Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 291 lectures  - 3 commentaires [05 décembre 2021 à 21:22:58]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Forever Auteur: Uchiwa-devil Vue: 8652
[Publiée le: 2009-01-03]    [Mise à Jour: 2009-08-07]
G  Signaler Romance/Humour/Yaoi (HxH) Commentaires : 21
Description:
Une jeune ninja débarque à Konoha le jour où Naruto ramène enfin Sasuke. Apparament, elle vient d'Iwa et son père, le Tsuchikage, exige que d'ici deux semaine, elle soit mariée avec le fils du quatrième Hokage... Naruto !
Mais durant ces deux semaines, ce dernier se verra tomber amoureux de la mauvaise personne... Comment se terminera toute cette histoire ? Quand les combats interminables cesseront-ils ? Un couple réciproquement amoureux fnirat-il par obtenir sa liberté ? À quel prix ?
Crédits:
Pas à moi.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Souvenirs interdits

[3013 mots]
Publié le: 2009-03-18Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Recroquevillée sur elle-même, Sakura essayait de relaxer sous l'eau froide qui ruisselait sur son dos. Même sous la douche, elle n'arrivait pas à faire disparaître ces images horribles qui avaient pris place dans son esprit, et ce, depuis qu'elle avait revue ce monstre aux cheveux d'ébènes.

Le seul souvenir qu'elle avait gardé de ce ninja était celle d'un homme sans coeur, sang froid, prêt à tout pour arriver à ses fins, même à sacrifier les siens ; ses propres élèves. Les prenant pour des pions inutiles, qu'il pouvait utiliser sans prendre en compte leurs sentiments. Sasuke en avait déjà fait partie, et c'est ce qui faisait mal à Sakura.

Elle se souvenait entre autre de la première fois où elle l'avait vu. Dans cette fichue forêt de la mort, là où il avait posée sa marque sur Sasuke. À l'époque, Sakura l'aimait éperdument. Et aujourd'hui, elle passait des heures à se questionner sur ses sentiments, incertaine de ceux-ci.

Le coeur emballé, le corps mouillé et les cheveux dégoulinants, elle sortit du bain et se prit une serviette qu'elle enroula autour de sa poitrine. Elle se dirigea ensuite vers la glace où elle se fixait un long moment avant de se ''réveiller'' et de démêler ses cheveux roses. Au bout d'un petit moment à peigner ses cheveux, elle se regardait dans les yeux, et elle y revoyait la Sakura d'avant. Celle qui avait toujours peur, celle qui pleurait à rien, celle qui restait toujours derrière pour qu'on la protège, celle qui ne savait pas se battre...

- Bon sang, pensa-t-elle, il suffit de voir ce monstre pour que je n'y vois que du noire...

En effet, elle n'y voyait que le négatif dans cette situation. Mais elle repensait à Naruto. Bien qu'elle avait eu un peu peur que celui-ci ne soit plus celui qu'il était. Celui qui ne reculait devant rien et celui qui était toujours là pour lui remonter le moral, même si le sien était six pieds sous terre.

De jolies rougeurs s'empara des joues de la jeune fille, alors qu'une phrase insensée fit le tour de son esprit.

- Serais-je amoureuse de Naruto... ? Non ! Impossible... Il est un ami, mon meilleur ami... Pas celui que...

Elle se gifla mentalement avant de se décider à s'habiller et de rejoindre son amie au salon. Celle-ci était écrasée sur le canapé à regarder la télévision, s'engouffrant de chocolat.

Lorsque Sakura apparut, Naomi se retourna et la regarda avant de retourner à son occupation.

- Tu m'as l'air tendue, dit-elle, ça va ?

Ses bêtes pensées chassées, Sakura prit place sur le divan et soupira longuement en s'étirant.

- Manque de sommeil, sans doute, réussit-elle à marmonner

- Prend soin de toi, Saku, lâcha la rousse.

- Hm...

Les deux filles passèrent la soirée à discuter de tout et de rien, faisant semblant de leur côté que tout allait bien, et que l'émission de télé qu'elles regardaient était réellement intéréssant...

Une soirée tout à fait banale. Tellement que lorsque l'heure du couché arriva, elles se précipitèrent dans leurs chambres, se souhaitant chacune leur tour bonne nuit.

La jeune Haruno s'assit sur son lit, prenant en main ses couvertures pour les remontés doucement sur ses jambes, pliés en deux contre son corps. Elle tendit ensuite le bras pour éteindre sa lampe, mais lorsque son regard atterit involontairement sur une photo, elle s'arrêta un instant, la fixant intensément. Elle finit par la prendre dans ses doigts fins et de regarder longuement celle-ci.

- Nous étions tellement jeunes, murmura-t-elle, tellement... innocents...

Son coeur ratta un battement alors qu'elle laissa couler une unique larme sur sa joue rosie par toutes ses émotions. Elle l'enleva immédiatement. Le jour où son amour perdu avait disparu, elle s'était promie d'arrêter de pleurer, et elle ne voyait pas pourquoi, une fois celui-ci revenu, elle briserait cette promesse faite à elle-même. Après tout, un bon ninja doit savoir se respecter, c'est ce qui fait en partie sa puissance.

Sakura approcha la photo de son visage et elle y déposa ses lèvres avant de balayer l'image avec ses doigts, alors que sur son visage, un sourire triste apparue.

Elle semblait réfléchire puisqu'elle resta un moment ainsi. Puis elle remit la photo en place et se coucha. Mais une fois qu'elle eut les yeux fermés, elle vit un visage horriblement effrayant. Un visage à la peau blanche, intensément pâle et des yeux caramels.

Elle rouvrit les yeux presque immédiatement, alors que son regard se dirigea au plafond, et que son coeur s'emballa dans sa poitrine. Pourquoi ? Pourquoi diable ces images la hantaient sans vouloir la laisser tranquille ? N'arriverait-elle donc pas à sombrer dans un sommeil doux et profond ?

Elle se redressa sur son lit, se frottant les yeux. Pourtant, la fatigue était là, mais le sommeil ne venait pas.

- Peut-être qu'une petite promenade me ferait du bien, se dit-elle à voix basse en se levant debout. Tremblante, elle enfila un pantalon et une veste épaisse. Les nuits sont fraîche en début automne. La jeune fille passa d'abord à la chambre de sa coloc, voir si celle-ci dormait et c'était le cas. Elle sortit enfin et s'engagea dans l'allée qui menait... À un endroit où inconsciemment elle n'avait pas remit les pieds depuis des siècles.

Un banc, un cerisier, un chemin menant vers les ténèbres. Oui, c'était là que son coeur s'était brisé. C'était là qu'elle avait versé la majorité de ses larmes. C'était le chemin qu'il avait emprunté...

Un léger vent rejeta ses cheveux vers l'arrière pour caresser son visage. Elle ferma les yeux et, comme si il était là, tout prêt, elle entendit sa voix...

« Je ne serais jamais comme toi ou Naruto, mon chemin ne mène pas au même endroit, et mon coeur a choisit la vengeance »

Elle hurla une déclaration d'amour qui se perdit à travers les années, mais rien n'y fera, il était déjà loin dans ses souvenirs à ce moment là...

« Sakura »

Le vent souffla un peu plus et la jeune fille, qui avait garder les yeux fermés, semblait vraiment plongée dans un passé douloureusement loin...

« Merci infiniment »

- Mais arrête ! S'exclama-t-elle à haute voix. Arrête de penser à ça ! Arrête !

- Tu parles toute seule maintenant ?

***

Je me promenais dans les rues sombres depuis déjà un bon moment. Le vent frais avait réussit à me détendre et à m'éclaircir les idées. La journée avait passé tellement vite. C'était à peine si j'avais eu le temps de voir les heures s'écoulés...

Un mal de tête atroce s'ajoutait aux nausés que j'avais depuis qu'il était partit, et en plus de ça, il n'était pas encore revenu. Je ne sais pas où il est partit et ça m'empêche de me concentrer sur autre chose. Où est-il ?

Je suis alors là, sur une rue déserte et sombre du village. J'étais sortis pour prendre l'air un peu, espèrant aller mieux par la suite, et c'est alors que j'entendis la voix de Sakura. Je savais qu'elle était là, et c'est pour ça que je m'approchais jusqu'à la voir, devant le banc solitaire.

- Tu parles toute seule maintenant ? dis-je, derrière elle

Elle sursauta et se tourna vers moi, d'un regard effrayée

- Non, je... commença-t-elle, et toi ? Tu fais quoi là ?

Quel changement radical. Moi aussi je parle seul quand je ne vais pas du tout, alors pourquoi la mettre mal à l'aise ? Je prend donc place sur le banc en soupirant longuement, lui indiquant d'une main de s'asseoir à mes côtés. Elle hésita puis s'approcha, presque tremblante.

- Dure journée ? demandais-je en la voyant plutôt tendue

Elle gémit doucement en entourant son corps de ses bras.

- Tu as froid ?

- Oui, dit-elle dans un murmure en me regardant, pas toi ?

- Non, lâchais-je, tu veux ma veste ?

Elle me sourit.

- Ça serait vraiment gentil.

Je lui donnais ma veste en souriant.

Après quoi un silence s'installa entre nous. Sakura semblait trembler de plus en plus, et je crus une seconde que ce n'était pas seulement à cause du froid. J'étais en manche courte et j'avais chaud. J'avais peut-être un peu de fièvre, ce qui me donnait chaud, mais... enfin.

- Sakura, dis-je doucement, je vois bien qu'il y a quelque chose...

Elle se tourna vers moi, me regardant de ses yeux émerdaudes. Puis elle baissa ses prunelles en direction du sol, pour me tourner le dos à nouveau.

- C'est ici, Naruto, chuchota-t-elle.

- Ici quoi ?

Je ne voyais pas ce à quoi elle faisait allusion.

- Laisse tomber, dit-elle.

Je décidais de l'écouter et de me taire. Je levais la tête au ciel quelques instants, les yeux qui se perdait dans l'infinit noire, jusqu'à ce que je me rappelle d'un détail.

- Sakura ?

- Quoi ?

- À quoi pensais-tu, avant que j'arrive ?

Elle ne répondit pas immédiatement. Durant ce laps de temps silencieux, je regardais autour de moi. Ce chemin est le seul qui mène aux frontières du village. Le seul qu'on peut prendre si on désire partir. Je compris alors...

- Je pensais à rien, lâcha-t-elle

Je ne dis rien. Je savais ce à quoi elle pensait et c'était inutile de tourner le fer dans la plaie. Je me contentais de rester silencieux. Mais ce silence devint plus lourd que je n'aurais penser.

- Je ne me sens pas bien depuis que... que j'ai revu Orochimaru, avoua-t-elle enfin

Je relevais les yeux vers elle, toujours de dos à moi.

Moi aussi ça m'avait affecté, quoi que je n'en montrais rien. Surtout le fait que depuis que j'avais su qu'il était de retour, Sasuke disparaissait et réapparaissait comme si de rien était... Ça me rendait dingue.

- Pareil pour moi, soufflais-je d'une voix tremblante.

- Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que le simple fait de l'avoir vu me bouleverse autant ?

- Ne demande pas ça à moi...

- J'ai l'impression de revenir en arrière, dit-elle doucement, et ça j'en ai pas envie...

Je réfléchissais inconsciemment à ce qu'elle disait. C'était un peu comme si je ne l'écoutais pas. Puis elle soupira en se tournant vers moi, me regardant dans les yeux.

- Que fais-tu là, tout seul ?

Elle insistait sur le tout seul. Je la regardais en riant doucement.

- Je prend un peu d'air, la rassurais-je

- C'est rare que tu ne restes pas avec Sasuke, dit-elle en souriant, vous êtes tellement proches.

Je haussais les épaules tristement en la regardant d'un sourire faible.

- Je voudrais bien, dis-je, il faudrait que je saches où il est... !

Je ne me rendis compte qu'après qu'elle perdit son sourire que j'en avais dis trop. Effectivement, l'expression sur le visage de Sakura changea du tout au tout. J'avais l'impression qu'elle allait exploser de colère, tout en ayant une pointe de douleur dans ses yeux.

- Euh, Sakura, ça va ?

- Tu te rends compte ?

J'eus un mouvement de recul. Le vent semblait glacial durant un instant et la seule chose à laquelle je pensais, c'était ce monstre aux yeux caramels.

- Il faut prévenir Tsunade, s'exclama-t-elle, oh mon dieu !

Elle se leva d'un bond, affolée. Je me levais aussi et la prit par les épaules, l'obligeant à s'immobiliser et à me regarder dans les yeux.

- Sakura, dis-je doucement, calme toi, inutile de s'énerver...

Mes mains tremblantes trahissaient mes paroles. Un côté de moi m'obligeait à garder mon calme et contrôler la situation, alors que l'autre, l'autre partie de moi-même n'avait qu'une seule envie et c'était d'hurler. Hurler jusqu'à en avoir mal.

Sakura soupira en laissant tomber sa tête vers l'avant, projetant ses mèches roses devant son visage, et elle soupira longuement.

- Tu as raison, souffla-t-elle, tu as raison, on va d'abord le chercher.

Je fronçais les sourcils, ne voyant pas où elle voulait en venir. Le chercher, oui, mais où ? Et si on ne le trouvait pas ? Et si... Je crois que je ferais mieux d'arrêter de penser, sinon j'aurais mal à la tête jusqu'à la fin de mes jours. Et une migraine intense comme celle-là, croyez moi, je m'en passerais...

- Viens, fit Sakura en attrapant ma main qu'elle serra dans la sienne, et elle m'entraîna au fond du village, là où sont les quartiers Uchiwa.

***

Après une dizaine de minutes à marcher, nous arrivions enfin au manoir, toujours aussi sombre et immense. J'entrais, laissant passer mon amie avant moi, et me dirigeait vers l'escalier, alors que Sakura s'installais au salon pour reprendre un peu. Je fis le tour des chambres et c'est avec horreur que je me rendis compte que le manoir était vide. Vide...

Je n'arrivais pas à faire sortir ce mot de ma tête. Mon regard aussi l'était, et c'est d'un pas lent que je retournais voir Sakura. Celle-ci ayant les yeux fermés, je crus qu'elle s'était endormie. Je m'approchais donc doucement et prit place sur le canapé, mais elle eut sans doute sentis que j'étais puisqu'elle ouvrit des yeux qu'elle dirigea lentement vers moi, me posant silencieusement la question que j'essayais d'éviter.

- Personne en haut, soufflais-je d'une voix tremblante

- Personne en bas non plus, dit-elle d'une voix quasi silencieuse.

Je soupirais. Mais où était-il allé à la fin ? Mon coeur se mit à battre violemment alors que dans ma tête, plein de supposition me vint. Je me faisais des peurs. J'étais tellement inquièt que j'imaginais n'importe quoi.

Sakura se leva alors et je la regardais partir vers la cuisine. Je la suivais inconsciemment.

- Je vais me prendre un verre d'eau, murmura-t-elle alors qu'elle me devançait d'un mètre.

Je m'appuyais contre le comptoir, exactement là où j'étais le soir où Sasuke et moi avions fais l'amour pour la première fois. Sakura laissa couler l'eau et le bruit du ruisselement me parut douloureux aux oreilles. Je fermais les yeux et me revoyais, à côté de Sasuke qui nettoyait ses baguettes... Ça me semble tellement loin soudainement que j'en ai un point au coeur. La même désagréable sensation que j'ai eue ce matin en le regardant partir.

Sakura prit place à table, regardant dans le vide.

- Sakura, murmurais-je tout bas.

Elle se retourna lentement vers moi, attendant silencieusement que je lui dise ce que j'ai à lui dire.

- Je crois que j'ai fais une belle bêtise.

Elle fronça les sourcils, en prenant une gorgée d'eau.

- J'ai eu l'idiotie de le laisser partir, sachant le danger qui l'attendait, marmonnais lentement, guettant sa réaction.

Elle ferma les yeux en laissant tomber ses mains sur la table en un bruit légèrement fort. Je crus une seconde qu'elle allait se lever, me frapper et me traîter de baka comme elle avait l'habitude de faire il y a longtemps... Elle se leva donc, s'approcha de moi, plongea ses émeraudes dans mes iris bleus et, sachant ce qu'elle allait faire ou presque, elle me prit dans ses bras.

À l'instant, je n'ai eu qu'une vision des choses. Je me revis à l'entrée du village, habillé de mes vêtements oranges et bleus, levant le pouce vers Sakura en larmes. C'était le jour de mon départ et les mots que j'eus prononcés à ce moment là furent tellement précieux pour elle que c'est ceux-ci que j'entendis aujourd'hui.

- On va le retrouver, promit, chuchota-t-elle en se hissant sur la pointe des pieds pour atteindre mon oreil, il ne doit pas être aller bien loin...

Je ne dis rien. Puis elle me regarda dans les yeux à nouveau.

- Inutile de s'inquièter pour rien, dit-elle en souriant faiblement, répétant les paroles que j'ai moi-même prononcer.

Je fermais les yeux, pour reprendre un peu le fil de mes pensées. Puis je regardais à nouveau mon amie.

- Tu as raison, vaudrait mieux dormir, dis-je à contre coeur.

- Demain s'il n'est toujours pas revenu, commença-t-elle, nous devrons prendre les choses en main.

Elle me lança un regard, lisant ma détresse.

- Naruto, souffla-t-elle, il ne ferait pas les mêmes erreurs deux fois.

- Je sais, lâchais-je en détournant le regard, je sais mais...

- Hokage-sama nous l'a dit, continua-t-elle, on ne sous-estime pas un Uchiwa et puis...

Je me laissais tomber à genoux, les yeux fermés, attendant patiemment qu'elle termine sa phrase, un poids pesant toujours sur mes épaules, m'obligeant à descendre encore plus bas.

Comme si je m'en attendant, j'ouvris les yeux juste alors qu'elle ouvrit la bouche.

- Un ninja ne reviens jamais sur sa parole.

Un faible sourire se dessina sur mon visage alors que je regardais toujours Sakura. Je fus à cet instant convaincu d'une chose. De un, Sasuke ne nous trahirais pas une deuxième fois, et de deux, il ne briserait pas non plus ses promesses...

L'espèrance fut la seule pensée qui me déchira le coeur à l'instant, alors que je ne voyais que son visage lorsque je fermais les yeux... Un ninja ne revient jamais sur sa parole, et j'espère que c'est vrai.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales