Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 149 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 96 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1713 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

L'héritier
[Histoire Abandonnée]
Auteur: Kyubi-san Vue: 57339
[Publiée le: 2011-06-08]    [Mise à Jour: 2011-09-14]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 46
Description:
Alors que le Quatrième Hokage vient de sceller Kyubi dans Naruto, un homme apparaît et l'enlève. Juste avant de disparaître, il annonce au Troisième Hokage que l'enfant reviendra un jour dans le village.
Crédits:
les personnages ainsi que l'univers de la fiction appartiennent à Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Retrouvailles, examen et test.

[2915 mots]
Publié le: 2011-06-09Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

L’héritier

Chapitre 4

            Cela faisait désormais un mois que Naruto était arrivé à Konoha. Ses journées étaient rythmées par ses cours à l’académie, ses entraînements personnels et l’aide qu’il apportait à ses camarades. De temps en temps, il affrontait Itachi Uchiwa qui montrait aux élèves comment pouvait se dérouler un combat entre shinobis. Aujourd’hui, Naruto s’entraînait à la maitrise du Rinnegan. Il ne parvenait qu’à utiliser les facultés de copies de celui-ci et la maîtrise de la gravité. Naruto avait un problème avec la faculté de copie du Rinnegan, il n’aimait pas cela. Pour lui, un ninja devait s’entraîner afin de maîtriser les techniques qu’il apprenait. Les copier revenait à tricher. Pourtant il reconnaissait que cela pouvait lui sauver la vie si jamais il était en danger. Le renard rugit soudain dans sa tête.

            - Tu ne devrais pas te fatiguer autant, espèce de sombre crétin ! Je te rappelle que tu passes ton examen genin demain ! Alors cesse ton entraînement !

            - Oui maman ! se moqua le blond.

            Naruto avait bien l’intention de cesser de s’entraîner, mais pas avant d’avoir vérifié une chose qu’il soupçonnait de par les parchemins que lui avait légués son professeur. Il composa soudainement une multitude de signes et lança :

            - Yôton – Eruption !

            Le blond cracha un véritable fleuve de lave. Bien que cette dernière technique ait puisée une grande part de ses réserves, il était fier de vérifier que sa théorie était juste. Le Rinnegan permet donc bien de fusionner les éléments avec une grande facilité, pensa t-il.

            - Mais tu aurais pu t’évanouir, abruti ! grommela le démon renard au fond de sa prison.

            Naruto leva les yeux au ciel et rentra dans sa demeure. Il alla se détendre dans son onsen. Puis après s’être vêtu d’un kimono blanc, il se prépara un repas pour le soir. Il allait se mettre à table lorsque quelqu’un frappa à la porte.

            - Ca devient une manie ma parole, maugréa Naruto en allant voir qui venait le déranger.

            Lorsqu’il ouvrit, il se retrouva en face de l’Hokage et d’un autre homme.

            - Pouvons-nous entrer, Naruto ? lui demanda Sarutobi.

            - Bien sûr, répondit celui-ci en s’écartant pour laisser ses visiteurs entrer.

            - Naruto, lui dit l’Hokage après s’être installé dans le salon, je sais que tes parents sont morts, mais il te reste pourtant de la famille.

            - Qui ça ? demanda le blond comprenant la visite de l’Hokage.

            - Moi, lui annonça le deuxième homme, Je m’appelle Jiraya et je suis celui qui fut choisi par tes parents pour être ton parrain.

            - Otez moi d’un doute, marmonna Naruto, vous ne seriez pas celui qui écrit des livres pervers par hasard ?

            - Des livres pervers, moi ? Tu ne comprends pas que mes livres sont des chefs-d’œuvre ?

            - Dites ça à l’autre sac à puces. J’ai été obligé de lui envoyer vos livres par Genjutsu pour qu’il arrête de m’envoyer des cauchemars. D’un autre côté, les cauchemars qu’il m’a envoyés m’ont immunisé contre la plupart des Genjutsus.

            - Tu discutes avec Kyubi ? demanda Jiraya. Et il aime mes livres ?

            - Oui et oui. D’ailleurs en parlant de livre, il voudrait savoir quand sortiras le cinquième tome ?

            L’Hokage éclata de rire.

            - Bon je vais vous laisser entre vous, déclara l’Hokage, je pense que vous avez plein de choses à vous raconter.

            Une fois l’Hokage partit, Jiraya se tourna vers son filleul qui semblait plus ou moins ravi de rencontrer une personne lié à sa famille.

            - Alors comme ça Kyubi aime mes livres ? lui demanda le sannin, intéressé.

            - Oui, je me demande bien pourquoi, d’ailleurs, lui répondit l’enfant.

            - Et comment a-t-il découvert mes formidables œuvres d’art ?

            - Vos torchons, vous voulez dire ? Cet abruti de renard voulait connaître un peu mieux celui qui avait formé mon père. Et il m’a envoyé des cauchemars, jusqu’à ce que je lui envoie les livres par Genjutsu.

            - Bon je n’ai rien dit, par contre, j’aimerais savoir ton niveau en tant que ninja ?

            - Demandez à Itachi Uchiwa, il pourra vous décrire mon niveau de toutes les manières possibles et imaginables.

            - Pourquoi ça ?

            - Je l’ai affronté une dizaine de fois ce mois-ci ! lui apprit le jinchûriki. Apparemment, me combattre amicalement le change de ses entraînements habituels.

            - C’est vraiment impressionnant ! Si je me souviens bien, tu dois passer l’examen genin demain ?

            - Exact !

            - Tu penses être prêts ?

            Naruto ne dit rien, mais exécuta le signe du multiclonage, et instantanément, plusieurs copies de Naruto apparurent dans tout le salon. La tête d’ahuri de Jiraya fit éclater l’adolescent de rire. Celui-ci avait les yeux écarquillés, la bouche grande ouverte et essayait d’aligner deux syllabes.

            - Co…Comment est-ce possible ?

            - Je ne peux pas faire de simples clones illusoires, lui apprit Naruto en faisant disparaître ses clones. Donc j’ai bien été obligé de trouver un autre moyen.

            Puis il quitta la pièce afin d’engloutir son repas qui attendait d’être réchauffé dans la cuisine. Sentant l’odeur de la nourriture, Jiraya le suivit.

            - Tu n’avais pas mangé ? s’étonna t-il.

            - J’allais le faire quand vous êtes arrivés, vous et le maître Hokage.

            Jiraya se tut et dina avec son filleul, qu’il détailla. Celui-ci avait hérité des cheveux de son père ainsi que de certains de ses traits. Pourtant, ses yeux étaient ceux de sa mère, tout comme une grande partie de son caractère.

            Après avoir mangé, Naruto alla se coucher, laissant au sannin le soin de se choisir une chambre par ses propres moyens.

            Le lendemain, Naruto se leva de bonne heure et, après s’être lavé et habillé, descendit prendre son petit déjeuner. Le sannin le rejoignit quelques minutes plus tard, encore en pyjama, et l’air ensommeillé. Alors qu’il s’asseyait, l’adolescent lui posa une question.

            - Vous m’avez demandé quel était mon niveau, hier soir, pas vrai ?

            - Oui, oui, répondit Jiraya encore endormi.

            - Dans ce cas, après l’examen genin, pour m’évaluer, vous pourrez certainement m’entraîner.

            - Si tu veux, lui répondit son interlocuteur sans se rendre compte à quoi il venait de s’engager.

            - A ce soir dans ce cas, lui lança Naruto avec un grand sourire avant de partir pour l’académie.

            Une fois seul, Jiraya commença à réfléchir à ce qu’il venait de dire et réalisa soudainement son erreur.

            - Mais quel idiot, gémit-il. S’il est capable de tenir tête au génie des Uchiwa, je vais avoir beaucoup de mal durant cet entraînement.

            L’arrivée d’un visiteur inopportun le tira de ses lamentations.

            - Qu’as-tu encore fait Jiraya ? demanda Sarutobi, curieux.

            - J’ai promis à Naruto de l’entraîner ce soir pour voir son niveau, et je viens de me rappeler qu’il tient tête à Itachi Uchiwa.

            - C’est drôle que tu me parles de lui, car je voulais justement avoir ton avis sur une affaire qui le concerne de près.

            - Je vous écoute sensei, répondit Jiraya parfaitement réveillé.

            - Les Uchiwa veulent que je confie un groupe de genins à l’un des leurs.

            - Et vous avez donc pensé à Itachi !

            - Oui, mais le problème, c’est que comme Naruto est de retour au village, je vais être obligé de constituer une équipe de quatre genins.

            - Vous voulez donc savoir avec qui le mettre ?

            - J’ai déjà mon idée là-dessus, lui expliqua Sarutobi, par contre, je voulais avoir ton avis sur un point.

            - Lequel ?       

            - Si jamais je mets Naruto dans une équipe, je vais être obligé d’assigner deux Junins à celle-ci, donc …

            - Vous voudriez avoir mon avis sur la réaction des Uchiwa si Itachi partageait la formation d’une équipe avec un autre Junin ! De mon point de vue, les Uchiwa ne diront rien, surtout si Itachi doit former le descendant du Quatrième. Ce serait un grand honneur pour eux qu’un membre de leur clan soit chargé de former Naruto.

            - Je vois que nous sommes du même avis, mais par contre, je ne vois pas quel Junin pourrait aller avec Itachi.

            - Un ninja polyvalent dans tous les domaines, lui répondit son élève.

            - Un ninja polyvalent, répéta Sarutobi avant qu’une idée ne jaillisse dans son esprit.

            Il se leva de la chaise où il était assis et parti en coup de vent. Etonné, Jiraya ne dit rien, et réfléchit de nouveau sur la promesse qu’il avait faite à son filleul. La journée allait lui paraître longue.

 

            Pendant ce temps, devant l’académie, Naruto discutait avec ses amis, essayant d’éviter par la même occasion les assauts des deux filles les plus excitées du groupe. Elles changèrent de cibles en apercevant Sasuke qui arrivait. Naruto soupira, Ino et Sakura étaient vraiment des filles peu sûres d’elles pour se comporter ainsi.

            - Tu dois être content, Naruto ? lui déclara Kiba.

            - Pourquoi ça ? lui demanda l’intéressé.

            - Après l’examen, tu as une chance pour ne pas te retrouver avec tes deux pots de colles préférés.

            - Et j’ai aussi une chance pour me retrouver avec les deux pots de colles dans la même équipe que moi, lui répliqua Naruto.

            La réponse de Naruto déclencha le fou rire du petit groupe. Ce fut à ce moment qu’Iruka les appela pour passer l’épreuve théorique de l’examen. Celle-ci devait durer une heure, puis les élèves auraient une pause avant les épreuves pratiques. Pendant toute l’heure qui suivit, Naruto et ses amis répondirent aux questions, bien que Shikamaru, le fainéant du groupe, ne répondit qu’à la première question, avant de s’endormir.

            Lorsque l’épreuve fut terminée, Naruto sortit de la salle, mais à peine eut-il fait un pas en dehors de celle-ci qu’il entendit un cri qui le fit frissonner.

            - Naruto-kun ! hurlèrent Sakura et Ino.

            - Pitié, pas encore ! gémit le blond.

            Mais il était trop tard, les deux jeunes adolescentes lui saisirent chacun un bras et le bombardèrent de questions, tentant de savoir laquelle des deux il préférait. Cherchant une échappatoire, il remarqua soudainement l’air moqueur de Sasuke. Une idée germa dans son esprit.

            - Moi je n’ai pas encore choisi, leur annonça t-il, par contre Sasuke en préfère une parmi vous deux, ça se voit.

            Lâchant les bras de Naruto, les deux groupies se précipitèrent sur le brun ténébreux. Un sourire moqueur sur le visage, Naruto s’éclipsa, laissant le pauvre garçon subir les assauts des deux jeunes filles.

            Une heure et demie plus tard, Sasuke arriva sur le terrain où devait avoir lieux l’examen pratique pour le corps à corps et le lancé de shurikens.        

            - Soit certain que tu vas me le payer, déclara t-il à Naruto avec un sourire moqueur. A cause de toi j’ai du supporter ces deux folles pendant trois quarts d’heure. Je te jure que tu vas en baver.

            - Où et quand ? lui demanda simplement Naruto, amusé par la réaction de l’Uchiwa.

            - Ici, après les cours !

            - Quel épreuve ? lui demanda le blond curieux.

            - Tu verras, lui répondit Sasuke.

            Naruto allait répliquer, mais Iruka arriva alors, accompagné d’un autre professeur qui devait évaluer leur lancé de shurikens. Naruto se retrouva avec Sasuke dans le deuxième groupe, mais malheureusement pour les deux garçons, les deux fan-girls hystériques avaient également été rajoutées dans le groupe. L’examen se déroula bien, Naruto ayant planté ses shurikens en plein centre des cibles. L’examen de Taijutsu se passa tout aussi bien.

            Puis vint l’épreuve sur le clonage. Lorsqu’il fut appelé, Naruto réalisa dix clones consistant, puis les dissipa avant de prendre son bandeau frontal et de sortir. Il alla alors jusqu’à la zone où Sasuke et lui se défierait pour régler leur petit différend. Mais au lieu de Sasuke, Naruto vit arriver les deux groupies hystériques. Réfléchissant à toute vitesse, il utilisa une technique de substitution. Etonnées, les deux filles partirent le chercher un peu plus loin. Naruto redevint alors visible, n’ayant exécuté qu’une métamorphose. Afin de pouvoir partir dans le calme, il envoya un clone vers les deux filles et se dirigea vers la sortie de l’académie.

            Arrivé là-bas, il vit que Jiraya l’y attendait, discutant avec Itachi, qui était venu chercher son petit frère. Ce dernier fut surpris de voir Naruto arriver aussi vite, il avait pensé que les deux filles le retiendraient plus longtemps. Jiraya fut ravi de voir Naruto arriver.

            - Itachi va venir assister à mon test, lui annonça t-il. Tout comme son petit frère. J’ai d’ailleurs appris que tu étais le meilleur élève de ta classe, c’est bien.

            - Je ne vois pas l’intérêt d’être le meilleur, répondit Naruto. Il faut simplement se donner les moyens de réaliser ses rêves.

            - Je vois, lui répondit Jiraya, plutôt fier de ce que veniat de dire son filleul. J’ai réservé un terrain d’entraînement rien que pour nous.

            - Je vous suis.

            Naruto, Jiraya et les deux Uchiwa se dirigèrent vers le terrain d’entraînement numéro dix. Celui-ci était parfait pour un ninja utilisant de nombreuses attaques de Ninjutsu ou de Taijutsu. Le Genjutsu serait certainement moins efficace, pensa Naruto, il y a trop de cachettes possibles pour éviter de croiser le regard de l’autre.

            Jiraya se mit en place, tout comme Naruto. Les deux adversaires se fixèrent un instant du regard, avant d’engager un combat de Taijutsu à un très haut niveau. Les coups pleuvaient des deux côtés. Jiraya fut étonné de voir que Naruto parvenait à deviner ses coups, mais il en fut également fier. De son côté, Naruto pensait plutôt que s’il ne s’était pas autant battu avec Itachi, il n’aurait jamais pu tenir tête au sannin. Pourtant, celui-ci commençait à prendre le dessus sur le nouveau genin. Ce dernier était moins fort physiquement et il commençait à s’essouffler. Naruto rompit le combat, et s’éloigna de quelques mètres.

            Il sortit alors des parchemins de chacune de ses bottes, tout comme pour ses protège-poignets. Il se sentit soudainement plus léger. Il repartit alors au combat. Ses coups furent plus rapides et plus puissants, le sannin fut surpris. Il ne comprenait pas comment de simples parchemins pouvaient ainsi ralentir Naruto. Ce fut lui qui rompit le combat, afin d’entamer une série de signes qui se terminèrent sur celui du tigre.

            - Katon - Boules de feu !

            De nombreuses boules de feu se dirigèrent vers Naruto. Celui-ci composa une série de signes à toute vitesse et cria :

            - Suiton - La barrière d’eau !

Une immense barrière d’eau vint alors protéger Naruto. Les flammes s’y écrasèrent, provoquant du brouillard. Deux cris se firent alors entendre :

            - Futon – La vague de vent !

            Les deux courants d’air provoquèrent une tornade, dispersant la brume par la même occasion. Les deux adversaires interrompirent leur technique avant que celle-ci ne devienne incontrôlable. Naruto entama alors une autre série de signes, tandis que Jiraya déroulait un parchemin.

            - Katon – Le dragon de feu !

            Un immense dragon composé de flammes rouges et jaunes fut craché par Naruto. Jiraya composa alors quelques signes et posa ses mains sur son parchemin.

            - Fuinjutsu - Emprisonnement du feu !  

            Le dragon de flammes de Naruto fut scellé dans le parchemin de Jiraya. Naruto décida de lancer une dernière attaque, ses réserves ayant été épuisées en grande partie par la puissance des attaques de son parrain. Il entama une série de signes, tout comme Jiraya. Les deux séries se terminèrent sur le signe du tigre.

            - Katon – Boule de feu suprême ! lancèrent les deux adversaires.

            La rencontre des flammes des deux techniques provoqua une montée de la température, rendant l’air irrespirable. Ce fut finalement Naruto qui craqua le premier. Ses réserves de chakra atteignaient le stade critique, et il dut cesser son attaque. En voyant cela, son parrain cessa lui aussi de cracher des flammes.

            - Tu es vraiment doué Naruto, lui dit-il. Ton seul problème est ton manque d’endurance.

            - Je sais, lui déclara Naruto. Mais une partie de mon chakra se trouve dans les parchemins que j’ai enlevés. Ils aspirent mon chakra et deviennent plus lourds. Je dispose ainsi de poids qui sont invisibles et également d’une réserve de chakra en cas de problèmes.

            - Pourquoi ne l’as-tu pas utilisée dans ce cas ?

            - Et me mettre en danger pour mon entraînement ? lui répliqua le blond. Non merci, les réserves qu’il y a dans ces parchemins me permettraient de vous battre, mais je préfère les préserver pour un vrai combat.

            - Très intelligent, reconnut Jiraya. Il faudra que tu parles de ce type de sceau à l’Hokage, car je suppose que c’est un sceau qui te permet de stocker ton chakra et de le transformer en poids dans ces parchemins ?

            - Oui, vous avez raison pour les sceaux. Par contre pour les utiliser, il faut une importante quantité de chakra en réserve. Pour vous donner une idée de la quantité de chakra que pompent les sceaux, je peux vous dire que c’est la moitié de mes réserves qui sont stockées chaque jour dans ces quatre parchemins.

            - J’ai une question Naruto, lui dit Itachi. Depuis quand utilises-tu ces parchemins ?

            - Depuis près de deux ans, lui répondit le blond.

            - Je suppose donc qu’il y a une immense réserve de chakra dans ceux-ci alors ?

            - Si on combine les quatre parchemins, réfléchit Naruto, on arrive à obtenir une réserve de chakra comparable à celle d’un des démons à queues.

            - Impressionnant, se contenta de dire Itachi. Je pense que je vais utiliser de tels sceaux pour m’entraîner.

            - Si vous voulez, lui répondit Naruto, l’avantage de ces sceaux, c’est qu’on peut récupérer la quantité dont on a besoin, et pas tout d’un coup.

            - Il est temps de rentrer Naruto, le prévint Jiraya. Tu dois te rendre à l’académie dès demain afin de connaître ton équipe, tes coéquipiers et aussi ton sensei.

            - D’accord, s’inclina Naruto. A demain, Sasuke, je suis sûr que les filles seront contentes de te voir, s’exclama t-il en partant.

            - Quelles filles ? s’interrogea l’intéressé.

            Un cri se fit alors entendre au moment où une explosion retentit.

            - Sasuke-kun !

            - Pitié ! murmura Sasuke avant de s’enfuir sous les rires de son grand frère.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales