Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020
  • La violence faite aux femmes
    Les éditions du Pangolin
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Collection Prodigo
    Sipayat
    Nb de signes : 50 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Musique
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : lgbt
    Délai de soumission : 14/06/2020
  • Après la guerre
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Manifeste(s) !
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/01/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 443 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

L'héritier
[Histoire Abandonnée]
Auteur: Kyubi-san Vue: 56171
[Publiée le: 2011-06-08]    [Mise à Jour: 2011-09-14]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 46
Description:
Alors que le Quatrième Hokage vient de sceller Kyubi dans Naruto, un homme apparaît et l'enlève. Juste avant de disparaître, il annonce au Troisième Hokage que l'enfant reviendra un jour dans le village.
Crédits:
les personnages ainsi que l'univers de la fiction appartiennent à Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Retour à Konoha

[2120 mots]
Publié le: 2011-08-08Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

L’héritier

Chapitre 9

            Alors que les ninjas de l’équipe sept arrivaient en vue des portes du village, ils furent arrêtés par des Anbus, dont les membres étaient inconnus de Kakashi, malgré son statut d’ancien capitaine Anbu. Sur ses gardes, Naruto attendait la suite des évènements, mais ce fut Itachi qui résolut le problème en un clin d’œil. Il se déplaça tellement vite, que personne ne le vit, pas même Naruto. Lorsqu’il fut de nouveau visible, les Anbus tombèrent à terre, et le fils aîné du chef du clan Uchiwa scella les corps dans un parchemin, dans le but de rendre les ninjas inconscient à leur maître, Danzo Shimura, chef de la branche secrète de l’Anbu, la section Racine.

            Pénétrant tranquillement dans le village comme si de rien n’était, les quatre genins et les deux Junins se dirigèrent tranquillement vers le bureau de l’Hokage, où ils allaient devoir faire leur rapport de mission. Alors qu’ils gravissaient l’escalier menant au bureau du chef du village caché du pays du Feu, ils virent que ce dernier était beaucoup mieux surveillé qu’à l’accoutumé. Pénétrant dans la pièce ou se prenait toutes les décisions concernant l’avenir de Konoha, ils virent en y entrant que quatre personnes, en plus de l’Hokage, se trouvaient dans la pièce.

            - Ah, déclara Hiruzen Sarutobi en voyant l’équipe sept entrée dans le bureau. Nous parlions justement de vous.

            - Pour quelles raisons Hokage-sama ? se renseigna Kakashi.

            - Il se trouve, répondit Danzo, que l’un des professeurs de l’académie a tenté de voler le rouleau des techniques interdites. Nous nous demandions donc s’il avait des complices parmi les genins qu’il a formés. Et vous êtes la dernière équipe a rentré de mission, avec plus de deux semaines de retard. Toutes les autres équipes ont subies un interrogatoire, et ces derniers n’ont montrés aucune complicité.

            - Et pourquoi sommes-nous sur la liste des suspects, se renseigna Naruto. Personnellement, je n’ai eu presque aucun contact avec les professeurs de l’académie durant le mois que j’y ai passé.

            - Vous êtes uniquement soupçonné pour le principe, le tranquillisa Fugaku. Nous avons établi que Sasuke et Naruto sont hors de cause pour des raisons particulières. Quant aux deux autres, il semblerait que Saï ne soit pas une personne qui se mêlerait aux complots. Dans le cas de Sakura, elle reste trop… innocente pour concevoir un tel plan, ou se mêler à de tels agissements.

            - Dans ce cas, Hokage-sama, nous pouvons certainement vous faire notre rapport de mission, pour notre mission au Pays des Vagues, déclara Kakashi.

            - Bien sûr, déclara Sarutobi. Je t’écoute Kakashi.

            Alors que Danzo, les conseillers de l’Hokage et le chef du clan Uchiwa quittaient le bureau, Kakashi entreprit de raconter tout ce qu’il s’était passé durant cette mission. Il n’omit aucun détail, hormis sur le Dojutsu de Naruto et ce qu’il possédait en lui, ne voulant pas que cette rumeur se répande dans tout le village. Alors qu’il terminait son récit, le vieil Hokage demanda aux genins, ainsi qu’à Itachi s’ils avaient quelque chose à ajouter. La réponse étant négative, Hiruzen les congédia, mais Kakashi et Itachi demandèrent à lui parler en privé, chose qui étonna Sarutobi, qui accepta malgré tout.

            - Nous avons été attaqués par des membres de la Racine alors que nous étions proches de Konoha, lui apprit le prodige Uchiwa dès que les élèves furent sortis. Je soupçonne Danzo de nous avoir fait surveiller en permanence depuis que nous sommes partis pour le Pays des Vagues. Il a certainement un mouchard parmi les membres de l’équipe, puisque j’ai pu comprendre que les membres avaient pour ordre de capturer Naruto et de le ramener à leur maître.

            - Sans preuves Itachi, je ne peux rien faire, lui apprit l’Hokage.

            - Même avec des preuves, Danzo pourrait s’en sortir, mais j’ai tout de même capturé ceux qui nous avaient attaqués, et les aient scellés dans ce parchemin, dit-il en tendant le rouleau au chef du village des Feuilles.

            Le chef de Konoha saisit le rouleau, avant de convoquer un Anbu, qui eut pour charge d’apporter le rouleau à Ibiki Morino, chef de la section torture et interrogatoire de Konoha. Ce dernier parviendrait certainement à faire parler les prisonniers. Après avoir fait cela, l’Hokage permit à ses deux ninjas de partir. Une fois sortis du bureau, les deux Junins se quittèrent, l’un pour se rendre chez lui, au domaine du clan Uchiwa, et l’autre pour trouver un endroit calme pour lire son livre.

            De leur côté, les genins de l’équipe sept s’étaient séparés dès qu’ils étaient sortis du bureau de leur Hokage. Sasuke était rentré au domaine du clan Uchiwa, afin de s’entraîner, dans le seul but de vaincre Naruto, qu’il considérait comme son rival. Il savait que s’il parvenait à égaler Naruto, il serait en mesure de vaincre son frère. Alors qu’il se trouvait sur l’un des terrains d’entraînement du clan, il décida de s’entraîner au Ninjutsu, en s’exerçant aux techniques Katon qu’il avait observés lors des entraînements de Naruto, qui ne se méfiait pas lors de ses exercices secrets au Pays des Vagues. Il décida d’abord de s’exercer à la barrière de flammes utilisées par le blond pour se protéger des attaques Suiton et Futon. Il exécuta les signes nécessaires, tout en malaxant son chakra.

            - Katon – La barrière de flammes !

            Un mur de flammes haut d’un mètre entoura alors le brun qui fut déçu du résultat. En effet, les flammes ne formaient pas un cercle parfait autour de lui, et surtout, elles n’étaient pas assez hautes pour le protéger efficacement.

            - C’est plus dur que je le pensais, souffla t’il.

            Bien qu’essoufflé par la grande dépense de chakra due à l’attaque, il recommença à s’entraîner à cette technique qui serait certainement d’une grande utilité pour se défendre su jamais il devait passer les examens chunins. Le brun poursuivit son entraînement, jusqu’à ce que le soir tombe, le forçant à rentrer chez lui.

           

De son côté, Sakura, était rentrée chez elle, afin de se reposer, mais surtout pour étudier les rouleaux de Genjutsu qu’elle n’avait pas eu le temps de lire avant de partir en mission. Lorsqu’elle fut chez elle, elle alla saluer ses parents, leur raconta sa mission, déjeuna avec eux et partit finalement s’entraîner. Elle déroula le premier rouleau de Genjutsu de rang D qu’elle avait emprunté. Se rendant compte que la maîtrise d’un tel domaine demandait une maitrise presque parfaite de son chakra, elle remercia les dieux de lui avoir permis d’être une des meilleures dans ce domaine. Elle mémorisa lentement les signes nécessaires à la création de ce Genjutsu, afin de pouvoir l’utiliser lors de ses futurs entraînements avec ses coéquipiers. Elle passa une partie de son après-midi à s’entraîner, avant d’aller aider sa mère à préparer le repas du soir.

 

De son côté, Saï s’était dirigé vers un magasin où l’on vendait de l’encre et des parchemins. Après avoir fait ses achats, il se dirigea vers un parc du village, afin de pouvoir s’entraîner tranquillement à maîtriser un nouveau dessin. En s’entraînant dans un lieu public, il se forçait à avoir une maîtrise parfaite de ses créations, afin qu’elles n’échappent pas à son contrôle lors d’un combat, et qu’elles ne se retournent contre lui ou ses équipiers. Alors que la nuit commençait à tomber, il rentra chez lui, mais une personne l’attendait là-bas.

- Alors Saï, qu’as-tu à m’apprendre sur tes coéquipiers ?

- Je n’ai observé que Naruto Namikaze Uzumaki, maître, déclara l’adolescent. De ce que j’ai pu observer, il possède un Dojutsu qui m’est inconnu, et qu’il n’a pas encore complètement développé d’après ce que j’ai entendu. Sans cela, il maîtrise des fusions élémentaires comme le Yôton, la lave, ou le Hyôton, la glace. Je suppose qu’il en maîtrise d’autre qu’il n’a pas encore révélé.

- Très intéressant, Saï, je te félicite. Continue à les observer, surtout ce Namikaze, il pourrait devenir un élément intéressant pour le village, s’il est bien diriger vers le but que je lui fixe.

            Malgré sa peur de cet homme, Saï osa lui poser la question qui brûlait ses lèvres.

            - A quel but le destinez-vous, maître ?

            - Le petit Namikaze deviendra le prochain chef du village, et il donnera naissance à un nouveau clan porteur d’un Dojutsu, faisant ainsi de Konoha le village le plus puissant du monde shinobi. Mais pour cela, il faudra bien l’orienter.

            Sur ces dernières paroles, l’ombre s’en alla, laissant l’enfant aux cheveux noirs sans voix. Son maître prévoyait un avenir pour le Namikaze, mais sans lui demander son avis, ni sans prendre en compte les sentiments du blond, même si le rêve de ce dernier était de devenir Hokage, il ne se laisserait pas manipuler, puisque cela n’était pas dans son caractère.

 

            Alors qu’il sortait du bureau de l’Hokage, Naruto salua ses coéquipiers, avant de se diriger vers sa demeure. Une fois qu’il fut là-bas, il se débarrassa de ses affaires, ne gardant que sa tenue de ninja et le rouleau que lui avait confié Zabuza. Dès qu’il fut dans le pavillon de thé qui se trouvait dans le jardin, il créa un clone chargé de préparer du thé et de lui en apporter. Il déroula ensuite le parchemin donné par l’ancien déserteur, et se mit à le lire en détail. Au fur et à mesure qu’il le parcourait, buvant de temps en temps du thé, il comprit que l’ex-nukenin lui avait confié un rouleau contenant la manière de fabriquer les sept épées des anciens épéistes de Kiri. Mais le rouleau contenait également le moyen de vaincre ces armes légendaires, ainsi que les techniques Suiton maîtrisaient par chacun des Sept Epéistes légendaires. Avec un sourire, Naruto décida alors de s’entraîner à la première de ces techniques.

            Après s’être levé, il se dirigea vers le terrain d’entraînement, où il fit une dizaine de clones qui avaient pour tâche de s’entraîner à la même technique que lui. Se plaçant alors au centre du terrain, il exécuta les mudras nécessaires à la technique, malaxant son chakra en même temps. Lorsqu’il eut fini, il déclencha la technique Suiton.

            - Suiton –Technique de la Grande Cataracte !

            Sur tous les points du terrain d’entraînement où se trouvait les clones, des vagues de deux mètres de haut sur trois de large, se dirigèrent les unes vers les autres, se percutant et provoquant des mares d’eau qui disparaissaient rapidement par la réutilisation de la même technique par le blond pendant plus de deux heures. Lorsque Naruto mit fin à son entraînement, la terre de ce dernier, complètement sèche au départ, était désormais détrempée. Après avoir envoyé l’un de ses clones ranger les affaires qu’il avait laissées dans le pavillon de thé, Naruto alla se laver.

            Après s’être lavé, le blond se prépara un repas pendant une demi-heure, à l’aide d’un livre de cuisine où se trouvait nombre de recettes compliquées, que l’adolescent aimait essayé, dans le but de savoir parfaitement dosé les ingrédients. En effet, le blond comparait la cuisine à la maîtrise du chakra, qui nécessitait tous deux une perfection dans le dosage. Le fait de cuisiner lui permettait d’assimiler les notions de dosage de chakra précis que requéraient le Genjutsu et le Ninjutsu. Alors qu’il venait de finir le gâteau qu’il se réservait pour le dessert, il décida de laisser deux ou trois clones s’occupaient du reste de la préparation du repas, pendant que lui-même allait s’occuper de faire un peu de jardinage dans la serre et le jardin, avec l’aide de ses clones.

            Pendant plus d’une heure, Naruto s’occupa des plantes rares se trouvant dans la serre du manoir de ses parents. A l’aide de tels végétaux, il savait pouvoir préparer des poisons et des antidotes en cas de problèmes, mais également des substances aux effets nocifs pour les sens ou pouvant être hallucinogène. Tout en jardinant, Naruto discuta avec le renard aux neuf queues sur la possibilité de modifier un parchemin explosif de manière à ce qu’il projette également une des substances sur lesquelles il réfléchissait. Le démon, bien que surpris une nouvelle fois par une telle idée, lui fit remarquer qu’une telle opération demanderait certainement de grandes connaissances en Fuinjutsu, l’art des sceaux, et dans les poisons et autres potions. Il lui conseilla donc de se renseigner d’abord dans les livres parlant des poisons se trouvant dans la bibliothèque, voire même de recopier les ouvrages, afin de toujours les avoir sous la main. Naruto acquiesça, avant de se rendre compte de l’heure qu’il était et de partir manger. Après avoir pris le temps de dîner, il alla se coucher, laissant le soin à un clone de tout nettoyer.

            Au même moment où Naruto était rentré se coucher, trois personnes pénétrèrent dans Konoha, sans provoquer le déclenchement des alarmes du village, et malgré la barrière de détection de chakra.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales