Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Dans la ville
    Aleph-Écriture
    Nb de signes : 2 500 - 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/06/2019
  • Noir
    Noir d'Absinthe
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Torbalan #2
    Torbalan
    Nb de signes : 3 500 - 25 000 sec
    Genre : fantastique - horreur
    Délai de soumission : 24/06/2019
  • Micro-édition à l'atelier
    Association Constellation
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : contemporain
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Faux-Semblants
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : lgbt
    Délai de soumission : 29/09/2019
  • Amour, sexe et nourriture
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 8 000 sec
    Genre : érotique
    Délai de soumission : 21/05/2019
  • Prix Zadig de la nouvelle policière 2019
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : policier
    Délai de soumission : 30/08/2019
  • Roman inspirant
    INDIGRAPHE édition inspirante
    Nb de signes : 235 000 - 500 000 sec
    Genre : fiction - contemporain
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Revue Gaueko no 2
    Éditions Les ruminant-e-s
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : fantastique - horreur - poésie - merveilleux
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Amours Surnaturelles
    L'Alsacienne Indépendante
    Nb de signes : < 90 000 sec
    Genre : paranormal - romance
    Délai de soumission : 30/10/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

L'art de la guerre Auteur: Qcgirl Vue: 11359
[Publiée le: 2010-01-05]    [Mise à Jour: 2012-01-01]
13+  Signaler Romance/Humour/School-Fic Commentaires : 62
Description:
Un pensionnat militaire américain exclusivement réservé aux garçons, la West Coast Military Academy, dont la réputation est reconnue à travers le monde se voit contraint d'accueillir les pensionnaires d'une école d'art pour l'année qui commence. Du moins, pour le reste de celle-ci. En effet, deux semaines après la rentrée, l'école de la fille bien-aimée du directeur de W.C.M.A. est victime d'un incendie criminel. Il offre donc aux dirigeants de l'école de sa fille, The American Academy of Arts, d'héberger les élèves et de leur laisser un des bâtiments pour donner leurs cours. Mais comment réagiront tous ces garçons purs et durs en étant forcé de faire une ''petite place'' aux femmes dans leur monde?
Certains croient dure comme fer qu'une femme n'a pas sa place dans le monde de la guerre.
Certaines sont persuadées du contraire... Et d'autres ne souhaite que passer leurs cours pour ne pas avoir de retard lorsqu'elles retourneront à leur chère école.
Entre des hommes agressifs qui souhaitent maintenir les femmes à l'écart, voir les effrayer au point qu'elles quittent l'établissement, les hormones dans le tapis, les artistes qui n'ont pas froid aux yeux et la célèbre guerre des sexe! Comment les leaders, qui apprécient les choses telles qu'elles étaient, parviendront à éviter que les leurs se mélangent......
Attentions les mecs! Elles sont à tomber. Le cerveau, la beauté, la poupée et les deux brutes... Elle prouveront que les femmes peuvent faire leurs places, n'importe où!


Couples:
-ShikaTema (long a venir mais pour vous faire plaisir il existera.....)
-GaaraIno, (je l'aime trop -^^-)
-Kibahina ( faites gaffe, ma hina elle cogne!)
-NaruSaku (pour qu'il l'aie au moins une fois XD parce que à part dans les fic, il est pas près de l,avoir)
-Sasutayu (ben quoi, faut bien essayer des trucs)
*****Temari et gaara ne sont pas frère et soeur dans ma fic!*******
D'entrée de jeux, je tiens à vous dire que je suis nulle (extrêmement) en orthographe. Je fais de gros efforts pour me lire et relire, mais je sais qu'il restera des erreurs. Par contre, n'hésitez pas à me laisser vos commentaires ainsi que vos appréhensions.

Je réponds toujours franchement aux questions ainsi que sur mes intentions concernant la fic. Alors pas de ''ha....'' ou de '' mystère!'' , à moins bien sur que je désire réellement vous faire une surprise, ou que je ne me sois pas décidée encore.

De plus, vos attentes m'inspirent souvent pour la suite lorsque j'écris.
Crédits:
Masashi Kishimoto : les personnages sont sa création (leur nom surtout)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Elle m'a sourit !

[5594 mots]
Publié le: 2010-02-14Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Désolée pour l'attente, mais j'étais très occupée et je risque de l'être encore pour un petit moment. J'espère que ce chapitre vous plaira.


Dans les prochains chapitre: J'essayerai un petit quelque chose de nouveau d'ici peu, afin de vous aider à mieux visualiser. Que voulez-vous, certain ont besoin d'un contenu auditif...

Couchée dans son lit, les yeux grands ouverts et les mains plaquées sur les oreilles, Ino attendait avec ''impatience'' que le petit clairon ne se réveil. Quelques instants plus tard un son assourdissant et fort désagréable vint extirper les amies de la blondes de leurs sommeils.

-MAIS C'EST QUOI CE TRUC!?!? Hurla Temari en bondissant de son lit alors qu'Hinata tombait du sien, sans pour autant se relever.

-Rha! Mais faites le taire!!!!! Suplia la rose en essayant d'étouffer le bruit avec un oreiller.

De son côté, Tayuya sotait du lit comme si de rien était. Puis, en se frottant les yeux, la rousse alla s'asseoir sur le lit de la brune. Cette dernière ne ce réveilla que lorsque leur réveil matin indésirable se soit tue. Quant aux autres, elles se remettaient de leur aventures.

-Bienvenue dans l'armée, soupira Ino.

-Pardon!?!

-C'est comme ça tous les matins, ou presque, leur expliqua la demoiselle à la chevelure platine.

-Tu veux dire qu'on va se faire réveiller ainsi, tous les matins!?! S'affola la rose.

-Comme ça quoi? Bailla Hinata en se passant une main sur le visage.

Crédules, Sakura et les deux blondes regardèrent leurs deux brutes favories.

-Ne me dites pas que vous n'avez rien entendu! déclara Temari, perplexe.

-Ben...commença Tayuya en regardant son amie brune.

-Ça nous gêne pas ce genre de truc, avoua Hinata.

-Mais...Mais...C'était infernale! Commenta Sakura.

-On à vu pire, les rassura la rousse.

-Pire? S'enquit Temari aussi curieuse que les autres.

Les deux jeunes brutes se regardèrent un moment puis la rouquine se dirigea vers son sac. La brune de son côté s'éttira vers le sien:

-On a appris à s'endormir malgré le bruit, expliqua-t-elle simplement.

Après un silence, les autres désidèrent de les émiter. Toutes allèrent chercher leur effets personnels. Leur dernières journées de congée avait commencée de façon étrange et désagréable...Espéront qu'elle s'améliore....














-Vous pensez qu'elles ont réagies comment nos petites artistes? Se moqua Sasuke.

-Hum...mal? Rigola Kiba en faisant son lit.

-Où est Gaara? Demanda soudainement Shikamaru qui venait de sortir de la salle de bain.

Constatant alors l'absence du rouquin, les jeunes hommes regardèrent le lit de ce dernier. Il était fait et toutes ses affaires étaient rangées. Il avait quelque chose de prévu...si tôt!?

-Au gym? Supposa le blond.

-Ouais, après tout son groupe est en entraînement ce matin. Pour tout l'avant-midi en faite, apppuya Kiba en terminant de se préparer.

-Hum...répondit le plus haut gradé de la pièce tout en se passant une main sur le visage.

-Qu'est-ce que t'as Shika? Demanda Naruto.

-Rien...pour le moment. Répondit-il en appréhendant la présence envahissante et indésirable de toutes les petites curieuses potentielles.

-Bon! Je vous laisse, le colonel Rush va m'arracher la tête si je ne part pas tout de suite! Déclara Naruto en allant chercher ses gants.

-J'y vais aussi, je veux arriver en avance! Expliqua Sasuke en regardant le blondinet partir pour son cour de tire.

-Et qu'elle arme vous étudiez ce matin? Voulu savoir Kiba.

-On désamorce une bombe! Jubila l'Uchiwa en s'éclipsant.

Les deux derniers présent se regardèrent un moment avant de quitter la chambres à leur tour. Amusés par la réaction enthousiasme de leur ami.














Au centre du ring, Gaara s'entraînait. Donnant des coups puissants dans le vide, tout en exercant son jeu de pieds, le rouquin profitait de son privilège. Premier de la classe, dans l'art du combat ou ''Entraînement au combat raproché'' pour les gens de la direction, le No Sabaku avait le droit de se présenter ici quand bon lui semblait. De plus, durant le cour d'E.C.R. Il pouvait s'entraîner seul. Il choisissait donc le seul endroit où il pouvait s'isoler.Le gym. Ayant retiré son t-shirt et enfiler des gants de boxe, Gaara s'acharnait sur une cible invisible tout en gardant son esprit , ou plutôt en consacrant son esprit à une artiste blonde dont il croyait être amoureux, Ino. Soudain, comme si un ange bien veillant était à l'écoute de ses pensées, le rouquin vit apparaître une fine silouhette. Cette dernière venait de pénétrer dans la pièce.

-Et zut! Émit-elle. J'aurais dû demander à quelqu'un de m'accompagner. Vraiment, y a que moi pour se perdre!

L'exaspération dans sa voix fit sourire le rouquin qui l'avait recconue. De son côté, la blonde ne c'était pas apperçue de sa présence et choisit même de s'asseoir sur un banc. En quelques secondes, il la rejoignit discrètement, elle ne le remarqua que lorsqu'il , une fois assit à ses côtés, il toussota. Ce geste la fit sursauter, aussi tôt elle bondit et s'apprêtait à s'enfuir.

-Non attend! La pria-t-il.

Craintive, la blonde platine se figea mais ne se retourna point.

-Pourquoi as-tu peur de moi? Demanda, sans gêne, Gaara.

Intimidée, l'artiste baissa la tête et se retourna finalement vers lui, au grand bonheur de l'adolescent.

-Pourquoi...as-tu peur de moi? Répéta-t-il.

-Je....commença-t-elle en relevant lentement mais surement la tête.

Pour l'encourager, le rouquin repris sa place sur le banc. Place qu'il avait quitter en voulant la suivre. Légèrement soulagée, la blonde poussa un soupire discret et continua.

-Les garçons me...Me font peur et toi....

-Et moi? Voulu savoir le militaire.

-Ben...T-t-tu as...l'air...

-Violent? Proposa-t-il.

Honteuse de penser de tellles choses, Ino baissa à nouveau la tête avant d'aquescier:

-Un peu oui....

-Je le suis, avoua le jeune homme en se levant alors que la blonde faisait un pas de reccule. Mais je sais aussi être tendre...

Ce sous-entendu fit presque trembler Ino qui n'arrivait plus à bouger. Le seule geste qu'elle pû fait fut de protéger son corps en croisant les bras.

-Tu n'as pas à avoir peur de moi, déclara le rou en continuant d'approcher. Je ne compte pas te faire mal.

Inquiète, la Yamanaka serra les dents et ferma fortement les yeux. Gaara étira une main vers elle et caressa une mèche de ses cheveux puis, lui pris la main. Il ne la serra pas, se contentant simplement se détenir , dans sa grandes mains meurtri par ses nombreux combats, les doigts délicats de l'artiste. Après un court moment, Ino ce détendit et finit même par ouvrire les yeux. Sentant la peur s'évaporer, Gaara afficha un sourire satisfait. Par contre, lorsqu'il la vit rougir, le jeune homme devint perplexe. Pourtant, si l'on connaissait la blonde, la cause était évidente:

-Tu...Tu n'as pas de t-shirt...lui fit-elle remarquer.

-Ho! S'exclama-t-il en lui lâchant la main. C'est que je m'entraînais et que...Bah...J'avais chaud, expliqua le militaire en posant une main sur sa nuque.

Gaara fut soulagé, bien quétonné, d'apprendre que c'était son infime nudité qui avait gênée la jeune femme.

-INO! S'écria une voix féminine.

En se retournant, ladite Ino découvrit son amie à la chevelure de feu, elle était venue la chercher!! à la grande déception du mâle de la pièce.

-Bon...bien...Bye! Dit la platine en allant rejoindre Tayuya

-Bye...répondit tristement le jeune homme.

-Mais où étais-tu enfin! Et qu'est-ce qui t'as pris de partir toute seule!?

La voix de Tayuya retentit dans le gym, laissant un adolescent amoureux se morfondre du départ de celle dont il était éperdu.













-Ho, Hinata...soupira la rose en regardant tendrement son amie, endormie sous un arbre.

Sakura s'assit silencieusement devant elle et la choisit comme model. La demoiselle Haruno savait bien que, peu importe le lieu et l'heure, si son amie voulait dormir, rien ne pouvait l'en empêcher! Si seulement les gens pouvaient voir l'Hyuuga de la même façon qu'elle et que leurs trois autres amies. Pour les autres, Hinata n'était qu'une brute (trop ?) féministe mais, elle était tellement plus que ça! Elle qui ne parles presque jamais mais qui, sait user de sa parole pour s'exprimer à la place de ceux qui en sont incapable et qui se porte toujours au secourt de ceux qui en ont besoin... Tout en réfléchissant, la rose laissait ses crayons danser sur sa feuille, caressant parfois certains traits pour créer la profondeur et l'ombre sur son oeuvre. Le résultat s'annonçait très réaliste, ce qui fit rire la dessinatrice. Ce simple son eu pour résultat d'animé le model. Hinata venait de quitter son sommeil.

-Bonjour la belle au bois dormant! Sourit la dessinatrice.

-B'jour, répondit la brune en se passant un main sur le visage.

-Sympa comme lit! Commenta Sakura en désignant le sol. Au faite, t'as vu Tayuya?

-Elle cherche Ino, répondit simplement la brune.

-Comment ça!?

-Blondinette est partie seule ce matin.

-Ha, je vois...

-Où est Temari? La questionna à son tour Hinata alors que la rose rengeait ses crayons.

-Elle est allée demander, non, ordonner aux fille d'arrêter de faire ami-amie avec les mecs.

Le regard que lui adressa la brune insita vivement Sakura à répondre au très populaire ''Pourquoi?''.

-Elle dit que ça nous mettra en retard dans nos études et que ça sert à rien puis qu'on va bientôt rentrer chez-nous.

Haussant les épaules Hinata pris le carnet à dessins de son amie et lui fit savoir qu'elle trouvait très joli le portrait qu'elle venait de faire à son image.

-Merci! Aller, vient, c'est l'heure du lunch!

La déclaration de la rose fit grimacer son amie. Disons qu'elle avait autant envie de manger la nourriture de cette école, que de se faire arracher les dents sans anestésie.













-Alors? Demanda Shikamaru en prenant place à une table.

-Simulation de déminage réussie! Déclara Sasuke.

-Vingt sur vingt au stande de tire. Renchérit Naruto.

-Mission trois réussie au simulateur de vol...répondit l'autre brun en prenant une bouché de son repas.

-Toujours invincu? Dit le roux, incertain que sa réponse suffise à son chef.

-Bien! S'exclama le plus haut gradé en soupirant de soulagement.

Comme à tous les jours, après les entraînements individuels, Shikamaru écoutait le contrendu de ses amis et comme les autres fois, il en était satisfait. Voyant que son voisin de table ne mangeait pas, Naruto s'arrêta et suivit le regard de son ami.

-Euh...Gaara? Pourquoi tu fixes cette porte?

-Tu attends quelqu'un? ajouta Kiba.

-Hum? Répondit le roux, distrait.

-Man! Tu rêves ou quoi? T'es ailleurs ces temps-ci. Déclara l'Uchiwa en mettant son plat de côté.

-Mais non Sasuke, tu te fais des idées, soupira le No Sabaku en regardant toujours la porte.

-C'est pas dans ton habitude de rien manger....

-Mais c'est quoi cet interrogatoire!? Se défendit le roux. J'ai ri- s'imterrompit-il en voyant la fille de ses rêves entrée. J'ai rien fait! Ce reprit-il alors que la belle prenait place près de ses trois amies.

Ayant gardé le silence depuis le début, Shikamaru avait réussit à attribuer l'attitude de son ami à l'arrivée d'une certaine blonde.

-Comment elle s'appele? Demanda alors le major.

Tous furent surpris de sa question, mais Gaara ne répondit pas. Il se contenta d'une bouchée de son repas et de regarder ailleurs.

-Alors c'est ça...Une fille? Constata l'Inuzuka.

-Ouf! Tant mieux! S'exclama Sasuke. J'ai eu peur que tu nous fasses une dépression ou un changement soudain de carrière.

-Au moins, ça ne changera rien au groupe, soupira Naruto.

Tous se remirent à manger, inconscient de la colère de l'un des leur. Shikamaru déplorait le fait que Gaara n'aies pas su résister plus longtemps aux filles...Espérons que les autres saches se montrer plus solides!













-Désolée les filles, j'avais des choses à faires! Se justifia Temari en arrivant à la table de ses amies.

-T'inquiète, t'as pas manqué grand choses! Lui dit la rose en désignant les quatre autres plateaux, encore pleins.

-Ha ouais....J'avais oublié, grimaça la cendrée.

-Si ça continue on va nous prendre pour des annorexiques, soupira Ino.

Les cinq jeunes femmes restèrent assises à regarder leur plats, avec dédin, jusqu'à ce que:

-Mais si je mange pas je...Commença Sakura.

-Ho mais c'est vrai! S'alarma Temari. Tu ne t'ai pas piquer hier! La gronda soudainement son amie.

La jeune diabétique aux cheveux couleur bonbon baissa les yeux, elle voudrait bien manger pour stabiliser son taux de sucre, mais elle se refusait pertinamment de manger ces trucs.

-Y'en a marre! S'exclama Hinata en se levant brusquement pour ensuite aller à la cuisine.

-Ho, ho...Émirent les quatre autres.

Après quelques secondes on entendit la voix d'Hinata résonner dans la pièce, elle n'était pas contente.

-ÉCOUTEZ MOI BIEN, VOUS! VOTRE BOUFFE EST INFECTE! MÊME LES PIRES CONS DE L'HISTOIRE NE DONNERAIENT PAS ÇA À MANGER À LEURS CHIENS! LEURS CHIENS!!!! ON EST PEUT-ÊTRE DANS UNE ÉCOLE MILITAIRE, MAIS IL EST HORS DE QUESTIONS QUE L'ON JEÛNE SIMPLEMENT PARCE QUE VOUS ÊTES INCOMPÉTANT DANS UNE CUISINE! TASSEZ-VOUS DE LÀ, QUE JE FASSES QUELQUE CHOSE DE POTABLE! ALLEZ! AVANT QUE JE NE VOUS DÉPLACE MOI-MÊME! ET ATTENTION, ÇA POURRAIT FAIRE MAL!

À ce moment précis, tous les curieux qui c'étaient approchés de la porte de la cuisine, virent un homme tomber à leurs pieds.

-Mais qu'est-ce que vous attendez!? Un dessin!??! Grogna la brune en s'adressant aux aides-cuisiniers.

Quelques temps plus tard, Hinata ressortie de la cuisine, suivit par quatre hommes tenant chacun un grand plat métallique. Remplaçant la purées et autres accompagnements par les nouveaux plats, les hommes virent les jeunes affluer. Ils avaient tous retrouvés l'appétie en voyant le spaghettis. De son côté, Hinata c'était ramener à table avec une assiette pour chacune de ses amies.

-Quoi? Demanda-t-elle en voyant les regards que ses copines lui adressaient.

-Ben...commença Sakura.

-Trop cool! S'exclama Tayuya.

-Tout le monde sait faire bouillir de l'eau et cuire des pâttes...

-N'empêche! Merci de nous libérer de notre grève de la faim, rigola la blonde platine en prenant son assiette.

-Aller Sakura, mange...

Sur cette demande Hinata se mit simplement à manger alors que les autres s'adressaient des regards entendus tout en riant de ce qui venait de ce passer. Non loin de là, les militaires du groupe Delta-43 fixaient la brune. Comment avait-elle fait? Combien de fois avaient-ils souhaité changer de cuisto....

-Génial! S'écria Naruto.

-C'est juste des pâttes , ronchonna Shikamaru.

-Peut-être, mais c'est bien mieux que...ça! Dit Sasuke en pointant la purée, avant d'aller chercher de ce nouveau met.

Mécontant, le chef du groupe se leva de table et quitta la pièce, alors que les autres imitaient l'Uchiwa. Seul Gaara pris son temps, il voulait s'assurer de croiser le regard de son artiste favorie.














Lors du battement de l'après midi, Shikamaru sortit prendre l'air. Mais une fois de plus, il se retrouvait entouré de filles! Ne serait-il jamais tranquil? Puis, il appercue un fille, aux cheveux blond cendrées, qu'il avait vu avec la brune du midi. Rapidement il la rejoint.

-Hey toi! L'interpella-t-il

-Quoi? Répondit Temari, sur la défensive.

-Ça t'as plus, avoue!

-Mais de quoi tu parles?

-De ton amie! La brune! T'es fière là, ton amie est une star. Mais c'est faux, fais-toi pas d'idées!

-Euh..Écoutes mec, je sais pas de quoi tu veux parler mais fou-moi la paix, ok? Le somma-t-elle en usant de ses dernières miettes de patience.

-On était bien avant que vous débarquiez! Vous avez rien à faire ici!

-Wô! Relaxe! Répondit la blonde. On veut pas être ici non plus! C'est pas par choix, certain, qu'on est là, ok! Alors décolle!

-Vas dire ça à d'autre, tu veux? Ton amie là, elle se prend pour qui pour vouloir changer le menu!?

-Parce que tu vas me dire que tu aimes cette purée blanche!? Le nargua Temari en reprenant sa route.

-L'armées c'est pour les mecs! Les filles sa joue à la poupée! Alors restez dans vos chambres et arrêter de vouloir tout changer!!!! S'emporta le brun.

Furieuse, Temari fit demi-tour et vint se planter devant le jeune homme.

-T'as finis? Non parce que là, t'es vraiment chiant!

Surpris, le militaire la regarda continuer:

-Nous on se prend pour qui?! Non, toi tu te prends pour qui!? Les femmes ne sont pas bonnes qu'à rester à la maison! Où t'es toi!? On peut faire ce qu'on veut. Vous voulez pas de nous, ben c'est idem! Faites ce que vous avez à faire et tout va bien aller! Ce serra pareil pour nous! Alors fermes ta gueule et occupe toi de tes petites fesses de militaire, on s'occupera des nôtres!

Sur ce, elle tourna les talons. De son côté, Shikamaru arqua un sourcil, elles veulent la jouer comme ça et bien elle vont le regretter! C'est petites artistes vont retouner dans les jupes de leurs mères et les garçons pouront continuer de faire la guerre!













-Tu crois qu'ils ont amenés Ubert? Demanada Tayuya en sautant d'un banc à l'autre.

Assise dans les estrade, Hinata regardait son amie jouer les gymnastes amatrices dans les gradins de l'air de jeux de l'académie.L'Hyuuga répondit à sa question par un hochement de tête.

-Évidemment, sinon comment madamme Harrison ferait son cour, répondit Tayuya Harrison désorientée et sur le bord de la crise ne nerf, tout cela parce qu'Ubert, l'immense piano à queue , n'était pas là.

-Ils on fait attention à mon bébé hein? Demanda la rousse en faisant allusion à son instrument.

Il est vrai qu'une batterie, c'était facile à habimé. Surtout que Tayuya était très pointilleuse là dessus. Comme elle ne pouvait le garder avec elle, c'était des techniciens qui l'installaient sur la petite plateforme roulante que la rousse pouvait d'éplacer du point a, soit la remise, au point b, la salle de répétition.

-Je parles trop? Demanda finalement la jeune femme aux cheveux enflammés en atterrissant juste à côté de la brune.

Poussant un soupire, Hinata regarda son amie et lui adressa un regard dans lequelle la rousse pouvait lire'' Non mais, tu te moques de moi? Depuis quand tu t'inquiètes de ça avec moi?''.

-Merci, t'es gentille, sourit la rousse en sachant très bien que peu importe le nombre de mots à la secondes qu'elle prononcerait, Hinata l'écouterait encore et encore.

S'asayant près de la brune, Tayuya regarda devant elles et soupira.

-Tu crois qu'Ino finira par ne plus avoir peur des mecs?

Attadant une réponse, la rousse remarqua le haussement du sourcil droit de son amie, aussi tôt elle s'expliqua. Après tout, elle pouvait être dure à suivre quelques fois.

-Elle est plutôt jolie...Et ça serrait bien, je trouve, qu'elle puisse vivre une histoire d'amour. Ben quoi? Ajouta-t-elle en voyant le regard que lui adressait Hinata. C'est claire que cette année, ne sera pas une année comme les autres. Après tout ce qui c'est passé en seulement deux mois, je sens que la vie nous réserve un tas de choses!

-Hum, hum....

-Qui sait, peut-être que chacune de nous vivra une chose à laquelle on ne s'attendait pas!

Après un soupire amusé, Hinata se leva et tendit la main à son amie afin de l'aider à l'imiter.

-Ok! Je me tais! Rigola Tayuya, elle devait admettre que ce genre de discourt n'était pas vraiment dans ses habitudes.











Profitant du fait que tous les mecs soient en cour, toutes les jeunes femmes c'étaient réunis dans la caféteria pour clore leur journée de congé en beauté. Les employés avaient eu droit à un spectacle étonnant. Certaines d'entre elles avaient joué de leur instrument, d'autres avaient dansé et l'une d'elle, debout sur une table avait jouer la radio humaine. Les artistes c'étaient faite leur propre party de la rentré. Descendant de sa scène improvisé Ino retourna près de ses amies.

-Dis-moi Barbie, tu vois un psy pour ta skizo?

-De quoi ma skizo!? S'enquit la première concernée.

-Ben, on dirait que t'as une deuxième personnalité, expliqua Tayuya.

-Parce que..?

-Ben t'es une chanteuse dans deux langue! Tu fais du pop-rock , sur scène t'es démante...mais devant un mec. Alors là c'est une toute autre histoire! Déclara la rousse.

-Je sais...Que veux-tu! J'aime la chanson!

-Et pas les garçon?La taquina Temari.

-Hey! C'est pas vrai!!! S'offusca faussement Ino. J'ai juste pas l'habitude...

-On avait remarqué, rigola la rose.

-Gna gna gna, grimaça la chanteuse.

-Hey! Les filles! S'écria une voix en approchant du petit groupe.

-Salut Tenten, répondit Sakura.

Tenten, une élève de troisième année en musique, option téhâtre. Comme la plus part d'entre elles, son option ne servait qu'à combler son horrair et avoir un cour facile....

-Vous savez la nouvelle? Le directeur à demandé à ce que nous fassion un concert!

-Pardon!!! S'éttouffèrent la rose, les deux blondes et la rousse.

-La directrice choisira une chanteuse qui pourra se faire accompagnée, commença Tenten alors qu'Ino priait pour que ce ne soit pas elle. Une douzaine d'élèves de deuxième années pour une pièce de son choix et cinq danseuses pour un numéro de groupe.

-Mais...on va pas jouer pour ces...ces..crétins! Déclara Tayuya.

-Ouais, ils nous aimes même pas, pourquoi on jourait pour eux!? Demanda la rose.

Alors qu'un débat voyait le jour entre Sakura, Tayuya, Temari et Tenten, Ino perdait son sourire et prenait place près d'hinata, qui comme toujours, avait gardé le silence.

-T'inquiète barbie..tu seras super.

-Mais...je veux pas le faire! Répliqua aussi tôt la chanteuse.

-Tu sais très bien que tu seras choisi.

-Mais...

-Et tu seras super.

Après un soupire, Ino sourit à la brune. La confiance qu'Hinata avait en elle et sont ''talent'' la rassurait.

-Merci....

Sur ce, l'Hyuuga passa son bras autour de son amie et les deux demoiselles retournèrent vers la scène improvisée. Le public réclamait déjà une autre chanson et elles allaient répondre à leurs attentes.

Quand elles se mirent à chanter, Tenten regarda Hinata, surprise.

-Depuis quand Hinata sait chanter?

-Elle a pris danse, parce que chant, elle métrise déjà! Avoua Tayuuya en allant sur la piste de danse temporaire.












-Je vais mourir, se plaignit un certain blond en retirant ses chaussures.

-Mais non, soupira Kiba en le regardant faire.

-Siiiiiiiiii! Clama-t-il en se jetant sur son lit.

-Bon, qu'est-ce qu'il à encore? Demanda Sasuke qui venait d'arriver.

-Je vais mourir! Répéta Naruto à son nouveau spectateur.

Les deux brun se regardèrent avec exaspération puis Shikamaru fit son apparition.

-Bon, qu'est-ce que tu as?

-J'ose pas le dire!

-Franchement, Naruto! Fais pas l'enfant, dis nous! Exigea Kiba.

-Je...je..J'ai raté!!!! Pleurnicha-t-il.

Face au silence des trois autres jeunes hommes, Naruto s'expliqua.

-J'ai raté une cible...Dévoila le blond en se cachant derrière son oreiller.

-Fallait bien que ça t'arrive un jour, répondit Shikamaru.

-Mais, mais...Je dois être malade! C'est sur! Sinon JAMAIS j'au-

-Bonjour! S'écria Gaara d'une voix joyeuse en pénétrant dans la chambre.

Tous tournèrent la tête vers le rouquin.

-Bon...

-Jour...complèta Sasuke.

-Finalement c'est peut-être lui qui est malade, murmura le blonde en se levant.

D'un air aisé, le rouquin alla vers sont lit et s'y allongea, les bras croisés derrière la tête. S'adressant des regards perplexes, les jeunes gens vinrent encercler le lit de Gaara.

-Tu as de bonnes nouvelles? Tenta Kiba.

-Non.

-Tu as eu une bonne note? S'essaya Sasuke.

-Pas plus que d'habitude.

-Qu'est-ce qu'elle a fait? Soupira Shikamaru qui avait deviné.

-Elle m'a sourit! S'exclama Gaara, levant les poings en signe de victoire.

-Encore cette fille? Sourit Naruto. Aller, dis-nous comment elle se nommes!

Sur ce, tous se mirent à parler des jolies filles vues dans la journées, tous, à l'ecception de Shikamaru qui décida de se tenir loin de tout ça.











-Dis-moi Ino, c'était quoi le sourire que t'as fais tout à l'heure? Sourit la rose en ouvrant la porte de leur chambre.

-Ouais! Depuis quand tu souris aux mecs? Demanda Tayuya.

-De quoi vous parlez? Voulu savoir Temari en les voyant entrer.

-Notre petit Ino a fait les yeux doux à un garçon! Rigola Sakura en allant à la rencontre de son sac.

-C'est même pas vrai! J'ai pas fais ''les yeux doux'' J'ai simplement sourit....

Sur ce, la porte fut refermé par Hinata qui se dirigea lentement vers son lit.

-Et qui est ce garçon? Questionna la blonde cendrée.

-C'était qu'un sourire! Pas besoin d'ouvrir une enquête! S'écria Ino.

-Ben ton silence alarmerait le FBI! La taquina Sakura.

-Ben si elle ne parle pas...Moi je le ferais! Déclara solonellement la rousse.

Intriguée, Ino se demandait ce que Tayuya pourait bien leur dire.

-Il est roux, plutôt musclé et je l'ai vu quand Ino a fait sa petite fugue! Ils étaient seuls..Dans un gym...Et il ne portait pas de t-shirt! Comméra la brute la plus bavarde.

Surprise, Ino dévisagea son amie à la chevelure de feux, manquait plus qu'ele connaisse son nom!

-Voyons Tayuya! C'est pas gentil de répendre des rumeures! La gronda faussement Temari.

-Hum, alors il a finit par t'avoir! S'exclama la rose.

-Pardon?!? S'inquiéta la chef.

-Et bien...Un jeune homme aux cheveux roux...Est venu lui demander son nom la nuit denrière, expliqua Sakura.

-Et il s'appele? S'enquit Tayuya en voyant le regard désarsonné qu'avait Ino.

-Gaara! Répondit la jeune femme aux cheveux couleur bonbons.

-La petite Ino a un copain!

-Elle fait fureur chez les militaires! La taquinèrent les autres jeunes femmes.

-Aller, ça suffit! Laissa là tranquile! Ordonna Hinata en quittant son silence. Elle fait ce qu'elle veut et ça nous regarde pas! Ok? Ronchonna-t-elle en se retournant pour dormir, aprè sun petit merci muet de la part d'Ino.

Gênées, les autres jeunes femmes laissèrent leur amie tranquile et allèrent se mettre en pyjama. Alors que les autres se préparaient à se coucher, Sakura allait s'enfermer dans la salle de bain afin de se donner son injection. À chaque fois qu'elle sentait la petite aiguile s'enfoncer dans la peau de son ventre, elle pensait à la petite fille qui vivait la même chose qu'elle. Petite fille qu'elle avait rencontré à l'hôpital et qu'elle voyait s'injecter tous les soirs, toute seule, avec le sourire. La rose se souvenait même du jour de sa première injection...c'était cette petite fille qui lui avait montré comment faire. Donc maintenant, elle se répétait ''aller Sakura, toi une grande fille, tu peux le faire! Qu'est-ce que Layla dirait? Elle aussi le fait, depuis longtemp''. Lorsqu'elle revint dans la chambre, toutes les jeunes femmes se glissaient dans leur lit, impatiente de trouver le sommeil. Demain, leur première journée de cour aurait lieu...Elles étaient impatientes de revoir leurs instruments, mais un peu moins vis-à-vis du fait d'être confrontées à une nouvelle formule. Elles n'étaient plus à leur chère école...alors tout changerait...Comme pour une mélodie. Tout le monde apprend les mêmes bases, mais l'interprétation varie en fonction de l'artiste. Et bien maintenent, l'artiste n'est plus une école d'art ou chacun trouve sa place...Mais une bâtisse froide et autoritaire ou les jeunes femmes ne sont pas les bienvenues.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales