Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • La journée avait bien commencé
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/07/2020
  • Romance paranormale
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance - fantastique
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Repas de famille
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/07/2020
  • Des Astres humains
    Éditions Le Grimoire
    Nb de signes : 20 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/09/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 628 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Et si... a bad Naruto
[Histoire Terminée]
Auteur: Elerosse Vue: 65098
[Publiée le: 2007-07-18]    [Mise à Jour: 2008-01-01]
13+  Signaler Général/Action-Aventure Commentaires : 105
Description:
Et si comme gaara, Naruto n'avait jamais vraiment connu l'amour, et si l'akatsuki était intervenu pour le manipulé dans sa jeunesse.

Couple: Naru/Hina et Sasu/Saku certainement
Crédits:
Les personnages de Naruto ne m'appartiennent pas, ils sont la propriété de M.Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La fuite.

[3386 mots]
Publié le: 2007-09-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 15 : La fuite.

 

 

« Choji venait d’écraser Naruto sous la puissance d’une de ses paume. »

 

 

-         NON, hurla Hinata.

-         Cette fois ci c’est fini, ricana Ino.

-         Toi, je t’ai dit de la fermer.

 

Hinata se tourna vers la Yamanaka, Shikamaru, Asuma et les autres chunins présent bloquèrent le chemin à Hinata.

 

-         Ino, l’appela Asuma.

-         Oui sensei ?

-         FERME LA.

-         Mais …

-         Et toi Choji …

 

Asuma regarda Choji, toujours la main au sol, un sourire fou illuminait son visage, puis sa main trembla et son sourire se transforma en un rictus de douleur.

La main de l’Akimichi vola en éclat sanglant.

 

-         Aaaaarggh.

 

Choji tituba en arrière en se tenant le moignon à son poignet, son liquide vital ne semblait pas vouloir arrêté de jaillir, formant comme un nuage brumeux rouge au dessus du cratère créer par l’attaque de Choji, une ombre en sortit tranquillement, Naruto avait son arme sur l’épaule, celle-ci avait encore effectué une curieuse métamorphose et formait à présent un trident.

 

-         C’est tout ce que tu peux faire gros tas ? l’insulta le blond.

 

Choji relâcha sa main mutilé et  attaqua de nouveau le renard, Naruto bloqua la main géante d’un seul doigt, ses muscles bandés maîtrisaient la puissance de l’Akimichi sans problème.

 

Hinata soupira de soulagement, Dokuja voyant son manège lui donna un petit coup de coude : T’en doutais ? lui dit-il avec amusement.

 

Naruto glissa sur le côté comme si le sol n‘avait plus de friction, puis d’un coup sec, enfonça son trident dans le poignet de l’enveloppé, il inséra son affinité de feu dans l’arme et tourna le manche, le second poignet explosa dans une orbe de flamme.

 

Choji le géant tomba à genoux et retrouva sa taille normal, les poignets à vifs coincés sous les aisselles pour tenté d’endormir la douleur, Naruto se tint devant lui et le regardait avec pitié.

 

-         Faible … maintenant tu ne pourra plus jamais pratiquer le ninjutsu, ta carrière de shinobi s’arrête ici.

 

Le Kitsune posa sa main au visage de Choji et un coup de vent le repoussa devant les ninjas de Konoha en lui laissant de profondes cicatrices puis rejoignit sa team.

Naruto regarda un instant le trident qui reprenait sa forme de katana, puis le remis dans son tatouage.

 

-         Toujours aussi classe ton arme, observa Doku.

-         Hum … ce qui me fait chier, c’est que je ne le contrôle pas…

-         Dit toi que y’a pire, lui assura Hinata.

-         Oui la nouvelle faux de Doku, le chambra Naruto.

-         Ahahah très amusant.

 

Le trio s’apprêta à partir quand Izumo et Kotetsu se mirent en travers de leur route.

 

-         Allez quoi, on vous laisse la vie sauve, vous pourriez nous laisser partir, soupira Naruto.

-         Exact, répondit Asuma, Kotetsu, Izumo… écartez-vous.

-         Mais sensei, ce sont des ennemis de Konoha … riposta Ino.

-         Tais-toi chérie, lui intima Shikamaru, tu as assez dit de bêtise pour aujourd’hui, tu n’es qu’une arriviste, quant on affrontait ces deux membres de l’akatsuki, Naruto et sa … bande, nous ont sauvés la vie.

-         De plus, il faut vite ramener Choji à Konoha, compléta Asuma, il a déjà perdu beaucoup de sang.

 

Les trois voyageurs passèrent entre Izumo et Kotetsu et avancèrent un peu quant un autre de Konoha les arrêtèrent de nouveau, un Juunin, accompagné d’une multitude de corbeau.

 

-         Je t’emmerde Asuma, ils doivent crever.

-         Aoba, Arrête.

 

Le Juunin, avait une tenue traditionnel, un bandeau mal ajusté, une paire de lunette de soleil et un katana de couleur noir qui se fondait dans la masse des volatiles.

 

Alors qu’il allait attaquer, une tornade gigantesque apparut de nul part, Naruto, Dokuja se serrèrent autour d’Hinata pour la protéger du phénomène.

Quelques secondes plus tard, la tornade se dissipa, les trois avait disparut, les corbeau d’Aoba retombèrent au sol, disloqué par la puissance de la tornade inexpliqué, laissant les ninjas de Konoha surpris.

 

Loin de là dans un forêt, un tourbillon, ni grand mais assez pour contenir trois personnes, apparut et disparut aussitôt, abandonnant Naruto, Hinata et Dokuja.

 

-         Qu’est-ce que c’était que ce truc ? s’énerva Doku.

-         Comment veux-tu que je le sache, répliqua Naruto sur le même ton.

-         Calmez-vous, les rassura Hinata, c’est fini … et apparemment, on est loin des emmerdes.

-        

-        

-         Alors, on continu la traque de l’akatsuki ? s’enquit la brune.

-         Ouai mais avant on passe à Kusa, décida Doku.

-         Pourquoi ? demandèrent le couple.

-         Je veux un tatoo d’invocation pour MA faux.

-         C’est parce que tu la trouve moche que tu veux la cacher entre les combat, le railla Naruto.

-         Nan, mais franchement le principe est super, genre pour dissimuler une arme à la vue des ennemis, on a un effet de surprise assuré.

-         Hmm, Hinata ?

-         On peux bien faire un détour et si ça se trouve, on tombera bien sur quelqu’un de l’Akatsuki.

-         En route alors, s’écria joyeusement l’Hachibi, mais d’abord, il faudrait trouver un nom classe pour notre équipe.

-         T’as que ça à faire, se plaignit le Kyubi.

-         Pourquoi pas, la super équipe des Jinchuuriki.

-         Hinata n’en est pas une et il est hors de question qu’elle le devienne.

-         La légendaire équipe de Dokuja ?

-         On n’est pas tes larbins…

-         S’il vous plait ?

 

Les nukenins se retournèrent à l’annonce d’une voix, devant eux se tenait une personne, celle-ci portait une tunique longue à capuche bleu ciel, son visage était bien caché mais au son de sa voix et à la vue de la taille de guêpe de la personne leur faisant face, ils en conclurent que cette personne était une femme.

 

-         Qui êtes-vous ? demanda Hinata.

 

La femme leur fit signe de s’approcher, Naruto fit quelques pas puis l’inconnue fit le mudra du coq, une barrière de vent sépara le renard de ses amis, Naruto se tourna vers eux puis vers la femme.

 

-         Qu’est-ce que ça veux dire ?

-         Ne posez pas de question, nous avons à parler, seul à seul.

 

La femme s’enfonça dans le bois suivit de Naruto, dix minutes plus tard, Naruto revint vers ses amis, un bout de tissu à la main, apparemment choqué.

 

-         Qu’est-ce qu’il c’est passé ? s’inquiéta Hinata.

-         Rien, rien de grave, j’ai juste…

-         Juste ?

-         Juste apprit une bonne nouvelle … je crois.

-         Tu fais une tête de six pieds de long pour une bonne nouvelle ? T’es bizarre comme type, ricana Dokuja.

-         Qui était-ce ? voulut savoir la brune.

-         Je ne peux pas vous le dire, pas maintenant en tout cas, seulement, que l’on pourra trouver un vrai refuge quand tout sera fini.

 

Naruto souriait maintenant, un sourire profond et apaisant, il mit le tissu qui avait l’air d’être un bandeau frontal dans sa besace et serra Hinata dans ses bras.

 

-         Là où nous irons, nous ne serons plus rejeter, chasser et je ne sais quoi d’autre encore, ce sera un véritable chez nous.

 

Serrée contre son amour, Hinata ne le voyait pas mais Naruto se mit à verser des larmes de joie.

 

 

Deux jours et demi plus tard, à Kusa no kuni, les trois ninjas se baladaient dans le village, la plupart des maisons était fait avec des végétaux solidifié avec divers produit, boue, plâtre, ciment, Dokuja s’était fait faire un tatouage dans le creux de la main gauche : le kanji du mot faux (Kama).

Ensuite la team passa son après midi à posé des questions aux habitants à propos de l’akatsuki, le soir alors qu’ils cherchaient un hôtel, des anbu de Kusa les accostèrent.

 

-         Pourrions nous savoir ce que font trois étrangers à Kusa et surtout à poser des questions sur l’akatsuki ?

-         La réponse est dans la question, lui répondit Dokuja, on les cherches.

-         Pourquoi ?

-         Je vous trouve bien curieux.

-         Calme toi Doku, ces anbu ne font que leur boulot, intervint Naruto, on les cherches pour les butter, c’est aussi simple que ça.

-         … , pourriez vous nous accompagner notre chef de village pourrait bien vous renseigner.

 

Naruto et sa clique suivirent les anbu jusqu’à la plus grand maison de Kusa, construite de la même matière que les autres, elle différenciait des autres tant par sa taille que par les gravures et ornementations qui l’enjolivait.

La team fut conduire devant le seigneur de Kusa, un homme qui imposait le respect, il portait un kimono blanc brodé de symbole doré, il avait la peau blanche et la pupille des yeux jaune qui semblait rappeler certain souvenir au Kyubi.

 

-         Zetsu ?

-         Non… je suis le chef du village de Kusa no kuni, Zenko.

-        

-         Quand on m’a rapporté qu’une bande de ninja errant recherchait l’akatsuki, au début, j’était plutôt dubitatif sur vos intentions mais maintenant que je sais que vous souhaitez les exterminer, j’aimerais que vous me rendiez un petit service.

-         Dite toujours, dit Nonchalamment Dokuja.

-         Modère tes paroles Doku., le pria Hinata.

-         Ne vous en faite pas mademoiselle, je ne suis pas vexé, je trouve ça même très reposant par rapport à la formalité habituel.

-         T’as compris Hina-chan ? On peut parler librement ici.

 

Hinata regarda Naruto avec des yeux rond pour chercher un quelconque soutien  mais Naruto haussa les épaules d’impuissance.

 

-         Bien, on vous écoute, reprit Naruto.

-         Voilà, Zetsu, j’aimerais que vous me rameniez sa tête, avoua t-il honteusement.

-         Ça sent le problème familial, soupira Naruto.

-         Vous avez déjà dût le voir si vous dite ça, en effet, Zetsu est … ou plutôt était mon fils, et rien que le fait de le savoir en vie me répugne.

 

Là, une déformation haineuse marqua le visage de Zenko.

 

-         Vous en fait pas, on avait déjà l’intention de l’éliminer.

-         Mais pourquoi, nous le demander à nous ? demanda Hinata, vous ne nous connaissez pas et rien ne dit que nous survivrons à la bataille.

-         Deux jinchuuriki et une membre d’un des plus prestigieux clan de Konoha ne devrait pas trop à avoir de mal à vaincre un Nukenin…

-         Comment savez-vous que nous sommes des jinchuuriki, l’interrogea Dokuja.

-         Je le sent, quoique pour le second j’ai un petit doute.

 

Son regard pénétra celui de Naruto.

 

-         Mon pote est bien un Jinchuuriki, l’assura Dokuja, on l’a vu à l’œuvre.

-         Habituellement, on ressent deux présences différentes, celle du bijuu et celle de son porteur, mais là … c’est confus.

-         Possible, répondit le blond, disons que nous avons fait le point « lui » et moi.

-         Bon qu’est-ce qu’on gagne en vous rapportant sa tête ?

-         DOKUJA, hurla la brune effaré.

-         Disons 1.500.000 de ryo devrais parfaitement faire l’affaire.

 

Les trois ninjas furent étonnés.

 

-         Vous êtes sérieux ? souffla Hinata sans y croire.

-         Oui, ne vous laissez pas berner par l’aspect humble de ce village, nous sommes très riche, même si nous ne faisons pas partie des cinq grandes puissances.

-         Ok, alors on fait comme ça, accepta Naruto.

 

La team de Naruto fit volte face et commença à partir.

 

-         Une dernière chose, Zetsu peut se fondre dans la nature.

 

Naruto acquiessa et s’en alla, Zenko fit venir un anbu et lui chuchota un mot à l’oreille, celui-ci disparut ensuite.

 

Dokuja marchait devant le couple qui derrière lui collé l’un à l’autre s’embrassait, du coin de l’œil, Naruto vit que son compagnon ne les regardait pas, puis le blond changea de direction au contour d’une rue, Dokuja continuait sa route vers la sortie du village, il continua tout droit et sortit ensuite du village, il marchait à présent au milieu d’une plaine verdoyante puis s’arrêta.

 

-         Vous êtes bien silencieux vous deux…

 

Il se retourna et huma l’air.

 

-         Mais quel con je suis…

 

Un anbu se matérialisa devant lui, ils se regardent dans les yeux où du moins se font face, le anbu retire son masque, il a la peau noir de jais et les yeux jaunes.

 

-         Zenko ?

-         Peut-être…

-         Non, ton chakra est différent, son frère ? ou Kagemusha ? que voulez-vous ?

-         Zenko-sama m’envoit vous épauler pour éliminer Zetsu.

-         Pas la peine, on peut s’en charger tout seul … enfin, quand les deux autres aurons fini de s’envoyer en l’air et rappliquer ici.

-        

 

Dokuja tourna le dos à l’anbu qui dégaina lentement et silencieusement un katana, le tatouage de Dokuja émit une faible lumière et sa faux apparut, il passa le long du manche sous son bras qui percute le ventre de l’homme qui tomba à la renverse.

 

-         Comment ? voulut s’avoir l’homme en se relevant.

-         Va savoir… je suis habitué au traîtrise et je sens les intentions d’assassins quant ils veulent me tuer.

-         C’est l’avantage d’être aveugle ?

-         Qui te dit que je suis aveugle, dit Dokuja avec un rire bref.

-         Tu…

-         Je vais te les montrer si tu y tiens tant.

 

Dokuja retira son bandeau et le corps de l’anbu fut prit d’un soubresaut, du sang gicla aux pieds de l’homme qui tomba mort sur le sol.

Dix minutes plus tard, Naruto et Hinata arrivèrent en courrant et constatèrent le cadavres qui rougissait l’herbe fraîche.

 

-         Que c’est-il passé ? s’inquiéta Hinata en voyant le corps.

-         Eh bien, pendant que vous faisiez des galipettes, pour restez poli… Un anbu nous à été envoyé pour nous « aider » dans notre tâche.

 

Naruto s’agenouilla devant le cadavre et passa sa main sur le cou.

 

-         Mais … où est la tête ? demanda Naruto.

-         Quelque part, répondit évasivement Dokuja.

-         S’il venait nous aider, pourquoi l’as tu tué ? murmura la brune assez fort pour que ses compagnons l’entende.

-         C’était une image, Monseigneur Zenko, nous l’a pas envoyé nous aider, mais nous éliminer.

-         Pourquoi voulait-il nous éliminer ? s’énerva Naruto, s’il voulait pas nous payer, tant pis, on aurait fait sans.

-         Pour ça…

 

Dokuja envoya un petit livre à Naruto, un bingo book, il y avait un marque page, Naruto ouvrit le livre à cet endroit et il y trouva la photo d’un jeune garçon de douze ans, les cheveux blond, court et ébouriffé et trois marques distincts sur chaque joue.

 

-         C’est drôle, il me rappelle quelqu’un ce beau p’tit gars, ricana Naruto, Hinata, regarde.

 

Naruto lui montre la photo.

 

-         Beau gosse, mais ce n’est pas ton meilleur profils.

-         Je ne savais pas que tu étais classé dans le bingo book… dit Dokuja en secouant la tête.

-         Mouai, un petit souvenir de l’akatsuki.

-         Ça va être plus difficile de ce mouvoir dans les villes pour chercher des infos sur l’akatsuki, surtout que toi, tu t’en fous.

-         Bah ouai.

-         Tsss, si Zenko t’a reconnu, d’autre vont te reconnaître, même si cette photo date d’il y a trois ans et que tu as grandi de façon … impressionnante, tu reste toujours Naruto.

-         Pas de problème, je n’aurais qu’à utiliser un Henge.

-        

-         Ou alors, Naruto et moi t’attendrons à l’extérieur du village pendant que tu ira faire des investigations.

-         QUOI ? s’exclama Dokuja, hors de question que je trime pendant que vous vous amusez.

-         Allons Doku, ce sera plus tranquille que tu ne le pense, regarde quand on était à Kusa, on a pût s’y déplacer tranquillement, faire les boutiques et poser des questions dans des bars …

 

Il regarda ensuite le cadavre de l’anbu.

 

-         D’accord, la fin n’était pas super mais j’ai juste à modifié mon apparence et faire attention et ce sera cool.

-         Ok… capitula Dokuja, bon tout ce qu’on a appris ici, c’est que Zetsu à un père et que c’est qu’un gros connard, à partir de là qu’est-ce qu’on fait ?

 

Une dizaine d’anbu de Kusa apparut autour d’eux dans une posture de combat.

 

-         Aucune idée … on va à Iwa ? proposa le blond en n’y prêtant pas attention.

-         On peut toujours essayer…

-         Hina-chan ?

-         Oui, je m’en occupe.

 

Hinata disparut et un premier anbu fut projeté en arrière, Hinata l’avait frappé au cœur, puis passa au suivant à sa gauche d’un rapide mouvement des paumes, ce ninja perdit l’usage de ses bras et poussé sur troisième, ils tombèrent tous deux à ses pieds, la brune dégaina son wakisashi et activa son byakugan, elle vit le quatrième l’attaquer dans le dos, sans se retourner, elle lui planta sa lame dans un poumon, sous son masque du sang coula.

La brune exécuta un tourbillon divin à manière et les trois ninjas autour d’elle furent repoussé avec violence.

 

-         Pas si mal ta gonzesse, approuva Dokuja.

-         Oui, c’est la première fois qu’on la voit vraiment se battre, acquiessa Naruto.

-         Mais par contre je trouve que pour des anbu, ils sont pathétiques.

-         Hmm, moi aussi.

 

Hinata continua le combat en n’en tuant un cinquième en lui tranchant la tête puis dévia quelque shuriken puis envoya son wakisashi dans le bas ventre de celui qui l’avait prise pour cible, elle rabattit ses coudes derrière elle et deux autres se plièrent, elle se retourna et les tua en leur envoyant une dose de chakra dans le cerveau.

La Hyuga se retourna de nouveau vers l’homme qui avait reçu le wakisashi, le ninja retira doucement la lame pour ne pas s’ouvrir d’avantage jusqu’à se qu’il voit une main pâle empoigné la garde du sabre, il leva ses yeux et croisa celui nacré de la brune, elle lui fit un sourire apaisant, un véritable ange ce dit-il, Hinata ré-enfonça la lame provoquant un giclé de sang, le neuvième voulut aidé son compagnon en attrapant la tigresse, mais elle se dégagea en lui donnant un coup de tête arrière qui brisa son masque d’anbu et l’éjecta d’un coup de pied, elle en revint au torturé qui souffrait de sa lame dans le vente, elle utilisa sa deuxième main pour s’aider à remonter la lame pendant que l’homme faisait tout pour la retenir, puis une mauvaise penser vint à l’esprit d’Hinata, elle replaça vite fait sa seconde main et abaissa le wakisashi de toute ses forces, le anbu hurla en se vidant de ses entrailles.

Naruto et Dokuja hurlaient aussi mais pas pour les même raison.

 

-         Raah, elle les lui a tranchées, rouspéta joyeusement Dokuja.

-         Ouai, j’en aurait presque mal pour lui, dit Naruto en retenant un fou rire une main devant sa bouche.

 

Hinata regardait ses deux compagnons s’amuser du spectacle, elle n’avait jamais vécu comme ça, tuer pour le plaisir, elle ne le faisait que par nécessité, ici, si elle voulait partir tranquillement avec son aimé et leur ami, il fallait le faire, pas la peine d’en rajouter, entre les garçons et elle se trouvait le dernier anbu, il était debout et tremblait comme une feuille, elle marcha jusqu’à lui et lui posa une main sur l’épaule, la peur qu’il ressentait était presque palpable.

Quant il la vit s’approcher, il ferma les yeux, il avait peur, il venait juste d’intégrer les anbu, on disait de lui que c’était un génie mais il avait toujours fait ses missions en équipe, s’il flanchait il y aurait toujours quelqu’un pour prendre sa suite mais là, il était le dernier, il sentit une main apaisante sur son épaule, ses muscles ce relâchèrent puis « elle » lui parla d’une voix douce.

 

-         Comment t’appelle tu ?

-         Jikai … mademoiselle.

-         Bien, Jikai, ferme les yeux.

 

Celui-ci obtempéra, elle avait l’air gentille, Jikai pensais qu’ils s’en iraient en le laissant sur place mais …

 

-         Tu ne sentira rien …

 

Hinata passa le fil de son wakisashi sous la gorge du jeune anbu, celui-ci sombra dans les ténèbres.

Elle rengaina son arme et marcha vers Naruto et Dokuja avec air de tristesse.

 

-         Fait cette tête tigresse, tu t’es bien défendu, la consola Dokuja.

-         Hmm.

-         Allons mon amour, c’était nécessaire…

-         Je sais…

 

Un des anbu se releva, celui qui avait été projeté, Hinata avait toujours son byakugan activé et elle le vit composer ses mudra, les mains de la Hyaga se recouvrirent d’une couche de chakra, un dragon aqueux s’échappa du sol autour de cet anbu et fila vers la HInata, dès qu’il fut sur elle, une de ses mains se posa sur un côté de la mâchoire du dragon, elle tourna sur elle même et le monstre d’eau fut entraîné par la danse d’Hinata et retourna vers le ninja de Kusa.

Les crocs du dragons déchirèrent l’homme en deux au niveau de l’abdomen qui mourut sur le champ.

Hinata regarda les deux morceaux du corps, elle avait la respiration haletante, Naruto arriva dans son dos et l’entoura de ses bras.

 

-         Tout va bien ?

-         Hum … oui.

-         Allons nous en.

 

Naruto l’entraîna avec lui, derrière Dokuja se tenait la tête d’une main.

 

-         Un problème ?

-         Non, une conversation avec mon démon mais ça passe.

-         Il tente de t’envahir de temps en temps ?

-         Oui mais il n’y arrive jamais, j’ai un truc pour le repoussé facilement, assez perdu de temps, partons.

 

Il suivit le couple vers le nord, direction Iwa no kuni.

 

 

 

 

Fin du chapitre 15.

J’ai un peu trop tardé pour posté ce chapitre, m’enfin, j’espère que vous l’avez aimés.

Bon, comme d’ab’ : Comms please.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales