Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Changement d'adresse IP non prévue
 par   - 60 lectures  - Aucun commentaire

Fanfic Fr a été inaccessible suite à un changement d'adresse IP non prévu.
Le changement a été fait sans me prévenir, ce qui fait que les serveurs DNS n'étaient pas à jour et continuaient à rediriger vers l'ancienne adresse.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 887 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Kanashii Desu ~~ Auteur: Yorii-chan Vue: 406
[Publiée le: 2008-04-16]    [Mise à Jour: 2008-04-18]
13+  Signaler Drame/Horreur/One-Shot Commentaire : 1
Description:
Voilà selon moi se qui se serais à peu près passer si tout les amis, gentil seinsei et gentil Hokage n'avait jamais exister ...
Donc ça va pas être joyeux ..
Pardonner moi !
Crédits:
Kishimoto-sama ne veux toujours pas me les donner ...Donc je lui ai voler...fufufu...je lui rend ses chef d'oeuvre à la fin.. promis ! Seul le petit renard est à moi !
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Seul et unique chapitre ^^

[3910 mots]
Publié le: 2008-04-16
Mis à Jour: 2008-04-18
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Yeah ! Yeah ! Voici ma 2eme fic enfin là c'est plutôt un One-shot =D ! L'idée m'est venue pendant mon sommeil et je n'ai pas pu m'empêcher de l'écrire ^^' ...Dites-moi ce que vous en pensez =)

BizoùùùùùùùùùùùùX <3


~°~*~°~*~°~*~°~*~°~

~°~*~°~*~°~*~°~*~°~*~°~*~°~

~°~*~°~*~°~*~°~*~°~



Tout ce sang, ce liquide poisseux et pourpre s'évadant de mon corps, de mes plaies pour aller rejoindre celui des cadavres et blessés étalés devant moi. J'aimerai me convaincre qu'ils ne sont pas morts ou gravement blessé, qu'ils sont juste endormis et font de mauvais rêves et que c'est pour ça qu'ils crient, gémissent de douleur. J'aimerai me convaincre que ce liquide n'est pas du sang, juste de l'eau sale qui à cause du reflet de la lune rousse a la couleur du sang. J'aimerai me convaincre que ce n'est pas moi qui ai fait ce massacre...Non ! Ce n'est pas moi, c'est elle. C'est cette moitié de moi, cette personnalité de moi que je ne peux pas contrôler. Ce monstre qui, quand je m'endors ou me repose, quand je me laisse aller, en profite pour sortir et tout démolir, tuer, il aime les bains de sang, entendre ses victimes le supplier de les laisser en vie, sentir la chair de celle-ci déverser son sang dans sa gueule accompagné d'un cri de souffrance, faire souffrir toute personne qui s'approche de moi, gentille ou méchante, il ne fait aucune différence car il s'en contrefiche tant qu'il peut ''s'amuser''. C'est un monstre de cruauté, j'aimerais n'avoir jamais eu ce démon en moi. Je l'entends encore rire comme à chaque fin de massacre, ce rire grave et pleine de méchanceté, il se moque de ma faiblesse...c'est vrai, si j'avais été plus fort, j'aurais pu le contrôler et l'arrêter à temps !

Des bruits de pas parvenus à mes oreilles, ce devait être les parents des enfants qui étaient la plupart morts. Je me reculai dans un coin sombre et rapprochai mes jambes de mon torse, je ne voulais pas qu'ils me voient, je ne voulais pas qu'ils m'accusent pour le meurtre de leurs enfants, je ne voulais pas qu'ils s'en prennent à moi avec l'intention de venger leurs gamins, je ne voulais pas qu'ils pensent que je suis un monstre, je ne suis pas comme lui ! Les voilà qui arrivent, je les vois, leurs visage détruit par la tristesse de perdre un être cher, la rage envers moi même s' ils ne savent pas que je suis ici.

Ils ne m'ont pas encore vu et j'espère qu'ils ne vont pas me remarquer.

Il y a aussi de la culpabilité dans leurs yeux quand les parents regardent les bâtons, couteaux ainsi que les briquets que tiennent leurs gosses.

Ils doivent penser qu'ils auraient du venir avec eux pour tuer le monstre que je suis.

Je crois que je suis entrain de pleurer, non je dois me retenir sinon ils vont m'entendre mais je ne peux pas m'arrêter.

Je ne peux pas stopper ces larmes qui coulent sur mes joues sales et pleine de sang séché, appartenant aux victimes de mon démon.

Mince ! Ils m'ont entendu, vite ! Je dois m'enfuir ! Trop tard, un des pères m'a donné un coup de batte de base-ball dans l'épaule, je me sens propulsé contre le mur...!

« Boum »
Merde ...ma tête a heurté violemment le mur, putain ça fait mal !

« Meurt sale monstre ! Tu as tuer mon fils ...MEUUURT ! »

Après le cri d'une des mères désespérées, une pluie de coups me tombent dessus de tous les cotés. Je sais qu'ils ne veulent pas me tuer directement.

Ils préfèrent me faire souffrir comme il l'a fait avec leurs enfants.

Je me sens m'évanouir...Non ! Je ne dois pas sinon il va prendre ma place et ce sera encore un vrai massacre, je ne veux pas !

Je sens un goût de fer dans ma bouche, ce goût, je ne le connais que trop bien pour l'avoir senti trop souvent ,après que Kyûbi ai pris possession de mon corps.

Car il avait l'habitude de déchiqueter à coup de crocs ses malheureuses victimes, ce goût de sang....

Kyûbi est le nom que j'avais décidé d'attribuer à ce monstre car il décuple ma force , ma rage, ma bestialité et mon envie de tuer par neuf. Mince, je suis entrain de m'évanouir et je n'arrive plus à me maintenir éveillé.

Que faire ? Je sais...
« Fuyez...cour...ez...le ..arg...plus...loin...po...ssi...ble...il...se réveille....»
J'essaie vainement de les prévenir mais c'est comme parler à un mur, en même temps qui écouterait un monstre ?

Tsss ... des fois je me demande pourquoi je ne laisse pas Kyûbi les tuer tout simplement...Non ! Même s'ils veulent me tuer, je ne peux pas les laisser entre les pattes de ce monstre assoiffé de sang qui les maintiendrais en vie juste pour les entendre agoniser !

Sinon ..sinon ce serait moi le monstre !

Je sens mes larmes recommencer à couler et se mélanger à mon sang. Tiens, ils ont arrêté de me battre ?!

J'ouvre péniblement un oeil, ils sont là et me regardent avec un sourire cruel et satisfait ...tiens ? Leurs sourires semblent changer pour se transformer en une sorte de grimace effrayée , on dirait qu'ils voient le diable ... le diable ?! Non ! Je me suis évanoui! Merde ! Je dois me réveiller ! Sinon ...Sinon ils vont tous ...
« C'est ce que tu veux après tout....»
Cette voix ...elle résonne dans ma tête, il me parle et je sais que je suis le seul à pouvoir l'entendre...Non ! Ce n'est pas se que je veux !
« Arrête de te mentir ...nous savons tout les deux que tu veux te venger de ces treize ans de souffrance et de haine... »

Je ...Non...Je ne veux pas !!
« Tu te mens à toi même Gamin...Regarde-les, ces regard haineux et apeurés, ils te détestent, ils veulent que tu meurs...Tue-les ! »

je ne comprends plus rien ...pourquoi ? Qu'est-ce que je leur ai fait ?

Je ne veux plus que l'on me déteste ! Je ne veux plus voir ces regards remplis de haine et de peur ! Qu'ils arrêtent ! Qu'ils arrêtent de me regarder avec ce regard !!
« Arrêt..ez...s'il.. vo..us... plaît...Arrêtez ! S'il vous plaît...ARRÊTEZ DE ME REGARDER COMME CA !!! »

Je ne veux plus voir ce regard ! Je veux le faire disparaître !

« Tue-les gamins...Tue-les pour qu'ils arrêtent de te détester ! »

Oui...si je les tue...s' ils ne sont plus là...ils ne pourront plus me détester ...c'est logique ! Je dois les faire disparaître comme ça ils ne pourront plus me haïr...mais je ne suis pas assez fort ...je ne peux pas le faire...

« Laisse-moi le faire à ta place petit Uzumaki...je vais les faire disparaître pour toi...»

Oui...Vas-y, anéantie- les, ces horribles sourires...je ne veux plus jamais les voir....voilà je me sens m'endormir mais cette fois, je sais que quand je me réveillerai, plus personne ne sera là pour me haïr...

Mais..mais s' il n'y a plus personne...je serai tout seul..je ne veux pas ! Je ne veux pas être seul ...NON ! Je dois me réveiller ! Je dois l'en empêcher ! Arrête !

Dans un dernier sursaut, j'arrive à ouvrir mes yeux mais je vois que Kyûbi a quand même réussi à blesser trois personnes gravement.

Dans ma main, je sens des cheveux, je suis entrain de tenir la femme qui m'avait crié dessus un peu auparavant.

Elle saigne de la bouche, je la repose tout doucement alors que les autres parents qui n'ont rien, en profitent pour se sauver.

Je ne veux plus ...je ne peux plus...vivre cette maudite vie....cette vie où je serai haï jusqu'à ma mort...je me dirige vers la fenêtre où l'on peut voir un magnifique coucher de soleil.

J 'aimerai pourvoir être un oiseau..oui...eux peuvent voler . IIs sont libres d'aller où ils veulent.

Je veux pouvoir voler comme eux ....

Je sais que personne dans ma vie ne voudra de moi, donc je vais réaliser le souhait de tout le monde et ...mourir.

Je saute.

Le Kyûbi me crie de me raccrocher à quelque chose, qu'il n'est pas suicidaire mais je m'en fiche.

Il m'insulte de tout de sorte mais cela aussi je m'en contrefiche !

Le sol se rapproche de plus en plus de moi, je me demande si elle non plus ne voudrait pas de moi, si la mort aussi va me rejeter.

Comme je le pensai, des personnes m'ont vu mais font comme s' ils ne m'ont pas remarqué.
« Nyouuuuuuu »

Hn ? Qu'est-ce que c'est ?!

Par réflexe je me suis raccroché à une branche et voilà que le Kyûbi est tout content et qu'après tout il a encore toute la vie devant lui.

Pfff... Bon voyons voir qui est celui qui m'a empêché de me suicider tranquille...Hn...Je vais déjà descendre ce sera plus pratique.

Je saute, j'atterris en douceur, vu que la branche n'était pas très haute.

Alors...
« Nyouuuuu »
Je me dirige vers l'endroit d'où vient le bruit. C'est dans une petite ruelle sombre que j'aperçois un petit renardeau entouré de gros molosses enragés.

Le pauvre est recouvert de sang ainsi que de plaies.

Certainement dûes aux chiens.

Je m'approche doucement, c'est que je ne veux pas me faire chiquer, moi ! Un des chiens m'a entendu et me regarde méchamment.

Il essaie de me sauter dessus le con !

Et merde, maintenant tous les chiens sont sur moi.

Bon voyons le point positif...le renard est sauf !

Là, ils commencent à m'énerver les toutous !

Je saute sur une poubelle pour éviter les chiens et vais chercher le renard. Il me grogne dessus ...sympa...je saute à nouveau sur la poubelle et cours pour sauver ma peau et celle de mon protégé...accessoirement....

Ah ! Ils me courssent, saleté de cleps ! Ouf, un immeuble abandonné ! Je rentre et ferme la porte aux nez des chiens... enfin plutôt à leurs truffes.

Bon je repose mon petit colis qui continue à me grogner dessus ... ça fait toujours plaisir. Je fouille dans mes poches et trouve des vieux biscuits...allez, ça fera l'affaire.

« Tiens, mange. »

Il le mange et il m'en redemande, je lui en redonne ...tiens, je viens de remarquer un truc... ce n'était pas du sang sur sa fourrure... c'était sa vraie couleur...hum drôle de couleur pour un petit renard. Hum ...il faudrait peut-être lui trouver un nom ?

Comment ça « Les renards qui ne sont pas capable de se battre tout seul ne méritent pas qu'on les nomme !» ? Tss...et bien moi je veux lui en donner un de nom ! Nah ! Le « gamin » t'emmerde !!

Donc voyons voir...pourquoi pas ...Tama-chi * ? Mouais j'aime bien on garde !

« Tama-chi ! Tu viens ? »

Il me regarde, puis semble avoir enfin compris que c'est comme ça que je l'appellerais, il s'approche de moi alors que je tends ma main vers lui, il la renifle puis la lèche.

C'est le début d'une longue amitié enfin je l'espère de tout coeur !

Les jours passent et quand je m'ennuie mon petit renard est toujours là pour me remonter le moral, même les jours de pluie.

Aujourd'hui le soleil est haut dans le ciel et on a décidé d'aller dans les champs pour courir.

Tama-chi grandit de jour en jour mais est toujours aussi peureux.

Mince, voilà des villageois, vite Tama-chi ...Hein ? Bah où il est ? Merde ! Merde ! Merde !

« Hein ?! Qu'est-ce qu...ARGGG' !!! CETTE SALOPERIE M'A ARRACHE LE BRAS !!! »

Oh non, me dites pas que...Vite ! Je cours à toute jambe vers le hurlement mais reste caché au cas ou !

Et mince ! C'est Tama-chi qui a arraché le bras de cet homme !

Ils vont certainement vouloir se venger, il faut que l'on reparte !

« psst ...pssst ...tama-chiii ...viens... »
Faut pas que l'on m'entende enfin si, faut que seul Tama-chi m'entende mais c'est pas facile avec les villageois juste à côté... Tiens, on dirait que mon petit renard m'a entendu !

« Nyou ?? Nyouuuuu !! »

Merd..credi ! S'il continue comme ça, je vais me faire repérer...A bah tient, qu'est-ce que je disais ?

« Regardez, le renard est complice avec le Démon !

Il lui a certainement ordonné de nous attaquer !! »

Mais bien sur... je prends mon renard dans mes bras et essaye de m'enfuir, en vain.

Ils m' attachent à une charrette et me questionnent.

« Pourquoi tu lui as dit de nous attaquer ?! »

Parce que vous essayez tout le temps de me tuer ? Bande de Baka !
« Je ne lui ai rien ord...Ouch ! »

Et vas-y, un coup de poing dans la mâchoire ! Si vous voulez que je réponde, laissez- moi au moins le temps de finir !

« Répond- nous ! Espèce de Monstre ! »

« Sinon c'est ton stupide animal qui prendra ! »

Hum...jouons le jeu, ça pourrait marcher.

« Et pourquoi je m'inquiéterais pour cette...euh.. chose insignifiante...? »

« Tsss...On sait que tu y tiens à ce renard ! Fais pas semblant ! »

Merde ...Que faire ?

« Tu ne veux toujours pas répondre ? Très bien.... »

Ah ! Non ! Ils s'en prennent à Tama-chi, et je peux rien faire pour l'aider.

« Arrêtez ! Arrêtez Bande d'enflures !! Vous Vous attaquez à plus faible que vous ! Bande de lâches !!! »

« Tsss ! Et c'est toi qui parle ? Toi, le monstre qui a tué nos pauvres enfants ?!»

Ah...là je peux rien répliquer...Et je peux rien faire...je le vois frapper, frapper avec un bâton le corps de mon petit renardeau alors qu'un autre le tient, je vois le haut du bâton se colorer peu à peu d'une couleur que je connais, cette couleur pourpre...

Alors que je l'entendais gémir de douleur, puis plus rien.

Les cris de Tama-chi s'arrêtèrent d'un coup, même si l'homme ne s'arrêtait pas pour autant et je vis la vie de mon renard couler tout doucement sur le sol, ce liquide poisseux. Je sentis la rage monter en moi, mon seul ami, mon meilleur ami.

ils...ils venaient de me l'arracher...

je ne pourrai plus jamais le voir gambader tout joyeux dans le prés, plus jamais je ne le verrai se mettre sur mes genoux pour dormir, plus jamais je ne verrai cet éclat de joie dans ses yeux , couleur de feu....

Ces yeux ...je les vois peu à peu perdre tout éclat, devenir terne...non...je ne veux pas....

J'arrache ces liens qui m'empêchent de me rapprocher de lui, je me jette sur eux et les repousse avec force alors que je prends Tama-chi dans mes bras.
« Non...NON ! Ne m'abandonne pas ! Ne me laisse pas seul ! S'il te plaît...s'il...te... plaît... »

je m' effondre en larme, toujours en le serrant plus fort, je sens dans mon dos les regards satisfaits des villageois et leurs petit ricanement moqueur...ce sont eux les monstres.

Je repose mon renardeau et me relève, la tête basse alors que mes larmes continuent à couler.

Je me retourne vers eux alors que je les vois reculer d'un pas.

je m'avance tout doucement alors qu'un sourire sadique se dessine sur mon visage noyé de larmes.

Je lève ma main devant mes yeux, un tout petit peu, juste un peu, je veux le faire moi-même donc donne moi un peu de ta force Kyûbi....
« Hum...d'accord, mais alors montre moi un vrai bain de sang digne de moi.... »

OK ...ne t'en fais pas pour ça...ils vont payer pour mon pauvre Tama-chi.... Je m'élance sur eux et grâce à mon démon, mes ongles se développent pour devenir des griffes acérées qui apparemment peuvent couper en deux plus que la peau, les os.

Mes dents sont devenues des crocs digne de Kyûbi.

je déchiquette la peau de mes victimes et même le goût âpre du sang ne semble pas me déranger.

Ça a un bon goût après tout.... Je saute sur l'homme qui avait frappé mon protégé, lui assène un coup de griffes au visage, ce qui lui arracha tout le coté gauche de sa joue.

je continue à arracher, arracher tout ce qui me passe sous les griffes...


Après quelques coups, le spectacle devant moi me montre un crâne sans peau, sans muscles, plus rien seulement un crâne.

Mais cela ne me suffit pas je me jette sur une autre victime et appuie sur sa tête à l'aide de mon pied, de plus en plus fort.

il me suppliait d'arrêter alors que je lui rigolai au nez, ses cris, ses gémissements , tout cela était un doux son qui résonnait à mes oreilles.
« CRAC..SPLACH...! »

Son crâne venait de se briser sous mon pied qui était maintenant plongé dans sa cervelle. Quelle sensation ...délicieuse, exquise. J'essuyai ma patte de cette gélatine visqueuse, pour me dirigeai vers le dernier homme qui avait eu le bras arracher par mon renardeau, je lui crevai les yeux tout doucement et lui arrachai la langue, son sang gicla abondamment de sa bouche, ma main posée sur son torse, appuya de plus en plus fort pour le transpercer afin de ressortir avec son coeur. Ce petit organe encore relié à son corps, je le pressai fortement sous les hurlements déchirants de son possesseur.

Je regardai mon oeuvre, mon massacre, satisfait.

Maintenant, j'allai pouvoir part...ARG'...Nanii ?!

Je me retourne pour voir un gamin ...pas plus de treize ans...il m'a planté une lance dans le dos.

Je peux la voir me transpercer...pas mal pour un gosse.... Tss... me dites pas que je vais mourir comme ça ?!

Quoi que, je pense pas que quelqu'un va venir aider un monstre qui vient juste de faire un massacre.

Tiens, le gamin est parti...j'ai bien envie de me laisser mourir.

« Eh ! J'ai pas envie moi ! Il était bien ce bain de sang ! Avoue que t'aimerais bien recommencer ! Si tu meurs tu pourras pas ! Eh ! Gamin, tu m'écoutes ?! GAMIN ! »

Je me sens m'endormir peu à peu ...alors c'est ça mourir ? J'enlève la lance de mon poumon et la jette un peu plus loin...Tss ...c'est une façon bien dévalorisante de crever pour un mec qui vient tuer trois personnes en leur arrachant la peau ou en leur éclatant la cervelle...être tuer par un gamin qui a certainement était poussé par ses parents, les lâches...envoyer leurs gosses pour faire le sale boulot.

Je m'effondre sur le sol et mon sang se mélangeà celui des morts ainsi qu'à celui de mon petit renardeau.

Je le rapproche de moi...si je dois mourir ..je veux crever avec Tama-chi dans mes bras...ensemble. Je lui ferme les yeux ainsi que les miens...je me sens paisible, je n'ai pas peur de la mort...

Après tout je vais rejoindre mon meilleur ami...je ne serai pas seul...et puis tu viens avec moi ? Hein Kyûbi ? Ahaha ...ne grogne pas comme ça voyons....

On va faire le grand saut ensemble hein ?

Oh...alors c'est Tama-chi qui vient me chercher ? Ok ça me va ...mon meilleur ami qui me guide pour aller le rejoindre dans les cieux ...quoi que je vais peut-être aller en enfer ..bah au moins je suis sûr que je serai avec mon petit démon !

Je me sens de plus en plus mourir...je me vide de mon sang...puis plus rien...je meurs... Adieu.


* Tama : Boule, Chi : sang

~°~*~°~*~°~*~°~*~°~

~°~*~°~*~°~ Fin ~°~*~°~*~°~

~°~*~°~*~°~*~°~*~°~



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales