Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

From Tokyo with love Auteur: Saiyann Vue: 24045
[Publiée le: 2010-08-04]    [Mise à Jour: 2015-05-01]
13+  Signaler Romance Commentaires : 85
Description:
Tokyo, Japon. C'est bien au beau milieu de cet endroit attirant l'intérêt des touristes du monde entier que se trouve la personne la plus banale qui puisse exister.
Quelqu'un n'ayant jamais rien réussi dans sa vie, inintéressant, ennuyant.
Sakura Haruno. Une femme en quête d'amour.

C'est également là que se trouve un homme. Un homme obnubilé par son travail et le profit qu'il peut en tirer. Quelqu'un de manipulateur, de calculateur et de sournois. Un superviseur, le meilleur dans son domaine. Un coach expert en séduction.

Quant un professionnel de la séduction tombe amoureux de sa cliente, voilà ce que ça donne...



Pour ceux qui me connaissent déjà, ils savent que les descriptions et les prologues ne sont pas mon fort alors ne vous faites pas une idée rien qu'avec ces dernières lignes...


Crédits:
Tous les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Pour ne jamais rien avoir à regretter

[3246 mots]
Publié le: 2010-10-02
Mis à Jour: 2010-10-05
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Cette regrettable histoire aurait pu prendre des proportions démesurées. Monsieur Saito étant l'héritier du groupe international Saito, je pensais au début que les médias s'en seraient mêlés mais grâce à l'influence de Gaara, nous avons pu éviter le scandale, pour mon plus grand soulagement. Nous avons convenu d'un accord avec la famille de mon patron pour ne pas ébruité l'affaire et l'entreprise a été reprise par quelqu'un de plus...compétent, et j'ai ainsi pu reprendre le travail dans de bonnes condition. Cela fait maintenant trois semaines que tout a reprit son cours et tout se passe pour le mieux.

En ce qui concerne le traumatisme que cette agression m'a causé, je dois dire que Sasuke et Gaara m'ont été d'une grande aide. Grâce à eux, j'ai réussi à ne pas sombrer psychologiquement. Pas que nous soyons devenus les meilleurs amis du monde, mais le fait que chacun d'eux aient prit des nouvelles de moi tout en m'encourageant du mieux qu'ils le pouvaient, m'a rendu plus forte. De plus, s'il y a un bien quelque-chose que j'ai appris ces derniers mois, c'est que dans la vie, tout est une question de mentalité; il faut croire en soi et ne jamais se laisser abattre...

Quant aux relations qu'entretiennent les deux jeunes hommes, je ne peux pas dire qu'elles soient amicales mais elles restent tout de même courtoises...


J'entre dans ce bureau que je commence désormais à connaître par cœur et mes yeux se posent sur un Docteur Love à l'air absent.


« Bonjour, Sasuke! M'exclame-je, tout sourire.

-Bonjour, Sakura...


Aux vues du sursaut qui vient de le prendre,j'ai dû le sortir violemment de ses pensées. Je réprime au prix d'un immense effort le rire qui menace de sortir de ma bouche et continu:


-Dîtes-moi, vous ne seriez pas amoureux?

-Pourquoi me demandez-vous ça? Lâche-t-il, étonné.

-En ce moment, je vous surprends souvent en train de rêvasser. C'est un des symptômes majeures d'un homme amouraché ou je ne m'y connais pas!

-Vous croyez?

-Absolument! Et si vous voulez un conseil, oubliez tout ce qui vous freine, vos responsabilités ou ce qui vous est interdit et foncez! Croyez-moi! Sinon jamais vous ne pourrez être heureux!

-Rappelez-moi qui est le coach ici? Me demande-t-il avec un air narquois.

-C'est juste que...Je ne vous souhaite que du bonheur...


Sasuke me regarde avec des yeux ronds et je prends soudain conscience de ce que je viens de dire. Quelle cruche. J'ai tendance à me laisser aller de plus en plus lorsque je suis avec lui. J'oublie que lui et moi ne sommes pas amis...


-Excusez-moi...Réussis-je à articuler. Tout ce que je viens de dire...est déplacé.

-Ça ne me dérange pas, me répond-il. Au contraire...Je dirais même que ça me fait plaisir. 

-Ah...fais-je, tout de même gênée.

-Bon, fait-il, mettant fin à cette parenthèse. Commençons.

-Oui!

-Alors, où en êtes-vous avec Gaara?

-Oh et bien ça avance!

-C'est-à-dire?

-C'est-à-dire que nous parlons souvent! Enfin...Il vient régulièrement me voir pour s'assurer que je me porte bien depuis...

-Je vois...Et vos convers ations ne tournent uniquement qu'autour de cet...incident?

-Non...Après que je lui assure que tout va bien, nous discutons de choses et d'autres mais rien de bien intéressant. Et même si j'ai l'occasion de m'entretenir tous les jours avec lui, je ne voulais pas trop précipiter les choses de peur que ça ne fasse pas assez naturel.

-Vous avez bien fait.

-Mais...Pensez-vous que son intérêt pour moi ne se limite qu'à prendre de mes nouvelles simplement par...par pitié?

-Aucun risque. J'ai vu le regard qu'il pose sur vous.

-Comment ça?


Il reste silencieux quelques secondes. A quoi peut-il bien penser?


-De plus...Continu-je. Il m'a invité à boire un verre ce soir.

-Ça change tout, fait-il d'un ton totalement détaché. Vous lui plaisez, c'est sûr.

-Vous croyez?

-Évidemment! On n'invite pas une femme à boire un verre simplement par gentillesse!


Les dernières paroles de Sasuke font naitre en moi un sentiment de joie comme j'en ai rarement connu. J'ai presque du mal à y croire...C'est tellement beau. Peut-être même un peu trop...


-Je suis si heureuse, fais-je dans un murmure en baissant les yeux.

-Ne vous réjouissez pas trop vite. Il vous reste encore pas mal de choses à faire. Je suis intimement persuadé que vous filerez bientôt le parfait amour avec lui mais restons sérieux. Ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

-Oui.

-Les choses sérieuses commencent maintenant, Sakura. Vous avez fait le plus difficile et nous pouvons attaquer l'étape numéro deux dès maintenant.

-Ah bon? M'exclame-je.

-Oui. Vous vous rendez compte? Il y a quelques semaines, vous n'arriviez pas à concevoir une telle chose!

-Oui, c'est vrai...Répond-je, en souriant. Mais vous, vous y croyiez...

-J'ai toujours su que vous arriveriez. Et je me trompe rarement...

-...

-Quand est fixé ce rendez-vous?

-Ce soir.

-Nous allons le préparer de façon à vous mettre dans les meilleures dispositions et à vous donner toutes les armes pour réussir.

-Très bien.

-Premièrement, jusqu'à la fin de votre rendez-vous, ne lui portez pas trop d'intérêt. Faîtes la femme insensible à ses charmes et complètement détachée. Laissez-le se démener. Donnez-lui l'occasion de vous démontrer sa personnalité, vous faire rire, être intéressant. Il ne faut surtout pas qu'il ait l'impression qu'il est en terrain conquis.

-D'a...D'accord, répond-je, quelque peu étonnée par cette technique.

-C'est seulement au moment où il vous raccompagnera que vous pourrez commencer à lui montrer de l'intérêt.

-OK. Et le deuxièmement.

-Il n'y a pas de deuxièmement.

-Hein?

-Si vous faîtes ce que je viens de vous dire, tout devrait se passer pour le mieux. Pour le reste, à vous de gérer.


J'acquiesce, le stress commençant à me prendre petit à petit. Sasuke à l'air de le ressentir puisqu'il me dit:


-Je crois en vous. Vous allez y arriver.


Je plonge mon regard dans le sien et à ce moment précis, tous mes doutes s'envolent. J'aurais pu rester des heures à admirer cet homme. Ce visage qui, lorsque je le vois, m'apaise et me rassure. Ces yeux froids et arrogants mais pourtant si hypnotisants...


-Allez-y, dit-il soudainement, brisant le lien invisible qui s'est installé entre nous.

-Oui, dis-je en me tournant pour quitter les lieux.

-Sakura...


Je me retourne à l'entente de mon prénom.


-Oui?

-Bonne chance.

-Merci pour tout ce que vous faîtes pour moi.

-Vous n'avez pas à me remercier. Je ne fais que mon travail.

-Mais vous m'apportez tellement...


Il baisse les yeux. Ai-je dit quelque chose de mal? Je sens bien qu'il n'est pas au mieux de sa forme en ce moment et je pense en connaître la raison. La femme qu'il aime et qu'il ne peut avoir...Quoi de plus normal que d'être malheureux à cause d'une telle chose. Il n'a pas la chance que j'ai...Il n'a pas l'opportunité de tout mettre en œuvre pour la conquérir.


-Je vais tout faire pour ne rien avoir à regretter...Faîtes-en autant Sasuke. »


Je le vois ouvrir de grands yeux étonnés et avant qu'il ne puisse répondre quoi que ce soit, je tourne les talons et sors du bureau.


Arrivée chez moi, je ne perds pas une seconde; je plonge dans mes placards et passe en revu tous les nouveaux vêtements que j'ai acheté quelques jours plus tôt. Le trac et l'excitation en guise de carburant, je ne tarde pas à trouver la tenue qui me plait. J'opte pour quelque-chose de simple mais élégant. Après tout, je ne vais que boire un verre...Pas besoin de mettre une robe de soirée pour ça. Pourtant, cela n'empêche pas que je doive me mettre sur mon trente-et-un pour attiser l'œil de mon prince charmant.

En ce qui concerne la coiffure et le maquillage, il se trouve que depuis mon relooking et à force de dures efforts, je ne me débrouille pas trop mal.

Le résultat est celui que j'attendais. Je me regarde sous toutes les coutures et m'étonne comme à chaque fois, de me trouver belle. Je pense que c'est une chose qui ne changera peut-être jamais...Pfff! Si Sasuke m'entendais, je passerais un sale quart d'heure mais bon...Qu'importe, il n'est pas là!


Vingt heures, j'entends la sonnerie de ma porte retentir. Je souffle un bon coup et me dirige vers elle pour ouvrir à un Gaara plus beau que jamais.


« Bonsoir Sakura, me dit-il en souriant.

-Bonsoir.

-Vous êtes prête?

-Oui!

-Alors allons-y.


Je le suis jusqu'à sa voiture et monte à l'intérieur. Le bar n'est qu'à cinq minutes de chez moi, tant mieux.

Une fois arrivé sur place, nous nous installons sur une table prévue pour deux personnes et commandons. Je garde bien en tête les directives de Sasuke et décide de laisser Gaara engagé la conversation. Après tout, j'ai fournis tellement d'efforts pour lui, il peut bien se charger de ça!


-Tout se passe bien avec notre nouveau patron? Me demande-t-il.

-C'est parfait! Il est gentil et courtois. Je n'ai pas peur de travailler avec lui.

-Tant mieux. J'ai une proposition à vous faire.

-Quelle est-elle?

-Que diriez-vous de venir travailler dans mon service? Nous recherchons une secrétaire et j'ai entendu dire que vous étiez plutôt compétente donc si ça vous intéresse...

-Humm...Je ne sais pas...Je dois dire que j'aime beaucoup le poste que j'occupe.

-Je ne vous oblige à rien mais si jamais vous aviez envie de nouveauté dans votre vie professionnelle, vous avez cette opportunité. Bien sûr, nous serions amenés à nous côtoyer plus souvent...


Passer plus de temps avec Gaara? J'ai envie de dire banco!


-Je vais y réfléchir...Mais vraiment je ne vous promet rien.

-Prenez votre temps pour peser le pour et le contre. Je vous garde cette place au chaud, me dit-il en souriant.

-C'est vraiment gentil à vous mais...

-Mais?

-Vos groupies ne vont pas voir cela d'un très bon œil...

-Qui s'en soucie?

-C'est vrai.


Il me regarde. Seulement, ce n'est pas comme d'habitude. Non, ce que je peux lire dans ces yeux est bien plus profond, bien plus intense que d'ordinaire...


-Vous êtes vraiment très belle.


Ne rougis pas, ne rougis pas, ne rougis pas!


-Oh...Merci.

-Vous savez, Sakura...Vous me plaisez beaucoup.


Je suis sans voix. Que dire, que faire? Mon rêve devient peu à peu réalité et j'ai le cœur qui bat tellement vite que je me demande s'il ne va pas bientôt sortir de ma poitrine. Mais ce n'est pas encore le moment pour moi de lui dire que c'est réciproque...


-Je ne sais pas quoi dire...Ça me touche vraiment, je...


Je suis interrompue par l'arrivée d'un autre couple dans le bar. Pas n'importe quel couple...En effet, devant moi, se trouve mon coach accompagné d'une grande blonde aux yeux noisette qui semble sortir tout droit d'un magazine de mode...Je crois rêvé...Non, vraiment ce doit être une blague! Qu'est-ce qu'il fait donc là?

Sasuke tourne alors ses yeux vers moi et je les vois s'agrandir sous la surprise pour la troisième fois aujourd'hui, ce qui me confirme que lui non plus ne s'attendait pas à me voir ici.

Gaara se rend compte, à son tour, de la présence de la personne qui accapare mon attention.


-Mais c'est votre ami Sasuke! S'exclame-t-il.

-Oui...

-Allons lui dire bonjour.

-Je pense qu'il vaudrait mieux le laissez tranquille avec son amie, dis-je une étrange douleur envahissant ma poitrine à la pensée que ce puisse être elle la fameuse femme dont mon coach est amoureux.

-La politesse exigerait que nous prenions quelques secondes pour le saluer mais...si ça vous dérange...

-Oh non... je n'y vois aucun inconvénient...je...

-Alors allons-y!


Je le suis physiquement jusqu'à la table de Sasuke mais mon esprit, lui, recule. Je ne comprend vraiment pas pourquoi je me sens si mal à l'aise.


-Bonsoir Sasuke, dit Gaara. Mademoiselle...

-Bonsoir, répond le brun en ayant dans le regard une expression indéchiffrable. Je ne savais pas que vous viendriez dans ce bar là. Si j'avais su, j'en aurais choisi un autre pour ne pas vous déranger.

-Ça n'a pas d'importance, fait-il en passant son bras autour de ma taille. Je vais ramener Sakura.


Sasuke me jette un bref coup d'œil.


-Dans ce cas, bonne fin de soirée.

-Bonne soirée, Sasuke, réussis-je à articuler. »


Nous sortons du bar pour mon plus grand soulagement. L'air frais de la nuit me fait un bien fou et je peux ainsi reporter toute mon attention sur l'homme que j'aime.

Il me ramène jusqu'à ma porte et je sens que le moment est enfin arriver. Bien sûr il n'est pas encore temps de lui avouer les sentiments que je lui porte mais je peux enfin lui faire comprendre qu'il me plait aussi.


« Peut-être pourrions-nous nous tutoyer? Me demande-t-il.

-Si tu veux...

-Est-ce que...tu serais d'accord pour qu'on se revoit en dehors du travail?

-Bien sûr. J'en serai ravie. J'aime être avec toi.


Mon cœur s'accélère pour la énième fois de la soirée. Oh que oui, j'aime être avec lui!


-Je ne vais pas t'embrasser ce soir, Sakura, me dit-il d'une voix pleine de douceur. Je veux apprendre à te connaître et qui sait, peut-être que la prochaine fois je me permettrais d'aller plus loin...

-Et bien j'espère que la prochaine fois ne tardera pas à arriver.


Il me répond par un petit sourire charmeur qui me fait littéralement fondre puis il s'avance lentement vers moi et dépose un baiser sur ma joue droite. J'en suis totalement retournée et la trace que ses lèvres ont laissée sur ma peau me brûle.


-Bonne nuit, Sakura.

-Bonne nuit... »


J'entre tel une automate dans mon appartement, un sourire béa aux lèvres et je me laisse tomber sur mon lit. Je suis heureuse. Véritablement heureuse, et j'ai envie de le crier au monde entier.

Je repense à ces trois dernières années passées à ne penser qu'à lui, à rêver de lui, à ne pas oser espérer qu'un tel homme pose un jour les yeux sur moi...Et me voilà aujourd'hui touchant du bout du doigt le bonheur.

La sonnerie de ma porte retenti à nouveau, me sortant de ma rêverie. Je tourne les yeux vers mon radio-réveil; minuit et demi. Qui cela peut-il bien être?

Je me lève et me dirige vers la porte. Une fois devant celle-ci, je reste plantée devant, hésitante. Dois-je ouvrir ou pas? Peut-être est-ce Gaara? A cette pensée, ma main s'envole vers la poignée avant que je ne puisse m'en rendre compte. Cependant, ce à quoi je ne m'attendais pas était de tomber sur Sasuke.


« Sa...Sasuke...Que faîtes-vous là?


Un silence s'installe pendant lequel, mon coach plonge, une fois de plus, son regard dans le mien. Cependant, ce que je peux y lire n'a rien à voir à d'habitude. Non...A cet instant précis, jamais son regard n'a été aussi intense.


-Je vais tout faire pour ne rien avoir à regretter...Faîtes-en autant.

-Hein?

-C'est ce que vous m'avez dit...avant de partir tout à l'heure.

-Vous avez suivi mon conseil, fais-je en reprenant contenance. Vous avez invité celle qui vous plait à boire un verre, c'est bien.

-...Sakura...Lâche-t-il dans un murmure.

-O...Oui...

-Je vais peut-être tout gâché et vous allez surement me détester après ça...

-Non, je... »


Mais je n'ai pas le temps de finir ma phrase car mon coach me prend soudainement dans ses bras et m'embrasse comme jamais personne ne m'a embrassé...

Commentaire de l'auteur Salut tout le monde!

Alors ce chapitre? Qu'en dîtes-vous?
Ne vous inquiétez pas, on en saura bientôt plus sur le "pourquoi Gaara s’intéresse à Sakura"
Quant à l'affaire Saito, je n'avais vraiment pas envie de m'attarder dessus...

Sinon, pour ma part, j'aime assez ce chapitre et j'espère que vous serez du même avis que moi.

J'attends vos avis avec impatience^^
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales