Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 155 lectures  - 1 commentaire [21 novembre 2021 à 14:54:06]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

From Tokyo with love Auteur: Saiyann Vue: 24997
[Publiée le: 2010-08-04]    [Mise à Jour: 2021-11-10]
13+  Signaler Romance Commentaires : 91
Description:
Tokyo, Japon. C'est bien au beau milieu de cet endroit attirant l'intérêt des touristes du monde entier que se trouve la personne la plus banale qui puisse exister.
Quelqu'un n'ayant jamais rien réussi dans sa vie, inintéressant, ennuyant.
Sakura Haruno. Une femme en quête d'amour.

C'est également là que se trouve un homme. Un homme obnubilé par son travail et le profit qu'il peut en tirer. Quelqu'un de manipulateur, de calculateur et de sournois. Un superviseur, le meilleur dans son domaine. Un coach expert en séduction.

Quant un professionnel de la séduction tombe amoureux de sa cliente, voilà ce que ça donne...



Pour ceux qui me connaissent déjà, ils savent que les descriptions et les prologues ne sont pas mon fort alors ne vous faites pas une idée rien qu'avec ces dernières lignes...


Crédits:
Tous les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

5 - L’approche

[4281 mots]
Publié le: 2010-09-19
Mis à Jour: 2010-09-20
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Je stresse, j'angoisse, je balise complètement...

Sasuke et moi nous sommes installés à la terrasse d'un café et ce dernier donne l'impression de passer un agréable moment à profiter du soleil et à siroter son café...Tout le contraire de moi en somme. En effet, je suis complètement prostrée sur ma chaise, les bras croisés et l'agitation de ma jambe droite ne semble pas vouloir se tarir. Quant à l'expression que mon visage doit arborer, je n'ose même pas en parler! En fait, je crois que je ne sais même pas à quoi elle doit ressembler...A mon avis elle doit se rapprocher de l'air de quelqu'un susceptible de faire une syncope d'une seconde à l'autre. En gros, ça ne doit pas être beau à voir...

Je m'assure tout de même que mon coach croise mon regard et la lueur de reproche qui y règne pour qu'il comprenne que je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout contente d'être là.

Une fois qu'il se décide à poser les yeux sur moi, je vois ses lèvres s'étirées en un sourire moqueur et je dois avouer que ça à le don de me foutre encore plus en rogne. Et oui, la pression sur mes épaules est telle que je ne suis pas d'humeur à rire et il le sait. Seulement, cet état de fait à l'air de l'amuser encore plus me faisant tourner la tête d'un geste boudeur.


« Voyons Sakura...Détendez-vous.

-Me détendre? C'est impossible! J'ai beau essayer, je n'y arrive pas et laissez moi vous dire que votre attitude ne m'aide pas!

-Décidément vous êtes incorrigible, fait-il ne quittant pas son rictus. Qu'est-ce qui vous fait si peur?

-Aborder des hommes que je ne connais pas... C'est ça qui m'intimide...

-C'est justement pour ça que nous sommes là. Il faut soigner le mal par le mal et vous mettre face à vos craintes. Vous verrez, une fois ce cap dépassé, ce sera bien plus facile.

-Je le sais bien...

-Puis-je vous poser une question?

-Allez-y, dis-je, méfiante.

-Avez-vous déjà eu une relation disons...durable? »


A l'entente de cette interrogation je baisse la tête. Il a touché mon point sensible. Il s'aventure dans un territoire interdit. Des eaux troubles et dangereuses. Une histoire à laquelle je mets toute mon énergie pour l'effacer à tout jamais de ma mémoire.


« Sakura?

-Je...ça se pourrait bien...

-Hn, fait-il, comprenant que je n'ai aucune envie d'en parler. »


Quinze minutes passent sans qu'aucun de nous deux n'ait repris la parole. Je profite de ce moment de répit pour essayer de calmer mon agitation en me répétant sans cesses « Aie confiance en toi, aie confiance en toi... ».

Paradoxalement, le fait que Sasuke soit à mes côtés me rassure. Cet homme à le don de m'apaiser et le fait est que je me sens bien et en sécurité avec lui.


« Tenez! S'exclame-t-il. J'en ai trouvé un.

-Quoi? Fait-je en sursautant.


A l'entente de cette phrase, ma peur était revenue au grand galop et je tourne la tête de tous les côtés pour essayer d'apercevoir la personne que vient de m'attribuer Sasuke.


-Lui, me dit-il en me faisant un geste de la tête discret.


Je retourne alors mon attention sur un jeune homme plutôt mignon. Châtain avec de beaux yeux bleus. Il ne doit pas être beaucoup plus âgé que moi et il à l'air abordable. Ce que j'entends par là est qu'il a une expression sympathique et l'air de quelqu'un de gentil et ça me rassure. Mais bon...vous savez les premières impressions...


« Et bien, qu'est-ce que vous attendez? Me demande le brun. Allez-y!


Je me lève peu sûre de moi ou devrais-je plutôt dire pas sûre du tout. Pourtant je me lève et c'est déjà bien si on prend en compte les tremblements dont mes jambes sont prises.

Sasuke m'a dit d'être calme et zen. J'ai beau essayer de toutes mes forces de suivre ses directives et me dire que mon angoisse n'a aucun sens et n'a pas lieu d'être, rien n'y fait.

Mais bon toujours est-il que je me dirige vers ce bel inconnu et à mon plus grand étonnement, je suis soudainement dotée d'une nouvelle détermination: Voici l'opportunité de me libérer de ma timidité, de ces chaînes qui m'emprisonnent et me bouffent la vie...Et je sais surtout que le fait de surmonter cette épreuve me fera faire un pas de plus vers Gaara.

Je prend alors une grande inspiration et me lance:


« Bonjourjecherchelagarepourriez-vousmel'indiquer? »


Applaudissements pour la plus belle gourde que cette terre n'ait jamais porter s'il vous plait!

J'ai dit cette phrase tellement vite que je ne suis pas sûre que le jeune homme n'en ait comprit un traître mot et ce qui n'arrange rien, c'est que j'entends docteur Love se marrer comme une baleine derrière moi...


« Euh...Fait le garçon d'un air incrédule. Pardon?


Je le regarde blasée par moi-même et la bêtise dont je fait preuve et sors:


-Non. Laissez tomber. 


Sans attendre de réponse de sa part, je me retourne et me dirige, le regard meurtrier, vers Sasuke qui riait toujours.


-Arrêtez de vous moquer! Fais-je, énervée et vexée. Vous êtes là pour m'aider pas pour m'enfoncer!

-Je suis désolé, me répond-il en se calmant. Mais c'était vraiment trop drôle!

-Pfff!


Je me rassis, l'air désespéré et triste. Je crois que Sasuke s'en est rendu compte car il me dit:


-C'était votre première tentative, je ne m'attendais pas à vous voir réussir du premier coup. Cependant, il y a quand même un point positif...

-Un point positif? Vous continuez à vous moquer de moi c'est ça?

-Pas du tout.

-Je suis vraiment curieuse de savoir quel est ce fameux « point positif » que vous avez réussi à entrevoir dans ce fiasco.

-Et bien c'est très simple. Vous avez choisi d'aborder ce jeune homme avec une question banale et qui aurait pu, si vous ne vous étiez pas laissée submergée par vos émotions, être totalement naturelle. Je ne vous ai jamais conseillé de procéder ainsi. En vérité, je voulais voir quelle technique vous choisiriez d'appliquer et la vôtre convient parfaitement à la situation.

-Vous êtes sérieux?

-Très sérieux. Maintenant, nous allons réitérer l'expérience mais avant, il faut vous détendre. Respirez à fond et dîtes vous que vous auriez du mal à vous tourner d'avantage en ridicule que vous ne venez de le faire!

-Merci du soutien...Fais-je, dépitée.

-Non, je plaisante. Plus sérieusement, Sakura; je crois en vous. Je suis certain que vous êtes largement capable d'accomplir cette tâche alors foncez! Restez cool. La personne en face n'est jamais qu'un être humain, quelqu'un d'exactement comme vous. Alors inutile de paniquer.

-D'a...D'accord.


Mine de rien, ces dernières phrases me font un bien fou et me donnent une énergie nouvelle... Une envie de réussir qui ne m'avait plus prise depuis bien longtemps mais au-delà de ça, le fait de rendre fier mon coach me motive bien plus encore.


-Très bien. Maintenant, le jeune homme brun devant vous.


Je me tourne vers le concerné et me rend compte qu'il s'agit, une fois de plus, d'un mec plutôt pas mal.


-Vous les choisissez bien, dis-je à Sasuke en lui adressant un clin d'œil.

-Si je peux vous faciliter la tâche...


Je me dirige donc vers ma nouvelle « victime » et l'interpelle d'une voix douce:


-Excusez-moi, Monsieur! Pourriez-vous m'indiquer le chemin de la gare s'il vous plait?

-Bien sûr, me répond-il avec un sourire à damner un sain. Euh...c'est à dire qu'il est assez difficile à expliquer, vous n'êtes pas en retard?

-Si, je n'ai pas vraiment le temps en fait...

-Je peux vous y accompagner, ça ira plus vite.


M'y accompagner? C'était pas prévu au programme ça! Comment je vais faire pour me sortir de là?


-Non, non! Ça ira! Tanpis je vais me débrouiller! Merci quand même! M'exclame-je tout en tournant les talons et en me précipitant vers Sasuke.


-Pourquoi vous êtes-vous enfui? Me demande ce dernier, incrédule.

-Il voulait m'accompagner à la gare! Vous l'avez entendu!

-Votre erreur a été de lui dire que vous étiez pressée. Si vous aviez pris le temps de lui parler, ça aurait pu être parfait! N'oubliez pas les différents points de l'étape une: Se tenir à distance, sourire, soutenir le regard et cetera. Ces choses là, vous les maîtrisez déjà et je suis certains que vous faîtes tout cela sans vous en rendre compte.

-C'est...C'est vrai!

-C'est une très bonne chose! Maintenant, le plus dur pour vous est de rester sereine et croire en vous. C'est un travail d'acquisition qui n'est pas simple, je le conçois. Cependant, en à peine deux essais vous avez fait des progrès incroyables et c'est vraiment encourageant pour la suite!


Je ne peux pas m'empêcher de lui sourire. Ses encouragements me touchent. Vraiment.


-Vous allez y arriver. Malheureusement, la séance d'aujourd'hui touche à sa fin et nous allons de voir rentrer.

-Déjà? Fais-je, déçue.

-Et oui. Vous voulez que je vous dépose quelque part?

-Devant le métro serait parfait!

-Je vais vous ramener chez vous.

-Non, ce n'est pas la peine...

-J'insiste.

-D'accord...Merci. »


C'est ainsi que je me retrouve, une fois de plus, dans la voiture de Sasuke et nous passons le trajet à discuter du comportement que je dois adopter lorsque j'aborderai Gaara.

Finalement, cette séance s'est beaucoup mieux passée que je ne l'aurais espéré si l'on oublie la petite incartade du début.

Une fois arrivés à destination, je me tourne vers mon coach et le remercie chaleureusement tout en lui offrant un de mes plus beau sourires auquel il répond immédiatement.


«Passez une bonne soirée, Sakura.

-Vous aussi...Ho!

-Qu'y a-t-il?

-Mais...C'est Tenten!


Mes yeux son rivés sur mon amie qui semblait attendre patiemment mon retour. Une immense joie me prend; cela fait bien trois ans que je ne l'ai pas revue.


-Si je ne m'abuse, commence Sasuke. Le jeune homme qui l'accompagne n'est autre que Neji Hyuuga.

-Vous le connaissez? M'exclame-je, incrédule.

-Oh oui! Nous avons fait nos études supérieures ensemble.

-Dans ce cas, venez à leur rencontre avec moi! Ce sera l'occasion pour vous d'avoir de ses nouvelles.

-Pourquoi pas.


Nous descendons tous les deux de la voiture et je me précipite sur Tenten qui me serre dans ses bras. Nous sommes tellement heureuses de nous revoir que nous en oublions les deux hommes qui s'étaient salués et s'étaient mis à discuter.


-Comment vas-tu depuis tout ce temps? Me demande-t-elle, surexcitée.

-Super bien et toi!

-De même! J'ai tellement de choses à te raconter, si tu savais!

-Maintenant que tu es revenue, nous aurons tout le temps de parler!

-Ça, c'est sûr! J'oubliais! Je te présente Neji Hyuga, mon petit-ami.

-Enchantée, dis-je à son attention en lui tendant une poignée de main à laquelle il répond avec courtoisie.

-Et toi, continu Tenten. Tu ne nous présentes pas le tien?

-Oh...Sasuke n'est pas mon copain...C'est...

-Je suis son coach en séduction. Enchanté.

-Coach en séduction? Et ben! Je crois qu'effectivement, tu as des choses à me raconter!

-Et vous aurez tout le temps de le faire ce soir, répond Neji. Nous organisons une fête chez moi. J'espère vous y voir, Sasuke et toi.

-Euh...Fait Sasuke, hésitant.

-Aller! Dis-je, l'encourageant. Venez!

-Je ne sais pas...J'avais déjà quelque-chose de prévu.

-Voyons Sasuke! Répond Neji. Tu n'as pas envie d'avoir le temps de bavarder avec un ami de longue date?

-...C'est d'accord, dit-il, vaincu.

-Yes! M'écris-je, plus heureuse que jamais sans que je ne sache pourquoi.

-Ma présence a l'air de vous ravir au plus haut point, me dit-il, narquois.

-C'est que j'ai simplement hâte de voir mon coach bourré comme un coin, rouler sous les tables!

-Il n'y a aucun risque.

C'est ainsi que nous nous rendons tous ensemble dans la demeure de l'héritier des Hyuga et, à ma grande surprise, Naruto, Temari et Ino s'y trouvent deja.


-Salut! M'exclame-je, le sourire aux lèvres, heureuse comme jamais d'avoir enfin autour de moi mon cercle d'ami au complet.

-Comment vas-tu Sakura? Me demande Naruto. Ta journée de travail s'est bien passée?

-Humm...Ça a été. Répond-je en me remémorant l'épisode de la salle de pause.

-Oh! Crie Ino en se retournant vers mon coach qui était resté à mes côtés. Mais vous êtes Sasuke Uchiha! L'expert que j'ai conseillé à Sakura!

-C'est donc grâce à vous qu'elle a finalement décidé de venir prendre des séances! Répond-il en me regardant d'un œil moqueur.


Je comprend aussitôt la raison de son air narquois. En effet, durant notre première séance, il m'avait affirmé qu'il était sûr que je n'étais pas venue de ma propre initiative, ce que j'avais bien évidemment nié en bloc...

Je tourne alors la tête pour me concentrer sur un Naruto des plus excité.


-Qu'est-ce que tu as?

-J'ai rencontré une fille sublime!

-Ah bon? Qui c'est? Demande-je, brûlant de connaître l'identité de la demoiselle.

-Elle s'appelle Hinata et elle est la cousine de Neji.

-Je n'ai qu'un conseil à te donner: Fonce!

-C'est bien ce que je compte faire ne t'inquiète pas. Par contre, il risque d'y avoir un petit problème...

-Lequel?

-Neji est très protecteur envers sa cousine et j'ai bien peur qu'il ne voit pas une éventuelle relation avec sa cousine d'un très bon œil...

-Dans ce cas, arrange-toi pour faire plus ample connaissance avec lui et te faire passer pour un type bien. Il sera peut-être davantage enclin à vous donner sa bénédiction.

-Pas mal le conseil! Tu devrais faire coach en séduction!

-Très drôle! Je crois plutôt que c'est docteur Love qui déteint sur moi!

-C'est que ces séances marchent alors!

-Peut-être bien...


Deux heures passent et la soirée bas son plein. Il y a du monde. Beaucoup de monde que je ne connais pas mais je n'en ai que faire. Je suis entourée de ceux que j'aime alors je suis heureuse.

Je discute, je ri, je blague et je bois. Un peu...Ou plutôt beaucoup mais bon...Je ne me laisse pas souvent aller alors...

Je fixe également Ino qui, depuis des heures, met toute son énergie à draguer un Sasuke qui semble s'ennuyer affreusement. A la vue de son air blasé, je ne peux m'empêcher de rire. Je sais, je suis sadique.

Soudain, une idée germe dans ma tête; pourquoi ne pas mettre en pratique ce que j'ai appris au long de l'après-midi? La soirée réunissant pas mal de beaux jeunes hommes et l'alcool aidant, je devrais pouvoir y arriver!

Je me décide donc à me mettre en action et choisi au hasard ma prochaine victime: Un garçon blond au yeux noisettes, adossé seul au bar.

Je m'approche de lui en titubant légèrement, ce qui, vous pouvez vous en douter, dans l'état dans lequel je me trouve, est bien le cadet de mes soucis.


« Bonsoir, dis-je d'une voix langoureuse.


Le jeune homme se retourne vers moi et me fait un beau sourire.


-Vous avez besoin de quelque-chose, mademoiselle?

-Pas vraiment...J'ai vu que vous étiez seul et comme je le suis aussi, je me suis dit que nous pourrions peut-être discuter ensemble afin de tuer le temps, lui répond-je en lui offrant un regard charmeur.

-C'est une très bonne idée! Que faîtes vous dans la vie?

-Je suis secrétaire chez l'entreprise Saito.

-Du groupe international Saito? Avotre âge? Vous m'impressionnez!

-Oh...Vous savez...Je ne suis quand même qu'une secrétaire...Ce n'est pas un métier hors du commun. Même si je dois bien avouer que les tests de recrutement sont bien plus difficiles que dans la plupart des autres entreprises.


« Troisièmement, n'essayez jamais de l'impressionner. Ne vous vantez pas. En revanche, essayez de démontrer votre valeur via des histoires, des anecdotes qui sous-entendent que vous possédez telle ou telle qualité mais resté implicite. Dans mon milieu, on appelle ça le storytelling. » Voici les mots exactes de mon coach. Décidément, j'apprends bien plus vite que je ne le croyais et je regrette vraiment que Sasuke ne soit pas là pour assister à cela. Bof, pas grave...Je lui montrerai l'étendu de ma progression plus tard...


-Et bien! Fait mon blond, épaté. Vous devez être une femme intelligent!


Je souris à son compliment et fait semblant de m'intéresser à lui.


-Et vous, que faîtes vous?

-Je suis professeur de danse.

-De danse? J'ai toujours rêvé d'en faire!

-Pourquoi ne l'avez vous pas fait dans ce cas?

-Je ne sais pas vraiment...

-Laissez-moi alors vous donner un cours particulier...

-Un cours particulier?


Pour toute réponse, il me tend la main, m'invitant à le rejoindre sur la piste de danse située dans l'énorme salon de Neji. Après une courte hésitation, je le suis et me laisse aller contre son torse.

Dix minutes passent et je sens de plus en plus ma tête tourner et ce, à tel point que j'en ai la nausée. Je cherche à tout prix un moyen de m'échapper de l'étreinte de mon beau jeune homme car je dois avouer que sa valse ne m'aide en rien à contenir mes hauts-le-cœur. Seulement, ce qui me pousse davantage à déguerpir le plus vite possible, c'est que je sens ses mains baladeuses se faufilées sous mon haut, descendant parfois pour frôler ma petite culotte sous ma jupe.


-Hé! Gardez vos mains en place!

-Personne ne nous regarde...

-Qu'est-ce que j'en ai à faire! Je ne veux pas.

-Pourquoi? Vous n'êtes pas bien avec moi? Me demande-t-il en essayant de m'embrasser.


Avant que je ne puisse tenter le moindre geste pour le repousser, Sasuke surgit de nulle part et l'écarte violemment de moi.


-Elle vous a dit qu'elle n'était pas d'accord il me semble!

-De quoi je me mêle! Retournez d'où vous venez, vous!


Sasuke s'approche de lui, le regard plus menaçant que jamais. J'en suis moi-même retournée...Jamais je n'ai vu une telle expression s'emparer de lui.


-C'est toi qui vas déguerpir avant que je ne me fâche!


Le jeune homme ne se fait pas prier devant tant d'intimidation et fait demi-tour, me laissant seule avec mon coach qui se retourne vers moi, le regard dur.


-Qu'est-ce qui vous est passé par la tête, me lance-t-il sur un ton de reproche.

-Quoi? J'ai juste décidé de m'entrainer et ça avait l'air de marcher en plus!

-Oui, ça a tellement bien marché que ça a failli dégénérer!

-Oh c'est bon! Pas la peine d'être en colère! Je fais ce que je veux après tout.

-Je croyais que c'était Gaara qui vous intéressait?

-Mais c'est le cas! C'est justement pour ça que j'ai eu envie de mettre en pratique ce que vous m'avez appris!


Un vertige me prend soudainement. C'est surement dû à la colère et au trop plein d'alcool...

Je manque de tomber mais Sasuke me rattrape de justesse.


-Vous avez trop bu. Je pense qu'il serait mieux que je vous ramène chez vous.

-Je pense aussi...


Nous prévenons Tenten et Neji que nous nous en allons sans oublier de les remercier pour cette soirée.

Durant le trajet qui mène jusqu'à sa voiture, Sasuke me tient pour m'éviter une chute malencontreuse et je ne peux que lui en être reconnaissant.

Alors que nous nous dirigeons vers mon appartement, une envie soudaine de lui poser une question me prend:


« Vous avez l'air de plaire énormément à ma meilleure amie...

-Ino?

-Oui.

-C'est possible.

-Ce n'est pas réciproque? Oh...excusez-moi...vous devez surement être pris.

-Je n'ai personne dans ma vie.

-Ah...Alors...Ino...

-Non. Il n'y aura jamais rien entre nous.

-Est-ce parce-que vous êtes déjà intéressé par quelqu'un?

-Il y a quelqu'un qui me plait...qui m'attire...énormément.


Je ne comprend pas pourquoi cette confidence me met mal à l'aise. En fait, pour dire crai, elle me mine le moral et je ne comprend pas pourquoi.


-C'est plutôt bien...Avec tout ce que vous savez de la séduction, vous devriez réussir à la concquérir.

-Non. Je ne peux pas. Je n'en ai pas le droit.

-Pourquoi?

-C'est comme ça.








Commentaire de l'auteur Chapitre non corrigé.

Salut tout le monde! Voici un chapitre dont je suis assez fière (et oui faut bien que ça arrive dès fois).
Prise d'une inspiration soudaine j'ai écris de minuit à quatre heures du matin! Et je suis tellement fatiguée que je ne sais même plus ce que je voulais vous dire...
Bref! En tout cas j'espère que vous avez aimé et je remercie tout celles qui m'ont laissé des commentaires!
N'hésitez pas à m'en laisser d'autres que je sache ce que vous pensez de mon travail^^
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales