Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Je dois te tuer, mais pourquoi l'amour s'en est-il mêlé?
[Histoire Terminée]
Auteur: saku77 Vue: 29762
[Publiée le: 2007-12-22]    [Mise à Jour: 2010-06-13]
G  Signaler Romance/Drame/Action-Aventure Commentaires : 27
Description:
Sakura Haruno. Vingt et un ans. Excellent agent au service de la justice par le biais de diverses organisations, ayant toujours mené ses missions à terme sans jamais se poser de questions. Du moins jusqu'à une certaine mission. Une mission hautement dangereuse et d'une importance capitale. Sauf qu'entre devoir et amour, le choix n'est pas toujours facile...

FIC TERMINEE
Crédits:
Les personnages ne sont pas à moi et appartiennent à Masashi Kishimoto. Par contre il se peut que j'invente des personnages au cours de l'histoire, je verrai. L'idée de l'histoire dans une histoire (ce qu'on appelle une mise en abyme) je l'ai prise de Jin Roh la brigade des loups qui est un très beau film. La fic est normale, mais en parallèle, je raconte une autre petite histoire qui est en rapport avec la fiction.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Que le jeu commence

[2277 mots]
Publié le: 2008-02-03Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Salut à tous !!! J Merci pour vos commentaires et voici le deuxième chapitre qui tardait un peu ^^

 

Rukia-san : Merci pour ton com ^^ Alors là dans ce chapitre, l’histoire avance un petit peu vu qu’on a une première rencontre entre Sasuke et Sakura, je n’en dis pas plus. Voici la suite !!! Bonne lecture :p bizoux.

 

Nywenn : Merci pour tes encouragements J Du courage, alors là, oui il va m’en falloir. Mais bon, c’est toujours un plaisir d’écrire donc ca va. Sinon, petite avancée dans ce chapitre car comme je l’ai dit précédemment, il y a la rencontre Sasuke / Sakura.

 

Softine : Pour le couple, il va falloir attendre. Un peu d’action aussi, non mais ho ! XD. Mais, il y a une confrontation entre les deux personnages principaux. Bonne lecture :p

 

Lunatique : J’espère que ce chapitre va te plaire, je l’ai terminé ce matin même ! On en apprend un peu plus sur le passé de Sakura. Je ne sais pas si vous aviez remarqué que l’histoire en parallèle qui est en violet, est en réalité le passé de la miss Sakura… Sinon, je mets la suite. Bonne lecture !!! Bizoux.

 

Nevevar : Je mets la suite. Un petit peu d’action ^^. On découvre les talents de comédienne de Sakura héhé. Bonne lecture J

 

Missagna : Merci beaucoup la miss :D Eh oui, je fais exprès en général de mettre une phrase qui laisse du suspense et qui fait qu’on s’attend à avoir la suite mais que en fait, comme je suis une sadique, eh ben vous ne l’avez pas mouahahaha. Pour l’instant le couple Sasuke Sakura va avancer doucement. Ils ne se connaissent pas encore et normalement ça devrait progresser pas à pas. Bonne lecture. Bisous.

 

Sakura uzumaki : Tu as hâte ? Eh bien la voilà la suite !!! :D Bonne lecture à toi !

 

Keikotebayo : Oh non… Encore elle XDDD. Avoue tu as mis des micros chez moi pour voir quand j’écrivais de nouvelles fics… Ou tu as mis des logiciels espions sur mon pc... Oo je plaisante ^^ Oui, comme tu dis, une nouvelle fic. Ca fait très bizarre quand on a passé plusieurs mois à écrire une histoire et qu’elle se termine. Enfin bon. Voici la suite !!!! Et je suis ravie que ma nouvelle fic te plaise. En tout cas, ça fait plaisir de voir que tu es toujours au taquet pour les commentaires :D. Bonne lecture la missounette « hystérique » (je cite hein auréole sur la tête) !!! J XxBizouxX

 

Satoe-chan : Merci. Je suis contente que tu aimes. Disons que pour Sakura, j’aime bien lui faire un caractère un peu différent. En général je lui fais un caractère pas trop faible et puis dans la next gen, son caractère se révèle vraiment. Autant le dire franchement : Sakura a toujours eu un caractère fort. C’est juste qu’on ne lui avait pas laissé l’occasion de le montrer. Voici le chapitre 2 ! Bonne lecture ^^ bizoux.

 

Diane5123 : La réaction de Sasuke ? Oh elle ne va pas se faire attendre :p Sans plus vous faire attendre, voici la suite avec justement la confrontation Sasuke/ Sakura. Bonne lecture !!!

 

Bonne lecture à tous et au prochain chapitre :D

 

Ps : J’en profite pour refaire de la pub à un ami XD Je vous conseille vivement d’aller jeter un œil sur

http://djox-officiel.skyrock.com  . Je préviens, c’est du rap mais même moi qui suis pas tellement rap, j’aime quelques unes de ses chansons.

 

Chapitre 2 : Que le jeu commence.

 

La petite fille ne vit jamais son souhait se réaliser. Alors elle se promit d’être reconnue un jour pour ses talents. Pour elle - même et ses qualités. Plus que la reconnaissance, elle dit au miroir : « Si tu ne peux pas faire en sorte qu’on reconnaisse ma valeur, alors dis-moi toujours la vérité. »

 

 

Un homme aux cheveux courts et sombres s’avança dans la vaste salle qu’était son salon et s’installa dans un fauteuil avec un verre de whisky. Il jeta un œil à son ordinateur portable qui se trouvait sur la table basse. Celui-ci était allumé et une icône en forme d’enveloppe clignotait, signal qu’il avait un message.

 

« Tiens, tiens, dit-il avec un petit sourire. On dirait que j’ai un message… Mais qui cela peut-il donc bien être ? »

 

Avant qu’il ne puisse avoir une réponse à sa question, son téléphone portable sonna.

 

« Uchiwa à l’appareil.

 

-Uchiwa, c’est Yamanaka Ino.

 

-Ah, Yamanaka. Qu’as-tu trouvé comme informations ?

 

-Elle s’appelle Haruno Sakura, commença la jeune femme au téléphone. L’organisation de la vieille lui a confié la mission de te doubler, mon cher mister.

 

-Et ?

 

-Je tenais simplement à te mettre en garde. Cette fille est loin d’être une débutante. Sur dix cibles, elle a touché les dix… En plein centre ! Aucune hésitation, aucun tremblement. Pas d’expression de sentiments.

 

-Intéressant. Je risque de la rencontrer bientôt ?

 

-Tu peux en être certain. Sois prudent.

 

-Je ne m’inquiète pas. Elle ne sait pas où je me trouve pour l’instant.

 

-Je t’ai envoyé un message avec des informations sur elle et le rapport que tu m’avais demandé sur l’organisation de Tsunade.

 

-Très bien. Garde l’œil ouvert, conseilla Sasuke et il raccrocha. »

 

L’Uchiwa se pencha vers son écran et observa avec un regard appréciateur les courbes appétissantes de la jeune femme qui se tenait sur la photographie. Ses longs cheveux roses étaient ramenés en une natte et quelques mèches lui barraient délicatement le front. Un sourire malicieux éclairait ses lèvres.

 

Erreur, se corrigea-t-il. Un faux sourire.

 

Son sourire était tout ce qu’il y avait de plus faux. Ses lèvres étaient tirées en un sourire, oui, mais ses yeux eux disaient le contraire. Ils semblaient froids et éteints. Pourtant ses yeux étaient d’un vert émeraude comme l’espoir…

 

Il va lui en falloir, de l’espoir, songea le brun amusé. Parce que pour m’avoir, il va lui falloir beaucoup beaucoup de courage.

 

 

 

Sakura eut un sourire mauvais en chargeant son arme.

 

J’espère simplement que ce ne sera pas trop facile… C’est tellement plus drôle lorsque la cible se débat et joue au chat et à la souris.

 

Elle passa une main dans ses longs cheveux et son sourire s’élargit davantage.

 

Je ne vais pas pouvoir les garder de cette couleur…

 

Elle observa longuement son reflet dans le miroir et prit un air concentré.

 

Je vais me les teindre en noir. Je vais leur enlever de dix à vingt centimètres et je mettrais des lentilles bleues.

 

Se dirigeant dans la salle de bain, elle ferma la porte, sûre d’elle et de son choix.

 

 

La petite fille avait crié, avait hurlé, et surtout, avait pleuré toutes les larmes de son corps… Lorsqu’elle les avait vus. Mais elle n’avait pas compris… Pourquoi eux ? Pourquoi maintenant ? Qu’avaient-ils fait ? Et cet homme qui la considérait de toute sa hauteur, qui était-il ? Ses yeux sombres faisaient peur… « Me touchez pas… » avait-elle murmuré et la dernière chose qu’elle avait entendu, avait été le rire de cet homme.

 

Une heure plus tard, la fleur sortait de la salle de bain, complètement transformée. Elle n’était plus Sakura Haruno. Pour sa mission, elle était Kara Sukoi. Une belle brune aux yeux bleus.

L’espace d’un instant, son regard se voila lorsqu’elle aperçut un miroir. Le miroir. Et pour la première fois depuis longtemps, elle replongea dans des souvenirs qu’elle n’aurait jamais voulu revivre.

 

« Alors petite, tu ne dis rien ?

 

-Me touchez pas… se bornait-elle à répéter.

 

-Tu sais que des personnes te cherchent, fillette ? poursuivait son interlocuteur comme s’il s’agissait d’une conversation banale entre deux personnes se connaissant depuis longtemps. »

 

Un hoquet de peur s’était échappé de sa gorge.

 

« Qui… Qui ?

 

-Des personnes pas très… Recommandables. A ce qu’il paraît, tu serais la fille de Julius Haruno, étrange non ? Lui, il était plutôt du genre brun aux yeux sombres alors que toi, tu as les cheveux roses, avait observé l’homme en arquant un sourcil.

 

-Pour… Pourquoi vous avez tué… Mes parents ?

 

-Mon chef m’a demandé de te ramener. »

 

La petite fille était partie en courant… Mais pas bien loin, car son agresseur l’avait rattrapé en quelques enjambées.

 

Sakura secoua la tête et chassa aussi loin qu’elle le put, ces souvenirs désagréables qu’elle refusait d’accepter comme étant les siens et la montrant comme une petite chose fragile.

 

Elle se prépara rapidement et quitta le bâtiment. Jetant un œil rapide à l’emploi d’Uchiwa, elle apprit qu’il devait se rendre dans une grande boutique de costumes pour hommes. Une excitation palpable, s’empara d’elle. Le jeu allait enfin commencer. Et pour débuter, elle allait devoir lui montrer ses talents de comédienne…

 

=================================================================================

 

Sasuke regarda autour de lui. La boutique n’était pas très remplie contrairement à ce qu’il s’attendait. Il fit signe à ses hommes de le suivre et se lança à la recherche de l’employé qui s’occupait de lui trouver habituellement ses costumes.

Au bout d’une dizaine de minutes, alors qu’il s’apprêtait à quitter le magasin, il tomba sur une superbe jeune femme. Une belle brune avec de magnifiques yeux bleus.

Un lent sourire étira les lèvres du brun tandis qu’il songeait qu’il venait sans doute de trouver la prochaine femme avec qui il passerait la nuit…

 

 

Le cœur de Sakura se mit à battre étrangement. Elle se morigéna mentalement et se concentra sur son rôle. Elle était sensée être une employée connaissant parfaitement ce qu’elle vendait et surtout, sûre d’elle.

 

Bien, songea-t-elle. Que la partie commence.

 

Plaquant un sourire sur ses lèvres roses, elle se dirigea vers sa cible qui la reluquait sans vergogne de la tête aux pieds.

 

« Monsieur, dit-elle poliment, puis-je vous aider ? »

 

Alors qu’il s’apprêtait à lui répondre, elle ne s’attendait pas à ce que sa voix soit si envoutante…

 

« Oui, répondit-il. Voyez-vous, habituellement, un employé s’occupe de mes costumes, or je ne l’ai pas aperçu. Peut-être pourriez-vous le remplacer…

 

-Naturellement monsieur, dit Sakura avec une voix délibérément charmeuse. Avez-vous une idée précise du genre de costumes que vous recherchez aujourd’hui ?

 

-Non, pas vraiment, reconnut L’Uchiwa.

 

-Eh bien, j’espère que vous êtes patient monsieur car je crois que le mieux est un essayage.  Suivez-moi, annonça Sakura en partant devant avec une démarche particulièrement sexy. »

 

 

Sasuke ne quittait pas la jeune femme. D’après le badge qu’elle portait, elle ne prénommait Kara. Un nom qui lui allait à merveille.

Suivant le balancement de ses hanches, il songea qu’il aurait aimé la prendre tout de suite. Il y avait quelque chose chez elle de mystérieux. Parce que sous son air d’employée, il y avait quelque chose de plus. Il était incapable de dire quoi pour l’instant, mais il le saurait tôt ou tard.

 

Ils arrivèrent enfin devant la cabine d’essayage et Sakura disparut quelques minutes avant de revenir avec quatre costumes dans les bras et de les lui présenter.

 

« Essayez ceux-là monsieur, je pense qu’ils vous iront très bien, le flatta Sakura.

 

-Entendu… Kara. Je vais de ce pas les essayer, lui dit-il avec un sourire charmeur. »

 

Mais il avait eu le temps d’apercevoir une lueur étrange dans les yeux de la belle brune. Une lueur qui n’aurait pas dû se trouver dans les yeux d’une employée. Une lueur de… Haine.

 

Curieux, songea Sasuke en retirant ses vêtements.

 

Il les déposa sur le sol et enfila le premier costume tout en demeurant songeur. Bizarrement, après cette lueur qu’il avait surpris dans le regard de la jeune femme, un adjectif lui vint immédiatement à l’esprit.

 

Dangereuse.

 

Cette femme était dangereuse. Oh oui. Pas uniquement à cause de sa beauté, mais à cause de son intelligence dont on devinait la présence rien qu’à l’éclat des prunelles bleues.

 

La petite fille ouvrit les yeux et regarda autour d’elle, elle ne reconnaissait rien. Tout ce qu’elle percevait, était l’absence de présence de quelque chose. Tout ce qu’elle sentait, c’était le froid, le vide… La solitude. Fouillant dans sa poche, elle y retrouva le miroir et l’observa attentivement, revoyant les visages familiers de ses parents adoptifs… Parents qu’elle ne reverrait plus jamais. Son cœur se serra et se ferma. Son innocence la quittait et tout ce qu’il lui restait désormais n’était qu’un malheureux miroir…

 

Au bout d’un quart d’heure, lorsqu’il eut essayé tous les costumes, il songea que malgré tout la jeune femme avait été capable de lui trouver des vêtements qui lui allaient parfaitement.

 

« Je suis étonné, commença-t-il et il la vit froncer les sourcils et prendre un air méfiant. Etonné par votre compétence. Vous semblez avoir comme qui dirait, un bon coup d’œil.

 

-On m’a toujours dit que j’étais très observatrice, monsieur, répondit-elle en plaquant de nouveau un sourire factice sur ses lèvres.

 

-Je vois ça. Ecoutez Kara, je suis très satisfait par votre travail et je suis certain que vous me satisferiez sur bien d’autres plans, dit-il avec un sous-entendu à peine voilé. Cependant, pour revenir à notre conversation précédente, j’ajouterai qu’en plus d’être observatrice, vous êtes dangereuse Kara. »

 

Sakura prit un air innocent et battit des cils.

 

« Comment monsieur ? Moi dangereuse ? Oh non, vous vous trompez, répondit-elle de sa voix flûtée.

 

-L’intelligence est la plus dangereuse de toutes les armes, Kara, dit Sasuke en plantant son regard dans celui de la jeune femme. »

 

Sakura demeura impassible tandis que Sasuke se dirigeait à la caisse pour payer.

Avant de partir, il lui lança :

 

« A bientôt. A très bientôt Kara. »

 

Comme s’il avait deviné quelque chose…

 

L’aurais-je sous estimé ? se demanda Sakura en le regardant s’éloigner.

 

Un malheureux miroir, peut-être, mais il était magique. Le peu d’espoir qui lui restait, venait de ce miroir. Le jour où il volerait en éclat, son innocence suivrait…

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales