Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2287 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto


Défi : Team 1: L’arme, l’eau et la foudre.
L'eau, l'arme et la foudre Auteur: louharse Vue: 29167
[Publiée le: 2011-03-06]    [Mise à Jour: 2012-10-26]
13+  Signaler Humour/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 86
Description:
Et si le destin de Naruto avait changé du tout au tout dans sa jeunesse ? Deux personnes, deux rencontres, une nouvelle vie.
Un nouvel avenir s'ouvre devant Naruto: nouvelle équipe, nouveau sensei mais toujours un objectif: devenir Hokage.

Naruto pourra-t-il arrêter l'Akatsuki et réaliser son rêve ?


Cette fic est une réponse au défi de Draynuy.
Crédits:
La quasi-totalité des personnages ainsi que l'univers appartiennent à Masashi Kishimoto. La base du scénario appartient à Draynuy
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Un examen pas si compliqué

[4802 mots]
Publié le: 2011-05-21Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voilà déjà mon nouveau chapitre, j'avais un peu plus de temps cette semaine. J'espère qu'il vous plaira.

Au grand désespoir de Naruto, il ne se passa pas grand chose les jours suivants et rien ne vint briser cette monotonie. La vie avait simplement repris son cours et il avait parfois l'impression que ce qui lui était arrivé était juste une parenthèse. Pour tous les autres élèves de sa classe, ça avait été une nuit comme les autres alors que pour lui, ça avait été la plus grande aventure de sa vie. Parfois, il se demandait comment réagiraient ses camarades, s'il leur disait qu'il s'était battu avec leur professeur juste avant que celui-ci ne meure, d'une crise cardiaque avait dit l'Hokage. Naruto se doutait qu'il y'avait quelque chose de cacher là dessous mais même en harcelant Iruka tous les soirs, il n'arrivait pas à obtenir de nouvelles informations. Tout ce qu'il y gagnait, c'était des remontrances d'Iruka qui le sermonnait pendant des heures sur la curiosité et qui finissait toujours en lui disant de ne parler de cette histoire à personne, ordre qu'il partiellement enfreint. Il n'avait pu s'empêcher d'en raconter une partie à Lee qui lui demandait pourquoi il avait un bout de bois à la bouche. Il lui avait alors raconté une partie de l'histoire fortement idéalisé le mettant dans un état de déprime intense d'avoir manqué ça.

Sinon, il commençait à se faire à l'idée du démon qui habitait en lui. L'Hokage et Iruka était d'ailleurs venu lui en parler. L'Hokage lui avait dit qu'il devait être courageux, qu'il était en quelque sorte un héros du village en abritant le démon en lui et que surtout, il était avant tout un ninja du village de la feuille, etc...Alors qu'Iruka lui avait dit qu'il devait garder la tête haute, qu'il était une sorte de héros du village mais qu'il restait avant toute autre chose un habitant du village de la feuille, etc....

En fait, le seul moment intéressant des jours qui suivirent cette nuit, fut quand l'Hokage vint leur annoncer le décès de leur professeur et que l'examen consisterait uniquement en une épreuve pratique, conjugué avec les notes reçues pendant l'année, à cause du choc de la mort de leur professeur bien-aimé.

Tenten lui avait affirmé que l'épreuve pratique serait le clonage parce que c'était comme ça tous les ans, alors il s'entraînait tous les soirs au multi-clonage que lui avait appris Ichizoku. Hinata et Tenten avaient été très impressionnées quand il le leur avait montré mais il ne le maîtrisait pas encore complètement, il n'arrivait qu'à créer deux clones et pas toujours parfait et en plus, il ne pouvait pas s'entraîner autant que d'habitude car ce jutsu l'épuisait très rapidement. Mais bon, il allait pas se plaindre, cette technique était plutôt sympa, surtout que ces clones à lui était consistant.

Et maintenant il était dans ce bête couloir à attendre, à attendre que deux professeurs lui demandent d'effectuer trois stupides clones, avant de lui remettre son bandeau de ninja. Hinata était déjà passé et était sortie rayonnante, le bandeau à la main et maintenant il voulait faire au moins aussi bien qu'elle pour ne pas la décevoir. Il avait aussi été surpris et heureux de voir que Lee avait été promu Genin alors que jusqu'ici il n'avait jamais réussi à faire quoi que ce soit. Au fur et à mesure que les noms défilaient, il sentait le stress monter en lui. Il avait peur de ne pas faire assez de clones, peur qu'ils soient ratés, peur qu'il soit éliminé parce que ces clones n'étaient pas conforme à la règle. Tenten essaya de le calmer mais non seulement, elle échoua mais maintenant elle stressait elle aussi.

-Naruto Uzumaki !

Naruto se redressa brusquement, renversa sa chaise, bouscula son voisin et passa en mode « stress intense » juste avant de rentrer dans la salle. Il fut frappé par le vide de la salle quand il entra, toutes les tables et chaises avaient été rangés sur le côté, seul restait un bureau derrière lequel était installé deux professeurs. Naruto s'approcha et reconnut Iruka qui l'encouragea d'un sourire. Il aperçut aussi sur la table, les bandeaux qui semblaient l'appeler. Il mourait d'envie de juste prendre le bandeau et de partir tout de suite mais il se retint et attendit que l'autre professeur trouve sa fiche.

-Alors Naruto Uzumaki, voilà, je l'ai. Voici l'appréciation de Mizuki : « Naruto est un élève prétentieux, bavard, perturbateur et extrêmement médiocre qui ne doit ses résultats passables qu'à la chance et la tricherie. Ferait mieux d'abandonner la voie du ninja. »

En entendant ce tissu de mensonges, Naruto sentit une rage sourde résonner en lui. Si Mizuki n'avait pas jugé bon de mourir, il ne voyait ce qui aurait pu le retenir d'aller lui administrer la correction qu'il méritait.

-Je ne suis pas d'accord avec l'appréciation de Mizuki, Naruto est un élève travailleur que l'on ne peut en aucun cas traiter de tricheur, s'exclama Iruka, tout en essayant de rester impartial.

-C'est vrai que cette appréciation me paraît très sévère, après tout cet élève semble avoir des notes largement au-dessus de la moyenne. Il est quand même classé neuvième de sa classe.

-Je pense que l'épreuve pratique devrait suffire pour entériner sa promotion, reprit Iruka.

Son acolyte approuva d'un hochement de tête et Iruka se tourna vers Naruto.

-Bien, Naruto, si tu réussi à créer trois clones tu pourras recevoir ton bandeau.

Naruto hocha la tête et se concentra. Il s'appliqua à bien malaxer son chakra, à bien le répartir équitablement dans toutes les parties de son corps comme Hinata lui avait appris à le faire, et il composa un seul signe, en forme de croix, en s'exclamant :

-Multi-clonage !

Dans un grand nuage de fumée, trois clones apparurent, un à sa droite et deux autres à sa gauche. Naruto ne put retenir un sourire éclatant, il avait réussi, il avait crée trois clones et parfaits qui plus est. Mais en voyant la tête que tiraient ses deux professeurs, il devina qu'en fait ce ne serait peut-être pas si simple.

-Naruto ! Tu m'avais juré que tu n'avais pas ouvert le rouleau !

-Mais je l'ai pas ouvert !

-Alors où as-tu appris cette technique interdite ?!

-C'est une technique interdite ?

-Oui, seul les ninjas de haut rang ont le droit de l'apprendre !

-Ben, c'est pas ça qui va m'empêcher de l'utiliser.

-Où as-tu appris cette technique ?

-C'est un ninja qui me l'as appris.

-Quoi ?!

-Ben, ouais, il m'a dit que j'avais trop de chakra pour le clonage classique alors il m'a appris ce jutsu, ça vous en bouche un coin, hein ?

-Comment s’appelait ce ninja ?

-Euh, Ichizoku je crois.

-Était-il de Konoha ?

-Euh..je sais pas ! ,avoua Naruto en se frottant la tête.

-Un inconnu t'apprends un jutsu et toi tu l'utilises ?! Est-ce que tu as seulement réfléchi aux conséquences de ton acte ?!

-Mais elle est trop cool sa technique !

Iruka se rassit en soupirant et se tourna vers son collègue :

-Alors, que fait-on ? , demanda-t-il dans un murmure.

-Je ne sais pas, le multi-clonage est quand même beaucoup plus compliqué à maîtriser que le clonage classique et aussi beaucoup plus utile. C'est un peu comme s'il venait d'invoquer neuf clones non-consistants sous nos yeux.

Iruka opina puis tourna la tête vers Naruto qui ne tenait plus en place, enfin plutôt vers les Naruto qui ne tenaient plus en place.

-Naruto, le jury, ici présent, a reconnu tes capacités et tu es jugé apte à la promotion Genin. Tu peux prendre un de ces bandeaux.

J'ai réussi....

-Souviens-toi toujours de ce que ce bandeau représente et à chaque fois que tu le mettras, dis-toi que ton esprit doit être comme ce tissu : souple et solide à la fois ; dis-toi que ton corps doit-être comme cet acier : dur et......

-J'ai réussi !!!

Naruto et ses trois clones se précipitèrent en courant vers la table pour prendre leur bandeau.

-Eh, oh !N''en prends qu'un !

Naruto n'avait pas le droit de rester dans le couloir et après avoir souhaité bonne chance à Tenten, il descendit dans la cour pour rejoindre Hinata. Il la repéra rapidement, quasiment tous les autres élèves étant agglutinés auprès de leurs parents. Il courut vers elle, son bandeau à la main.

-Hinata ! J'ai réussi !

Hinata ne répondit rien mais le sourire qu'elle afficha voulait tout dire. Ils restèrent l'un à côté de l'autre sans vraiment savoir de quoi parler lorsque Naruto aperçut Lee, seul. Il courut vers lui et vit qu'il semblait fixer son bandeau avec dégout. Il tourna la tête, en voyant Naruto arriver et fronça les sourcils en apercevant le bandeau que Naruto tenait à la main.

-Alors tu as été accepté toi aussi.

-Et ouais ! ,s'exclama Naruto un grand sourire aux lèvres.

-Tu as réussi à créer combien de clones ? ,demanda Lee d'une voix sans émotion.

-Trois, comme ils me l'avaient demandé et toi ? ,répondit Naruto sans se départir de son sourire.

-Aucun.

Le sourire de Naruto disparut instantanément, laissant place à une expression soucieuse.

-Je n'ai même pas réussi à créer un clone raté.... Je..j'ai eu droit à... une dérogation spéciale.

-Mais c'est super, comme ça tu vas avoir l'occasion de montrer au monde entier que l'on peut être un bon ninja sans maitriser ni le ninjutsu...

-Ni le genjutsu, je sais.

Naruto tiqua, depuis qu'il le connaissait il n'avait jamais vu Lee aussi déprimer. D'habitude, il était toujours d'attaque, ignorant toutes les brimades, toutes les difficultés, s'en servant pour devenir plus fort mais là...

-Je suis désolé de t'embêter comme ça avec tes problèmes et de gâcher ta joie d'avoir été promu, reprit Lee.

-Mais non !

-Je vais te laisser, je dois rentrer. À la semaine prochaine, passe une bonne soirée.

-Merci, toi aussi, répondit machinalement Naruto qui retourna s'installer à côté d'Hinata interloqué.

Là, ils attendirent en silence que Tenten sorte, Naruto faisant de son mieux pour ignorer les remarques désagréables des parents qui parvenaient à ses oreilles et que maintenant il comprenait. Il se sentait encore plus énervé contre ses villageois maintenant qu'il savait pourquoi il le détestait. Il était partagé entre l'envie de leur montrer sa vraie nature, de leur montrer qui il était vraiment et une envie meurtrière qui provenait du fond de son être qui lui donnait envie de tous leur rendre la monnaie de leurs pièces.

-Naruto ! Hinata ! Je l'ai !

Naruto pivota et vit Tenten arriver en courant, son bandeau à la main.



Hinata regarda, en souriant, Naruto se précipiter vers Tenten en criant sa joie. Pourquoi fallait-il toujours qu'il soit aussi exubérant ? Elle serait incapable d'afficher ainsi sa joie, elle préférait garder son sentiment de joie au fond d'elle, essayer d'arriver à cette félicité tranquille où sans avoir besoin de rien dire les gens devinaient que vous avez réussi.

Elle écouta d'une oreille distraite les plans de Naruto et Tenten pour s'infiltrer dans le bureau de l'Hokage et trafiquer la répartition en équipe, préférant observer les alentours, se disant qu'elle ne reviendrait peut-être plus jamais dans cette cour.Elle aperçut soudain un vieil homme aux longs cheveux gris, portant le costume traditionnel des Hyûga qui attendait calmement au portillon. Elle ouvrit de grands yeux, surprise de le voir ici, et se dépêcha de le rejoindre en courant.

-Grand-père !

Fuyuki ouvrit les yeux et vit Hinata arriver en courant vers lui, un grand sourire aux lèvres, un bandeau à la main. Il l’accueillit d'un sourire paternel et fit mine de paraître offusqué quand elle lui demanda pourquoi il était là.

-Alors comme ça, je devrais avoir une raison pour venir chercher ma petite Hinata ?

-Non...Ce n'est pas ce que je voulais dire !

-Je sais bien, ne t'inquiètes pas. Mais retourne discuter avec tes amis, ne t'occupes pas de moi, j'ai tout mon temps.

-Je vais juste leur dire au revoir et j'arrive ! ,s'écria Hinata avant de partir en courant.


-Naruto, Tenten ! Je dois y aller !

Naruto se retourna surpris.

-Tu dois aller où ?

-Je dois rentrer chez moi, on se voit demain !

-Mais, et notre intrusion dans le bureau de l'Hokage ?

-Salut !


Hinata retourna en courant vers Fuyuki quand elle aperçut son père, qui attendait lui aussi au portillon, ignorant avec mépris son vieil oncle, membre de la Bunke. Hinata se demanda un instant si il était venu pour lui mais elle ne se tortura pas l'esprit trop longtemps, se doutant bien qu'en fait il était venu pour Neji.

-C'est bon, on peut y aller !

-Déjà ? Tu peux encore rester un peu si tu veux.

-Non, c'est bon. Ne t'inquiètes pas.

Ils sortirent en ce tenant par la main, Fuyuki s'inclinant avec déférence devant Hiashi alors qu'Hinata, un peu intimidé, se contenta d'un bref hochement de tête. Puis ils rentrèrent chez Fuyuki, Hinata racontant toute sa journée d'une petite voix excitée. Fuyuki hochait la tête en souriant, écoutant d'une oreille distraite tout ce qu'Hinata racontait, la voir heureuse lui suffisait. Il vivait seul depuis de nombreuses années mais quand il avait appris qu'elle avait été rejetée par la Soke, il s'était empressé de l'inviter chez lui, sachant très bien qu'elle ne serait pas accepté non plus par la Bunke. Il ne pouvait s'empêcher de mesurer le chemin parcouru depuis qu'elle était arrivée. Qui aurait pu penser que cette petite fille apeurée, d'une timidité maladive, réussirait à surmonter une si difficile épreuve et pourrait quelques années après, respirer à nouveau la joie de vivre. En son cœur, Fuyuki estimait qu'Hinata avait réussi l'épreuve que les Hyûga lui avait imposé, elle avait su accepter son destin et repartir de l'avant, chose que très peu de membres de la Bunke avaient réussis à faire avant elle. Fuyuki avait été désolé de voir comment Neji avait tourné, allant jusqu'à martyriser sa cousine, s'enfermant dans cette cage qu'il refusait avec tant de véhémence.

Il arrêta brusquement le flot de ses pensées, essayant de se concentrer sur ce que disait Hinata. Celle-ci était en train de lui raconter comment Naruto avait piégé leur remplaçant en plaçant une brosse dans l'embrasure de la porte. Fuyuki n'avait jamais vraiment discuté avec ce Naruto dont elle n'arrêtait pas de lui parler, ainsi qu'une dénommée Tenten mais il savait qu'ils avaient aidé Hinata bien plus que lui ne l'avait fait. Il espérait sincèrement qu'ils se retrouveraient tous les trois ensemble au moment de la répartition en équipe. Mais après tout, il avait des amis plutôt bien placés, cela valait bien le coup de jouer quelques relations, ce serait son cadeau à Hinata pour tout le chemin qu'elle avait parcouru.


-Entrez !

Sarutobi releva la tête de ses dossiers pour voir qui venait le déranger dans son travail. La semaine précédant la répartition des genins en équipe était généralement une des semaines les plus dures de l'année. Évidemment, ça aurait été trop demandé que les gens fassent moins de demandes pendant cette semaine pour qu'il ait moins de travail, mais non. En plus cette année, il était particulièrement gâté avec cette histoire de la Racine qui essaie de voler le parchemin des techniques interdites.

-Je ne te déranges pas, j'espère ?

-Fuyuki ! Qu'est-ce que je suis content de te voir !

Sarutobi se leva de son fauteuil et alla saluer son ami.

-Bien sur que non, tu ne me déranges pas ! Tu es toujours le bienvenu ici. Viens allons dans le petit-salon, nous y serons mieux pour discuter. Eh, eh ! Ce n'est pas tous les jours que je peux discuter avec quelqu'un de mon âge.

-C'est vrai que tu m'as l'air très pris. D'ailleurs, je te trouve un peu fatigué.

-C'est vrai que je n'ai pas une semaine facile. Mais il en faut plus pour m'abattre !

-Mais ne pense-tu pas qu'il serait tant pour toi de passer le relais ? ,demanda doucement Fuyuki, tout en s'asseyant en face de Sarutobi, dans ce qui semblait être sa pièce de décompression.

-Ah, ah, ah ! Pour qui me prends-tu ? J'ai encore quelques belles années devant moi !

-Je n'en doutes pas mais je pense que tu devrais te poser franchement la question de savoir si tu en serais pas plus utile pour le village en prenant un peu de recul.

Sarutobi attrapa sa pipe et l'alluma calmement, avant de tirer une bouffée.

-J'avais oublier à quel point les discussions avec toi peuvent être dur. Tu me connais trop bien, j'ai parfois l'impression que tu lis en moi comme dans un livre. Si tu veux tout savoir, je n'ai pas non plus beaucoup de candidats crédibles pour l'instant.

-Alors tu restes à attendre qu'un de tes deux élèves se décident à rentrer pour lui confier le titre.

Sarutobi ne répondit rien, se contentant de tirer pensivement sur sa pipe.

-Tu es dur avec moi, répondit-il laconiquement.

-Tu l'as bien cherché. Ta gestion de l'affaire Uchiwa a été désastreuse et à forces de tergiverser, tu as été pris de cours. Et là, tu t’apprêtes à faire la même erreur.

-Comment es-tu au courant de l'affaire Uchiwa ? Seul Danzô, le Conseil et moi sommes au courant ?

-Tu sais très bien que j'ai toujours été très doué pour lire entre les lignes, c'est même pour ça que tu avais voulu me faire rentrer au Conseil.

-Et oui, mais la Soke s'y était opposé, continua Sarutobi.

-Quel dommage pour Itachi, il m'avait l'air d'être quelqu'un de bien, reprit Fuyuki après un long temps de silence.

-Itachi a choisi son destin de lui-même. Maintenant je te demanderais de ne plus évoquer ce sujet, Itachi est un criminel qui sera éliminé s'il venait à être capturer.

-Soit. Mais bon, je ne suis pas venu te voir juste pour discuter du bon vieux temps, même s'il est vrai qu'il n'en reste plus beaucoup de notre âge.

-Ça, c'est le moins qu'on puisse dire, coupa Sarutobi en souriant.

-En fait, je venais te demander une faveur. Pourrais-tu affecter Hinata à la même équipe que les dénommés Naruto et Tenten ?

Sarutobi sembla exploser :

-Encore !

Il se leva brusquement et se mit à faire les cents pas sous le regard étonné de son vieil ami.

-D'abord, il y'a Iruka qui n'arrêtes pas de faire des réflexions d'une subtilité affligeante ! « J'ai tellement hâte de voir la tête de Naruto quand il saura qu'il est dans la même équipe qu'Hinata et Tenten. » « Ce serait quand même dommage de briser une si belle amitié ». Et puis, il y'a Naruto que j'ai surpris hier, en train d'essayer de s'infiltrer dans mon bureau. Et pas plus tard, que toute à l'heure, c'est Gemna qui est venu me voir pour me dire qu'à son avis ils formeraient une bonne équipe, alors qu'il ne les a vu qu'une fois ! Et maintenant, c'est toi qui vient me voir pour ça !

-Qui est-ce Gemna ?

-Gemna Shiranui, un Jounin aux cheveux châtains, avec toujours un senbon dans la bouche.

-Ah oui ! Je vois, c'était un élève de Kyoshi ?

-Oui.

-Et tu dis qu'il est devenu Jounin, comme le temps passe vite. Mais j'y pense, as-tu des nouvelles de Kyoshi ?

-Aucune, il vit toujours en ermite dans une cabane à une heure d'ici.

-Oh, c'est vraiment dommage. Même si j'ai toujours pensé qu'il avait un mental trop fragile pour être un bon ninja. Mais bon, je ne veux pas te retenir trop longtemps, tu as pas mal de travail, je crois ? ,demanda Fuyuki en se relevant.

-Euh, oui.

-Tu passeras le bonjour à ton neveu de ma part.

-D'accord. Porte-toi bien.

Fuyuki salua Hiruzen d'un signe de tête avant de sortir, croisant Iruka qui se dirigeait vers le bureau de l'Hokage, un grand sourire aux lèvres.



Gemna et Raidô accélèrent le pas, ils allaient surement être en retard au rendez-vous et s'il y avait bien une chose qu'elle détestait, c'était qu'ils soient en retards. Ils accélèrent encore l'allure, finissant même le trajet en courant mais cela ne suffit pas et quand ils arrivèrent, elle était déjà là en train de les attendre, dissimulant du mieux qu'elle pouvait sa colère.

-Salut Anko, ça va ? ,demanda Gemna avec un grand sourire.

Ils n'eurent pas le temps d'en dire plus qu'Anko avait déjà écrasé son poings dans la figure de Raidô.

-Ça vous apprendra à me faire attendre ! ,s'exclama-t-elle avant de tourner les talons, se dirigeant vers le bâtiment de l'Hokage pendant que Gemna aidait Raidô à se relever.

-Et pourquoi moi et pas Gemna ? ,demanda ce dernier oubliant ce à quoi il s'exposait.

-Parce que tu étais plus près !

Raidô haussa un sourcil étonné, pendant que Gemna posait une main amicale sur son épaule.

-Que veux-tu, on est chanceux ou on ne l'est pas.



Ils se dirigèrent d'un pas rapide vers la pièce qui servait pour le rassemblement des Jounins. Aujourd'hui était un jour redouté par tous, celui de la répartition des sensei. Tous les Jounins tremblaient à l'approche de ce jour et priaient toutes les divinités qu'ils pouvaient pour ne pas se voir attribuer d'équipes genins. Pour cette fois, Gemna ne se faisait pas trop de soucis, l'équipe qu'ils formaient depuis trois ans avec Raidô et Anko était rapidement devenu une des équipes les plus efficaces de Konoha et rien que cette année, ils avaient effectués bien plus de missions de rang S que la majorité des Jounins qu'ils allaient rencontrer, ce serait idiot de la part de l'Hokage de briser leur équipe. Et puis dans tous les cas, il avait toujours été chanceux, il n'y avait aucune raison pour que le sort se retourne d'un coup contre lui.

Ils entrèrent dans la pièce déjà bondé, rempli du brouhaha de l'élite des ninjas de Konoha, en train de se raconter leurs dernières aventures. Ils se fondirent dans la foule, attendant calmement que l'Hokage arrive pour désigner les équipes. Leur attente fut assez courte, l'Hokage ne tardant pas apparaître, une fiche à la main. Aussitôt, un silence de mort s'installa dans la pièce, aucun des Jounin ne tenant à se faire remarquer à un tel moment. Iruka rentra à son tour dans la pièce, une grande enveloppe à la main et se plaça derrière l'Hokage.

-Bonjour à tous, commença Sarutobi. Je vais vous demander un peu d'attention, je vais lire le nom des équipes puis de leur sensei, un par un. Quand votre nom est cité, vous venez ici et Iruka vous donnera les fiches d'identité de vos élèves. Des questions ?

Personne ne souffla mot, Gemna en soupçonnant même certains de retenir leur respiration pour essayer de passer inaperçu.

-Bien je commence, la première équipe sera l'équipe Un et sera composé de Naruto Uzumaki, Hinata Hyûga et Tenten. Leur sensei sera...

Gemna se détendit, il avait toujours eu de la chance, ce ne serait pas lui.

-...Anko Mitarashi.



Commentaire de l'auteur Voili, voilà. Alors qu'est-ce que vous en pensez
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales