une salle par Sasori
-Saku : Putain mais t’es pas possible toi, qu’est ce que tu n’as pas compris ? Et puis tu n’as pas le droit d’être ici sachant que tu n’es pas de ce lycée, t’as jamais cours dans ta fac ou quoi ?
-Saso : Bon anniversaire ma belle
-Saku : Merci maintenant au revoir
-Saso : Tu as des cernes horribles, qu’est ce qu’il t’arrive ?
-Saku : Je suis tombée amoureuse d’un type qui croit que je t’aime toujours alors que c’est fini, il m’a fait t’oublier
-Saso : Sasuke ?
-Saku : Non le pape. Evidemment que c’est lui, qui veux-tu que ce soit d’autres
-Saso : Tu l’aimes vraiment ?
-Saku : Oui et bien plus que je ne t’ai aimé alors s’il te plait laisse-moi tranquille
N’attendant pas de réponse de la part du rouquin, elle repartit pour sa dernière heure de cours.
L’après-midi, ils n’eurent pas cours car leur prof de littérature était malade donc au lieu de finir à 16h, ils finirent à 11h et se réunirent chez Saku pour préparer la fiesta du soir après un tour en ville. Mais à cause d’Ino qui avait invité tout le lycée, la fête échoua chez les Hyuga, vu le manoir qu’ils possédaient, il n’y avait plus de problème de place.
Vers 2h du matin alors que la fête battait son plein, Sakura se rendit dans le jardin des Hyuga, histoire de prendre l’air et éviter de voir Sasuke assaillit par les poufs.
-… : Ca va ?
-Saku : Tu me parles maintenant ?
-… : Hn. Bon anniversaire
-Saku : Merci
-… : …
-Saku : … Tu sais… il n’y a absolument rien entre Sasori et moi. Ce jour là si tu étais resté un peu plus longtemps tu m’aurais vu le repousser et lui en foutre une. Je ne l’aime plus c’est fini. Je… j’ai fini par tomber amoureuse de toi
-Sasu : …
-Saku : Même si je sais que ce n’est pas réciproque, je voulais que tu sois au courant
-Sasu : …
-Saku : Bonne soirée Sasuke
-Sasu : Tu… ?
Elle le regarda dans les yeux, attendant qu’il dise quelque chose mais rien alors elle tourna les talons mais elle ne put faire un geste de plus car il la retint au poignet et l’embrassa langoureusement. Le baiser s’intensifiait de seconde en seconde jusqu’à ce qu’ils se séparent pour reprendre leurs souffles, avant de reprendre leur activité.
Sasuke la souleva, le soutenant fermement au niveau des cuisses qu’elle noua autour de sa taille, tandis qu’il se dirigeait vers une chambre. Certain de la bande (ceux qui était encore sobre), les virent montés. Alcool ? Sentiments avoués ? Ils verraient demain.
Dans la chambre, Sasuke avait bloqué Sakura contre la porte et l’embrassait fiévreusement. Délaissant ses lèvres pour son cou, elle inclina la tête pour plus de sensations. Il fit passer ses mains dans son dos puis sous son top qu’il lui enleva d’un coup de main habile tandis qu’elle s’accrochait à ses épaules en lui mordillant la lobe de l’oreille. Dénouant ses jambes, elle s’éloigna légèrement de lui afin de lui enlever à son tour son tee-shirt. Il la regarda droit dans les yeux avant d’englober son visage de ses mains, de l’embrasser tendrement « Je t’aime ». Souriante contre ses lèvres, elle s’attaqua à la ceinture du brun, qu’elle défit avant de s’abaisser en entrainant le jean avec elle, puis de remonter ré-embrasser le ténébreux, laissant vagabonder sa main sur le boxer rebondit de Sasuke qui grogna de plaisir. A son tour il la débarrassa de son jean puis la re-souleva pour la coucher sur le lit, se positionnant au dessus d’elle sans l’écraser. Il l’observa là, sous lui en sous-vêtement noir dont il ne tarda pas à retirer le haut puis à suçoter ses monts qui se durcirent à son contact. Il les massa, les titilla, les suçota, les mordilla, passant de ses doigts experts à sa langue tout aussi experte, faisait cambrer et gémir la rose qui agrippait les draps tant le plaisir la submergeait. Petit à petit il délaissa sa poitrine pour descendre plus bas tout en laissant sa langue vagabonder sur ce corps féminin. Arrivé à la culotte de la rose, il la fit glisser lentement, trop lentement par en juger le grognement d’impatience de Sakura. Lui souriant amusé, il l’embrassa avant de se positionner devant son antre et de commencer à titiller le bouton rosée. Le frisson qui la parcouru à cet instant était si intense qu’elle en cria le nom du brun qui s’acharna deux fois plus, la faisant s’agripper plus fortement au drap. Puis il remonta s’amuser avec sa poitrine tandis que ses doigts prenaient le relais sa bouche. Elle fut parcourut d’une vague de sensations intenses, ses yeux se voilèrent encore plus et elle se contracta. Il avait atteint son but, elle avait orgasmé. Reprenant ses esprits rapidement, elle inversa les positions afin de le dominer. Avec un petit sourire taquin, elle l’embrassa et descendit tout aussi lentement son boxer libérant ainsi le membre bien dressé qu’elle prit en bouche et s’amusa avec à son tour faisant grogner de plaisir le brun qui lui attrapa les cheveux afin de la guider encore plus avant lui aussi de se lâcher. Remontant elle l’embrassa alors qu’il re-inversa les positions en la pénétrant leur procurant à tout un sentiment de plénitude totale. Dès lors il commença ses va et vient, tantôt lent, tantôt rapide, ils ondulèrent, transpirèrent, haletèrent, gémissaient en totale harmonie jusqu’à la délivrance finale. Il roula sur le coté l’emportant avec lui, il l’embrassa tendrement. Allongés à l’envers dans le lit, les draps totalement et complètement défaient, signe de la passion avec laquelle ils venaient de faire l’amour, fatigués mais comblés, ils se noyèrent dans les yeux de l’autre en reprenant leurs souffles. Désir. Passion. Bonheur. Tendresse. Amour.
Ils s’endormirent dans les bras l’un de l’autre après s’être murmuré un dernier « Je t’aime ».
*****
Voilà deux mois maintenant que le brun et la rose étaient ensemble et en profitaient pleinement. Cependant il ne fallait pas non plus oublier de préparer le bac mais surtout de chercher l’établissement dans lequel être l’année prochaine. Il y en avait qui allaient en fac et d’autres en école mais pas forcément dans la même ville que leurs amis. C’est embêtant que de devoir se séparer de ses amis, surtout quand on a grandi ensemble et que les seules fois où ils n’étaient pas ensemble, c’est pour les vacances en famille ou quand ils n’étaient pas dans la même classe. Bref à part ce petit point noir, tout le monde préparait son bac à leur manière. Hinata avait menacé Naruto de le quitter et faire en sorte qu’il ne mange plus de ramens s’il ne réussissait pas alors je peux vous assurer que Naruto n’a jamais autant travaillé de sa vie que maintenant. Il voulait faire un apprentissage en cuisine afin d’ouvrir un restaurant plus tard tandis qu’Hinata irait en médecine pharmaceutique. Ino avait privé Kiba de sexe jusqu’aux résultats de bac et s’ils avaient réussit, elle lui promit un week end de folie où elle ferait tout ce qu’il voudra, autant dire que lui aussi était très motivé. Elle voulait reprendre la boutique de fleurs de ses parents après ses études en école de commerce et lui voulait devenir vétérinaire. Tenten irait en fac de sport tandis que Neji irait en fac de droit mais n’ont pas encore décidé où. Temari, elle aussi choisit le Droit mais devra aller l’étudier en fac à Suna comme tous ceux de sa famille, ce qui voudrait dire que Shikamaru qui veut devenir laborantin devra bouger mais ça ne lui pose pas de problème particulier si ce n’est rentré dans l’antre de la bête comme il le disait en désignant la ville où sa copine a grandi et où bien sur ses frères y seront également. Kankuro, qui vient de rompre avec Chloé, se lance dans la petite enfance ; Gaara va en éco, suivit par Matsuri, sa copine qui est intéressée par la pédiatrie. Sai va dans une école d’Arts à Kumo. Choji et sa copine Liline vont aussi en apprentissage culinaire, après tout c’est leur gout prononcé pour la nourriture qui les a réunis. Shino et Reiko vont Taki pour étudier les insectes. Sakura et Sasuke montent à Iwa, elle veut être médecin et lui policier. Rock Lee monte tous deux à Kumo pour le sport. Jugo va à Taki pour étudier les oiseaux. Aucun de ceux-là n’ont vraiment de problème particulier avec leur moitié ayant des choix leur permettant d’étudier où bon leur semble ou qui ont rencontré des personnes ayant la même passion qu’eux. Seul Karin et Suigetsu ont un problème à ce niveau là car lui avait choisi la fac de sport de Kiri tandis que Karin avait choisi l’école de journalisme à Oto donc ils essayaient de voir qui devait bouger, sachant que Sui pouvait faire du sport partout alors que Karin n’avait que cette école de sur sinon elle devrait aller en études générales avant de se spécialiser en journalisme, ce qui voulait dire perdre pas mal de temps.
Ils avaient une bonne partie de l’été pour s’arranger, là c’était surtout le bac qui leur prenait la plus part de leur temps, ils se retrouvaient souvent pour réviser tous ensemble même si ça partait toujours en cacahouètes à la fin.
Le jour j arriva, les épreuves débutèrent, tout le monde était concentré, ne voulant en aucun cas voir ses amis partir, avancer sans lui/elle alors ils se donnèrent à fond. Les résultats furent annoncés. Tous l’eurent bien que c’est sans surprise que Shikamaru, Neji, Shino, Gaara, Sasuke, Sakura et Hinata réussirent avec mention excellant. Ils se réunirent tous chez les Nosabaku pour une fiesta du tonnerre avant de s’envoler au Mexique pour des vacances de folies avant la rentrée des classes en septembre dans la ville choisie.
*****
Les années ont passées, la bande ne s’est pas perdue de vue. Malgré la distance ils faisaient tout pour se voir aux vacances. Là ils étaient tous revenus s’installer à Konoha pour fonder leurs familles.
Certains travaillaient ensemble comme Sakura et Shikamaru à l’hôpital; Temari est une brillante avocate travaillant dans le même cabinet que Neji devenu assistant du procureur ; Tenten avait ouvert une école de tir à l’arc comme son père voulait le faire avant de mourir ; Choji, Liline et Naruto qui s’étaient associés et avaient ouverts un restaurant cinq étoiles ; Hinata avait sa propre pharmacie ; Kiba, Jugo et Shino qui s’étaient eux aussi associés et avaient ouvert une clinique vétérinaire joncer par une animalerie tenue par Reiko ; Ino avait repris et agrandi le commerce de ses parents ; Gaara était devenu maire à Suna et Matsuri pédiatre ; Kankuro travaillait dans une crèche où il rencontra Saeka, sa femme ; Suigetsu était champion de monde de natation ; Karin une grande journaliste ; Sasuke était devenu inspecteur ; Lee était devenu prof de sport après une blessure et Sai était un célèbre artiste peintre.
Ils étaient tous mariés et parents mais à aucun moment de leur vie, ils n’avaient perdus le contact. Bien sur, il y avait bien eu des hauts et des bas, que ce soit entre couples ou entre amis mais ils avaient su bien profiter de la vie, c’est pourquoi lorsqu’Hinata, dernière membre de la bande restante, s’éteignit cette nuit là, elle parti sereine, sans aucun regret, retrouvant ainsi son époux tant aimés mais surtout ses chers amis, sa famille. Ils avaient laissés leurs enfants en leur disant de chérir la vie pour n’avoir aucun regret mais surtout de la chérir en étant accompagnés par les bonnes personnes, par les bons amis. Ceux qui ne vous juge pas, ceux qui vous aide sans rien attendre en retour, ceux qui sont toujours à vos cotés quelque soit la situation ou votre état ; ceux qui ne vous laisseront jamais seul dans vos tourments. On peut avoir une multitude d’amis si on sait bien les choisir.
Fin

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales