Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Imaginaire
    Seven Edition
    Nb de signes : 80 000 - 500 000 sec
    Genre : horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Confinement
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - récit de vie - réaliste - humour
    Délai de soumission : 08/05/2020
  • L'Indé Panda 9
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • L'Ampoule n°7
    Éditions de l’Abat-Jour
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : atypique - étrange - noir
    Délai de soumission : 10/05/2020
  • Mauvais goût
    Bigornette
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Prix Zadig de la Nouvelle policière
    Éditions Exæquo
    Nb de signes : 65 000 - 130 000 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 12/07/2020
  • Littératures de l'imaginaire
    Tirage de têtes
    Nb de signes : 2 000 - 20 000 sec
    Genre : imaginaire - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La sauvegarde des orang-outans
    L'ivre d'histoires
    Nb de signes : 15 000 - 45 000 sec
    Genre : steampunk - science-fiction - fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Dimension "Marmite et microonde"
    Rivière blanche
    Nb de signes : 1 000 - 50 000 sec
    Genre : steampunk - horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Depuis plusieurs jours, la plage était déserte.
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 1261 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Fascination Auteur: Lilie Vue: 4990
[Publiée le: 2007-11-28]    [Mise à Jour: 2008-03-23]
13+  Signaler Général/Romance/Humour Commentaires : 31
Description:
Sakura, dix-huit ans, vient de terminer ses années de lycée, et quitte sa ville natale où elle vivait avec sa mère et sa soeur, pour s'installer dans son nouveau chez elle et étudier la médecine. La liberté qu'elle attendait tant est arrivée.
Ne croyant pas à l'amour, elle s'y desinteresse totalement. Mais elle rencontre Sasuke, étudiant de son âge, d'une beauté inquiétante. A la fois attirant et hors d'atteinte, au regard tantôt rouge et terrifiant comme l'enfer, tantôt noir et profond comme l'ébène, Sasuke Uchiha est un être hors du commun. Sakura en est certaine.


Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 2

[3574 mots]
Publié le: 2008-01-01
Mis à Jour: 2008-01-11
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Halléluia!  =)

" Etre la même ailleurs, ce qui change tout! " Rébecca Dautremer

Chapitre 2

     J'ai connu Naruto lorsque j'étais en maternelle. A l'époque, j'étais une petite fille très timide et plutôt renfermée sur moi-même, ce qui me valut les moqueries de la plupart des jeunes de mon âge. Et bien-sûr je ne me défendais pas, j'avais bien trop peur: à un contre tous, que voulez-vous faire? Au contraire, je leur parlais gentiment et me comportais avec eux comme la fille la plus adorable du monde, pensant ainsi remonter dans leur estime et leur faire comprendre qu'ils se trompaient sur mon compte. Grave erreur. Ils étaient tous bornés jusqu'à la moëlle. Quand l'un trouvait l'idée, tout le troupeau le suivait. Moi, j'étais celle à contre sens, celle qui se recevait tout. Autrement dit, leur bouc émissaire.

     Je me souviens de ce matin ensoleillé où, durant la récréation, j'avais été m'asseoir dans le coin d'herbe situé au fond de la cours, afin de profiter de la douce chaleur que produisaient les rayons de soleil. Alors que je profitais pleinement de ce moment de tranquilité, Haoru et ses deux inséparables amis sont venus tout briser. Haoru était celui que je craignais le plus parmi tous, il lui était arrivé une fois de me rabaisser a tel point que j'en avait pleuré pendant trois jours.

     - Hey grand front! M'avait-il hurlé.

     J'avais songé à m'enfuir en courant mais n'en avais même pas trouvé le courage. Ils s'étaient placés face à moi.

     - Tu fais quoi là toute seule? Ah oui c'est vrai, t'as pas d'amis.

     - C'est normal, tout le monde a peur d'attraper sa maladie...T'as vu ses cheveux? A lancé un de ses potes.

     Allez savoir où il avait été chercher ça...Quand il est question de lancer des méchancetés, on déborde toujours d'imagination. Si bête et méchant à cet âge, quelle tristesse!

     - Bon t'as rien d'autre à faire, a reprit Haoru, alors tu viens avec nous et tu portes mon sac. Et, tiens, refais mon lacet! M'a t-il ordonné en me foutant sa chaussure pleine de terre sur la robe rose pâle que ma mère venait tout juste de m'acheter.

     J'aurai été la fille que je suis aujourd'hui, je lui aurais enlevé sa godasse et me serrai fait un plaisir de la lui lancer en pleine tronche! Mais voilà, je n'étais que la petite Sakura, frêle et soumise, alors c'est avec les larmes aux yeux que je lui a fait son lacet, en serrant cependant assez fort, tel qu'il dut en avoir mal aux doigts en voulant les enlever.

     - Tu n'es pas obligée de faire ça, avait lancé une voix déterminée derrière le petit groupe.

     C'était le petit garçon blond que je voyais souvent seul, lui aussi. Je n'avais jamais osé aller vers lui, préférant rester seule plutôt que de prendre le risque de me prendre un nouveau flot d'insultes. Mais ce garçon semblait différent...Et ça n'allait pas tarder à me l'être confirmé.

     - Si ce mec ne sait pas se débrouiller seul, c'est son problème, pas le tient! Et vous, avait-il continué en montrant du doigt les trois affreux, Sakura semble être une fille vraiment gentille et vous êtes trop dégueu de profiter d'elle! Si vous continuez, alors je le dirai au professeur Iruka!

     Ce discours les avait cloué sur place. Moi j'en aurai pleuré d'émotion! Après m'avoir lancé un dernier regard mauvais, ils avaient finit par s'en aller, vaincus.

     - Viens! M'avait dit le jeune Naruto en me tendant sa main, ils ne t'embêteront plus, ni personne d'autre, je te le promet!

     Depuis ce jour, nous ne nous sommes plus jamais quittés. Jamais l'un sans l'autre! Partageant notre goûter, nos devoirs, notre table de classe, nos heures de colles...Nous formions la paire. Lorsque Naruto n'était pas chez moi, c'est moi qui étais chez lui. Il avait su me redonner confiance en moi, et m'avait apprît à m'affirmer, à être moi-même. Il avait été là dans les moments difficiles, comme la séparation de mes parents, ou encore lors de ma déception amoureuse de jeune collégienne, pour un garçon nommé Saï. Nous n'étions rien sans l'autre. Bien-sûr il y avaient eu des disputes, mais jamais bien méchantes. Et puis ne dit-on pas que ça renforcent les liens?

     De son côté, Naruto n'avait jamais connu sa mère, morte à l'accouchement, et son père était parti travailler dans un autre pays alors que Naruto n'était âgé que de quelques mois. C'était donc Iruka, professeur de collège et ancien ami de sa mère, qui l'avait prit en charge.

Leur relation était pour ainsi dire plutôt colorée...Le pauvre Iruka en voyait de toutes les couleurs. Il en venait parfois à entrer dans une rage tellement folle qu'il en saignait du nez, et croyez moi, c'était assez comique à voir! Mais ces deux là s'aimaient comme père et fils.

     Au lycée, nous avions eu de la chance de nous retrouver dans la même classe la première année, mais avions été séparé dès l'année suivante. C'est là que j'ai rencontré Hinata. Elle partageait la même classe que moi. Jolie jeune fille brune à la coupe au carrée et au teint laiteux. Elle me faisait penser à une poupée. Elle semblait énormément timide. Sans doute ce qui m'a attiré chez elle. Ce que je trouvais de plus beau dans son physique, étaient ses yeux: d'un blanc de nacre d'où on ne discernait nullement les pupilles. La plupart des gens ne la connaissant pas l'a pensaient aveugle, ce qui évidemment, était faux sur toute la ligne vu qu'Hinata arrivait à voire bien au-delà des apparences.

C'était sa particularité. Comme moi et mes cheveux.

Nous étions uniques et fières!

Nous sommes très vite devenues amies, puis je lui ai présenté Naruto dont elle est tombée amoureuse.

     De son côté, Naruto a fait la connaissance de Shikamaru. Ce jeune homme est sans doute le représentant exact du mot fainéantise! Cependant, ce dernier possédait une intelligence hors norme et devint vite le cerveau de notre petit groupe.

Ensemble, nous formions un tout. A nous quatre, le monde semblait nous appartenir.

Un jour, nous nous étions retrouvés au poste de police parce-que Naruto avait volé une boîte de chocolats pour l'anniversaire d'Hinata, et qu'il n'avait pas pu attendre d'être ailleurs que devant le magasin pour la lui offrir. J'ai d'ailleurs cru que cette dernière allait nous faire une syncope...Ma mère et Iruka s'en étaient arrachés des touffes de cheveux. Moi, j'étais trop occupée à rire devant l'air profondément blasé qu'affichait Shikamaru, pour penser aux conséquences.

     Mes années de lycée ont été les plus belles de ma jeunesse, et j'en garde des souvenirs impérissables.

En fin de terminale, un bal avait été organisé afin de fêter la dernière année et le départ des dîplomés. A savoir, nous. Durant la soirée, Shikamaru et moi avions parié sur le fait que Hinata et Naruto se déclareraient leur flamme le soir même. En les voyant arriver main dans la main, j'avais gagné un repas offert par mon compagnon de jeux, lui ayant parié sur la nulitée de Naruto.

     Puis durant les vacances d'été, Shikamaru était parti directement à Konoha afin de voir son père et dans la même occasion prendre sa chambre d'étudiant. Hinata était partie avec toute sa famille, dans leur grande maison de campagne, au sud du pays. Naruto et moi restant, nous nous sommes trouvés un boulot dans une pizzeria, et en deux mois, nous avions gagné une jolie petite somme qui allait redonner tout sourire à nos économies.

Nous avions tous prévu de nous rejoindre directement à l'université, et de fêter comme il se doit nos retrouvailles!

***

     Naruto et moi roulions sur la grande avenue, bordée de restaurants et de diverses boutiques, fenêtres grandes ouvertes laissant ainsi l'air s'engoufrer dans la voiture. Il faisait encore incroyablement chaud pour un mois d'octobre. La radio était branchée sur une station diffusant de la musique rock, et comme à notre habitude, Naruto et moi ne nous génions pas pour chanter à tue-tête, effrayant quelques passants au passage. Nous n'allions pas tarder à arriver et je sentais un noeud au fond de mon ventre, dut à l'excitation de découvrir ma nouvelle chambre et de revoir mes amis.

     - J'espère au moins qu'ils ont la clîme! Dis-je en soulevant mes longs cheveux collés à ma nuque par la sueur.

     -Ouai, et aussi un jacuzzi et un écran plasma!

     Autant, moi, je ne croyais pas totalement à se que je disais, autant Naruto, était le plus sérieux du monde, tout aussi irréalisable que son souhait paraissait. Je le regardais un sourire en coin, et lui me fit un clin d'oeil.

     - Au fait, engagea-t-il, Shikamaru m'a appelé hier.

     - Ah oui? Comment il va?

     - Ca avait l'air d'aller, mais il semblait totalement ennuyé par son séjour chez sa grand-mère.

     - Le contraire m'aurait étonné...

     - Oui, dit Naruto en riant, et il s'est installé la semaine dernière dans sa chambre. Apparement elles sont spacieuses, mais le type avec qui il l'a partage, a l'air carrement taré!

     - Taré dans quel sens?

     - Eh bien il parait que sa chambre est un vrai nid à femmes! Une vrai jungle!

     Je riais en imaginant le pauvre shikamaru au milieu de tigresses en tout genre. Ce genre de lieu aurait pu plaire à n'importe quel homme mais shikamaru n'était pas très branché "femme". Il préférait dormir toute une journée plutôt que de la passer en compagnie d'une petite amie. Mais rien n'était plus important pour lui que ses amis.

     La FAC de Konoha se divisait en deux parties: une composée des différents batiments pour chaque section d'études, à savoir le droit, la littérature, les sciences, les langues étrangères, les arts et le sport. L'autre partie se situait à l'opposé, et comportait les chambres d'étudiants. Il y avait en tout près de cinq batiments et environ mille huit-cents chambres, pouvant accueillir deux à trois étudiants chacune.

Hinata et moi avions voulu faire chambre commune mais, elle étant en littérature, et moi en sciences, avions été séparé. Les étudiants étaient regroupés suivant les sections, pour faciliter l'organisation.

     - Ah! Et il a aussi vu Neji, ils ont passé une journée ensemble, reprit Naruto. Tu te souviens de lui?

     Neji était le cousin d'hinata. Il était venu chez elle lors des vacances de Noël de notre terminale. Nous avions passé le jour de l'an ensemble. Bien que froid aux premiers abords, il s'était avéré beaucoup plus jovial par la suite. Suffisait de mieux se connaitre. Ayant un an de plus que nous, il passe en seconde année de sport: il veut plus tard devenir professeur d'arts martiaux.

     - Bien sûr que je me souviens de lui! M'exclamai-je. C'est génial! Vu que nous serons tous dans la même FAC, nous allons pouvoir plus souvent nous voir!

     Nous étions arrivés à un carrefour où une pancarte nous indiquait la route pour l'université.

     - Yeaaah! Cria Naruto, Konoha's University, nous voilà!!

     J'éclatais de rire en voyant un passant sursauter au cri de Naruto, faisant tomber son sac de courses. Naruto et moi lui offrions notre plus beau sourire forcé, tandis qu'il nous répondit en nous lançant un regard noir.

Ah ces jeunes et leur énergie débordante de partout!

     Après un bon quart d'heure de tour, nous avions fini par trouver une place. Je sortis de la voiture d'un bond et m'étirai. Enfin!

Sans même prendre le temps d'attendre Naruto, j'attrapai mon sac et me dirigeai directement vers l'université située au bout de la rue. J'arrivai devant le grand batiment, tout en pierres, et qui semblait briller là où le soleil se reflétait. Au dessus de l'énorme porte en bois massif était inscrit en lettres d'or: "Konoha's University". On ne pouvait pas se tromper.Le tout était entouré de plantes exotiques que je n'aurai jamais suspecté d'exister dans un endroit pareil.

Un homme agé, en combinaison caki, passait le balais sous le porche, sans doute le gardien. Je pris le petit chemin de dalles jusqu'à l'entrée, et m'arrétais devant le vieux gardien.

     - Bonjour! Je viens d'arriver et je compte étudier ici, donc je voulais savoir où est-ce que l'on pouvait s'enregistrer et remplir tous les papiers de formalité et tout ce qu'y va avec, c'est vraiment grand ici alors peut-être pourriez-vous me renseigner?

     J'avais débité tellement vite que je me demandai si son ouïe de vieillard lui avait permit de tout capter. Il me regarda un instant, hocha la tête et me fit signe avec son pouce en direction de l'entrée, sans même sentir le besoin d'ouvrir la bouche. L'entrée...logique. Je me dirigeai vers la porte de bois en lançant un "merçi" énergique, histoire de le réveiller un peu puis avant de pénétrer à l'intérieur du batiment, me retourna une nouvelle fois vers lui.

     - Et vos fleurs sont magnifiques!

     A l'intérieur, le hall était encore plus immense que dans mes souvenirs. Recouvert au sol d'un vieux carrelage blanc, mais brillant, et de losanges noirs, et de grandes et larges colonnes de marbres s'étendaient sur toute la longueur. Le plafond semblait toucher le ciel par sa hauteur. Je n'étais pas étonée de ne voir personne en ce début d'aprés-midi, sans doute occupé à faire la sieste. Le moindre pas ou mouvement semblait résonner à travers tout le hall.

     - Sakura!

     Je me retourni et vis Naruto, totallement essouflé et au bord de la crise d'asthme.

     - Bon sang...Tu aurais pu...m'attendre! Me fit-il les mains sur les genoux afin de mieux récupérer.

     - Mon pauvre Naruto, dis-je en me penchant vers lui, que vais-je bien pouvoir faire de vous?!

     Il me lança un regard noir et je lui fit un bisou sur la joue, avant de me diriger vers le bureau d'accueil, mes pas résonnant jusqu'au fin fond de la pièce. Naruto vînt à ma suite et se plaça à côté de moi. Une femme brune ne tarda pas à se téléporter devant nous, arrivant de nul part.

     - Bonjour! Que puis-je pour vous?

     - Euh...Voilà, nous venons d'arriver et nous nous sommes inscrits ici l'année dernière, entamai-je en nous désignant Naruto et moi, afin de commencer nos études. Nous avons loué une chambre pour l'année et on nous a dit que l'on pouvait la prendre à tout moments et euh...se serait pour les papiers à régler ainsi que les derniers détails.

     - Hum...Je vois. Quels sont vos noms? Nous demanda-t-elle avec un sourire poli.

     - Sakura Haruno.

     - Et Naruto Uzumaki.

     - Bien. Ne bougez pas, nous dit-elle tout en notant nos noms sur un bout de papier et de disparaître dans une autre salle.

     - Elle fait ça pour tous les étudiants? Demandai-je à Naruto, sourcils froncés.

     Ce dernier haussa les épaules.

     - J'en sais rien, mais si c'est le cas j'l'a plains! Et puis tant qu'elle le fait pour nous...

     Effectivement. Je n'avais qu'une envie, voir la chambre, m'installer, et passer la soirée avec Hinata, Shikamaru et Naruto à parler toute la nuit. Le reste, je n'en avait cure pour le moment. Cinq minutes plus tard, la jeune secrétaire se matérialisa devant nous, une pochette cartonnée dans chaque main.

     - Bien! Alors écoutez moi bien car je ne le répèterai pas. Sakura Haruno, étudiante en médecine, c'est bien ça? (je hochai la tête). Bon, vous êtes placée dans le batiment quatre, côté ouest. Je vais vous demander de signer ceçi, me dit-elle en me tendant une feuille d'administration et un stylo. Naruto Uzumaki, étudiant en droit (hochement de tête de la part du conscerné), vous êtes placé dans le batiment trois, toujours côté ouest. Signez également votre fiche s'il vous plaît. Dans vos pochettes se trouvent un plan du campus et un plan général de l'université et de la ville; votre emploie du temps ainsi que tous les détails conscernant vos chambres et vos matières. Il y a aussi la clé de votre batiment respectif ainsi que celles de vos chambres, et des doubles, au cas où. Vous pourrez rendre les papiers à remplir dans les boîte situées dans chaque batiments et prévues à cet effet. Voilà! Ah et si vous avez le moindre problème ou question, n'hésitez pas!

     Je la regardai avec des yeux rond, l'air totallement paumée, et Naruto ne devait pas en être loin, essayant de nous rappeler la première information qu'elle nous avait sorti. Visiblement elle connaissait son texte par coeur et devait être habituée en cas d'arrivages d'étudiants à l'heure de pointe. Nous prîmes nos pochettes et sortîmes à la lumière du soleil. Naruto me regarda un instant, l'air déboussolé.

     - T'as comprit UN seul truc de ce qu'elle a dit??

     J'éclatai de rire tout en faisant non de la tête.

     - Nan mais t'inquiète pas Naruto, on a les plans, et puis c'est indiqué partout! On va bien finir par trouver.

     - Ouai ba j'espère que ce sera avant la reprise...

     - Au pire on appelera Hinata.

     Le visage de Naruto s'est illuminé au simple son du prénom de la jeune fille. Elle était tout près de nous maintenant, et on allait pas tarder à la retrouver. De mon côté, j'eu un déclic.

     - Oh merde! Ma mère!

     Je fouillai mon sac à la recherche de mon portable. Je ne m'étais pas trompés, il y avaient bien cinq appels en absence. J'appuyai sur la touche "rappeler" et Sayuri décrocha après la première sonnerie.

     - Allo maman! Dis-je d'une voix affolée. Aux secours, je me suis faîte agressée par un chat et Naruto s'est perdu dans les toilettes de la station service!!

     - Je vois que vous êtes bien arrivés, soupira-t-elle. Alors, comment c'est?

     - Eh bien, nous n'avons pas encore vu nos chambres mais je dirai...grand! Dis-je tout en suivant Naruto qui me montrait du doigt les hauts batiments.

     - J'espère que vous allez vous y retrouver! Ria-t-elle.

     Elle savait parfaitement que Naruto, pas plus que moi, n'avions le sens de l'orientation.

     - Moi aussi! Manquerai plus que ça! Bon je te rappel plus tard d'accord?

     - Oui, et n'oublie pas hein?! Tu me manques déjà. Embrasses tes amis pour moi.

     - Ca marche! Bisous!

     Je raccrochai et fourrai mon portable dans mon sac. Ma mère aurai été capable de venir jusqu'ici si je le lui aurai demandé, et rien que pour trouver un maudit batiment. Heureusement il faisait beau, bien que trop chaud à mon goût. Naruto avait déplié le plan et me montrait du doigt un premier batiment.

     - C'est le batiment un!! Me déclara-t-il, tout fier. On est sur la bonne route!

     Avec Naruto à vos côté, ce qui pourrai être ennuyeux à faire devient un véritable jeu. La par exemple, la recherche d'un simple batiment parraissait comme une chasse au trésor. Fermez les yeux et on se croirait dans Indiana Jones.

Nous continuions sur les chemins de pavés, tout entourés d'herbe. C'était vraiment magnifique et très bien entretenu. Automatiquement je pensais au vieux gardien de tout à l'heure. J'avais encore du mal à intégrer l'idée que j'allai vivre ici.

     - Ah!! Batiment trois!! S'exclama Naruto.

     Cela dit, je m'étais arrétée nette et le regardais s'exciter comme un enfant, sans en prendre part.

     - Naruto...

     - Tu vois on a trouvé! Et du premier coup!

     - Euh...Naruto...

     - Oui? (tout sourire)

     - On est côté Est là...L'Ouest c'est de l'autre côté...

                                                                                                                                      

Et voilà, second chapitre bouclé!

Bon alors en tout premier lieu, j'espère que vous avez passé de super fêtes de fin

d'année, que vous avez été gaté à n'en plus finir, que vous avez prit 2 kilos par soir

par faute du foie gras, du saumon, des escargots, de la dinde, et de la bûche (bien

sûr j'en passe ;) ) ! Et je vous souhaite une très bonne année, et tout ce qu'il va

avec!! J'espère que vous avez fait la fête toute la nuit et avez bu du champagne

jusqu'à plus soif! Moi je ne me suis pas génée, et pour cause, je viens de me

réveiller...=P Totallement décalée...Enfin voilà, je me lève comme une fleur et vous

met ce chapitre avec plaisir. On ne peut pas mieux commencer l'année!

BiisOus a tous et bonne lecture!!

Et n'oubliez pas de me dire ce que vous en pensez! ;)

Liliie-Chan..!*

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales