Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Je hais la guerre,MAIS J'ADORE TUER! (Ecrite avec l'aide de Pirsa)
[Histoire Terminée]
Auteur: greenday Vue: 145549
[Publiée le: 2007-06-27]    [Mise à Jour: 2011-06-13]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Angoisse Commentaires : 150
Description:
Un Naruto/Sakura! Après la mort du dragon aux neufs yeux, Naruto devient le chef des neuf Bijûs, ce qui attire puissance, et jalousie. Histoire terminée.
Crédits:
Rien ne nous appartiens.Tout est l'œuvre de M.Kishimoto!
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 81 : Fin (2)

[1672 mots]
Publié le: 2011-06-13Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Je vous laisse choisir la fin que vous préférez entre ce chapitre et le suivant.

Je hais la guerre, Mais j’adore tuer !

Chapitre 81 : Fin (2)

Naruto n’avait pas sentit l’attaque arrivée. Ces forces l’avaient trahis, et son état de fatigue trop important ne le rendait plus lucide. Il savait qu’il avait de grandes chances de tout perdre lors de cet assaut final. Mais que pouvait-il faire d’autres que de répondre au duel de Jumonji ? Il était de toutes façons encerclés par ses colonnes de chakra, et rien ne disait que ses colonnes n’allaient pas se reformer sur lui s’il essayait de s’échapper. Naruto pensait même qu’elles étaient prévus pour ça.

Et voilà que quelques secondes après avoir promit ne plus mettre en danger sa famille, son clan et son village, il était défait par ce même ennemi. Son Rasenshuriken avait disparu, et il n’avait plus d’armes blanches en réserve, afin de les planter dans le front de Jumonji. Avec les dernières forces qu’il lui restait, l’hokage fouilla dans sa pochette d’armes arrière et y trouva deux parchemins explosifs.

Sans hésiter, l’ancien dixième démon en planqua un sur sa poitrine, et y regroupa son chakra. Naruto savait, au fond de lui, que le moment était venu pour lui de tirer sa révérence. Il n’était plus ce dont ce monde avait besoin. Et la preuve pour lui en était la mort de son ami le plus proche : Kyûbi. Le père de famille était convaincu que quelque années plus tôt, un tel évènement ne se serait jamais produit. Quelques années plus tôt, lorsqu’il avait réellement le contrôle sur le monde, il aurait su enrailler facilement la menace Jumonji qui n’était, il le savait également, rien comparé à celle qu’il avait affronté avec le dragon aux dix yeux.

Alors qu’il sentait la chaleur du parchemin se répandre sur toute sa cage thoracique, Naruto repensa à la vie qui lui avait été offerte. Une famille, des amis, de la confiance… Que pouvait-il rêver de plus ? Il avait vécu de la manière des manières. Il était fier d’être le leader de Konoha et souhaitait protéger son village. C’est pourquoi, il lui fallait utiliser ses dernières forces pour éradiquer une menace visant Konoha et le monde entier, plutôt que des les utiliser à se soigner.

Bien sur, Sakura allait lui manquer. Comment pouvait-il en être autrement ? Il s’agissait de la femme dont il avait toujours rêvé, et son souvenir risquait de disparaître en même temps que sa vie. C’est alors que lui apparurent les visages de Sakura et de tout ses enfants lui souriant. L’espace d’un instant, Naruto envisagea d’enlever le parchemin explosif qui s’enflammait déjà sur sa poitrine.

Mais alors qu’il posait la main droite sur le papier en flammes, il pensa : C’est pour eux que je fais ça. Je dois leur donner un futur aussi paisible que possible. C’est le dernier rôle qui m’a été confiant sur ce monde. A nouveau, il vit tout les visages de ceux qui l’avaient entourés ainsi que ceux de tout les villageois de Konoha qu’il avait croisé au cours de sa vie et ne put retenir ses larmes de couleur alors que le parchemin explosait.

C’est finit. C’était…Bien. Mais outes les bonnes choses ont une fin j‘imagine. Vous tous, j’espère qu’il me sera possible de ne pas vous oublier, qu’importe l’endroit où j’atterris après ça.

Le corps sans vie de Naruto fut violemment projeté en arrière et alla s’écraser contre une colonne, avant de retomber lourdement face contre terre. Mais comme l’avait calculé le blond dans un rare moment de lucidité, le parchemin explosif intact qu’il tenait encore dans sa main droite fut éjecté par l’explosion et alla se coller sur le front de Jumonji. Ce parchemin mit mois d’une seconde avant d’exploser, et d’envoyer à son tour à la mort le Rebel.

Etrangement, Naruto avait été témoins du résultat de son attaque. En effet, l’hokage décédé, avait vu la scène depuis la boule de chakra. Dans cette boule il entendait de très nombreuses voix mais en reconnut quelques unes comme celles de son fils Nazushi, tué par le clan Hyûga. Il avait également accès à la voix de Jiraya, son maître tué de nombreuses années auparavant. Naruto entendait de la même façon Kakashi et Kyûbi.

Ces voix ne parlaient pas, se contentant d’émettre des sons qui réconfortaient l’ancien hokage et le tiraient de la solitude qu’il craignait de retrouver dans la mort. Soudainement, alors que le blond fixait son cadavre, les saisons semblèrent défilées. La pluie et le beau-temps s’entremêlaient, et le temps semblait accéléré de plus en plus. Alors qu’il pensait voir son corps être abandonné, Naruto vit Sakura et de nombreux ninjas de Konoha arriver face à son corps.

Une étrange sensation envahit le blond. Il ne voulait pas regarder cette scène, mais souhaitait par-dessus tout revoir le visage de Sakura et de ses enfants qui étaient tous présents. Il eut alors accès à ce que se disaient le groupe :

« Papa !! Hurla Kisai en se précipitant sur le cadavre de l’hokage. Papa réveil-toi !!

-Arrête, Kisai. Tu as dû le comprendre depuis le moment où ses clones ont disparus. Il n’est plus là. Déclara Sakura, qui était étrangement calme face à la situation.

-Non ! Il doit nous entendre mais il ne peut pas nous répondre parce qu’il n’en a pas la force, c’est tout ! Essaya de se convaincre l’aîné des enfants Uzumaki. Tu m’entends, pas vrai ? Tu m’entends papa ?!

-Je suis là, Kisai. Dit Naruto, sachant pertinemment qu’il n’y avait aucune chance que son fils l’entende. Je suis tellement fier de ce que tu es devenu. Je n’aurais jamais cru que le bébé que je tenais dans mes bras allait porter le village à son tour.

-Réponds-moi, je t’en supplie papa !! Cria le jeune homme en serrant le cadavre de son père contre lui.

-Les enfants je dois vous dire adieu. Vous avez été ma plus belle œuvre. Je sais que je laisse au monde des personnes bien plus douées et intelligentes que je ne l’ai jamais été. Promettez-moi de suivre les conseils de votre mère. Vous avez toute ma confiance pour l‘avenir. »

Sakura s’approcha alors du corps de son mari, et vint serrer ses enfants contre elle pour les réconforter. Ils restèrent un très long moment dans cette position avant que Sakura ne leur demande de reculer pour être seule avec Naruto.

Alors qu’à son tour, elle prenait le cadavre de l’hokage dans ses bras, des larmes, les premières depuis son arrivée, se mirent à couler. Et Naruto put l’attendre…

« Je… Je m’étais promise de ne pas pleurer. Je me devais d’être forte… comme tu m’as appris à l’être…Je ne voulais pas pleurer… Je voulais être forte ! Je m’attendais tellement à te trouver souriant, blaguant avec Kyûbi que… Comment ça a pu nous arriver ? Comment je vais pouvoir gérer l’arrivée de notre bébé… ? Pleura la femme de Naruto.

-Tu es la seule à pouvoir le faire, Sakura. Déclara Naruto, peiné par ce qu’il voyait et entendait. Tu l’as dis : Tu es forte. Tu le seras assez pour t’occuper correctement de tout ce que je te laisse égoïstement. Tu es la seule pour moi.

-Je t’aime, Naruto. Murmura Sakura en relevant la tête et en regardant où se trouvait la boule de chakra qui rétrogradait à chaque seconde pour devenir minuscule.

-Je t’aime aussi, Sakura. »

La boule de chakra émit alors un flash de lumière aveuglante avant de disparaître définitivement dans le cratère.

 

Quelques jours plus tard, Tout Konoha, et de très nombreux autres villages organisaient l’enterrement de Naruto. Lors de cet enterrement, la famille Uzumaki et les anciens genins décidèrent de rendre un dernier hommage à Naruto, en lui prêtant la légende du ninja ayant fusionné avec le Chakra… Ils étaient plus proches de la vérité que de la légende.

Kisai prit rapidement le relais de son père en tant que ninja le plus fort de Konoha. La mort de son père rendit Saishi plus confiant et il parvint à convaincre la Mizukage de le suivre à Konoha, pour y former une énorme alliance militaire. Un petit Rito vit le jour quatre mois après la bataille où son père perdit la vie. Sakura ne se remaria pas, malgré les nombreuses propositions qu’elle avait reçu, et continua jusqu’à sa mort à se rendre deux fois par jour sur la tombe de son mari.

Et, jusqu’au jour de sa mort, elle ne versa aucune larme.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales