Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Gyakumodori
[Histoire En hiatus]
Auteur: Dream Theater Vue: 63347
[Publiée le: 2012-10-03]    [Mise à Jour: 2014-10-04]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure Commentaires : 104
Description:
NEWS IMPORTANTES :

1) Chapitre 12 réécris, à lire absolument pour la suite de l'histoire.

__________________________________________________

"Il n'y avait qu'un seul homme capable de l'arrêter : l'instrument que le destin avait placé face à lui, un descendant des Senju, Naruto Uzumaki, l'homme qui était devenu son égal."

La quatrième grande guerre s'éternise, chaque jours est le témoin d'innombrables morts et Madara progresse inéxorablement vers son but. Devant l'imminence de sa victoire, Naruto n'a d'autre choix que d'utiliser un Fuinjutsu interdit créé par le Rikudô-Sennin lui même. En remontant le temps, il espère pouvoir arrêter le plan d'Uchiha Madara. Ce sera aussi la chance pour le Jinchuriki de rencontrer ses parents et de fouler la terre de ses ancêtres, à savoir Uzushio. Il aura également l'occasion d'affronter et de côtoyer des ninjas de légendes lors de la Troisième Grande Guerre Ninja qu'il compte avorter le plus rapidement possible.
Au milieu de tout ces bouleversements, il devra également gérer un autre imprévu de taille : Mikoto Uchiha, la future mère de son meilleur ami, qui semble ne pas le laisser indifférent.


Rating : +13 ( pour le moment )
Time Travel
Naruto OOC
Couple : Naruto x Mikoto / Minato x Kushina
Crédits:
Naruto ne m'appartiens pas
Vous avez peut-être déjà lu cette fanfiction sur un autre site. En effet, je suis bien WorldWritter, donc pas la peine de me livrer aux flics.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Partie 1 - Chapitre 7

[2682 mots]
Publié le: 2012-10-11
Mis à Jour: 2012-10-12
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Yô ! Voilà un chapitre que l'on pourrait qualifier de " transition " pour débuter le mini-arc de Kiri. J'ai prévu un certain nombre de chose après cette étape de l'histoire.
Pour ce qui est de ce chapitre en lui même, il se concentre sur la relation Naruto/Mikoto.
Enjoy :)
Ps : Désolé pour la longueur des chapitres... quand ils sont trop long je commence à partir en vrille.

Lâche-là !

Naruto n'avait jamais cédé à la colère depuis son combat contre Sasuke. Non, il ne pouvait pas se permettre de perdre la face alors que les Kage venaient de mourir, que Kakashi était souffrant et que Bee venait d'être capturé. Cependant, il sentait une fureur nouvelle couler dans ses veines à ce moment précis, et l'envie de tuer commandait son corps tout entier.

Naruto-kun, gémit Hinata, fermement tenue par Madara Uchiha qui semblait se délecter de l'instant.

Rend toi bien sagement, et j'épargnerai la vie de ta petite-amie.

Naruto-kun, ne fais pas ça ! cria la jeune Hyuga avant d'essuyer un violent coup de poing dans l'estomac qui lui fit cracher un peu de sang.

Le visage du Jinchurki se déforma. Que devait-il faire ? Que devait-il choisir ?

N'abandonne pas, Naruto-kun. Tu es notre étincelle d'espoir, tu ne peux pas te permettre de tout laisser tomber maintenant.

Dépêche toi, ma patience à des limites, s'exclama Madara en rapprochant le kunai vers le coup de la jeune fille.

Hinata, fit le blond en tombant à genoux. Je suis désolé, je suis tellement désolé...

Tout ira bien, souffla cette dernière en lui faisant un sourire.

Ainsi, tu as donc fais ton choix... très bien.

Je t'aime Naruto-kun... ne l'oublies pas, dit l'Hyuga dans un soupir.

Moi aussi, répondit le Jinchuriki en laissant un torrent de larme s'échapper de ses yeux. Je vais tout faire pour arrêter cette guerre Hinata, je te le promets.

Madara saisit fermement son kunai et...

 

– Hinata ! cria Naruto en se réveillant brusquement.

Un cauchemar, le même qui revenait inlassablement lorsqu'il s'endormait. Il secoua la tête comme pour évacuer ce mauvais souvenir, passa une main dans ses cheveux humide et décida d'aller prendre une douche pour se réveiller. Mais il avait beau essayé de penser à autre chose, les combats, la mort des ses amis et le chaos lui revenaient toujours en pleine figure

– C'est pour ça que je suis ici... pour que tout ça ne s'accomplisse jamais, chuchota-t-il tout en marchant vers le jardin de la demeure des Uzumaki. Perdu dans ses pensés, et parce qu'il fixait le sol, il ne vit pas Mikoto qui arrivait par la droite et la percuta de plein fouet.

– Oï, désolé Mikoto-chan, je devrais faire plus attention, s'excusa-t-il en l'aidant à se relever.

– Tu parles encore tout seul, Naruto-kun ? fit cette dernière avec un sourire espiègle. Attention, où je pourrais m'inquiéter pour ta santé.

– Eh bien, ça ne me paraît pas si désagréable comme idée, répliqua-t-il sur le même ton, prenant la jeune Uchiha de cour qui ne put s'empêcher de rougir.

– B-bref, je venais justement te réveiller, Sestunô-san nous à convoqué. Il se pourrait bien qu'on parte bientôt.

– Enfin ! s'exclama l'Uzumaki en faisant craquer ses phalanges. J'attendais ce moment depuis longtemps.

– Tu penses toujours que Madara Uchiha se trouve là-bas ? demanda Mikoto en emboîtant le pas au Jinchuriki qui se dirigeait vers la salle commune.

Naruto fronça les sourcils, l'air plus sérieux que jamais.

– Aucun doute possible. C'est sûrement lui qui a déclenché cette guerre et je suis bien déterminé à l'arrêter là-bas. Mais ça risque d'être compliqué, vu que nous devrons sûrement nous battre contre le Mizukage actuel, Yagura, qui est également le Jinchuriki de Sanbi.

Mikoto fronça les sourcils.

– Tu ne comptes pas te battre contre les deux en même temps ? demanda-t-elle avec une pointe d'inquiétude dans la voix.

Naruto croisa les bras derrière sa tête et sourit.

– Bien sûr que non. Pour une fois, je vais m'en remettre aux Uchiha. Toi ou Fugaku, vous briserez le Sharigan. Yagura n'est pas une mauvaise personne, il est juste contrôlé. Moi, je m'occuperais d'arrêter Madara, c'est une occasion en or qui ne se représentera pas de si tôt.

– S'il est aussi fort que tu le laisses prétendre, alors...

– N'y pense pas, coupa le blond en la regardant droit dans les yeux. Même s'il n'aura pas atteint sa toute puissance à ce moment, Madara n'en restera pas moins un adversaire incroyablement puissant. N'oublie pas que seul Hashirama était disposé à le vaincre.

– Sous preuve du contraire, tu ne sembles pas être la réincarnation du Shodaïme Hokage, répondit Mikoto avec un sourire sarcastique.

– La volonté du feu brûle en moi, plus que dans n'importe qui.

La jeune Uchiha baissa les yeux.

– C'est un concept que je ne comprends pas, fit-elle d'un air désolé.

– La volonté du feu brûle en toi également, Mikoto-chan. Protéger ses amis, aimer son village, ne jamais abandonner... voilà ce qu'est véritablement l'héritage d'Hashirama, transmis de génération en génération aux ninjas de Konoha. J'ai bon espoir que tu sauras me faire changer d'avis sur ton clan, et que tu briseras la barrière de préjugés érigés par tes ancêtres et par les miens. Et si tu ne penses pas pouvoir y arriver, je serais la pour t'aider à pousser.

Naruto songea pendant un instant à faire la célèbre pose de Gai-senseï, avant de se raviser. Mikoto le regarda un instant en écarquillant les yeux, avant de sourire légèrement. Elle le regarda partir vers sa chambre en passant une main dans ses cheveux noirs. Décidément, Naruto parlait bien mieux aux femmes que ne le faisait Fugaku.

_______________________________

 

– Kushina-chan, tu penses toujours que c'est une bonne idée d'avoir céder ta place à Mikoto-chan ? Je veux dire, Naruto-kun semble avoir du mal à apprécier les Uchiha, lui chuchota Minato à l'oreille alors qu'ils s'approchaient du village du brouillard. On n'y voyait rien à plus de deux mètres, et la jeune fille se tenait fermement au bras de son petit-ami. Elle lui répondit néanmoins :

– Minato, tu es vraiment un shinobi exceptionnel, et je ne peux réfuter le fait que tu sois bien meilleur que moi dans tous les domaines. Seulement, s'il y a bien une chose dont je suis sûr, c'est que tu n'es vraiment pas futé quand il s'agit des tes amis. Fais-moi confiance, j'ai fait le bon choix en laissant Mikoto-chan et Naruto-kun à Uzushio.

Le blond soupira alors que l'Uzumaki lui lança un clin d’œil. Qu'est ce qu'elle avait donc en tê... soudain, la réponse s'imposa d'elle même.

– Kushina-chan, ne me dis pas que tu essayes de rapp...

– La ferme ! Le bateau où se trouve Fugaku-kun est quelque part dans cette purée de pois, tu ne voudrais tout de même pas qu'il entende mon génial plan !

– Cela ne va amener que des problèmes, lâcha le Namikaze. Et puis, ça m'étonnerais que ton plan porte ses fruits.

– Je connais Mikoto-chan mieux que quiconque, répliqua Kushina avec un sourire. Je peux t'assurer que mon projet à toutes ses chances de fonctionner.

– On arrive bientôt sur l'île principale de Kirigakure, silence à toute les équipes, fit alors la voix de Sakumo dans les oreillettes des ninjas.

Minato et Kushina mirent pied à terre. Le brouillard était moins épais au fur et à mesure qu'ils progressaient et bientôt, ils purent rejoindre la vingtaine de ninjas qui s'étaient rassemblé à l'orée de la forêt.

– Bien, le village caché du brouillard se trouve de l'autre côté de cette zone. Nos contacts sont dispersés dans cette forêt et vous permettront de passer outre la surveillance du village, il faudra cependant être sur nos gardes. N'oubliez pas que la guerre civile vient d'éclater, alors faites bien attention à vous. Notre mission est simple : infiltrer le village et mettre un terme à cette guerre par tous les moyens. Que tout le monde revête sa tenue et son bandeau frontale, et se tiennent prêt. Bonne chance !

Sakumo se dirigea vers Kushina, Minato et Fugaku.

– Vous trois, suivez-moi.

– On n'y voit rien dans ce satané brouillard ! brailla Kushina.

– Moins fort, la réprimanda Minato.

SHARIGAN, chuchota Fugaku avant que n'apparaisse les célèbres pupilles du clan Uchiha dans ses yeux. Comme je le pensais, reprit-il, c'est bien un brouillard artificiel. Très bien, suivez mois de prêt si vous ne voulez pas tomber sur des pièges ou percuter des troncs d'arbres.

Ils progressèrent rapidement grâce à l'aide de l'Uchiha et bientôt, ce dernier leur apprit qu'une silhouette semblait les attendre, près de la sortie de la forêt.

– C'est un homme, pas plus de vingt-cinq ans, il semble ne pas avoir repéré notre présence.

– C'est sûrement notre contact, lançons le signal.

L'opération avait été prévue dans les moindres détails. Pendant plus d'une semaine Shikaku, qui faisait d'ailleurs partie des forces présente, avait passé avec Sestunô et Sakumo tout son temps sur l'échafaudage de ce plan. De la création des vestes, à la reproduction des bandeaux frontaux, en passant par le débarquement, ils avaient tout préparés. Sakumo joignit ses mains devant lui pour produire un bruit rappelant le bruit d'un oiseau, et quelques secondes plus tard la même mélodie fut entendue.

– Bienvenu à Kirigakure, dit le ninja aux quatre shinobi qui vinrent à sa rencontre. Je suis Munachi Jinpachi, l'un des sept épéistes de Kiri.

– Quel est la situation ? demanda l'Hatake.

– Le village est un véritable champ de bataille, on gagne du terrain mais les forces de Yagura sont encore nombreuses et ils disposent de plus de moyens que nous. Je n'arrive toujours pas à croire que Konoha envoie des renforts...

– C'est un concours de circonstance, répliqua Fugaku en croisant les bras, l'air toujours aussi taciturne.

– Nous avons aidés nos alliées d'Uzushio à repousser les shinobis du Mizukage, alors nous venons donner un coup de main, répondit Minato avec un grand sourire.

– C'est peut-être le début d'une entente entre nos deux villages, qui sait ? ajouta Kushina en brandissant le poing en l'air.

– Pour l'instant, concentrons-nous sur cette guerre. Les choses ne seront pas simples, d'autant plus que Yagura est le Jinchuriki de Sanbi si je ne m'abuse, reprit Sakumo.

– Naruto-kun nous a fourni quelques informations à ce sujet, fit alors observer Minato. D'après lui, il serait sous l'emprise d'un Genjutsu, et il serait possible de le défaire à l'aide du Sharigan de Fugaku-san ou Mikoto-chan.

– D'où tient-t-il ces renseignements ? Et puis, qui est ce Naruto-kun ? demanda Jinpachi.

– Vous le rencontrerez bien assez tôt. Sachez juste qu'il a défait votre autre réceptacle, Jin, en combat singulier.

Si l'épéiste parut impressionné, il ne le montra nullement.

– Passons, suivez-moi !

____________________________

 

Mikoto prit une grande inspiration et attrapa la serviette que lui lança le blond. Elle s'essuya le visage qui avait prit une teinte rosée à cause de la chaleur et de l'effort intense qu'elle venait de produire. Décidément, le niveau de Naruto est bien au-delà ce qu'elle avait imaginé. Il ne faisait jamais d'erreur, se déplaçait constamment à une vitesse hors du commun et ses Jutsu étaient tous aussi puissant les uns que les autres. D'autant plus qu'il ne s'était pas servi une fois du pouvoir de son Bijuu lors de leur petit entraînement.

– Tu ne bouges presque aussi vite que Minato-kun ! fit l'Uzumaki en souriant. Tu pourrais même être en mesure de lui tenir tête.

– Oui, mais malgré tout mes efforts, je n'ai pas réussit à t'inquiéter une seule fois.

– C'est une autre histoire, et puis tu ne pourras pas dire que je ne t'avais pas prévenu, répondit Naruto en haussant les épaules.

– D'où tiens-tu toute cette force ?

– Tu me demandes mon secret, Mikoto-chan ? la taquina le blond avec un sourire en coin.

– Exact.

Le regard de Naruto devint d'un coup plus sérieux.

– J'ai toujours voulu être un Hokage digne de ce nom, respecté et sur qui on pouvait compter. Un homme dont les ninjas de tout les pays conteraient les exploits, qui pourrait faire goûter la paix au monde shinobi. Je n'avais personne quand j'étais petit, ça n'a pas été facile, alors je me suis raccroché à ce rêve. Mais en grandissant, je me suis fais des amis, j'ai tissé des liens avec des personnes remarquables et j'ai réalisé que je ne voulais pas seulement devenir un ninja pour qu'on me respecte, mais surtout pour pouvoir protéger les personnes qui m'étaient chères. Je me suis entraîné comme un damné sans jamais abandonner, j'ai traversé des étapes difficiles mais j'ai toujours relevé la tête. Je tire ma force de mes amis, et de cette volonté de ne jamais abandonner.

– C'est digne de louange, répondit Mikoto qui ne s'attendait pas à une telle déclaration.

– Mais j'ai échoué, reprit-il en fronçant les sourcils. Malgré tout mes efforts, j'ai vu mes amis périr les uns après les autres. La guerre est une chose terrible Mikoto-chan, elle t'enlève les personnes que tu aimes, juste devant tes yeux, et te fait regretter ton impuissance. J'ai eu le droit à une deuxième chance, je ne dois surtout pas la gâcher.

– Tu réussiras, répondit Mikoto en posant une main sur l'épaule du blond, sans vraiment comprendre la raison de ce geste soudain.

– Et toi Mikoto ? Qu'est ce qui te fait avancer ?

Elle ne s'était encore jamais posé la question.

– Je-je ne sais pas vraiment. Faire la fierté de mon clan j'imagine, répondit-elle en se grattant la joue, l'air gêné.

Naruto ne put s'empêcher de rigoler.

– Si tu veux devenir quelqu'un de fort, Mikoto-chan, alors ne vie pas seulement pour ton clan, mais vie aussi pour tes amis. On ne devient vraiment puissant que si l'on a quelque chose à protéger, quelque chose de réellement important...

Plus tard, alors qu'elle était allongée sur son lit, l'héritière se mit à penser aux paroles de l'Uzumaki. Elle ne se trompait pas en disant qu'elle admirait Naruto. Sa vie n'avait été qu'un long parcours semé d’embûches, d'obstacles et de difficultés qu'il avait surmontés. C'était un ninja redoutable, bien plus puissant que tout le membre du clan Uchiha qu'elle connaissait – même son père ne devait pas lui arriver à la cheville – mais la seule chose dont il se souciait était la paix. Des amis, répéta-t-elle doucement, comme si ce mot sonnait comme étranger à ses oreilles. Kushina était sa meilleur amie bien sûr, tout comme l'était Minato en tant qu'homme. Fugaku... et bien c'était différent car il était amené à devenir son mari dans le futur. Et Naruto ? Devait-elle le considérer comme un ami, un être cher qu'elle serait amenée à protéger ? Cela semblait assez ironique dans la mesure où le blond était capable de vaincre n'importe quel adversaire. Alors qu'était-il vraiment pour elle ? Mikoto secoua la tête : c'était bien la première fois qu'elle avait du mal à faire le point sur ses sentiments. Alors, une idée surprenante émergea dans l'esprit de Mikoto...

Se pourrait-il que j'éprouve quelque chose pour lui ?

Et cette nuit, les rêves de la jeune Uchiha furent occupés par un certain blondinet.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales