Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019
  • Sous l'océan
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 7 500 sec
    Genre : anticipation - conte
    Délai de soumission : 09/07/2019
  • Imaginaire
    La Conférie de l'Imaginaire
    Nb de signes : > 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - romance - bit-lit - steampunk - paranormal - space opera
    Délai de soumission : 17/06/2020
  • A nos amours
    Association Coulisses production
    Nb de signes : < 3 500 sec
    Genre : épistolaire
    Délai de soumission : 05/08/2019
  • Sarthe ou Mayenne
    Editions de la Reinette
    Nb de signes : > 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 05/06/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

La Prison des Hyuga Auteur: Lilabelle Vue: 3492
[Publiée le: 2011-01-01]    [Mise à Jour: 2011-04-04]
G  Signaler Romance/Drame/Amitié Commentaires : 7
Description:
Une jeune fille rêve de vivre à l'extérieure, loin de cette maison mais à cause de sa timidité et de sa richesse elle ne peut aller autre part que dans cette maison isolé du monde, mais si c'est l'extérieure qui vient à elle?

Chapitre 1 : Catastrophe
Chapitre 2 : Solitude
Chapitre 3 : Cauchemar
Chapitre 4 : Combat
Chapitre 5 : Neji & Naruto
Chapitre 6 : Milieu d'année
Chapitre 7 : Je suis désolée
Chapitre 8 : Pourquoi elle ? Pourquoi lui?
Chapitre 9 : Fiançailles (En préparation)



Sasu/Hina & Naru/Saku ///// SasuSaku & NaruHina
Crédits:
Les personnages ne sont pas de moi, mais du mangas Naruto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 1 :

[1679 mots]
Publié le: 2011-01-01
Mis à Jour: 2011-01-01
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonjour,

C'est un SasuHina comme on peut le remarquer, j'aime beaucoup ce couple et je n'arrive pas à voir Hinata avec quelqu'un d'autre (Alors qu'avant xDD j'étais fan du Naru/Hina).

Bonne lecture ♥

«  Chapitre 1 : Catastrophe »

 

Personne ne la remarque, personne ne fait attention à elle, car elle est trop timide pour parler à quelqu’un pourtant elle souhaite tellement ce faire des amis comme tout le monde, mais sa timidité l’en empêche tout le temps. Cette jeune fille comme tous les matins ce lève avec un doux sourire, un sourire tendre, car la vue qu’elle a est magnifique, le soleil ce levant contre sa fenêtre est tellement magnifique. Cette fille s’appelle Hinata et elle est héritière d’une famille très fortuné, elle ne va pas en cour ce sont les cours qui viennent a elle. Quand elle regarde les jeunes de son âge aller en cour avec leurs amies elle les envie, car elle ne profite pas de son adolescence et elle ne pourrait pas le faire à cause de sa timidité qui est une des causes pour les quelles elle n’y va pas. Née dans une famille riche elle a tout ce qu’elle désire, mais ce qu’elle souhaite réellement ce n’est pas une chose qu’on peut acheter, l’amitié ne s’achète pas. Elle part dans son armoire prenant des vêtements aux hasards, un sweet et un baggy. Elle prend son temps pour ce laver et s’habiller de toute façon il n’y a personne dans cette gigantesque maison, elle est toujours seule depuis son enfance. Elle a un cousin qui vient l’a voir tous les week-ends on pourrait presque dire que ses son seul ami pourtant ils n’ont pas toujours était très proche, elle possède aussi une sœur, mais elle ne vient jamais la voir et comme elle ne part jamais de cette maison elle ne la verra sans doute jamais. Est-elle trop protéger ? Oui, car bientôt elle héritera de la fortune de son grand-père alors on l’a protège des personnes qui souhaitent la tuée. Elle n’a pas le choix et elle n’a jamais eu le choix sur ses décisions, quelques fois elle a l’impression d’être une coquille vide qui ne fait qu’obéir aux ordres.

 

Elle descend en bas, elle ce prépare un café jusqu'à ce qu’elle entend un  verre qui éclate, est-ce un voleur ? Hinata panique immédiatement prenant la première chose dans la main sans trop faire attention et elle marche jusqu'à la fenêtre… Une fenêtre casser et un jeune homme saignant du visage. Elle court dans tous les sens, est il encore en vie ? Que doit-elle faire ? Elle le regarde allonger contre le sol gisant dans une marré de sang… Elle s’approche de lui s’agenouillent devant cet inconnu pour entendre sa respiration… Il respire, mais pour combien de temps ? Doit-elle appeler l’ambulance ? Elle arrêta ses pensées quand le jeune homme lui prend le bras, elle le regarde dans les yeux et les yeux de cet homme la fit presque paniqué, ses yeux sont sombre comme la nuit et ils sont si froid…

 

« -N’appelle pas la police ou je te… » Dit il avant de replonger dans son sommeil ?!

 

Elle ne sait pas quoi prendre comme choix, elle n’a jamais du prendre un choix et surtout pas un choix comme celui là, mais elle ne put s’empêcher de l’abandonner malgré qu’elle soit effrayé. Elle partit dans la salle de bain en courant le plus vite possible prenant une trousse de premier secours n’ayant jamais soigné quelqu’un ce jeune homme aller un peu souffrir, mais elle le soigna en douceur et avec une tendresse inhumaine. Quand elle finit les premiers soins elle remarqua qu’il était blessé un peu partout, elle mit des pansements sur son visage et des bandages sur le torse du jeune homme, car le sang prévenait d’ici. Elle fit alors un dernier acte de courage, elle le porta pendant au moins une quinzaine de minute pour l’emmener où ? Sur le canapé, mais la jeune fille n’ayant pas vraiment de force elle du ce mettre en quatre pour le porter. Elle le laissa sur le canapé en attendant qu’il ce réveil. Elle installa une couette sur le jeune homme et elle ce mit à trois kilomètre de lui dès qu’il fit un geste. Elle resta pendant un long moment à le regarder avec un sourire jusqu'à ce qu’elle finit par s’endormir sur le sol.

 

«  Tss… Où suis-je ? Hey ! Toi là ! Où suis-je ? » Demande t-il avant de tirer une grimace.

 

Elle ne répondit pas toute de suite, elle est encore entrain de rêver jusqu'à ce qu’elle le regarde et qu’elle ce souvienne… Elle rougit de plus belle et elle courut derrière un fauteuil, car le regard du jeune homme l’effraie beaucoup trop.

 

« - Chez… Chez moi…  Dit-elle d’une toute petite voix.

- Je dois… Dit-il avant en essayant de ce lever.

- Vous êtes… Vous… encore… blesser. Dit-elle en bégayant. »

 

Le jeune homme regarde ses pansements et surtout il remarqua le bandage autour de sa taille qui est très mal fait. Il s’installa de nouveau sur le canapé, la blessure lui faisant trop de mal et surtout il ne veut pas savoir l’état de son corps. Il soupira en oubliant la jeune fille, puis il tourna son regard mais elle disparue, ou est elle ?  Il se tient d’une main essayant de s’assoir pour essayer de savoir ou il a atterrit. Il fut alors étonné et surtout surpris d’être dans une maison de riche, car juste le couloir d’en haut fait un appartement alors n’imaginons pas la taille de la maison. Il cherche la jeune fille jusqu'à ce qu’elle arrive d’elle-même avec un verre d’eau. Pendant un instant son regard resta sur la jeune fille, une jeune brune aux yeux argenté ? Est-ce possible d’avoir des yeux aussi blanc que la lune ? Elle ne remarqua pas le regard du jeune homme, elle est beaucoup trop concentré à tenir le verre d’eau pour ne pas le renverser sur lui. Elle lui tend mais avec une distance de trois mètres de largeur. Il prit le verre d’eau avec brutalité le buvant d’un trait et le reposant sur le sol, la jeune fille repartit à toute vitesse dans la cuisine chercher une bouteille d’eau.

 

« - Pourquoi… qui… » Elle reprit sa respiration ce qui amusa le jeune homme de la voir autant bégayer «  COMMENT VOUS APPELLEZ VOUS ?? » Cri telle rougissant de plus belle.

 

«  - Cela ne te regarde pas. » Dit-il d’un ton sec puis il grinça des dents.

« - Je vais chercher quelque chose » Dit-elle en courant vers la salle de bain.

 

Le jeune homme la regarde brièvement, mais il ne put continuer la douleur fut trop grande et trop importante. La jeune fille revenue quelques minutes plus tard, mais il avait déjà perdu connaissance, elle posa sur la table quelques cachets d’antidouleurs. Toute la nuit le jeune homme souffert de douleur surtout à cause de la fièvre, Hinata resta à ses côtés changeant son bandage et en lui mettant des serviettes fraiche contre son front.  Plusieurs fois le jeune homme répéta le nom d’un autre homme sous le regard attristé de la jeune fille même-ci elle ne le connait pas, elle souffrait pour lui.

 

Le jeune homme ce réveil doucement tout en regardant autour de lui, il oublia presque qu’il est blesser, mais c’est en voyant la jeune femme près de lui qu’il ce rappela de tout. Il remarqua ensuite la bassine d’eau et la tonne de bondage près d’elle, mais pourquoi fait elle tout ça pour lui ? Il ne lui a rien demandé et franchement elle est un peut agaçante, non ? Elle n’arrête pas de fuir à chaque fois qu’il pose son regard sur elle, elle est un peu différente des autres femmes qu’il connait, elles sont toutes collantes… Elle est vraiment différente, mais il s’arrêta de penser, car sa main s’approcher beaucoup trop de la jeune fille. Il s’assoie doucement sur le canapé, la douleur n’a pas disparu, mais elle a diminué et heureusement car sinon il ne pourrait jamais partir d’ici. Il prend la couverture et la met sur la jeune fille qui dort toujours aussi profondément et il décide de faire un tour des lieux. Il remarqua le nombre de chambre, mais une seule est occupé, il remarqua aussi l’entendu des lieux comme ci cela ne ce terminer jamais ?! Il trouva un téléphone et il commença à appuyer sur les touches.

 

«  C’est moi… Ouai je suis en vie, va te faire abrutis ! On a faillit y passer et j’espère que ta meuf… OuaiTsss… Hum… Je ne sais pas ! Ok » Il raccrocha le téléphone avec une telle violence qu’il ce brisa.

 

Elle ce réveille doucement, mais elle ne trouve plus le jeune homme, inquiète, elle commence à chercher partout dans la maison jusqu'à ce qu’elle fonce sur lui ou ils tombèrent tous les deux.

 

« Je suis désolée… Ca va aller ? » Demande t-elle nerveuse.

« Fait attention ! » Dit-il avec froideur. « Heureusement que je suis solide, au faite on est ou ici ? » Demande t-il en ce relevant.

 

Elle ne répondit pas, car elle-même elle ne sait pas ou cette maison ce trouve, elle n’ose pas lui dire sa véritable identité, car son père lui a toujours interdit de dire qui elle était temps qu’elle vivrait dans cette maison. Elle lui fit un sourire comme signe de réponse et quelque chose d’étrange ce passa à ce moment, le jeune homme comprit étrangement que la jeune fille ne dirait rien en tout cas pas maintenant. Le ventre d’Hinata arrêta le silence, et elle partit dans la cuisine préparer quelque chose sous l’œil attentif du jeune homme qui ce moquait d’elle au fur et à mesure que les plats crames ?!

 

«  T’a jamais cuisiné ou quoi ? » Demande t-il en soupirant.

«  Je… n’ai… Je n’ai pas l’habitude… pour deux. » Dit elle en rougissant.

« Pousse toi et laisse les professionnels. » Dit-il d’un ton égoïste ?

 

Elle ne put s’empêcher de sourire face au jeune homme ce qu’il remarqua et pour la première fois la jeune fille partagea un repas pour deux personnes.

Commentaire de l'auteur J'aime beaucoup Hinata, car elle ne connait rien de la vie et avec Sasuke qui n'est pas bavard, c'est plutôt marrant surtout comment il a casse xD.

Le chapitre 2 : Catastrophe
Un appel téléphonique qui va faire de nouveau rentrer la solitude dans cette maison, dans cette prison.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales