Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Je ne te déteste pas
[Histoire Terminée]
Auteur: Marmott Vue: 5363
[Publiée le: 2007-07-07]    [Mise à Jour: 2008-04-20]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Mystère Commentaires : 15
Description:
Résumé :

Une jeune kunoichi de 17ans aux yeux verts veut intégrer l’Akatsuki, pour des raisons inconnues. Elle semble connaître Itachi et a déserté son village. Sakura part dans une quête pour trouver des réponses à ses questions et pour accomplir une vengeance. Mais cela l’aidera-t-elle vraiment ? Ses souvenirs arrêteront-ils de la hanter et va-t-elle être enfin heureuse ?

C’est une histoire en 4 chapitres ^ ^ dont l’héroïne est Sakura, n’oubliez pas de regarder les dessins que j’ai fait pour l’illustrer dans ma galerie : http://www.fanfic-fr.net/modules.php?name=coppermine&cat=15367 !

Couples : Ino/ Dei, Naru/Hina (mais vers la fin), Saku/… (^^ vous verrez, ça change)

Mettez des coms pliiiz >_
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas, ils sont la propriété de leur auteur, M.Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Passé...

[8234 mots]
Publié le: 2007-08-26Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Je ne te déteste pas

 

Coucou tout le monde c’est mooooi ! …U_U ;

Y a des coms, j’suis contente >_< lol. Bon désolée de l’attente mais j’étais en vacances hein ^ ^ et aprés… après… je sais pas j’ai pas d’excuse snif. Mais me voila avec un nouveau chapitre, toujours aussi long et je pense que les autres seront pareil ^ ^ N’oubliez pas d’aller voir ma galerie pliz : http://www.fanfic-fr.net/modules.php?name=coppermine&cat=15367

Bonne lecture !!

 

 

Passé…

 

 

            Deux membres de l’Akatsuki avançaient doucement vers les portes du village caché de Konoha. Tous les deux semblables avec leur grand habit noir aux nuages rouges et leur chapeau de paille doré.

 

« De retour chez moi, ironisa l’un d’eux. Cela faisait longtemps.

-          Je ne pense pas que ton enthousiasme va être partagé par les habitants du village, » lui répond son partenaire avec un sourire méchant.

 

Le garde des portes de Konoha parut surpris et il demanda d’un air méfiant :

 

« Qui êtes-vous ? »

 

Un des deux hommes releva son chapeau et dit :

 

« Une vieille connaissance de ce village. »

 

      Le garde eut juste le temps de croiser son regard  et retomba, mort, quelques secondes après. Les deux hommes rentrèrent dans le village. Ils étaient la pour le démon renard à neuf queues, ils voulaient le capturer. Ils partirent donc à la recherche de Naruto car ils avaient entendu qu’il était en entraînement avec le sannin légendaire Jiraiya, il s’entraînait pour l’instant dans la foret proche de Konoha, les membres de l’Akatsuki devaient alors le battre avant qu’il ne parte autre part. Les deux membres de l’organisation secrète devaient donc le chercher discrètement dans les bois.

 

      Un homme aux cheveux gris en bataille se promenait tranquillement dans Konoha quand il aperçut deux ombres noires se déplacer furtivement en direction du bois où s’entraînait son ancien élève.

 

« Non ça ne peut pas être… »

 

Le jounin décida de les suivre pour en avoir le cœur net.

 

      Les deux co-équipiers finirent par trouver Naruto, il rentrait de son entraînement, les deux hommes se cachèrent pour vérifier qu’il n’était pas suivi par Jiraiya. Quand ce fut fait le jeune homme brun l’attaqua par surprise, mais Naruto sentit sa présence et au dernier moment contra l’attaque. Mais il eut juste le temps de croiser le regard de son adversaire avant d’atterrir dans une « autre dimension » après quelques secondes qui lui avait paru des heures il tomba à terre ayant perdu connaissance.

 

      « Bien, finalement c’était facile. Déclara l’un des deux intrus qui s’avançait vers Naruto.

-          Ne le touche pas ! S’exclama une voix dure derrière lui.

-          Tiens ! Kakashi… ça faisait longtemps.

-          Pas assez à mon goût, répondit le concerné. Que veux-tu cette fois, Itachi ? Sasuke n’est plus ici.

-          Je le sais. Vous n’étiez pas assez forts pour le ramener. Mais ce n’est que pour Naruto que je suis là aujourd’hui. Déclara Itachi.

-          Le démon renard… Murmura Kakashi.

-          Oui.

-          Tu ne l’auras pas. Dit le jounin.

-          Ah, et qui va m’en empêcher ? Ironisa l’Uchiha. Toi, peut-être ?

-          Oui, ça se pourrait. Répondit t’il avec un demi-sourire.

-          Itachi ! Intervient son compagnon. Je sens une présence. Quelqu’un nous écoute. »

 

      Effectivement, une jeune kunoichi observait la scène, cachée dans les buissons, elle voulait savoir qui étaient ces hommes étranges habillés de longs manteaux noirs et rouges, que voulaient-ils à Kakashi et Naruto ? Quand elle entendit le jounin appeler son adversaire « Itachi » elle comprit. Elle tenta de fuir pour prévenir la godaime mais c’était trop tard, elle s’était fait repérer.

 

      Itachi tourna la tête dans la direction indiquée par son co-équipier et repéra un mouvement dans les buissons. Le jeune homme aux cheveux clairs réagit le premier, il faucha les jambes de la jeune fille dans sa course, elle tomba, il la prit par le cou et la souleva :

 

      « Pff… Une fille.

-          Ne sous-estime pas les filles. » Le prévint la kunoichi avec un sourire.

 

      Elle griffa de toutes ses forces les mains de son agresseur. Celui-ci poussa un cri de douleur et lâcha prise, étrangement il vérifia si la paume de sa main gauche n’avait rien même si la jeune fille n’avait griffé que l’extérieur de ses mains. Après un dernier regard et un dernier sourire échangé avec son adversaire, la kunoichi disparut aussi vite qu’elle était apparue.

 

      Pendant ce temps le combat entre Kakashi et Itachi se finissait, après quelques minutes l’Uchiwa avait enclenché son Mangekyou Sharingan. Trop vite pour son adversaire qui résistait tout de même, le jounin finit par tomber au sol, épuisé. Il espéra que la Godaime allait être prévenue à temps.

 

« Pourquoi l’as-tu laissé s’enfuir ? » Demanda Itachi à son partenaire.

 

Il haussa les épaules et l’Uchiwa soupira.

 

« Bon, j’ai Naruto il ne nous reste plus qu’à partir d’ici, maintenant. »

 

      Son co-équipier approuva d’un signe de tête. Après avoir mis un Naruto assommé sur son épaule, Itachi et son partenaire repartirent rapidement.

 

      La jeune kunoichi courut à en perdre haleine jusqu’au bureau de la Godaime, sur le chemin elle rencontra son amie et lui expliqua rapidement la situation, elles arrivèrent ensemble dans la pièce où se trouvait Tsunade. Celle-ci fut étonné de voir ses deux élèves arriver en catastrophe et essoufflées.

 

« Sakura, Ino, que se passe t’il ? Demanda la cinquième Hokage.

-          Naruto et Kakashi ont des ennuis, commença Sakura. Deux membres de l’Akatsuki ont pénétré dans Konoha… »

 

Les deux filles racontèrent toute l’histoire à Tsunade le plus rapidement possible, décrétant l’état d’alerte, elle appela une équipe pour poursuivre les deux membres de l’Akatsuki, qu’elle devinait en train de partir dans leur repère avec Naruto.

 

« Ino, Choji et Shikamaru, je compte sur vous, dit l’Hokage à l’équipe dés qu’elle l’eut convoquée. Asuma vous attend devant les portes du village. Sakura, indique à Shizune où se trouvait Kakshi lorsqu’il s’est battu car il peut-être blessé.

-          D’accord. Dirent les ninjas d’une même voix.

-          Je pourrais rejoindre l’équipe après ? Demande brusquement Sakura. Je m’inquiéterai trop pour Naruto. »

 

Tsunade réfléchi et soupira.

 

      « Bien, si tu arrives à les retrouver tu peux y aller mais ne prend pas de risques.

-          Bien.

-          Vous pouvez y aller. »

 

Les ninjas disparurent dans un même mouvement.

 

      Quand Shizune arriva avec Sakura aux côtés de Kakashi, elle lui dit qu’il n’était pas en danger de mort mais qu’elle devait quand même l’emmener à l’hôpital, Sakura hocha la tête et demanda à la jeune femme si elle avait encore besoin d’elle et elle lui répondit que non, elle pouvait rejoindre Ino et les autres. La kunoichi aux cheveux roses la remercia et partit après un dernier regard légèrement inquiet pour Kakashi.

 

      L’équipe d’Ino avait réagi au quart de tour, ils poursuivaient maintenant les deux membres de l’Akatsuki dans la foret qui était le prolongement de Konoha, au moins les shinonobi de ce village avaient un avantage : Ils connaissaient cette foret par cœur.

 

      Itachi et son co-équipier avançaient entre les branches et les feuilles d’arbres mais ils sentaient qu’ils étaient suivis et que la distance qui les séparait de leurs poursuivants se rétrécissait progressivement. Arrivants dans une clairière et se jugeant assez loin du village, Itachi décida de s’arrêter. Il posa Naruto à terre et attendit avec son partenaire que leurs opposants se montrent.

 

      Sakura avançait le plus vite possible, elle sentait le chakra des deux membres de l’Akatsuki, ils s’étaient arrêtés. Elle volait presque parmi les arbres, elle effleurait à peine les branches sur lesquelles elle se déplaçait avec aisance, elle restait les yeux fixés devant elle, l’air déterminé. Elle arriva en même temps que l’équipe d’Ino, Shikamaru, Choji et Asuma.

 

*

 

      Deidara s’ennuyait assez, il était pressé que cette mission se finisse. Il ne comprenait pas pourquoi le chef lui avait dit de faire équipe avec Itachi pour cette mission : ils n’avaient pas la même façon de penser. Il ne comprenait pas « l’art. » De plus il avait rencontré une fille qui lui avait tout de suite plu il y a quelques mois, depuis il lui envoyait un de ses oiseaux d’argile pour qu’ils se retrouvent à des endroits différents, pour se revoir. Il n’avait pas pu la recontacter depuis quelques temps, il souria en pensant à elle.

 

      Les poursuivants arrivèrent. Ils étaient cinq en comptant la fille que Deidara avait laissée s’échapper tout à l’heure, mais qui n’était pas arrivée en même temps que les autres. En s’attardant sur elle il n’avait pas remarqué la jeune fille blonde qui le fixait avec l’incompréhension la plus totale. Elle n’en croyait pas ses yeux. Alors c’était ça « l’organisation » à laquelle il appartenait, l’Akatsuki. Dire qu’elle ne l’avait pas vu depuis des mois, pour ça…

 

« Dei… » Murmura Ino avec tristesse.

 

      A cette voix Deidara se retourna brusquement vers la kunoichi aux cheveux d’or qui avait prononcé son nom. Ou plutôt le surnom par lequel l’appelait la fille qu’il aimait. Ses yeux s’agrandirent quand il croisa le regard de la jeune fille, il se sentait piégé et avait honte. Honteux et regrettant le fait qu’elle ait vu l’autre côté de sa personnalité. L’akatsuki.

 

« Ino ? » Dit-il incrédule.

 

      Quand Sakura assista à la scène les mots d’Ino résonnèrent dans sa tête « J’ai rencontré quelqu’un ! » « C’est un espion, il travaille pour une organisation secrète donc il ne veut pas m’en dire plus… » « Quand je suis avec lui, j’arrive à tout oublier. Même Sasuke ! » Elle comprit.

 

*

 

      Une jeune fille aux cheveux reflétant le soleil de plomb qui l’accompagnait marchait péniblement. Elle se trouvait dans une sorte de grande plaine déserte. Il faisait très chaud et il n’y avait aucun arbre, rien pour faire faire de l’ombre ou se protéger du soleil, de plus la kunoichi devait aider sa co-équipière qui n’était qu’à moitié consciente. La douce brise lui faisait du bien mais ne suffisait pas pour qu’elle reste énergique, si elle ne trouvait pas un endroit où se cacher et se reposer elle allait s’effondrer au milieu de cette grande étendue d’herbe.

 

« Hm… Ino… »

 

La fleur aux cheveux roses respirait difficilement.

 

« Ne t’inquiète pas, nous allons bientôt nous reposer, ça va aller Sakura. »

 

      La kunoichi aux cheveux blonds essayait de se rassurer autant que sa partenaire, elle aperçut les ruines d’une ancienne tourelle. Elle sourit. Elle avait enfin retrouvé son chemin, le petit village non loin de Konoha qu’elle devait rejoindre se trouvait après quelques heures de marche des ruines. Elle avait cru qu’elle n’y arriverait jamais, les ninjas du village dans lequel les deux filles avaient du remplir leur missions les avaient poursuivi pendant plusieurs jours, Ino pensait les avoir semé mais elle n’était pas sure, c’était pour ça qu’il fallait qu’elle atteigne ces ruines le plus vite possible. Elle trébucha, sa tête lui tournait mais elle rassembla toute sa volonté et continua de marcher, ce n’était pas le moment de flancher.

 

      Tout ça pour un malheureux échange de lettres. Leur mission était en effet de mettre fin au conflit qu’il y avait entre Konoha et un village assez éloigné, chaque fois que des ninjas de Konoha passaient par là ils se faisaient attaquer. La Godaime avait écrit une lettre adressée au chef du village qui lui avait répondu, ils avaient fini par trouver un terrain d’entente. Seulement, Ino et Sakura, qui avaient étaient envoyés pour apporter les lettres avaient du « calmer » certains ninjas de ce village qui n’étaient pas d’accord avec cette entente. Bien qu’elles ne soient que deux contre une vingtaine elles avaient fini par remporter le combat, avec des blessures, mais leur entraînement avec Tsunade avait porté ses fruits. Les deux filles avaient en effet fait leur entraînement avec la cinquième Hokage ensemble, après qu’elle ait appris que Sasuke n’était pas revenu Ino s’était décidé à l’oublier et à se consacrer à son entraînement pour devenir une puissante kunoichi, Sakura lui avait parlé de l’entraînement qu’elle allait avoir avec Tsunade alors son amie avait insisté auprès de l’actuelle Hokage pour participer à l’entraînement. Cette mission était un test pour voir si elles pouvaient maintenant se débrouiller. Pourtant quatre shinobi les avaient attendues aux portes du villages, elles avaient du se battre à nouveau, elles étaient affaiblies mais avaient réussir à les endormir grâce à des aiguilles empoisonnés. Bonjour l’entente ! Ino et Sakura espéraient tout de même que les rapports entre les deux villages n’allaient pas en pâtir, si une des deux kunoichi faisait un mort, c’en était fini. Sur la route Sakura était tombé malade et deux des ninjas les poursuivaient, Ino désespérait.

 

      La fille aux longs cheveux atteignit les ruines, elle était sauvée. Elle chercha un endroit où elle pouvait se cacher de la vue de quelconques ennemis et s’assit. La jeune fille aida Sakura à s’installer, même si elle se sentait à l’étroit, Ino se sentait mieux, assise et à l’ombre. Il lui restait un peu de chakra, des médicaments et des bandages, elle s’attela à soigner les blessures de Sakura, refaire ses bandages, donner des médicaments… La fleur de cerisier s’assoupit, un sommeil paisible. Son amie était rassurée, épuisée, elle s’endormit avant de soigner ses propres blessures.

 

      « Hé ! Deidara… Qu’est ce que tu fais ? » Une voix avait surgi au milieu de la nuit.

« Rien… Répond le concerné. Je sens qu’il y a quelqu’un par ici, ça me perturbe si ça se trouve on nous espionne.

-          Mais non. Je suis sûr qu’il n’y avait que ces deux ninjas, comme ils nous l’ont affirmé.

-          Oui… Finit par accepter Deidara. Mais ils ont dit qu’ils poursuivaient quelqu’un d’autre, nous n’aurions peut-être pas du les tuer.

-          Tu deviens sentimental ? Demanda l’autre, amusé.

-          … » Deidara ne répondit pas. Tout en parlant il se baladait entre les ruines.

 

« Bon t’as fini ? S’écria son partenaire impatient, Deidara s’arrêta soudain.

-          Je crois que j’ai trouvé après quoi les ninjas courraient ! Déclara t’il.

-          Et qu’est ce que tu veux que ça me fasse ? Bon moi je vais à ce village, il n’est plus qu’à quelques heures de marche alors rejoins-moi quand tu auras retrouvé tes esprits. »

 

      Sasori partit, agacé par le comportement de son partenaire. Deidara s’agenouilla prés de la kunoichi aux cheveux dorés qu’il avait aperçut et sourit. Elle était jolie mais elle avait l’air mal en point. Il regarda la jeune fille en face, elle tremblait un peu alors qu’il faisait très chaud, elle devait avoir de la fièvre, il retourna son manteau et l’accommoda pour en faire une couverture. Quand il le fit il remarqua les nuances rosées dans ses cheveux mais n’y fit pas plus attention, toute son attention était portée sur l’autre kunoichi. Il s’en rapprocha et l’observa, elle lui ressemblait, mêmes longs cheveux blonds, mêmes yeux clairs. Elle était assise contre le mur de briques et allait sûrement avoir mal le lendemain, en restant dans cette mauvaise position. Deidara la prit délicatement par les épaules, elle semblait si fragile, endormie ainsi, s’il le voulait il pourrait la tuer si facilement… Il la mit contre lui et l’enveloppa de ses bras. Pour passer le temps, il commença à démêler ses cheveux avec ses doigts, leur couleur dorée se mélangeait sublimement avec les reflets argentés de la lune. Il la regarda et nota les différentes blessures qui étaient visibles. Il s’occupa de ces blessures avec les bandages qu’il restait à la jeune fille. Seulement son châle couvrait une grande partie de son corps, elle devait avoir beaucoup d’autres blessures sur son corps, peut-être même assez graves, le jeune homme lui enleva donc ce dans quoi elle s’était enroulée et l’allongea devant lui, sans arrières pensées ( ^ ^ ). Elle avait une brassière et un corsaire noir qu’elle avait retroussé en short, et aussi une tunique de résille en dessous. Il la regarda et se dit qu’elle était magnifique, mais quand son regard se posait sur ses nombreuses plaies son cœur se serrait, il ne savait pas pourquoi, c’était peut-être que pour lui, en tant qu’artiste, ça le dérangeait qu’on puisse « salir » quelques chose d’aussi beau. Une grande plaie barrait le milieu de son ventre, elle saignait encore, le sang coulait doucement sur la peau claire de la kunoichi, un sang rouge écarlate sur une peau d’un blanc si pur. Deidara posa ses lèvres sur la goute de sang qui allait tomber, avec sa langue il remonta jusqu’au milieu du ventre, le long de la plaie. Ino émit un gémissement. Il se redressa et rougit, pourquoi avait-il fait ça ? Ses yeux se baladèrent sur le corps de la jeune fille, il mémorisa ses formes, ses couleurs, il s’arrêta sur ses lèvres. Elles n’étaient ni trop fines, ni trop pulpeuses, légèrement rosées et brillantes. Il se pencha et doucement posa ses lèvres sur les siennes. Il descendit déposer un baiser dans son cou, en se relevant il vit une cicatrice qui commençait en bas de son cou il y posa son doigt et suivi la line qu’elle faisait. La cicatrice descendait sur sa poitrine, il descendit la brassière et continua de suivre le tracé qui s’arrêtait sur son sein gauche. Il se rendit compte de se qu’il faisait et replaça la brassière, il avait une conscience tout de même. Il finit par s’occuper du mieux qu’il put des autres blessures que la jeune blonde avait.

 

« HmmSasuke ? » Ino parlait dans son sommeil.

 

      Deidara eut d’abord peur qu’elle se réveille puis fut surtout surpris que la kunoichi ait prononcé le nom d’un garçon. Il se sentit étrangement jaloux, jaloux d’un garçon qu’il ne connaissait même pas, prononcé par une fille dont il ne savait même pas le nom. Il réfléchit, de toute façon ce pouvait être son frère ou un quelconque ami, il arrêta de se prendre la tête avec ça. Il prit conscience qu’il ne connaissait même pas cette fille, mais au fil de la nuit qu’il passa à s’occuper d’elle, il fit le vœu que ce moment ne s’arrête jamais. Il se sentait bien prés d’elle, il voulait la protéger, il ne savait rien d’elle mais un sentiment en lui apparaissait progressivement. L’amour. Il n’avait pourtant jamais aimé sincèrement, les filles qu’il avait fréquenté n’étaient là pour lui être profitables. Mais peut-être qu’elle… Il inspira profondément pour chasser ses idées et se consacra sur la tâche qu’il effectuait, il y passa la nuit.

 

      Il faisait jour depuis quelques heures quand Ino se réveilla doucement, elle avait mal à cause de ses blessures mais se sentait en forme. Elle vit d’abord Sakura, allongé sur le sol prés du mur de pierre où Ino l’avait mit, elle s’étonna de la voir avec une couverture car elle n’avait pas le souvenir de lui en avoir mis une, mais bon, son amie avait l’air d’aller bien et elle dormait tranquillement, c’était le principal. La jeune kunoichi aux yeux bleus prit soudain conscience qu’il y avait quelqu’un tout prés d’elle, quelqu’un qui s’occupait d’elle, il finissait de lui bander le bras mais n’avait pas remarqué qu’elle s’était réveillée.

 

« Euh… Bonjour. Dit-elle étonnée, d’une voix à demi réveillée.

-          Hm. Ah ! Euh, bonjour… »

 

      Il avait l’air de ne plus savoir quoi faire, il finit le bandage de son bras en vitesse et un peu embarrassé, se releva et attrapa son chapeau.

 

      « Hé ! Attends ! S’écria Ino, voyant que le jeune homme s’apprêtait à partir. Comment tu t’appelles ? »

 

      Le jeune homme s’arrêta, surpris de cette question pourtant si banale, Ino avait sorti la première chose qui lui passait par la tête pour retenir le blond, elle ne savait pas vraiment pourquoi, sûrement était-ce par curiosité, mais elle voulait en savoir plus sur lui.

 

« Deidara… » Souffla t’il en se retournant.

 

      Il commença à marcher. Elle se rendit compte que toutes ses blessures avaient été soignées par lui, il avait dû rester à son chevet toute la nuit.

 

« Pourquoi m’as-tu soignée ? Demanda t’elle.

-          Je ne cherche pas à avoir une raison particulière de faire ce que j’ai envie de faire, c’est tout. Et je n’attends rien en échange si c’est que tu sous-entendais. Répondit Deidara.

-          Non ! C’est juste que… Des ninjas nous suivaient et je ne me souviens pas t’avoir vu avec eux. Dit Ino.

-          Je n’étais pas avec eux, c’est vrai… Je ne suis pas un complice non plus. Ajouta t’il devant l’expression de le jeune fille. Maintenant je dois vraiment y aller, j’ai une mission qui m’attend.

-          Oh, euh, au fait… Je m’appelle Ino, je suis une ninja moi aussi. Dit-elle en sentant rougir, sans savoir pourquoi.

-          Bien, alors peut-être à bientôt, Ino. »

 

      Il partit avec un air amusé. La kunoichi aux cheveux blonds sourit, il avait envie de la revoir sinon il lui aurait dit simplement au revoir ou même adieu, elle se raccrocha à cet infime espoir. Elle le fixa jusqu’à ce qu’il disparaisse de son champ de vision, elle réveilla ensuite doucement Sakura. Celle-ci bailla et s’étira, après quelques minutes elle lui demanda :

 

« D’où sort cette couverture ? Ah non c’est manteau, » se corrigea t’elle après avoir mieux regardé.

 

Son amie lui raconta l’histoire en gros.

 

« Ah, il était si mignon que ça ? Demanda Sakura avec un sourire en coin alors qu’Ino piqua un fard.

-          Euh, non c’est juste que… Ca dépend des goûts enfin bon, on y va, là ? » Demanda la jeune fille faussement agacée par les questions de sa co-équipière.

 

      La fleur de cerisier rigola et se leva pour suivre la kunoichi qui se dirigeait déjà vers le village. La mission se termina sans encombres, les deux partenaires purent rentrer à Konoha le jour suivant. Les jours d’après, Sakura voyait qu’Ino était souvent dans les nuages, perdue dans ses pensées, elle était sure que la kunoichi aux cheveux blonds pensait à son mystérieux Deidara, il lui envoyait des lettres par le biais d’un oiseau d’argile pour lui indquer des endroits où ils pourraient se voir, ils s’étaient déjà revu trois fois.

 

      Un jour, Ino accourut tout excitée en direction de Sakura, elles devaient se rejoindre pour s’entraîner prés des trois poteaux.

 

« Dei m’a envoyé une lettre !! S’exclama t’elle.

-          Hm, « Dei » ?...  Répéta la kunoichi aux cheveux roses incrédule.

-          Euh, oui enfin, Deidara quoi, expliqua t’elle en rougissant. Bref, il m’a de nouveau envoyé une lettre !

-          Ah, c’est cool ! Dit la fleur de cerisier, elle aurait préféré se concentrer sur son entraînement mais l’enthousiasme de son amie était contagieux. Alors qu’est ce qu’il y a d’écrit ?

-          Euh. Attends je l’ouvre ! Je suis venue ici des que j’ai reçu la lettre, je savais que tu allais venir en avance mais je n’ai pas pris le temps de l’ouvrir. S’amusa Ino. Donc… « C’est Deidara, si tu as envie qu’on se voit arrange-toi pour venir dans le village de la fleur dans trois jours. Auberge Yashima, tu sauras le numéro de la chambre en disant ton nom au patron de l’auberge. Je t’y rejoindrais. » Voila, c’est ce qu’il y a écris.

-          Et… Tu vas y aller ? Demanda Sakura en voyant qu’Ino continuait de fixer la lettre, sans rien ajouter de plus.

-          …Je verrais. Finit-elle par dire en se détachant de la lettre.

-          En tout cas on ne peut pas dire que ce soit romantique comme lettre, il aurait pu faire un effort. C’est comme s’il t’ordonnait de venir le rejoindre. Plaisanta son amie, Ino souria les yeux dans le vague, elle réflechissait.

-          Non… J’ai peur que se ne soit que par précaution, si la lettre aurait été intercepté. Je me rappelle qu’il avait dit être dans une organisation secrète, j’espère que ce n’est pas trop dangereux. Enfin bon ! La kunoichi aux cheveux d’or plia et rangea la lettre. On se remet à notre entraînement ? »

 

      Les deux amies s’entraînèrent donc sérieusement ensemble, sans penser à rien d’autre. Les jours qui suivirent Ino finit par planifier sa rencontre avec Deidara. Elle demanda à la Godaime si elle pouvait prendre un jour de repos sans missions dans trois jours, prétextant d’être fatiguée. Elle refusa par contre que Sakura l’accompagne, lui disant qu’elle ne voulait pas l’entraîner dans ses histoires et qu’elle préférerait être seule avec Deidara. La fleur rose était pourtant réticente à laisser son amie partir seule, voir quelqu’un qu’elle connaissait à peine, cette fois ils se voyaient pour une nuit et plus loin que les fois d’avant, mais la kunoichi aux cheveux blonds lui assura qu’elle ferait attention et qu’elle savait quand même se défendre ! Elle ne ferait rien d’imprudent.

 

      Le jour J Ino sortit de Konoha avant les premières lueurs de l’aube. Elle était vêtue de cuir et de résille en dessous d’une grande cape de tissu marron, elle se dirigeait à la lueur d’une bougie et se disait que c’était dans des cas comme ça qu’elle aurait aimé avoir l’affinité katon. Elle arriva en milieu de journée dans le village de la fleur, elle se promena dans les rues jusqu’à ce qu’elle trouve l’auberge où Deidara devait la retrouver. Elle arriva devant un bâtiment de qualité médiocre, elle annonça son nom au gérant, il lui dit d’aller dans la chambre numéro 20. Elle prit les clés et entra dans la chambre. Celle-ci était faiblement éclairée, Ino tira alors les rideaux de la fenêtre qu’elle vit en face d’elle, ensuite elle s’assit sur une petite table en bois prés de la vitre et posa les clés à côté d’elle. Elle parcoura la pièce aux tons roses et marron d’un regard, il y avait un lit deux places, une armoire en face et un miroir sur le côté, ensuite la table où elle était assise, accompagné d’une chaise à sa droite, il y avait aussi une table de chevet à gauche du lit. A la droite du lit se trouvait une autre pièce qui était la salle de bain. Elle rougit et se demanda dans quoi elle s’était embarquée. Bah, après tout ce n’était plus une enfant, elle était assez grande pour se débrouiller toute seule. Elle étouffa un bâillement et s’allongea sur le lit pour se reposer en attendant l’arrivé de Deidara.

 

      Ino entendit une porte claquer, elle se réveilla en sursaut.

 

« Oh, excuse-moi tu dormais ? » Demanda Deidara, désolé.

 

      Effectivement elle avait fait la route sans s’arrêter pour dormir. Quand son regard se posa sur Deidara elle se surprit à vouloir se jeter dans ses bras. Elle se retint.

 

« Non ne t’inquiète pas. » Déclare t’elle en souriant, pendant que Deidara enlevait son manteau.

 

      Ils restèrent là à se regarder pendant quelques secondes puis le garçon aux cheveux longs ne pu résister, il prit la kunoichi aux cheveux d’or dans ses bras et respira son parfum de fleur.

« Tu m’as manqué… Murmura t’il. Les joues d’Ino s’empourprèrent.

-          C’est ridicule… On ne se connaît pas tant que ça.» Tenta la jeune fille sans le penser.

 

Deidara se détacha d’Ino et la regarda dans les yeux.

 

« Je sais mais… Tu me manquais quand même, c’est tout. »

 

Ino se détacha du regard de Deidara, en rougissant elle avoua :

 

« Tu me manquais aussi, j’avais envie de te voir… »

 

      Le jeune homme sourit. Il prit le visage de la kunoichi entre ses mains, ferma les yeux et l’embrassa. C’était si soudain qu’Ino ne ferma pas les yeux. Il prit ses mains dans les siennes, déposa un baiser dans son cou, ils s’enlacèrent, Deidara commençait à glisser ses mains sur les corps d’Ino, savourant les formes qu’il n’avait jusqu’alors que regardé, il continua de l’embrasser. La jeune fille était un peu angoissée, elle ne savait pas jusqu’où Deidara comptait aller et elle hésitait encore, ils ne se connaissaient pas vraiment mais pourtant elle sentait qu’elle tenait beaucoup à lui, mais était-ce suffisant ? Si ça continuait comme ça… Elle se leva brusquement du lit et avança vers la table, prés de la fenêtre. Deidara parut surpris.

 

« Ca ne va pas ? Demanda celui-ci.

-          Euh. Ino lança le premier prétexte qui lui venait à l’esprit : Je me suis rappelée que j’avais laissé les clés sur la table ! Il faut que je les range avant d’oublier, si on les perd se serait bête !

-          T’es obligée de le faire maintenant ? Demanda Deidara septique et amusé par la justification d’Ino.

-          Euh… La jeune fille prit une teinte cramoisie et Deidara soupira avec un sourire :

-          Si tu veux pas le faire, faut juste me le dire.

-          C’est pas ça ! S’exclama la kunoichi comprenant l’allusion. Hm… C’est juste que… C’est la première fois… Mais… Avec toi ça ira parce que… Parce que je… crois que…»

 

Deidara, voyant qu’Ino s’embrouillait à essayer de lui faire comprendre ce qu’elle voulait lui dire, la trouva encore plus mignonne. La fille aux longs cheveux blonds continuait de parler, Deidara se leva et prit Ino une nouvelle fois dans ses bras, il lui murmura « Moi aussi, je t’aime. » à son oreille. La fille écarquilla les yeux, elle ne pouvait pas être plus surprise.

 

Sans qu’elle s’en rende bien compte, il la souleva doucement et la posa sur la table, et recommença à l’embrasser, elle lui rendit ses baisers. Ils s’étreignirent passionnément, Ino laissa les clés tomber et passa ses bras autour du cou de Deidara, celui-ci commença à enlever le haut de la jeune fille. Elle fit de même et envoya le haut de son partenaire valser par terre, prés de la brassière de la kunoichi aux yeux clairs et de leurs sandales. Tout en enlevant les vêtements d’Ino, le membre de l’Akatsuki ne cessait de l’embrasser, il se dit que c’était la première fois depuis longtemps qu’il se sentait aussi bien avec une fille. Il descendit sa main sur la cuisse d’Ino et déposa ses lèvres sur son ventre, celle-ci sentit la langue de Deidara à travers la résille, il descendait doucement, des frissons parcouraient le corps de la kunoichi. Il arriva à la limite de son vêtement. Ino passa sa main dans les longs cheveux du jeune homme puis la resserra contre son cou, celui-ci remonta vers la poitrine de la fille et y déposa ses lèvres, à travers la résille. La jeune fille caressa le torse de Deidara et resserra ses jambes autour de lui, le jeune homme passa sa main derrière le tissu formant le bas d’Ino et celle-ci frémit au contact de ses doigts. Deidara l’allongea sur le bureau en bois et monta à son tour. Ils se déshabillèrent entièrement tout en continuant de s’embrasser passionnément, leur étreinte de plus en plus sensuelle se prolongea durant la nuit sous un ciel scintillant de milliers d’étoiles et d’une demi-lune.

 

Ino ouvrit doucement les paupières elle plissa les yeux à cause de la vive lumière s’échappant de la fenêtre. Tiens elle ne l’avait pas fermée hier, elle souvenait pas avoir oublier de la fermer mais bon. Elle s’aperçue aussi qu’elle avait mal au dos et s’étonna que son matelas soit si dur. Jusqu’à ce qu’elle se souvienne. Jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’elle n’était pas dans le lit de sa chambre mais sur une table dans une auberge. Qu’elle n’avait pas un oreiller sous sa tête mais le bras d’un jeune homme qui avait l’autre de ses mains sur son ventre. Qu’elle était nue, couverte par seulement une couverture, et qu’elle… Elle se redressa brusquement.

 

Calme. Calme. Calme…. La kunoichi respira a fond.

 

      Elle tourna la tête vers son compagnon paisiblement endormi et sourit. Il était si mignon. Elle lui pinça les joues. La jeune fille descendit du bureau, enfila quelques vêtements, et s’assit sur le lit en regardant Deidara. Celui-ci se réveilla doucement, prenant conscience de ce qui l’entourait, puis, sentant le regard d’Ino posé sur lui, sourit d’un air gêné :

 

« Désolé, ça aurait été plus pratique sur le lit. »

 

      Il se rhabilla à son tour puis vint embrasser la fille aux cheveux d’or. Il partit peu de temps après, à cause de ses « obligations » envers l’organisation dont il appartenait. Ino tenta de poser des questions mais Deidara lui dit qu’il préférait qu’elle ne sache rien de cela. Elle partit à son tour, après avoir pris une douche, mangé et rendu les clés de la chambre, en direction de Konoha.

 

      Dés qu’elle arriva, elle chercha Sakura pour lui raconter son histoire toute excitée. La kunoichi aux cheveux roses fut on ne peut plus surprise mais ne fit aucun commentaire. Ino savait bien ce que pensait son amie de tout ça mais il n’y avait qu’à elle qu’elle pouvait se confier. Elle savait bien que Sakura avait fait une croix sur l’amour depuis sa dernière rencontre avec Sasuke. La fille aux yeux verts le traquait sans relâche elle arrivait parfois à le revoir, à lui parler, et même plus… Lors d’une de ces rencontres Sasuke l’avait embrassé doucement puis lui avait avoué qu’il l’avait aimé, seulement il n’arrivait plus à présent, à croire en n’importe quelle forme d’amour. Il ne vivait que pour ça vengeance et ne ressentait plus aucuns sentiments à part de la haine, de la haine envers son frère, Itachi, il se haïssait aussi lui-même pour être si faible c’est pour ça qu’il était partit vers Orochimaru, il haïssait tant d’autres choses… L’Uchiha avait dit à Sakura que seule sa vengeance n’avait d’importance, il y arriverai peu importe les conséquences, il avait fait une croix sur tout le reste. Et il était repartit et ne l’avait jamais revu. La fleur de cerisier avait eut le cœur brisé. Une deuxième fois, et toujours par la même personne. Après cela elle ne s’était concentrée plus que sur son entraînement, ayant une force de plus en plus grande et dévastatrice, et elle s’était jurée de ne plus tomber amoureuse. Son amie trouvait ça triste mais elle la comprenait, elle aussi aimait Sasuke mais Ino était si heureuse d’avoir à présent trouvé quelqu’un d’autre.

 

      Ino et Deidara se revirent plusieurs fois, toujours pour faire la même chose, pour une nuit. La kunoichi avait un temps douté des sentiments de l’espion envers elle mais elle avait finit par se dire que c’était sans importance. Ils ne se voyaient pas parfois pendant des mois mais leur attirance était toujours la et leur passion ne faiblissait pas. Ino grandissait et devenait plus mature, elle se sentait souvent nostalgique en pensant au passé mais n’était pas malheureuse, d’autant qu’elle avait toujours Sakura à ses côtés.

 

*

 

« Dei… C’est, c’est pas possible, alors c’est ça ton « organisation » ? L’Akatsuki ? »

 

Le jeune homme garda les yeux baissés et ne répondit rien. Itachi intervint :

 

« Alors tu connais cette fille Deidara ? C’est bête si elle se met en travers de ma route je vais devoir la tuer. A moins que tu lui « suggères » de ne pas s’opposer à nous ? Elle t’écoutera peut-être, toi. »

 

Deidara ne réagit pas et garda les yeux fixés sur le sol, essayant de se calmer. Voir que son compagnon ne réagissait pas énerva Itachi.

 

« J’ai une idée encore meilleure ! Ajouta-t’il alors sournoisement. Tu n’as qu’à la tuer toi-même ! Tu dois connaître ses « points faibles. »

-          Quoi ?! S’exclama finalement Deidara en regardant l’Uchiha dont le sourire s’était élargi en prononçant ces deux derniers mots.

-          Tu ne vas pas contredire les ordres ! Tu sais ce que veut le chef… Et ça quelques soient les moyens !...

-          Je sais ce que j’ai à faire !!! Intervint Deidara.

-          Eh bien fais-le… » Itachi parut tout de même surpris de la colère dans la voix de son partenaire.

 

Ino affichait un air écoeuré et n’avait pas quitté des yeux les deux hommes durant leur court échange de paroles. Elle avait tout entendu. Deidara leva ses yeux tristes vers elle. Shikamaru lui murmura un « Je suis désolé mais il faut récupérer Naruto. C’est notre mission, tu sais ce que ça signifie… » La kunoichi aux cheveux blonds acquiesça d’un mouvement de tête et l’équipe s’élança. L’affrontement dura plus longtemps que Itachi ne l’aurait cru. Etant donné qu’ils étaient quatre contre deux, l’Uchiha était sans cesse occupé par des attaques à repousser pour piéger quelqu’un grâce à son Mangekyou Sharingan. Pour que cela se fasse, Deidara dut se battre sérieusement, il se débarrassa d’abord de Choji, puis occupa Shikamaru grâce à ses bombes d’argile explosive pendant qu’Itachi emprisonnait Asuma de son regard. Ino ne put rien faire, le jeune homme aux cheveux blonds ne lui adressa pas un regard du combat, Ino sentit une immense colère monter en elle, il était totalement indifférent, il ne l’avait même pas attaqué, Ino eut envie de le tuer. Sakura avançait doucement et silencieusement parmi les branchages, faisait bien attention à ne pas attirer l’attention des combattants vers elle. Elle se rapprochait progressivement de l’endroit où Itachi avait mis Naruto, derrière lui. Grâce à Ino qui avait piégé Deidara et Asuma qui retenait l’attention d’Itachi, la fleur aux cheveux roses réussit à récupérer Naruto, elle partit avec lui, un dernier regard vers ses amis qui se battait. Elle détestait l’idée de laisser les autres combattre pendant qu’elle fuyait, mais elle n’avait pas le choix, c’était la mission.

 

Asuma poussa un cri de douleur et tomba à terre, Itachi s’était « emporté » et avait fini par le tuer. Shikamaru cria désespérément le nom de son sempai mais Deidara se posta devant lui avec un léger sourire qui voulait dire « c’est de moi que tu dois t’occuper » suivi d’une immense explosion qui envoya valser le garçon à plusieurs mètres, de nombreuses blessures en prime. Deidara allait le réattaquer quand il sentit un kunai contre sa gorge et un autre dans son dos.

 

« Au moindre mouvement je n’hésiterai pas. »

 

Deidara perçut l’énorme tristesse dans la voix dure et glaciale de la jeune kunoichi aux cheveux d’or. Il sourit tristement, elle s’était finalement décidée à agir.

 

« Dépeche-toi de partir Shikamaru ! S’écria-t’elle à l’intention de son co-équipier.

-          Mais et Naruto ? Et Asuma ?...

-          Ne t’en fais pas, Sakura a déjà mis Naruto en lieu sûr, c’était notre mission. Et pour Asuma… Une larme coula sur la joue de la kunoichi et elle n’eut besoin de rien ajouter pour que Shikamaru comprenne.

-          Mais… Et toi ? Demanda t’il avec inquiétude, il essayait de rester impassible mais la douleur qu’il ressentait se voyait sur son visage.

-          Ne t’inquiète pas, j’ai déjà promis à Sakura de vous rejoindre dans pas longtemps… »

 

      Ino sourit à travers ses larmes et Shikamaru se força à lui rendre son sourire. Lorsqu’il réussit à quitter des yeux sa partenaire il courut vers le village. Quand Itachi vit Shikamaru s’enfuir, il était déjà trop loin, il venait aussi de se rendre compte que Naruto lui avait filé entre les mains et devenait très énervé. Il se retourna vers Deidara :

 

« Pourquoi l’as-tu laissé filer ?? Tu ne pouvais pa… » Itachi s’arrêta au milieu de sa phrase. Il regarda Ino et sourit méchamment.

 

« Bon, eh bien tu vas payer à leur place. Ca leur servira de leçon, et à toi aussi Deidara, et ça me calmera… » Déclara le jeune homme aux cheveux noirs. Ino et lui échangèrent un regard, Deidara lui cria de ne pas regarder mais c’était trop tard. Elle était emprisonnée par Itachi.

 

*

 

      Ino ouvrit les yeux et se retrouva dans un monde sans couleurs. Ses bras et ses jambes étaient attachés avec des chaînes à… du vide ? Elle n’en savait rien. Elle ne voyait presque rien et comprit que c’était la technique « Tsukuyomi » d’Itachi qui avait du l’envoyé ici. Elle aperçut la silhouette de quelqu’un, peut-être l’Uchiha ? Soudain elle vit un fouet lui lacérer le bras et elle poussa un cri de douleur. Ca recommença quelques secondes aprés, les coups s’enchaînèrent les uns après les autres sans épargner aucune partie de son corps. Un coup, deux coups, trois coups, quatre, cinq, six…… Cent deux, cent trois, cent quatre… Deux mille, trois mille… Le supplice dura des heures. Ino a fin par arrêter d’hurler, elle n’en avait plus la force. Elle avait beau se dire que rien n’était vrai, que ce n’est que de la torture mentale, elle souffrait énormément et savait qu’elle aller bientôt craquer. Son corps était en sang et ses vêtements déchirés.

 

« Toujours là ? » Demanda la silhouette. La kunoichi vit Itachi se rapprocher d’elle.

« Je vais pouvoir continuer de m’amuser avec toi alors ! »

 

      L’homme au sharingan enleva ce qu’il restait des vêtements d’Ino et passa sa main sur le corps de la jeune fille. Celle-ci frémit, elle ne pouvait plus bouger, elle n’avait plus la force de lui résister. Elle sentit qu’il faisait glisser sa main sur son ventre pendant que l’autre lui touchait la poitrine, il se mit à lécher le sang qui coulait sur son épaule et sa main descendit doucement de son ventre. Ino n’en pouvait plus et des larmes coulèrent sur ses joues.

 

« Dei… »

 

Itachi parut énervé : « Pff, tu sers à rien. »

 

*

 

      Deidara regarda Ino, il savait que pendant qu’il se passait seulement des secondes ici, elle ressentait le temps comme des heures. Il fallait qu’il fasse vite :

« Itachi, relâche-la !

-          Oh, lâche-moi Deidara j’ai envie de m’amuser moi aussi ! »

 

Une bombe éclata à un centimètre du visage de l’Uchiha.

 

« Je suis sérieux, » le prévint son co-équipier. Itachi soupira et Deidara vit Ino sortir de sa torpeur de s’effondrer sur le sol. Le jeune homme aux cheveux clairs courut vers elle.

 

« Qu’est ce que tu lui a fais ? Demanda celui-ci à Itachi.

-          Je te l’ai dit, je me suis amusé c’est tout. Répondit-t-il avec un sourire.

-          Dei… » Murmura Ino en se réveillant.

 

      Le jeune homme regretta de l’avoir embarqué là-dedans quand il vit les larmes qui coulait sur les joues de la fille. Itachi trouvait au contraire ça de plus en plus distrayant et ordonna une nouvelle fois à Deidara de tuer Ino. Quand celui-ci refusa, lui rétorquant qu’il n’avait pas d’ordres à recevoir de lui, l’Uchiha lui dit qu’il s’en occuperait alors lui-même, bien que son co-équipier essaya de le convaincre de ne pas le faire, il avait beau avancer bon nombre d’arguments Itachi voulait la tuer, c’est tout. Deidara s’énervait. Son partenaire ne le comprenait pas.

 

« Elle compte à ce point pour toi ? Tu sais bien que lorsqu’on entre dans l’Akatsuki on ne doit plus avoir de liens affectifs avec quoi ou qui que ce soit. C’est pour ça que l’on devient des déserteurs, et c’est une des raisons pour lesquelles j’ai tué tout mon clan. Expliqua le jeune homme au regard noir.

-          Je le sais. Mais tu as bien laissé ton frère en vie, je pourrais bien laissé Ino en vie. Argumenta Deidara.

-          Ce n’est pas parce que je tiens à lui que je l’ai laissé en vie, contrairement à toi pour cette fille, dit l’Uchiha en sortant un kunai. Fin de la discussion, maintenant pousse-toi. »

 

Le jeune homme ne bougea pas et foudroya Itachi du regard. Si c’était du combat qu’il voulait, il allait en avoir. Deidara s’élança rapidement vers lui, il fabriqua rapidement grâce à sa main spéciale une bombe d’argile et il y eut une immense explosion qui envoya le shinobi aux cheveux noirs se réceptionner à plusieurs mètres, debout au milieu du nuage de fumée se tenait le jeune homme aux longs cheveux blonds. Il souriait, résigné à se battre, Itachi sourit à son tour, il voulait vraiment se battre pour cette fille ?

 

Ils ne se battaient que depuis quelques minutes mais y mettaient tellement de forces qu’ils avaient déjà de nombreuses blessures, ils ne paraissaient pourtant pas s’en rendre compte. Seulement Itachi en avait marre et après avoir autant utilisé son sharingan il n’avait presque plus de chakra, il n’était pas là pour se battre contre un autre membre de l’Akatsuki mais pour récupérer le démon renard, déjà qu’il avait échoué il n’allait pas en plus laisser Ino s’enfuir, il savait que c’était dangereux de la laisser en vie, peut-être que Deidara lui avait donné des informations sur l’Akatsuki. Itachi était maintenant assez prés de la fille, il ne ratait jamais sa cible, il lança le kunai sur elle. Ino était vidée de ses forces et elle ne pouvait que regarder avec horreur le kunai se diriger vers elle. Deidara vit le kunai au moment où Itachi l’avait envoyé, il était loin et ne pouvait plus l’arrêter il tenta pourtant de courir puis, sans réfléchir, s’élança. Il réussit à intercepter le kunai… avec son propre corps. Le kunai avait touché un point vital. Il tomba a terre, tout prés de la kunoichi aux cheveux d’or qui cria son nom. Le jeune homme aux cheveux noirs restait paralysé, les yeux écarquillés ne réalisant pas vraiment ce qui s’était passé. Ino pris la tête de Deidara sur ses genoux et sanglota en prononçant son nom. Il perdait énormément de sang en quelques secondes. Celui-ci ouvrit doucement ses yeux :

 

« Ino… Ne pleure pas. S’il te plait, je ne veux pas te faire pleurer tu sais… »

 

La fille continuait de le fixer, de ses yeux clairs remplis de larmes, elle l’écoutait parler. Il souriait tristement. Il s’était mis à pleuvoir.

 

      « Tu sais j’ai fait des tas de choses que je regrette maintenant, je me suis souvent servi de filles qui étaient pourtant sincèrement amoureuses, j’ai fait tant de mal à tant de gens, j’ai beaucoup combattu, beaucoup tué…J’ai fait toutes ses choses même si je savais que ça ne servait à rien, pour moi. J’ai beaucoup fait pleurer mais je n’ai jamais pleuré, je ne sais pas si je suis normal mais de toute façon tout ça n’a plus d’importance maintenant. J’étais obnubilé par l’Akatsuki et son but : régner sur le monde. Il nous fallait d’abord beaucoup d’argent, peut importe de quelle manière… C’était devenu mon but aussi mais je me rends compte à quel point c’était stupide, tu m’y a aidé Ino… »

 

      Itachi fixait le sol, il savait que Deidara livrait des informations importantes sur l’Akatsuki à Ino mais il le laissait faire. L’Uchiha ne savait pas bien pourquoi mais il tenait à laisser son partenaire dire les dernières paroles qu’il voulait livrer à Ino. Itachi s’accroupit prés de Deidara, la tête posée sur ses bras croisés et regardant les deux personnes qui n’avaient pas remarqué sa présence. La pluie continuait de tomber, se mélangeant au sang de Deidara qui continuait de parler, de plus en plus lentement, à Ino.

 

      « S’il te plait ne raconte pas ce que je t’ai dit, sinon on te tuera, ne fais pas de bêtise je veux que tu continues de vivre. Je veux seulement que tu ne m’oublies pas. Et je veux te voir sourire, pas pleurer, je l’adore ton sourire, j’aimerais bien que tu me souries une dernière fois. »

 

      En entendant « une dernière fois » Ino ne put s’empêcher de laisser une larme couler mais elle sourit malgré tout. Deidara leva doucement sa main vers Ino et caressa sa joue.

 

« Merci. Je t’aime… »

 

      Il ferma les yeux et sa main retomba et il ferma les yeux. Ino continua de le regarder, comme s’il aller rouvrir les yeux à nouveau. Mais il ne le fit pas. Des larmes coulèrent des yeux bleus d’Ino, se mélangeant à la pluie qui trempait son visage et ses cheveux.

 

« Moi aussi. »

 

      Une ombre furtive s’approcha rapidement d’Ino et celle-ci sentit qu’on la prenait par le bras pour l’emmener loin, très loin de Deidara, mais de toute façon elle ne pouvait plus rien faire. Elle ne reverra jamais Deidara. Elle se retourna et vit que c’était Sakura qui était revenue la chercher sûrement parce qu’elle s’inquiétait, la kunoichi aux cheveux roses fixait maintenant Itachi devant elle à quelques mètres. Celui-ci ne fit rien pour les empêcher de partir et Ino crut même apercevoir une lueur de tristesse passer dans les yeux noirs du jeune homme. Mais elle ne pouvait pas compatir, il leur avait fait trop de mal.

 

      Après avoir raconté l’histoire à Sakura, Ino lui confia qu’elle allait s’exiler dans un lointain village enfoncé dans les profondeurs du pays de la rivière. Pour que les membres de l’Akatsuki ne la retrouve pas, ou du moins pas facilement, et parce qu’elle préférerait vivre seule désormais. Elle n’allait pas se remettre de la mort de Deidara avant longtemps, si elle y arrivera un jour. Sakura n’était pas tellement d’accord pour qu’elle parte si loin et toute seule mais elle comprenait la tristesse de son amie et respecta sa décision. Après avoir prévenu la Godaime et été à l’enterrement d’Asuma, Ino dit au revoir une dernière fois à tous ses amis et partit. Sakura et elle ne se revirent plus après ça.

 

Woila j’espère que vous avez aimé ce chapitre, qui est en fait une partie des souvenirs de Sakura ! Je ne vous en dit pas plus vous verrez bien ; ) et continuez de me mettre des coms pliiiz !! >_< ça me fera très plaisir et le prochain chapitre sortira plus rapidement XD lol.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales