Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1487 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Jeunes damoiseaux recherchent des meufs mortelles Auteur: the-BFW Vue: 26592
[Publiée le: 2009-01-11]    [Mise à Jour: 2012-10-10]
G  Signaler Romance/Humour/School-Fic Commentaires : 75
Description:

Les cinq héros de cette histoire sont des lycéens comme les autres, et chacun d'eux a un problême qui lui est propre. L'un est harcelé par sa famille à cause de son célibat, un autre est harcelé à cause de son physique, un autre est un peu trop gentil, un autre souffre du fait qu'il soit un peu trop androgyne et le dernier est un gros fumeur ce qui lui apporte quelques problêmes. Lorsque l'un d'eux à une idée et décide de régler définitivement son problême, les cinq garçons sont amenés à collaborer, même si cela va faire remonter des souvenirs que certains auraient préféré oublier. L'idée ? Trouver à chacun une petite amie pour mettre fin à leur problême. Bien sur ils ne vont pas prendre cela à la légère au contraire même, sinon il n'y aurait pas d'histoire.

Au programme de l'amitié, des retrouvailles, des rencontres, des disputes, des regrets, des douleurs, mais surtout de l'amour !

Titre en référence à la chanson de Diam's, pour ceux qui se poseraient la question.

Prologue en ligne
Chapitre 1 : Naruto, le loveur
Chapitre 2 : Kiba, le célibataire
Chapitre 3 : Sasuke, le basketteur
Chapitre 4 : Neji, l'éffeminé
Chapitre 5 : Shikamaru, le blasé
Chapitre 6 : Virilité, la convoitée
Crédits:
Les personnages de la fiction sont à ce vénérable et formidable Masashi Kishimoto devant qui je me mets à genoux pour lui tirer mon chapeau.
Le poême du prologue ne m'appartient pas, mais il appartient à Laura qui a bien voulut me le prêter.

<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Neji, l'efféminé

[2243 mots]
Publié le: 2010-05-16
Mis à Jour: 2010-08-01
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Merci à ceux qui continuent de suivre cette fiction et à ceux qui ont laissé des commenter auxquels je répondrai dans pas longtemps.
Ce chapitre à du retard et je m'en excuse.
Sur ce, bonne lecture ^^

Chapitre 4 : Neji, l'efféminé

Quel crétin ce professeur! Ça va faire presque trois ans que je l'ai et il n'a toujours pas imprimé que j’étais un homme. Tout ça à cause de mes cheveux. Surtout que lui aussi il a des cheveux longs et en plus les siens sont beaucoup plus longs que les miens. Quel nul ! Des trucs comme ça m'arrivent souvent voire carrément tout le temps. Pourquoi ? Hein, pourquoi moi ? Comment ça qui moi ? Présentations ? Si ça vous chante ! Je m'appelle Neji, Neji Hyuuga. Oui la grande famille très respectée et très respectable dont la seule évocation du nom inspire la peur parfois, vous ne faites pas erreur. Des yeux blancs ? Oui j'en ai comme tous les autres membres de cette famille. Sinon j'ai des cheveux d'un noir foncé plutôt ébène. Mes cheveux... Ce sont eux la cause de la plupart de mes problèmes. Mais ce n'est pas pour autant que je vais me les couper! Il en est hors de question.

Bref, je suis arrivé au self, je prends mon plateau et ce que les employés de la cantine ont préparé puis je vais m'asseoir à une table. Je suis rejoint par Kiba qui commence à manger sans vraiment d'entrain ce qu'il a pris. Puis c'est au tour de Naruto et de Sasuke. J'entends déjà les gloussements des filles autours.

- Est-ce que je vous ai raconté la soirée que j'ai passée avec les filles, vendredi dernier ? Entama Naruto l'air joyeux.

- Tu es encore sorti ? S'étonna Kiba.

- Ouais, on peut dire que c'était sympa en plus pour une fois j'ai dépensé moins d'argent!

- Y'en a qui en ont de la chance ! Lança Kiba.

- Soit pas si envieux, c'est pas toujours super de sortir, c'est chiant à la longue en plus. Répondit Naruto le regard triste.

- Oh, je te plains! Pauvre choux, tu es obligé de sortir avec des filles presque tous les soirs! Se moqua Kiba.

- Je sors pas tous les soirs! S'insurgea notre ami blond.

- Ah ouais c'est vrai que le lundi, le mardi, le mercredi, le jeudi, le vendredi et le samedi soir! Ça fait pas beaucoup! Ironisa le propriétaire d'Akamaru.

- Il a un peu raison là ! Intervenais-je.

- Tu peux pas comprendre !

- Ouais, c'est surement ça ! Dit Kiba.

- Les gars, je vous explique le truc, enfaite, à chaque fois que Naruto sort avec ses amies, il dépense presque tout l'argent que Shizune et Iruka lui donnent. Il essaye d'arrêter, mais il est trop gentil et devant chaque fille qui lui fait des yeux de cocker, il craque. Expliqua alors Sasuke.

- Ok mais avoue qu'on peut pas le plaindre d'une certaine manière puisqu'il s'arrange pour toujours trainer avec des bombes!

- Des bombes, tout de suite les grands mots Kiba. Soupira Sasuke.

- Ok! Ok! Je me calme, mais tu ne peux pas dire que Kahei et Tohoru sont moches aussi ! Lança-t-il alors que Sasuke était en plein débat intérieur

- C'est vrai que là il marque un point. Dis-je à mon tour.

- C'est vrai que tu n'as pas tort!

- Je rêve ou Monsieur Uchiwa trouve une fille attirante ? S'étonna Kiba.

- Qu'est-ce que tu veux dire par là ?

- Qu'avec toutes les filles qui te courent après, moi si j'étais à ta place j'aurai déjà tenté de sortir avec une! Naruto aurait peut-être raison, peut-être que tu as viré de bords!

- T'es nul! C'est juste que ces filles ne m'intéressent pas! Se justifia Sasuke.

- Ah bon et qu'est-ce qu'il faut pour t'intéresser ?

- Quelque chose que toutes ces filles n'ont pas!

- Que Monsieur est difficile!

- C'est vrai, c'est pourtant simple de trouver au moins une fille « potable » pour toi dans tout le lot de filles qui t'envoient des lettres! Dis-je pour appuyer les dires de Kiba.

- Les lettres ça sert à rien! Si une fille m'aime elle n'a qu'à venir me dire ses sentiments en face et là peut-être que je pourrai la trouver intéressante!

- Ah bon ? Toi t'es plus du genre à avoir une copine qui n'a pas la langue dans sa poche ?

- Tout à fait, j'aimerai une copine qui a du caractère avant tout! La beauté c'est important, mais c'est pas tout ce qui compte non plus.

- Tu déconnes je préfèrerai une fille belle sans caractère qu'une fille moche qui me casse les pieds!

- Toujours aussi philosophique Kiba, tu m'étonnes que tu ne trouves pas de copine!

- Eh, je t'interdis! Et puis d'abords, je ne veux pas de petite amie pour le moment!

- Mais bien sûr, dis plutôt que tu n'arrives pas en trouver!

- Pas du tout, je pourrais me trouver une copine si je veux dans la minutes même!

- On y croit! Ironisa Sasuke.

- Mais oui!

- Attention! C'est parti, tu as une minute! Lança Naruto un chronomètre à la main.

Sur ce top départ donné à l'improviste, le visage de Kiba devint de plus en plus rouge puis il abdiqua en disant qu'en une minute c'était tout bonnement impossible. Sasuke, Naruto et moi partons alors dans un énorme fou rire. Une fois notre hilarité passé, nous mangeons à manger. Alors que j'essaie d'avaler ce qu'on nous a servi à la cantine, je reçois un message sur mon téléphone. Je soupire après l'avoir lu, c'est mon père qui me prévient qu'il ne sera pas là pour dîner et qu'il ne sait pas quand est-ce qu'il rentrera. Encore une fois! Ça m'énerve, j'adore mon père mais je commence à en avoir marre de ne pas le voir quand je le veux. J'y suis habitué depuis le temps que ça dur, mais à la longue ça me soule plus qu'autre chose maintenant.

C'est donc encore énervé par ce foutu professeur de mes deux et déçu par le fait que mon père ne soit pas là que je continue à manger. Disons que je veux continuer à manger puisqu'à peine j'ai rangé mon téléphone dans ma poche que ce dernier vibre une nouvelle fois. Cette fois-ci, c'est Hinata qui m'a envoyé un message pour savoir comment je vais. Pour précision, Hinata est ma cousine. Elle habitait ici avant mais elle a déménagé et elle habite à présent à Suna. Elle a une autre sœur qui est donc aussi ma cousine, Hanabi. Tous les trois nous sommes inséparables, même si pendant un moment nous étions tous en froid, parce que le statut de notre famille nous l'imposait, tout va mieux maintenant. Il ne se passe pas une semaine où je n'ai pas des nouvelles d'elles et vice-versa.

Tout ça s'est passé un été il y a je ne sais plus combien de temps, nos pères, qui sont jumeaux, ont été obligé par notre grand-père de venir passé l'été à la résidence familiale et disons que même si au début ça a été plutôt rude nous avons fini les vacances avec un tas de souvenirs inoubliables. C'est très long et compliqué à expliquer, mais nous nous sommes tous rapprochés durant ce séjour, et c'est ça qu'il faut surtout retenir. Depuis nous allons chez notre grand-père au moins trois semaines tous les étés pour nous remémorer cet été qui nous a tous rassemblé. Je réponds vite fait à Hinata puis je range mon téléphone, juste avant que Monsieur Sarutobi, le CPE n'arrive. J'ai eu chaud! Ce n'est pas ce que je pense lorsque je l'entends m'interpeller. Et mince, il m'a choppé. Je suis mal, si je me fais prendre mon téléphone, je ne sais pas ce que je ferai. Je me prépare à le sortir pour le lui passer avant qu'il ne me dise :

- Je suis encore désolé pour ce qu'a fait Monsieur Orochimaru! Je ne sais pas pourquoi, mais il n'arrive pas à comprendre que tu es un garçon. Pourtant, je ne sais pas ça se voit !

- Comment ...

- Je le sais ? C'est qu'il est venu me parler d'une fille qui a des problèmes d'acceptation de son sexe qui a voulu faire un striptease dans son cours et j'ai tout de suite pensé à toi!

- C'est vrai qu'il n'y a que toi pour faire ça Neji aussi! Rigola Sasuke.

- Oh ça va, c'est pas ma faute si ce prof ne comprend pas que je suis un mec! M'énervais-je.

- C'est vrai surtout que lui aussi à des cheveux longs, il pourrait comprendre! Argumenta Monsieur Sarutobi.

- C'est à cause de ses yeux de serpent, il a dû mal à bien voir moi je vous dis!

- Neji!

- Excusez-moi, mais c'est lui qui a commencé aussi!

- Quoiqu'il en soit, essaie de limiter tes excès de folie tout de même.

- Vous ne savez pas ce que je pourrais faire pour qu'on ne me prenne pas pour une fille tout le temps ?

- Je ne sais pas quoi te dire!

- Sors avec une fille et là peut-être que personne ne pensera plus que tu es une fille! Lança Naruto.

- Tu parles, tout le monde pensera qu'avec ma copine nous sommes lesbiennes! Soupirais-je.

- C'est pas faut!

- Essaie peut-être d'avoir une attitude plus virile sinon!

- Bof, j'y penserai!

- C'est vrai que l'idée de la petite amie n'est pas à écarter mais attention, il faut que tu aies des sentiments Neji!

- Sasuke ou Naruto n'ont qu'à lui présenter des amies à eux! Proposa Kiba en regardant Sasuke et Naruto avec un sourire démoniaque dirons nous.

- Ouais on pourrait faire une sorte de grand speed-dating! Se réjouit Naruto.

- C'est pas bête tout ça dites donc! Si ça se concrétise, faites le moi savoir, je vous enverrai quelqu'un!

- Qui?

- Pourquoi ?

- Secret! Et puis je vous ai dit, seulement si vous mettez votre idée en place! Bon, bon appétit!

- Merci Monsieur!

- Il parlait de qui à votre avis ? Demande Kiba une fois que Monsieur Sarutobi soit parti.

- J'en sais rien! Soupirais-je avant de manger

- Si ça se trouve, il parlait de son neveu!

- C'est qui son neveux ?

- Shikamaru Nara!

- Comment tu sais ça, toi? On s'étonne tous les trois, Kiba, Sasuke et moi.

- Bah les filles ne font pas que chanter durant nos soirées karaoké!

- Oh et vous parlez de quoi d'autres...

Je sors mon téléphone qui a encore vibré lorsque Monsieur Sarutobi était là. Cette fois-ci c'est Kin, ma voisine et meilleure amie aussi. C'est la seule fille que j'arrive à approcher et avec qui j'ai des discussions plus longues que cinq minutes, à part avec mes cousines mais bon ça ne compte pas. Qu'est-ce qu'elle a ? Je regarde et voilà, elle s'est encore disputée avec Zaku son petit ami. La pauvre. Je sais déjà quel gâteau je vais lui faire pour lui remonter le morale.

Kin est un peu comme une sœur pour moi, elle me comprend et je la comprends. On a les même goûts et on se ressemble un peu en plus parce qu'elle a des cheveux aussi longs et noirs que les miens. Parfois on passe nos après-midis à nous les brosser en parlant de tout et de rien. C'est une véritable amie pour moi. Elle va dans un lycée privé pour fille, c'est pour ça que l'on ne peut pas se voir pendant les cours. C'est dommage, je crois que je me sentirais un peu plus en confiance si elle était avec moi parfois, mais bon ne dramatisons pas non plus, les gars aussi sont là alors je n'ai pas à déprimer pour autant.

Je disais donc que j'allai lui préparer un gâteau ce soir j'hésite entre un mille-feuilles et un flanc à la noix de coco. Bon allez, je vais lui faire les deux et sur le chemin jusqu'à la maison, j'irai acheter des bonbons et un DVD ça va lui remonter le moral. De toute façon ça ne va pas tarder avant que Zaku ne l'appelle pour s'excuser. C'est toujours comme ça, ils se disputent puis ils se raccommodent puis ils se re-disputent avant de se re-raccommoder. C'est toujours pareil. Ils s'aiment beaucoup tous les deux sauf qu'ils ont du mal à se le montrer, c'est pourquoi je laisse ce mec tranquille, je lui ai déjà parlé une fois et il a l'air vraiment très amoureux d'elle. Sinon vous pouvez être surs que je lui aurais déjà mis une bonne raclée à celui-là. C'est déjà arrivé avec un des anciens ex de Kin, il l'avait carrément trompée, je lui en ai mis une bonne à celui-là. Il s'en souviendra toute sa vie. Quoi vous ne me croyez pas ? Pourquoi parce que je ressemble à une fille ? C'est ça et bien puisque c'est comme ça, je ne parle plus!

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales