Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 156 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 98 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1717 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Je ne veux pas être amoureuse
[Histoire En hiatus]
Auteur: milla Vue: 3403
[Publiée le: 2006-10-15]    [Mise à Jour: 2008-06-09]
13+  Signaler Romance/Drame/Suspense Commentaires : 35
Description:
Tenten, tueuse à gage professinelle a une nouvelle cible.Rien d'inhabituel en sorte, mais ce qu'elle ignore, c'est qu'elle va devoir faire face à des évènements inatendus, la plongeant dans une lente agonie mêlant ses souvenirs et sentiments.
Crédits:
les persos appartiennent au vénérable Masashi Kishimoto sauf ceux que vous ne connaissez pas bien sur
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Profils de trahisons

[1988 mots]
Publié le: 2007-12-31Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Profils de trahisons

 

 

 

 

 

Plus d’un mois était passé depuis qu’il avait demandé à Tenten de tuer Neji Hyuga, et il n’avait eu aucune de ses nouvelles, était-elle morte ? Ce type l’aurait alors éliminé, ce ne serait pas étonnant, ce gars était quelqu’un de redoutable dont il valait mieux se méfier. L’homme soupira, qu’allait-il faire si sa carte maitresse n’existait plus ? Cela n’arrangeait pas ses affaires, loin de là.

On toqua à la porte de son bureau ; un homme portant un masque gris et un long manteau noir entra dans la pièce. Il possédait des cheveux en pagaille, dressés sur sa tête et étaient de couleur argenté. On ne voyait que son œil droit, un œil dans lequel pouvait se lire une certaine fatigue et paresse.

-         Kakashi-san ? s’étonna le client de Tenten.

-         Oui, je suis là pour vous parler de Tenten Danzo-san, fit l’interpellé.

Danzo prit peur, allait-il finalement lui révéler que cette fille était morte ?

-         Vous l’avez bien envoyée pour assassiner Neji Hyuga, n’est-ce pas ? demanda tranquillement Kakashi.

-         Ou…oui, bafouilla l’autre.

-         Et vous lui avez demandé d’enquêter sur les informations que détenaient Neji Hyuga aussi non ? reprit calmement le premier.

-         Oui, affirma sans poser de questions le deuxième.

-         Bien, même si finalement ils veulent réellement s’entretuer comme me l’a rapporté Kurenai, je préfère être prévoyant, avoua pour lui-même l’homme aux cheveux argentés, ne vous en faites pas Danzo-san, je suis juste venu vérifier le contrat de Tenten, mais…si jamais elle venait à apprendre des choses qu’elle ne devrait pas…je vous en considérerai comme responsable et bien sur…vous mourrez. A bientôt Danzo-san.

Kakashi partit par la porte d’où il était venu. Le fameux Danzo resta figé quelques minutes, si cet homme avait le projet de le tuer, il n’avait aucune chance de s’en réchapper. Qu’allait-il faire désormais ? Il se prit sa tête entre ses deux mains et essaya de trouver une solution, que faire ? Que faire ? Que faire ? Soudain, il eut une illumination, tout se jouait sur Tenten, sa vie dépendait d’elle, alors si elle disparaissait, il n’aurait plus de problèmes pour vivre, mais comment allait-il l’éliminer ? C’était une professionnelle très redoutée dans le milieu, qui voudrait bien l’affronter ? Ca y est, il y était, il n’avait qu’à laissé faire ou même aider Neji Hyuga, celui dont il voulait au départ sa mort. Quelle situation ironique !

 

Tenten était enfin guérie, elle savait exactement comment elle allait procéder pour accomplir son travail, elle torturait Neji Hyuga pour obtenir des informations et elle le tuerait. Il y avait encore quelques semaines, elle aurait été incapable de faire cela, mais les choses avaient changé, elle connaissait maintenant ses points faibles grâce à Hinata. Elle l’attaquerait ce soir accompagnée de la cousine de sa victime.

 

Les blessures de Neji s’étaient refermées, il avait bien récupéré. Son adversaire aussi devait être remis sur pied, il fallait qu’il soit sur ses gardes, il savait que cette fille ne lâcherait l’affaire si facilement. Dans l’état où il était, Lee restait avec lui, préférant le surveiller plutôt que de s’emmerder en cours.

On frappa à la porte.

-         C’est bon je vais ouvrir, dit Lee en dégainant une arme.

Il ouvrit doucement l’ouverture et pointa son pistolet dans cette direction ; un homme apparut alors vêtu d’une capuche cachant son visage.

-         Qui es-tu ? répliqua sèchement Lee.

-         Je suis venu voir Neji Hyuga, pour lui proposer un marché, dit l’homme.

-         Un marché ? répéta ironique le garçon à la coupe de bol.

-         Oui, je m’appelle Danzo, et je pourrais lui être utile pour éliminer une certaine personne qui doit plus que le gêner en ce moment même, déclara l’interlocuteur.

-         Danzo ? C’est vous qui avez envoyé cette fille à mes trousses ? apparut soudain Neji.

-         Oui j’avoue, mais à cause d’elle ma vie est en danger et je suis venu pour vous demander de la tuer et j’ai quelques renseignements utiles pour que vous y parveniez, ajouta Danzo.

-         Allez-y, parlez ! ordonna l’adolescent aux yeux blancs.

-         Voilà toutes les informations qui sont connus sur elle, dit le concerné en sortant un bout de papier plié en quatre.

Le Hyuga arracha l’objet des mains de son détendeur et l’ouvrit. Il le parcourut des yeux et grogna :

-         C’est tout ?

-         C’est une personne extrêmement mystérieusement, se défendit le patron.

-         Ces renseignements ne m’apprennent rien, je le savais déjà. Vous êtes vraiment un abruti à ce que je vois, vous ne méritez même pas de vivre, cracha avec mépris le brun.

Celui-ci sortit un flingue de son pantalon et le braqua sur son visiteur qui ajouta sous le coup de la peur ;

-         A…Attendez, j’ai peut-être des informations que vous ne connaissez pas, mais je ne suis pas sur qu’elles vous soient utiles, ce serait un atout psychologique sur elle, mais…je ne suis pas sur que ça marche avec Tenten.

-         C’est une femme, et une femme est beaucoup plus faible qu’un homme, tant bien que sur le plan physique que sur le plan émotionnel, mais elles savent comment cacher leurs faiblesses, déclara Neji.

-         Bien, tenez, donna prudemment Danzo.

Il avait sorti encore une fois de son manteau une feuille plié en deux cette fois-ci. Comme précédemment, l’adolescent prit avec violence ce qu’on lui tendait et répliqua d’une voix féroce :

-         Pourquoi ne pas m’avoir donné tout, tout de suite ?

-         Je pensais que la torture psychologique ne marcherait pas sur Tenten, elle est tellement froide, possédant un cœur sans remords, ni tristesse, un cœur de glace plus résistant que de l’acier, s’écria l’autre.

-         Imbécile, vous n’êtes que des imbéciles, vous, les patrons de ces minables sociétés que je peux détruire comme un enfant écraserait une fourmi, lâcha en colère le garçon aux longs cheveux.

Sans prévenir, il tira dans la tête de l’employeur de cette fille maudite. Un flot de sang apparut au travers d’un trou marqué par la balle du pistolet. Danzo s’écroula par terre, le corps inerte, se noyant dans le liquide rouge. Les deux restants gardaient un visage de marbre, indifférents à ce spectacle macabre, comme un gamin cruel qui venait de prendre la misérable vie d’un cloporte, c’était sans importance au fond.

Lee brisa le silence qui s’était installé.

-         Je vais nettoyer « ça », dit-il en désignant le cadavre.

-         Ok, moi je vais regarder cette feuille si il y avait quelque chose d’intéressant, je suppose que je sais déjà tout, mais on n’est jamais trop prudent, affirma Neji.

Ne prononçant plus un mot, le spectateur du meurtre entraina le corps dehors, créant ainsi des traces de sang qui révélaient son passage. Quant au Hyuga, il était retourné sur la table de sa cuisine. Que pouvait-il bien avoir d’important dans ce papier qui pourrait lui être utile pour tuer cette fille ? Sans doute rien, mais il fallait qu’il vérifie, au fond de lui, il sentait une attirance, un besoin de savoir, de tout savoir sur cette fille…pour mieux la torturer.

Neji ouvrit la feuille et commença à la lire.

 

« Tenten, nom de famille inconnu, date de naissance inconnue, d’origine sans doute de Chine et orpheline, était le projet 049 de l’organisation « Akatsuki », dont le but, est estimé à créer des « armes humaines ». L’entrainement qu’a suivi Tenten durant son enfance est inconnu mais sans doute extrême.

Elle détient des informations sans aucun doute sur cette société, elle est par conséquence très dangereuse si elle venait à apprendre des choses qu’elle ne doit absolument pas connaître. Si elle venait à trahir la pègre, il faudrait immédiatement l’éliminer. Ceci serait une perte considérable de part son efficacité dans son travail, mais nécessaire. Toute personne informant directement ou non la tueuse à gage Tenten sur des données classées secrètes pouvant nuire à la mafia sera considérer comme un traître et sera tué.

Tenten est la seule survivante de l’incendie qui anéantit l’Akatsuki parmi les projets, c’est pour cela que c’est un atout précieux. »

 

L’adolescent aux yeux blancs était stupéfait par ce qu’il venait d’apprendre, cette fille, celle qu’il voulait tuer, étrangler, torturer dans une mort lente et cruelle, connaissait des choses qui pouvait l’intéresser, qui confirmerait ses doutes et qui alors, pourrait accomplir sa vengeance. Quand il la rencontrerait à nouveau, il la ferait parler de tout ce qu’elle sait sur l’Akatsuki.

Lee avait terminé de débarrasser le corps et de nettoyer les traces de sang, il fut rentré, il trouva un Neji pensif et animé par un sentiment de vengeance, il paraissait ainsi, aux yeux de son ami, heureux ; heureux d’avoir découvert quelque chose d’important qu’il attendait impatiemment depuis des lustres, peut-être était-il soulagé. Le brun à la coupe au bol soupira, il avait le pressentiment qu’il allait être entraîné dans des affaires qui ne le concernait pas mais bel et bien son vieil ami, Neji Hyuga. Il se rappelait de la première fois où il l’avait rencontré, de comment ils avaient sympathisé. C’était loin tout cela, des beaux souvenirs dans une époque sombre et douloureuse. Il prit la parole et demanda au Hyuga :

-         T’as trouvé quelque chose d’intéressant ?

-         Toutes ces années où je cherchais des infos sur toutes les organisations mafieuses pour pouvoir me venger de mon père ; toutes ces années, elles vont enfin être abouties, s’exclama Neji.

Lee le regarda surpris et s’assit, toute cette histoire, allait être finalement être terminée.

-         Nous l’attendrons, elle viendra ce soir, c’est certain, ajouta déterminé l’autre.

 

La nuit s’était installée ; les étoiles firent leur apparition dans ce ciel noir et ténébreux ; c’était la nouvelle lune. Tenten se préparait à ce moment tant attendu, elle avait bien réfléchi à la manière dont elle  procédé pour anéantir sa « proie ». Elle enfila des vêtements dans lesquels elle se sentait à l’aise et qui puissent cacher ses meilleures armes, même si elle avait prévu d’engager le combat directement avec son sabre, son atout le plus puissant.

Hinata la regardait s’échauffer en maniant son katana. Elle ne la quittait pas un seul instant de ses yeux neige, observant chacun de ses mouvements, la précision de ses gestes et la grâce de son corps. Elle était comme fascinée par cet être effrayant et attrayant à la fois ; en effet, son aura dégageait l’envie meurtrière la plus forte que la jeune fille ait connue jusqu’ici, mais pour une personne comme elle, cela lui donnait un certain charisme et beauté, c’était fantasmagorique.

Tenten était enfin prête, elle avait conduit son mental vers un état de vengeance et de haine, réclamant le sang et la mort de sa future victime. Même s’il ne voulait pas se l’avouer, cela avait été très difficile, car au fond de son âme, quelque chose lui ordonnait de ne pas tuer ce type, pour une raison inconnue. Pire, cette sensation lui interdisait de le haïr, de le faire souffrir, comme si elle en pleurerait. Elle avait l’impression que son cœur se trouvait au bord d’un gouffre aussi profond que l’infini et aussi sombre que les ténèbres, mais que d’un autre côté, une montée vers le ciel l’appelait. Que choisir, l’enfer ou le paradis ? Non, quel chemin mène enfer, quel est celui qui mène au paradis ?

-         Vous êtes prête Tenten-san ? demanda timidement Hinata.

La concernée ferma les yeux comme pour prendre une décision cruciale. Elle les rouvrit et lâcha :

-         Oui, allons éliminer Neji Hyuga.

L’autre adolescente sourit, son cher cousin, elle allait le revoir, et cela, pour la dernière fois.

 

-         Tu peux te charger de la surveiller ? interrogea une voix.

-         Aucun problème, elle ne se méfie pas de moi, au contraire, je dirais qu’elle me fait plutôt confiance en quelque sorte, répondit une autre.

-         Bien, tu sais ce que tu dois faire. Je compte sur toi Kurenai, nos vies pourraient en dépendre, renchérit la première.

-         Ne t’en fais pas Kakashi, je n’ai pas envie de mourir, rajouta la brune.

-         Parfait dans ce cass, conclut l’homme.

 

 

Mais que se passe-t-il ?

Bon allez, joyeux Noel en retard, mais Bonne année en avance !

Tous mes meilleures vœux !

 

                   

 

 

 

 

 

      

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales