Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 816 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

La Légende d'un monstre. Auteur: A four-handed song Vue: 7905
[Publiée le: 2017-08-29]    [Mise à Jour: 2017-11-09]
13+  Signaler Romance/Drame/Action-Aventure/Hétéro Commentaires : 13
Description:
« Vous connaissez tous le légendaire Naruto, celui qui a tant fait pour le monde shinobi, mais connaissez-vous réellement son histoire ? Saviez-vous qu'il était prédestiné à devenir le plus grand héros jamais connu ? Vous vous en doutiez n'est-ce pas, mais saviez-vous qu'au commencement, il n'était pas si fort, il n'était pas si sage, et encore plus invraisemblable, il était haït par son village. Oui oui, la légende de Naruto Uzumaki ne s'est pas faite en un jour, oh ça non. Laissez-moi vous raconter la vraie histoire, celle qui n'est pas racontée dans les livres. Suivez-moi, il faut remonter au commencement, le jour où tout a basculé. »
Crédits:
Les personnages et l'Univers de Naruto sont la propriété de Masashi Kishimoto, l'histoire que je vais vous raconter ici m'appartient intégralement.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Héritage d'Uzumaki (partie 3)

[2770 mots]
Publié le: 2017-09-08Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 7 :


Naruto regardait Akahito étrangement. Ne cessant de se repasser mentalement la scène dans le donjon d'Uzu-no-kuni. Il s'interrogeait sur les grands fondements de la vie d'un shinobi, lui qui avait toujours clamé haut et fort qu'il deviendrait le ninja qui ne tuerait jamais de sang froid et qui chercherait toujours un autre moyen pour vaincre son adversaire, il se demandait comment son cousin et sensei voyait tout cela. Lui-même après son combat contre l'Uchiha dans la vallée de la fin il avait ressentit des envies de meurtres, de destruction. Mais avec du recul, il se demandait réellement ce qu'il ferait face à Sasuke, irait-il jusqu'à le tuer ? Le considérer comme un ami, cela était inenvisageable, le ramener pour qu'il se fasse juger ? Très certainement....Mais le tuer ? Il ne savait pas vraiment...D'ailleurs Naruto n'avait jamais tué personne....IL fut interrompu par Akahito.


« Pourquoi tu me fixes comme ça, tu as vu un fantôme ou quoi? »


Naruto secoua nerveusement la tête, il n'avait pas prononcé un mot depuis qu'ils étaient remontés au domaine Uzumaki, n'ayant bredouillé qu'une brève excuse lorsque son sensei lui avait demandé ce qu'il faisait dans la prison du village. Akahito fronça les sourcils, visiblement perturbé par le soudain calme de son protégé. Puis il repensa à ce qu'il avait fait juste avant que Naruto n'entre, il se redressa et vint s'installer à côté de son élève.


« Tu n'as encore jamais tué n'est-ce pas ? »


Le jeune blond acquiesça lentement. Il avait le regard fixé sur son kunai, le faisant tournoyer entre ses doigts. Le rouquin poursuivit.


« Mon sensei, c'était ta mère Naruto, tante Kushina. La première fois que j'ai tué, je venais d'être chunin, elle était enceinte et n'était donc plus officiellement mon professeur. Lorsque je suis revenu de ma première mission en tant que réel membre des forces armées du village, j'étais anéanti. J'avais dû tuer pour la première fois, un ninja d'Iwa qui avait faillit éliminer une de mes coéquipières. »


Naruto regardait son sensei, il l'écoutait attentivement, il allait avoir des réponses sur ce qui le tracassait depuis le début de l'après-midi.


« Quand je suis rentré à la maison, ma mère était partie en mission, je n'avais personne, alors je suis allé voir Kakashi, nous étions amis depuis l'enfance bien qu'il soit un peu plus âgé. Il n'était pas là. Je ne voulais pas déranger pour Yondaime-sama, surtout que celui-ci avait été réticent à ma nomination comme chunin à cause de ma jeunesse, il voulait préserver mon innocence, mais j'avais insisté, me sentant pleinement capable de défendre le village. Alors c'est naturellement que je me suis tourné vers la seule personne qui avait toujours su trouver les mots pour me donner du courage ».


Akahito s'arrêta, et il afficha un sourire triste.


« Comme à chaque fois que je ne me sentais pas dans mon assiette, elle me prépara son fameux chocolat chaud à la cannelle. Elle adorait le chocolat tu sais. Elle m'a longuement écouté, et à la fin elle m'a pris dans ses bras et m'a fait un magnifique sourire. C'est alors qu'elle m'a dit quelque chose que je n'oublierais jamais Naruto, et je pense que c'est à toi d'entendre ses mots aujourd'hui. »


Le jeune genin hocha la tête, fasciné par ce que lui disait son sensei. Akahito prit une inspiration, et transmit ce que lui avait dit sa tante des années plus tôt :


« Tu sais, notre vie est loin d'être parfaite, nous sommes souvent au cœur du danger, nous mettons chaque jours notre vie en jeu et nous sommes parfois obligés d’exécuter des ordres à contre cœur. Mais nous savons tous les deux que pour rien au monde nous n'échangerions notre place avec quelqu'un d'autre. Le monde shinobi est cruel, certes, mais si tu n'avais pas abattu ce ninja, il aurait pu tuer ton équipière, il aurait pu revenir plus tard et tuer encore et encore beaucoup de personnes. Ton devoir en tant que shinobi de la feuille est de protéger ton village, et les gens qui y vivent. Parfois il faut se salir les mains, et il ne faut jamais que cela devienne un plaisir, souviens-toi de ceux à qui tu as pris la vie, ils te rappelleront à quel point la vie est éphémère. Et n'oublies jamais que les réelles capacités d'un ninja ne se révèlent que grâce à l'Amour et dans les moments les plus difficiles. Tu es amené à devenir un grand ninja, et malheureusement tu ne le deviendras qu'au prix du sang, à toi de décider si tu préfères que ce soit celui de tes compagnons qui soit versé ou celui de tes ennemis. »


Il se souvenait de chaque mots, il se souvenait de chaque secondes de cette conversation, il avait construit sa vie de shinobi en suivant les paroles de sa tante. Naruto restait silencieux, méditant les paroles de son professeur. Ainsi sa mère pensait comme ça ? Il s'était toujours demandé quelles étaient les valeurs ninja de ces parents, il s'était toujours demandé s'ils étaient fiers de lui et de son nindo. Akahito se leva sans dire un mot, et quitta la pièce. Le jeune blond enleva son bandeau frontal, et il le regarda, ne cessant de faire tourner en boucle les dernières paroles de son cousin.




Dans son bureau, l'Uzukage était en train de préparer les papiers afin de sceller une alliance avec Konoha. Il le faisait à contre cœur, mais il ne pouvait que s'y résoudre, vu que les deux héritiers du clan Uzumaki refusait de quitter le village. Il s'arrêta quelques minutes afin de prendre un remontant, lorsqu'il ouvrit son tiroir il remarqua une photo de ses deux filles et de leurs mère. Un sourire nostalgique étira ses lèvres, elles seraient sans aucun doutes très fières de leurs enfants. A côté de la photo se trouvait un parchemin, comment avait-il pu l'oublier ? Il tenait dans ses mains un parchemin sans importance, mais qui lui rappelait qu'il avait oublié de faire un petit cadeau à ses deux héritiers.



« Un contrat d'invocation avec les aigles ? Tu es vraiment sûr de toi Aka-chan ? »


Et une bosse sur la tête. Naruto venait de se prendre un coup de la part de son sensei, visiblement peu appréciateur de ce surnom.


« C'est une invocation qui était liée à ma mère, tu peux en avoir plusieurs puisque tu es un Uzumaki et cela peut toujours servir. »


Akahito fit apparaître un imposant rouleau vert qu'il déplia. Lorsque Naruto vit qu'il n'y avait aucun nom à part celui de son sensei, il regarda celui-ci d'un air interrogateur.


« Je suis le seul utilisateur encore vivant. »


Naruto acquiesça et de la même manière qu'il avait fait pour pouvoir invoquer les crapauds, il apposa son nom sur le rouleau.


« Comment se fait-il sensei que je puisse avoir plusieurs contrats avec plusieurs animaux différents?


-En tant qu'Uzumaki, et outre une quantité de chakra impressionnante, tu es amené à devenir un maître dans l'art des sceaux, qui plus est, il s'agit là d'une particularité du clan, le clan Uzumaki depuis des lustres est un clan très proche de la nature et des éléments. Il est presque naturel pour nous d'être entourés d'animaux. Il existe un autre vieux clan comme le nôtre, et la légende voudrait qu'ils puissent insuffler leurs volontés à des animaux grâce à leurs pupilles.


-Des Uchiha ? »


Akahito secoua négativement la tête.


« Non il s'agit d'un clan que nous n'avons pas vus depuis des décennies, à une époque, ils étaient les alliés du village de Konoha et de l'ancien village d'Uzu, mais il semblerait qu'il n'existe plus. Personne n'a revu un membre du clan Nisshoku depuis belle lurette. »


Nisshoku ? Cela ne le lui disait rien, pourtant il aurait pu jurer avoir senti Kyûbi remuer à l'entente de ce nom. En parlant de Kyûbi il avait complètement oublié de parler à Akahito de son entrevue avec le démon renard. Alors qu'il allait lui en parler, le regard de son sensei lui intima d'essayer l'invocation. Naruto enchaîna les mudras propres à l'invocation et il finit par poser ses mains au sol. Un immense nuage de fumée apparût, laissant perplexe le rouquin. Un aussi gros nuage de fumée cela ne pouvait être que...Non c'était im-po-ssible. Et pourtant devant eux, le nuage laissait peu à peu place à un gigantesque aigle rouge dont le bout des plumes était doré, il portait un immense cordon noir autour du cou, orné d'un pendentif tourbillon. Les yeux du volatiles étaient d'un noir profond, et il avait un bec couleur or. L'oiseau était réellement impressionnant, peut-être pas aussi grand que Gamabunta, mais il devait au moins faire dans les trois mètres de haut. Lorsqu'il vit son maître mettre un genou à terre subitement devant l'aigle Naruto l'imita sans poser de questions. Lorsque le nuage eut entièrement disparut, le volatile fut plutôt surpris, il ne se trouvait pas au milieu d'un combat, au contraire il se trouvait dans un jardin paisible. Il était extrêmement rare que quelqu'un l'invoque sans une raison importante, il baissa les yeux pour voir le fou qui avait osé l'invoquer. S'attendant à voir Akahito Uzumaki, il fut décontenancé de ne pas sentir son sang. Le rouquin était bel et bien présent, mais l'oiseau constata qu'il était à côté d'un jeune gamin blond.


« Akahito, que signifie tout ceci ? »


La voix de l'aigle était très rauque, il émanait de l'invocation une aura de puissance et de sagesse. Akahito blêmit, il ne s'était vraiment pas attendu à ce que Naruto invoque Kinwashi, le Dieu oiseau.


« Kinwashi-sama je vous présente toutes mes excuses, je ne m'attendais pas à ce que cet enfant vous invoque vous lorsque je lui ai fais signer le contrat d'invocation... »


Le regard de Kinwashi s'accrocha à celui du jeune blond qui avait relevé la tête pour le regarder. Ainsi, c'était cette demi-portion qui l'avait invoqué ? Il eut du mal à y croire, pourtant, il connaissait suffisamment le jounin pour savoir que jamais celui-ci n'oserait lui mentir. Tout cela était bien étrange.L'aigle baissa la tête, sans lâcher la joute visuelle qu'il exerçait avec Naruto, lorsqu'il fut suffisamment prêt, le volatile ferma les yeux pour se concentrer. Il ouvrit les yeux brusquement.


« Tu as fais signer le contrat d'invocation des aigles, à l'hôte du démon renard à neuf queues ? Es-tu devenu fou Akahito-kun ? »


Le rouquin releva la tête, et soutint le regard face à l'invocation.


« Si je puis me permettre, Kinwashi-sama, j'ai une totale confiance en Naruto, celui-ci est un membre de ma famille. Je ne lui ai fais signer ce contrat que pour une unique raison, voyez-vous, il désire dompter la bête enfermée en lui et je trouve ça judicieux de contrebalancer un chakra plein de violence par un chakra comme le vôtre Kinwashi-sama. »


L'oiseau porta son attention sur celui qui l'avait invoqué. D'un coup, un vent fort mit à souffler, les deux ninjas se protégèrent avec leurs bras, alors que l'oiseau restait statique. Kinwashi referma ses ailes sur lui, et une lumière vive jaillit. Malgré la puissance du vent, Naruto ne pouvait s'empêcher de regarder cet étrange spectacle. D'un coup le vent se stoppa, les ailes se rouvrirent sur un homme à la longue chevelure rouge sang, encore plus longue que celle d'Akahito.


« J'accepte d'aider le jinchûriki de Kyûbi, Ermite des aigles. »


Akahito acquiesça, Naruto lui ne comprenait rien à la situation, qu'est-ce qu'un ermite des aigles ? Puis d’où sortait cet homme ? Et où se trouvait l'oiseau ?



Dans le sous-sol du domaine Uzumaki, le chef du clan, Senzo Uzumaki s'avançait dans un long couloir, dans l'obscurité quasi-totale. Il s'arrêta au bout de celui-ci, dans un cul-de-sac, ou tout du moins en apparence. Il se concentra et mordit son pouce, il créa un symbole avec son sang sur le mur puis prononça à voix haute :


« Fuinjutsu, révélation ».


Une porte apparut, et un bon nombre de fuinjutsu se succédèrent, visiblement ce que cachait cette porte devait être très important. Senzo sourit, il était finalement arrivé, une immense bibliothèque ainsi que des armes trônaient dans la pièce. Il s'agissait d'un endroit qui regroupait des siècles de connaissance, et de techniques propres à la lignée des Uzumaki. Aujourd'hui, il allait montrer la voie à ses héritiers.



« Wow c'est immense Papi ! »


La voix de Naruto résonna dans l'immense pièce, Akahito parut surpris, il n'avait jamais rien vu d'aussi prodigieux. Alors que Naruto s'était directement dirigé vers les armes de combat, Akahito s'était précipité vers les livres. Senzo Uzumaki souriait, décidément ses deux petit-fils étaient réellement différents l'un de l'autre. Différents certes, mais ils semblaient complémentaires.


« Ici y sont entreposés tout votre héritage mes enfants, vous pouvez venir ici à chaque fois qu'il vous en prendra l'envie, les techniques qui sont dans cette pièces sont les fiertés de notre clan. »


Après un rire nostalgique, l'Uzukage rajouta :


« La seule personne que j'ai autorisé à rentrer dans une pièce comme celle-ci fut ton père Naruto. Après tout le clan Namikaze est un clan dont les... »


Il s'arrêta net. Voyant la grimace sur le visage d'Akahito, et les yeux écarquillés de Naruto, il comprit que ce dernier ne connaissait pas l'identité de son père...Il venait de faire une belle erreur...


« Namikaze ? Comme Minato Namikaze, le Yondaime Hokage ? »


Senzo déglutit, que devait-il répondre à ça ?


« Mon père était donc un membre de la famille du Yondaime ? C'est génial!!! »


On entendit un gros BOUM, Akahito venait de tomber de sa chaise. Il ne faisait plus aucun doute pour lui, Naruto Uzumaki était bel et bien un crétin. Le Kage eut un sourire nerveux.


« On peut dire ça Naruto, on peut dire ça en effet. »


Puis il s'empressa de changer de sujet.


« Au fait Naruto, as-tu demandé à ton cousin pour la conversation que tu as eu avec ton démon? »


Les yeux du jeune garçon s'illuminèrent, il avait encore oublié. Il parla alors à son sensei de la conversation qu'il avait eu avec Kyûbi. Senzo Uzumaki avait écouté, curieux lui aussi de savoir de quoi c'était entretenu le jeune blond avec le légendaire démon renard. Le vieil homme eut une idée, il disparut dans les allées d'étagères pour revenir une dizaine de minutes plus tard avec livre portant sur les modifications des plus puissants sceaux. Livre rédigé par son ancêtre la femme du Shodaime Hokage. Voyant le livre, Akahito sut qu'il en aurait pour des heures de lectures, et des jours de pratiques....



Quelque part à l'Est du pays de l'eau...


Emiko méditait dans le sanctuaire de son village. Elle paraissait imperturbable. Elle ne bougea pas non plus lorsqu'elle sentit quelqu'un s'introduire dans la pièce reconnaissant le chakra de la personne qui venait d'entrer.


« Kinwashi-sama ? Si vous êtes là c'est que j'en conclu que Naruto Uzumaki est venu à vous. »


Il ne répondit pas, il s'installa aux côtés de la jeune fille, qui paraissait plus jolie de jours en jours.


« Il veut contrôler Kyûbi, si il parvient il deviendra un ninja surpuissant comme ce monde n'en a jamais connu jusqu'ici...La grande question est de savoir à quelle fin il utilisera ce pouvoir...Paix ou Chaos, seul l'avenir nous le dira. »


La jeune fille acquiesça lentement un sourire aux lèvres. L'avenir ne lui faisait pas peur.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales