Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 159 lectures  - 1 commentaire [21 novembre 2021 à 14:54:06]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

L'héritier des Senju Auteur: Elerosse Vue: 27107
[Publiée le: 2010-05-02]    [Mise à Jour: 2010-06-20]
13+  Signaler Action-Aventure Commentaires : 87
Description:
Naruto, réceptacle de Kyuubi ?Nonnn. Fils du Yondaime?C’est une blague ?
Et Akatsuki, qu’est-ce donc ?
Oubliez tous les grands liens entre personnage, les incidents majeurs du manga original ou les détails de chronologie comme les naissances.
Lisez simplement, c’est une nouvelle histoire qui s’offre à vous.
Couples originaux, ne vous attendez pas à voir du Sasu/Saku, Naru/Hina ou Naru/Saku et pas de Yaoi non plus.
Crédits:
Les personnage de Naruto ne m'appartiennent hélas pas, ils sont la propriété de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Examen académique

[3111 mots]
Publié le: 2010-06-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hello, voici le chapitre 7, plus long que tous les autres pour m'excuser du court de la semaine dernière.

Chapitre 7 : Examen académique.

 

 

 

L’arrivée à Konoha ne posa pas de problème, Naruto et Sakura suivirent le forgeron sous les mêmes traits qu’ils avaient empruntés pour sortir et ils se rendirent au magasin.

Yukiko Haruno avait tenu l’échoppe lors de l’absence de son mari, un Naruto souriant jouait avec un kunai près d’une étagère tandis qu’une Sakura sans expression particulière était assise sur le comptoir à côté de Yukiko.

 

Le Naruto reposa la lame et fondit en eau et Sakura reprit sa véritable apparence.

 

-         C’est le mois le plus long de mon existence, même à Taki no kuni nous avons des missions de rang D plus palpitante que ça.

-         Désolé, Ryuumaru, j’ai oublié de te prévenir que les gosses recevaient ce qu’il y a de plus dégradant.

-         Et vous saviez que des Anbu vous filaient ?

-         Encore ? lâcha Sanjirô, je croyais leur avoir dit de trouver une autre occupation… combien je te dois ?

-         Rien du tout, ce sera à charge de revanche, j’ai noté tous les détails des missions dans ce calepin, dit Ryuumaru en posant un livret rouge et noir sur le comptoir, lisez-le au cas où on vous poserait des questions.

-         Merci beaucoup, le remercia les deux genins.

-         Dernière chose, j’ai eu un clash avec une équipe d’abrutis, il y a deux jours, j’ai du me laisser bastonner pour ne rien dévoiler…

-         Quoi ? C’était qui ? Je vais leur refaire le portrait, cracha Naruto hors de lui.

-         Hum, Katsumi Namikaze, Kyosuke Shimaru et Mitokado Kisei mais cette dernière n’est pas intervenue, il y avait aussi leur sensei, Orochimaru dont je le soupçonne d’avoir compris que je n’étais pas vous deux mais étrangement, il n’a rien dit.

-         Ces pourris d’héritiers…

-         Vous deux, les calma Sanjirô, je suis désolé mais je ne crois pas qu’il soit dans votre intérêt de dévoiler vos réelles capacités.

-         C’est injuste ! répliqua Sakura.

-         Je sais mais ça pourrait vous apporter des ennuis.

-         Ryuumaru ? as-tu détaillé cette rencontre dans ton livret ? voulut savoir Naruto.

-         Oui, bien sûr ! s’exclama le juunin de Taki légèrement vexé, je ne suis pas un débutant.

-         Je n’ai rien dit de tel, juste pour savoir quoi dire ou ce que « nous » avons fait lors du duel, histoire de ne pas faire d’incohérence lors de notre prochaine rencontre.

 

 

Ryuumaru était parti, pendant deux jours entiers, Naruto et Sakura lurent tous les relevés de missions, les notations qui donnaient quelques indications supplémentaires sur divers clients, les contacts, les discussions à thèmes…

Le troisième jour, les deux genins purent donner les noms des commanditaires et le travail effectué, le minimum nécessaire.

L’affrontement contre les héritiers suivit… ainsi que ses conséquences.

 

 

Le jour du retour de Kakashi, Naruto et Sakura était angoissés, songeant à un autre test stupide, être rabaissés pour une raison débile.

Comme deux mois auparavant, les deux genins retrouvèrent le reste de l’équipe 7 sur le terrain, sauf  leur sensei.

Sasuke lui ne leur accorda pas un regard, il était plongé dans ses pensées.

Le sensei arriva enfin, avec un bon quart d’heure de retard, Naruto songea à lui faire une réflexion sur la ponctualité mais le juunin n’aurait sans doute pas laissé passer ça.

Il regarda les deux genins et ferma son œil visible, il avait l’air d’avoir oublié leur existence.

 

C’était étrange mais aujourd’hui, il ne les renvoya pas à une mission de rang D, il fit une épreuve de survie, c’était ses mots mais dire un combat à trois contre Kakashi serait le terme le plus juste, cela ne dura qu’une demi-heure.

Un autre juunin arriva en toussant et s’approcha de Kakashi pour lui donner un message.

 

-         Naruto, Sakura, soupira-t-il, qu’avez-vous fait comme connerie ce mois-ci ?

-         Uniquement vos missions de merde, répliqua Sakura.

-         Venez avec moi…

 

La team 7 arriva dans la cour de l’académie, ils n’étaient pas les seuls, presque toutes les équipes de leur promotion ainsi que celle de l’année passée était là, sur une estrade, Hiruzen Sarutobi observait la foule rassemblé, il attendait que toutes les équipes convoquées arrivent pour s’expliquer.

A côté de lui, Orochimaru et Jiraiya, ses deux meilleurs apprentis patientaient également, quoique Jiraiya parlait avec complicité avec une jeune blonde.

Katsumi Namikaze.

 

« Qu’est-ce qu’elle fout là, elle ? » songea Naruto.

 

La princesse de Konoha n’était pas la seule genin à être là, les deux autres membres de son équipe également, la team Ino-Shika-Chô seconde génération aussi avec un gros tas qui cachait la présence des autres.

Puis Konohamaru, le petit fils du Hokage avec deux gamins que Naruto ne connaissait pas.

 

-         Votre attention, s’il vous plaît, commença Hiruzen, je vous ai fait venir car une nouvelle attristante m’est parvenu…

 

Tout le monde était suspendu à ses lèvres, redoutant une effroyable nouvelle comme une équipe tombée dans le piège d’un autre village.

Mais il n’en fut rien.

 

-         La semaine dernière, deux équipes de genin se sont affrontées pour s’amuser et tester leur niveau.

 

Le Hokage regarda Naruto et Sakura d’un air strict ayant pour interdiction de le contredire.

 

-         Pourtant, continua Hiruzen, il m’a clairement été rapporté que le niveau de certains laissait franchement à désirer après plusieurs mois d’entraînements avec un juunin confirmé, c’est pourquoi j’ai organisé un tournoi de jugement.

-         Que se passera-t-il si vous jugez qu’un genin n’a pas le niveau attendu ? demanda un garçon ayant pour habit, une sorte de pyjama vert.

-         Tout dépend de la valeur de ses coéquipiers, si l’un d’eux a un bon niveau, il restera avec le juunin qui le suit depuis le début, les autres n’apportant pas l’attente désirée seront redirigés vers un autre prof de niveau chuunin qui finira leur instruction.

-         Gaï-sensei, préparez-vous à m’avoir pour seul élève ! s’enthousiasma le garçon.

-         Un genin entraîné par un chuunin n’aura pas le même niveau qu’un autre entraîné par un juunin, maugréa une fille de l’assemblée.

-         Pas forcement, tout dépend des motivations de l’élève, après son passage au grade de chuunin, s’il le désire, il suivra un stage de formation de trois mois auprès d’un membre des forces spéciales.

-         Ils ont vraiment que ça à foutre, chuchota Naruto à Sakura.

-         En même temps, on nous colle une équipe de quatre Anbu, quatre élites qui pourraient tirer meilleur rendement de leur compétence en capturant des déserteurs, répondit Sakura.

-         Peut-on savoir quelles sont les équipes qui se sont battues ? intervint un jeune garçon aux cheveux longs bruns et aux yeux blancs.

-         Bien sûr ! s’exclama Katsumi.

-         Non, refusa l’Hokage mais trop tard.

-         C’est mon équipe et ces deux nazes, indiqua la fille du Yondaime en montrant Naruto et Sakura du doigt.

 

Les yeux de Naruto s’assombrirent, il n’avait qu’une envie, faire payer à cette pimbêche le traitement qu’il avait subi à cause d’elle depuis ses débuts à l’académie.

Le blond entendit des insultes fuser, comme quoi c’était de leur faute si un tri des équipes avait lieu.

Sakura ricanait à côté de lui.

 

-         De quoi vous vous plaignez bande d’abrutis ! cria la rose, si vous êtes recalés, c’est juste parce que vous le mériter ! N’allez pas chercher d’excuses ailleurs !

-         C’est drôle que tu dises ça, dit avec sarcasme le petit-fils de Danzô, Kyosuke, si je me souviens bien, tu n’as pas tenu cinq minutes contre moi, si Orochimaru-sensei ne nous avait pas arrêtés, on vous aurait démolis encore plus…

-         Il suffit ! hurla Hiruzen excédé, place au tournoi !

-         Et qui affronte-t-on ? demanda un garçon avec un chien sur la tête.

-         Et bien, Jiraiya et Orochimaru ont déjà testé les jeunes présents sur l’estrade, qui ont tous montrés un bon niveau…

-         Sans blague, siffla Sakura entre ses dents.

-         … ce sont eux que vous affronterez, dit Hiruzen en échangeant un regard entendu avec Kakashi, le choix de votre adversaire vous revient.

 

Naruto et Sakura se regardèrent, une étincelle de ravissement dans les yeux, tous deux ayant la même idée quant à son opposant.

Pourtant Naruto qui avait vu l’échange tacite entre le Hokage et Kakashi, grommelait en pensée, il se demandait si ce n’était pas un moyen prévu à l’avance pour que Kakashi puisse s’occuper seul de Sasuke en l’envoyant, Sakura et lui ailleurs.

 

 

Le tournoi commença, les élèves longeaient les limites de la cour de l’académie pendant que les adversaires se succédaient et après chaque combat, les héritiers et leurs équipes étaient soignés et leur chakra restauré grâce à des pilules militaires.

 

Après quelques combats plus ou moins intéressants, le tour de l’équipe 7 arriva.

 

-         Uchiha Sasuke ! l’appela Hiruzen, choisit ton adversaire.

 

Le brun fit quelques pas vers l’estrade et détailla les genins.

 

-         Je choisis… Shimura Kyosuke.

-         Bordel, jura Sakura, je le voulais, Sasuke ! Tâche de pas trop l’abîmer, il passera dans un ou deux tours contre moi.

 

L’Uchiha la regarda avec surprise, après une défaite contre Katsumi et Kyosuke, il ne pensait pas que Naruto et Sakura soient aussi motivés à se rebattre contre eux, surtout avec une confiance en eux qui l’impressionnait.

 

Les deux bruns se regardèrent haineusement, leurs famille avaient beau être amies, ces deux là ne s’appréciaient guère, ils étaient rivaux depuis leur plus tendre enfance.

Kyosuke s’impatienta et commença le duel en envoyant une poignée de shuriken, Sasuke roula sur le côté et composa rapidement des mudras pour sa technique familiale préférée, la boule de feu suprême.

La sphère incandescente éclata exactement entre les deux genins, Kyosuke avait envoyé un kunai explosif à cet endroit pour que le souffle de l’explosion stoppe l’avancée du Katon.

Ils enchaînèrent tous les deux par des salves de kunai et shuriken.

Naruto trouvait ça stupide, un vrai gaspillage de matériel.

Le Uchiha recommença à composer des sceaux et cracha des pétales de flamme.

Kyosuke se fit frapper et disparut dans les flammes si rapidement que cela ne pouvait être qu’une illusion.

 

-         Là-haut ! hurla Sakura à Sasuke.

 

Le Uchiha leva la tête, le petit-fils de Danzô terminait à ce moment une composition de mudra.

 

-         Fûton : Shinkuu Renpa (frappe successive du vide).

 

Kyosuke inspira et cracha plusieurs lames de vent qui se croisèrent.

Il y eut une déflagration, un nuage de fumée se souleva et cacha la vue du combat à tout le monde.

Kyosuke retomba dans le nuage, une main à son cœur, le souffle court.

Il avait l’air de souffrir.

Un crépitement se fit entendre, connaissant la technique que le brun utilisait présentement, cela fit rire Naruto qui se pencha vers Sakura.

 

-         Je crois que tu ne pourras pas l’affronter, chuchota-t-il à l’oreille de la rose qui lui fit la moue.

-         Voilà ce qui arrive quand on veut faire une technique pour laquelle on n’a pas assez de chakra, se moqua ouvertement Sasuke dans le dos de Kyosuke.

-         Sasuke, non ! lui interdit Kakashi.

 

Mais brun n’en fit qu’à sa tête, le cri de mille oiseaux résonna dans la cour avec de terminer dans un bruit écœurant.

Lorsque la fumée se dissipa, tout le monde vit une scène sanglante, à part Naruto et Sakura qui intérieurement jubilaient de voir l’héritier transpercé, les autres avaient l’air catastrophés, Sasuke lui avait perforé l’épaule, évitant volontaire les points vitaux de son rival.

Lui-même n’était pas indemne, son chandail bleu marine tombait en loque, des coupures creusaient son torse en faisant couler son sang.

Le chakra Raiton de sa technique se dissipa, il retira sa main et chancela en arrière, des med-nins ainsi que certains juunins se précipitèrent vers les deux jeunes.

 

-         Leur vie n’est pas menacée, signala un jeune med-nin à lunette.

-         Emmenez-les à l’hôpital et veillez bien sur eux, ordonna le Hokage.

 

Après l’évacuation, Hiruzen s’entretenait avec ses anciens apprentis et Kakashi.

Naruto profita que personne ne faisait attention à eux pour parler à Sakura.

 

-         Ton père a raison mais on est dos au mur, tu as vu ce qu’il s’est passé avec Kyosuke ? Je suis sûr que ses coéquipiers se battront avec autant de violence.

-         Mais ce n’est pas si grave, si, je veux dire… changer de sensei ?

-         Si on se laisse battre, je suis prêt à parier que celui qui nous enseignera ne nous donnera que des missions de merde… avec Kakashi, c’est mieux, il nous ignore, quitte à nous donner des missions de rang D, il ne nous surveille pas si on met de côté les Anbu et grâce à ton père, on a pu avoir une bonne liberté de mouvement.

-         Qu’est-ce que tu proposes ?

-         On leur rentre dans le tas avec tout ce qu’on a.

 

La discussion des juges se termina et le Sandaime se fit entendre des élèves.

 

-         Haruno Sakura ! A ton tour.

-         Alors ? la pressa Naruto.

-         Ok, ça ne te dérange pas si j’arrache un bras à ta fiancée ? ironisa-t-elle.

-         Tsss, amuse-moi.

 

Sakura sortit des rangs, elle avait du mal à dissimuler un sourire, une chose la rasséréna directement.

Elle entendait certains genins pas très discrets l’insulter elle, l’amie du démon, la femme aux renards, la traîtresse de Konoha.

C’était étonnant d’entendre des débilitées pareilles.

 

-         Mitakado Kisei, amène-toi.

 

La fille aux cheveux blancs qui semblait dormir ouvrit les yeux, elle paraissait maintenant ennuyée.

 

-         Ce sera l’affaire de quelques secondes, dit-elle à Konohamaru qui bavait de bonheur en voyant la rose.

 

Le petit-fils du Hokage en pinçait pour elle depuis qu’elle était arrivée à l’académie de Konoha, il y a cinq ans.

Malgré cela, il ne savait pas grand chose d’elle car avant son arrivé à l’académie, elle n’habitait pas à Konoha. Il avait demandé à son grand-père de mener une enquête que le vieil homme avait faite pour amour pour son descendant, rien n’en était sorti à part que son père était forgeron.

Malgré son désir d’en savoir plus, Konohamaru n’avait jamais osé l’approcher.

 

-         Ne la blesse pas, lui demanda le brun en rougissant.

-         Tu me fais pitié Konohamaru, ais les tripes de te déclarer… quoique je vais te prouver qu’elle ne te mérite pas.

 

Kisei sauta de l’estrade et se réceptionna avec souplesse devant Sakura.

 

-         As-tu préparé ton testament ? demanda Kisei pince sans rire.

-         Non, répondit Sakura en sortant son sabre.

-         Ton sabre est trop grand pour toi, l’autre jour, tu ne l’as même pas utilisé contre Kyosuke.

-         J’avais la flemme de le dégainer.

-         Je pense que tu le portes uniquement pour frimer.

-         Teste-moi, on est là pour ça, non ?

 

Kisei dirigea sa main vers Sakura.

 

-         Senei Jashu ! s’exclama Kisei.

 

Un couple de serpents sortit de ses manches et fusa sur Sakura, la rose était surprise et recula en se propulsant avec son chakra, à peine à terre, l’amie de Naruto fut surprise de voir les serpents continuer leur route vers elle.

 

-         ça s’allonge sur combien de mètre ce truc ? grogna Sakura.

 

Au dernier moment, Sakura fit un pas de côté et trancha les reptiles avant de courir vers Kisei.

La rose trancha verticalement, l’albinos sauta sur le côté, elle était mal à l’aise par rapport à la vitesse et la précision des attaques de son adversaire.

La semaine passée, elle ne s’était pas montrée aussi vivace contre Kyosuke.

Kisei se baissa pour éviter un coup horizontal, quelques cheveux furent coupés.

Sakura tenta un coup d’estoc et effleura la manche droite de Kisei.

 

Kisei recula de son mieux en formant des sceaux puis gonfla ses joues.

 

-         Suiton : Mizu Ibuki ( Souffle d’eau ).

 

L’albinos souffla une bonne quantité d’eau quasiment à bout portant sur Sakura qui fut submergée par l’élément aqueux.

 

-         Sakura ! s’exclamèrent deux garçons en même temps, Naruto par inquiétude pour sa seule et amie et Konohamaru par amour, un amour à sens unique.

 

Sakura se retrouva à genoux, son sabre planté devant elle, elle s’y cramponnait pour ne pas tomber.

La rose était trempée et ses cheveux tombaient devant ses yeux, elle ressemblait à un spectre comme ça.

 

-         Héhé, pas si terrible, soupira Kisei en s’approchant.

 

Arrivé devant Sakura, Kisei envoya un coup que Sakura bloqua en plaçant un bras devant son visage, profitant de la surprise de son ennemie, Sakura lui attrapa la cheville et la fit tomber, sans la lâcher, la rose leva son sabre, pointé vers Kisei.

 

-         Tu croyais quoi ? Que tu me vaincrais avec ton Suiton à deux balles ? Shannarooooooooo !

 

Sakura abattit son katana de toutes ses forces.

 

-         Bakuretsu Kage bunshin !

 

Kisei explosa, ce n’était qu’un kage bunshin, la vraie était sur le toit de l’école, elle observait le combat de son clone et ne s’attendait franchement pas à ce que cette fille qui à l’académie avait l’air faible, batte son clone mais bon, de toute manière, Sakura avait perdu.

 

-         Enfin retrouvée ! s'écria la voix de Sakura haut dans le ciel.

 

Kisei leva la tête avec effarement, en bas, Sakura fondit en eau.

Sakura retomba en donnant un coup de sabre sur Kisei qui ne put esquiver entièrement.

La pointe du sabre érafla le haut de l’épaule avant de poursuivre dans le vide, lorsque que le sabre eut atteint le sol, un cratère sphérique se creusa et toutes les vitres de l’étage inférieur éclatèrent.

L’héritière de Homura et Koharu recula, le visage déformé par la peur.

Sakura, éclata de rire et la poursuivit, sabre vers le cœur de la fille aux cheveux blancs.

La coéquipière de Naruto se fit attacher par un gros serpent qui s’enroula autour d’elle, Orochimaru derrière elle, Jiraiya était derrière Kisei et empoignait le bout du katana de Sakura à quelques centimètres du ventre de sa protégée qui se tenait l’épaule ensanglanté.

 

-         Avais-tu l’intention de la tuer ? demanda Jiraiya sèchement.

-         Non, je rigolais, répliqua la rose en boudant.

-         Tu entends ça Jiraiya-kun, siffla Orochimaru avec amusement, elle ne faisait que s’amuser.

 

 

Les deux combattantes s’écartèrent l’une de l’autre, Kisei pleurait ce qui ravissait Sakura, heureuse de l’effet apporté, la rose la regarda hautainement.

 

-         A force de se croire les plus forts et regarder les autres de haut… plus dure est la chute, dit Sakura avec ironie.

 

Puis elle descendit rejoindre Naruto.

 

 

Sakura s’arrêta devant le blond qui souriait de toutes ses dents.

Il avait vu Sakura se déchaîner et être impitoyable avec sa soi-disant promise.

Et surtout, il l’avait trouvée effrayante.

 

-         J’espère que toi aussi tu as bien progressé, j’aimerais pas te voir rétamé, le chambra t-elle, ne me déçois pas.

-         T’inquiète ! Hum, le Hokage n’a pas l’air ravi, remarqua Naruto en désignant le vieil homme.

 

Sakura suivit son regard, en effet, il avait l’air furieux.

 

-         Dois-je demander à mon père de préparer une désertion ? rigola à moitié Sakura.

-         Garde cette idée de côté, dit Naruto en éclatant de rire, surtout avec ce que je vais lui foutre dans la gueule…

-         Uzumaki Naruto ! aboya Hiruzen.

-         Très mauvaise humeur, constata Sakura sans cesser de sourire.

-         Attention tout le monde, Kyuubi entre dans la place ! s’écria Naruto.

 

Il marcha nonchalamment jusqu’au centre du terrain et pointa Katsumi, elle sourit.

Commentaire de l'auteur J'espère qu'il vous aura plût et que je recevrais plus d'encouragement cette fois.
Mon problème d'internet n'est pas tout à fait résolut, je dois avouer que je suis un peu déçu, une semaine pour leur faire comprendre qu'un orage à abîmé mon modem, parfois les techniciens sont vraiment galère... mais je vais recevoir une nouvelle box.

Bon, je ne vais pas étaler toute ma vie, à la semaine prochaine.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales