Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 133 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

L'héritage
[Histoire Abandonnée]
Auteur: T-twix Vue: 27065
[Publiée le: 2013-01-04]    [Mise à Jour: 2015-01-01]
13+  Signaler Général/Action-Aventure/Mystère/Amitié Commentaires : 41
Description:
La Quatrième Grande Guerre Ninja terminée, c'est la paix véritable qui règne dans la péninsule Shinobi depuis. La situation avait retrouvé son calme, et chaque pays vaquait à ses occupations. Un jour pourtant comme un autre, une mission digne des plus grande fouilles archéologiques arriva au village de Konoha. Un cadeau de la part d'un ami de Naruto, Gaara no Sabaku, Godaime Kazekage.
C'est à ce moment-là que tout déraille. La paix s'écroula et la guerre reprit ses droits dans le monde. Une prophétie chaotique, des armes légendaires, ainsi qu'un héritage ancien.
Et encore une fois, le monde sera en danger. Un danger plus grand qu'avant, face à des ninjas sans scrupule voulant créer le chaos dans le monde pour s'élever au-dessus de tous. Pourtant, plus d'un ninja s'interposera face à ces mauvaises personnes.

Arc 1 : Ruines de Suna [Chapitre 1 - 6]
Arc 2 : Mjöllnir [Chapitre 7 - 11]
Arc 3 : Le secret de Kiri [Chapitre 12 - 16]
Arc 4 : "A l'assaut..." [Chapitre 17 - 23]
Arc 5 : Mont Ura, nous voilà ! [Chapitre 24 - ??]
Crédits:
Shinjima Ura, Kioshi, Nishina Namikaze, les Huit Juges, les Shin Gogyou, ainsi que Tanjiro Uzumaki sont de ma création, ainsi que les élèves de Naruto et Ashi.
Le monde appartient à Masashi Kishimoto.
Des légendes nordiques ont été empruntées pour l'histoire de ma fiction.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Copieur - Puissance - Fuite

[2075 mots]
Publié le: 2013-09-01Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonjour tout le monde !
Nouveau chapitre aujourd'hui, quelques jours avant la rentrée pour certains, donc je vous souhaite une bonne rentrée. J'en profite pour faire une petite annonce. J'ai un déménagement à faire sous peu, pour aller à mon université, donc je risque de brider le rythme pour les 2 semaines à venir. C'est pas sûr, mais je tenais à vous prévenir si jamais y'a quelque chose de pas normal, ne vous inquiétez pas ^^

Chapitre précédent : Iori arrive sur le champs de bataille et se prépare à affronter Nishina Namikaze, élément Vent chez les Shin Gogyou.

Nishina vs Iori - Force Your Way (lien Youtube)

En un instant, les deux armes se confrontèrent, créant des étincelles. L’arme d’Iori était un grand katana bleu nuit, des runes blanches inscrites sur le métal. Nishina avait également sélectionné un katana parmi le panel d’armes disponibles pour son arme. Les coups étaient rapides et puissant, attestant de leur maîtrise respective du maniement du sabre. Nishina se recula, concentrant son chakra dans son katana, avant d’effectuer des mouvements circulaires avec son arme.

Un puissant courant d’air se dirigea vers Iori, qui se mit à sourire. Sa lame devint verte, et les runes devinrent noires. Il frappa le courant d’air, et celui-ci se calma immédiatement. La lame redevint normale. Il lança l’arme en l’air, avant d’effectuer de nombreux mudra. Puis il tendit sa main droite vers Nishina, en récupérant son arme de l’autre main.

-          Tiens, arrêtes ça, provoqua-t-il. Chiton, Bombe de Sang !

Un orbe rouge sang dans sa main fut propulsé en avant, et explosa, créant une déflagration ahurissante. Nishina concentra son chakra dans une jambe, avant faire un coup de pied en direction de l’attaque d’Iori. La collision entre le vent et le sang fut incroyable, une onde de choc provoquée par cette collision détruisit encore plus qu’avant les terres de Konoha. Après quelques secondes de puissante onde de choc, les techniques s’annulèrent, créant un épais nuage de fumée.

-          C’est tout, Nishina-chan ? demanda Iori, sortant de la fumée.

Une lance de vent, créée grâce à la forme de fleuret de Gram, failli transpercer l’épaule d’Iori, mais celui-ci bloqua l’attaque aisément avec sa lame qui était redevenue verte. La blonde fixa le brun, avant de prendre la parole.

-          C’est donc ça la force de ta lame. Celle qui peut arrêter toutes les attaques, matérielles ou immatérielles, déclara Nishina.

-          Oui, le quatrième et dernier cycle du Ragnarök. Angurva, la lame repoussante.

Aussitôt, Naruto fit le lien. Une arme légendaire. S’il comptait bien, cela en faisait trois qu’il voyait. Cependant, le regard concentré et nerveux du dénommé Iori semblait vouloir dire quelque chose. Le sourire de Nishina s’éteignit, laissant place à un regard nerveux à son tour.

-          C’est ainsi, déclara Nishina. Bande de salauds, vous voulez vraiment libérer le Ragnarök avant l’heure, toi et Tanjiro ? demanda la blonde.

-          De cette manière, il sera incontrôlable et il s’écroulera sur lui-même, sourit Iori. Mais pour ce faire, je dois t’arrêter, Nishina ! s’exclama Iori.

Aussitôt il disparut, réapparaissant dans le dos de Nishina, un Rasengan en main. La belle blonde sauta en l’air pour esquiver. Elle se tourna vers Iori en une vrille parfaitement maîtrisée, avant de tendre une main vers le brun, utilisant la technique Fûton – Souffle Destructeur. Iori ne put esquiver l’attaque et encaissa le souffle dévastateur. A peine l’attaque terminée, il tendit sa main vers Nishina, une sphère rouge sang se formant dans sa main, comme précédemment, mais beaucoup plus grosse, de la taille d’une boule de bowling. La Bombe de Sang fut dévastatrice, repoussant tout le monde sur les côtés, tandis que Nishina tentait de lutter face à l’attaque. Une goutte de sueur tomba de son visage, tandis que le vent qu’elle propulsait sur la bombe de sang empêchait avec peine l’attaque de la toucher. Un sourire malsain s’étala sur son visage, tandis que Gram prit la forme d’une dague.

-          Je me doutais bien que le Bombe de Sang était puissante, soupira la blonde. Mais être forcée à utiliser ça… commença la Namikaze.

 

Gram – Astral Magus

 

L’attaque d’Iori s’arrêta d’un coup sec, surprenant tout le monde, y compris le brun qui venait d’utiliser la technique. Que se passait-il ? Le sourire de Nishina n’indiquait rien de bon au ninja. La blonde s’avança, émergeant d’un nuage de fumée produit par l’annulation du Ketsueki Dama.

-          Qu’as-tu fait ? demanda le brun.

-          Tu m’as obligé à recourir à un arcane de Gram. C’est bien Iori, félicita Nishina dans un sarcasme.

Iori sentit que quelque chose n’allait pas. Puis il vint à la réalisation. Pas de vent. Pas une seule petite brise, un doux alizé, non, rien dans l’atmosphère. Que faisait Nishina ?!

-          Maintenant, jouons ! déclara Nishina.

-          Tu crois que le Chiton est ma seule arme ? Il est vrai que je l’ai copié de Kioshi, mais je suis le seul à être assez doué pour tout copier chez les Namikaze ! sourit Iori.

Le sourire d’Iori fit ralentir Nishina. Qu’avait-il prévu de faire ? Copier n’importe quelle technique Namikaze ? Il ne pouvait que mentir, même si avoir réussi l’exploit de copier l’art du sang de Kioshi était un fait étrange. Iori enchaîna les mudras, que Nishina se surpris à connaître en séquence.

-          Non ! s’exclama Nishina, affolée.

-          Trop tard, siffla Iori.

 

 

 

 

Jikûkan Ninjutsu - Hiraishin

 

 

-          C’est tout ? demanda Shinjima.

Le Raikage était au sol, essoufflé, tandis que son adversaire ne faisait rien de spécial. Quelle était la faiblesse de Shinjima Ura ? Sa vitesse était supérieure à celle du Yondaime Raikage, sa force ne faisait pas non plus pâle figure. Ses réactions étaient un cran au-dessus de n’importe quel ninja au monde. Etait-il… imbattable ?

-          M’enfin, je ne devais pas m’attendre à beaucoup plus de la part d’un habitant du monde d’en bas, soupira l’homme aux cheveux gris. Regardez, Raikage. Votre village s’écroule, ses défenses s’effritant de seconde en seconde. La pile de cadavres s’agrandissant de minutes en minutes.

-          Jamais tu ne vaincras ! s’exclama le Raikage en se relevant.

-          J’ai déjà vaincu un Kage. Yondaime Mizukage, le Jinchûriki de Sanbi. Il imposait un léger challenge, mais rien de bien difficile en soit.

Quoi ? Cet homme avait déjà vaincu un Kage auparavant ? Yondaime Mizukage… Ca ramenait bien loin, toute cette histoire. Le tyran de Kiri. Yagura. Comment l’avait-il vaincu ? Plus  réfléchissait, moins il y comprenait de choses. Soudainement, un applaudissement lent et fort se fit entendre. Aa regarda en direction du bruit, rapidement imité par Shinjima, qui se mit à froncer les sourcils.

-          Tanjiro Uzumaki. Quelle déception de te voir ici.

-          Shinjima Ura, quelle joie de voir que tu vas mourir aujourd’hui, sourit le roux en retour.

-          Qui va me tuer ? Toi, peut-être ? demanda l’Ura avec un haussement de sourcil.

 

 

Nishina recula vivement, l’hémoglobine coulant de sa jambe sèchement entaillée sur toute sa longueur. Soudainement, Iori apparut dans son dos et faillit la tuer, mais elle se pencha en avant, faisant basculer son pied sur le brun. Celui-ci disparut en guise de réponse. Quelques mètres devant Nishina, Iori avant un sourire franc et amusé.

-          Quelle folie, murmura Nishina. Tu me forces à y aller à fond, Iori. Ne viens pas t’étonner que je t’ais battu ! s’exclama Nishina.

Iori sourit. Comment Nishina pouvait-elle le battre ? Comment lui, l’ultime copieur, pouvait perdre face à une Namikaze ? Certes sa maîtrise du Vent n’égalerait jamais celle de Nishina, mais il avait le Chiton et le Jikûkan Ninjutsu pour pallier à ces défauts. Qu’avait Nishina ? Rien ! Mais le sourire de la blonde, énigmatique, questionna Iori au plus profond de ses pensées. Et si Nishina avait une arme pour le battre ? Et si, finalement, Iori avait sous-estimé la femme aux cheveux or ?

-          Ma technique Astral Magus, utilisant le potentiel défensif de Gram, me permet de faire plein de choses, commença Nishina. Tout d’abord, d’annuler toute attaque instantanée comme la Bombe de Sang. Ensuite, elle booste mes capacités offensives en utilisant le vent. Finalement, elle me permet d’utiliser ma pleine puissance !

Nishina enchaîna une dizaine de mudras. Beaucoup s’étonnèrent d’avoir déjà vu ces signes-là auparavant. Hinata en vint à la réalisation très rapidement. Giriko. Il avait utilisé la même séquence de mudras.

Le chakra de Nishina tourbillonna autour d’elle. Seigi et Furuo parurent étonnés, avant de forcer Giriko à se réveiller. Ils devaient agir rapidement, pour leur bien et celui de Nishina. Une sorte de seconde peau, totalement blanche, s’apposa sur la blonde, laissant seulement deux ouvertures pour ses yeux bleus.

 

 

Kinjutsu – Catastrophe des Eléments : Vent

 

Nishina tendit sa main gauche en avant, en direction d’Iori, qui se téléporta à l’aide de l’Hiraishin. Un puissant coup de vent déchira les terres de Konoha, avant d’heurter le lieu sacré de Konoha, la falaise des Kage. L’impact fut assourdissant, créant un immense nuage de poussière. Quand celui-ci se leva, les yeux des ninjas de Konoha s’ouvrirent, alertes.

-          Impossible, balbutia Sakura.

Le visage du Nidaime Hokage, présent sur la falaise, avait était totalement détruit par l’attaque. Sakura regarda la falaise désormais en partie détruite. Elle donna un coup de coude à Shikamaru, qui acquiesça. Il leva sa main en l’air, et une vingtaine d’Anbu arrivèrent. Cependant, c’était sans compter sur la vitesse des combattants présents. Nishina était elle-même venue, et avait mis hors-combat tous les Anbu venus en soutient. Elle regarda Shikamaru de haut, ses yeux montrant sa pleine puissance. Le Nara, et Sakura qui était à ses côtés, ne pouvaient pas bouger.

Nishina leva sa main, avant de regarda sur le côté, et sauter en l’air, esquivant un Rasengan d’Iori. Celui-ci avait une expression passablement énervée sur son visage. Nishina tendit sa main vers Iori, qui sentit l’air se faire plus rare autour de lui. Il décida de se téléporter un peu plus loin, mais rien à faire, Nishina le retrouva toujours très rapidement, et réappliqua sa technique pour empêcher le brun de respirer. Celui-ci jura. Cette fois-ci, il ne se laisserai pas faire. Il tendit une main vers Nishina, créant une Bombe de Sang de la taille d’un Rasengan. Le tir bloqua la vue de Nishina, qui stoppa aisément l’attaque du brun. Mais c’est à ce moment-là qu’elle réalisa son erreur. Elle avait perdu Iori une seconde de trop, et celui-ci en avait profité pour réaliser un clonage en très grand nombre. Une cinquantaine d’Iori se tenaient au sol. Tous avaient le même sourire arrogant, sûr de soi, qui énervait Nishina au plus haut point. Elle enchaîna les mudras rapidement, avant de donner un coup de pied en direction du sol.

-          Disparaissez, murmura Nishina. Fûton, Pieu de la Tornade ! s’exclama Nishina, haineuse.

Un impact de vent très violent secoua le sol, retournant la terre et les clones d’Iori. L’original tenta d’arrêter la puissance de l’attaque avec son arme mythologique, mais rien à faire. La puissance du vent empêchait Angurva de repousser le chakra. Si seulement il maîtrisait le Katon, alors il aurait eu un moyen de repousser l’attaque de la Namikaze contre elle-même.

L'attaque créa un immense nuage de fumée, mais avant qu'Iori n'ait pu en profiter, Nishina l'avait dissipé. Iori eut un sourire jaune sur son visage, avant de voir Nishina descendre au niveau du sol. Le brun devait bien avouer que Nishina était forte, c'était même indéniable. Mais lui aussi avait de la réserve. Il concentra son chakra, qui devint rapidement lourd et dense. Il ferma les yeux avant de prendre la parole.

-          Il faudra que je pense à remercier Tanjiro, commença Iori.

-          Et pourquoi donc ? déclara Nishina, énervée par la simple évocation de l'Uzumaki.

-          Pour m'avoir permis de connaître ta faiblesse, Sourit le brun.

Soudainement, Nishina parut étonnée, mais elle exécuta à nouveau son Fûton, Pieu de la Tornade pour brouiller la vue d'Iori. Celui parut étonné, mais il comprit rapidement que Nishina avait à nouveau diminué l'oxygène présent dans l'air, et de ce fait, il ne pouvait déjà presque plus bouger.

La blonde courut vers Naruto et tira le bras de Naruto, avant de se diriger vers les autres Shin Gogyou. Elle posa sa main sur Giriko, qui se réveilla immédiatement.

-          On y va !

Giriko acquiesça, et après quelques mudras, un chariot de pierre assez grand pour quelques personnes fut créé. Nishina y poussa Naruto, avant que les Shin Gogyou n’y montent à leur tour.

-          Adieu Konoha ! s’exclama Nishina.

Aussitôt, un puissant coup de vent repoussa tous les ninjas de Konoha, tandis que le chariot de Giriko partait au loin, éloignant Naruto de ses amis…

Commentaire de l'auteur Alors ? Qu'en pensez-vous ? Je prends tous les avis :D
L'arc n'est pas encore fini, il reste au moins un chapitre, je verrais lors de l'écriture.
A bientôt pour un nouveau chapitre !

Edit important : Je viens pas faire une réclamation de coms, ne vous inquiétez pas ^^. Plus sérieusement. J'ai récemment appris (en fin de week-end) que les histoires du site pouvaient être notées à tout moment par une équipe de noteurs. Bien que ça ne me dérange pas énormément, je suis contre ce système qui imposera une compétition entre auteurs. Donc je l'annonce ici, comme je le ferais prochainement sur les autres histoires, si jamais UNE SEULE de mes fictions est notée, alors j'enlèverai -à mon grand regret- absolument TOUTES mes histoires ici, qu'elles soient abandonnées, en hiatus ou en cours. Je suis formellement opposé à ce genre de compétition "imposée".
Voilà petit mot de ma part, je tenais à vous prévenir.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales