Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 159 lectures  - 1 commentaire [21 novembre 2021 à 14:54:06]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

L'héritier des Senju Auteur: Elerosse Vue: 27108
[Publiée le: 2010-05-02]    [Mise à Jour: 2010-06-20]
13+  Signaler Action-Aventure Commentaires : 87
Description:
Naruto, réceptacle de Kyuubi ?Nonnn. Fils du Yondaime?C’est une blague ?
Et Akatsuki, qu’est-ce donc ?
Oubliez tous les grands liens entre personnage, les incidents majeurs du manga original ou les détails de chronologie comme les naissances.
Lisez simplement, c’est une nouvelle histoire qui s’offre à vous.
Couples originaux, ne vous attendez pas à voir du Sasu/Saku, Naru/Hina ou Naru/Saku et pas de Yaoi non plus.
Crédits:
Les personnage de Naruto ne m'appartiennent hélas pas, ils sont la propriété de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Promenade en forêt

[2220 mots]
Publié le: 2010-05-29
Mis à Jour: 2010-05-30
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur J'ai beaucoup réfléchit avant de poster ce chapitre, vu que j'ai pas écris de la semaine.
Comme j'ai une bonne avance, je vous le poste quand même.

Chapitre 5 : Promenade dans la forêt.

 

 

Naruto pestait, une semaine qu’il avait perdu les deux autres dans la forêt.

Sanjirô avait sans cesse vanté la beauté du coin, d’accord c’était très beau, tous les tons du vert y passaient, du vert terne et foncé des arbres alentours, au vert clair et fluorescent venant de feuilles qui tombaient d’il ne savait où.

Un lieu qui ne manquait pas de charme, surtout quand on oubliait la présence des autochtones, de vils moustiques qui ne manquaient pas de vampiriser les visiteurs aux sangs chauds.

Puis vint aussi la question de la chasse, le coin parfait, toujours selon le père de Sakura. Pourtant cela faisait deux jours que le blond n’avait pas avalé un bout de viande et l’envie d’un simple steak braisé surpassait tout le reste.

Cet endroit avait beaucoup de repères, un arbre à gauche, un caillou à droite, des buissons devant, y’a pas à dire, c’était un vrai sentier balisé.

Après cet accès d’ironie, Naruto s’énerva, il était perdu au milieu de nulle part avec une faim de loup ou de renard, vu que tout le monde le prenait pour le jinchuuriki de Kyuubi.

 

Le blond shoota dans une branche morte à ses pieds qui traversa d’épaisses fougères.

Un cri d’homme retentit presque aussitôt.

Naruto bondit à travers la verdure pensant avoir retrouvé Sanjirô, un éclair fonça sur lui.

Par réflexe, il se baissa. Juste à temps pour ne pas finir comme l’arbre derrière lui, c’est à dire un tas de cendre.

 

-         Non mais ça va pas ! Vous avez faillit me tuer !

-         Tu m’as attaqué le premier, petit merdeux, Raiton : Kaminari no Ya (flèche de foudre)

 

L’homme tendit les bras comme un archer et un second éclair frappa le genin de plein fouet.

Naruto tomba à terre, le ninja adverse s’approcha et tapota la tête du garçon du bout de son pied.

 

-         Un emmerdeur de moins, allons trouver ces créatures maintenant.

-         C’est pas fini !

 

Naruto se releva et balaya les jambes de son adversaire et lui sauta dessus, il lui donna deux coup de poing rapides et profita que son adversaire soit sonné pour prendre un kunai et le placer sous la gorge du ninja.

 

-         Ouch, je t’ai frappé un plein cœur, tu devrais être mort… geignit l’homme.

-         J’ai limité la casse, dit Naruto en pointant un point calciné de son t-shirt, quelques centimètres à gauche du cœur, ton éclair n’était pas assez puissant pour se propager, tu ne dois pas maîtriser cette technique depuis longtemps, j’ai eut de la chance.

-         Bon sang, t’es qui ?

-         Je ne peux pas te le dire, je ne devrais même pas être là et toi ?

-         Jay, de Kumo no kuni.

 

Naruto observa le jeune homme au teint sombre, il n'affichait pas d’expression particulière, il avait le crane rasé et portait des lunettes de soleil, à part un uniforme propre aux ninjas de Kumo, il en portait le symbole sur son bandeau frontal.

Naruto relâcha sa pression de la gorge du shinobi de Kumo et se releva.

 

-         Gamin, l’appela Jay, qu’est-ce tu fous ici, c’est très dangereux, je vois que tu es un ninja mais à peine genin, non ? Tu viens de quel village ?

-         Je te l’ai dit, je ne peux rien dire, je cherche juste mes compagnons de route et un remède, un homme plutôt bien bâti et une fille un tout petit peu plus grande que moi avec des cheveux roses.

-         Pas vu…

-         Pourquoi est-ce dangereux ici, ça fait deux jours que je suis paumé et je trouve le coin plutôt joli...

-         Je ne sais pas exactement, dans mon village, on dit que seuls certains combattants peuvent survivre aux épreuves de cette forêt et en sortir encore plus fort, récita Jay, le poing serré et plein de fierté.

-         Ok… moi, je suis perdu mais si tu sais ce qu’il t’attend, donc tu dois être venu pour éprouver ton expérience et devenir plus fort.

-         Exact, je ne deviendrai jamais un grand ninja mais je veux servir à quelque chose, j’espère trouver des réponses ici.

-         T’es nul, moi, je veux devenir l’un des meilleurs, je veux révolutionner mon village, changer la façon de penser de ses habitants, ces pauvres moutons qui suivent les dirigeants sans réfléchir un peu par eux même et surtout, être reconnu à ma juste valeur.

 

Le dénommé Jay était ébahi, un jeune garçon venu d’il ne savait où portait en son cœur une volonté d’acier et un rêve de valeur, son regard confiant ne laissait pas de place au doute et il semblait prêt à se battre pour ses idéaux.

 

-         Je me demande comment fonctionne réellement le défi de cette forêt, soupira Jay en fouillant sa besace, mais une chose est sûr, si cela concerne la conviction d’une personne, alors je ne peux te laisser traîner ici.

-         Tu vas me raccompagner à l’orée de la forêt ? C’est sympa de ta part, sourit Naruto.

-         Oh, rien d’aussi compliqué, non, ça prendrait trop de temps que je n’ai pas à perdre, déclara Jay en souriant lui aussi, non, je vais juste te tuer, c’est plus rapide.

-         Quoi ? Non, je ne veux pas le faire ton défi pourri !

-         Ne m’en veux pas, continua le ninja de Kumo en sortant un kunai et une note explosive, mais c’est la dure loi du monde shinobi.

-         Attends !

 

Trop tard, l’arme fut lancé, Naruto s’écarta rapidement grâce à son chakra.

L’explosion souffla maint branchage et morceau de terre.

Le blond se leva puis plongea à temps derrière une souche d’arbre tandis que plusieurs traits de foudre surgirent et s’abattirent dessus.

Le blond se releva et courut, toujours poursuivi par la foudre.

 

-         Bordel, je déteste cet élément, hurla Naruto en plongeant dans un buisson.

 

De loin, Naruto voyait Jay le chercher du regard, puis envoyer plusieurs autres éclairs au hasard, l’un d’eux toucha le genin de Konoha qui lutta pour ne pas crier et trahir ainsi sa position.

 

-         Nom de dieu, il ne connaît que cette technique ou quoi ? pensa le blond en voyant un déferlement de lumière pourfendre les buissons autour de lui.

-         Allez ! montre-toi petit, je te promets que tu ne souffriras pas.

-         Crétin, j’ai pas envie de mourir, jura Naruto entre ses dents.

 

Le genin rampa vers un arbre assez épais pour le cacher en position relevé.

Jay vit le garçon bouger, à moins que ce ne soit que le vent mais cela ne l’empêcha pas de viser le coin en question.

 

-         Raiton : Raitama (boule de foudre).

 

Une sphère électrifiée crépita entre ses mains, une boule qu’il envoya sur la position de Naruto.

Le blond hurla et tomba face contre terre.

 

-         Alors que dis-tu de ma dernière technique, d’une puissance dix fois supérieur à mes flèches électriques.

 

 

Jay s’approcha, il monta sur une branche de l’arbre derrière lequel Naruto s’était planqué, il attrapa un kunai et visa le dos du blond.

Le chuunin de Kumo avait honte de lui-même mais il n’avait pas le choix, pour devenir plus fort et faire honneur à son village, tous les moyens étaient bons, même tuer un gosse.

Naruto se tourna pour voir, son ennemi se préparer à un coup mortel.

L’homme tendit son bras mais avait qu’il ait pût lâcher l’arme, quelque chose l’attrapa par le cou et le souleva dans les airs.

 

Naruto crut halluciner en voyant le ninja être soulevé puis être secoué dans tous les sens, il fut projeté contre les arbres avec force et fracas, les os craquants à chaque choc et à chaque fois que le corps allait tomber, il était repris au vol et relancé, pour finir, le corps monta haut vers la cime des arbres où le feuillage empêchait toute visibilité.

 

Naruto vit une sorte de miroitement dans les arbres, plusieurs paires d’yeux se firent voir, de gros yeux noirs et jaunes et surtout globuleux.

Ignorant ses membres engourdis par le Raiton du ninja de Kumo et partit en courant, il ne tenait pas à subir le sort de ce pauvre type, enfin pauvre type, il l’avait mérité mais ne voulait quand même pas finir pareil.

 

 

 

Loin de là, sur la surface d’un lac, Sakura avait son sabre en position défensive, elle ne voyait rien à cause de l’épais brouillard.

Un sifflement parvint à son oreille, elle plaça son katana de justesse devant son cou pour ne pas être décapitée, le choc du métal la fit trébucher en arrière, la lame adverse se plongea rapidement dans son torse.

Sakura perdit de sa substance et se transforma en une masse d’eau qui fusionna avec le lac.

 

-         Waouh, un clone aqueux ? Tu l’as maîtrisé en seulement quatre jours ? Chapeau, la félicita Sanjirô, mais…

 

Il se retourna pour donner un coup de sabre, le brouillard fut séparé en deux avec en son centre un couloir de plusieurs mètres de nette visibilité au bout duquel Sakura se trouvait.

En une propulsion, il se trouva sur elle, l’albinos lui attrapa le visage d’une main et la plongea dans le lac.

La rose ressortit de l’eau en crachant du liquide avalé, elle sentit lui prendre l’arrière du col et la dégager complètement hors de l’eau.

 

-         T’as la tête dans les nuages, dit Sanjirô en la plaçant sur son dos, tu te débrouilles mieux d’habitude, après tes permutations, tu cherches toujours à dissimuler ton chakra, chose que tu n’as pas faite, là.

 

Il rejoignit la berge et posa Sakura près d’un feu déjà allumé et posa une couverture sur les épaules de sa fille.

 

-         Je m’inquiète pour Naruto, ça fait une semaine qu’on l’a laissé là-bas.

-         T’en fais donc pas, le petit est bon…

-         Je te rappelle qu’il souffre à trop utiliser son chakra, tu sais ce qu’on dit de ces bois…

-         Bah, à cœur vaillant, rien n’est impossible, je te parie qu’il s’en sortira… au pire, on retrouvera son cadavre dans le ventre d’une bestiole lors du chemin retour, dans trois semaines, hahahaha.

-         Papa !

 

Des ombres surgirent, huit pour être précise, l’une d’elle aperçut des armes près des campeurs et les désigna.

 

-         Vous êtes sur une zone classée interdite par Kiri no kuni, vous êtes en état d’arrestation.

-         Regarde Sakura et admire ton vieux père.

-         T’as à peine quarante ans ! t’es pas vieux ! cria la jeune fille.

-         Je rigole, ricana l’albinos en dégainant son katana, allez regarde le pouvoir d’un des sept sabreurs.

 

Il arrivé nonchalamment au bord du lac, le sabre à l’épaule, il ferma les yeux et se concentra.

Sentant un sombre chakra, les ninjas perturbateurs s’entre-regardèrent pour savoir si quelqu’un avait un avis sur ce qu’il se passait.

Sanjirô rouvrit les yeux, devenu entièrement noir, il leva son sabre d’un mètre cinquante au-dessus de sa tête et l’abattit d’un coup violent devant lui.

Le lac se sépara brutalement en deux, les ninjas de Kiri marchant sur l’eau furent entraînés vers le fond par de puissants courants descendants.

 

-         Tsss, ils ne savent pas pourquoi cette zone a été interdite, grogna Sanjirô, c’est pourtant simple, étant genin, moi le « diable des abysses de Kiri » j’éliminais systématiquement ceux qui me perturbait lorsque je m’entraînais sur mon terrain.

 

Il fit un pas en avant et se tourna de moitié vers sa fille.

 

-         Ne te tracasse plus pour Naruto, je suis sûr qu’il doit s’éclater un max.

 

Puis il plongea dans l’eau dont la coupure s’était rassemblée. Quelques minutes plus tard, l’eau se teinta de rouge.

 

 

 

Naruto fuyait, son expression faciale ne laissait deviner que de la peur, il avait des coupures de partout, son t-shirt était en lambeaux et les plaques métalliques de son gant protecteur avaient de fin sillon.

Il avait usé de manière abusive de son chakra, pour aller plus vite et fuir ces créatures invisibles.

Mais il ne les avait pas fuies, elles le pourchassaient et maintenant, son système circulatoire de chakra brûlait de partout.

 

A force de courir en regardant devant lui sans vérifier à ses pieds, un morceau de terre éclata entre ses jambes.

Naruto sentit une main serrer sa cheville et le déséquilibrer, il tomba et glissa contre les feuilles mortes reposant à terre.

 

-         Ok… souffla t-il, je ne peux pas fuir mais ne comptez pas me voir finir dans vos assiettes !

 

Naruto se leva et se mit en position défensive, cherchant une de ces ombres transparentes, un petit objet vola vers son visage, il l’esquiva d’un mouvement de tête, une entaille marqua sa joue laissant couler un filet de sang.

 

-         Bande de lâches ! Montrez-vous et venez vous battre ! hurla le genin de Konoha.

 

Des gloussements résonnèrent autour de lui et il vit deux de ces yeux hideux s’ouvrirent devant lui.

Ils bondirent sur lui et une claque retentit puis une autre et une autre, elles résonnèrent en rythmes, créant une vraie mélodie.

S’apprêtant à recevoir la plus intense douleur de toute sa vie, Naruto libéra beaucoup de chakra.

Les arbres vibrèrent, les branches s’agitèrent et les feuilles se détachèrent avant de tourbillonner autour de lui.

Il avait tellement mal qui n’arrivait plus à réfléchir, une signature perturba la danse des feuilles, il l’évita et l’attrapa, sa main se fermant sur une main.

 

-         Je te tiens… articula la voix fatigué de Naruto.

 

Il leva une jambe et frappa en suivant une ligne imaginaire qui selon lui devait être le bras de son opposant.

Il y eut contact mais la douleur le rattrapa, après cet effort, il sombra dans l’inconscience.

Commentaire de l'auteur Voilà, ça bouge un peu et ça ira plus dur dans les prochains chapitres.
Alors, le verdict?
A la semaine prochaine.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales