Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 134 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

L'héritage
[Histoire Abandonnée]
Auteur: T-twix Vue: 27067
[Publiée le: 2013-01-04]    [Mise à Jour: 2015-01-01]
13+  Signaler Général/Action-Aventure/Mystère/Amitié Commentaires : 41
Description:
La Quatrième Grande Guerre Ninja terminée, c'est la paix véritable qui règne dans la péninsule Shinobi depuis. La situation avait retrouvé son calme, et chaque pays vaquait à ses occupations. Un jour pourtant comme un autre, une mission digne des plus grande fouilles archéologiques arriva au village de Konoha. Un cadeau de la part d'un ami de Naruto, Gaara no Sabaku, Godaime Kazekage.
C'est à ce moment-là que tout déraille. La paix s'écroula et la guerre reprit ses droits dans le monde. Une prophétie chaotique, des armes légendaires, ainsi qu'un héritage ancien.
Et encore une fois, le monde sera en danger. Un danger plus grand qu'avant, face à des ninjas sans scrupule voulant créer le chaos dans le monde pour s'élever au-dessus de tous. Pourtant, plus d'un ninja s'interposera face à ces mauvaises personnes.

Arc 1 : Ruines de Suna [Chapitre 1 - 6]
Arc 2 : Mjöllnir [Chapitre 7 - 11]
Arc 3 : Le secret de Kiri [Chapitre 12 - 16]
Arc 4 : "A l'assaut..." [Chapitre 17 - 23]
Arc 5 : Mont Ura, nous voilà ! [Chapitre 24 - ??]
Crédits:
Shinjima Ura, Kioshi, Nishina Namikaze, les Huit Juges, les Shin Gogyou, ainsi que Tanjiro Uzumaki sont de ma création, ainsi que les élèves de Naruto et Ashi.
Le monde appartient à Masashi Kishimoto.
Des légendes nordiques ont été empruntées pour l'histoire de ma fiction.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

L'entraînement s'accélère : Mjöllnir, le marteau divin !

[2379 mots]
Publié le: 2013-04-14Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Salut à tous !
Et oui, c'est un nouveau chapitre qui vous attend aujourd'hui. Je vous donne des nouvelles en même temps. J'ai presque rattrapé mon chapitre pour le Futur, qui est à environ 80%, le chapitre pour l'ombre de mes illusions sortira aujourd'hui, je dois juste le relire, comme celui pour le renouveau. Elle est pas belle la vie ? =)

Minato allait achever le blond, quand un puissant chakra l’éjecta. L’image du Yondaime Hokage se leva, avant de voir ce qu’il se passait. Et il n’en revenait pas, c’était impossible ! Quant à Naruto, il fixait ses mains, un air incrédule collé à son visage. C’était définitivement impossible ! Il ne pouvait plus, et pourtant…

-         Ce chakra…

Une aura rougeâtre s’était formée autour du blond, l’englobant de chaleur et régénérant ses blessures à une allure monstrueuse. Le blond sentit son sourire s’élargir de plus en plus, avant que le chakra ne forme une gangue à une queue. Le blond se demandait comment il était possible qu’il dispose encore d’un peu de chakra de Kyûbi ? Son étonnement passé, le Jounin se leva, et se retourna, pour faire face à l’image de son père, qui était extrêmement sérieux.

-         T’es prêt, papa ?

En guise de réponse, un rayon de foudre rouge passa à côté du blond. Celui-ci réagit immédiatement en se ruant vers l’image, commençant un combat de Taijutsu, même si Minato était composé exclusivement de foudre, blessant Naruto à chaque coup que celui-ci donnait. Le blond blessait l’image, il en était sûr. Mais aucune technique de taijutsu ne lui permettrait de gagner ce combat. Il fallait en finir, pour de bon. En un bond les deux ninjas s’écartèrent, préparant la fin du combat. Minato chargea une quantité de foudre impressionnante dans Mjöllnir, tandis que Naruto mis ses mains en avant. Il n’avait jamais pensé vouloir réaliser une telle arme. Une sphère rouge commença à se former dans sa main gauche, tandis qu’une blanche se forma dans son autre main. Fusionner le chakra de Kyûbi pur avec le chakra naturel du mode ermite. Si Fukasaku voyait cela, il le traiterai d’imbécile ou de fou, mais Naruto voulait en finir, et une technique aussi puissante serait le moyen idéal pour le faire.

«Oni-sennin Dâma ! »

Naruto Uzumaki

« Mjöllnir, Chishi Kaminari ! »

Minato Namikaze

Une explosion sans pareille eut lieu, dévastant même le sol. La foudre noire de Minato avait percuté l’orbe gris de Naruto, faisant se rencontrer deux techniques mortelles. Naruto fut propulsé au sol, et il essaya de regarder au travers de l’épaisse fumée qui avait englobé les lieux. Malheureusement pour lui, Minato s’approchait. Une fois que l’image n’était qu’à un mètre du blond, la voix de Minato se fit entendre.

-         Bien joué…

L’image commença à disparaître, mais Naruto devait demander tellement de choses. Le blond se releva rapidement, avant d’essayer de toucher l’image de son père, mais il ne reçut qu’un faible coup d’électricité. Néanmoins, le blond pris la parole.

-         Papa, qu’est-ce que je dois faire ? Avec Mjöllnir.

-         Protège-la et elle te protégera, même contre lui. Je compte sur toi, mon fils.

L’image disparut d’un coup sec, laissant Naruto seul. Qui était la personne à laquelle l’image faisait référence ? Le blond n’eut pas le temps de réfléchir, puisqu’un éclair s’abattit au milieu du cercle de lumière.

-         Qu’est-ce que… ?

Désormais, une masse gigantesque, de la taille de Naruto, se tenait là où la foudre était tombée. La masse était noire, avec une corde dorée qui était enroulée autour du manche. Le blond s’approcha, tandis que la foudre gravitait autour de l’arme. Le blond la saisit doucement, avant qu’un grand flash de lumière ait lieu. Le cercle de lumière disparut, ramenant Naruto auprès des crapauds.

-         Naruto ? demanda Fukasaku, ébahit.

Désormais, Naruto avait changé. En tenant l’arme, ses cheveux étaient plus hérissés, montant en pics. De la foudre gravitait autour de lui, et ses pupilles étaient d’un jaune éblouissant. Le blond remarqua un peu le changement qui s’était opéré en lui et se demanda comment arrêter ce changement. Aussitôt, l’arme disparut, et Naruto redevint comme avant. Fukasaku se dirigea vers lui, tout sourire.

-         Naruto ? J’espère que tu es prêt, car l’entraînement commence ici. Tu vas devoir apprendre à te servir de cette arme et des techniques de ta famille.

Le blond acquiesça et se rua sur le rouleau pour en apprendre le contenu. Cela allait prendre un peu de temps, mais savoir les utiliser dans leur intégralité serait un challenge à part.

 

Un coup de sabre de Gamabunta esquivé, Naruto se jeta sur le côté, pour esquiver une attaque Fûton de Shima. Le blond arma aussitôt Mjöllnir, avant de s’écrier, l’arme chargée de foudre :

-          Mjöllnir !

Un rayon de foudre moyennement chargé se dirigea vers Shima, mais un mur de boue se dressa entre la foudre et Shima, sauvant de justesse celle-ci d’une décharge de foudre. Naruto fut en un instant devant le mur presque détruit par la foudre, et il posa sa main sur celui-ci avant d’annoncer sa technique. Sa première technique créée par son clan, celui des Namikaze. L’enseignement basique du Fûton pour les véritables maîtres en la matière.

-          Fûton, Kaze no Kama !

Le rocher se fit déchiqueter par des lames de vent. Shima, de nouveau à découvert, bondit en arrière pour préparer sa technique de vent capable de balayer l’Uzumaki au loin. Cependant, le Jounin lui attrapa une patte, pour la tirer à lui, avant de tenter de l’écraser avec son marteau divin. Le bouclier de Gamaken interrompit le blond dans son attaque, tandis qu’une boule de feu s’approcha dangereusement de lui. Le marteau de foudre disparut, laissant au blond le loisir d’effectuer un jutsu d’eau pour se protéger de l’attaque. A peine son jutsu fini, la lame de Gamabunta s’apprêta à la découper en deux, mais Naruto esquiva en un bond agile qui le fit se retrouver sur l’arme du batracien. Un instant plus tard, Naruto était sur l’épaule de Gamabunta, préparant un coup du marteau de foudre. Un coup de Mjöllnir plus tard, l’énorme batracien fut mis au sol, écrasé par la puissance de l’arme. Naruto concentra de la foudre dans Mjöllnir, tentant ainsi sa première véritable technique en tant que possesseur de l’arme. Au dernier moment, Fukasaku le stoppa.

-          Pourquoi on s’arrête ?

-          Exécuter une technique avec Mjöllnir, c’est un peu tôt. Si jamais tu ne contrôlais pas l’arme, tu pourrais détruire le mont Myoboku.

Naruto déglutît, tandis que Shima fit un mudra, et c’est ainsi que le jeune homme fut renvoyé chez lui. Néanmoins, avec l’excitation de l’entraînement, Naruto avait oublié quelque chose, ou plutôt quelqu’un…

Le blond arriva chez lui, sur son canapé, plein de sueur et de petits bleus, preuve de son entraînement féroce. Mais une demoiselle n’était pas du même avis, puisque Naruto se pris une claque sur le haut du crâne, le faisant se retourner. Kanon semblait très énervée, puisqu’elle était rouge de colère, et ne regardait même pas le blond. Celui-ci comprit immédiatement et tenta de lui expliquer.

-          Désolé l’entraînement a duré plus longtemps que prévu… tenta le blond.

-          Tu aurais pu me prévenir, j’ai passé la journée à t’attendre comme une idiote !

Rien qu’à entendre sa voix irritée, le Jounin savait déjà qu’elle était plus qu’énervée par son comportement. Le blond se leva et se dirigea vers elle pour lui faire un câlin, quand Kanon recula de quelques pas. Le blond se demanda ce qui n’allait pas, et le demanda à sa nouvelle petite-amie.

-          Désolée, mais tu sens trop la transpiration. Va prendre une douche, ça devient urgent.

Le blond ouvrit les yeux de surprise, avant de sentir la nauséabonde odeur qui émanait de son corps. En effet, il avait besoin d’une douche, et c’était urgent. Le blond se rua vers la salle de bain et se jeta dans la douche, profitant de son repos bien mérité. Néanmoins, une chose restait dans l’esprit du blond. L’image de Minato avait mentionné quelqu’un dans sa dernière phrase. Qui était cette personne ? Mais ce qui inquiétait le plus Naruto, c’était que cette personne serait potentiellement intéressée par Mjöllnir. Maintenant que Naruto possédait l’arme, il voulait faire tout ce qui était en son pouvoir pour la protéger, comme Minato le lui avait indiqué. Soudainement, l’image de livres et le passage dans la bibliothèque de Konoha pour tout la journée lui revint en tête. Les clones venaient de finir leur travail pour ce jour-ci. Mais l’original n’avait pas fini sa journée, il devait encore prévenir Tsunade de l’évolution des choses. Il pouvait y envoyer un clone, pour éviter de laisser Kanon seule plus longtemps, et de ce fait l’énerver encore plus qu’elle ne l’était déjà.

Le blond sortit de la douche, vêtu d’un jean, ainsi que d’un t-shirt blanc cassé. Il s’approcha de Kanon, qui était en train de lire un livre, tranquillement installée. La jeune femme était plongée dans sa lecture, à un tel point qu’elle n’avait pas entendu le jeune homme sortir de la douche. Celui-ci se pencha sur elle, montrant ainsi sa présence. Kanon sursauta à la vue du blond.

-          Tu m’as fait peur !

-          Et pour me faire pardonner, je t’invite au restaurant ce soir.

Le blond avait déclaré cela avec un sourire charmeur. La colère de la brune redescendit légèrement, et lui tapa gentiment l’épaule, tout en souriant à son tour. Mais elle ne pouvait pas s’empêcher que l’ex Jinchûriki avait eu une bonne idée, car elle voulait manger en dehors de l’appartement du blond.

 

Shinjima fixait le ciel. Le temps était indécis, et cela ne plaisait guère au dirigeant des Huit Juges. La lutte qui arrivait menaçait tout ce qui était important dans le monde. Mais il devait réussir à récupérer Mjöllnir avant que Naruto ne devienne un obstacle plus important que Minato Namikaze. C’était vital à la réussite de son plan. Et cette personne serait l’adversaire idéal du blond pour le stopper avant la fin…

Un sourire s’étala sur le visage de Shinjima, tandis que Seigi et Furuo rentrèrent dans la pièce, traînant quelque chose qui se débattait. Shinjima était désormais ravi, et il y avait une raison pour cela :

« Konoha… deviendra ruine sous peu. »

Shinjima Ura

Seigi et Furuo fixait « la chose » se débattre. Les deux juges étaient dubitatifs. Les combats qui seraient à venir allaient être éprouvants, mais pourtant Shinjima prenait déjà les risques de l’envoyer au combat.

 

 

Le lendemain, Naruto s’entraînait seul au mont Myôboku. Il devait maîtriser les techniques de son clan le plus rapidement possible, pour pouvoir lutter contre les adversaires qui voulaient attenter à sa vie. L’entraînement avançait paisiblement, et Naruto n’allait pas s’en plaindre, puisque son père lui avait laissé une masse considérable de techniques à apprendre. Il se familiarisait peu à peu au marteau divin, tandis qu’il apprenait les techniques de vent du clan Namikaze comme des petits pains. Il lui manquait une seule chose, mais sans doute la plus terrible : l’Hiraishin.

Le blond avait déjà laissé un clone lire les informations relatives à la technique la plus connue de son père, tandis que lui s’occupait de la maîtrise du Fûton et de Mjöllnir sous l’œil attentif de Fukasaku, Shima et Gamabunta. Néanmoins, l’esprit du blond divaguait méchamment, à un tel point qu’il en vint à poser directement la question à Shima.

-          J’ai réussi un truc improbable en affrontant l’image de mon père.

-          Quoi donc ?

-          En utilisant du Fûton puis du Suiton, ou le contraire, j’ai réussi à créer de la glace. Je me demandais comme c’était possible, vu que je n’ai pas, aux dernières nouvelles, le Kekkei Genkai correspondant.

Shima réfléchit longuement, tandis que Gamabunta n’avait aucune idée de ce que le blond voulut dire. Fukasaku sourit, avant d’expliquer au blond.

-          Ainsi, le petit Naruto serait un maître en ninjutsu composé ?

-          Ninjutsu…composé ? répéta Naruto.

-          Le ninjutsu composé est un art perdu. On l’appelle aussi le Fukujutsu, ce qui signifie littéralement les techniques de composition. Le dernier maître dans cet art était le Shodaime Tsuchikage. Il pouvait allier feu, eau et foudre pendant ses combats, sans nécessairement les fusionner au préalable.

Naruto sourit grandement avant de se reconcentrer dans son entraînement. Les choses s’emballaient désormais dans son esprit. Il passait d’une phase critique à une phase de totale expansion : ninjutsu des Namikaze, Mjöllnir et maintenant le Fukujutsu.

-          Néanmoins, cet art consume des quantités astronomiques de chakra. Le fait que tu n’aies plus Kyûbi en toi est en gros problème…

-          Le chakra naturel devrait être utile, non ? demanda le Jounin avec un sourire.

L’instinct de Naruto revenait, plus fort que jamais. Fukasaku observa le jeune homme. S’il continuait sur cette voie, sa progression serait plus violente qu’un ouragan, et il attendrait des sommets qu’il n’avait pas encore atteints. Cela en devenait même excitant pour l’ermite crapaud.

 

Les tâches de tout un chacun continuèrent lentement mais sûrement. Le surlendemain, aux aurores, dans le village de Kiri no Kuni, une kunoichi de Konoha, habillée en Anbu, entra dans un bureau. Elle sourit à la vue qui s’offrait à elle.

-          Mizukage, êtes-vous prête ?

La Mizukage, Mei Terumi, sourit à la jeune Anbu. Elle était habillée comme d’habitude, soit avec une robe bleue offrant une vue légère sur son décolleté. Ses cheveux bruns descendaient en cascade dans son dos, et ses yeux verts étaient toujours aussi beaux. Karin croyait bien que la Mizukage était la même que lors du conseil des Kage, bien des années auparavant.

-          Allons-y, il y a bien quelques heures de voyage avant d’y arriver.

La Mizukage sortit d’abord, suivie de près par Karin. Mei autorisa à Karin d’enlever son masque pour la mission, mais Karin refusa poliment. Même si cette mission se faisait à deux, elle refusait de se mettre à égal avec Mei Terumi. Cette mission promettait d’être fascinante, et surtout pleine de rebondissements.

 

Shinjima ne s’entraînait plus. Il était plus fort que quiconque, mais il avait encore cette boule au ventre. Comme si quelque chose le gênait grandement. Néanmoins, il savait d’où venait ce problème : Konoha.

-          Tout sera bientôt fini. Mais Naruto, je te laisse faire ton travail… mais pour que tu te dépêches, je t’ai envoyé un cadeau… d’ici une semaine…

 

« Hi no Kuni n’existera plus ! »

Shinjima Ura

Commentaire de l'auteur Voilà, un chapitre de terminé en plus ! Le chapitre 12 est en cours d'écriture, donc ne vous en faîtes pas ^^
Quelles sont vos impressions, vos commentaires à propos de ce chapitre, et de l'histoire en général ? J'attends vos commentaires =)
Merci de votre lecture ^^
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales