Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1487 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Jeunes damoiseaux recherchent des meufs mortelles Auteur: the-BFW Vue: 26596
[Publiée le: 2009-01-11]    [Mise à Jour: 2012-10-10]
G  Signaler Romance/Humour/School-Fic Commentaires : 75
Description:

Les cinq héros de cette histoire sont des lycéens comme les autres, et chacun d'eux a un problême qui lui est propre. L'un est harcelé par sa famille à cause de son célibat, un autre est harcelé à cause de son physique, un autre est un peu trop gentil, un autre souffre du fait qu'il soit un peu trop androgyne et le dernier est un gros fumeur ce qui lui apporte quelques problêmes. Lorsque l'un d'eux à une idée et décide de régler définitivement son problême, les cinq garçons sont amenés à collaborer, même si cela va faire remonter des souvenirs que certains auraient préféré oublier. L'idée ? Trouver à chacun une petite amie pour mettre fin à leur problême. Bien sur ils ne vont pas prendre cela à la légère au contraire même, sinon il n'y aurait pas d'histoire.

Au programme de l'amitié, des retrouvailles, des rencontres, des disputes, des regrets, des douleurs, mais surtout de l'amour !

Titre en référence à la chanson de Diam's, pour ceux qui se poseraient la question.

Prologue en ligne
Chapitre 1 : Naruto, le loveur
Chapitre 2 : Kiba, le célibataire
Chapitre 3 : Sasuke, le basketteur
Chapitre 4 : Neji, l'éffeminé
Chapitre 5 : Shikamaru, le blasé
Chapitre 6 : Virilité, la convoitée
Crédits:
Les personnages de la fiction sont à ce vénérable et formidable Masashi Kishimoto devant qui je me mets à genoux pour lui tirer mon chapeau.
Le poême du prologue ne m'appartient pas, mais il appartient à Laura qui a bien voulut me le prêter.

<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Prologue

[1728 mots]
Publié le: 2009-11-11
Mis à Jour: 2010-08-13
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Prologue

Tôt le matin, devant la porte d'une grande maison, un jeune homme brun essayait désespérément d'aller au lycée mais il était retenu par quelque chose ou plutôt quelqu'un. Déjà qu'il était en retard, cela ne le faisait pas rire du tout!

- Akamaru, s'il te plait, lâche-moi maintenant, je dois aller en cours! Se lamenta-t-il alors qu'une masse blanche le poursuivait.

- Ouaf! Lui répondit la masse blanche qui se trouvait être un chien, un énorme chien blanc pour plus de précisions.

- J'ai plus cinq ans maintenant et tu es devenu trop grand pour tenir dans ma veste ou sur ma tête!

- Ouaf!

- Mais non, je ne vais pas partir pour toujours, je reviens ce soir!

- Ouaf!

- Oui, je te le promets ! Dit le jeune homme en s'agenouillant devant son chien et en le regardant de ses yeux noirs! Même qu'après on ira jouer dans le jardin!

- Ouaf! Aboya joyeusement le chien avant de venir lécher les joues de son maître.

- Il faut le comprendre aussi Kiba! Intervint une voix féminine provenant de l'intérieur.

- Qu'est-ce que tu racontes Hana? Demanda donc Kiba.

- C'est que tu ne l'as habitué qu'à ta présence et à celles de tes amis. Expliqua une jeune fille plus âgée qui lui ressemblait fortement.

- Tu devrais lui présenter plus de monde, par exemple je ne sais pas moi... Commença-t-elle d'un ton détachée.

- Comme une fille! Compléta une femme plus âgée qui ressemblait aux deux jeunes gens en arrivant comme par hasard à ce moment là

- Oui, j'aimerais tellement avoir une belle-sœur! Rêva donc la sœur de Kiba.

- Et moi j'aimerais tellement avoir une belle-fille ! Rêva donc la mère de Kiba.

- Ouaf! Rêva aussi le chien.

- Vous allez arrêter un peu ? S'énerva le jeune homme. J'y vais, à ce soir! Grogna-t-il avant de partir sous les regards

moqueurs de sa mère, sa sœur et son chien.

Encore une fois ils avaient eu cette discussion.

Encore une fois sa mère et sa sœur lui reprochaient d'être célibataire.

Encore une fois Akamaru avait pris leur parti.

Et encore une fois il était parti énervé en se disant qu'il lui fallait un moyen pour que cela s'arrête...

▼♥▼♥▼♥▼♥▼♥▼♥▼♥▼♥▼♥▼

Un jeune homme se trouvait devant son casier. Il avait des cheveux couleur jais qui remontaient élégamment derrière sa tête et ses yeux de la même couleur fixaient quelque chose qui se trouvait dans sa main.

Encore une fois il venait de recevoir une lettre d'amour...

Il s'apprêtait à la jeter lorsqu'il se rappela que son crétin de meilleur ami comme il aimait l'appelait, allait encore criser en voyant la lettre et la fille en pleurs. Il décida donc de la mettre dans son casier, comme ça au moins il ne la verrait plus mais lorsqu'il l'ouvrit et qu'une vingtaine de lettres en sortirent, il se souvint que son toujours aussi crétin de meilleur ami faisait le passeur pour d'autres lettres. Pendant qu'il ramassait les lettres sous le regard jaloux de certains garçons et admiratifs de certaines filles, il maudit son crétin de meilleur ami qui allait finir par devenir son ex-crétin de meilleur ami puisqu'il allait finir par le tuer un jour mais il se maudit surtout lui-même pour lui avoir donner le code de son casier.

- Naruto, tu n'es qu'un crétin! Murmura rageusement le jeune homme en rangeant toutes les lettres dans son casier sur lesquelles on pouvait lire écris avec de très belles écritures « Sasuke » ou « Uchiwa».

.....................

Alors qu'il entrait dans le lycée, un jeune blond fut traversé par un frisson de peur et il sentit comme des ondes négatives qui lui étaient destinées. Il pensa en souriant à son meilleur ami qui avait dû recevoir une énième lettre d'amour et qui venait surement de voir toutes les autres qu'il avait mis dans le casier. Il soupira tout de même en pensant à toutes ces pauvres filles qui n'auront jamais de réponse positive.

- Bonjour Naruto! Le salue une jolie brune.

- Bonjour Akemi ! Lui répondit-il en souriant.

- Salut Naruto! Le salua ensuite une petite rousse.

- Salut Kaoru! Lança-t-il joyeusement.

- Hello Naruto! Le salua après une jeune fille blonde.

- Hello Yume! Répondit-il.

- Coucou Naruto! L'interpella une grande blonde.

- Coucou Emiko ! Dit-il en secouant une main.

Alors qu'il finissait de saluer d'autres personnes, il vit de ses yeux bleu océan deux jeunes filles s'approcher de lui, l'une était brune et l'autre était blonde. Elles se complétaient mutuellement et se ressemblaient aussi énormément.

- Bonjour Naruto! Lancèrent-elles d'un ton trop mielleux au goût de Naruto.

- Ginko, Utako, ça va ? Lança-il tout de même en restant sur ses gardes.

- Très bien! Sourit la brune, Utako.

- Dis ça te dirait de venir avec nous au karaoké vendredi soir ? Balança finalement Ginko.

- Bah c'est que ...

- Allez, s'il te plait! Insista la brunette.

- C'est plus marrant quand t'es là! Et puis il y aura, Kahei et Keneko! Ajouta Utako.

- Oui c'est vrai et puis tu n'as pas de copine et donc tu es forcément libre vendredi soir!

- Mais on y est allé il y a deux semaines! Se lamenta Naruto.

- S'il te plait Naruto-chéri! Insistèrent-elles.

- C'est bon, vous avez gagné! Céda finalement Naruto devant leur regard de chien battu.

- Merci! T'es trop cool! Crièrent les deux jeunes filles en l'embrassant, chacune sur une joue.

- Ouais, je sais!

- A vendredi alors !

- Oui c'est ça, à vendredi!

En voyant les deux filles s'en aller, Naruto soupira et se maudit d'être trop influençable.

Encore une fois il avait céder.

Encore une fois il s'était fait avoir par la force de persuasion des filles.

Encore une fois, son crapaud-porte-monnaie allait devoir payer aux deux sens du terme.

Et encore une fois, il pensait qu'il lui fallait un moyen pour que cela s'arrête...

♪$ ♪ $♪ $♪ $♪ $♪ $♪ $ ♪ $♪ $♪ $♪ $♪ $♪

Dans les couloirs du lycée, une silhouette avançait avec aisance. Il était midi et donc elle se dirigeait vers la cantine scolaire. Elle avait de longs cheveux noirs attachés en une basse queux qui se balançait de droite à gauche avec souplesse. De dos, la personne semblait être dotée d'une élégance royale. Elle était assez grande. Cette personne avait aussi un fessier à damner un saint, ce que tous les lycéens qui regardaient la silhouette de dos, pensaient sérieusement et un se permit même de lancer après avoir touché le dit fessier et sifflé :

- Tu sais que t’as un beau cul toi! 

Le jeune homme redescendit bien vite sur Terre lorsque la personne possédant « un beau cul » se retourna une vaine d'énervement sur la tempe, les sourcils froncés le dévisageant de ses yeux blancs avec le regard le plus noir possible.

- Veuillez m'excusez Hyuuga-sama! S'excusa le jeune homme apeuré et notez bien le « sama ». Je croyais que…

- Que quoi ? Demanda excédé le dénommé Hyuuga-sama.

- Que … Que vous-vous vous étiez u-u-une enfin-fin une fille! Balbutia le jeune homme tout tremblotant de peur.

- IMBECILE! Cria alors le Hyuuga en lançant son poing dans la figure du garçon qui se retrouva à terre. 

Puis il partit énervé au plus haut point sous les regards de toutes les personnes qui avaient vu la scène et tous s'écartaient sur son passages.

 

Encore une fois il venait de se faire prendre pour une fille

Encore une fois cette personne venait d'en payer les conséquences

Et encore une fois il se disait qu'il lui fallait un moyen pour que ça s'arrête...

♂♀ ♂♀ ♂♀ ♂♀ ♂♀ ♂♀ ♂♀ ♂♀ ♂♀ ♂♀ ♂♀

Alors que la sonnerie de fin des cours venait de faire ce pourquoi elle réjouissait beaucoup les lycéens, un jeune brun à l'air fatigué avançait lentement vers le bureau du CPE.

Encore une fois il était convoqué

- Bonsoir Asuma! Lança-t-il en entrant.

- Shikamaru, Monsieur Sarutobi s'il te plait! S'indigna « Monsieur Sarutobi », un homme brun plus âgé.

- Ça te sert à quoi, on se voit à la sortie de toute façon ! Soupira Shikamaru.

- Ce n'est pas parce que tu es mon neveu et filleul que tu dois en profiter. Bon passons. On m'a encore parlé de toi Shikamaru! Que dirais ta mère si elle savait que tu continuais des bêtises ?

- Rien! Elle me tuerait ! Déglutit soudainement le plus jeune en imaginant le sort que sa mère pourrait lui réserver.

- Oui parfaitement, elle te tuerait et elle me tuerait aussi! Alors arrête!

- Pff t'es pas cool !

- Shikamaru, je connais très bien ma sœur pour l'avoir eu sur le dos toutes ces longues années et je sais surtout que tout ce qu'elle fait, c'est pour le bien des personnes qu'elle aime.

- Ouais bah à ce point-là, c'est plus de l'amour!

- Bon trêve de bavardages de toute façon tu es irrécupérable. Allez, donne-moi ton paquet de cigarettes!

- Pourquoi ?

- Donne-le! Insista l'homme.

- Ok tiens! Capitula le jeune fumeur.

- Et en plus ce sont les miennes! Soupira-t-il en mettant le paquet dans sa poche. Tu veux que j'ajoute le vol à ta liste c'est ça?

- Pardon, pardon!

- Bon allez, sortons, Kurenai nous attend !

- C'est bon, je me dépêche! D'ailleurs en parlant de tante Kurenai, j'en ai marre de devoir vous voir bécoter dans la voiture tous les deux à chaque fois!

- C'est que mon petit Shikamaru devient jaloux! Se moqua Asuma en frottant le crâne de son petit Shikamaru.

- N'importe quoi, d'abords à quoi ça me servirait une copine, hein ?

- Tu comprendras le moment venu! Lui répondit Asuma devenant soudainement sérieux.

- Galère! Soupira le jeune homme en se trainant vers la voiture de son oncle, le sac sur l'épaule.

~≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

L'amour nait dans un regard,

Grandit dans un baiser,

Et meurt parfois dans une larme.

 

▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒

 

Alors voilà, j'espère que vous avez aimé.

En tout cas, je suis déterminée à reprendre cette fiction en mains !

Sinon les chapitres suivant ne devraient pas tarder.

Dites-moi ce que vous pensez.

A plus

The-BFW

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales