Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Pierres d'Encre 11
    Association Le Temps des Rêves
    Nb de signes :
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 17/04/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Page blanche lors de la demande de mot de passe
 par   - 211 lectures  - Aucun commentaire

Le bug de la page blanche lors de la demande d'un nouveau mot de passe est résolu.

Désolé pour ce problème très gênant...

 

Encore une conséquence du changement d'adresse IP...
 par   - 353 lectures  - Aucun commentaire

Eh bien, ce changement d'adresse IP sauvage a eu plus de conséquences que je ne le pensais.
Les mails n'étaient plus envoyés... du tout !
Je ne m'en suis pas rendu compte car ma boîte étant locale il n'y avait pas de problème.

Je remercie celles et ceux qui m'ont signalé ce problème.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1132 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Honey-lover Auteur: Aneno-K Vue: 14701
[Publiée le: 2009-02-26]    [Mise à Jour: 2010-08-21]
13+  Signaler Romance/School-Fic/Amitié Commentaires : 50
Description:
Dans ce lycée, on accueille les « riches » et les « pauvres » sont prohibés.

« Et si on changeait cela ? »

Mais cette année, il va y avoir de grands changements, et ceux-ci ne font que commencer lorsque l’on attribue la fonction de proviseur à M.me Tsunade.

« Je changerai cela. »

Maintenant, un pauvre peut entrer dans Konoha no Gakuen s’il a la chance de se trouver un honey-lover, et donc un riche qui le prendrait sous sa protection.

« S’il te plaît, sois mon honey-lover. »

Mais attention, le règlement intérieur gère l’école et si on ne le respecte pas, on est sanctionné.

« Si je le deviens, tu dois m’obéir car moi j’obéirai au règlement. »

Ino, Hinata, Sakura, Sai, Naruto, Sasuke et Shikamaru, entre autres, entrent au lycée cette année.

« C’est donc ça, un lycée de bourges ? »

Neji, Tenten et Temari, quant à eux, changent de lycée.

« Hm… comment ai-je atterri ici ? »

Entre un mec qui passe son temps à supplicier sa protégée, une honey-lover qui se fait protéger par son protégé, un honey-lover des moins gentils et encore pleins d’autres cas, découvrez l’univers de ces jeunes lycéens.

« Que veux-tu dire par devenir amis ? »

De nouvelles découvertes, d’improbables amitiés, et pleins d’autres aventures vont arriver durant leurs années en tant que lycéens…

« Soyons-le tout simplement. »



Couples principaux : NaruHina - SaiIno - ShikaTema - NejiTen - SasuSaku

Couples finaux : NaruHina - ShikaTema - SaiIno - SasuSaku - NejiTen - SuiKa - ShinoHana - AsuKure - KakaShizu - IruAya etc...

Couples favoris : NaruHina - SaiIno - (SuiKa)
Crédits:
Les personnages appartiennent à l'auteur du manga, Masashi Khishimoto.

L'histoire appartient à mon imagination.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

03~Le grand festival de fin d’été, allons-y !~ On s’est déjà vu, non ?

[8363 mots]
Publié le: 2010-07-18
Mis à Jour: 2010-07-21
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Coucou, l'histoire fait enfin son comeback !

Voilà, j'étais toute la journée à la plage alors je n'ai pu le publier que maintenant en faisant de petites corrections par-ci par-là ^^

Bonne lecture !

Mise à jour : 21/07/10

Corrections de quelques fautes remarquées au cours de l'écriture du chapitre 4 qui arrive très bientôt x)

 

 

 

Aujourd’hui, 24 août, c’était le premier jour de festival. La fête commençait le soir du 24 août et se terminait le 27 août au soir, c’était une vieille tradition de la ville. Une fois par an, pendant cette courte durée, on oubliait les classes sociales, on était plus ni pauvres ni riches, on était tout simplement des habitants de Konoha. Pendant 3 jours seulement, de vieux amis séparés se revoyaient dans la joie et tout le monde était aimable avec tout le monde. La tradition voulait qu’on s’offre entre tous des fleurs de lotus. La place du festival se situait en plein cœur de Konoha, parmi les rues commerçantes de la ville. Ainsi Ino se retrouvait durant ces jours-là à servir plus de clients que d’habitude. Son père n’était toujours pas revenu, il allait revenir sans doute après-demain, juste à temps pour le dernier jour du festival.

 

« Ino, je pose les feuilles de nénuphar où ?

 

-Ah, mets-les dans un coin, c’est pour les grenouilles du grand-père à Naruto.   

 

-Ah oui.

 

-Merci de m’aider Sakura.

 

-Mais c’est normal !

 

-Quand il fera un peu tard, on sortira profiter du festival.

 

-Il y a pleins de monde dans les rues, c’est idéal pour draguer en plus ! »

 

Les deux filles rirent avant d’aller accueillir de nouvelles clientes qui entraient dans la boutique. Ino s’avança vers la brune.

 

« Bonsoir, c’est pour des lotus sans doute ?

 

-Oui, j’en voudrai une cinquantaine s’il vous plaît.

 

-C’est la fête aujourd’hui, on se tutoie ! dit Ino en souriant gaiement.

 

-C’est bien mieux c’est vrai, affirma l’autre brune qui accompagnait la jeune cliente.

 

-Je vais en chercher dans le stock, dit Sakura en descendant les escaliers de la boutique. »

 

Elle remonta rapidement et Ino emballa joliment chaque lotus un par un. Après avoir remercié Sakura et Ino, les deux filles sortirent de la boutique. Sakura se rapprocha d’Ino.

 

« Des riches, ces filles-là.

 

-Hm… Elles sont si belles… dit Ino, rêveuse.

 

-On a rien à leur envier !

 

-Sans doute… Au fait, félicitations pour avoir décroché le gros lot, toi !

 

-De quoi tu parles ? Ah ! Sasuke ? Euh… Merci. »

 

Ino sourit. Elle était contente pour Sakura, tant mieux pour elle, elle qui l’avait toujours aimé alors qu’Ino avait cessé d’espérer depuis longtemps déjà. Sakura était comme une petite fille qu’il fallait protéger, elle était posée mais aussi gentille et très intelligente, elle manquait juste de confiance en elle. Elles n’eurent pas le temps de se reposer plus qu’une dizaine de clients entrèrent.

 

 

 

Après être allées acheter les lotus, Hinata et Tenten se dirigeaient vers la demeure tranquillement.

 

« Elle a l’air vraiment génial cette tradition.

 

-C’est certainement la meilleure de toutes, oui, répondit Hinata en souriant.

 

-Il y en aura assez pour tous les membres de ta famille ?

 

-Ne t’en fais pas, je n’offre qu’à ceux que j’aime…

 

-Neji en premier… pensa Tenten.

 

-…Père s’occupera du reste de la famille. Ceux-là je ne les côtoie jamais sauf dans les réunions.

 

-Ça m’a surprise de voir autant de gens aux yeux blancs. Le vieil oncle me regardait d’un air vraiment effrayant ! Au fait Hinata, je pourrai te faire des chignons pour ce soir !

 

-Oh ce serait génial Tenten, merci. On sortira tôt, je ne souhaite pas rester avec la famille ce soir. On mangera dehors.

 

-Bonne idée, ta famille me met vraiment la pression ! J’imagine même pas pour toi… Tu crois pouvoir sortir toute seule ?

 

-C’est le festival, ils ne pourront pas me refuser cela. Et puis, nous serons toutes les deux. 

 

-Oui, et entre filles en plus !

 

-Je dois d’abord aller voir Shikamaru…

 

-Oh oui, pour ton protégé.

 

-Oui.

 

-De toute façon, après ça on ira se chercher des beaux garçons ! »

 

Les deux filles se mirent à rire. La nuit allait bientôt tomber. La fête allait bientôt commencer. Hinata avait hâte de sortir, non pas pour draguer mais pour pouvoir s’évader du monde Hyuuga quelques temps. C’était une pause dans l’année où elle pouvait se permettre de se relâcher, de ne plus contrôler tous ses faits et gestes à tout bout de champ. Même si elle n’était jamais sortie toutes les autres années, cette fois-ci elle allait le faire et personne ne la retiendrait.

 

 

 

Du côté de Naruto, Jiraiya était entouré de ses amis. Au rez-de-chaussée de la maison, dans la petite librairie, Jiraiya, tout heureux, fêtait la prochaine publication de son nouveau livre. Il y avait un bruit pas possible qui résonnait jusqu’aux alentours de la petite maison. Naruto descendit des escaliers, habillé en jean et T-shirt sans manches, il entra dans la pièce qui faisait office de boutique.

 

« Papy j’vais à la fête avec Kiba.

 

-Eh, viens là Naruto ! Viens j’te dis ! »

 

Naruto soupira, il avança vers la ronde que formaient les vieux. Jiraiya, un peu saoul, mit son bras autour du cou de son petit-fils et s’adressa à tous ses amis assis autour de lui. 

 

« Vous avez vu comme il a grandi ?! IL eeeest beeeeuuuau, HEIN ?!

 

-Papy arrête de boire un peu, dit Naruto gêné par l’attitude de Jiraiya.

 

-I r’semble à toi quand t’étais jeune Jiraiya, dit un vieux, bourré.

 

-Bois un coup Naruto ! Pour moi ! Allez !

 

-Allez ! Allez ! Allez ! » continua toute la bande en cœur.

 

Naruto, désespéré, prit un verre et le regarda. Il leva son regard et vit tous les yeux rivés sur lui. Il avala sa salive, se préparant à boire ce truc infect qu’était pour lui l’alcool de riz. C’était le sake fait maison par Jiraiya. Tous les fidèles clients de ce dernier avaient eu la chance d’en avoir reçu au moins une bouteille. C’était une liqueur meilleure que du sake normal, mais après ça dépendait des goûts, ça restait de l’alcool fort. Naruto mit le verre à sa bouche et l’avala cul sec sous les applaudissements des seniors. Il secoua la tête pour reprendre ses esprits. Jiraiya était mort de rire on ne savait pour quelle raison. Naruto se leva puis salua tout le monde avant de sortir très vite dehors.

 

« Il faisait chaud là-dedans ! »

 

Non en fait, c’était tout simplement le sake qui lui montait à la tête. Naruto supportait assez mal l’alcool contrairement à Kiba qui pouvait aller se saouler avec d’autres copains quand il le voulait et ensuite rentrer chez lui comme si de rien n’était.

 

 

 

Kiba sortit de chez lui à vive allure, échappant aux griffes de sa sœur qui hurlait de rage contre lui. Il courait à toute vitesse, suivi par Akamaru. À quelques centaines de mètres plus loin, ils s’arrêtèrent, essoufflés.

 

« On l’a échappé belle Akamaru ! Qu’est-ce qu’il t’a pris de faire pipi sur son kimono ? On était à deux doigts de la mort ! »

 

Le chien couina, comme pour dire qu’il n’avait pas fait exprès et que sur le moment ça avait été une envie vraiment pressante. Kiba soupira. Il commença à avancer vers son lieu de rendez-vous avec Naruto en reprenant son souffle. Akamaru le suivait, dépité.

 

« T’inquiète pas, elle va se calmer ! Elle ne pourra juste pas être belle pour son copain aujourd’hui. »

 

Kiba rigola légèrement, Akamaru aboya. Kiba aperçut Naruto qui arrivait lui aussi. Il fit un signe de la main, son meilleur ami lui répondit et courut vers lui. Kiba ne fit pas de même, il avait assez couru comme ça.

 

« Qu’est-ce qui se passe ? C’est quoi cette tronche ?

 

-C’est à moi de te dire ça ! Tu t’es vu ?

 

-T’as fait quelque chose à Hana encore ?

 

-T’as essayé de boire de l’alcool encore ? »

 

Les deux s’échangèrent un regard et rigolèrent longuement. Ils se connaissaient vraiment trop bien, chaque année c’était pareil : Naruto était forcé de boire de l’alcool pour diverses raisons et Kiba énervait Hana sans le vouloir. Mais cette année, ils sentaient qu’ils allaient bien s’amuser. Une simple intuition.

 

« Shika arrive quand ?

 

-Bientôt. On est en avance de 10 minutes. »

 

Les deux garçons se posèrent sur la barrière à côté d’eux. Le ciel était déjà noir. D’un coup, toutes les lampes de la ville s’illuminèrent. Il y en avait de toutes les couleurs. Kiba, Naruto et Akamaru se tournèrent dans tous les sens pour pouvoir suivre le courant qui éclairait les rues à son passage. C’était tout simplement splendide. Par terre, les lumières laissaient des traces vertes, rouges, jaunes, bleues. Les lampions étaient tous décorés de dessins représentant le festival.

 

 

 

En même temps, dans une autre rue, Hinata et Tenten se tenaient bras-dessus bras-dessous et levaient la tête pour voir elles aussi les lumières. Les guirlandes d’ampoules s’élevaient jusqu’aux haut des arbres. Konoha était toute changée. Elles étaient émerveillées et ravies par ce qu’elles voyaient.

 

« C’est magnifique !

 

-Tu as raison. Le festival de cette année sera sans doute mieux que les autres années.

 

-J’arrive juste au bon moment alors ! »

 

Hinata sourit à Tenten. Elle ne croyait pas si bien dire.

 

« Ma couleur préférée c’est le vert, et toi ?

 

-Sans doute le violet…

 

-Je te verrais plutôt blanc moi…

 

-Tu trouves ? »

 

Hinata leva les yeux au ciel. Il n’y avait aucun nuage, le ciel serait dégagé demain. La lune était blanche et ronde, tout comme l’étaient ses yeux. Elle n’aimait pas, vraiment pas cette couleur si vide et si triste qu’était le blanc pour elle.

 

« Qu’est-ce qu’on attend ? » demanda Tenten au bout d’un moment.

 

À l’instant même, Shikamaru arriva tranquillement, accompagné d’une fille blonde et d’un garçon aux cheveux rouges. Hinata fit un sourire ravi et s’approcha du trio en courant. Shikamaru fut surpris en voyant Hinata se précipiter vers eux, elle qui semblait si sage et si ennuyeuse à ses yeux faisait preuve de vie et de joie à ce moment-là, tout comme au moment où il lui avait parlé de Naruto.

 

« Bonsoir, désolé du retard mais une certaine fille n’avait pas fini de se préparer.

 

-Tu peux arrêter avec tes sarcasmes à la fin ?! protesta Temari.

 

-B-bonsoir ! Je suis Hinata.

 

-Et moi Tenten, dit-elle en souriant.

 

-Ah, une amie à toi Hinata ? dit Shikamaru qui n’avait jamais vu Tenten auparavant.

 

-Oui », répondit tout simplement Hinata en souriant.

 

Tenten fut surprise, une autre fille, comme elle par exemple, aurait développé sa réponse et raconté leur rencontre, la raison pour laquelle elle était là, elle aurait aussi dit qu’elles n’étaient pas amies et qu’elles venaient tout juste de se connaître… Mais pas Hinata. Hinata, elle, avait juste dit oui. Un oui qui signifiait que Tenten était son amie, un oui qui évitait à tous de l’écouter raconter sa vie. Tenten se mit à admirer sa cadette.

 

« Elle c’est…commença Shikamaru.

 

-Je suis Temari, coupa la jeune fille. Et voici mon petit-frère

 

-…Gaara, termina Shikamaru. »

 

Shikamaru et Temari se fusillèrent du regard. Tenten regarda le concerné, il était vraiment beau ce garçon, même s’il avait un petit côté effrayant… Sans doute à cause de ses cernes. Hinata se contenta de leur sourire poliment. Temari s’avança et fit la bise aux deux filles, une façon de se saluer à Suna qu’on ne connaissait pas Konoha. Hinata et Tenten furent surprise mais elles prirent bien le geste et lui répondirent. Hinata regarda la jeune fille blonde, elle était vraiment très belle dans son kimono bordeaux et doré. Elle détailla la tenue, la trouvant encore plus jolie sur Temari. Shikamaru s’en aperçut.

 

« C’est un kimono à ma mère, elle, elle n’a pas pensé à en ramener un.

 

-Qui aurait su qu’il y avait un festival ici d’abord, hein ?! se défendit Temari.

 

-T’es comme toutes les filles, tu veux jamais avoir tort ! soupira Shikamaru.

 

-Répète ! protesta Tenten, amusée.

 

-En tout cas, il vous va très bien, Temari.

 

-Tutoie-moi Hinata, on dirait que tu parles à ma mère », dit Temari, égayée.

 

Hinata et Temari se sourirent. Tout le monde se mit à parler de tout et de rien. On avança vers le lieu de rendez-vous. Temari et Tenten faisaient connaissance et marchaient en tête du groupe. Shikamaru, au milieu, soupirait comme toujours. Il restait Hinata derrière, elle ne l’avait pas voulu mais elle marchait aux côtés de Gaara. L’ambiance qui régnait entre eux était plus que lourde, pire que lorsque Hinata se retrouvait à converser avec sa grande-tante. Gaara ne disait rien, elle non plus. Il semblait être sur le point de faire un meurtre, elle sur le point de faire un malaise. Après quelques minutes de marche qui avaient semblé d’une éternelle longueur à Hinata, ils arrivèrent enfin.

 

« Vous voilà ! s’écria le blond qui s’avança vers eux.

 

-C’est pas trop tôt, on a vu les lumières s’allumer, déclara le brun du duo.

 

-Nous aussi, sauf qu’on était plus loin, dit Shikamaru.»

 

Naruto et Kiba regardèrent le groupe et se passèrent en revue rapidement toutes les personnes qu’ils ne connaissaient pas encore. Il y avait cette blonde et ce mec ainsi que cette fille chinoise et aussi une autre fille en retrait. Shikamaru dut supporter la tâche de faire les présentations.

 

« Il manque plus que Sakura et Ino, dit Naruto après que Shikamaru ait fini.

 

-Ouai, et au fait, Tenten est la protégée de Neji, rajouta Shikamaru.

 

-Qui c’est Neji ? demanda Kiba.

 

-Le cousin de Hinata, lui répondit Tenten.

 

-Hinata, moi c’est Kiba ! Ravi de te ren

 

-Salut ! Alors c’est toi, ma honey-lover ! »

 

Naruto avait poussé violemment Kiba pour se mettre tout près devant Hinata. Sans pouvoir se contrôler, Hinata se mit à rougir à une incroyable vitesse. C’était donc lui, Naruto ? Oui, maintenant elle s’en souvenait… et parfaitement en plus !

 

« Idiot ! Tu l’embarrasses ! Dégage ! dit Kiba en revenant à la charge.

 

-Ça va pas non ?! C’est la mienne !

 

-La tienne ?

 

-Sois contente Hinata, tu as deux imbéciles qui se disputent pour toi. »

 

Cette dernière remarque de la part Shikamaru ne fit qu’augmenter la gêne de la jeune fille. Il fallait qu’elle s’appuie à quelque chose, sinon elle allait encore s’évanouir et se ridiculiser devant tout le monde. Temari vint à ses côtés à ce moment et la pris contre elle par le bras. Hinata se tourna, honteuse, et soulagée lorsqu’elle aperçut le sourire complice de Temari.

 

« Appuie-toi à moi, ce ne sont que des excités de la vie ceux-là. »

 

Hinata rigola légèrement, suivie de Temari. Personne n’avait remarqué la petite scène entre les deux filles mais si quelqu’un l’avait vu, il aurait pu affirmé qu’une nouvelle amitié s’était nouée. Hinata se reprit et remercia Temari.

 

«  Bon les gens, on fais comment ? dit Shikamaru.

 

-Comment ça ? demanda Kiba.

 

-On attend pas Sakura et Ino ? s’étonna Naruto.

 

-Elles arrivent mais faut qu’on s’organise en attendant, lui répondit Shikamaru.

 

-T’as pas ramené les deux Uchiha ?

 

-Tsss, je traîne pas avec ces gens-là moi.

 

-Qui sont les Uchiha ? demanda Tenten, curieuse.

 

-Crois-moi, tu ne voudrais pas le savoir, dit ironiquement Kiba.

 

-Et pourquoi pas ?

 

-Parce que sinon tu deviendrais toi aussi une de leurs fans follement désespérées, conclut Kiba, mort de rire.

 

-Je ne suis pas de ce genre-là moi ! Tu me prends pour une fille facile ?!

 

-Non non, pas du tout, dit Kiba en rigolant toujours.

 

-Arrêtez vos gamineries. Bon alors, comment on fait là ? s’imposa Shikamaru.

 

-Moi je propose qu’on aille par groupe de deux et qu’on se rejoigne quelque part puis on repart etc… dit Temari.

 

-Avec Ino et Sakura et Chôji… hm… on est 10 en tout, 5 groupes de 2 alors ?

 

-Ta déduction me laisse sans voix, ironisa Temari.

 

-Roh ça va, tais-toi femme.

 

-Macho.

 

-Diablesse.

 

-Espèce de…

 

-Bon il ne manque plus qu’à décider des groupes. Qui va avec qui ? se remit dans le sujet Shikamaru.

 

-En tout les cas, moi pas avec toi, fit nettement Temari.

 

-Merci ça m’a évité de me fatiguer à te dire la même chose, cassa Shikamaru.

 

-Moi je vais aller avec Hi… commença Kiba.

 

-J’vais avec Hinata ! le coupa Naruto.

 

-Ok. Naruto et Hinata c’est bon.

 

-Ça ne te dérange pas ? demanda Naruto à Hinata.

 

-N-non… Mais j’aurai…vou-voulu faire visiter Tenten…, répondit-elle difficilement.

 

-Ne t’inquiète pas Hinata, vas-y et moi j’irai avec… euh…

 

-Sakura, elle connaît très bien la ville elle aussi, proposa Naruto.

 

-Ouai, ben voilà.

 

-Elles devraient bien s’entendre ces deux-là, dit Kiba.

 

-Ino on la mettra avec Temari, deux blondes ensemble c’est parfait, y a rien de plus chiant au monde que ça.

 

-Qu’est-ce que t’as contre les blonds Shikamaru ?! protesta Naruto amusé.

 

-Moi j’irai avec Gaara et pour finir Chôji et Kiba iront ensemble, décida Shikamaru.

 

-Et pourquoi c’est toi qui tranches ? déclara Temari.

 

-Parce que sinon personne ne le ferait ! Et parce que t’es une femme donc tu n’as rien à dire. »

 

Il termina sur une touche de taquinerie. Tout le monde rigola en même temps qu’Ino et Sakura arrivaient en courant. Ils se saluèrent et firent à nouveau les présentations. Une fois mis d’accord sur le premier point de rendez-vous, les groupes se séparèrent de chaque côté.

 

 

 

La première rencontre entre Tenten et Sakura s’était bien passée. Elles marchaient tranquillement et se dirigeaient vers les stands de jeux auxquels on pouvait avoir un lot si on gagnait.

 

« Et tu as quel âge Tenten ?

 

-Un an de plus que toi, je serai dans la classe supérieure.

 

-Oh je vois, tu seras avec Temari ?

 

-Non, elle, elle sera dans une classe encore supérieur, elle a deux ans de plus que toi.

 

-La chance… Elle sera avec les terminales, y a que de beaux gosses dans ces classes-là !

 

-Vraiment ? J’ai hâte d’être à la rentrée ! »

 

Elle se mirent à rire avec complicité. Sakura aimait bien Tenten, ce n’était pas pareil qu’Ino mais c’était presque tout aussi bien. Pour Tenten c’était le même cas, elle trouvait Sakura jolie et gentille. Décidément, toutes les filles de Konoha étaient très amicales! Tenten soupira de désespoir, elle ne le savait pas mais elle avait elle-aussi son propre charme et était tout aussi jolie à sa manière.

 

« Viens, on fait un tour de tirs !

 

-Bonne idée ! »

 

 

 

Du côté de Temari et d’Ino, les deux jeunes filles avaient fait connaissance et parlaient. Le sujet de conversation depuis une bonne demi-heure était Shikamaru.

 

« C’est vrai, c’est un sale macho mais il n’osera jamais avouer qu’une fille le fait craquer.

 

-S’il n’est pas PD.

 

-Il ne l’est pas, il est très attendrissant quand il le veut.

 

-Tu le connais bien, Ino.

 

-En quelque sorte…

 

-Vous êtes déjà sorti ensemble ? fit Temari.

 

-On a couché ensemble, son engin avait une bonne taille, répondit sérieusement Ino.

 

-… »

 

Temari s’était arrêtée. Elle regardait, avec le sourcil levé, ce petit bout de femme qui lui faisait face. Ino était plus jeune qu’elle et elle avait déjà eu ce genre de relation ?! Ino la regarda en fronçant les sourcils. Elle s’approcha et posa une main sur l’épaule de Temari. Cette dernière soutint son regard, toujours éberluée. Ino se plia en deux et rigola jusqu’à en tomber agenouillée. Temari ne comprenait toujours pas. Ino rit un bon moment et se releva, les larmes aux yeux tellement elle s’était marrée.

 

« Excuse-moi, tu m’as crue ?

 

-Euh…

 

-Je rigolais, ne fais pas cette tête, dit Ino entre deux rires.

 

-T’es bonne comédienne.

 

-Shika me le dit souvent.

 

-Il fait bien.

 

-Tu vois, t’es d’accord avec lui. » taquina Ino en lui faisant un clin d’oeil.

 

Temari tira la langue en guise de réponse. Elle rigola aussi, elle avait été dupe mais bon, l’essentiel c’était que ce n’était pas vrai.

 

« On n’est jamais sorti ensemble. »

 

Bizarrement, ça soulagea légèrement Temari.

 

« C’est mon meilleur ami d’enfance, on est un éternel trio avec Chôji.

 

-Le garçon de tout à l’heure ?

 

-Le châtain, oui. Il a besoin d’un régime, je lui répète sans cesse.

 

-Il n’en a peut-être pas envie.

 

-Il est très amoureux d’une fille, je ne sais pas qui, et il veut vraiment maigrir pour elle mais il n’y arrive pas.

 

-Je parie que c’est toi, déduit Temari.

 

-Oui c’est moi qui vais l’aider.

 

-Non, cette fille c’est toi. »

 

Ino prit un temps de réflexion. Elle n’y aurait jamais pensé, en même temps, Temari voyait d’un autre point de vue qu’elle, donc c’était compréhensible. Elle secoua la tête. Jamais Chôji ne serait amoureux d’elle ! Ce serait trop bête ! Il ne casserait certainement pas leur amitié à 3 depuis leur plus tendre enfance.

 

« Je ne pense pas, Temari.

 

-Sans doute… mais fais attention à ses sentiments tout de même.

 

-J’y veillerai. Suivre le conseil de plus grande que soi porte toujours ses fruits. »

 

Elle se sourirent et s’arrêtèrent à un stand de glace pour en acheter deux et continuèrent ensuite leur petite promenade. Dans les rues, il y avait pleins de monde habillé traditionnellement, tout comme Ino et Temari. La musique parcourait toute la ville grâce à des hauts-parleurs. Ino en profita pour faire visiter tous ses petits coins préférés de Konoha et partagea au passage quelques anecdotes.

 

 

 

Du côté d’Hinata et de Naruto, ces deux-là s’étaient assis sur un banc en face de la grande place où tous les groupes défilaient sur la grande estrade entourée de spectateurs pour interpréter leur musique qui passerait dans les haut-parleurs de tout Konoha. Les bancs étaient installés de façon à ce que les gens qui voulaient être spectateurs s’asseyent gratuitement et s’amusent en ces jours de festivités.

 

« Un jour, Hinata, tu vois, je formerai un groupe moi aussi et j’irai chanter dessus ! lui dit-il en montrant du doigt la scène.

 

-T-tu y arriveras… Naruto… » l’encouragea timidement Hinata.

 

Naruto lui sourit, content du fait que sa honey-lover croie en lui. Elle était très nerveuse alors que lui était tout décontracté. Hinata tourna les yeux légèrement vers Naruto et vit qu’il la fixait. Leurs yeux se croisèrent un court instant puis ils s’évitèrent immédiatement. Tous les deux se tournaient presque le dos, pour cacher qu’ils étaient rouges de gêne. Naruto se reprit en premier et se rapprocha légèrement d’Hinata.

 

« Je pensais… Au fait, Hinata, on s’est déjà vu, non ?

 

-Je…je ne pense pas… feignit-elle innocemment.

 

-Ah ! Pourtant… »

 

Naruto se tut et sembla réfléchir un instant. Hinata se tortillait les doigts. Elle se demandait pourquoi lui avoir menti aussi bêtement alors qu’il n’y avait pas de raison à cela. En plus, le plus énervant de tout cela était qu’elle n’arrivait pas à contrôler son bégaiement occasionnel. Naruto l’intimidait vraiment trop.

 

« En fait… se rattrapa-t-elle.

 

-Je sais ! On était en maternelle et en primaire ensemble ! Oui !

 

-Voilà, ce doit être ça…

 

-Tu as vu, je m’en suis rappelé ! fit Naruto, fier.

 

-Ça fait si longtemps, excuse-moi d’avoir oublié…

 

-Je comprends pas comment j’ai pu t’oublier aussi… sans doute parce qu’on ne se rappelle que des gens qui se rappellent de nous, tu crois pas ? »

 

Hinata vira direct au rouge. Bien sûr que non, elle se rappelait tout à fait de lui, comment l’oublier lui le petit garçon dont elle était…

 

« Je ne pense pas que cela ait un rapport… Naruto…

 

-Je te taquinais, t’inquiète pas ! dit-il en faisant un grand sourire.

 

-A-ah… »

 

Hinata fut apaisée intérieurement.

 

« Et puis si c’était vrai, comme je me suis rappelé de toi c’est sûrement qu’au fond tu te rappelles de moi, ne serait-ce qu’un tout petit peu. »

 

Elle le regarda, il souriait de toutes ses dents. Oh oui, elle se rappelait de lui largement plus qu’il ne pouvait le penser.

 

« Certainement. »

 

Ce fut la seule réponse d’Hinata. Réponse avec laquelle débuta un long silence plutôt lourd. Naruto s’affala complètement sur le banc, cassant ce silence. Il regarda Hinata et lui fit un sourire.

 

« En tout cas, je suis content que ce soit toi ma honey-lover ! Je prendrai soin de toi ! Promis ! 

 

-Ne t’en fais pas Na-naruto… je… je voudrai vraiment que tu atteignes tes rêves ! »

 

Naruto la regarda, les joues rosies par un tel souhait. Elle regardait le ciel en souriant, elle était sincère ça se voyait.

 

« Trop tard, j’ai promis et je tiens toujours mes promesses. »

 

Hinata fut touchée par le sérieux de Naruto. Elle mit discrètement sa main sur sa poitrine pour sentir son cœur dont les battements irrégulièrement vifs traduisaient son bonheur présent.

 

« De plus… c’est à la honey-lover… de prendre soin de son protégé… ajouta d’une petite voix Hinata.

 

-Nous ce sera l’inverse, c’est plus un caprice personnel qu’un devoir à mes yeux. »

 

Hinata ne compris pas où il voulait en venir, mais il lui souriait. Alors elle lui rendit son sourire qu’elle trouvait toujours aussi magnifique. Soudain, Hinata mit sa main sur la bouche et éternua, surprenant légèrement Naruto. Elle s’excusa auprès de lui en rougissant.

 

« Ça y est, ça va commencer…

 

-Tu as froid ?

 

-Excuse-moi Naruto, je n’ai pas un organisme très consistant.

 

-… »

 

Elle toussa un peu et sortit un mouchoir en soie de la poche de son kimono pour se moucher avec aisance. Naruto la regarda, des fragments de souvenirs lui revinrent. Il se souvint qu’Hinata avait été souvent absente et malade étant petite. Et maintenant il constatait que cela n’avait pas grandement évolué. Il s’inquiéta pour elle sans s’en rendre compte et ne se réveilla que quand il la vit lui sourire. Il prit rapidement le pull qu’il avait autour de la taille et le mit sur les épaules d’Hinata. Elle rougit. Naruto ne le vit pas car il se rasseyait en même temps.

 

« Merci. »

 

Il se contenta de lui faire un clin d’oeil. Elle resserra le pull contre elle et inspira discrètement. L’odeur de Naruto l’enveloppait depuis ses épaules. Cela provoqua chez Hinata une réminiscence, au moment où la petite fille qu’elle avait été avait reçu il y a longtemps déjà le pull d’un petit garçon blond, maintenant devenu l’adolescent qui se tenait à ses côtés. Toutes ces sensations lui rappelaient son enfance… et Naruto… Elle l’avait toujours admiré, il l’avait toujours intimidée…

 

« T-tu… n’as pas froid Naruto ? »

 

Il se tourna vers elle et lui sourit fièrement.

 

« Moi je suis tenace, j’ai tout pour pouvoir largement remplacer à moi tout seul tes deux gardes du corps. »

 

Cette réplique amusa légèrement Hinata. Elle toussa légèrement. Naruto était en train de réveiller de vieux espoirs en elle. Il ne se rendait certainement pas compte de ce qu’il disait, mais une fille aurait pu croire que c’était un signe d’affection… cependant Hinata ne voulut pas se faire d’illusion et éloigna rapidement cette pensée de sa tête. Naruto regardait le ciel étoilé. Hinata fit de même.

 

« La Lune

 

-…Est… jolie… c’est ça ? »

 

Naruto regarda Hinata, surpris par le ton qu’elle avait pris. Elle souriait tristement, le regard perdu dans le ciel.

 

« Tes yeux, ils sont blancs.

 

-Comme la Lune ? Oui je sais, tout le monde me le dit…

 

-Non, pour moi ils brillent, comme les étoiles. »

 

Naruto se remit à contempler la nuit. Hinata sentit la chaleur l’envahir jusqu’aux joues. Cette simple parole de Naruto la rendait incroyablement heureuse. Elle priait pour qu’il arrête, son cœur n’allait pas pouvoir supporter tant de sensation et de joie.

 

« La nuit… et… le jour.

 

-Je suis le jour, et toi la nuit.

 

-Nous sommes si différents… »

 

Naruto se tut, laissant la parole d’Hinata en suspens. Il se tourna vers elle et la regarda sérieusement.

 

« Mon grand-père m’a dit que l’un n’était rien sans l’autre. »

 

Hinata eut à peine le temps de comprendre que des feux d’artifice éclatèrent dans le ciel. Naruto les montra du doigt en reprenant son air espiègle.

 

« Regarde Hina, c’est un orange et bleu ! »

 

Ils regardèrent les feux d’artifice prendre forme dans le ciel, ils étaient sans doute à la meilleure place pour voir ce spectacle, ensemble, l’un à côté de l’autre.

 

 

 

De leur côté, Kiba et Chôji avaient opté pour acheter des brochettes à grignoter. Tout en mangeant ils faisaient le tour de la ville, gentiment suivis par Akamaru.

 

« Pff si j’avais su… commença Kiba en pensant rester mystérieux.

 

-Quoi, t’aurais laissé Naruto à Shika pour avoir la Hyuuga ? »

 

Kiba s’arrêta de marcher, trop surpris par la perspicacité inhabituelle de Chôji.

 

« Comment… ?

 

-C’est bien ton genre de penser ça. »

 

Chôji rit sous le râlement de Kiba.

 

« Tant pis, ce qui compte c’est que je puisse entrer à Konoha no Gakuen. »

 

Chôji avala le dernier morceau de sa brochette et alla jeter le bâton dans la poubelle la plus proche.

 

« Je ne comprends pas pourquoi vous tenez tous à y aller.

 

-Tu peux pas comprendre, se vanta Kiba.

 

-Ça a un rapport avec Naruto c’est ça ?

 

-On est meilleurs amis et rivaux c’est normal, je me laisserai pas surpasser par lui !

 

-Tu aspires à devenir président aussi ? s’étonna Chôji.

 

-Mais non ! Mais tu vois, j’ai des rêves à réaliser… qui sont beaucoup plus réalistes que ceux de Naruto ! » finit-il en ricanant.

 

Chôji souriait, il avait décidément des amis pas des moins déterminés, ils avaient chacun un but, une ambition, mais lui… Il ne savait pas exactement ce que le futur lui réservait et ça commençait à l’inquiéter. Tant pis, il garderait ça pour lui, ça ne servait à rien d’embêter les autres avec ses soucis. C’était un garçon de ce genre là : il est présent pour écouter les autres mais jamais il ne se plaint de quoi que ce soit, et pourtant personne n’a encore reconnu en lui cette qualité, aucune ne l’a encore remarqué.

 

 

 

Quelque part d’autre, Shikamaru et Gaara s’étaient assis sur un banc. Contre toute attente, ils avaient commencé à sympathiser et se parlaient naturellement, alors qu’on aurait cru à une ambiance de mort entre eux. Ce fut tout le contraire, ils avaient commencé à parler tranquillement de leur famille, puis de leurs amis et tout ça devint une conversation joyeuse, comme s’ils se connaissaient depuis pas mal de temps.

 

« T’es pas sérieux, rigolait Shikamaru.

 

-Si mais attends, puis Kankurô est venu droit devant lui. D’un coup il a tiré sur sa cravate pour le rapprocher de lui, et il lui a balancé face à face « Tu crois que parce que t’es le bras droit de mon père que tu es plus important que moi, son fils ? »

 

-Attends, il a répondu quoi ?

 

-Qu’il recommencerait plus ou un truc du genre. Depuis ce jour ma mère le traite de « délinquant ». En tout cas Temari a failli mourir étouffée de rire.

 

-Elle aurait manqué à personne. » se moqua Shikamaru.

 

Gaara rigola discrètement. Il avait très bien compris le petit jeu entre sa sœur et son nouvel ami. Dès leur rencontre, il avait décidé de les laisser se débrouiller entre eux sans jamais intervenir, ni pour aider ni pour le contraire. Peut-être qu’ils étaient vraiment assez bêtes pour ne pas s’apercevoir qu’ils s’attiraient mutuellement ?

 

« Non sérieusement, c’est une bonne grande-sœur, avoua Gaara.

 

-Et une femme terrible.

 

-J’ai vu qu’avec ta mère c’est pareil.

 

-En fait depuis toujours je pensais que ma mère était la plus terrible, mais depuis que je connais ta sœur, je remets sérieusement ma théorie en cause… dit Shikamaru avec un air faussement terrifié.

 

-Tu n’as pas vu la mienne.

 

-Elle hurle après toi aussi fort que la mienne hurle après moi ? argumenta Shikamaru.

 

-Pire, elle dit tout tellement en douceur que ça devient flippant, surtout quand elle est très très énervée. »

 

Shikamaru regarda Gaara en souriant. Il aimait bien ce garçon finalement. Il se souvint que leur première rencontre lui avait glacé le sang, sans doute la fatigue du voyage… En tout cas il n’aurait pas pensé que Gaara puisse être aussi chaleureux et drôle. Il était gentil, peut-être lunatique. Sur le coup, Shikamaru se dit avec conviction que pas mal de filles allaient courir après son nouvel ami, le Sabaku no allait connaître la souffrance. Les filles couraient toutes derrière ce genre de mecs, c’est ça qui les rendait bêtes et chiantes. Il en rigolait d’avance, c’était sadique, mais il était un peu comme ça.

 

« Tu sais Shikamaru, Temari… » commença Gaara.

 

 

 

Un peu plus loin dans la ville, Temari éternua.

 

« A tes souhaits.

 

-Merci.

 

-Quelqu’un parle de toi en ce moment, rigola Ino.

 

-Non, c’est qu’un coup de vent.

 

-Je plaisantais ! Oh regarde ! Des poissons rouges ! »

 

Temari suivait du regard Ino qui se précipitait vers le stand. Elle sourit, son amie laissait paraître ouvertement son côté encore petite fille alors qu’elle, elle faisait tout pour que tout le monde la considère comme une grande qui prend ses décisions elle-même, qui peut se gérer toute seule… et ça avait bien marché dans son entourage à Suna. Elle soupira, dans ces moments-là elle aurait pu gâcher tous ses efforts pour redevenir une petite fille. Elle s’approcha d’Ino qui la tira jusqu’à elle.

 

« J’ai trois coups, avec ce machin je t’attrape un poisson au premier coup !

 

-J’attends de voir ça, se moqua gentiment Temari.

 

-Tu vas voir ! » lança avec volonté Ino.

 

Elle trempa à peine le petit filet que le papier se déchira. Elle le ressortit et le fixa, les yeux ronds.

 

« C’est pas possible ! C’est pas juste !

 

-Faut être rapide mam’zelle. »

 

Ino se retourna vers Temari qui étouffait moins bien que mal un rire. Elle retenta à nouveau, le poisson passa à travers et perça le papier.

 

« Tu as vu ça Tema ?!

 

-Attends. »

 

La Sabaku no s’accroupit à son tour et poussa son amie, elle lui prit son dernier filet et demanda un seau au vendeur. En un temps trois mouvement, un petit poisson rouge nageait dans le petit seau.

 

« Voilà comment il faut s’y prendre.

 

-Je te déteste. » bouda faussement Ino.

 

Temari rigola, elle tendit le petit seau d’eau à son amie.

 

« Tu me déteste plus car je te le redonne.

 

-Mais non je plaisante, garde-le.

 

-Tu rigoles, à Suna j’ai un lac dans mon jardin et des poissons qui font dix fois la taille de celui-là y nage, tu imagines le massacre si je le mets avec eux. Maintenant c’est à toi d’en prendre soin pour qu’il devienne plus gros ! »

 

Avant même qu’Ino eut le temps de répondre, Temari lui passa le seau dans la main avec un gros sourire. Ino lui tira la langue et elles poursuivirent leur promenade. Un peu plus loin, elles croisèrent Sakura et Tenten. Le premier feu d’artifice commença à ce moment. Elles le regardaient, toutes les 4 les yeux grands emplis d’admiration. Quand ça fut fini, l’heure du premier point de rendez-vous sonnait. Elles marchèrent d’un pas assez rapide pour ne pas être en retard. Elles parlaient joyeusement de tout et rien. Soudain, Sakura s’arrêta. Un courant d’air passa en même temps que deux garçons aux cheveux noirs, faisant voler ses longs cheveux roses et battre son cœur. Elle se retourna, ne faisant plus attention aux filles.

 

« Sasuke… » murmura-t-elle.

 

Effectivement, c’était bien lui. Elle avait peut-être murmuré un peu trop fort car en entendant son prénom il se retourna. Au grand désespoir de la rose, lorsqu’il vit que ce n’était qu’elle, il soupira ouvertement. Sai quand à lui souriait. Il s’approcha d’elle, en même temps que les autres filles qu’elle n’avait pas pris la peine de rappeler.

 

« Sakura, tu es venue au festival aussi ! dit Sai.

 

-Comme tous les ans… répondit-elle en fixant timidement Sasuke.

 

-Bonsoir. » dit gaiement Ino qui venait d’arriver.

 

Sai s’avança, il pris la main d’Ino et l’embrassa courtoisement. Toutes les filles rougissaient, ce garçon était trop mignon !

 

« Ma protégée, comment vas-tu ?

 

-E-euh j-je… bi… bien merci… arriva-t-elle à prononcer.

 

-Sasuke et moi avions décidé, malgré lui, de faire un petit tour, voir ce qu’il y a d’intéressant. Apparemment vous faites toutes ombrage aux magnifiques décors de la fête. Et Ino est encore plus belle que n’importe quelle fleur de lotus de ce soir. »

 

Toutes les filles rougissaient sous les compliments de ce charmeur. Lui leur souriait, imperturbable. Il lâcha enfin la main d’Ino qu’il tenait depuis un moment déjà. Pour la première fois de sa vie, Ino ne savait plus où se mettre, elle était complètement dans les nuages et il lui était impossible d’en redescendre. Elle priait le ciel pour ne pas se laisser prendre par les doux mots de son honey-lover, mais ils avaient eu plus d’impact sur elle qu’elle ne l’aurait cru. Ce fut la voix de Sasuke qui la réveilla.

 

« Sai on y va. »

 

Toutes les filles tournèrent leur tête vers le garçon qui était resté en retrait et qui n’avait pas encore prononcé un mot. Temari fronçait déjà les sourcils et Tenten le regardait sans trop savoir quoi en penser pour l’instant. Sakura ressentit la déception parcourir tout son corps. Qu’avait-elle espéré ? Qu’ils passeraient la soirée avec eux ? Elle insulta sa bêtise intérieurement. Le temps qu’elle finisse de penser, ils étaient déjà loin. Seul l’emblème des Uchiha brodés sur le dos de leurs kimonos se distinguait encore. Elle serra les dents.

 

« Ino je me tuerai pour avoir un honey-lover comme le tien. » dit Tenten.

 

 

 

De leur côté, Hinata et Naruto avaient rencontré en chemin Kiba et Chôji, au déplaisir de Naruto qui ne savait pourquoi il voulait juste être seul avec sa honey-lover à lui.

 

 

« C’était trop bien ! dit Naruto pour paraître normal.

 

-Ils se sont surpassés, poursuit Chôji joyeusement. 

 

-C’était pas mal. » dit Kiba tout en fixant Hinata.

 

Elle avait senti le regard de l’Inuzuka sur elle, ses joues avaient automatiquement pris un ton rosé. Les yeux de Kiba avaient ce quelque chose de vraiment perçant, un charme sauvage… Elle essaya en vain d’éviter de croiser ces yeux-là, mais rien n’y faisait, il arrivait toujours à plonger ses yeux noirs dans les siens. Sans s’en rendre compte, elle tenait le T-shirt de Naruto. Ce dernier se retourna et sourit, il la prit par les épaules et continua à parler avec Chôji en la gardant dans ses bras. Il n’avait peut-être pas vu la scène entre elle et Kiba mais au moins il l’avait sauvée… Elle lui jeta un regard plein de gratitude au moment même où il la regardait. Chôji ne comprit pas pourquoi Naruto s’était arrêté en pleine moitié de phrase, jusqu’à ce qu’il constate que le visage du blond n’était qu’à quelques centimètres de celui de la Hyuuga. Naruto ne se contrôlait plus, il s’était perdu dans le regard d’Hinata quand leurs yeux se sont parlés. Elle avait les plus beaux yeux qu’il n’ait jamais vus. Il avait complètement oublié Chôji et Kiba. Evidemment, il avait fait exprès d’éloigner Hinata, il n’était pas bête à ce point. Il sut alors qu’il fallait qu’il fasse attention à Kiba désormais. Hinata avait le cœur qui battait à la chamade, mais cette sensation familière lui était agréable. La sensation qu’elle avait ressentie lors du feu d’artifice revint en un éclair et elle se retrouvait seule, face à Naruto. Et pourtant, elle se sentait bien comme jamais. Son cœur accéléra en même temps que la distance qui séparait leurs visages diminuait… Que se passait-il ?

 

« Salut ! »

 

La voix de Kiba fit sursauter Naruto qui s’arrêta net et se releva. Tout le monde arrivait. Chôji poussa un soupire de soulagement, merci il n’aurait pas eu à assister à ça. Hinata ne savait plus où elle était, sa tête commençait à tourner. Naruto avait fait battre son cœur trop vite. Peut-être se trompait-elle juste sur son intention ? Oui, sans doute qu’elle avait quelque chose sur les cheveux ou autre, alors il fallait que son cœur se calme, qu’elle arrête de se faire des illusions !

 

« Mon préféré : le bouquet final ! dit Tenten.

 

-T’es pas difficile, Tenten, lui répond Kiba.

 

-Arrête de me chercher.

 

-Viens pas te plaindre après si elle te met la raclée, lui dit Shikamaru.

 

-Tu me sous-estimes toujours Shika ! riposta Kiba.

 

-On réglera ça un jour, je suis partante, dit Tenten.

 

-Oulala j’ai peur pour toi Kiba, l’enfonça un peu Ino. Il faut bien se soutenir entre filles, finit-t-elle.

 

-Les femmes… » pestèrent en même temps les deux bruns.

 

L’air s’était rafraîchi et Hinata commençait à avoir vraiment froid, mais elle n’en dit rien car elle voulait à tout prix rester en présence de Naruto. Gaara s’était fait oublier, il ne se sentait pas vraiment à l’aise avec beaucoup de monde autour de lui. Temari riait avec Sakura et Ino, Shikamaru réfléchissait à la suite avec Chôji et Kiba se chamaillait avec Naruto. Tenten racontait à Hinata ce qu’elle avait pu voir.

 

« Personne n’a faim ? leur fit remarquer Chôji.

 

-Ramen !

 

-Vous êtes partant ? demanda Shikamaru.

 

-Ils sont bons ? demanda Temari.

 

-Les meilleurs du pays ! répondirent Naruto et Kiba.

 

-Bon on y va alors, je vous invite.

 

-Depuis qu’il est riche il se la pète avec cette réplique… dit Ino à Tenten.

 

-Merci Shikamaru, c’est sympa, lance cette dernière en riant.

 

-Allez, vite parce que j’ai peur qu’ils n’aient plus de place pour nous 10, se rendit compte Shikamaru.

 

-Un bon restaurant qui n’a pas même pas 10 places ? se méfia Temari.

 

-Sachez, princesse, qu’étant donné qu’ils sont très bons, il y a beaucoup de clients, fit sarcastiquement Shikamaru.

 

-Espèce de…

 

-Non mais c’est vrai, ils ne sont que deux à tenir le restau : le père et la fille, affirma Naruto.

 

-Mais je pense qu’ils nous mettront des tables supplémentaires devant leur échoppe, fit Chôji.

 

-Allez on y va, ou quoi ? » s’impatienta Sakura.

 

Le petit groupe y alla donc, dans un brouhaha tous discutant de tout et de rien entre eux. Naruto et Gaara s’étaient retrouvés en fin du groupe et commençait à sympathiser. Ils y arrivaient presque quand un garçon brun apparut.

 

« Hinata ! »

 

Elle se démarqua rapidement du groupe, ayant reconnu la voix. Il courut la prendre dans ses bras, sous l’énorme surprise de Naruto. Non mais c’était qui ce mec ?!

 

« T’es qui ? » s’énerva Naruto.

 

Neji toisa le blond un instant, puis l’ignora sans desserrer ses bras d’Hinata.

 

« J’ai eu droit à cette scène il n’y a pas longtemps, plaisanta Tenten.

 

-Neji ! Grand-frère… c’est mon protégé, ne l’ignore pas comme ça s’il te plaît. »

 

La parole d’Hinata n’avait fait qu’accentuer le regard méprisant de Neji. Mais lorsqu’il regarda de nouveau sa cousine, ses yeux d’ivoire s’adoucissaient à la vitesse de l’éclair, étonnant les quelques filles présentes.

 

« Excuse-moi. » dit-il juste à l’égard d’Hinata.

 

Elle lui sourit et se sépara lentement de lui. Elle l’amena devant Naruto.

 

« Neji, je te présente Naruto.

 

-Salut, s’obligea-t-il à dire.

 

-Hn…’lut, répondit à contre cœur Naruto.

 

-Ensuite voici mes amies, Sakura, Ino, Temari et Tenten que tu connais déjà. Et puis il y a…

 

-Je m’en fiche. Hinata je t’emmène dîner.

 

-Ça fait un baille, Neji, fit Shikamaru.

 

-Je ne me souviens pas de toi. » répondit froidement Neji.

 

Hinata était blessée par l’attitude de son grand-frère qu’elle aimait tant. Il se faisait passer pour le plus gros connard qu’il y ait sur terre ! En plus, elle ne pouvait pas partir comme ça.

 

« Neji, je ne peux pas, nous allions dîner à Ichiraku et…

 

-C’est soit moi soit la famille, la coupa-t-il.

 

-C-comment ?

 

-En fait on m’a donné l’ordre de te ramener, il se fait tard. En ce moment même tu meurs de froid mais tu fais comme si tu allais bien. Hinata tu es malade, ne te force pas !

 

-Hinata… murmura Naruto.

 

-Il y a Tenten ! prétexta-t-elle, ayant vu son protégé.

 

-Ton père lui donne permission de rentrer à ses désirs, elle a ses propres appartements.

 

-Je… 

 

-Allez file Hinata, ma mère m’a mis au courant, la poussa Shikamaru. Elle vient de m’appeler sur mon portable, il ne faut pas qu’on te retienne.

 

-Je suis désolée.

 

-T’inquiète pas pour moi Hina, je suis une grande fille, je rentrerai seule, la rassura Tenten.

 

-Pardon… » dit-elle les larmes déjà aux yeux.

 

Tout le monde voulut se précipiter sur elle pour lui dire au revoir mais Neji les devança et emmena Hinata, sans leur adresser un seul mot. Naruto fulminait sur place. Il détestait déjà ce mec sans le connaître !

 

« Naruto, tu viens ou quoi ? » l’appela Sakura.

 

 

 

Une fois assez loin, Neji se stoppa dans son élan. Hinata ne s’en rendit compte qu’en se cognant contre son dos. Elle s’excusa vivement puis un long silence s’ensuivit.

 

« Tu aurais préféré rester avec eux… dit-il doucement.

 

-N-non…Ce n’est pas ça…

 

-Depuis tout ce temps… »

 

Sa voix trahissait sa tristesse. Hinata se précipita et l’enlaça par derrière. Elle se colla aussi fort que possible contre lui en pleurant. Elle ne savait pas pourquoi, mais lorsqu’il se sentait malheureux elle pleurait pour lui, depuis toujours.

 

« Pardonne-moi, excuse-moi, je suis désolée… Pardon… Je t’aime fort fort… fort, dit-elle la gorge serrée.

 

-Pourquoi te sens-tu coupable ?

 

-Je… n’ai pas pensé à toi sur le moment… Pardon. 

 

-Non, c’est de ma faute. J’ai laissé mon égoïsme prendre le dessus. Je te voulais juste pour moi seul… Nous deux, seuls contre le monde, comme avant. »

 

Cette phrase fit battre très fort le cœur d’Hinata, comment aurait-elle pu oublier autrefois ? Il se retourna et l’enlaça. Il déposa un baiser sur sa tête. Il aimait Hinata encore plus que sa propre vie. Mais ce n’était pas un amour malsain qu’on appellerait inceste, non, un amour pur comme renforcé par le lien du sang. Ils s’aimaient depuis tout petits et ça durerait sans doute pour toujours. Ils n’étaient pas les seuls à s’aimer de cette façon, tout le monde connaissait à Konoha l’amour que portait un certain Itachi Uchiha, prêt à tout pour son petit-frère

 

« Moi aussi je t’aime, très fort. »

 

 

 

Teuchi et Ayame eurent la gentillesse d’installer des tables pliables devant leur échoppe, pour la bande d’amis qui attendait avec impatience ce qu’ils avaient chacun commandé. Teuchi se pressait aux fourneaux pendant que sa fille l’aidait avec les couverts et garnitures.

 

« Voilà les petits ! dit Ayame en déposant des bols.

 

-Tu nous prends toujours pour des gosses ! se révolta Kiba.

 

-Hey, après ce que tu as fait à Hana tout à l’heure, estime-toi heureux que je ne lui dise pas que tu te trouves ici. » le menaça-t-elle.

 

Kiba déglutit difficilement tandis qu’Ayame riait en servant les autres.

 

« Eh Naruto, tu tires une tronche depuis tout à l’heure… dit Chôji.

 

-Hein ? Moi ? se réveilla Naruto.

 

-Ce mec a vachement changé, entra dans le sujet Shikamaru. Quoi que… en fait non, il a toujours été comme ça il me semble.

 

-Comment ça ? demanda énergiquement Tenten.

 

-Oh j’en connais une d’intéressée… taquina Ino.

 

-Mais non idiote, c’est…

 

-C’est quoi ? participèrent Temari et Sakura.

 

-Mon honey-lover les filles ! Alors c’est normal que je veuille en savoir plus sur lui ! finit Tenten en rougissant légèrement.

 

-Ah ok, alors c’est toi la fille du PDG Xiaomei ?

 

-Sérieux ?! s’étonnèrent Kiba, Sakura, Ino et Chôji.

 

-Vous étiez pas au courant ? dit Naruto.

 

-Comment tu le savais toi ? Ah oui, Hinata, tu as passé la moitié de la soirée avec elle… Alors que s’est-il passé de croustillant ? taquina toujours Ino.

 

-Eh non, revenons-en au sujet Neji ! » s’opposa Temari.

 

Naruto avala sa salive, il l’avait échappé belle ! Il ignorait la raison pour laquelle raconter son moment passé avec Hinata le mettait mal à l’aise, mais ce qui comptait était qu’il n’aurait pas à le faire.

 

« On te lâche pas Naruto, ne prends pas cet air soulagé, l’acheva Sakura.

 

-Les femmes, rien de plus chiant hein ? lui confia Shikamaru.

 

-Euh… Il faudrait peut-être manger… Ça va refroidir non ? intervint pour la première fois Gaara.

 

-Mon ramen ! » s’exclama Naruto qui l’avait complètement oublié. 

 

L’attention de tout le monde se porta sur Gaara, il avait été tellement discret… Naruto par contre, tout le monde s’en fichait déjà. Pendant qu’ils mangeaient, Shikamaru parla du peu qu’il connaissait de Neji, éclairant quelques points sur la relation entre Hinata et lui. Ensuite il leur raconta qu’il l’avait personnellement connu en primaire, Shikamaru ayant sauté une classe malgré lui. Mais Neji avait été envoyé en pension pour toutes ses années de collège. Il n’en savait pas la raison et ses informations s’arrêtèrent là. Tenten avait écouté tous ses mots, elle les gardait en mémoire. Peut-être aurait-elle une occasion d’en parler avec lui ? Elle souriait déjà.

 

« Au fait, tout à l’heure Ino, qui était ces deux garçons ? s’interrogea Temari.

 

-Vous avez rencontré du monde ? dit Kiba.

 

-Oui, Sasuke et Sai… fit Sakura.

 

-Pff les branleurs Uchiha… ces fils de riches ! »

 

Il se prit une tape sur le derrière de la tête par Ayame qui revenait leur demander s’ils ne manquaient de rien.

 

« Si, on manque de douceur ! cria Kiba.

 

-Tu l’as mérité, en cette soirée il n’y a plus de riches ou de pauvres, nous sommes tous les habitants de Konoha… Enfin avec des invités de Suna, étant du même pays ! » déclara-t-elle.

 

Elle fut applaudie par le reste du petit groupe puis partit en souriant.

 

« Ce Sasuke, je l’aime pas, dit nettement la blonde de Suna.

 

-C’est le honey-lover de Sakura… Il est comment dire, froid, fit Shikamaru.

 

-Et l’autre ? Lui en tout cas il sait parler aux filles, dit Tenten.

 

-Voilà, elle a craqué, je vous l’avais dit, nargua Kiba.

 

-J’ai pas craqué crétin ! s’énerva la brune.

 

-En fait c’est grâce à Shikamaru que j’ai un tel honey-lover, dit Ino reconnaissante.

 

-Méfie-toi, tu vas devoir porter la chandelle si tu dois toujours être à ses côtés. Il va t’amener pleins de filles ce dragueur… fit Chôji.

 

-Mais non… fit Ino, pas convaincue. Et même si c’était le cas, ça ne me ferait rien. »

 

Ils finirent la soirée ensemble puis se séparèrent en se donnant rendez-vous à la rentrée.

 

 

 

 

 

Commentaire de l'auteur Fini, déjà !

Il a été un peu moins long que le précédent mais un peu plus long que le premier x) Merci d'avoir lu, et merci d'avance à ceux qui me laisseront connaître leur avis par écrit. J'espère que ce comeback ne vous a pas déçu.

Bxxx, Aneno-K
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales