Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Imaginaire
    Seven Edition
    Nb de signes : 80 000 - 500 000 sec
    Genre : horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Confinement
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - récit de vie - réaliste - humour
    Délai de soumission : 08/05/2020
  • L'Indé Panda 9
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • L'Ampoule n°7
    Éditions de l’Abat-Jour
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : atypique - étrange - noir
    Délai de soumission : 10/05/2020
  • Mauvais goût
    Bigornette
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Prix Zadig de la Nouvelle policière
    Éditions Exæquo
    Nb de signes : 65 000 - 130 000 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 12/07/2020
  • Littératures de l'imaginaire
    Tirage de têtes
    Nb de signes : 2 000 - 20 000 sec
    Genre : imaginaire - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La sauvegarde des orang-outans
    L'ivre d'histoires
    Nb de signes : 15 000 - 45 000 sec
    Genre : steampunk - science-fiction - fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Dimension "Marmite et microonde"
    Rivière blanche
    Nb de signes : 1 000 - 50 000 sec
    Genre : steampunk - horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Depuis plusieurs jours, la plage était déserte.
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 1261 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

L'Ombre Noire de Naruto Uzumaki : Auteur: White Falcon Vue: 4747
[Publiée le: 2012-04-29]    [Mise à Jour: 2012-05-23]
G  Signaler Romance/Drame/Action-Aventure Commentaires : 7
Description:
Un Meurtre ... Une Vengeance ...
Une Guerre ... Des Morts ...
Naruto Uzumaki va connaitre la douleur qu'est la perte d'un être cher. Sous la haine qu'il a accumulé contre depuis des années, il va déserter pour revenir plusieurs années après, mais dans quel but ?
Briser ce circuit de haine sans fin ? Ou pour faire l'objet de celle-ci ?

====================
Introduction : Chapitre 1
Arc 1 : Une Nouvelle Équipe : Chapitre 2 à 7.
Arc 2 : L'Examen des Chuunins : Chapitre 8 à …
Crédits:
Presque tous les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto et les autres à moi.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Chapitre n°3 : Naruto Kurama Uzumaki Namikaze :

[2132 mots]
Publié le: 2012-05-23Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Six mois passèrent durant lesquelles, la jeune déserteuse de Taki suivi un entraînement sortant tout droit des enfers. Préférant travailler en premier sur la résistance et la maitrise de son chakra, Naruto avait su trouver les exercices juste et approprié pour tirer les meilleurs éléments de ce pays. Pour Fuu, les premières semaines furent les portes de la mort, habillée seulement de ses habits qu'elle portait à Taki, elle avait à plusieurs reprises, failli mourir de froid lors des tempêtes de neige. Observant son entrainement de près, le blond venait évidemment la secourir à chaque fois. C'est donc lorsque ses six mois arrivèrent à son terme, Fuu fut plutôt heureuse d'avoir fini de vivre cet enfer, et ça, Naruto l'avait bien remarqué.


« Je peux savoir pourquoi tu as l'air tellement heureuse ?

- C'est simple Naruto-sensei, cet entraînement dans ses montagnes est enfin terminé ! S'exclama t-elle joyeuse à la surprise de Naruto qui se mit à rire avant de demander d'une voix totalement innocente :

- Tu ne pensais quand même pas que ton entraînement était terminé ? Si on part d'ici, c'est pour passer à la seconde étape, et cette étape durera un an et demi ».


Les mots du jeune homme la laissèrent sans voix, elle n'en croyait pas ses oreilles, ce n'était que la première étape de son entraînement ! Et le pire, c'est que la deuxième devait surement être plus horrible, en plus de durer trois fois plus longtemps. Tombant à genou, elle fit mime de jouer une pièce dramatique qui, malheureusement, passa inaperçu au regard du blond, occupé à éteindre le feu. Elle se mit donc à bouder dans on coin sous le regard amusé de son frère. Mais ils durent tout de même suivre leur maitre lorsque celui-ci quitta la grotte.


« Et on va où au juste ?
– Pour l'instant, on va voir Mifune, il entraînera Shibuki pendant que je t'entraînerais de mon côté.
– Pourquoi je ne viens pas avec vous ? Demanda timidement le concerné avant que sa sœur s'emporte.

- Si tu viens avec nous, il y a peu de chance que tu survives … Bon, c'est pas comme si ça allait me chagriner, mais ta sœur en déprimerait. C'est ça qui me ferais chier » Répondit-il sans laisser paraitre la moindre émotion dans ses paroles.


La conversation prit donc fin sur cette déclaration qui semblait vraiment être sérieuse. Et c'est vraiment à ce moment, que la jeune kunoichi commençait à craindre la suite de son entrainement. Par la suite, les heures de marche commençaient à s'accumuler sans pour autant que des paroles soient partagées entre eux, enfin jusqu'à ce qu'ils aperçurent une immense forteresse au milieu de l'immense forêt qu'ils traversaient. Au milieu du groupe, Shibuki eu la réaction d'un enfant qui venait de voir un cheval pour la première fois de sa vie, c'est-à-dire courir en direction de celui-ci en criant de joie. Fuu resta quant à elle, derrière son maitre, la tête basse, légèrement triste. Et Naruto resta le même, un jeune homme montrant aucune émotion. Mais, alors même qu'ils étaient encore à une centaine de mètres de l'entrée, celle-ci s'ouvrit pour laisser sortir deux hommes et une femme. Habillée d'une longue veste blanche et d'un pantalon également blanc, la femme devait avoir la vingtaine avec de longs cheveux bleus turquoise qui bougeaient en harmonie avec le vent. Mais ses oreilles attirèrent l'attention de Fuu, celles-ci étaient en effet, étrangement longues


« Une elfe ? Pensa t-elle, vraiment étonnée.
– Fuu, Shibuki. Déclara subitement Naruto en posant un genou à terre à la surprise des deux autres qui virent pareil par la suite.
– Naruto, mon cher Naruto, je ne m'attendais vraiment pas à te voir ici
» Annonça l'un des deux hommes en frottant ses mains.


L'homme en question devait avoir le même âge que la femme, habillé quant à lui seulement d'un tee-shirt noir à manche longue et d'un pantalon noir, il avait des cheveux mi-longs violet, tout comme ses yeux. Fuu fut une nouvelle fois surprise de voir Nastra, le Faucon de Naruto, sur l'épaule de cet homme.


« Il est surement ici pour me voir, Ryuusaki-sama »


Fuu tourna alors son regard vers celui qui venait de parler, beaucoup plus vieux que les deux autres, il portait un kimono et un bandage recouvrait le haut de son crâne. Elle reporta alors son regard sur l'ensemble du groupe, elle sentait leurs puissances, une très grande puissance. La jeune femme commença à trembler comme une feuille, mais lorsque la main douce de son protecteur se posa sur son épaule, elle se calma lentement.


« Nastra, tu ne pourras donc jamais fermer ton bec ? Demanda le blond en soupirant avant que le rapace ne pousse un cri strident.
– Ne la blâme pas comme ça, c'est moi qui voulais te voir. Répliqua le dénommé Ryuusaki en s'approchant un peu plus vers Naruto.
– Alors pourquoi avoir dit le contraire tout à l'heure ?

- Relaxe Naruto … C'était pour donner un style …

- Tsss …

- Et si tu me montrais tes progrès Naruto, tu dois bien avoir augmenté ton niveau depuis notre dernière rencontre.

- Approche … Murmura le blond qui vit la femme s'avancer en demandant d'une voix douce :

- Puis-je le combattre ? Maitre.

- Évidemment ma petite Yuki, S'exclama t-il comme un gamin avant de continuer d'une voix plus neutre et basse : J'allais même te le proposer … »


Comme pour répondre à ce défi, le blond se leva d'un geste pour faire face à quelques mètres de son adversaire. Celle-ci enleva sa veste et la lança dans la neige pour se retrouver avec seulement un débardeur blanc comme haut. Ils se regardèrent profondément durant plusieurs secondes qui semblaient durer des heures, puis, d'un cris strident, Nastra lance les hostilités. Bougeant la première, Yuki frappa ses mains devant son visage en murmurant d'une voix un peu froide :


« Shizen no yōso »


Suite à ses paroles, une onde de choc s'échappa de son corps, dégageant ainsi toute la neige présente autour d'elle. Réduire la visibilité de l'adversaire, c'est ce qu'elle cherchait afin de pouvoir disparaître parmi les arbres. Mais cela ne dérangea nullement Naruto qui composa plusieurs signes tout en se tournant vers la forêt. Inspirant une grande quantité d'air, il l'expira ensuite avec une technique de type vent :


« Fūton, Daitoppa »


Un torrent de vent attaqua les arbres de la forêt avec une telle violence, que quelques-uns tombèrent par-terre dans un fracas assourdissant. Lorsque Naruto était en plein combat, il vaut mieux éviter d'être proche de lui. Et ses deux coéquipiers le comprirent très bien puisqu'ils furent à deux doigts de se faire souffler par l'attaque. Déplacé juste à temps par Ryuusaki qui regardait le combat sérieusement tout en surveillant les spectateurs. Mais lorsque les yeux de Fuu rentrèrent en contact visuel avec les siens, ils ne semblaient plus vouloir quitter, ils étaient tellement, captivant …


« Jeune fille, ne te fais pas avoir par mes yeux, tu pourrais t'y perdre …

- Hein ?! S'exclama seulement Fuu, revenue brutalement à la réalité.

- Rien … Mais regarde ce combat, et admire l'étendue du talent, que possède celui qui t'entraine …

- Naruto …

- Ouais … C'est pas tous les jours qu'un gamin de neuf ans atteint un tel niveau …

- Neuf ans ? Impossible, on dirait qu'il a seize ans ! »


Reportant son regard sur son maitre, celui-ci regardait avec attention le brouillard qu'il venait de créer avec sa technique. Relâcher rien qu'une seconde sa garde, c'est la seule chose qu'il fallait éviter. Et malheureusement, Yuki profita de ce moment de faiblesse pour apparaître derrière lui, posant la lame d'un katana contre la gorge du blond qui ne fit aucun mouvement.


« J'ai gagnée … Murmura t-elle au creux de l'oreille de son adversaire.

- Désolé de te décevoir. Répondit-il alors qu'un autre Naruto venait d'apparaitre derrière elle en posant un kunai contre sa gorge.

- Hum … Fit-elle sensuellement en souriant avant de dire : Te voilà, Naruto …

- Désolé, mais tu as … »


Sans même avoir le temps de terminer sa phrase, des racines apparurent sous ses pieds pour enlacer en un éclair les jambes du blond. Celui-ci trancha net la gorge de Yuki qui explosa en un nuage blanc avant de lancer son arme derrière lui, là où l'arme rencontra le katana de la véritable combattante, prête à lancer son attaque :


« Katano kenzen ! »


Un mouvement rotatif souple de katana, une lame de chakra s'échappa de l'arme pour partir en direction de sa cible, mais celle-ci s'écrasa contre une lame de vent créée rapidement par Naruto.


« Il y a une raison précise de ce développement physique précoce. Continua Ryuusaki sans quitter les combattants des yeux.

- Une raison ? Répliqua Fuu, étonnée qu'il y est une suite à la conversation.

- Oui … Pour faire simple, Naruto est le premier Jinchuuriki à faire ça avec son Bijuus …

- Faire quoi ?

- La fusion totale … Naruto n'est plus un Jinchuuriki, ni un humain, mais plutôt un être issus d'un humain et d'un démon, une sorte d'immortel si tu préfères … »


Une seconde onde de choc attira le regard de la jeune femme sur le sujet de la conversation, délivré des racines et légèrement pencher en avant. Naruto tenait la poignée de son katana fraichement invoqué et non dégainé, attendant le moment venu pour attaquer. Moment qui arriva lorsque les oreilles de Yuki se redressèrent, au moment où Naruto réapparut à quelques mètres derrière elle, remettant lentement la lame de son katana dans son fourreau.


« C'est terminé … Murmura Ryuusaki avant de penser pour lui-même : Il est vraiment incroyable ce gamin »


Le bruit métallique de la rencontre entre le fourreau et la garde du katana résonna faiblement dans le silence de la forêt, et Yuki s'effondra lentement dans les bras de son maitre qui venait d'apparaitre à côté d'elle. Les autres spectateurs ne semblaient pas vouloir bouger, surtout les deux élèves de l'Uzumaki qui restaient la bouche ouverte devant la puissance de leur maitre.


« Je l'ai frappé seulement avec le plat de la lame, elle est juste inconsciente … Déclara le blond en fessant disparaître son arme.

- Je le sais très bien, sinon, tu crois que moi, ou Mifune-san resterions les bras croisés ?

- Que voulez-vous, je suis peut-être devenu trop rapide pour vous deux. Déclara le blond en se frottant le bout du nez avec son index tout en souriant.

- C'est pas demain la veille que tu me battras, sale cornichon. Répliqua aussitôt l'homme avec un air moqueur.

- C'est qui le cornichon ?! Viens ici un peu, tête d'algue !

- Je t'ai déjà dit de ne pas m'appeler comme ça ! Pour toi, c'est seulement : Kami-sama.

- C'est pas demain la veille que je t'appellerai comme ça ! Et d'ailleurs, c'est toi qui a …

- Hum hum ! Sinon, pourquoi es-tu venu ici Naruto-kun ? » Demanda dans un total hors-sujet Mifune.


Un silence suivi la question et le blond laissa alors tranquille la " Tête d'algue " pour reprendre son sérieux tout en regardant le vieil homme dans les yeux. Naruto s'avança ensuite vers ses élèves d'un pas lent avant de poser sa main sur la tête de Shibuki tout en demandant :


« Il y a moyen que tu apprennes l'art des samouraï à ce gosse ?

- Hum … C'est possible. Répondit-il après quelques instants d'hésitation. Après tout, il y a de moins en moins de monde intéressé par cet art, comment t'appelles-tu ?

- Shi … Shibuki ! Bégaya le gamin, toujours sous le choc.

- Bien Shibuki. Déclara t-il avant de se tourner vers Naruto pour poursuivre : D'après Ryuusaki-dono, votre village aura besoin de vous pour participer à l'examen des sélections des Chuunins.

- Je croyais que tu n'avais pas de village Naruto-sensei. S'exclama Fuu surprise, mais Ryuusaki se mit à rire avant de dire avec amusement :

- Tu n'as vraiment rien dis à ton sujet ? Fuu et Shibuki, depuis que vous avez désertés Taki, vous êtes devenus des villageois du célèbre village d'Uzuchio ! »

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales